Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne se vautre pas dans la bouffe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Le sketch qui suit n'est pas très drôle. C'est une idée qui m'est venue, et je l'ai trouvée intéressante.


Erreur judiciaire

3 CORS

1. INT. SALLE À MANGER EN CARMÉLIDE ‒ JOUR
Léodagan et Séli dînent avec Goustan.

Léodagan
J'en ai ma claque de passer mon temps avec ce loustic !
Goustan
Quel loustic ? Vous parlez de moi ?
Léodagan (sur un ton faussement respectueux)
Non, de notre bon roi messire Arthur !
Goustan
Ah, vous arrivez toujours pas à l'encadrer ?
Léodagan
Il faut toujours qu'il trouve à redire !
Séli
Quoi, vous avez encore fait une connerie ?
Léodagan
Même pas ! C'est juste que si on fait pas les choses à sa façon, messire est pas heureux. Tiens, l'autre jour, il m'a engueulé pendant une heure, j'en ai ras le pompon !
Goustan
Il vous a engueulé à propos de quoi ? De vos actions militaires ?
Léodagan
À propos de la justice.
Goustan (sincèrement étonné)
De la justice ? Mais c'est votre point fort, ça !

OUVERTURE

2. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE ‒ FLASHBACK
Arthur et Lancelot ont convoqué Léodagan, qui les rejoint.

Arthur
Le mois dernier, vous vous souvenez qu'on attendait une arrivée d'or, et que le convoi a été attaqué en chemin par des brigands ?
Léodagan
Oui, ça je m'en souviens ! Même qu'on n'a jamais pu retrouver le coffre !
Lancelot
Justement, on l'a retrouvé, le coffre.
Léodagan
Ah, ben bonne nouvelle alors ! Et en quoi ça me concerne ?
Arthur
Eh bien, si on a retrouvé le coffre, c'est parce qu'on a retrouvé les brigands. Ils se cachaient dans une grotte, mais le seigneur Lancelot a fini par les débusquer.
Léodagan
Oui, donc je vous demande : en quoi ça me concerne ?
Arthur
Ça vous concerne que, du coup, les types que vous avez fait exécuter à l'époque, c'était pas eux...
Lancelot
...Vu que les vrais coupables, on vient seulement de les attraper.
Arthur
À l'époque je vous avais demandé de pas bâcler l'enquête, vous vous souvenez ? Mais vous avez tout fait dans la précipitation, et on vous avait prévenu que les gars que vous aviez attrapés, ça risquait pas d'être les brigands.
Léodagan
Ça se trouve, c'était les mêmes que ceux de la grotte ?
Arthur
Les votres, vous les avez fait exécuter. Ceux de la grotte étaient encore vivants, avaient le coffre, et ont tout avoué spontanément. Vous voyez pas qu'il y a une différence ?
Léodagan
Ah oui, en effet. Bon, donc tout s'arrange ?
Lancelot
Tout s'arrange ? Alors que vous avez fait pendre des innocents ?
Léodagan
Mais je les ai pas fait pendre !
Arthur
Ils sont juste emprisonnés ? Dans ce cas, il faut vite les libérer.
Léodagan
Nan mais je les ai fait cramer.

3. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE ‒ FLASHBACK
La discussion se poursuit.

Lancelot
Est-ce que vous comprenez que c'est intolérable ?
Léodagan
Chevalier Lancelot, vous n'avez pas à me donner de leçons, je suis roi, moi !
Arthur
Eh bien moi aussi, et j'approuve ce qu'il dit.
Léodagan
Mais vous manquez d'expérience ! Les exécutions publiques, ça sert à quoi à votre avis ? Hein ? Ça a un rôle pédagogique : il faut que le peuple voie ce qui l'attend s'il s'engageait dans une carrière criminelle.
Lancelot
Mais là vous avez cramé des innocents !
Arthur
Ouais, du coup le peuple ne va pas dire "il faut surtout pas commettre de crime" mais plutôt "il faut surtout pas se faire prendre".
Léodagan
Nan mais il n'en sait rien, le peuple, qu'on s'est gouré !
Lancelot
On ?
Léodagan
Oh, et puis ça va ! C'est quand même pas la première fois qu'on exécute des types à la place des vrais coupables pour que la justice soit prompte !
Arthur
Hein ? Vous déraillez ?
Léodagan
Quoi, vous le faites pas, vous ?
Arthur
Mais jamais de la vie !
Léodagan
On doit jamais laisser un crime impuni, sinon les pégus pourraient se croire tout permis. Et si on trouve pas les vrais coupables, on peut toujours s'arranger pour en trouver qui feront l'affaire.
Lancelot
Vous êtes marteau !
Léodagan
Quoi ? C'est quand même connu, comme combine !
Lancelot
Mais c'est ignoble !
Arthur
Vous voulez dire que l'autre jour, c'était pas involontaire de votre part, vous avez vraiment cherché des types à faire exécuter ?
Léodagan
Ben, ouais. Vu qu'on trouvait pas les bons. Nan mais vous inquiétez pas : on les a trouvé suite à des dénonciations anonymes...
Lancelot
Mais c'est pas fiable, ça ! On sait bien qu'il y a des crétins prêts à dénoncer leur voisin juste pour récupérer leurs terres.
Léodagan
Me prenez pas pour une buse, je sais bien ! Ce qui compte, c'est qu'ils aient l'air coupables. Là, ils ont été dénoncés, donc le pégu moyen se dit : il y a pas de fumée sans feu... Et puis on les a interrogés, et ils ont avoué.
Arthur
Ah bon ?
Léodagan
Après avoir été torturés, bien sûr.
Lancelot
Parce que vous pratiquez encore la torture ? Mais vous savez bien qu'on peut faire dire n'importe quoi à n'importe qui !
Léodagan
Oui, je suis au courant ! Mais pour le peuple, ça fait plus vrai : là c'est des coupables bien comme il faut, surtout que les types qu'on a trouvés, c'était des sortes de vagabonds venus d'Irlande, je crois, qui puaient et étaient à moitié malades. Au moins ils sont partis en beauté, sous les applaudissements de public !

4. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE ‒ FLASHBACK
Toujours la discussion...

Arthur
Jamais plus je vous confierai d'enquête. Quelle horreur !
Léodagan
Quoi ? Ce qui compte c'est que la justice soit prompte et efficace, je reviendrai pas là-dessus.
Arthur
La justice ? Cramer des innocents ?
Lancelot
Et la morale ? Le bien et le mal ? Vous vous souvenez du sermon du Père Blaise, dimanche dernier ?
Léodagan
Il fait ses sermons en latin, j'y pige pas un broc.
Arthur
Mais il y a pas besoin de la messe pour savoir que tuer des innocents est monstrueux !
Léodagan
Parce que vous, vous préférez attendre un mois d'enquête avant de procéder à l'exécution. C'est comme ça que vous comptez vous faire craindre par les pégus ? Mais un mois après, ils sauront même plus pourquoi on crame les types !
Lancelot (prenant à témoin le roi)
Sire, c'est insensé !
Léodagan
Mais arrêtez de faire votre chochotte, tout le monde fait pareil !
Arthur
Sûrement pas !
Léodagan
Eh ben demandez donc à votre mère, qui doit venir après-demain, vous serez surpris !
Arthur
Ça m'étonnerait, elle est très à cheval sur ces questions ! Elle a un proverbe, d'ailleurs... « La Justice, c'est le début de la Civilisation ».

5. INT. SALLE À MANGER EN CARMÉLIDE ‒ SUITE DU DÎNER


Léodagan
Et là-dessus, il m'a fait tout un sermon pendant une heure, ta ta ta la morale, ta ta ti le père Blaise, j'en peux plus !
Séli
Mais... j'ai pas compris : les types que vous avez fait exécuter, si c'était pas les brigands, c'était des complices ?
Léodagan
Mais non !
Goustan (en même temps)
Mais non !
Séli
Donc ils étaient innocents ? Vous avez fait exécuter des innocents ?
Léodagan
Quoi ? Vous allez pas faire comme l'autre ?
Goustan
Ah, ces femmes ! Toujours leur sentimentalisme !
Séli
Mais enfin, vous avez quand même pas fait exécuter des types au hasard ?
Léodagan (sincèrement étonné, regardant Goustan tout aussi étonné)
Ben ? Si !

6. INT. SALLE À MANGER DE KAAMELOTT ‒ JOUR

Arthur dîne avec sa mère. L'ambiance est pesante, personne ne parle. Finalement Arthur décide d'ouvrir la conversation.

Arthur
Heu... Mère, je peux vous poser une question ?
Ygerne (froide)
Allez-y.
Arthur
Alors c'est une question qui va peut-être vous étonner, mais c'est juste par curiosité, hein...
Ygerne
Mais allez-y, je vous dis.
Arthur
Est-ce que, à Tintagel, quand on n'arrive pas à attraper les coupables, on exécute des types au hasard ?
Ygerne (se levant, outrée)
Quoi ?
Arthur
Nan mais c'est juste une question.
Ygerne (toujours debout)
Comment osez-vous ? Jamais ! Vous m'entendez ? Jamais à Tintagel on ne s'abaisse à ces pratiques d'un autre aĝe ! La justice, c'est le début de la civilisation ! Qu'est-ce que vous croyez ?
Arthur
Nan mais je sais bien... C'était juste pour être rassuré.
Ygerne
Parce que vous aviez peur ? Peur qu'on s'en prenne à des innocents ? Savez-vous que la justice, c'est moi qui m'en charge personnellement ? Vos accusation me blessent !
Arthur
Excusez-moi, excusez-moi... Mais il paraît qu'il y a des pays où ils font n'importe quoi et... je voulais être sûr de pouvoir prendre Tintagel comme exemple pour leur montrer la bonne méthode...

FERMETURE

7. INT. SALLE À MANGER DE KAAMELOTT ─ JOUR

Ygerne s'est rassise et explique à Arthur sa conception de la justice.

Ygerne
À Tintagel, nous commençons toujours par une longue et minutieuse enquête. Nous ne condamnons que lorsque nous avons une certitude absolue de la culpabilité de l'inculpé.
Arthur
Ça c'est bien...
Ygerne
Pour l'enquête, nous utilisons des techniques modernes et nous avons défini un protocole rigoureux en deux temps.
Arthur
Ah ?
Ygerne
Premier temps : examen des dénonciations anonymes. Deuxième temps : interrogatoire des suspects sous la torture.

Ygerne
Eh ben, vous dites rien ?


Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Je trouve ce scénario très drôle au contraire ! Cruelle, mais drôle ! :lol:

Croustillant
Hors ligne

Ah ! Je l'aime beaucoup celui-là. Des idées fortes très bien servies par nos personnages préférés. Mention spéciale à la relation Arthur-Ygerne aussi !

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Bon... il y a un truc que j'aurais adoré, c'est de voir Lancelot lancer une idée encore plus horrible que celles de Léodagan.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB