Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui noie la peau de l’ours avant d’avoir vendu le poisson !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

L'inspiration est revenue, voici un scénario se déroulant vers le livre III (ou peut-être IV).


Les grandes manœuvres

3 CORS

1. EXT. FORÊT ‒ JOUR
Yvain et Gauvain courent au milieu de la forêt. Gauvain commence à s'essoufler puis s'arrête.

Gauvain
Halte ! J'en peux plus, arrêtons-nous !
Yvain (paniqué)
Mais vous êtes malade ! Ils vont nous rattraper !
Gauvain
On ne les entend plus, on les a semés !
Yvain
Vous croyez ?

Yvain et Gauvain se taisent et écoutent. La forêt est silencieuse.

Gauvain
Vous entendez ?
Yvain (toujours paniqué)
Quoi, ils sont toujours derrière nous ?
Gauvain
Mais non, justement, on n'entend plus rien !
Yvain (soulagé)
Alors on les a vraiment semés ?
Gauvain
Vous rendez-vous compte ? Nous avons semé, à nous seul, toute une troupe de féroces soldats aguerris !
Yvain
C'est mon père qui va être épaté !
Gauvain
Et mon oncle sera fier de nous !
Yvain
Après, c'est dommage qu'on se soit perdus...

OUVERTURE

2. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE ‒ JOUR
Arthur et Léodagan discutent avec Yvain et Gauvain.

Arthur
Mais on vous l'a dit vingt fois avant de partir : c'est des manœuvres ! Les soi-disant ennemis sont des soldats à nous qui jouent un rôle. Mais ils sont inoffensifs !
Léodagan
En plus ils étaient pas armés.
Gauvain
Je suis désolé, mon oncle, j'avais complètement oublié cette subtilité.
Yvain
Ils ont poussé des cris abominables et s'avançaient vers nous !
Arthur
Oui, ils jouaient leur rôle en poussant des cris de guerre.
Gauvain
Mon oncle, leurs cris de guerre étaient terrifiants !
Yvain
On s'est enfuis par un réflexe de survie, je vous ferai dire.
Arthur
Après, ça n'explique pas pourquoi vous avez mis huit jours à revenir.
Yvain
Oui, on s'est perdus en forêt, ça va, faites pas ceux qui se perdent jamais !
Arthur
Attendez, la seule forêt à côté du terrain de manœuvres, c'est le petit bois qu'on voit par la fenêtre. Me dites pas que vous vous y êtes perdus !
Léodagan
Soyez honnête, nous aussi un jour... Vous vous souvenez de l'épisode de la fumée ?
Arthur
Ah ouais...

3. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE ‒ JOUR
Un autre jour... Arthur et Léodagan expliquent à Yvain et Gauvain le principe des manœuvres.

Arthur
Pour la vingt-et-unième fois, les manœuvres consistent à faire répéter les mouvements tactiques.
Gauvain
Une répétition... comme au théâtre ?
Arthur
Si vous voulez, oui.
Yvain
Ah, c'est pour ça qu'on était déguisés ?
Arthur
Quoi, l'armure ? Mais non, c'est votre uniforme de combat. Et ne changez pas de sujet de conversation ! Écoutez bien : nos troupes sont organisés en deux ailes et un centre. Vous ferez partie de l'aile gauche, commandée par le seigneur Calogrenant.
Léodagan
C'est peut-être un peu trop technique pour eux...
Arthur
Tout ce que vous devez savoir, c'est qu'il faut suivre le drapeau de Calogrenant.
Gauvain
Oui, vous nous avez déjà expliqué ça la dernière fois.
Léodagan
Et vous aviez compris ?
Yvain
Ce qu'on n'avait pas compris, c'est que les ennemis, en fait c'est des faux.
Gauvain
Mais rassurez-vous, nous ne l'oublierons pas.
Arthur
Mais il y a une nouveauté. Un jour, vous serez des chevaliers aguerris, et probablement des rois. Vous avez besoin d'expérience. Le seigneur Léodagan et moi avons décidé...
Léodagan
Vous m'avez un peu poussé...
Arthur
Oui, d'accord, mais il faut bien commencer un jour. Je poursuis : nous avons décidé de vous confier une petite troupe. Une dizaine de soldats que vous devrez mener au combat.
Léodagan
Pas un vrai combat, hein : c'est des manœuvres.
Gauvain
Nous devrons commander à des hommes ?
Yvain
Classe ! Et j'ai le droit de leur demander de m'apporter du miel ?
Arthur
Mais non ! Vous aurez un seul ordre à donner...
Léodagan
Quand vous entendrez un coup de corne, ce sera le signal pour l'assaut.
Gauvain
Un assaut pour faire semblant, n'est-ce pas ?
Yvain
Un assaut pour de rire ?
Arthur
C'est à ce moment là que vous donnerez l'ordre à vos hommes de vous suivre.
Gauvain
« Suivez-nous, fiers camarades ! »
Arthur
Soyez plus sobre : « En avant ! »
Yvain
Ah ouais, pas mal !
Gauvain
Donc notre mission est de suivre nos hommes ?
Léodagan
Non, vous menez vos hommes.
Arthur
Vous suivez le drapeau du seigneur Calogrenant et vous demandez à vos hommes de vous suivre. C'est pas compliqué !
Gauvain
En effet, mon oncle, voilà qui me semble dans nos cordes.
Yvain
« En avant ! » et on suit le drapeau.
Léodagan
Et faites pas dans vos frocs quand vous entendrez les cris de guerre des ennemis...
Yvain (apeuré)
Ah parce qu'ils vont recommencer ?
Gauvain
Mais non, ils font semblant, on a compris !
Yvain
Ah mais oui, ils sont inoffensifs.
Arthur
Voilà !
Gauvain
Wouhou !

Yvain et Gauvain effectuent leur routine avec les mains.

4. EXT. FORÊT ‒ JOUR
Yvain et Gauvain courent au milieu de la forêt. Gauvain commence à s'essoufler puis s'arrête.

Gauvain
Halte ! J'en peux plus, arrêtons-nous !
Yvain (paniqué)
Mais vous êtes malade ! Ils vont nous rattraper !
Gauvain
Attendez, ne serions-nous pas en train de faire une boulette ?
Yvain
Ah ben oui, si on s'arrête...
Gauvain
Rappelez-vous, votre père avait précisé que les ennemis n'en étaient pas vraiment.
Yvain
Vous plaisantez, vous avez entendu leurs horribles cris de guerre ?
Gauvain
Non, non, c'est comme une répétition au théâtre.
Yvain
Ah, oui, c'est pour ça qu'ils étaient déguisés.
Gauvain
Ça me revient ! Nous nous sommes encore fourvoyés !
Yvain
Quoi, on s'est encore enfuis pour rien ?
Gauvain
Et encore perdus dans la forêt, par dessus le marché...

5. EXT. FORÊT ‒ JOUR

Yvain
Chut ! Écoutez !

Yvain et Gauvain se taisent. On entend des bruits de pas et de branches froissées.

Gauvain
Ils sont là !
Yvain
Qu'est-ce qu'on fait ?
Gauvain
Il faut se cacher !

Yvain et Gauvain se cachent (mal). Une dizaine de soldats entrent dans le champ de la caméra. Ils regardent autour d'eux, visiblement perdus.

Yvain (mal caché derrière un arbre)
Hé, c'est nos hommes !
Gauvain (mal caché derrière un buisson)
Vous avez raison !

Yvain et Gauvain se présentent devant leurs hommes.

Gauvain
Mission accomplie : nous avons menés nos hommes au combat !
Yvain
Wouhou ! Le petit chien est sur la pente fatale !
Gauvain
Nous allons sûrement monter en grade !

FERMETURE

Gauvain
Au fait, n'étions-nous pas sensé leur donner des ordres ?
Yvain
Mais on n'a pas le droit ! À part... C'était lequel ? Halte là qui voilà ?
Gauvain (devant les soldats)
En avant nom d'un chien !

Les soldats partent en courant.

Gauvain
Hé, attendez-nous !
Yvain
Nom d'un chien !


Semi-Croustillant
Hors ligne

Super Agloval !
Merci beaucoup. Ce nouveau scenario m'a rendu le sourire que le ciel couvert cachait. Je me suis même esclaffé à la fin de la première partie ! Cette forêt est emplie de pièges trompeurs, comme des sentiers balisés et des clairières d'où l'on aperçoit les murailles du château. A la place d'Yvain et Gauvain, j'aurais peut-être tenté de suivre des pigeons voyageurs (cf. "Les pigeons", épisode 40 du livre II)...
Bon week-end, kenavo !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB