Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui compte la demi-passe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chef de Clan
Hors ligne

Voici une vidéo vraiment touchante de Franck Pitiot (Perceval)

http://www.dailymotion.com/video/x8mply … iot_webcam

Site : http://www.educationsansfrontieres.org/ … 17304.html

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bravo Nock pour avoir poste cette video et surtout Bravo Mr Pitiot pour votre engagement et votre message! On a besoin de gens comme vous en ce moment dans ce monde de guedins.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

merci beaucoup Nock, je relaie l'info sur mon forum ;o)


merci Franck Pitiot

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci Nock, tu déniches vraiment les bon trucs !
Un grand bravo à Franck Pitiot ! J'ai eu le plaisir et l'honneur de discuter avec lui lors d'une dédicace (il m'a proposer de faire parti du clan des semi-croustillant :D ) et c'est vraiment quelqu'un de formidable, il nous le prouve une fois de plus avec cette vidéo.
Moi j'applaudis !

Médiévalement,

Sylvus.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Comme quoi être connu n'empêche pas d'avoir du coeur :)

Chevalier
Hors ligne

Bon, je sais vous aller encore dire que je fais que gueuler et dire que je suis pas d'accord. Attention, je trouve l'initiative touchante et plutôt bien choisie.

Pour travailler en contact quotidien avec des sans papiers, des enfants, des adultes, vivants dans des conditions d'hébergement parfois limite, voir insalubres, j'ai un avis très différent sur la question.

La plupart de ces gens sont anonymes, méconnus par l'ensemble de la société, tant au niveau de ce qu'ils vivent qu'au niveau de ce qu'ils ont vécu chez eux.

ce qui me gène dans ce type de démarche est l'individualisation. Je m'explique, même si cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas le faire, je pense que d'individualiser et de nommer une personne, faire projecteur en quelques sorte sur une situation, crée une injustice énorme dans la résolution de la question. Imaginons que dans l'école de votre gamin, le petit Felix vive une telle situation je compends que cela vous révolte et vous touche car vous connaissez cette personne, cependant, qu'en est-il pour le petite Marcel qui lui n'y va plus et dont les parents vivent cachés ? Qu'en est-il de tous les autres ? Pourquoi l'aider lui et pas un autre ? C'est là-dessus que je doute du bien fondé de telles démarches, pas au niveau personnel, mais au niveau global. C'est, encore une fois, une sorte marginalisation par le haut. On fait appel à une personnalité pour appuyer la cause. En revanche, pour le petit Rom de huit ans qui fait la manche au carrefour ou qui lave les vitres au feu rouge, personne...

J'ajoute aussi que de très nombreux enfants, avec leurs familles vivent dans de pareilles conditions mais n'ont pas la chance d'être soutenus pour ne pas être purement expulsés. Récemment, un agent de la CAF (caisse d'Allocation Familiale) a procédé à la confiscation du passeport d'une personne en situation irrégulière, vivant sur le territoire depuis déjà bien longtemps, débouté de ses demandes d'asiles. Cette personne était venu pour un formulaire lui donnant droit à une couverture sociale : l'Aide Médicale d'Etat. Cette couverture est un droit pour tout étranger résidant sur le sol français depuis plus de trois mois...l'agent de la CAf a confisqué le passeport et fait appelé les services de police...

Un exemple parmi d'autres...

personnellement, je lutte pour une régularisation des sans papiers qui vivent en France actuellement, je sais, la rumeur voudrait qu'on ne puisse pas les accueillir, ce qui est TOTALEMENT faux car à l'heure actuelle, on les accueille déjà sauf qu'on ne leur accorde (presque) aucun doit.

Ainsi, si je comprends la démarche, je ne la soutien pas. Mon travail de tous les jours me confronte à des situation alarmantes, dans notre pays dont on dit qu'il est "développé". J'attire tout particulièrement l'attention sur ceux que l'on appelle les Roms. Ils sont en majorité issu de pays de l'europe, et par conséquent, sont en situation régulière (dixit la libre circulation en Europe), cependant, là ou un polonais ou un tchèque peut bénéficier de droits à une couverture sociale dès trois mois de présence, l'Etat (par la voie du préfet) impose une présence de neuf mois pour cette population...question : Pourquoi ?

Je n'ai pas la réponse...

Chevalier
Hors ligne

Bender, je comprends ta réaction, mais si on peut aider une personne, c'est déjà ça.
Les gens s'attachent à des personnes particulières, ça peut toujours paraître injuste : il a fait un sourire, une blague, a un air très triste, etc etc... Il y a des tas de raisons pour lesquelles on s'attachera à telle ou telle personne.
Je pense à ça quand je regarde un reportage sur les peuples restés proches de la terre, où les journalistes choisissent toujours untel, parce qu'il sourit, parce que si, là... Mais il en faut bien un !

Ici, si l'action de Franck Pitiot permet de sauver déjà une famille, ça sera déjà énorme.
Il faut bien commencer quelquepart...

Ensuite on adhère au message ou pas, moi je trouve ça touchant mais je cherche encore la bonne cause à laquelle me rattacher :)

Chevalier
Hors ligne

On est d'accord sur le principe, mais je maintiens que ceci reste un outil toléré par la plupart des citoyens parce qu'il touche personnellement, je dis qu'une république qui se revendique des droits de l'homme et qui se prétend universelle et égalitaire ne doit pas faire de différence (et là je parle au niveau de l'Etat, pas du citoyen) !

Il s'agit à mon sens bien plus d'une question de culpabilité propre à soi que de dignité humaine. Sinon, pourquoi tolérons-nous que le clochard du quartier vive dehors et meurt dehors ? Pourquoi ne nous révoltons-nous pas lorsque nous voyons des images de mères expulsées par charters avec leurs enfants ? Pourquoi ne réagissons-nous pas lorsque l'Etat impose un chiffre d'expulsion à atteindre par préfecture ? Chiffre totalement arbitraire d'ailleurs.

A mon sens, signer les pétions demandant au gouvernement la régularisation des sans papiers, participer à des collectifs prônant la régularisation de tous les sans papiers et participer aux mouvements de rue qui se construisent autour de cette question est un geste plus équitable car elle ne donne pas de nom et ne joue pas sur la fibre personnelle mais sur le positionnement politique. En un mot, il faut rendre le pouvoir aux personnes concernées elles-mêmes.

L'histoire des sans papiers en France, c'est avant tout une histoire de politique et cela impose que l'on choisisse une idéologie. Soit on pense que les sans papiers sont un "problème" et dans ce cas, on réagit par petites choses lorsque l'on est personnellement touché, soit on pense que les conditions de vie et la gestion de la question des sans papiers est une nécessité car elle relève de la dignité humaine et dans ce cas, on ne fait pas de sentimentalisme, régularisons tout le monde, pas Maurice ou Fabrice, mais tout le monde...


je sais, c'est pas facile de penser ça car la régularisation massive n'est pas quelque chose d'envisageable à l'heure actuelle, pour des raisons purement idéologiques et politiques...

Allez, j'ai terminé, j'arrête...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

notre arme à tous s'appelle : bulletin de vote ;o)

Chevalier
Hors ligne

Ha là oui je suis d'accord avec toi Bender, mais tout ceci implique un grand débat qui je l'avoue me dépasse un peu.
Ce n'est pas que je ne veux pas en discuter, mais c'est un sujet sensible pour lequel un forum me semble trop étroit, trop figé.


PS : Je ne vous empêche bien sûr pas d'en parler mais dans ce cas de sujet sensible (politique + exclusion de personnes) il faut simplement faire attention à ce que vous dites et à la manière dont vous le dites.

Chevalier
Hors ligne

On est d'accord, c'est pourquoi je n'ai pas relancé sur le post de Dame Séli. Ce n'est pas un forum politique, seulement, ayant un point de vue étayé par des constats réguliers, j'ai pas pu m'empêcher de donner mon avis, désolé...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour en revenir à F.Pitiot, je commence à me demander si il a des défauts... :D

Sylvus a écrit :

Merci Nock, tu déniches vraiment les bon trucs !
Un grand bravo à Franck Pitiot ! J'ai eu le plaisir et l'honneur de discuter avec lui lors d'une dédicace (il m'a proposer de faire parti du clan des semi-croustillant :D ) et c'est vraiment quelqu'un de formidable, il nous le prouve une fois de plus avec cette vidéo.
Moi j'applaudis !

Médiévalement,

Sylvus.

Idem, je pense comme toi ;) J'ai l'impression qu'il demande à tout le monde si on veut faire partie du club des semi-croustillants :p

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB