Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui tient pas un stand de crêpes. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ce sketch se base sur une idée pompée dans un des épisodes, mais je l'ai utilisée différemment...


Sus aux Saxons !

3 CORS

1. INT. CHAMBRE D'ARTHUR ET GUENIÈVRE ‒ MATIN
Arthur et Guenièvre sont au lit. Arthur annonce à sa femme qu'il sera absent plusieurs jours afin de repousser une invasion saxonne.

Guenièvre
Et il vous faut trois jours pour les repousser ?
Arthur
Ils sont plus de mille, il paraît. Mille Saxons prêts à en découdre ! Ça va pas être de la tarte.
Guenièvre (souriante)
En tout cas, je me réjouis d'avance de votre victoire.
Arthur
Ah mais c'est même pas sûr, ça.
Guenièvre
Ah bon ? Vous n'allez pas les massacrer ?
Arthur
Les Saxons, c'est pas des rigolos. Ils se battent jusqu'à la mort. Mais rassurez-vous, on a un plan.
Guenièvre (enthousiaste)
Oh, racontez-moi le plan ! Allez !
Arthur
Depuis quand ça vous intéresse, la stratégie militaire ?
Guenièvre
Vous êtes mon époux, je m'intéresse à votre métier.

OUVERTURE

2. INT. CHAMBRE D'ARTHUR ET GUENIÈVRE ‒ MATIN
Arthur s'est résigné à expliquer à Guenièvre le plan de bataille. Il fait des gestes sur les draps comme s'il s'agissait d'une carte.

Arthur
Vous voyez le vieux pont ? Celui dont on dit chaque année qu'il faudrait le retaper ?
Guenièvre
Ah oui. Mais vous n'allez pas l'emprunter, j'espère !
Arthur
Justement, non : on va le saboter. Les Saxons ne sont pas de la région, ils ne sont pas sensés savoir qu'il ne faut pas l'emprunter.
Guenièvre
Même sans le saboter...
Arthur
C'est pour être sûr. Donc, vous voyez le plan d'ensemble ?
Guenièvre (enthousiaste)
Allez-y, expliquez-moi !
Arthur (résigné, faisant des gestes sur le drap)
Les Saxons seront ici. On va les attirer dans un piège, là, par le chemin qui mène au pont en longeant la forêt.
Guenièvre (ravie)
Un piège ? Comme c'est palpitant !
Arthur
Nos archers, postés en bordure de forêt et cachés derrière les arbres, vont leur tirer dessus à bout pourtant dès qu'il passeront devant, ici.
Guenièvre
Ça va saigner !
Arthur
Mais ce ne sera pas suffisant. Profitant de leur désorganisation, votre père et moi, cachés à cet endroit, allons mener une charge de cavalerie sur leurs arrières.
Guenièvre
Juste vous deux ?
Arthur
Mais non, avec tous les chevaliers !
Guenièvre
Et le seigneur Lancelot sera avec vous ?
Arthur
Il intervient à la fin, avec les fantassins. Ses hommes, ceux qui auront saboté le vieux pont, attendront le dernier moment pour sortir de leur cachette et entamer le combat au corps à corps. Contre des Saxons diminués et qui ne pourront pas fuir à cause du pont saboté, ça peut mener à la victoire.
Guenièvre
Ça peut ? Ce n'est pas certain ?
Arthur
Ah non ! Le plan sert juste à maximiser nos chances.
Guenièvre (inquiète)
Mais vous allez quand même rentrer victorieux ?
Arthur
Dites, je vous rappelle qu'à la guerre, il y a des morts. Là, si vous ne me voyez pas sourire, c'est aussi parce que je suis conscient qu'il y aura de lourdes pertes. On craint que près de la moitié de nos hommes n'y passe.
Guenièvre
Et vous ?
Arthur
Ah, ben je peux en faire partie.
Guenièvre
Mais annulez cette bataille, alors !
Arthur
On peut pas laissez les Saxons ravager la Bretagne, il faut les repousser, c'est mon rôle de souverain !
Guenièvre (de plus en plus inquiète)
Mais je veux pas être veuve !
Arthur (cassant)
Pour ça, il fallait pas épouser un chef de guerre !

3. INT. TENTE DE COMMANDEMENT ‒ JOUR
Arthur entre dans la tente de commandement où l'attendent notamment Lancelot, Calogrenant, Léodagan et Karadoc. Perceval est absent.

Arthur
Il paraît qu'il y a un problème ? Et au fait, où est le seigneur Perceval ?
Calogrenant
Sire, c'est une catastrophe !
Arthur
Mais qu'est-ce qui s'est passé ?
Lancelot
C'est le seigneur Karadoc, Sire.
Arthur (à Karadoc)
Qu'est-ce que vous avez encore fait, vous ?
Karadoc
Mais c'est pas de ma faute ! Je voulais faire cuire une côte de porc pour mon petit-déjeuner.
Calogrenant
On avait formellement interdit de faire du feu !
Arthur
Oui, pour pas que les Saxons sachent où on est.
Lancelot (à Karadoc)
Vous vous souvenez ce qu'on avait dit hier ? Avec les Saxons, pour avoir l'avantage, il faut attaquer par surprise. Il faut pas qu'ils puissent nous repérer !
Karadoc
Mais c'était juste un petit feu pour mon casse-croûte !
Calogrenant
Sauf que ça s'est transformé en colonne de fumée brune visible à des lieues à la ronde !
Karadoc
C'est pas ma faute, il y avait du vent, des mèches ont atteint la tente d'à côté.
Arthur
Vous avez brûlé une tente ?
Léodagan
Non seulement la tente, mais tout ce qu'il y avait à l'intérieur. Résultat : à l'heure qu'il est, toute la Bretagne sait où on niche.
Arthur
Et il y avait quoi dans la tente ?
Léodagan
Je sais plus...
Calogrenant
Sire, qu'est-ce qu'on fait ? Le plan est parti en fumée, lui aussi, j'imagine.
Arthur
Évidemment, maintenant que les Saxons nous ont repérés...
Karadoc
Mais c'est sûr, ça ? Ça se trouve ils regardaient dans une autre direction.

Kay surgit dans la tente.

Kay
Sire, les éclaireurs ont repéré des mouvements de troupe !
Lancelot
Dans quelle direction ?
Kay
Vers le camp. Un bon millier de Saxons, armés jusqu'aux dents. Ils s'avancent vers nous, ils devraient arriver d'ici une demi-heure.
Arthur (à Karadoc)
Alors !
Calogrenant
Une demi-heure ? Il faut prendre une décision immédiatement. Attaquons-les les premiers !

4. INT. TENTE DE COMMANDEMENT ‒ JOUR
Arthur et ses hommes doivent prendre une décision.

Arthur
Vos archers sont prêts ?
Calogrenant
Il ne reste plus qu'à leur distribuer vos nouvelles flèches.
Arthur
Ah oui, des flèches avec des pointes en acier d'Hispanie, on va vous les donner.
Léodagan
Ah mais je me souviens !
Arthur
Quoi ?
Léodagan
La tente qui a brûlé, c'est celle où j'avais stocké les nouvelles flèches.
Arthur
Hein ?
Karadoc
Et après on dira que c'est ma faute...
Calogrenant
Vous voulez dire qu'on n'a pas de flèches ?
Arthur
Ben... vous avez pas les votres, à tout hasard ?
Calogrenant
Ah non, pour arriver à temps on a dû voyager léger. Je vous rappelle que mes archers vont à pied.
Arthur
On va quand même pas lancer la cavalerie sans les archers ?
Léodagan
Et pourquoi pas ?
Arthur
D'autant qu'on n'aura pas non plus l'aide des fantassins.
Léodagan
Ah bon ?
Lancelot (à Léodagan)
Mes hommes sont déjà sur place, près du vieux pont. Selon le plan, ils devaient faire le trajet de nuit pour la discrétion et pour avoir le temps de saboter le pont.
Léodagan
Ah oui, et normalement c'est nous qui aurions dû les rejoindre...
Arthur (pensif)
Et si on les rappelle ? Ils auront le temps de rappliquer ?
Lancelot
Ils sont trop loin. Et puis il faudrait d'abord envoyer quelqu'un leur donner l'ordre de venir ici. Impossible.
Karadoc
Il était pas un peu pourri, votre plan ?
Arthur (à Karadoc)
Je serais vous, je ferais profil bas. N'oubliez pas que vous êtes à deux doigts de la cour martiale !
Lancelot
Pourquoi « à deux doigts » ?
Léodagan
Bon, on la fait cette charge de cavalerie ou pas ?
Calogrenant
Mais ça va être du suicide !
Léodagan
Il paraît qu'on a de nouvelles lances ! Bois d'Irlande, dix pieds de long, pointe en acier... Hé, mais vous les aviez rangées où, les lances ?
Arthur
Ben, avec les flèches...
Calogrenant
Et merde...
Karadoc
De toute façon j'ai oublié de vous dire qu'on n'a plus de chevaux. Du coup ça change rien.
Calogrenant
On n'a plus de chevaux ?
Arthur (à Karadoc)
Mais au fait, oui, c'est à vous que j'avais confié la garde des chevaux.
Léodagan
Et vous les avez perdus !
Karadoc
Mais j'ai fait comme vous m'avez dit : j'ai pas quitté mon poste. Du coup, quand j'ai allumé le feu, ça a fait paniquer les bêtes.
Lancelot (sidéré)
Vous avez allumé votre feu au milieu des chevaux ?
Karadoc
Ben oui, pour pas quitter mon poste ! Nan mais quelqu'un finira bien par les retrouver.
Lancelot
Vous voulez dire : les Saxons ?
Arthur
Du coup on ne peux même pas fuir à cheval ! Au fait, et où est Perceval ?
Karadoc
Moi je sais pas, j'étais de garde des chevaux et j'ai pas quitté mon poste !
Calogrenant
Logiquement, dans cette configuration, il faut qu'une petite troupe se sacrifie pour laisser le temps aux autres de fuir à pieds. Je suis volontaire pour cette mission, Sire !
Arthur
Avec vos archers ? Ils sont désarmés.
Calogrenant
Heu...
Arthur
Les seuls qui peuvent se battre, ce sont les chevaliers avec leur épée. Donc c'est à nous de le faire.
Calogrenant
Et si on se rendait ?
Léodagan
Pas avec les Saxons. Ils sont là pour massacrer, pas pour la diplomatie.
Lancelot
Le roi a raison, nous n'avons pas le choix. Nous allons sûrement mourir, mais glorieusement !
Léodagan (cruel)
Pour chacun de nous, c'est des dizaines de Saxons qui vont tomber !

5. EXT. DEVANT LA TENTE DE COMMANDEMENT ‒ JOUR
Arthur et une dizaine de chevaliers ont sorti leur épée et s'apprêtent à se battre.

Arthur
Attention, je crois qu'ils arrivent, j'entends du bruit !
Calogrenant
Nous sommes prêts, Sire !
Lancelot
Attendez ! Stop ! C'est un homme seul... C'est Kay !
Kay (essoufflé)
Je viens vous rendre compte du dernier rapport des éclaireurs.
Arthur
Et alors, les Saxons arrivent ou pas ?
Kay (qui a repris son souffle, s'est redressé, les bras levés en l'air)
Hourra, Sire, la victoire est totale !
Arthur
Quoi ?
Kay
Plus d'un millier de cadavres jonchent le champ de bataille ! Pas un survivant !
Calogrenant
De quels cadavres vous parlez ? Les notres ?
Kay (sincèrement étonné)
Ben non, les Saxons.
Lancelot
Vous voulez dire que les Saxons sont tous morts ?
Kay (joyeux)
Pas un seul rescapé !
Léodagan
Là je comprends plus rien.
Arthur
Seigneur Lancelot, ce serait vos hommes qui auraient eu le temps d'intervenir ?
Lancelot
Même à cheval, ils n'auraient pas eu le temps.
Kay
Non non, d'après les espions, ce serait le seigneur Perceval.
Arthur
Il a des hommes, le seigneur Perceval ?
Kay
Heu... Non, le seigneur Perceval tout seul.
Lancelot
Qui aurait tué mille Saxons ? Vous vous foutez de nous !
Kay
Je ne fais que répéter le rapport des espions. Mais j'ai vu le champ de bataille, je confirme : c'est un carnage.
Calogrenant
Après, si on est victorieux, c'est le principal.
Léodagan
Moi je préfère. Déjà, ça veut dire que je suis vivant.
Lancelot
Mais il est où, le seigneur Perceval ?

6. INT. TENTE DE COMMANDEMENT ‒ SOIR
Perceval s'explique devant les chevaliers.

Perceval
Dans la nuit, j'ai eu une envie pressante. Alors je suis sorti pisser.
Arthur
On pourrait passer à l'action directement ?
Perceval
Nan mais c'est pour que vous compreniez ce que je faisais dehors.
Arthur
OK, poursuivez.
Perceval
Donc, en allant pisser, je me suis perdu. Mais c'est pas ma faute, il faisait nuit. Enfin, pas tout à fait : c'était l'aube. Mais il faisait pas jour. Jusque là, tout le monde comprend ?
Arthur
Poursuivez...
Perceval
Bref, j'étais perdu, et voilà que je découvre par hasard un coin à champignons.
Léodagan
Je croyais qu'il faisait pas encore jour ?
Perceval
Nan mais ça faisait deux heures que je tournais en carré, le soleil s'était levé.
Karadoc
Et vous les avez rammassés, les champis ?
Lancelot
Mais on s'en fout, passez à l'action !
Perceval
Justement, c'est là où il va y avoir de l'action. Parce que j'ai oublié de vous dire : je me suis habillé pour aller pisser − j'aime pas être à poil dans la nature. Et, sans réfléchir, j'avais même mis mon sac à dos. Du coup j'ai pu tout ramasser. Il y en avait plein ! Largement de quoi nourrir la troupe !
Lancelot (impatient)
Bon, et après ?
Perceval
En plus, je me suis dit : plutôt que de rentrer au camp en disant que je me suis perdu, et passer pour un con, je vais raconter que je suis parti cueillir de quoi préparer le ravitaillement.
Arthur
Sauf que vous êtes pas rentré au camp ! Qu'est-ce que vous avez foutu ?
Perceval
Ben j'ai fini par trouver le camp, mais c'était celui des Saxons. Ils m'ont capturé et m'ont confisqué mes champignons. En plus, ils venaient de piller une ferme et ils avaient plein d'œufs, du coup ils ont fait des omelettes avec.
Arthur
Ah, je crois que je commence à comprendre, c'est les champignons...
Perceval
Vous croyez qu'ils étaient venimeux ?
Arthur
Vénéneux. Oui, sûrement.
Karadoc (à Perceval)
Mais et vous, vous en avez pas mangés ?
Perceval
Moi, ils m'ont ficelé dans un coin et ils m'ont rien donné à bouffer, ces cons.
Léodagan
Donc tous les Saxons seraient morts à cause des champignons ?
Calogrenant
Et ils l'ont mangée quand, leur omelette ?
Perceval
Juste avant de partir à l'assaut.
Lancelot
Oui, le temps de faire le trajet jusqu'ici, ça correspond au temps de la digestion.
Kay
En tout cas c'est compatible avec le rapport des espions : c'est en arrivant juste devant notre campement que tous les Saxons ont été pris d'horribles douleurs au ventre, et ils en sont morts en moins de cinq minutes. Tous.
Arthur (encore perturbé)
Bon, ben tout s'exlique.
Perceval (fier)
Sire, j'espère que vous êtes fier de moi ?

FERMETURE

7. INT. CHAMBRE D'ARTHUR ET GUENIÈVRE ‒ SOIR
Arthur et Guenièvre sont installés au lit.

Guenièvre (sévère)
Figurez-vous que j'ai croisé le seigneur Lancelot et qu'il m'a tout raconté !
Arthur
Ah bon ?
Guenièvre (sévère)
Il m'a expliqué que vous avez vaincu les Saxons !
Arthur
Eh ben, ça n'a pas l'air de vous réjouir ?
Guenièvre (sévère)
Il paraît que vous n'avez eu aucune perte. Pas même un blessé.
Arthur
Eh oui, finalement ça s'est bien goupillé.
Guenièvre (fâchée)
Alors pourquoi vous m'avez fait peur l'autre jour ? Vous m'avez laissée croire que j'allais devenir veuve !
Arthur
Mais non...
Guenièvre (fâchée)
Si ! Vous avez insisté sur les risques, comme quoi il y aurait de nombreux morts, même vous peut-être ! Et ça fait trois nuits que je dors pas !
Arthur
Nan mais il y a eu un imprévu.
Guenièvre
Un imprévu ?

Arthur
Maintenant on a une arme secrète.


Pécore
Hors ligne

Oké donc Karadoc bouffe du porc pour le p'tit déj' ? xD
ça lui ressemble tellement !
Excellent scénario !!

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Ah ah !! Pauvre Arthur ... :D
Heureusement que la victoire est au bout, car c'était un séjour au cachot, au minimum, pour Karadoc !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB