Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui change pas assiette pour fromage !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ce sketch s'inscrit au tout début, au Livre I ou éventuellement II mais pas plus.


Rendez-vous galant

3 CORS

1. INT. CHAMBRE ROYALE ‒ MATIN
Tandis que le roi Arthur déjeûne au lit, la reine Guenièvre se fait coiffer par Angharad

Angharad (après une courte hésitation)
Heu... Est-ce que Madame m'autorise à poser une question à Monsieur ?
Guenièvre
Allez-y, oui.
Arthur
Ben ? Pourquoi vous me demandez pas à moi ? Je suis quand même le premier concerné !
Angharad
Je rappelle à Monsieur que je suis la suivante de Madame, pas de Monsieur.
Guenièvre
De son point de vue, vous êtes seulement le mari de sa patronne.
Angharad
Voilà.

Arthur est un peu vexé.

OUVERTURE

2. INT. CHAMBRE ROYALE ‒ MATIN
Arthur continue à déjeûner. Angharad l'interroge.

Angharad
Je voudrais d'abord assurer à Monsieur que je ne cherche pas à connaître des choses qui ne me regardent pas. S'il y a du secret-défense, je comprends très bien que vous ne désiriez pas m'en parler.
Arthur
Et c'est quoi, votre question ?
Guenièvre
Allez-y, lancez-vous, il ne va pas vous mordre !
Angharad
C'est que... J'ai peur que Monsieur ne puisse me répondre franchement.
Arthur (agacé)
Eh bien essayez !
Angharad
Est-ce que Monsieur a le droit de me dire si le seigneur Perceval est en mission secrète ?
Arthur
Non, il n'est pas en mission secrète.
Angharad
Mais s'il l'était, vous me répondreriez exactement la même chose.
Arthur
Heu... Oui, c'est possible, en effet. Mais là, il n'est pas en mission secrète.
Guenièvre
Allez, dites-lui franchement ! Elle ne le répètera à personne !
Angharad
Je promets à madame que je saurai respecter le secret d'état.
Arthur (agacé)
Nan mais... Premièrement, vos histoires avec Perceval ne m'intéressent pas. Et deuxièmement : non, il n'est pas en mission secrète.
Guenièvre
Mais pourquoi voulez-vous qu'il soit en mission secrète ?
Angharad
Eh bien, ça expliquerait son comportement.
Arthur (intrigué malgré lui)
Ah bon ?

3 INT. CHAMBRE ROYALE ‒ SUITE

Angharad
Ça fait plusieurs fois que le seigneur Perceval ne se rend pas à nos rendez-vous galants.
Guenièvre
Des rendez-vous galants ? C'est romantique...
Angharad
Ah oui. J'ai imaginé cela afin de permettre à notre idylle de progresser sur le plan émotionnel. Mais il s'agit de rendez-vous en tout bien tout honneur, attention !
Guenièvre
Mais quel rapport avec une mission secrète ? Il est peut-être juste malpoli.
Angharad
Le lendemain, lorsque je le croise, il fait comme s'il n'était même pas au courant ! Normalement, il aurait dû s'excuser ou trouver un prétexte... Même pas : il réagit comme s'il n'avait jamais entendu parler de notre rendez-vous galant. Comme s'il n'avait pas le droit de me dire pourquoi il n'est pas venu.
Guenièvre
C'est intriguant, en effet. (Se tournant vers Arthur) Vous en pensez quoi, vous ?
Arthur
J'en pense que ça ne m'intéresse pas !
Guenièvre
Vous êtes sûr que Perceval n'était pas en mission secrète ?
Angharad
Si monsieur pouvait me rassurer...
Arthur (s'emportant)
Mais non ! Jamais j'envoie Perceval en mission secrète ! Il faut être débile pour envoyer Perceval en mission secrète !
Guenièvre
Mais alors comment se fait-il ?
Arthur (calmé)
Le seigneur Perceval, comment vous le mettez au courant des rendez-vous ?
Angharad (souriante)
Grâce à une autre astuce que j'ai imaginée pour apporter plus de romantisme...
Guenièvre (souriante et intéressée)
Laquelle ?
Angharad
La nuit, lorsque je sais qu'il est couché, je glisse sous la porte de sa chambre un billet doux. C'est là que j'inscris la date du rendez-vous.
Arthur
Sauf que Perceval ne sait pas lire.
Angharad (interdite)
Quoi ?
Arthur
Le seigneur Perceval ne sait pas lire. Pas la peine de lui glisser des billets doux, il les lira jamais.
Angharad (refusant d'y croire)
Mais il est chevalier, et même ministre !
Arthur
Oui, mais il sait pas lire.
Guenièvre (pouffant de rire)
Alors ça c'est la meilleure ! Vous saviez même pas que Perceval ne sait pas lire !

Angharad, vexée, quitte la chambre.

4. INT. TAVERNE ‒ JOUR
Perceval et Karadoc boivent un coup à la taverne. Perceval sort de sa poche un bout de parchemin.

Karadoc
Vous en avez encore eu un ?
Perceval
Oui, c'est la sixième fois !
Karadoc
Et c'est toujours votre inconnu ?
Perceval
Toujours. Il glisse ça en douce sous ma porte, sans se montrer.
Karadoc
C'est louche !
Perceval
Évidemment que c'est louche ! S'il veut pas se montrer, c'est qu'il a quelque chose à cacher.
Karadoc
Et vous pensez que le message est codé ?
Perceval
C'est vrai que je sais pas lire, mais quand même, c'est écrit différemment, regardez. De toute façon, si le type a quelque chose à cacher, c'est forcément un message codé.
Karadoc
Montrez-le à Lancelot, il connaît le code.
Perceval
J'ose pas. Imaginez si ce machin vient d'un traître, ou d'un comploteur.
Karadoc
D'un comploteur ?
Perceval
Si c'était pas un comploteur, il se montrerait. Ça se trouve, ce message m'invite à rentrer dans le complot. Alors si jamais je le montre à Lancelot...
Karadoc
Vous avez qu'à faire pareil que le traître : attendez la nuit, vous glissez ce message sous la porte de la chambre de Lancelot, ainsi il saura pas que c'est vous.

5. INT. CHAMBRE ROYALE‒ MATIN
Le lendemain, nous retrouvons à nouveau le roi, la reine et sa suivante.

Angharad
Madame me permet-elle de dire à Monsieur qu'il faudrait qu'il arrête de me prendre pour une idiote ?
Arthur
Quoi ?
Angharad
Que Monsieur ne se fatigue pas, j'ai parfaitement compris ce qui s'est passé hier soir.
Guenièvre
Qu'est-ce qui s'est passé hier soir ?
Angharad
Eh bien hier soir, pour vérifier, je suis quand même venue au rendez-vous que j'avais fixé avec le seigneur Perceval.
Arthur (agacé)
Ah non, encore cette histoire !
Angharad
Ah mais j'ai bien compris que Monsieur n'en avait rien à battre et ferait tout pour me mettre des bâtons dans les roues.
Guenièvre (à Arthur)
Qu'est-ce que vous avez fait encore ?
Arthur
Mais absolument rien !
Angharad
Ben voyons. Je signale à Monsieur que je sais renconnaître une mauvaise blague quand j'en vois une.
Guenièvre
Vous ne pourriez pas être plus précise ? Il s'est passé quoi hier soir ?
Angharad
Eh bien il y avait quelqu'un à mon rendez-vous !
Guenièvre
Ah bon ? Le seigneur Perceval a fini par venir ?
Angharad
Pas vraiment, non. C'est le seigneur Lancelot qui s'est présenté à sa place.
Guenièvre
Ah tiens ?
Arthur
Comment ça Lancelot ?
Angharad
Que monsieur ne fasse pas l'étonné !
Arthur
Parce que c'est de ma faute ? Vous me reprochez quoi ?
Angharad
Le seigneur Perceval ne s'est pas rendu à mon rendez-vous, ce qui confirme qu'il ne sait pas lire. Monsieur était donc le seul à être au courant. Et comme je ne suis pas sans savoir que le seigneur Lancelot est comme un frère pour Monsieur, la seule explication est qu'il s'agit d'une très mauvaise blague.
Guenièvre (à Arthur, sévère)
C'est vrai ce qu'elle dit ?
Arthur
Mais pas du tout !
Angharad
Alors comment expliquez-vous la présence du seigneur Lancelot ? Je ne trouve pas très charitable de jouer avec les sentiments des domestiques. Je vous rappelle que sans moi, votre femme serait obligée de se coiffer toute seule, je vous laisse imaginer le résultat.
Guenièvre (encaissant)
Comment ?
Arthur
Encore une fois, je n'y suis pour rien. D'ailleurs je fais jamais de blagues, à personne, pas même à ma femme.
Angharad (à Guenièvre)
C'est vrai ?
Guenièvre (un peu déçue)
Je confirme : il ne m'a jamais fait de farces. On ne rigole pas toujours quand on est la reine, vous savez.
Angharad
Alors je prie Monsieur de m'excuser. Mais je ne comprends pas.

FERMETURE

6. INT. CHAMBRE ROYALE‒ SUITE

Guenièvre
Peut-être que le seigneur Lancelot voulait vous faire la cour ?
Angharad
Ah non ! Mon promis est le seigneur Perceval. Je ne veux pas d'un autre chevalier !
Arthur
N'empêche, ça lui ferait du bien à Lancelot de faire la cour à une dame du château. Même une domestique.
Angharad
Je ne suis pas ce genre de femme !
Arthur
Je sais. Et je crois qu'il n'est pas ce genre d'homme...
Angharad
De toute façon, quand il est entré, il s'attendait à trouver Madame.
Arthur (surpris)
Quoi ?
Angharad
Oui, il est entré dans le noir − j'avais éteint les torches pour plus d'intimité − et il a demandé Madame plusieurs fois.
Guenièvre
Comment ça ? Lancelot voudrait me faire la cour ? C'est flatteur.
Arthur (pouffant)
Houlà, n'ayez pas de faux espoirs !
Guenièvre (vexée)
Et pourquoi pas ? Je suis encore jeune et séduisante.

Arthur (se retenant de rire)
Je le connais, vous êtes pas du tout son genre !


Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Excellent comme toujours ! J'aime beaucoup Angharade .... :)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Pareil, j'aime bien le personnage d'Angharad alors j'essaie de lui donner un petit coup de pouce, mais c'est pas facile...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB