Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum officiellement cul nu !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

La quête de Perceval et Karadoc

3 CORS

1. À la table ronde

Les chevaliers sont présents à la table ronde, Arthur préside et le père Blaise griffonne derrière son promontoire.

Arthur (l'air sérieux, parle avec fermeté)
Bon, pour faire simple, nous avons un problème, les caisses sont vides.
Père Blaise
Je confirme, en même temps, les dix mangonneaux, est-ce qu'on en avait vraiment besoin ?
Leodagant (surpris et agacé)
J'en étais sûr. C'est quand même incroyable hein ? Faut toujours que vous veniez me râper les raisins avec ça ?
Arthur (interrompant la discussion)
Holà là là là, c'est bon ! On va pas remettre ça ! Donc, je disais... les caisses sont vides donc on va mettre tout le monde à contribution.
Leodagant (regardant Arthur)
De quoi ? Vous comptez nous taxer ? Ferait beau voir !
Arthur (énervé)
Taxer ? Non ! Je compte demander à tout le monde de se mettre au boulot. Notamment ceux qui ont l'habitude de se la couler douce à la taverne.
Leodagant (rassuré)
Ah... bon... non parce que bon, ça va bien cinq minutes vos histoires de finances mais faudrait quand même pas pousser trop loin.
Arthur (l'air dépité)
En même temps, si on vous dit de payer, vous payez. Vous vous rappelez qu'on est une fédération et qu'à ce titre vous devez aider le royaume ?
Leodagant
Oh voilà, encore vos histoires de fédération. Vous devriez vous le faire tatouer sur le front.
Arthur
Je comprends pas que vous arriviez toujours pas à vous y faire, beau-père, ça date pas d'hier.
Leodagant
Qu'est-ce que vous voulez, il y a des coutumes j'ai plus de mal que d'autres.
Arthur (se désintéresse de Leodagant et regarde l'assemblée des chevaliers)
Sinon au sujet des caisses. Va falloir vous mettre au boulot. C'est pas le tout de siphonner les réserves de la taverne, d'organiser des bals pour l'arrivée du printemps ou d'aller faire les pignoufs chez vos vieux, va falloir mettre un bon coup de collier. 
Perceval (intrigué)
Un collier ? Comment vous voulez dire sire ?
Arthur
Ah tiens, justement, puisque vous la ramenez, Perceval et Karadoc ! Depuis quand on vous a pas vu ramener quelque chose ?
Leodagant (ironique)
Ou plutôt, est-ce que vous avez déjà ramené quelque chose ?
Karadoc
Sire, on vous a quand même accompagné assez souvent !
Perceval
Ben j'ai quand même ramené le médaillon l'autre fois.
Arthur (intrigué)
Le médaillon ? Quel médaillon ?
Perceval (fier de lui)
Celui qui transformait tout en gaz.
Arthur
Ah... celui-là. Non mais on s'en fout. Vous allez partir faire une quête, ça vous changera.
Perceval
Une quête ?
Karadoc
Et y faut qu'on ramène combien ?
Arthur
Je sais pas moi combien vous devez ramener. Regardez le seigneur Lancelot. Il est partit il y a deux semaines et a ramené l'équivalent de deux-mille pièces d'or. Le seigneur Leodagant lui, il a ramené une pierre d'incantation.
Perceval
Mais on fait comment ? On commence où ?
Père Blaise
Nous avons reçu des informations comme quoi le vieux rebouteux du village aurait des renseignements.
Arthur
Voilà, donc vous allez au village, vous allez voir le rebouteux et vous commencez votre quête avec les indices qu'il vous donnera.
Karadoc
Avec un dix ? C'est pas beaucoup ça, ça va nous prendre combien de temps ?
Perceval
Ouais parce que j'ai ma grand-mère qui est pas bien et faudrait que j'aille la voir.
Arthur
Peu importe le temps que ça vous prendra tant que vous ramenez quelque chose à mettre dans les caisses du royaume, bande d'abrutis. Vous allez le voir et vous récupérer les renseignements.
Karadoc
Ah ouais c'est chaud là. Un dix et des renseignements.
Arthur (fortement agacé)
Comment ça un dix ? Des indices espèce de débile. Vous allez discuter avec lui, il vous donne des indices pour vous mettre sur la route de votre quête. C'est pourtant pas compliqué !
Perceval
Mais après on fait quoi une fois qu'on a les dix.
Arthur (dépité)
Les indices... une fois qu'il vous a donné ses informations, vous vous en servez pour poursuivre votre quête.
Karadoc
C'est compliqué mais c'est compliqué...
Leodagant
Je vois pas ce qu'il y a de compliqué. Vous allez voir le rebouteux qui a des informations sur la quête, vous suivez les indices et vous finirez pas terminer votre quête.
Arthur (enervé)
De toute façon, vous nous avez tellement habitués à tout foirer que ça changera pas si vous vous plantez encore. Maintenant, barrez-vous faire votre quête et ramenez-moi quelque chose.

2. CHEZ GUETHENOC

Perceval et karadoc sont devant la porte de Guethenoc

Guethenoc
Oh ben ça alors, les seigneurs Perceval et karadoc, quel bon vent vous amène ?
Perceval
C'est pas le vent qui nous a amené, on est venus à pieds depuis le village.
Karadoc
Oui d'ailleurs, c'est pas la porte d'à côté chez vous, vous auriez pas un peu de boustifaille, je sens que je faiblis.
Guethenoc
Entrez-donc, on va se faire un petit casse-dalle. Mais qu'est-ce qui vous amène ?
Perceval (agacé)
On est partis faire une quête pour le roi Arthur, on devait voir le rebouteux du village pour qu'il nous donne des trucs mais il nous a rien refilé, il nous a juste dit d'aller voir les paysans.
Karadoc
Nous, on nous avait dit, allez voir le rebouteux il vous filera un dix. Résultat, rien. Donc, comme il nous a dit d'aller voir les paysans, on s'est dit qu’on allait venir chez vous.
Guethenoc
Ah ben c'est bien gentil à vous messeigneurs. D'autant plus qu'actuellement, on est quand même bien embêtés. Il y a ces brigands qui attaquent nos élevages et qui nous piquent nos bêtes.
Perceval
Ils vous piquent vos bêtes ? Mais pourquoi faire ?
Guethenoc
Surement pour les revendre après, pardi. Ou alors pour les bouffer. Mais faudrait voir à faire quelque chose.
Karadoc
Ouais mais non, on a pas le temps nous. On doit s'occuper de notre quête.
Perceval (regarde Karadoc)
C'est sûr que si on s'occupe des petits problèmes de tout le monde, on est pas prêt de la finir cette quête.
Guethenoc (interloqué)
Ben dites tout de suite que c'est pas assez fastueux pour vous ! Vous êtes bien des bourgeois vous, quand il s'agit d'aller aider la damoiselle en détresse y a du monde, mais quand il faut aider le monde agricole, là, y a plus personne.
Perceval
La dame avec des tresses ?
Karadoc
Non mais on a aidé aucune dame nous, on veut juste faire notre quête et après on rentre au château.

3. À LA TAVERNE - BIEN PLUS TARD

Perceval et Karadoc discutent avec le tavernier

Tavernier
Alors qu'est-ce que je leurs sers aujourd'hui ?
Karadoc (fatigué)
Ah non, on est pas venus pour ça. Non, aujourd'hui on fait une quête !
Perceval
Ouais, et comme d'habitude, ça sent pas le prestige cette histoire. On va encore se faire engueuler par le roi parce qu'on a rien ramené.
Tavernier
Et c'est quoi votre quête si je suis pas indiscret ?
Perceval
On a commencé par le village, on est allé voir le rebouteux qui devait nous donner quelque chose. Mais non, il a juste dit d'aller voir les paysans. Donc on a fait la tournée des paysans, on est allés voir Guethenoc et après Roparzh, mais rien. On a rencontré une bande de comédiens sur la route et pareil, toujours rien.
Karadoc
Et là on est tombé sur votre établissement et comme on était fatigués, on s'est dit qu'on allait reprendre un peu de forces.
Tavernier
Mais vous allez jusqu'où comme ça ?
Perceval
Le roi nous a dit qu'on devait poursuivre notre route.
Karadoc
Ouais, on ira au gré de nos pieds.
Tavernier
Je peux peut-être les aider moi. J'ai entendu dire qu'il y aurait des brigands qui serait embusqués sur la grand-route un peu plus loin.
Karadoc
Non, mais non, mais c'est pas possible ça, tout le monde nous parle de ces brigands qui volent des bêtes, qui emboucanent...
Perceval
Non moi je crois qu'il faut arrêter de vous plaindre. On a une quête à faire pour le roi nous, c'est sérieux. Vos petits problèmes là, on a pas le temps nous. On est des chevaliers.
Tavernier (offusqué, s'en va en râlant)
Oh ben si c'est pas assez classe pour eux. Moi je dis ça, je dis rien hein.

4. DANS LA SALLE DU CONSEIL - TROIS SEMAINES PLUS TARD

Arthur, le père Blaise et Leodagant sont assis et patientent

Arthur (à Leodagant)
Mais qu'est-ce qu'ils foutent ? Les éclaireurs ont pas dit qu'ils étaient de retour ?
Leodagant
J'en sais rien moi. On m'a dit qu'ils étaient passés par la grande porte hier soir.
Arthur (irrité)
Il faut quand même pas une demi journée pour faire le trajet de la grande porte jusqu'à cette salle non ?
Père Blaise
À mon avis, ils se sont arrêtés pour picoler dans la cuisine.
Arthur (agacé, regardant Leodagant)
Appelez la garde et faites-les moi venir ici, et que ça saute.

Une heure plus tard, Perceval et Karadoc arrivent enfin.

Arthur (plus qu'agacé)
Ah ben quand même ! Vous vous êtes perdus en chemin ?
Perceval
Non sire, on était juste fatigués, on est allé piquer un roupillon.
Leodagant
Je vous en foutrais moi du roupillon... bon alors ?
Arthur
Oui, alors ? Cette quête, vous l'avez réussie ?

Perceval et Karadoc se regardent en souriant puis tendent une bourse à Arthur.

Arthur (soupèse la bourse et fait la grimace)
Quoi, c'est tout ?
Karadoc
Attendez, ça a pas été facile, on a pas arrêté pendant deux semaines et même sur le chemin du retour en rentrant au château.
Leodagant (regarde à son tour la bourse)
Attendez vous êtes partis trois semaines et vous avez trouvé que ça ?
Arthur
Trois semaines de quête pour ramener trente pièces de bronze.
Père Blaise (soupèse la bourse et regarde à l'intérieur)
C'est vrai que c'est pas folichon, on dirait la recette de la dernière messe.
Arthur (agacé)
Bon alors, c'était quoi cette quête ? Un donjon avec des Skavens ? Un labyrinthe défendu par une hydre ? C'est pas possible que vous ayez trouvé que ça quand même ? Vous vous êtes planté, vous avez pas du bien fouiller.
Karadoc
Des skavens ?
Perceval
Du cidre ?
Leodagant
En même temps avec ces deux-là, s'il y avait eu une hydre, il serait morts.
Arthur
Oui, une hydre, des skavens, je sais pas quoi, vous deviez pas voir le rebouteux pour qu'il vous refile des indices ?
Perceval
Ben si, on l'a vu le rebouteux, mais il nous a rien refilé.
Leodagant
Comment ça il vous a rien refilé ?
Karadoc
Non, il nous a juste dit d'aller voir les paysans.
Arthur
Et, alors ? Qu'est-ce qu'ils vous ont dit les paysans ?
Perceval
Ils sont venus nous gonfler avec leurs histoires de brigands, là, on leur a dit qu'on avait autre chose à faire. on est des chevaliers sire, on fait pas dans l'agriculture nous.
Arthur
Mais, bon dieu, vous avez fait quoi pendant trois semaines ?
Karadoc
On a fait la quête sire. On a vu les paysans, les villageois, une bande de comédiens itinérants, des marchands et on leur a demandé.
Arthur
De quoi ? Vous leur avez demandé quoi ? Je pane rien à ce que vous bitez.
Perceval
Comme vous nous avez demandé sire. On a fait la quête. On a demandé de donner pour renflouer les caisses mais ça a pas eu l'air de bien les motiver.
Leodagant
La quête ? Une quête ! Une aventure quoi ! Mais c'est pas possible d'entendre ça !

Arthur
Les chevaliers de la table ronde qui vont faire l'aumône auprès des paysans. Et ben mon vieux, elle est belle la légende.


Pécore
Hors ligne

Entre les chevaux morts et les chevaux malades de Perceval, le Père Blaise a oublié comment Karadoc et Perceval ont résolu le problème du serpent géant du lac de l'ombre, tout comme celui des sièges de transport et l'indice selon lequel le Graal serait une pierre incandescente...
J'aime beaucoup cette histoire qui sonne juste. Merci Bender :D

Chevalier
Hors ligne

Oui enfin le siège de transport, il était pas censé le ramener, hein ? :D
Par contre, est-ce qu'une anguille, on peut vraiment dire que ça compte pour renflouer les caisses ? Remarque ça a certainement dû rapporter plus que les 30 malheureuses pièces de bronze de leur quête :D
Merci pour ton commentaire, ça faisait un bail que j'avais pas rédigé un petit scénario sur le forum.

Pécore
Hors ligne

Tu viens de le créer ?
Quand je parlais des résultats concernant la quête du serpent géant du lac de l'ombre, je pensais à la bande-dessinée. Perceval et Karadoc y parviennent à une solution pacifique aux retombées touristiques et gastronomiques remarquables.

Chevalier
Hors ligne

Oui je l'ai écris hier. Ah, je me souviens pas pourtant je l'ai lu. Mais bon, je me fais vieux. J'ai des trous de mémoire ^^

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB