Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne se vautre pas dans la bouffe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Voici le début d'un nouveau scénario, probablement composé en trois volets.


Disparition: première partie

Acte I

Dans la salle de la Table Ronde, tous les chevaliers sont présents mais pas le PERE BLAISE. Les chevaliers attendent.

PERCEVAL: Bon, alors on commence?
ARTHUR (agacé): Pour la quinzième fois, on attend père Blaise!
LEODAGAN: Comment ça on attend père Blaise? Depuis quand il faut l'attendre ce con là?
CALOGRENANT: Ben depuis qu'il est pas là.
LEODAGAN: Ah ça y est! On attaque les sarcasmes. Parce que vous savez qu'on peut tout de suite passer à la phase où vous vous prenez mon pied dans les noix!
ARTHUR: Bon, on arrête le tir. Perceval et Karadoc vous allez chercher père Blaise.
KARADOC: Mais où il est?
ARTHUR: Mais je sais pas où il est! Donc, allez le chercher!
PERCEVAL: Non mais nous on veut bien mais si on sait pas où il est...
LEODAGAN (ironisant): Je vois qu'on entame la partie épique de la réunion.


Acte II

Dans les couloirs, PERCEVAL et KARADOC marchent

PERCEVAL: Non mais voilà! Nous, on fait le boulot, il y a pas de problèmes. Mais faut quand même un minimum de précisions derrière.
KARADOC: C'est sûr, ils nous prennent trop pour des... (il cherche) Ah mince, comment on dit?
PERCEVAL: Non mais cherchez pas à faire des phrases compliquées. Essayez déjà de faire comprendre aux autres ce que vous voulez dire!
KARADOC: Ce que je veux dire c'est que... (il cherche et s'énerve) Voilà j'ai oublié maintenant!
PERCEVAL: Ça va, calmez-vous. Je vous trouve vachement sur les nerfs vous, en ce moment.
KARADOC: J'sais bien... C'est la pression, ça. A force d'assumer à la fois mes responsabilités de chevalier, de mari...
PERCEVAL: Ouais... mais c'est pas une raison pour être agressif avec les autres!


Acte III

Dans la salle de la Table Ronde, les chevaliers attendent. LEODAGAN rompt le silence.

LEODAGAN (à ARTHUR): Mais pourquoi vous les avez envoyé, eux, chercher l'autre?
ARTHUR: Et ben! On va pas l'attendre éternellement; faut bien le chercher.
LEODAGAN: Non mais faîtes pas celui qui a pas compris! Pourquoi vous avez envoyé Perceval et Karadoc?
ARTHUR: Des quêtes épiques, ils en réussissent aucune. Alors, quand il y a des trucs simples, et donc susceptibles d'être réussi, à faire comme chercher quelqu'un, je les envoie eux.
CALOGRENANT: Mais vous croyez vraiment qu'ils vont le trouver?
ARTHUR: Dites donc les gars, vous pourriez être plus fraternels entre vous. Vous êtes là, unis, dans une quête noble, pour apporter la lumière aux peuples. Alors, il pourrait avoir un minimum de confiance mutuelle entre vous. Vous êtes les chevaliers de la Table Ronde. Le Graal, c'est pas seul que vous devez le trouver mais ensemble. Ensemble, comme une même entité. Ensemble. Ça veut dire que tous, rien ne peut vous défaire mais s'il en manque un, vous n'êtes plus rien.
CALOGRENANT: Non mais d'accord. Mais vous croyez vraiment qu'ils vont le trouver?


Acte IV

Dans le couloir, PERCEVAL et KARADOC

PERCEVAL: Bon, je m'excuse d'avoir été désagréable avec vous.
KARADOC: Non mais c'est pas grave. C'est la pression ça.
PERCEVAL: Ouais... Allez! On va le chercher ce...
KARADOC: Quoi?
PERCEVAL: Euh... vous savez qui sait celui qu'on doit chercher?
KARADOC: Ah merde... vous non plus? Vous allez le demander à Arthur?
PERCEVAL: Vous voulez pas y aller, vous? Parce que moi, je vais me faire jeter.


Acte V

Dans la salle de la Table Ronde, LANCELOT et ARTHUR seuls. ARTHUR fait la tête.
LANCELOT: Non mais vous avez bien fait d'arrêter la réunion, hier soir. On allait pas passer quatre plombes à attendre père Blaise.
ARTHUR: Arrêter une réunion pour la quête du Graal parce qu'un cureton s'est perdu dans la nature... C'est intolérable!
LANCELOT: Et il était où finalement?
ARTHUR: Mais on sait toujours pas! J'ai envoyé dix gardes le chercher. (dans un soupir) Et Perceval et Karadoc sont toujours sur le coup. Enfin, là, ils doivent être en train de boire un canon à la taverne... Si ça se trouve, ils ont encore oublié qui ils devaient chercher...
LANCELOT: Mais ça vous inquiète pas?
ARTHUR: Qu'ils sont cons?
LANCELOT: Non, que père Blaise soit introuvable.
ARTHUR: Ah ben non! Ça fait toujours un con de moins.

Fin

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pas mal mais je crois que tu devrais faire un parallèle de Kaamelott genre : La tarte aux grenades (le fruit) ou Unagi 6 (si tu vois ce que je veux dire)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Yom a écrit :

Pas mal mais je crois que tu devrais faire un parallèle de Kaamelott genre : La tarte aux grenades (le fruit) ou Unagi 6 (si tu vois ce que je veux dire)

Gnié??? Heu moi en tout cas je vois pas du tout où tu veux en venir Yom.....


Bon, sinon, cher Provençal, j'aime bien ton scénario :)

L'ironie de Léodagan " je vois qu'on entame la partie épique de la réunion " . Tout à fait son genre :)

Et l'intervention de Calogrenant je plussoie! 3 phrases mais qui font mouche à chaque fois :lol: Bravo

Mais alors du coup, je te réclame^^ la suite car.....qu'est il arrivé au Père Blaise ? ( bonne idée sa disparition ) tu m'intrigues ;)

Toute petite suggestion de rien du tout cher Provençal, j'aurai plus vu Arthur demander à Lancelot si cela ne l'inquiétait pas de ne pas savoir où était le Père Blaise et à ce compte là c'est Lancelot qui rétorquerait : " ah ben non ça fait toujours un con de moins "
Je prends pour référence l'épisode de la conciliation avec Lancelot, le Père Blaise en médiateur et Arthur. Lorsqu'ils font la liste des cons, Lancelot déclare le père Blaise comme en faisant parti ;)

Voili voilou^^, pour une fois, je fais un commentaire court :lol: , mais le temps me manque ces derniers temps^^.

La suite ;) , la suite ;) , la suite ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pourfendeuse de la langue francaise je commencerais pas

Provencal a écrit :

LANCELOT: Mais ça vous inquiète pas?
ARTHUR: Qu'ils sont cons?

Par pitie... Qu'ils SOIENT cons!! Voila ... cote psychorigide et tout.. fallait que ca sorte ^^

Bon sinon j'y aime beaucoup ma foi ce petit sketch! Comme abbadon j'aime bien les interventions de Calogrenant! Ce perso a toujours l'art de n'en sortir qu'une ou deux mais bien placees!

Par contre je ne sais pas pour les autres mais moi ca me choque que Leodagan dise: Parce que vous savez qu'on peut tout de suite passer à la phase où vous vous prenez mon pied dans les noix! a Calogrenant.
En y reflechissant bien je ne crois pas que Leodagan ne se permette ce genre de sortie face a un "egal"... Arthur lui dit bien une fois qu'il peut lui en retourner une si le coeur lui en dit mais Leodagan ne se permettrait pas la reciproque! Meme quand il devient Regent-qui-se-dit-Roi-de-Bretagne, on voit qu'il n'ose pas trop monter dans les tours face a Arthur lorsqu'il discute avec Guenievre dans le couloir...
Voyez ce que je veux dire??

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

je veux dire qu'il introduit un sujet de Kaamelott par exemple les entrainement psychologique de Perceval et Karadoc pour ensuite en creer un nouveau et le titre sera Unagi X ou Unagi S ou encore Unagi 6 c'est lui qui voit, va voir mon scénarri tu comprendras mieux

Croustillant
Hors ligne

Merci pour vos commentaire. Du coup, je vais pouvoir mettre la suite qui arrivera cet après midi ou demain. Je tiens évidemment compte de vos remarques et je vais y répondre.
Yom, je trouve que ça ferait trop plagia de copier à ce point la série. C'est vrai que nous ne sommes que des fans de Kaamelott mais ça nous empêche pas d'optimiser notre créativité et notre originalité.
Abbadon, c'est vrai, maintenant que tu le dis, que ça aurait été marrant de voir Lancelot dire la dernière phrase de l'épisode. Mais, si tu veux voir un Lancelot cynique, je t'invites à lire mon épisode Le temple de Tanio (que personne n'a commenté :( ).
Elionwy, alors j'ai pensé à mettre qu'ils soient, mais le subjonctif c'est pas que pour l'hypothétique? (c'est une question) (bon, et puis, ne prends pas ça comme de la provocation ou de l'agressivité mais toi tu fais la grêve des accents?) Et sinon, est-ce que Léodagan n'a pas été trop agressif... ben, je trouve pas, moi.
A plus!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Provençal, tu fais ce que tu veux mais j'ai dis ce que j'avais a dire tchao !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Perceval a écrit :

(bon, et puis, ne prends pas ça comme de la provocation ou de l'agressivité mais toi tu fais la grêve des accents?) Et sinon, est-ce que Léodagan n'a pas été trop agressif... ben, je trouve pas, moi.

Lol! Provencal t'inquiete pas, c'est peut-etre car tu es arrive plus recemment que tu ne le sais pas encore mais je suis une psychorigide de l'orthographe ^^! Ne le prends surtout pas mal :) ! D'ailleurs oui je vois que tu n'as pas tilte: effectivement je ne mets aucun accents et pour cause: etant en Nouvelle-Zelande... j'utilise un clavier qwerty!! Donc pas d'accents!

Pour le coup de Leodagan, je faisais allusion a la serie. Je sais que vous essayez de vous en distancer un peu et la n'est pas le probleme. Je faisais seulement remarquer que si l'on se base sur le personnage de Leodagan dans Kaamelott il ne me semble pas qu'il ferait ce genre de reflexion! C'est pour en discuter moi que je dis ca, j'aurais prefere que tu me dises pourquoi toi tu penses que si justement c'est le genre de remarque qu'il pourrait faire! Moi je t'ai donne mes raisons mais bon apres tu en fais bien ce que tu veux! Vous voulez que l'on fasse des commentaires mais apres vous nous dites juste "oui mais nan je trouve que moi c'est mieux"... ca fait pas beaucoup avance le debat et dans ce cas autant poster vos scenar sans nous demander de donner notre avis...

Croustillant
Hors ligne

Elionwy, si ma réponse à propos de Léodagan t'a fait penser que je ne supporte pas les critiques, je la retire tout de suite (et c'est vrai, après relecture de mon post précédant, que j'ai été un peu sec) . Evidemment, qu'il faut que les autres donnent leur avis sur les scénarios: sinon à quoi servirait le forum.
Alors, revenons sur Léodagan. Je ne crois pas qu'il se retienne de s'énerver face à ses pairs. Prenons un épisode en exemple: http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftmsV.html. On voit bien à la fin (dernière réplique), que Léodagan ne fait pas preuve d'un grand respect pour la hiérarchie.
Et, comme je me considère comme un fan de la série et donc ayant peu de droits sur elle, je me base toujours sur la psychologie des personnages de la série pour écrire mes scénari. Je m'éloigne de la série seulement en proposant une intrigue à moi.


Donc, sinon, voilà la suite et j'attend les critiques même négatives (et dans un sens surtout négatives pour pouvoir avancer; mais je ne pense pas comme Eric Nolleau que les critiques laudatives sont sans interêt (attention, je ne dis pas ça contre vous)).

Disparition: deuxième partie


Acte I

Chambre de LEODAGAN et SELI, petit matin, SELI rentre

SELI: Je sais pas ce qu'ils ont tous aujourd'hui, ils sont tous sur les dents!
LEODAGAN: Ouais... c'est le père Blaise qui a disparu.
SELI: Ah bon! Remarquez, ce sera pas une grande perte.
LEODAGAN: Non mais on a envoyé des gardes le chercher. Ne vous faites pas de fausses joies.


Acte II

PERCEVAL et KARADOC à la taverne

KARADOC: Moi je vous dis que là on tient l'occasion de remonter notre cote auprès d'Arthur!
PERCEVAL: Ça fait trois jours qu'Arthur le cherche père Blaise. Donc, il doit être bien caché quand même.
KARADOC: Ouais mais Arthur il a du envoyer des gardes, avant il leur a dit: « Cherchez machin » et merci messieurs dames. Nous, on est plus intelligent! Nous, on sait agir (prononce une expression difficile) par méthodes.
PERCEVAL: Par méthodes?
KARADOC: Mais bien sûr! Par exemple, on va pas aller chercher le mec comme ça sans aucune piste. On va d'abord faire une synthétisation organique.
PERCEVAL: Moi en tous cas, ça, je sais pas faire.
KARADOC: Non mais c'est simple, vous allez voir. D'abord, il faut interroger les réprouvés. (interpellant le tavernier) Eh tavernier!
LE TAVERNIER: Ah! Ils ont encore faim?
KARADOC: Non non, commencez pas!
PERCEVAL: Ouais. Vous savez pas sur qui vous êtes tombé, là.
KARADOC: Alors, que faisiez-vous au moment de la clause basique?


Acte III

Dans la salle de la Table ronde, ARTHUR et LANCELOT attendent, très tendus. CALOGRENANT arrive.

CALOGRENANT: Rien du côté du village.
LANCELOT: Il faudrait envoyer plus d'hommes. On quadrillerait le terrain plus efficacement.
ARTHUR: Oui mais le problème c'est qu'après on réduit la surveillance. Et je prends pas le risque, moi.
CALOGRENANT: Non mais sinon vous croyez qu'il lui est arrivé quoi au père Blaise? Parce que si on l'a zigouillé et qu'on a jeté son corps dans une rivière, on est pas prêt de le retrouver.
ARTHUR: Je sais pas...
LEODAGAN fait irruption dans la pièce
LEODAGAN: Alors? Du côté de la route est, ça donne quoi?
CALOGRENANT: Ben on sait pas encore. C'est les gardes qui sont allés au village qu'on a envoyé à la route est. Alors, il faut déjà qu'ils arrivent à la route est.
LANCELOT: Donc, il faut envoyer plus de gardes. Comme ça, on peut chercher sur plusieurs endroits en même temps.
LEODAGAN: En plus, derrière, les gars ils fatiguent à force de crapahuter dans tout le périmètre. Et ils sont encore moins efficaces.
ARTHUR (agacé): Et ben on enverra plus de monde.
CALOGRENANT: Attendez, si on dit ça c'est pour optimiser les recherches...
ARTHUR (énervé): Oui mais moi j'en ai marre des recherches! Alors, on va faire une pause et je vais en profiter pour grailler un morceau.
Et ARTHUR sort de la pièce.


Acte IV

A la taverne, LE TAVERNIER est presque en pleurs

LE TAVERNIER: Mais je sais pas! Je comprend rien à ce que vous dîtes!
PERCEVAL: Mais c'est pas compliqué! Quand est-ce que vous avez aseptisé la présence du père Blaise pour la dernière fois?
LE TAVERNIER: Mais je sais même pas qui sait votre père Blaise! S'il vous plaît, j'ai des clients à servir!
KARADOC: Vous, vous voulez vraiment jouer au con!
PERCEVAL: Je vous préviens. Si vous voulez jouer à ce jeu là, vous êtes pas tombé avec les bonnes personnes.


Acte V

Dans la cour, ARTHUR marche vers la porte du laboratoire de Merlin. LEODAGAN arrive un peu essoufflé.

LEODAGAN: Ah mais vous êtes là! Je vous signale qu'on vous cherche.
ARTHUR: Non mais je vais demander quelque chose à Merlin pour me réveiller. Je tiens plus en l'air.
Plan dans le laboratoire
LEODAGAN (off, puisqu'on est dans le laboratoire et qu'il est dehors): Vous savez quoi? Je la sens mal cette affaire.
LEODAGAN et ARTHUR ouvre la porte et entrent dans le laboratoire
ARTHUR: A quel point de vue?
LEODAGAN: Je sais pas trop. Une genre d'intuition.
ARTHUR (remarquant que le laboratoire est désert): Ah ben celle là elle est osée!
LEODAGAN (constatant): Ça fait deux disparus.
ARTHUR: Trois. Il y a Elias aussi... (trouvant quelque chose) Il y a un message.
LEODAGAN: Allez-y.
ARTHUR (analysant un morceau de papier): C'est de Merlin. C'est écrit: « Allez jusqu'à la clairière où ça sent le purin et suivez les myrtilles ».

Fin

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

SNIF PERSONNE REGARDE MON SCENARII

mais sinon j'ai tout lù, mais le fait que Merlin donne un message a Arhtur fait bizarre, comme il se goure tout le temps t'aurait où faire un truc genre un potion qui fait de la fùmée avec le message et que sa foirait mais bon, c'est tres bien

Croustillant
Hors ligne
Yom a écrit :

mais sinon j'ai tout lù, mais le fait que Merlin donne un message a Arhtur fait bizarre, comme il se goure tout le temps t'aurait où faire un truc genre un potion qui fait de la fùmée avec le message et que sa foirait mais bon, c'est tres bien

Et oui mais il y a une suite. Hé hé! Et tu verras que Merlin a encore fait une boulette.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

"une synthétisation organique"
J'adore!!! J'attends la suite avec impatience.
Rien à redire, bon suspense, on retrouve l'esprit de kaamelott.
L'idée de la disparition (le gros truc plein de suspense), qui va finir comme une bouse car en fait c'est une connerie de Merlin est génial.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Provencal a écrit :

Elionwy, si ma réponse à propos de Léodagan t'a fait penser que je ne supporte pas les critiques, je la retire tout de suite (et c'est vrai, après relecture de mon post précédant, que j'ai été un peu sec) . Evidemment, qu'il faut que les autres donnent leur avis sur les scénarios: sinon à quoi servirait le forum.
Alors, revenons sur Léodagan. Je ne crois pas qu'il se retienne de s'énerver face à ses pairs. Prenons un épisode en exemple: http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftmsV.html. On voit bien à la fin (dernière réplique), que Léodagan ne fait pas preuve d'un grand respect pour la hiérarchie.
Et, comme je me considère comme un fan de la série et donc ayant peu de droits sur elle, je me base toujours sur la psychologie des personnages de la série pour écrire mes scénari. Je m'éloigne de la série seulement en proposant une intrigue à moi.

Ah non mais on est cool tant mieux!!
Et pour l'episode je farfouillerais dans mes DVD pour le mater puisque "la video n'est pas disponible dans votre pays" Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa -_-

Sinon alors:
J'aime bcp l'intro Seli/Leodagan! Peut-etre juste Seli pourrait en remettre une couche apres "Ah bon! Remarquez, ce sera pas une grande perte." en ajoutant un truc du style "... ca fait des annees qu'on le dit qu'il est paye a rien foutre ce grand couillon a par balayer le parvis de la chapelle! Ca fait un peu cher le larbin!" . Vu que Seli est toujours la premiere a faire remarquer que le Pere Blaise ne sert a rien...

Provencal a écrit :

synthétisation organique

Pareil celui-la je l'aime beaucoup aussi!
Par contre, pour le reste du scenar, je trouve que tu utilises des termes qui effectivement pourraient sortir de la bouche de Karadoc et Perceval "les reprouves, aseptise.. etc" mais j'ai un tout petit souci. Dans kaamelott, il me semble que tres souvent le mot pour lequel ils se trompent est suffisamment proche pour qu'on comprenne immediatement la boulette, soit il y a un "interprete" par l'intermediaire d'un perso exterieur qui les fait developper l'idee pour arriver jusqu'au raisonnement qui a cause leur mauvaise utilisation d'un mot.
Je m'explique par rapport a ton scenar:
"KARADOC: Alors, que faisiez-vous au moment de la clause basique?"
Je ne vois pas du tout ce que veux dire Karadoc la!!  Quelle expression il aurait fallut utiliser "en vrai" a la place de "clause basique"...
Alors que: "D'abord, il faut interroger les réprouvés." me semble bizarrement beaucoup plus clair! Surement rien qu'a cause du mot interroger d'ailleurs.

Et enfin:

Provencal a écrit :

CALOGRENAT arrive.

C'est parce qu'il est tout rouge??? :lol:  :lol:

Mais dans l'ensemble j'aime beaucoup ta construction de scenar et l'utilisation que tu fais des differents perso. On retrouve beaucoup de leurs traits qui leur sont propres je trouve!!

Croustillant
Hors ligne
Eilonwy a écrit :

Je ne vois pas du tout ce que veux dire Karadoc la!!  Quelle expression il aurait fallut utiliser "en vrai" a la place de "clause basique"...

Ben pour être honnête je sais pas non plus et du coup ça m'arrangeait bien de mettre une expression qui voulait rien dire. Enfin, je crois que la meilleure solution c'est tout simplement "au moment de la disparition". Mais du coup, ça enlève le côté un peu scientifique (très méthodique en tous cas) de leur enquête et c'est surtout ça que je voulais montrer.
Et je tiens compte de tes autre remarques! ;)

Chef de Clan
Hors ligne

Encore une fois, j'ai beaucoup aimé :D

Bon je vais juste pinailler sur un truc, dans la 1ère partie, au debut quand Leodagan dit: On attaque le cynisme, faudrait pas plutot dire: On attaque les sarcasmes ? Parce qu'il me semble que la phrase de Calogrenant juste avant c'est bel et bien un sarcasme :)

Sinon j'ai particulierement apprecié la fin de la 2ème partie, avec un message a la con qui parle de purin et de myrtille, tout a fait digne de Merlin ^^

Croustillant
Hors ligne
hermy21 a écrit :

Bon je vais juste pinailler sur un truc, dans la 1ère partie, au debut quand Leodagan dit: On attaque le cynisme, faudrait pas plutot dire: On attaque les sarcasmes ? Parce qu'il me semble que la phrase de Calogrenant juste avant c'est bel et bien un sarcasme.

Ah... ben effectivement... C'est vrai que cynisme ne me convenait pas trop mais je trouvais pas de mot juste mais sarcasme c'est très bien. Merci.

Croustillant
Hors ligne

Désolé pour ce double postage mais après le topic ne remontait pas.


Disparition: troisième partie


Acte I

ARTHUR et LEODAGAN marchent dans un paysage qui pourrait ressembler à une garrigue provençale (en Bretagne: ben oui). Ils s'arrêtent.

LEODAGAN: Alors?
ARTHUR: Ouais... Ça pourrait être ici.
LEODAGAN: Ça pourrait être ici? Ah ben j'admire votre précision! Et... (reniflant) mais qu'est-ce que... Ah ben c'est bon c'est ici.
ARTHUR: Je vois que l'odeur n'a pas changé.
LEODAGAN (regardant autour de lui): Par contre il y a pas de myrtilles.
ARTHUR (il inspecte aussi les alentours): Je me demande où... (fixant son regard sur le sol) Si! Là, sur le sol.
Des myrtilles tracent un chemin
LEODAGAN: Il a semé des myrtilles ce con!


Acte II

PERCEVAL et KARADOC marchent à la sortie de la taverne

KARADOC: Non, faut se rendre à l'évidence. La réduction oxydo-basique n'a pas marché.
PERCEVAL: C'était pas l'organisation synthétique?
KARADOC: Non mais c'est la même chose. (pause) Vous avez l'air un peu largué sur les méthodes de floculation, non?
PERCEVAL: Ben j'essaie de m'adapter mais c'est vrai que c'est pas ma spécialité.
KARADOC: Non mais vous inquiétez pas. Vous vous débrouillez pas mal déjà.
PERCEVAL: Alors on fait quoi maintenant?
KARADOC: Là, on va passez à l'étape de corporation. En fait, on va marcher jusqu'à qu'on tombe sur le mec qu'il faut chercher.
PERCEVAL: Ben c'est pas ce que faisait Arthur?
KARADOC: Non. Mais vous pouvez pas encore comprendre la nuance.
PERCEVAL: Mais on va où là?
KARADOC: Et ben chercher le père Blaise.
PERCEVAL: Mais pourquoi on passe par ce sous-bois?
KARADOC: Non mais peu importe l'endroit par où on passe. Le seul truc qui compte c'est qu'il soit diachronique.
PERCEVAL: Comment vous voulez dire?
KARADOC: Ça veut dire que si on se paume, on peut toujours retourner en arrière.
PERCEVAL: Mais à quoi ça sert?
KARADOC:  Non mais faut pas chercher une logique. C'est un mec, un jour, qui a décidé de faire comme ça et depuis on fait tous pareil. C'est juste  pour que ce soit pas le bordel. (pause) Allez! En avant!


Acte III

LEODAGAN et ARTHUR marchent et s'arrêtent devant une paroi rocheuse

ARTHUR: Les myrtilles s'arrêtent là.
LEODAGAN: Et ben c'était bien la peine de les avoir suivies!
ARTHUR (inspectant les alentours et trouvant quelque chose): Regardez! Il y a une ouverture dans la paroi.
LEODAGAN (observant l'ouverture qui était en quelque sorte camouflée): Mais on va pas rentre là-dedans? Vous allez pas me dire qu'on peut y passer?
ARTHUR (regardant à l'intérieur): Il y a des myrtilles dedans.
LEODAGAN: Non mais d'accord mais on va y rester coincé si on y rentre.
ARTHUR: Bon allez on y va?
LEODAGAN: A Kaamelott?
ARTHUR: Mais non! On passe par l'ouverture.
LEODAGAN: Ah non...
ARTHUR: Et je vous demande pas votre avis. Allez!
Plan de l'autre côté de la paroi. On ne voit personne.
ARTHUR: Ne me marchez pas dessus!
LEODAGAN: Mais vous avez qu'à pas vous arrêter aussi!
ARTHUR et LEODAGAN sortent
ARTHUR: Et ben voilà c'était pas si...
Il s'interrompt soudain regardant devant lui
ARTHUR: Il est là!
ARTHUR et LEODAGAN s'avancent vers le PERE BLAISE ligoté à un arbre et bâillonné. Soudain, une VOIX retentit.
VOIX: Maîtrisez les!


Acte IV

Dans un couloir du château, GUENIEVRE s'avance vers HERVE DE RYNEL
GUENIEVRE: Euh... bonjour. Vous n'auriez pas vu mon mari?
HERVE DE RYNEL (très dubitatif): Vous pouvez répéter?
GUENIEVRE: Et bien je vous demandais si vous n'aviez pas vu mon mari.
HERVE DE RYNEL: Mon mari? (se reprenant) Votre mari... Non je sais plus.
GUENIEVRE: Et ben est-ce que...
CALOGRENANT arrivant l'interrompt
CALOGRENANT (à GUENIEVRE): Excusez-moi. (à HERVE DE RYNEL): Vous n'auriez pas vu le roi?
HERVE DE RYNEL: Mais ça a un rapport avec le mari?
CALOGRENANT: De quoi?
GUENIEVRE: C'est moi qui demandais à... ce seigneur s'il n'avait pas vu mon mari.
CALOGRENANT: Votre mari... le roi donc?
GUENIEVRE (qui commence à perdre patience et s'énerve): Ben oui, j'en ai pas cinquante!
CALOGRENANT: Non mais moi j'étais venu demander où il était en fait.
GUENIEVRE: Et ben moi aussi!
CALOGRENANT: Et vous savez pas où...
GUENIEVRE: Mais non! Sinon j'aurais pas demandé.


Acte V

ARTHUR, LEODAGAN et PERE BLAISE sont ligotés et bâillonnés. Devant eux une vingtaine d'hommes vêtus comme des druides, des druides, les observent en souriant. Ils semblent dirigés par un chef qui est placé le plus en avant flanqué d'un assez vieil homme qui semble être son bras droit.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ah ben non t'avais dis que ce serait en 3 parties alors je me suis dis chouette on va enfin savoir la fin et .... non il faut encore attendre :D

que dire, toujours aussi bien écrit,
juste Karadoc je trouve qu'il invente un peu beaucoup de mots ms c'est bien dans le style du personnage...

vivement la suite, j'ai envie de savoir qui a réussi à capturer le roi!! et surtout quel est le role de Merlin ds cette histoire ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Alors la seule chose que je n'ai pas aime: la partie avec Perceval et Karadoc! Selon moi tu t'obstines encore trop a vouloir leur mettre de "faux" mots dans la bouche.... et trop de faux mot tue le faux mot, a force ca n'est plus drole..

Provencal a écrit :

KARADOC: Non, faut se rendre à l'évidence. La réduction oxydo-basique n'a pas marché.
PERCEVAL: C'était pas l'organisation synthétique?

Tu aurais du selon moi te limiter a celui-la. Au debut en lisant oxydo-basique j'ai honnetement leve un sourcil genre "mouais" pis en lisant le fameux "organisation synthetique" je me suis dit que ca faisait pas un si mauvais duo! Par contre apres, les floculation, coporation, diachronique j'ai lu ca comme un etalage de mot sans que ca m'arrache un sourire...

Le reste par contre j'aime bien! La partie Guenievre/Rynel/Calogrenant est savoureuse a souhait! Quel trio magique!!! (juste un truc je crois que Guenievre utilise plus le mot epoux que mari de memoire... mais ca reste un detail de chipotage!)

Quant a la partie Arthur/Leodagan, pareil j'aime bien. J'ai trouve rigolo qu'Arthur soit bizarrement celui qui fait le forcing pour aller au-dela d'une potentielle marave! Ah si sinon j'avais pense a un truc. Leodagan etant justement celui qui n'a pas envie d'y aller je l'aurai bien vu caser un petit:

"Nan ... pis en plus ca va etre tout noir la dedans " avec un p'tit regard qui va bien a Arthur! :lol:

Croustillant
Hors ligne

C'est vrai que je me suis un peu lâché avec Karadoc. Et merci de me signaler mes excès parce que c'est vrai que là c'est too much. Sinon, désolé cassandre de n'avoir pas bouclé le truc en 3 parties: j'ai essayé mais c'était impossible. Et je ne crois pas y arriver en quatre non plus  :)
Mais je m'engage à le finir en 5 donc pour samedi prochain (dimanche dernier délai): le quatrième arrivera peut-être cet après-midi.
A+

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En fait qu'est devenu notre cher Merlin ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bah je pense qu'on le saura au prochain episode...puisque Provencal offre son histoire en 5 parties!!

Croustillant
Hors ligne
Eilonwy a écrit :

Bah je pense qu'on le saura au prochain episode...puisque Provencal offre son histoire en 5 parties!!

Merci pour cette transition.

Donc voilà le quatrième et avant dernier épisode:
Disparition: quatrième partie


Acte I

Même situation que dans l'acte V de l'épisode précédent après une dizaine de minutes. SGANIROS est le chef et KLASSTR le bras droit

SGANIROS: Non mais moi ce que j'aimerais savoir c'est ce que foutent ici le roi Arthur et... machin? (LEODAGAN bâillonné s'insurge)
KLASSTR: Ben le mieux ce serait de leur demander.
SGANIROS: Ouais... bon allez, enlevez leurs baillons.
HASKRIK: Aux trois?
SGANIROS: Non pas au cureton. Lui il en sait sûrement rien et en plus je l'ai assez entendu brailler avant qu'on le bâillonne.
HASKRIK et un autre druide retirent les baillons à ARTHUR et LEODAGAN
LEODAGAN: Ah ben quand même!
SGANIROS: Doucement, doucement... Comment est-ce que vous êtes venu ici?
LEODAGAN: Ben... grâce aux indications du message de Merlin.
SGANAROS: Tiens donc! Qu'on m'amène ce con!
Et MERLIN arrive encadré par deux druides.
ARTHUR: Merlin! Qu'est-ce que vous foutez là?
MERLIN: Ben je fais partie du Conseil des druides je vous signale.
SGANAROS: Donc Merlin, tu aurais indiqué à l'ennemi notre position?
MERLIN (tout sauf crédible): Non, je... je nie.
SGANAROS: Ah! Enfin dans le doute, tu auras le même sort qu'eux.
MERLIN: Quoi...
LEODAGAN: Non, attendez. Parce qu'avant de se lancer dans les négociations et tout ça, j'aimerais quand même comprendre la situation.
KLASSTR: Mais t'as rien à comprendre...
SGANIROS: Non Klasstr. Il a raison. Expliquons lui la situation. Alors voyez-vous, tout commença  à l'arrivée sur l'île de Bretagne de ces enfoirés de romains. Ils apportèrent les aqueducs, l'éducation... mais aussi la chrétienté. Or, il y avait déjà une religion en Bretagne, celle que nous, druides, nous défendons, la seule, la vraie... Enfin, toujours était-il que les chrétiens se sont attaqués à notre religion. Ils ont détruit nos temples, égorgé nos adeptes, brûlé nos prêtres. Alors, nous, le Conseil des druides, dernière grande représentation de la Religion, nous avons décidé de venger les Dieux offensés et première application concrète: on a enlevé le prêtre chrétien de Kaamelott et on va le sacrifier. Et comme vous êtes là... et ben vous serez sacrifié avec lui. Ça pourra pas faire de
mal.
KLASSTR: Ouais! Quatre sacrifices au lieu d'un!
MERLIN: Comment ça quatre?
SGANIROS: Et ben oui mon coco! Tu croyais pas qu'on allait laisser impayé une trahison pareille.
MERLIN (sans prise de contrôle): Mais j'ai pas été le seul à trahir!
SGANIROS (avec un sourire): Intéressant!
Coupure
ELIAS, MERLIN, ARTHUR, LEODAGAN et PERE BLAISE sont attachés
ELIAS (bas, à MERLIN): C'est bon! Vous êtes content! Vous mourrez pas seul!
MERLIN: Ça va! C'est parti tout seul.
ELIAS: C'est parti tout seul! Et... bon, on essaie. (à SGANAROS, haut) J'avais oublié de vous dire qu'en fait si on a fait tout ça, c'était pour les piéger eux. Et ça a marché! On les a attiré ici et voilà! Ils sont entre vos mains.
SGANIROS: Mouais... et pourquoi vous nous avez pas prévenu que vous faisiez ça? (à MERLIN): Tu réponds toi.
MERLIN (pas très convaincu): Ben... pour vous faire la surprise.
SGANIROS: Et pourquoi tu l'as pas dit avant qu'on t'attache? Pour prolonger la surprise.
MERLIN: C'est à peu près ça.
SGANIROS (aux deux enchanteurs de Kaamelott): Donc, d'une, vous nous trahissez et de deux, vous nous prenez pour des cons.
LEODAGAN: Je trouve que c'est bien résumé.
ARTHUR (gros reproche): Oh!
LEODAGAN: Non mais parce qu'en fait, un moment, j'ai cru qu'ils nous avait trahi, nous, et qu'ils nous avaient vraiment piégés. Alors, au moins dans mon malheur, je mourrai pas trahi. Non parce que ça, ça m'aurait bien fait chier quand même!


Acte II

PERCEVAL et KARADOC marchent dans la forêt

PERCEVAL: Alors là, on marche jusqu'à qu'on tombe sur père Blaise.
KARADOC: Voilà! C'est ça!
PERCEVAL: Mais il y a pas peu de chances pour qu'on tombe sur lui quand même?
KARADOC: Vous inquiétez pas! Cette méthode de prospection, elle est redoutable.
PERCEVAL: Ben redoutable peut-être mais est-ce que vous êtes sûr qu'elle peut marcher?
KARADOC: Mais oui... (il s'interrompt, reniflant) Des myrtilles des bois. Elles sont très mûres mais avec un peu de chances elles sont encore mangeables.
KARADOC se met à courir.
PERCEVAL (qui est obligé de courir aussi pour suivre KARADOC): Mais où on va là?
KARADOC (toujours en train de courir): Il faut qu'on trouve ces myrtilles. C'est capital. La mission, on verra après.
PERCEVAL: Mais vous, vous aimez les myrtilles?
KARADOC s'arrête pour pouvoir appuyer cette réplique
KARADOC: Non j'aime pas les myrtilles. Mais quand il s'agit de bouffe, quelque qu'elle soit, qu'on aime ou qu'on aime pas, on prend ses responsabilités et on agit en conséquence.
Et les deux amis se remettent à courir.


Acte III

Les quatre« prisonniers » parlent entre eux à voix basse (le PERE BLAISE est bâillonné)

ELIAS (à ARTHUR et LEODAGAN): Non mais je comprend pas! On risque notre vie pour vous prévenir et vous, vous vous pointer à deux.
ARTHUR: En même temps qu'est-ce qu'on en savait qu'il fallait pas venir à deux? Le message c'était: « Rendez-vous à la clairière où ça sent le purin et suivez les myrtilles »
LEODAGAN: On a suivi vos instructions.
ELIAS (à MERLIN): Mais vous avez pas écrit qu'ils viennent à plusieurs?
MERLIN: Ben ça va! Je peux penser à tout.
ELIAS: Mais vous êtes un boulet!
MERLIN: Et ben vous aviez qu'à le faire vous, le message!
ARTHUR (à ELIAS): C'est vrai ça. Vous pouviez quand même vous doutez qu'il pouvait oublier de mentionner un truc.
ELIAS: Ouais mais ça m'embêtait de trahir le Conseil aussi concrètement...
LEODAGAN: Quoi!
ELIAS: Oui bon ça va! J'ai quand même supervisé.
SGANIROS arrive
SGANIROS: Oh! Vous êtes pas à un congrès ici! Vous avez pas à discutaillez! Sinon, je vous remet les bâill...
HASKRIK (à SGANIROS): Avec la pluie de ces derniers jours le bois s'est gorgé d'eau. Et on peut pas le couper.
SGANIROS: Et ben démerdez-vous! Le sacrifice doit avoir lieu ce soir.
ARTHUR: Mais vous comptez nous cramer sur un bûcher?
HASKRIK: Tout juste! Et vivant!
ELIAS (à ARTHUR): Et en fait ils avaient prévu de bruler que le père Blaise donc ils ont plus assez de bois pour nous bruler tous.


Acte IV

Dans un couloir, LANCELOT et CALOGRENANT qui arrive
CALOGRENANT: Introuvables!
LANCELOT: Alors eux aussi ils ont disparu.
CALOGRENANT: On envoie plus d'hommes pour les recherches?
LANCELOT: Ce qu'il faudrait faire c'est former de véritables troupes. Dirigées par des gens compétents.
CALOGRENANT: Mais une troupe par dirigeant?
LANCELOT: Ben évidemment!
CALOGRENANT: Ben ça va pas faire beaucoup de troupes alors.


Acte V

Les quatre « prisonniers » parlent entre eux à voix basse (le PERE BLAISE est bâillonné)

MERLIN: C'est la fin là, non?
ARTHUR: Il y a des chances ouais. En tous cas merci d'avoir trahi vos confrères, risqué vos vies pour... (il regarde le PERE BLAISE qui dort)
ELIAS: Ah non mais on a pas fait ça pour lui! Non, c'est pour Kaamelott en général.
LEODAGAN: Moi, en tous cas, si j'avais été à votre place, c'est sûr que j'aurais pas fait ça! J'aurais laissé faire, peinard... (à ELIAS) Non là, sur le coup, vous avez été un peu con.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ah ouais carrément, ils y vont pas de main morte les druides. Mais j'me pose une question,  ils oseraient vraiment tuer Arthur? il a été élevé à Rome et il a laissé venir un prêtre à Kaamelott mais c'est quand même l'élu des dieux (les mêmes que ceux que servent les druides)....

sinon j'aime toujours autant, vivement la fin.

ah juste une petite remaque

Provençal a écrit :

Les trois « prisonniers » parlent entre eux à voix basse

ils sont pas 4 normalement? Leodagan, Arthur, Merlin et Elias??

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Merlin passe décidemment vraiment inaperçu... :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB