Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui permet d’effectuer des mouvements, sans gêner l’mouvement ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

La coupe et le siège

3 CORS

1. DEVANT LA PORTE DE LA CHAMBRE D'ARTHUR

Lancelot, Leodagant et le père Blaise sont devant la chambre d'Arthur, Lancelot frappe l'air catastrophé.

Arthur (ouvrant la porte, les cheveux hirsutes et l'air dépité)
Bon, qu'est-ce que c'est que vous foutez là ? Vous vous êtes donnés rendez-vous pour venir me faire chier en pleine nuit ?
Lancelot
Sire ! Nous sommes assiégés !
Leodagant
Les Saxons ont avancé jusqu'aux pieds du château, armés jusqu'aux dents avec des armes de sièges !
Le père Blaise
Qu'est-ce qu'on va faire ?
Arthur
De quoi ? Mais comment ils ont fait pour que personne ne les voit ?
Leodagant (énervé)
C'est pas faute de vous avoir dit de renforcer la surveillance côtière !
Arthur
Sans déconner, c'est vraiment une lubie.
le père Blaise (résigné)
Les seigneurs Yvain et Gauvain étaient de surveillance aux tourelles...
Leodagant (agacé)
Je vais leur passer l'envie de glandouiller vingt-quatre heures sur vingt-quatre moi, je vais leur faire couper les mains et les jambes. Dire que maintenant on est assiégés... et on a à peine une trentaine d'hommes !
Arthur
Et ben... on est pas dans la bouse. Allez chercher les deux enchanteurs, en espérant que, pour une fois, ils soient pas partis crapahuter la campagne à la recherche d'un loup blessé ou d'une feuille de gui.


2. MURAILLE DU CHÂTEAU - EN PLEINE NUIT


Arthur, Lancelot, Leodagant sont postés en haut du mur d'enceinte. Merlin et Elias sont là eux aussi

Arthur (d'un air décidé)
Bon, il faut que vous nous aidiez là. Regardez-moi ça, on est encerclés par les saxons !
Leodagant
Regardez-moi ces salopes, ils sont en train de monter leurs armes de sièges. Faut faire vite sinon on va dérouiller.
Merlin (interloqué)
Mais qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse ? Vous croyez que j'ai un sort pour empêcher les sièges dans mon grimoire ?
Elias (regardant Merlin d'un air déconfit)
C'est sûr que si vous comptez sur cet engin là pour vous sortir de cette situation...
Arthur (énervé)
Vous pensez vraiment que c'est le moment de faire les marioles ? Vous voyez pas qu'on va tous se faire buter ?
Elias
Non mais c'est sûr là, vous allez pas vous marrer.
Lancelot ( à l'attention d'Elias)
Parce que vous comptez abandonner votre poste ?
Leodagant
Vous voyez, si vous m’aviez laissé construire une catapulte ou deux, on en serait pas là.
Arthur (à Leodagant)
Merde.
Elias
Bon, bin moi je vais devoir vous laisser, j'ai une marmite sur le feu.
Lancelot ( à l'attention d'Elias)
Vous savez le sort qu'on réserve aux déserteurs ?
Arthur (à Elias)
Mais vous pouvez pas nous faire votre sort de souffle mortel ou une pluie de pierre ?
Elias
Ah mais ça c'est pour la frime. La pluie de pierre c'est des petites pierres et le souffle mortel, j'ai pas les ingrédients... faudrait que j'aille en forêt ramasser des champignons mais c'est pas la saison.
Arthur
Ah ouais d'accord, en fait la seule chose qu'on peut faire c'est leur lancer des cailloux...


3. MURAILLE DU CHÂTEAU - un peu plus tard


Arthur, Leodagant, Lancelot sont affairés à élaborer une stratégie. Ils ont des cartes dans les mains. Calogrenant arrive essoufflé.

Arthur (à l'attention de Calogrenant)
Alors, vous les avez trouvés ?
Calogrenant
Non, ils sont introuvables. Il parait que les seigneurs Perceval et Karadoc sont partis il y a un mois avec tout leur bardas. Il seraient sur la piste du Graal... un vieux qui leur aurait donné un indice.
Leodagant (ricanant)
Un indice ? Hé bin, je sens que la quête du Graal touche à sa fin !
Arthur
Beau-père... pour une fois qu'on a besoin d'eux, ils sont partis faire les guignols.
Lancelot
Mais vous êtes sûr que c'est eux qui ont rangé la carte des troupes stationnées à l'extérieur du château ?
Arthur
Je sais bien, c'était une idée à la con mais y avait qu'eux ce jour-là !
Leodagant
Donc si je résume, les enchanteurs peuvent pas faire de sorts, on a pas la carte des troupes donc personne ne sait où elles se trouvent, on a qu'une trentaine d'hommes... hé ben, encore une fois question légende, on se pose là.
Calogrenant
Sinon la solution c'est d'envoyer des pigeons aux seigneurs Loth et Ketchatar.
Lancelot
Non mais le temps qu'ils viennent on sera tous morts ! Vous imaginez le temps qu'il va leur falloir pour venir d'Orcanie et d'Irlande ?
Leodagant
Sans compter le temps qu'il va leur falloir pour déchiffrer le message... ils sont tellement cons qu'ils sont foutus d'envoyer un pigeon pour demander des précisions.
Arthur
Bon allez chercher Roparzh et Guethenoc.


4. SALLE DU TRÔNE - UN PEU PLUS TARD


Arthur et Leodagant font face à Guethenoc et Roparzh. Ils sont assis sur leurs sièges dans la salle des doléances.

Guethenoc
Dites heu Sire... Vous pouvez me dire ce que c'est que ce foutoir dehors ? Y parait qu'il y a des saxons partout dans mes champs de blettes ! Ils vont massacrer ma récolte !
Roparzh (outré)
Ah parce que c'était des champs de blettes ? Hé bin... faudra moyen que vous m'expliquiez comment vous faites pousser des blettes dans un merdier pareil vous...
Leodagant
Heu dites... y a pas que vos blettes qu'ils vont massacrer, je vous le garanti moi. Vous avez conscience de la merde dans laquelle on se trouve ?
Arthur (s'adressant aux deux paysans)
Si je vous ai convoqués, c'est parce qu'on a besoin de savoir quelle stock de nourriture on a, histoire de savoir combien de temps on va pouvoir tenir un siège.
Guethenoc
Quel stock de nourriture ?
Roparzh
Mais Sire... on a viré la récolte la semaine dernière dans nos granges.
Arthur (en colère)
Non mais c'est incroyable ! Vous êtes venus me râper les noix pour qu'on mette des champs dans l'enceinte du château et vous me dites qu'on a rien en réserve ?
Roparzh
On a bien quelques kilos de blé mais bon...
Guethenoc
Après y a les poules aussi, mais c'est les siennes, elles sont pas épaisses et toutes moisies. Elles sont couvertes de fientes, je serais vous, je mangerais pas ça. C'est un coup à choper le typhus.
Roparzh (très énervé, en regardant Guethenoc)
Vous savez ce qu'elle vous disent mes poules ?
Arthur (en criant)
Fermez-là bande de débiles ! Barrez-vous. Barrez-vous ou je vous fait cramer en haut du mur d'enceinte pour éclairer les environs !


4. SALLE DE LA TABLE RONDE - QUELQUES INSTANTS PLUS TARD


Arthur, Lancelot et Léodagant sont assis. Le père Blaise leur lit un parchemin.

père Blaise (lisant un parchemin)
Nous exigeons du Roi Arthur dix mille pièces d'or et des excuses pour l'affront fait à notre peuple. S'il refuse, nous rasons le château et tuons hommes, femmes et enfants.
Arthur (arrachant le parchemin des mains du père Blaise)
L'affront ? Mais c'est dingue cette histoire ? Quel affront ?
Lancelot
Sire, je ne me souviens pas que nous ayons eu un contact avec les Saxons. Vous leur avez envoyé une missive ?
Arthur
Mais pas du tout. J'ai jamais rien envoyé.
Père Blaise
En tous cas, ils disent que vous leur avez fait affront.
Leodagant
Dix mille pièces d'or ? Hé bin... vous aviez pas besoin de ça en ce moment !
Arthur
Parce que comme d'habitude, vous allez pas m'aider. Je vous signale que si on trouve pas une solution diplomatique d'ici demain matin, vous et votre famille, vous allez finir cramés.
Lancelot
Non mais c'est fou cette histoire. Vous êtes sûr de pas les avoir courroucés ?
Arthur
Ah mais zut à la fin ! Vous pensez bien que j'ai autre chose à foutre que d'envoyer des cartes de vœux à ces dégénérés de Saxons !
Leodagant
Bon, et bin y a qu'une solution, faut payer et vous excuser.
Arthur
Payer, payer... je veux bien mais est-ce qu'au moins on a dix mille pièces d'or dans les coffres ?
Père Blaise
La dernière fois, on voyait le fond. Mais bon, si on met à contribution les seigneurs qui sont au château, on devrait pouvoir trouver la somme demandée.
Leodagant
Voilà, voilà, j'en étais sûr, maintenant vous allez nous taxer pour sauver vos petites miches...
Arthur
Les miennes, les vôtres et celle de toute votre famille de profiteurs qui vivent grassement au château depuis une décennie.


5. GRANDE PORTE DU CHÂTEAU - TROIS SEMAINES PLUS TARD


Arthur, Leodagant et Lancelot attendent devant la grande porte l'air agacés.

Leodagant (totalement dépité)
Mais qu'est-ce qu'ils foutent ? Vous êtes sûr que les éclaireurs les ont vu à trois lieues du château ?
Arthur
Mais j'en sais rien ! Ils ont du s'arrêter picoler à la taverne qu'est-ce que j'en sais.
Lancelot
Sire, imaginez s'ils ont vraiment ramené le Graal !
Leodagant
Ces deux imbéciles seraient foutus de l'oublier à la taverne.
Arthur
Ils ont intérêt à avoir une bonne explication parce que je vais les foutre aux galères pour dix ans !

Perceval et Karadoc arrivent à la grande porte du château et saluent le roi

Perceval
Ah Sire ! C'est gentil de nous accueillir en héros !
Karadoc
Ouais c'est la classe.
Arthur (l'air renfrogné)
Vous accueillir en héros ? Je vais vous passer l'envie de voyage moi je vous le dis.
Leodagant (agressif)
Espèces d'andouilles, vous savez combien ça nous a coûté vos conneries ?
Lancelot (vindicatif)
J'espère que vous avez une bonne explication parce que sinon le roi va vous faire mettre aux fers !
Arthur
Vous pouvez m'expliquer pourquoi toute l'armée saxonne a débarqué il y a trois semaines pour mettre le château à sac ? Qu'est-ce que vous avez foutu ?
Perceval
Ben on était partis en quête du saint Graal ! On a rencontré un vieux à la taverne qui nous a dit qu'il était de la famille de Joseph D'Arimathie et qu'il savait où se trouvait le Graal.
Karadoc
On a pris notre bardas et on est partis le chercher.
Perceval
Ouais, sauf qu'en fait visiblement c'était pas le Graal, mais une espèce de coupe qui appartenait à des saxons.
Karadoc
Ouais, ils la donnent au vainqueur du tournoi de balle des clans saxons chaque année...
Arthur
Sans déconner. Faut arrêter le tir là espèce de gros débiles !

Perceval
C'est pas notre faute à nous Sire ! C'étaient une bande de pécores avec une coupe. La coupe du monde qu'ils l'appelaient je crois...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

On se doute un peu que c'est Perceval et Karadoc qui ont dû faire quelque chose qui a énervé les Saxons, mais qu'est-ce que c'est drôle ! Il y a une réplique qui m'a fait éclater de rire : « ils sont tellement cons qu'ils sont foutus d'envoyer un pigeon pour demander des précisions. » Très bonne idée de gag, du coup...

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Parfait la chute, je n'ai rien vu venir !! :D

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB