Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est un grand malade mental ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

Moi perso j'étais aussi au chômage pendant le confinement, mais je suis allé le passer chez mon frère à la campagne c'était plutot cool promener le chien, jouer au palet, faire de la biere (qui est très bonne :D)...

Sinon personnellement je pense que je ne serais pas un grand fan du télétravail, déjà j'aime séparer l'endroit ou je travaille de mon chez moi, quand j'étais étudiant par exemple j'allais régulièrement réviser ou travailler à la BU parce que je n'arrivais pas à travailler de chez moi, et puis après c'est peut-être plus lié à mes expériences perso mais l'ambiance de travail compte pour beaucoup dans le plaisir que j'ai à aller travailler, j'ai quasiment toujours travaillé avec des bonnes équipes et si je me retrouverais tout seul chez moi je pense que je n'aurais pas la même motivation.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
hervederinel a écrit :

c'est peut-être plus lié à mes expériences perso mais l'ambiance de travail compte pour beaucoup dans le plaisir que j'ai à aller travailler, j'ai quasiment toujours travaillé avec des bonnes équipes et si je me retrouverais tout seul chez moi je pense que je n'aurais pas la même motivation.

C'est marrant, c'est le même moteur qui m'anime, l'équipe. Mais au contraire de toi, elle me pousse à aimer le télétravail :

Du temps où l'équipe était chouette et que c'était enthousiasmant de venir au taf : mon rendement était moyen car je suis vite dissipée. Chez moi, je commence un truc et je ne lève pas le nez pendant des heures. Au bureau, une mouche qui pète et ça me distrait...

Et maintenant que la chouette équipe n'existe plus et que c'est devenu un enfer de venir au bureau, le télétravail prend tout son sens. Rien ne m'appelle au bureau.
Dans tous les cas, le télétravail est fait pour moi. A part qu'avant, j'aurais eu plaisir à retrouver l'équipe les jours de non-travail. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Les 3 mois de confinement m'ont prouvé à quel point ils ne me manquent pas.

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne
GinAA a écrit :

C'est marrant, c'est le même moteur qui m'anime, l'équipe. Mais au contraire de toi, elle me pousse à aimer le télétravail :

Du temps où l'équipe était chouette et que c'était enthousiasmant de venir au taf : mon rendement était moyen car je suis vite dissipée. Chez moi, je commence un truc et je ne lève pas le nez pendant des heures. Au bureau, une mouche qui pète et ça me distrait...

Et maintenant que la chouette équipe n'existe plus et que c'est devenu un enfer de venir au bureau, le télétravail prend tout son sens. Rien ne m'appelle au bureau.
Dans tous les cas, le télétravail est fait pour moi. A part qu'avant, j'aurais eu plaisir à retrouver l'équipe les jours de non-travail. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Les 3 mois de confinement m'ont prouvé à quel point ils ne me manquent pas.

Ben après moi à part quand je faisais un peut d'animation en colo j'ai jamais réellement eu un travail qui me plaisait vraiment, mais j'ai eu par contre des environnements de travail assez géniaux (que ce soit à l'alpe d'huez, Lisbonne ou encore Athènes) et le fait de travailler en expatrié te fait rencontrer tout types de personnes, qui viennent de pays différents, avec des cultures différentes, enfin ça amène des conversations hypers intéressantes souvent, le télétravail enlèverais tout ça.
Donc après c'est vrai que je suis un peu plus jeune que toi, je vais peut être changer mais pour le moment comme je sais pas exactement quel travail me plairait vraiment (je crois que je ne suis pas fait pour travailler:D) ben je privilégie le lieu et l'ambiance au travail en lui-même.

Chevalier
Hors ligne
GinAA a écrit :

Et toi là, devant ton écran...
Il était comment ton confinement ? Raconte-nous. Une anecdote ? Un mode de vie ? Cool ou angoisse ?

J'ai eu la chance d'être aussi dans une grande maison avec un grand jardin. C'était vraiment pas négligeable au vu du temps qu'il a fait, effectivement. Mission courses tous les 10 jours à peu près. J'en ai profité pour rallumer la console qui ne l'avait pas été depuis un moment, pour regarder quelques films et séries qui traînaient depuis un moment, finir des bouquins...
Reprise du sport : j'en avais pas fait depuis mon opération, donc à peu près 3 ans. J'ai installé une appli de coaching. Beh dis donc, ça réveille des muscles ! (A priori j'ai pris du poids, j'ose espérer que justement il y a du muscle là-dedans, au moins un peu.)

En revanche, tout ça, ça m'a tout cassé niveau boulot... L'événementiel s'est effondré pendant quelques mois. J'étais censée débuter mon stage de fin d'études début mars, ce qui a évidemment été impossible, et pour l'instant j'ai toujours rien. On se relève petit à petit, mais ça va prendre du temps. (En attendant, les diplômes commencent à tomber, mais tant que j'ai pas de stage, j'ai pas le droit d'avoir mes notes et donc savoir si je l'ai ou non :rolleyes: )

Gros +1 pour la bise, je déteste ça.

Pour le télétravail, je suis plutôt team Hervé ! Pas pour une question d'équipe, mais à l'inverse de GinAA, j'ai énormément de mal à me concentrer à la maison. Après le confinement, il me restait un examen à terminer (genre mémoire, pour situer un peu), donc j'ai cherché un coworking. Bon, ici y en a quasi pas, ou alors à des prix complètement abusés. Donc j'ai atterri pendant une semaine dans le bar ultra chic d'un hôtel, j'ai beaucoup avancé. Alors que pourtant, l'environnement n'est pas forcément optimisé pour travailler (des tables basses, des fauteuils beaucoup trop confortables...), mais je sais pas, le fait d'être dans un cadre hors maison, ça me "force" à me concentrer.

L'anecdote : avoir appris que cet hiver, il y a e beaucoup moins de gastros parce que les gens se lavent enfin correctement les mains.

Chevalier
Hors ligne

C'est vrai que le télétravail, on aime ou on aime pas mais ça devrait être un choix. Je sais que ma mère est libre de s'organiser comme elle veut et ça lui fait la belle vie de pouvoir choisir quand travailler à la maison et quand sortir.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Liberty a écrit :

Reprise du sport : j'en avais pas fait depuis mon opération, donc à peu près 3 ans.

Ah oui, c'est vrai ça. Ton dos ? Ça va mieux ? L'opération t'a remis d'aplomb (si j'ose dire...)

Liberty a écrit :

Gros +1 pour la bise, je déteste ça.

Pareil

Liberty a écrit :

Pour le télétravail, je suis plutôt team Hervé ! Pas pour une question d'équipe, mais à l'inverse de GinAA, j'ai énormément de mal à me concentrer à la maison.

Un critère hyper important, c'est que pour aller au bureau, je me lève à 5h30...
En télétravail, c'est quand mon corps décide de se réveiller, souvent vers 7h30 ou 8h. 2h30 de sommeil, c'est pas négligeable.
De plus, les transports en commun : le train, ça va, j'aime bien. Mais le métro tout pourri rempli de clodos, je m'en passe, mais volontiers !
Tout ça ajouté au fait que quand j'arrive au bureau, ils ne mettent pas 10 minutes avant de me gonfler, tu auras compris pourquoi le télétravail me fait tant les yeux doux ! :b

Liberty a écrit :

L'anecdote : avoir appris que cet hiver, il y a e beaucoup moins de gastros parce que les gens se lavent enfin correctement les mains.

C'est fou hein. Maintenant qu'ils ont bien compris pour le lavage de mains, on va leur apprendre qu'on peut aller jusqu'aux aisselles avec le savon. Ça va être une révolution !

Chevalier
Hors ligne
GinAA a écrit :
Liberty a écrit :

L'anecdote : avoir appris que cet hiver, il y a e beaucoup moins de gastros parce que les gens se lavent enfin correctement les mains.

C'est fou hein. Maintenant qu'ils ont bien compris pour le lavage de mains, on va leur apprendre qu'on peut aller jusqu'aux aisselles avec le savon. Ça va être une révolution !

Et encore tout le monde ne l'a pas compris. Mais peut-être qu'à la prochaine arrivée de maladie (grippe, gastro que sais-je) les réflexes seront adoptés.

Chevalier
Hors ligne
GinAA a écrit :
Liberty a écrit :

Reprise du sport : j'en avais pas fait depuis mon opération, donc à peu près 3 ans.

Ah oui, c'est vrai ça. Ton dos ? Ça va mieux ? L'opération t'a remis d'aplomb (si j'ose dire...)

En effet je sais plus si j'en avais parlé ici. C'est pas entièrement redressé parce que c'est impossible, mais le problème a été réduit de plus de 30°, alors clairement : ça va beaucoup mieux. Les douleurs se font très rares, comparé à avant. Esthétiquement c'est aussi bien mieux, puisque je suis moins tordue, et la gibbosité est largement réduite aussi ; reste une cicatrice d'une quarantaine de centimètres, qui s'estompe bien au fil du temps. Restent aussi quelques contraintes, comme de ne pas porter des charges de plus de 5 kg, ne pas faire de saut en parachute ou trucs dans le genre.
Donc un bilan très positif, même si sur le coup ça avait été une véritable épreuve !

GinAA a écrit :

Un critère hyper important, c'est que pour aller au bureau, je me lève à 5h30...
En télétravail, c'est quand mon corps décide de se réveiller, souvent vers 7h30 ou 8h. 2h30 de sommeil, c'est pas négligeable.
De plus, les transports en commun : le train, ça va, j'aime bien. Mais le métro tout pourri rempli de clodos, je m'en passe, mais volontiers !
Tout ça ajouté au fait que quand j'arrive au bureau, ils ne mettent pas 10 minutes avant de me gonfler, tu auras compris pourquoi le télétravail me fait tant les yeux doux ! :b

Avec tout ça, on ne peut que comprendre, c'est sûr !
L'environnement négatif au travail, j'ai connu, et effectivement ça motive pas du tout. Je suis vraiment partisane du fait qu'aller bosser, ça ne doit pas être un truc pesant. C'est vrai que le télétravail devrait être un choix : on n'a plus autant besoin de présentiel qu'avant, avec les visioconf' et tout ça. Tant que t'es efficace chez toi, y'a rien qui devrait freiner !
Après, je suppose qu'il faut tout de même s'organiser un petit espace ambiance de travail, et pas se mettre à l'arrache sur la table de la cuisine, quoi. Perso je pense que c'est ça qu'il me faudrait pour être efficace, une pièce ou un coin bien déterminé et dédié à ça.

Et pour ce qui est de la rencontre entre aisselles et savon... J'ai bien peur que le combat soit rude :b

Chevalier
Hors ligne
Liberty a écrit :

ne pas faire de saut en parachute ou trucs dans le genre.

J'espère qu'au moins ce n'était pas sur ta "To Do List".Même si après tu peux toujours avoir l'effet de on te dit que tu ne peux plus le faire alors tu commences à te dire que ça aurait dû être génial.

Concernant l'ambiance au travail, pour moi c'est un peu différent. Quand je travaillais à l'usine c'était sur les machines donc clairement le télétravail tu n'y penses même pas, et puis avec le bruit finalement tu ne jauges l'ambiance du groupe que pendant les pauses donc ça va. Et sinon j'ai fait beaucoup de stages où c'était plutôt mode de vie "camp", on vit ensemble et on bosse ensemble pendant 3 semaines/1 mois, c'est vrai que là l'ambiance dans le groupe est hyper importante. On a eu une fois un gars qui avait le package "Éric Zemmour" (mysogyne, raciste, antisémite et tout le tralala) et il a flingué le groupe.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Liberty a écrit :

Donc un bilan très positif, même si sur le coup ça avait été une véritable épreuve !

Contente pour toi. Les douleurs constantes, c'est pas vivable. T'as quand même pas été gâtée avec ce foutu dos !

Chevalier
Hors ligne

Ah non mais dites, comment j'suis malpolie d'arrêter les conversations en plein milieu, là !

Plume De Chien a écrit :
Liberty a écrit :

ne pas faire de saut en parachute ou trucs dans le genre.

J'espère qu'au moins ce n'était pas sur ta "To Do List".Même si après tu peux toujours avoir l'effet de on te dit que tu ne peux plus le faire alors tu commences à te dire que ça aurait dû être génial.

Alors, dans l'idée, c'est quelque chose que j'aurais aimé faire une fois (plutôt du saut à l'élastique même). Mais en soi, c'est pas très grave, non. C'est pas comme si on m'avait dit que je pouvais plus marcher - ou moins extrême, ne plus monter à cheval, parce que j'adore ça. C'est pas non plus un loisir que je pratiquais tous les jours, alors ça crée pas de manque.
Disons que je relativise. Ne pas opérer, ça aurait été bien pire. La seule vraie restriction un peu relou, comme je disais, c'est de ne pas pouvoir porter des trucs lourds.

Et par contre faut avouer qu'en cas de canicule, ça tient hyper chaud :b

Chevalier
Hors ligne
Liberty a écrit :

Et par contre faut avouer qu'en cas de canicule, ça tient hyper chaud :b

Espérons qu'au moins il te le rend bien l'hiver en te tenant chaud de même !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
GinAA a écrit :

En Belgique, on a confiné aussi depuis mi-mars. Pour moi, j'avoue que ça s'apparentait à la perfection en matière de travail. Je milite pour le télétravail depuis des années et c'est cette saloperie de virus que me donne enfin raison. Boulot à la maison, sans devoir faire gaffe à son habillement ou sans devoir enlever les millions de poils de chats qui couvrent chacun de mes vêtements. :b

Pour moi ça a été juste l'enfer*. Je milite (et vent debout, sauf pour les gens qui vivent à plus de 30 minutes de leur taf) contre le télétravail. Plus d'échange, boulot compliqué X1000, durée de confection de chaque tâche x5 (plus d'équipe pour un travail d'équipe = plus de possibilité de dialogue productif = durée de recherche des réponses interminable )... Bref que de la galère, journées de boulot de 10-12h pour faire le boulot habituellement fait en 8h.  Bilan : épuisement, début de déprime, 3 semaines de vacances foutues en l'air pour causes de problèmes de santé liés à l'épuisement...
L'onco m'a assuré que si mon employeur me refoutait en télétravail elle ferait obstacle et je compte très fort là-dessus. Le télétravail, c'est la mort.

Zyva GinAA si tu cherches la marave, ça sera... sans moi ;) Chacun voit midi dans son poste :fete:, du coup ce que je combats c'est pas le télétravail c'est la systématisation du télétravail. Je veux, j'exige, je me bats pour que ça reste un choix (et chez nous, fonction publique, la mode est au télétravail le choix devient donc vite une obligation) . Il a fallu que je supplie pour revenir au bureau, c'est n'importe quoi !
Je préfère -et de loin- risquer le covid c'est à dire dans mon cas la mort quasi assurée si je le choppe (je fais au mieux contre ça : je porte un masque 10h par jour au bureau dans les conditions hospitalières et respecte les distances de sécurité mais je psychote pas sur les lavages de mains 60fois/jour, les courses qu'on met en quarantaine 24h... j'évite juste les endroits à risque) que faire une dépression nerveuse.
J'ai bien vécu le confinement mais pas le télétravail. J'ai bien aimé par exemple pas faire les 2 heures de trajet aller-retour vers l'hôpital pour de simples visites de surveillance qu'on a faites par téléphone ^^ Après, repousser les RDV médicaux pour examens "à plus tard", c'était chiant.
Mon seul problème avec le fait de faire les courses, c'est que j'ai jamais changé mes habitudes (1 fois/semaine pour uniquement ce qui manque) et que certaines fois les rayons étaient vides de mes substances habituelles et que ça fait drôle en periode de non-pénurie. Je HAIS les gens qui font des réserves au cas où ! Tant qu'il y a du pétrole et des chauffeurs routiers, il n'y aura pas de pénurie de bouffe en France alors faire des réserves de nouilles c'est nul. Je parle pas évidemment du PQ ! J'ai dû acheter 18 rouleaux de PQ pourri parce que mes 4 pour 12 habituels n'existaient plus et que seuls les gros packs restaient un peu approvisionnés ! Je pense qu'a la prochaine pandémie de gastro, les rayons de piles électriques seront anéantis parce que je vois le même rapport entre le covid et le PQ qu'entre la chiasse et une pile électrique !
Cette pandémie a mis en évidence UNE chose : l'égoïsme des comportements de consommateurs. C'est pas le fun.

*dans des conditions optimales : matos pro, pas de charge de famille, pas de cohabitation, chef très "à l'écoute"...

Chevalier
Hors ligne

Et bah Tatie, ça a pas dû être facile ! On pourrait dire "ça va c'est QUE le télétravail" mais quand c'est 10-12h par jour c'est pas négligeable. Espérons que les problèmes s'évanouiront avec ton retour au travail.
Pour les courses je suis TOTALEMENT d'accord avec toi ! Nous, on est plutôt du genre à faire les grosses courses mais pas toutes les semaines et on cuisine beaucoup. C'était l'enfer pour la farine, mais bon ça se comprend (pas comme le PQ par exemple).
Force et courage à toi Tatie !

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

Oh Tatie ça fait plaisir de revoir ici, effectivement ça a pas l'air facile pour toi, pour l'egoisme des consommateurs je suis d'accord, j'ai d'ailleurs un truc qui est arrivé à un ami pendant le confinement il faisait ses courses, il avait pris du pq parce qu'il en avait besoins, à un moment il laisse son cadie de coté pour aller voir un truc et ben on lui as piqué son pq dans son cadie :lol: les gens sont fous.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
hervederinel a écrit :

[...] un ami pendant le confinement il faisait ses courses, il avait pris du pq parce qu'il en avait besoins, à un moment il laisse son cadie de coté pour aller voir un truc et ben on lui as piqué son pq dans son cadie :lol: les gens sont fous.

:o
Je pensais pas que ça allait jusque là !
Lamentable...

En revanche, oui, ça me fait carrément plaisir de te lire ma belette \o/ :hug:
"Ma belette" ?
Ouais, je trouve que ça fait à la fois furtif, tapinant et soyeux
Il est soyeux hervéderinel ?
Ah ben évidemment, il sourit tout le temps, il est avenant...
Il est Joyeux, donc.
C'est ça, comme une belette. Cherchez pas c'est une expression à base de rongeur.
Tu sais quoi ? Faut que t'arrêtes de parler aux gens :/

:fete:

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

Ca m'as fait rire quand il m'as raconté ça lui aussi un peut en vrai c'est tellement pathétique :lol: Du coup il avait acheté des mouchoirs en papier en attendant enfin bon bref.

Sinon belette je sais pas quand même je préfère une hermine à la rigueur ça fait plus breton. :D

Chevalier
Hors ligne

Alors je ne lui ai pas VOLÉ son PQ, je l'ai simplement emprunté pour une durée indéterminée, quand on sera sûr je te promets je le dédommagerais. Tout est prévu !

Chevalier
Hors ligne

Télétravail depuis et on voit la vrai facette des gens
des collègues méchantes et aucun esprit d'équipe contrairement à ce qu'on veut faire croire

Alors que c'était tout sourire par devant...

Chevalier
Hors ligne

Ça peut être un des problèmes de dématérialiser et/ou d'être "caché" derrière des écrans, il y a moins de scrupules et les gens peuvent être plus facilement plus méchants .... (cf Twitter bien évidement)

Chevalier
Hors ligne

Twitter c est le pire...

Chevalier
Hors ligne

Pourtant moi je crois que je suis relativement épargnée parce que je dois suivre que des gens raisonnables mais très rapidement dès que tu vas dans les commentaires tu trouves de ces trucs ! De la connerie à la méchanceté gratuite, c'est parfois ahurissant.

Chevalier
Hors ligne

La communication gouvernementale, c'est pas facile.
Mais sur ce coup là, les allemands, ils ont fait fort... ! :lol:
(activez les sous-titres)
https://www.youtube.com/watch?v=krJfMyW … RPCIwqHUds

Chevalier
Hors ligne
Dediud a écrit :

La communication gouvernementale, c'est pas facile.
Mais sur ce coup là, les allemands, ils ont fait fort... ! :lol:
(activez les sous-titres)
https://www.youtube.com/watch?v=krJfMyW … RPCIwqHUds

Alors je vais te croire sur parole parce que moi je ne parle pas l'allemand ...

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Plume De Chien a écrit :
Dediud a écrit :

La communication gouvernementale, c'est pas facile.
Mais sur ce coup là, les allemands, ils ont fait fort... ! :lol:
(activez les sous-titres)
https://www.youtube.com/watch?v=krJfMyW … RPCIwqHUds

Alors je vais te croire sur parole parce que moi je ne parle pas l'allemand ...

Pareil!
Je te crois sur parole par ce que même avec des sous titres en Allemand je ne suis pas plus avancé !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB