Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui vous envoie le registre à travers la gueule !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Un petit épisode pas terrible mais bon... En tous cas, ravi de voir que cette semaine a inspiré de nouveaux scénarii que je vais m'empresser de lire.

L'Escalier

Acte I

Soir, devant la cheminée, ARTHUR et LEODAGAN

ARTHUR: Demain, je pars en mission avec Perceval, Karadoc et Bohort.
LEODAGAN: La fine équipe, quoi!
ARTHUR: Vous êtes sûr que vous pouvez pas venir?
LEODAGAN: Et non. J'ai un conseil martial à présider en Carmélide.
ARTHUR: Je devrais mettre ça en place moi aussi.
LEODAGAN: Ouais... mais si vous jugez comme chez moi, il vous restera plus beaucoup d'hommes...


Acte II

Dans une caverne, ARTHUR, BOHORT, PERCEVAL et KARADOC.

BOHORT: Sire, c'est trop dangereux, retournons au château.
KARADOC: Non mais vous avez rien à craindre. On est là nous!
BOHORT (encore plus paniqué): Sire!
ARTHUR prend un air hésitant

Coupure

Dans un escalier en colimaçon, toujours dans la caverne, ARTHUR, BOHORT, PERCEVAL et KARADOC.
ARTHUR: Il est long cet escalier!
PERCEVAL: Ça va, on a fait que 467 marches.
BOHORT: Sire, rebroussons chemin! Je vous en conjure!
ARTHUR: Ah non, on avance! Imaginez qu'on retourne en arrière alors qu'il reste deux mètres à faire pour atteindre la sortie.
BOHORT: Et si on l'atteint jamais la sortie?
KARADOC: Il faut bien qu'il se termine un jour, de toutes façons, cet escalier!
KARADOC et PERCEVAL rient ensemble.
KARADOC (à Perceval): Vous avez le jaja?
PERCEVAL (après s'être tâté): Merde! J'ai du le laisser avec les chevaux!
KARADOC (encore plus paniqué que BOHORT): Sire, il faut retourner en arrière!

Coupure

Plus tard, toujours dans l'escalier, ARTHUR, BOHORT, PERCEVAL et KARADOC.
BOHORT (quasi agonisant): Sire, chaque pas est une souffrance... Chaque marche complète mon calvaire...
KARADOC (comme BOHORT): Si je mange pas quelque chose tout de suite, je vais faire une litoplasmie!
ARTHUR (il explose, à KARADOC): Et ben mangez Bohort! Comme ça, vous, vous ferez pas une litoplasmie (à BOHORT) et vous, chaque marche complètera plus votre calvaire!
ARTHUR est tellement en colère qu'un silence se crée
PERCEVAL: N'empêche, c'est vachement ingénieux!
BOHORT regarde KARADOC complètement terrorisé.


Acte III

Soir, devant la cheminée, ARTHUR et LEODAGAN

ARTHUR: Voilà! Si ça se trouve on faisait trois pas de plus et on était bon.
LEODAGAN: Et il y avait quoi à la clé?
ARTHUR: Une bague de puissance! Le genre de truc qu'on trouve pas dans toutes les tavernes!
Silence
ARTHUR: Non mais je crois que vais y songer sérieusement
au conseil martial!


Bonne journée!

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

C'est peut-être pas ton meilleur scénario, mais je l'aime bien quand même ! Ce que j'apprécie, notamment, c'est qu'on ne voit rien (de leur échec) mais qu'on devine tout.

Karadoc qui rassure Bohort, et du coup Bohort qui a encore plus peur : très drôle ! :)

Sinon, je n'ai pas compris ce qui fait rire Perceval et Karadoc quand Karadoc estime que l'escalier doit finir...

Croustillant
Hors ligne
Agloval a écrit :

Sinon, je n'ai pas compris ce qui fait rire Perceval et Karadoc quand Karadoc estime que l'escalier doit finir...

C'est vrai que ça passe très mal en didascalies (bon c'est peut-être pas la faute que des didascalies). Non, c'est un de ces délires que Perceval et Karadoc partagent ensemble et tout seuls comme dans l'épisode où Perceval dit "Remonte ton slibard Lothar", que Karadoc dit une expression avec "mémé" dedans et qu'ils rient.
Voilà, j'espère avoir dissipé le doute.
Salut!

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Provençal a écrit :

C'est vrai que ça passe très mal en didascalies

C'est pas faux !

(Heureusement que j'ai un dictionnaire dans le tiroir de gauche. Voyons ça... Ah, une indication scénique, OK OK :) ).

Chevalier
Hors ligne

Pas mal comme épisode ! Ca peut être approfondi peut-être ?

Les didascalies devraient être en italique par exemple, comme ça on les distinguerait tout de suite.

(Balises pour mettre en italique:

[i]ARTHUR prend un air hésitant[/i]

donne :
ARTHUR prend un air hésitant

Idem pour mettre en gras, avec la lettre "b", ou souligner, avec le "u")

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB