Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait des rapports au pape ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
La Dame du Parc a écrit :

Si tu veux allumer un bûcher pour brûler cet anglicisme inutile, profites en pour cramer aussi "make-up" et "lipstick". Ah et "boots" et "oversize" aussi. Et on en parle des "wedding cakes" ? On a des mots français pour ça, alors pourquoi aller chercher des anglicismes ? :|

Tu dis quoi toi en français pour "oversize", "Sac à patates" ?
Pour "Weding cake", "Pièce monté enrobée de pâte à sucre"
On va continuer la liste : "un date" à la place de "un rencard"

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, enfin des gens qui râlent contre ce phénomène ridicule et grotesque ! Vous me faites plaisir ! Dans mes bras !

(Flammeche : chez moi on a toujours dit « gâteau de mariage ». Tu compliques un peu la traduction... ;) )

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Agloval a écrit :

Ah, enfin des gens qui râlent contre ce phénomène ridicule et grotesque ! Vous me faites plaisir ! Dans mes bras !

(Flammeche : chez moi on a toujours dit « gâteau de mariage ». Tu compliques un peu la traduction... ;) )

Ben non je ne complique pas. En fait un gâteau de mariage en français ça s'appelle une pièce montée. Le wedding Cake c'est très spécifique. C'est une pièce monté complétement recouverte de pâte à sucre. Ils sont fabriqué plusieurs jours, voir plusieurs semaines à l'avance, la pâte à sucre sert à préserver le gâteau (parce que c'est pas super bon comme machin).
Classiquement en France c'est plutôt une pièce montée en choux à la crême et nougatine (croque en bouche) ou une pièce monté de gateau à la crême, sans pâte à sucre. Le Wedding Cake c'est américain et c'est avec de la pâte à sucre... Après le terme est peut-être galvaudé et certains appellent peut-être "Wedding Cake" n'importe quel gâteau servi lors d'un mariage.
... N'oubliez pas que je suis celle qui s'est insurgée contre le topito sur les biscuit pas bon !!!

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah OK, c'était le nom d'un type de gâteau précis, pas un gâteau de mariage en général, ce qui explique en effet que le nom en anglais soit resté.

Chevalière PinkAA Chou
Hors ligne
Flammeche a écrit :
La Dame du Parc a écrit :

Si tu veux allumer un bûcher pour brûler cet anglicisme inutile, profites en pour cramer aussi "make-up" et "lipstick". Ah et "boots" et "oversize" aussi. Et on en parle des "wedding cakes" ? On a des mots français pour ça, alors pourquoi aller chercher des anglicismes ? :|

Tu dis quoi toi en français pour "oversize", "Sac à patates" ?
Pour "Weding cake", "Pièce monté enrobée de pâte à sucre"
On va continuer la liste : "un date" à la place de "un rencard"

Ben pour "oversize" on a "ample" :P
Pour le "wedding cake"...oui et non. Si on parle spécifiquement du gâteau à l'américaine tellement décoré qu'on se demande s'il est comestible, va pour l'emploi du terme anglais, mais parfois il est employé comme terme générique pour un gâteau de mariage, et là je dis non :mad:
Et du coup, ta soeur qui t'exploitait pour ses préparatifs de mariage, elle a choisi un wedding cake ou un croquembouche ? :b
J'approuve l'ajout de "date" à la liste.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
La Dame du Parc a écrit :

Et du coup, ta soeur qui t'exploitait pour ses préparatifs de mariage, elle a choisi un wedding cake ou un croquembouche ? :b

Famille hyper conservatrice en terme de mariage... croque en bouche... J'ai tenté de défendre l'idée d'une pyramide de macarons, mais c'était bien trop audacieux pour ma mère XD

Ben pour "oversize" on a "ample" :P

Bon ben ça va !!! J'ai cherché et j'ai pas trouvé :b... Y'a des jours ça veut pas, ça veut pas :D

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Ne te mets jamais aux jeux vidéo Flammeche, des termes anglais y'en a partout pour parler de techniques courantes x)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Pour le wedding cake, franchement quand je lis la traduc de Flamm', je me sens comme devant un chamonix orange : écoeurée*.
Pour en revenir aux anglicismes, si celui qui l'emploie et celui qui le reçoit en connait le sens tout va bien, mais quand on te dit "elle a eu comme disent les jeunes "une crache" pour mon gamin", ça mérite réflexion. :fete: Franchement, "coup de coeur", c'est tellement plus joli que crush, retranscrit "crache" par ceux qui connaissent pas l'expression.

Tiens ça fait longtemps que je vous ai pas dit que je vous aime, alors je vous mollarde dessus : riiiiiiiik ! Pfuuuu ! :love:
 







* :b Je ne suis sérieuse que pour le wedding cake, le pain d'épices me gène pas :p .

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Bah moi j'aime bien les termes anglais. Na.
Mais c'est à consommer à modération. D'ailleurs j'en utilise plus ou moins selon les personnes en face et nos tics de langages respectifs.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Bothan a écrit :

Bah moi j'aime bien les termes anglais. Na.
Mais c'est à consommer à modération.

C'est comme les chamonix orange, alors ?
Oui mais alors, quid des figolus ?

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Rien ne justifie l'utilisation de mots anglais lorsqu'il existe déjà un mot français.

En 1214, à la bataille de la Roche-aux-Moines, le prince Louis a battu à plate couture le roi Jean qui voulait que ses sujets français l'appellent John.
En 1429, à Orléans, une lointaine ancêtre de Mireille Darc a chassé les Anglais d'Orléans : ils voulaient obliger la sentinelle à dire « stop, who is it ? »
En 1815, à Waterl'eau, les soldats français ont préféré se faire tuer plutôt que de dire leurs gros mots en anglais.
En 1921, au stade Pershing, l'équipe de France à fait plier le Onze anglais afin d'obtenir le droit de marquer des buts et non des goals.

Soyons dignes de nos ancêtres !

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Bothan parle différemment selon ses sociolectes, en fin de compte :)

Flash required

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :
Bothan a écrit :

Bah moi j'aime bien les termes anglais. Na.
Mais c'est à consommer à modération.

C'est comme les chamonix orange, alors ?
Oui mais alors, quid des figolus ?

Alors les figolus c'est à volonté, ça c'est sûr.

Agloval a écrit :

Rien ne justifie l'utilisation de mots anglais lorsqu'il existe déjà un mot français.

Euh... Bah le fait de faire ce qu'on veut, non ? ^^

Vraiment super la vidéo, merci Bernard (et Linguisticae). C'était passionnant même, depuis le temps que je connais cette chaine, faudrait que j'en regarde les vidéos.

Chef de Clan
Hors ligne

Je vais faire un peu redite, mais clairement le wedding cake c'est uniquement le gros gâteau américain recouvert de pâte à sucre et ultra décoré (et tac => on a "cake design" du coup). Et qui, effectivement, est fait pour être beau plutôt que bon.
Ayant quelque peu fréquenté le monde de la pâtisserie ( :b ), je peux dire avec une quasi certitude que ce terme n'est jamais employé pour les pièces montées ou autres bon gâteaux de mariage, même par les clients.

Vous seriez en PLS dans une start-up :b (Enooormément d'anglicismes dans le monde de la finance d'ailleurs, je constate.)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Bothan : j'estime qu'on ne peut pas faire ce qu'on veut lorsqu'on parle à un interlocuteur (ou lorsqu'on écrit pour un lecteur) parce que, afin que tout le monde se comprenne, il faut une langue de référence.

(De même qu'on n'est pas libre d'utiliser le « langage SMS » quand on tape un message.)

Liberty : c'est quoi PLS ? Wikipédia ne me sort rien qui colle à ton texte ( https://fr.wikipedia.org/wiki/PLS ). Du coup ça me rappelle que, pire que les anglicismes, il y a l'abus d'abréviations... (Oui, là c'était exprès, je sais...)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Agloval a écrit :

Du coup ça me rappelle que, pire que les anglicismes, il y a l'abus d'abréviations... (Oui, là c'était exprès, je sais...)

Bosse jamais dans une administration, Agloval parce que les conversations complètes abréviations+numéro de formulaire, ça te mettrait en PLS aussi :p Et le pire c'est que c'est tellement un langage que souvent on oublie que l'usager a pas fait administration en seconde langue. C'est assez nul, j'en conviens tout à fait, d'autant que la même abréviation ne signifie pas la même chose suivant le service concerné.
Ou l'art de faire inutilement compliqué... ;)

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Je ne vois pas le rapport entre ça :

Agloval a écrit :

Bothan : j'estime qu'on ne peut pas faire ce qu'on veut lorsqu'on parle à un interlocuteur (ou lorsqu'on écrit pour un lecteur) parce que, afin que tout le monde se comprenne, il faut une langue de référence.

et ça :

Agloval a écrit :

Rien ne justifie l'utilisation de mots anglais lorsqu'il existe déjà un mot français.

J'utilise un mot anglais en discutant avec des amis qui le comprennent. Qu'est-ce qui justifierait que je n'en ai pas le droit ?

Les langues évoluent, les échanges s'internationalisent, les cultures se mélangent, que toutes piquent des références de l'une ou l'autre ne me semble pas déconnant.
Mais évidemment je ne parle pas à mes grands-parents comme je parle à mes potes avec qui je suis le sport et je joue aux jeux-vidéos. Pour autant on partage à chaque fois une langue de référence. Le « bon français » avec mes grands-parents, un français agrémenté de variantes avec mes potes.

Tu as regardé la vidéo de Linguisticae proposée par Bernard ?

Chevalière PinkAA Chou
Hors ligne

Ceci dit, notre position à Flam et moi, c'était pas de refuser tout anglicisme, mais d'être perplexes quand quelqu'un utilise un terme anglais à la place d'un mot français du langage courant. Ca n'inclut pas les termes spécifiques propres à un secteur d'activité (j'ai pas de souci avec la supply chain ou le lean management) ni les anglicismes sans équivalents en français. Mais pourquoi parler de "first lady" quand il s'agit de la femme d'un président français, par exemple ? A part se donner un côté branché...pardon, un côté "trendy", je vois pas l'intérêt :/
Des abréviations propres à un milieu et incompréhensibles pour le profane, je pense qu'il y en a dans tous les domaines. C'est logique, quand on utilise tout le temps les mêmes termes, d'essayer de les rendre plus rapides à dire/écrire.

Chef de Clan
Hors ligne
Agloval a écrit :

Liberty : c'est quoi PLS ? Wikipédia ne me sort rien qui colle à ton texte ( https://fr.wikipedia.org/wiki/PLS ). Du coup ça me rappelle que, pire que les anglicismes, il y a l'abus d'abréviations... (Oui, là c'était exprès, je sais...)

J'aurais bien répondu Paul-Loup Sulitzer :b mais Position Latérale de Sécurité sinon. Expression très prisée des p'tits d'jeuns, j'imagine que "faire une syncope" ça fait trop vieux.

Chevalière PinkAA Chou
Hors ligne

A mon avis, la popularité de l'expression "être en PLS" vient de la Journée d'Appel durant laquelle on se fait chier 90 % du temps, et les 10 % restants, on nous apprend des bases de secourisme dont la fameuse position latérale de sécurité.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Bothan : dans mon précédent message, je réagissais au fait que tu dises qu'on peut faire ce qu'on veut. J'ai pensé que tu voulais dire qu'on pouvait parler français comme on voulait. Non, il faut parler la même langue si on veut être compris. Après, oui, ça peut dépendre du contexte.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Moi celui qui me gonfle sévère c'est le digital. Là, non seulement on est sur un terme anglais qui a un équivalent français (numérique) qui est connu, mais en plus on crée une ambiguïté avec le mot français digital, qui se réfère au doigt. On est vraiment sur du trendy-disruptif-mes couilles sur ton nez. Comme en plus les 3/4 des personnes qui l'utilisent savent pas ce que c'est ça, c'est la chérie sur le wedding quaique.

Pour tout le reste, je bosse dans l'informatique, et dans le milieu du traitement de la donnée mais j'essaye au maximum d'utiliser les termes équivalents français justement pour que les gens comprennent et désacralisent certains termes.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Aaaaah mais c'est ça qui me gène pour mettre mes lunettes depuis d't'à l'heure !
Dis, Grille-Pain, tu peux pas les récupérer s't'e'p' ?
T'as qu'à les mettre sur le front de Bothan. Entre informaticiens je suppose que ça passe comme humour :|

'sont quand même bizarres ces informaticiens :/









:fete:

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Grille-Pain : dans mes bras !

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

« Digital » c'est vraiment l'un des pires. Mais là c'est même pas qu'on remplace un mot par un autre, c'est carrément confus puisqu'on ne sait même pas qu'il s'agit d'un mot d'une autre langue.
Personnellement j'ai perdu une petite partie de mon âme quand le pôle dans lequel je travaille a été renommé « Digital Lyon »... alors que ça n'a rien à voir avec ce qu'on fait.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB