Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui sait boire du lait à la paille par les trous de nez !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Voilà un plus long que les autres avec Perceval et Karadoc. Mais moi, j'aime pas trop le produit fini.
Enfin, ça c'est à vous d'en juger:
La quête

Acte I

Dans la taverne, Perceval et Karadoc à table avec le tavernier qui arrive
LE TAVERNIER: Alors les champions, ça fait longtemps qu'on les a plus vu.
KARADOC: Les champions, ils étaient en mission!
PERCEVAL: Ouais, et les gros faisans dans votre genre ils feraient mieux de leur apporter de la barbaque au lieu de glander ou ils risqueraient de s'en prendre une!

Acte 2

Dans la salle de la table ronde, Père Blaise et Arthur
ARTHUR: Alors c'est qui les premiers?
PERE BLAISE: Les seigneurs Perceval et Karadoc.
ARTHUR: Et ben ça commence bien!
Coupure
Perceval et Karadoc arrivent l'air très satisfaits
BLAISE: Alors, vous aviez fait une quête?
PERCEVAL: Ouais et pas une quête de clodo!
ARTHUR: Bon et ben allez-y.
KARADOC: Alors... (à Perceval) à moins que vous préfériez commencer?
PERCEVAL: Non c'est bon commencez.
KARADOC: Vous êtes sûr?
ARTHUR: Oui, commencez!
KARADOC: Alors on étaient à la taverne (Arthur et Blaise soupirent) et y a un mec qui  arrive à notre table.
PERCEVAL: Ouais et il nous fait “Ouais, ...” enfin je sais plus trop.
ARTHUR: Ca y est, j'en ai déjà marre.
KARADOC: En tout cas il nous demande de le suivre parce qu'il avait besoin qu'on l'aide.
PERCEVAL: Voilà, donc au départ, moi, je lui dit non parce que je lui avais rien demandé (Arthur met sa main sur son visage).
KARADOC: Vous lui avait pas exactement dit ça je crois.
PERCEVAL: Ouais mais je me souviens plus de ce que j'ai vraiment dit. C'est grave sire?
ARTHUR: Ah ben au point où on en est non.
PERCEVAL: Bon et après je me suis rappellé de ce que vous m'avez dit. Comme quoi il fallait défendre les comprimés.
BLAISE: Les quoi?
ARTHUR: Les opprimés?
PERCEVAL: Ouais voilà les opprimés.
ARTHUR (surpris): Et vous avez fait la relation entre le fait qu'il avait besoin de votre aide et le fait qu'il était opprimé?
Karadoc et Perceval se regardent
PERCEVAL: C'est pas faux!
ARTHUR: Bon, continuez!
PERCEVAL: Donc, on part avec lui.
KARADOC: Avant, on se fait préparer un casse-dalle quand même. On savait pas si c'était loin donc on a préféré pas prendre de risques.
ARTHUR: Ben voyons!
PERCEVAL: Et c'était loin.
Coupure
KARADOC: Donc on arrive au village.
ARTHUR: Et ben c'est pas dommage!
PERCEVAL: Et le mec nous ammène voir un autre mec.
ARTHUR: Et je sens qu'on va plus rien biter.
PERCEVAL: Et le mec...
KARADOC: Enfin le deuxième. Ou alors c'était le premier?
PERCEVAL: Non je crois bien que c'était le deuxième.
ARTHUR: Alors le deuxième!
PERCEVAL: Ben il nous dit un truc mais on a rien compris.
KARADOC: Alors on lui demande de répéter...
BLAISE: Est-ce que vous avez compris ce qu'il vous a dit ou pas!
PERCEVAL: Ben à la fin oui.
KARADOC: Sa fille avait été capturée et amenée dans une caverne.
ARTHUR: (à Blaise) Mais c'est moi ou pour l'instant ça fait une vraie quête.
PERCEVAL: Donc on va pour délivrer la fille du chef.
KARADOC: Attendez, vous êtes sûr que c'était le chef?
PERCEVAL: Ben l'autre il nous avait quand même dit “On vous amène voir le chef.”... Eh! si ça se trouve il a dit ça pour brouiller le fumier!
ARTHUR: Ce qu'on va faire c'est qu'on va dire que c'était bien le chef.
PERCEVAL: Alors, on va à la caverne.
KARADOC: On l'a pas trouvée tout de suite quand même.
ARTHUR: Sur ça, je vous fait confiance.
PERCEVAL: Donc on rentre et là y a une bestiole de la taille de deux fois la hauteur de la pièce qui arrive.
ARTHUR: Oh!
KARADOC: Ouais mais après ça dépend quelle pièce. Parce que mettons on prend cette pièce d'accord. Mais, si on prend ma chambre ça marche pas.
PERCEVAL: Mais votre chambre c'est pas une pièce vu que c'est une chambre.
BLAISE: Et c'était quoi comme bestiole?
KARADOC: Je sais pas. Mais c'était grand.
ARTHUR: Un dragon?
PERCEVAL: Le dragon c'est la bête mi homme-mi cheval.
BLAISE: Non, ça c'est un centaure.
ARTHUR: Pourquoi? C'était un centaure?
KARADOC: Ca ressemble à quoi un centaure?
Coupure
ARTHUR: Bon ce qu'on va faire c'est qu'on va oublier pour l'instant ce que c'était comme créature.
BLAISE: (à Perceval et Karadoc) Donc après qu'est-ce que vous faîtes?
KARADOC: Ben je sais pas... après on va retourner à la taverne, non?
PERCEVAL: Pourquoi vous faîtes quoi vous?
ARTHUR: Après avoir vu la créaure, crétins!
PERCEVAL: Ah ouais! C'est là que ça va pas être de la quête de clodo!
KARADOC: On fait notre cri de guerre et là, sans qu'on fasse rien d'autre, la bestiole tombe.
PERCEVAL: Et il se relève plus le machin!
ARTHUR ET BLAISE: Quoi!
PERCEVAL: Elle était crevée!
KARADOC: Mais en fait je me dis qu'elle l'était peut-être déjà à moitié avant qu'on vienne.
ARTHUR: Et la fille?
PERCEVAL: On l'a pas vu mais quand on est revenu au village elle y était et elle faisait la fiesta avec les autres. J'ai pas compris pourquoi. (pause) Alors, elle est mortelle cette quête, non?

Acte III

Blaise et Arthur seuls dans la salle de la Table Ronde
BLAISE: Mais ça commençait super bien en plus.
ARTHUR: Mais en fait, si on réfléchit bien, ils sont partis aider la fille d'un chef, après, de fait, on peut dire qu'ils ont buté une créature et la fille a été sauvée. (pause) Il y a qui d'autre qui vient faire son rapport aujourd'hui?
BLAISE: Yvain, Gauvain et Bohort.
ARTHUR: On va garder ça.

Fin

Bonne journée!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Faut encore que je te remercie Provençal, car chaque fois, et la situation et certaines répliques me font tellement rire, et ça fait trop de bien!!!

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB