Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne se vautre pas dans la bouffe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Une journée difficile

3 CORS

1. INT. CHAMBRE D'ARTHUR - MATIN
Arthur astique le pommeau d'Excalibur tandis qu'Angharad coiffe Guenièvre, qui dévisage son mari.

Guenièvre
Vous n'auriez pas un peu pris du ventre ?
Arthur (vexé)
Qui, moi ?
Guenièvre
C'est parce que vous vous laissez aller. Tiens, Démétra m'a dit qu'après la... la chose, vous allez systématiquement en cuisine prendre un morceau.
Arthur
Oui, bon, un petit morceau, ça ne fait pas de mal.
Guenièvre
N'empêche, c'est du grignotage.
Arthur
Attendez, j'ai quand même le droit de prendre des forces, avec les journées que je me farcis. Je mène pas une vie de sédentaire, moi !
Guenièvre
Il paraît que vous avez sauté plusieurs séances avec le Maître d'arme.
Arthur (étonné qu'elle soit au courant)
Ah bon ?
Guenièvre
Les trois dernières. C'est lui qui me l'a dit.
Arthur
Mais de quoi il se mèle ? Il pourrait pas faire comme votre bonne, qui ne dit rien quand on ne lui demande rien ?
Guenièvre
Justement, Angharad, vous en pensez quoi ?
Angharad
Ah non, mais je ne veux pas m'en mêler !
Arthur
Voilà !
Angharad
Je n'ai pas envie de me faire rembarrer par monsieur sous un prétexte aussi futile.
Guenièvre
Vous avez peur qu'il se fâche après vous, si vous lui dites qu'il a pris du ventre ?
Angharad
Je connais monsieur.
Arthur (à Angharad)
Parce que vous aussi, vous trouvez que j'ai pris du ventre ?
Angharad
Je ne l'ai pas dit.
Guenièvre (triomphante)
Mais elle le pense.
Arthur
Ah ben elle commence bien, la journée...

OUVERTURE

2. INT. SALLE À MANGER - JOUR
Arthur et sa belle-famille prennent leur repas de midi. Un serviteur amène une jatte remplie de compote.

Léodagan (souriant)
Bref, cet après-midi, avec nos cinq cents hommes de plus en renfort, on va faire un massacre de Burgondes !
Arthur (souriant)
Et comment !
Léodagan (souriant, tout en commençant sa compote)
À cinq contre un ! Et avec des troupes fraîches venues du continent ! Qui ont un moral d'acier !
Arthur (souriant, de même)
On aurait presque envie de plaindre les Burgondes.
Léodagan (riant, puis crachant sa compote)
Qu'est-ce que c'est que cette merde ? C'était pas sensé être de la compote ?
Arthur (de même)
Ah, c'est de la compote, ça ?
Léodagan
Ben, ma femme m'a dit : au dessert, il y aura de la compote de pommes. Donc je suppose que... (Réalisant, à Séli ) Ah, mais c'est vous qui l'avez faite ?
Séli
Vous aimez pas mes tartes, alors je vous ai préparé de la compote.
Arthur (écartant son assiette)
Bon, donc les compotes aussi.
Séli
Quoi, les compotes aussi ? Vous les aimez pas ?
Léodagan
À votre avis ?
Guenièvre
Vous pourriez faire un effort. Et puis c'est plus léger que de la pâtisserie.
Séli
Ah, vous voyez, la petite aime bien, donc j'y suis pour rien.
Guenièvre
Ah non, j'ai pas dit que j'aime. Il faut pas exagérer ! Mais j'ai goûté.
Yvain
Et si on mangeait des pommes ?
Léodagan
Bonne idée ! Bougez pas, je vous amène un stock.
Séli
Pas besoin, j'ai tout utilisé, il n'y a plus de stock.
Léodagan
Comment ça ?
Arthur
Il n'y a plus de pommes à Kaamelott ?
Séli
J'ai tout pris pour ma compote.
Guenièvre
Tout le stock dans cette jatte ?
Séli
Mais non ! J'ai fait de la compote pour toute l'armée.
Léodagan
Hein ?
Arthur
Toute l'armée ? Vous voulez dire nos cinq-cents hommes au moral d'acier ?
Léodagan
Moral d'acier... Du coup plus vraiment.
Yvain
Si c'est ça l'ordinaire à l'armée, je me fais objecteur de conscience !

3. EXT. TENTE DE COMMANDEMENT - JOUR
Arthur et ses hommes pansent leur plaies.

Léodagan
Quelle dérouillée !
Arthur
N'empêche, ils sont partis. On pourrait presque dire qu'on a gagné.
Lancelot
Par contre, concernant nos troupes, j'ai toujours pas compris pourquoi les renforts n'étaient pas arrivés.
Arthur
On vous expliquera...
Léodagan
Mais pourquoi les Burgondes sont partis, justement ?

Kay survient.

Kay
Sire, d'après nos messagers, les Burgondes sont en train d'assiéger Kaamelott.
Arthur
Quoi ?
Galessin
Du coup on a la réponse...
Léodagan
Et il reste qui, pour commander Kaamelott ?
Arthur
Le dispositif de défense habituel : les deux chevaliers de garde, et Merlin pour les assister. C'était qui, cette semaine, les deux chevaliers de garde ?
Lancelot
Calogrenant et Perceval.
Arthur
Ça va, Calogrenant sait défendre une forteresse.
Lancelot
N'empêche, il vaudrait mieux y retourner.
Léodagan
Pour quoi faire ? Avec le peu d'hommes qui nous restent...
Galessin
Je voudrai pas casser l'ambiance, mais il me semble que Calogrenant est en Calédonie.
Arthur
Comment ça ?
Galessin
Oui, sa femme va accoucher.
Léodagan
Encore ? Mais il les collectionne, les chiards, ou quoi ?
Lancelot
Mais c'est pas la question ! Il était de garde à Kaamelott et voilà qu'il se débine !
Galessin
Sa femme va accoucher !
Arthur
Nan, c'est vrai qu'il a tout à fait le droit de retourner chez lui en cas de mariage, de naissance ou d'obsèque.
Lancelot
Sauf en temps de guerre ! Ou alors il doit trouver un volontaire pour le remplacer.

4. INT. SALLE DU TRÔNE - JOUR
Arthur et Lancelot ont reçu Perceval et Bohort.

Bohort (pas à l'aise)
Il m'a eu aux sentiments !
Lancelot
Mais vous étiez volontaire ou pas ?
Bohort
Ben... le seigneur Calogrenant m'a habilement manipulé. J'étais volontaire, mais contre ma volonté !
Arthur
Peu importe, ce que je voudrai comprendre, c'est comment vous avez chassé les Burgondes. Il paraît que vous avez traité ?
Perceval
Ça valait mieux ! En face, ils étaient quatre-vingt treize ! Sept fois treize plus le chef et son adjoint.
Lancelot (ironique)
Contre une forteresse en pierre, c'est vrai que ça fait peur.
Bohort (effrayé)
Mais vous les auriez vus, ces Burgondes : affreux, mal coiffés, hurlant et postillonnant !
Perceval
On a préféré négocier.
Lancelot (craignant le pire)
Négocier ? Comme l'autre fois ?
Bohort
Officiellement, j'étais le plus haut gradé du château puisque je remplaçais le seigneur Calogrenant.
Arthur
C'est vrai.
Perceval (simultanément)
C'est pas faux.
Lancelot
Et ils sont partis en échange de quoi ?
Bohort (honteux, parlant tout bas)
Du Trésor royal.
Arthur
Du trésor de quoi ?
Bohort
Royal.
Perceval
Les quatre coffres remplis de pièce d'or qui sont gardés jour et nuit.
Arthur
Quoi ? Tous les quatre ?
Lancelot
Ça représente quelle part du Trésor, quatre coffres ?
Arthur
Ben, tout.
Lancelot (incapable d'envisager le pire)
Mais tout par rapport à quoi ?
Bohort
J'ai conscience que ça représente une somme importante, mais elle nous a permis de préserver nos vies. Sire, nos vies ne valent-elles pas un peu plus que quelques pièces d'or ?
Perceval
J'ai pas tout compris, mais il me semble que oui.
Arthur
Vous voulez dire un peu plus que quatre millions de livres ?
Lancelot (effrayé)
Quatre millions ? Mais ça fait tout le Trésor royal, ça !
Perceval
Ben oui, c'est ce qu'on vous dit depuis tout à l'heure. Suivez !
Bohort (rêveur)
Je me demande ce qu'ils vont s'offrir avec tout cet or. Des soieries, des parures, peut-être des œuvres d'art ?
Lancelot
Ils vont pouvoir lever des troupes. Trois ou quatre mille, à peu près. Acheter une dizaine d'engins de siège. Ah, maintenant qu'ils sont riches ! Et revenir nous flanquer une dérouillée une fois leur nouvelle armée réunie.
Bohort
Hein ? Ils vont revenir ? Mais... pourquoi ?
Arthur
Mais c'est pas vrai mais c'est pas vrai !
Perceval
Non mais ne paniquez pas, c'est prévu dans le traité. Je sais pas lire, mais je sais que c'est dessus, j'ai participé au négoce.
Arthur
Qu'est-ce qui est prévu ? Seigneur Bohort, il dit quoi le traité ?
Bohort
Heu... Que les Burgondes s'engagent à ne plus nous assiéger pour le restant de l'année civile.
Perceval
Vous voyez ! Ils vont pas revenir de sitôt.
Arthur
On est le vingt-deux décembre.
Perceval
Eh ben ?
Bohort
Sire, je suis confus, je n'avais pas pensé à consulter le calendrier, je suis un misérable !

5. INT. LABORATOIRE DE MERLIN - JOUR
Arthur s'informe auprès de Merlin et Élias.

Arthur
Vous vouliez me parler ? Qu'est-ce qui se passe encore ?
Élias
Sire, c'est important.
Merlin (rigolard)
J'en connais un qui va se prendre une chasse...
Élias
Tout à l'heure, j'ai eu besoin d'invoquer un démon de la septième sphère. Je vous dis pas pourquoi, secret professionnel. Bref, je trace un pentacle, puis je fais mon invocation. Vous savez ce que c'est, il faut que le pentacle soit bien fermé, c'est la base.
Arthur
Et alors ?
Élias
Et alors, pendant que j'invoquais mon démon, cet abruti de Merlin n'a rien trouvé de mieux que d'entrer au labo sans prévenir.
Arthur
Ben oui, c'est aussi son labo !
Merlin
C'est ce que je me tue à lui dire !
Élias
Ah non, c'est pas sérieux. Depuis quinze jours il n'a plus le droit d'y foutre les pieds !
Arthur
Quoi ?
Élias
Sire, ce machin fait tout foirer !
Arthur
Je vous ai demandé de collaborer !
Merlin
Ah !
Élias
Mais figurez-vous que c'est ce que je fais ! Merlin dehors à glander, moi ici à préparer de la magie qui marche : c'est ce que j'appelle une collaboration efficace.
Merlin
Ben voyons ! Môssieur Élias n'obéit même pas au roi !
Élias
De toute façon ce n'est pas ça, le problème !
Arthur
Alors c'est quoi ?
Merlin
Le problème, c'est que môssieur Élias ne sait pas invoquer un démon de la septième sphère !
Élias
Mais c'est vous qui avez brisé le pentacle en entrant sans prévenir ! En plus vous avez laissé la porte ouverte et le démon s'est échappé !
Arthur
Vous voulez dire qu'à présent il y a un démon en liberté ?
Élias
Voilà. Mais ne paniquez pas : de jour il est inoffensif. C'est juste qu'il est invisible.
Arthur
Et de nuit ?
Élias
De nuit, il se matérialise et se nourrit de l'énergie vitale des gens. Il suffit d'un simple contact.
Merlin (rigolard)
Et après, on dira que c'est moi qui foire la magie !
Arthur
Vous trouvez ça drôle ?
Élias
Rassurez-vous, je sais comment le ramener dans son plan. Je vous dis pas comment parce que je n'ai pas à vous divulguer mes secrets, mais en gros, dès que quelqu'un l'aura localisé, appelez-moi et ce sera réglé.
Arthur
On va avoir du mal à le localiser s'il est invisible.
Élias
Nan mais cette nuit ! Dès qu'il commencera à bouffer vos hommes, on saura où il est. Bref, pas de panique.

6. INT. COULOIR DU CHÂTEAU - JOUR
Bohort arrive en courant, il apporte un message au roi.

Bohort
Sire ! Sire ! Un message de la plus haute importance !
Arthur (qui commence à être las)
Quoi encore ?
Bohort
Une visite officielle, Sire !
Arthur
Ah ? De qui ?
Bohort (rêveur)
Nous pourrions à l'occasion organiser un grand bal ! Voulez-vous que je fasse venir des musiciens ? Ou des jongleurs ?
Arthur
Mais de qui ?
Bohort (ne comprenant pas)
Des jongleurs de qui ?
Arthur (agacé)
La visite officielle de qui ?
Bohort (fier d'apporter une si bonne nouvelle au roi)
De dame Cryda de Tintagel, Sire !

7. INT. SALLE DU TRÔNE - JOUR
Élias a rejoint Arthur et Lancelot à la Salle du trône.

Élias
Il paraît que vous allez faire évacuer tout le château ?
Arthur
Avec vos conneries, je suis bien obligé !
Élias
Mais pourquoi ?
Arthur
Eh bien, pour protéger les habitants du démon que vous avez laissé filer !
Lancelot (conscient de son importance)
C'est notre devoir de dirigeant !
Élias
Mais il faut surtout pas faire ça !
Lancelot
Non mais on laissera quand même quelques gardes, on n'est pas fous.
Arthur
Et pourquoi il faudrait pas évacuer les habitants ?
Élias
Mais parce que faute de trouver sa nourriture au château, le démon finira par suivre les gens ! Et retrouver un démon de la septième sphère lâché dans la nature, ça va être autrement plus difficile que de le retrouver au château !
Arthur
Lâché dans la nature ?
Élias
Après avoir bouffé les quelques gardes que vous aurez laissé.
Arthur
Je pensais à un truc... Si on disait aux habitants d'aller trouver refuge à Tintagel ?
Lancelot
Sire, voyons !
Arthur
Oh, ça va, je plaisante !
Élias
Pourtant c'est pas con : dans une grande ville, il sera facile à retrouver.
Arthur (intéressé)
Ah ouais ?

FERMETURE

8. INT. CHAMBRE DE DÉMÉTRA - NUIT
Toute la scène se déroule dans le noir.

Arthur (lâchant un long soupir de plaisir)
Aaaaaaaahhhh !
Après un silence plus ou moins long pendant lequel on entend des bruits de draps :
Arthur
Vous dites rien ? D'habitude vous avez toujours un petit commentaire à faire après coup. Remarquez, j'aime mieux.
(pas de réponse)
Arthur
Bon, je vous laisse, je vais aller me faire un petit frichti. Et c'est pas ma femme qui va m'en empêcher !

Arthur allume une bougie. Du coup la scène est à présent légèrement éclairée. Gros plan sur Arthur.

Arthur (poussant un cri d'horreur bref, mais affreux)
AAAH !

La caméra se tourne vers le lit. C'est Guenièvre qui est allongée.

Arthur (espérant que sa vue lui joue des tours)
Vous êtes pas Démétra ?
Guenièvre
Ah non, je ne suis pas Démétra.
Arthur (réalisant)
Mais alors on a...
Guenièvre
Oui, on a, comme vous dites.
Arthur (pris de panique)
Mais c'est pas possible !
Guenièvre (avec tendresse)
C'est une farce amusante, non ? C'est une idée que j'ai eue pour vous faire oublier tous vos soucis de la journée.

Guenièvre
Alors merci qui ?


(J'ai conscience que la fin est parfaitement incohérente. Mais comme le ressort comique repose sur le principe de l'escalade, il fallait pour la chute quelque chose d'encore plus monstrueux qu'un démon de la septième sphère lâché dans la nature...)

Pécore
Hors ligne

Bravo Agloval !! J'adore votre prose à tous, je prends énormément de plaisir à la lire.

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Merci pour cette lecture et cette bonne poilade !  :D
Cela manque un peu de cohérence entre les différents chapitres de cette histoire, mais c'est peut-être voulu.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Merci pour vos avis !

Retro : le but était d'accumuler les pépins dans la même journée, donc forcément il se passe plusieurs choses qui peuvent sembler indépendantes les unes des autres.

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne
Agloval a écrit :

Merci pour vos avis !

Retro : le but était d'accumuler les pépins dans la même journée, donc forcément il se passe plusieurs choses qui peuvent sembler indépendantes les unes des autres.

C'est ce que je m'étais dis en écrivant mon commentaire. Une bonne grosse journée de merde pour tout Kaamelott ... :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB