Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui commence à rigoler à partir de 6 !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne

Bonjour à tous, suite au "succès" de mon petit concours, je lance ce nouveau Topic destiné à recueillir les épisodes écrits de nos petites mains potelés de grands fans.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'est pas très difficile d'écrire un épisode de Kaamelott, le tout est de savoir faire parler les personnages.

Ainsi, j'invite tous les monde à :

- Essayez d'écrire un scénario, c'est facile et on aime bien les lire. Tout le monde devrait essayer, n'ayez pas peur des critiques, elles seront gentilles et vous permettront de progresser.

-Lire les scénarios envoyés ici

-Donnez votre avis sur les scénarios postés

Voilà, j'espère que vous serez nombreux à participer à cette discussion.

Merci d'avance.

Interprète Burgonde
Hors ligne

Si je ne m'abuse il ya dejà un topic sur les scénari "scenar"?non?

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ben maintenant c'est ici, visiblement... Hop, en voici un qui ne mange pas de pain. Pas terrible, mais bon, maintenant qu'il est fini, autant ne pas le jeter :

- L'attaque nocturne -

Il fait nuit. Arthur et Léodagan marchent dans les bois, leurs armures sont sales et tachées de sang. Visiblement, ils rentrent de la bataille.

Arthur - Alors, vous voyez beau-père, des armes en fer, c'est utile !
Léodagan - Oui, bon ça va, vous allez pas me fiche la paix avec ça ?
Arthur - Ah non, vous m'avez fait chier toute l'année avec vos catapultes, alors vous allez pas vous en tirer à si bon compte. Douze mois que vous réclamez que le budget ferraille soit diminué au profit du budget catapultes ! Et au bout du compte, on repousse une attaque de Saxons grâce à la ferraille ! Alors qu'eux, ils avaient des catapultes, et que ça leur a servi à rien !
Léodagan - Faut dire aussi qu'ils tiraient à côté... À se demander s'ils ne l'ont pas fait exprès.
Arthur - Parce qu'il ne nous avaient pas repérés ! Dès qu'on a eu vent de leur invasion, on a rappliqué discrètement ici. Avec vos catapultes, vous imaginez le boucan ?
Léodagan - Je maintiens que s'ils savaient se servir de leurs catapultes, on aurait dérouillé.
Arthur - Ils n'auraient pas eu le temps de les régler !
Léodagan - Vous exagérez...
Arthur - Nan mais vous vous foutez de moi ? Vous avez regardé autour de vous, pendant le combat ?
Léodagan - Ben non, il faisait nuit, et puis pour quoi faire ?
Arthur - Pour faire que vous auriez vu le carnage. La moitié des Saxons découpés en tranches ! Et chez nous, rien, pas une égratignure ! Vous avez compris à quoi ça sert d'équiper tout le monde avec des boucliers en fer, des lances en fer, des épées en fer, des casques...
Léodagan - Ouais, c'est bon, ça va !
Arthur - Et vous disiez que j'exagère ?
Léodagan - Ben ouais, on a les meilleurs chevaliers du monde, même avec des lances en bois ils auraient zigouillé les Saxons.
Arthur - Perceval et Karadoc, vous les comptez dans le lot ?
Léodagan - Heu, non, disons qu'il y a des exceptions... De toute façon, ça ne compte pas : on les avait affectés à la surveillance de la bouffe.
Arthur - Sauf que le camp a été attaqué, et qu'ils étaient dedans.
Léodagan - Ah bon ? Et ils s'en sont sortis quand même ?
Arthur - Ils ont mouliné au hasard, ils en ont tranché quatre ou cinq et les autres se sont enfuis. Même Bohort s'en serait sorti.
Léodagan - N'empêche que la patrouille chargée de saboter le pont, elle a été prise dans une embuscade.
Arthur - Vous rigolez ? Ils ont réussi à se replier sans casse. À part leur chef qui manque à l'appel.
Léodagan - C'était qui ?
Arthur - Je ne sais plus, c'est Calogrenant qui s'en est occupé. Seigneur Calogrenant !... Vous savez qui commandait la patrouille chargée de saboter le pont ?

Calogrenant s'approche (il était un peu à l'écart et s'occupait d'autre chose).

Calogrenant - Le chevalier Bohort, pourquoi ?
Arthur - Bohort ? Vous lui avez confié une mission dangereuse ?
Calogrenant - Dangereuse ? Le pont était derrière nous ! Aucun danger. Et puis vous avez vu avec quoi ils se battaient, les Saxons ? Des épées en bois ! Aucun danger, même pour Bohort.
Léodagan - Sauf qu'ils ont été pris dans une embuscade ! Et qu'apparemment leur chef a dérouillé.
Calogrenant - Comment ça une embuscade ? Puisque je vous dit que le pont était derrière nous.
Arthur - Eh bien les Saxons ont dû avoir la même idée. D'ailleurs c'est ingénieux : une avant-garde qui nous coupe notre retraite, et nous voilà acculés ici entre les marais et la falaise.
Léodagan - C'est le problème avec les combats de nuit : on n'y voit rien, on voit même pas l'ennemi...
Arthur, à Calogrenant - Allez m'appeler Galessin. C'est lui qui est chargé de faire le compte des pertes.

Calogrenant s'exécute.

Léodagan - Ah, merde, pas lui !
Arthur - Vous vous étiez attaché à Bohort, n'est-ce pas ?
Léodagan - C'était un bon gars. Maladroit avec les armes, peureux comme une fillette, une vraie chochotte quoi, mais un bon gars.
Galessin - Sire, vous voulez savoir pour Bohort ?
Arthur - Alors ?
Galessin - Ben... c'est le seul qui manque.
Arthur - Hein ?
Galessin - Aucun mort, aucun blessé, aucun disparu... à part Bohort.
Léodagan - Aucun mort, aucun... C'est dingue, ça !
Arthur - Les armes en fer, beau-père. Quand en face ils n'ont que des épées en bois, il n'y a aucun risque.
Léodagan - Sauf pour Bohort ! Personne n'a rien eu, et lui... il y est passé !
Galessin - On y passera tous un jour...
Bohort - Ah, Sire, je peux tout vous expliquer !
Arthur et Léodagan - Bohort ????

Bohort vient de surgir devant eux. Son armure est sale et il n'a pas son arme. (Pendant ce temps, l'aube s'est levée.)

Bohort - Sire, je suis un misérable !
Arthur - Mais qu'est-ce qui vous est arrivé ?
Bohort - Sire, j'ai fauté ! À ma grande honte !
Arthur - Mais enfin, calmez-vous ! Que s'est-il passé ?
Bohort - Eh bien, vous m'avez demandé de rejoindre le pont et d'emmener les deux caisses de torches à enflammer.
Arthur - De les faire emmener.
Bohort - Ah bon ? Heu... J'ai donc pris la route avec les deux caisses de...
Arthur - Vous avez porté deux caisses et marché trois lieues avec ?
Bohort - Presque trois lieues... Car l'une des caisses s'est ouverte sur le chemin et toutes les torches sont tombées. J'ai dû les ramasser, mais comme le chemin longeait la falaise...
Arthur - Mais, bougre d'âne, il fallait désigner un homme pour cette tâche, et utiliser un des chevaux pour les caisses ! Vous êtes chevalier, pas bête de somme !
Bohort - Sire, je... Tous les hommes étaient occupés et... ils m'intimidaient...
Léodagan - Passons, donc vous êtes arrivé en retard, je suppose ?
Bohort - Oh, c'est encore pire, bien pire ! Je me suis perdu en allant ramasser les torches qui étaient tombées en bas de la falaise.
Arthur - Et vous avez erré toute la nuit ?
Bohort - Non... Par chance, j'ai fini par retrouver le chemin du camp. Mais à cause de l'obscurité, un officier m'a aussitôt donné l'ordre d'aider mes petits camarades, comme il disait, sans s'apercevoir qui j'étais. Et j'ai passé tout le reste de la nuit à faire rouler des pierres pour alimenter nos catapultes.
Léodagan - Nos catapultes ? Mais qu'est-ce que vous me chantez ?
Arthur - Surtout que nos catapultes, elles sont en manoeuvre à Tintagel !
Léodagan - Les seules catapultes de la région, elles appartiennent aux Saxons ! Oh, putain...
Arthur - Dites-moi, seigneur Bohort, vous vous souvenez du casque de l'officier qui vous a commandé ? Il n'avait pas deux cornes, par hasard ?
Léodagan - Ce n'est pas vrai, il est allé chez ceux d'en face...
Bohort, livide car commençant à comprendre... - Le ca... Le ca... Le casque de l'officier ? Oui... il y avait deux cornes de chaque côté.
Léodagan - Alors ça !
Arthur - Deux cornes de taureau, le casque des Saxons !
Bohort, tremblant - Non, non, Sire, deux cornes de cerf.
Arthur - Des andouillers ?
Bohort, au bord de l'évanouissement - Oui, c'est cela, des andouillers.
Arthur - C'est pas vrai ! On vient de dérouiller l'armée de Tintagel !
Léodagan - Quoi ?
Arthur - J'ai complètement oublié, ils étaient en manoeuvre chez nous, c'est un échange pour comparer nos tactiques...

* écran noir *

Léodagan - Ben comme ça ils sauront que leur tactique est naze...
Arthur - Forcément, avec des épées en bois...

FIN

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

salut, je crois qu'il ne faut pas surcharger le forum avec des doubles, il faut que tous les scnérars se trouvent au meme endroit, non ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ah non, là tu es sévére avec toi-même!! Je le trouve très bien!! Certes l'humour et les répliques cinglantes sont moins présents, mais dans Kaamelott aussi il y a des épisodes plus sérieux!!
De plus, j'ai fort apprécié le fait que Léodagan montre qu'il appréciait Bohorte, cela m'a rappellé un épisode où les deux compères s'accompagnaient mutuellement pour rentrer dans leur camps, j'avais trouvé que la carapace de gros dur de Léodagan s'effritait un peu pour montrer un autre homme. Ben là c'est pareil et je dis bravo( clin d'oeil volontaire de ta part?)
La chute est très bien amenée l'on dirait que tu connais les manoeuvres militaires, je me trompe?
Comment vous faîtes pour écrire comme çela? 
J'ai bien essayé, j'ai plein d'idée qui me font rire mais je n'arrive pas à les relier entre- elles.
Encore une fois chapeau!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je +1 sur forenpom, il faut chercher un peu avant de creer des topics a tire larigot! J'avais deja propose de continuer ne serait-ce que sur celui du concours que tu avais cree Chevalier au pancreas mais sinon vous pouvez poster vos scenar' sur le topic cree par provencalegaulois ici

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval, je t'invite à reposter ton épisode en créant un nouveau topic qui aura pour titre le nom de ton épisodes. Les réponses aux topics seront les réactions, tout simplement.
Je vire ce topic dès que c'est fait.

Merci!

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Je propose qu'on ne touche plus à rien. L'épisode que tu me demandes de déplacer, ça date d'il y a plus d'un mois. À l'époque on n'avait pas droit à un beau forum tout neuf, donc on postait dans les mêmes discussions. Tant pis, ça restera comme ça, ce sera un résidu de l'ancien temps... Où est le problème ?

Je te remercie par avance de ne pas virer ce topic, sinon je perds ce scénario (sur mon disque dur, j'ai juste les brouillons, c'est ballot...)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

OK OK j'avais pas vu. De toute façon je n'aurais rien supprimé, quand je dis virer, c'est plutôt clore.
T'inquiètes, je ne touche à rien.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

De toute façon je n'aurais rien supprimé, quand je dis virer, c'est plutôt clore.

Ah oui, dans ce cas pas de problème. J'imagine qu'effectivement, les discussions d'avant la "sécession" peuvent être closes. À moins que quelqu'un ait encore des commentaires à faire sur les sketchs...

T'inquiètes, je ne touche à rien

Merci beaucoup !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB