Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait bouillir du sable et des herbes d’un côté. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

EPISODE 1

La cuiller et la fourchette.

Le Burgonde et Arthur. A table

Arthur : Bon, en fait la traité de paix
Burgonde : *pete*
Arthur : OK......
Burgonde : Arthur !?
Arthur : Quoi ?
Burgonde : On est fort en pomme !
Arthur : .....................................................................
Burgonde : La pomme tombe de l'arbre et on la mange tout de suite apres.
Arthur tombe par terre
Burgonde : Toi, pas changé assiete pour fromage.
Arthur : Zut !
Burgonde : ZUT ! Salsifis !

INTRODUCTION

Perceval : Alors Sire on fait comment ?
Arthur : Mais je sais pas moi...
Burgonde : ZUT !
Perceval : Bon je vais chercher un clafoutis
Burgonde : CLAFOUTIS !
Perceval : Vous en voulez ?
Burgonde : ZUT !
Perceval : Ah bon d'accord.
______________________________________
Ils mangent tous du clafoutis

Burgonde : Arthur ! MANGER MANGER !
Perceval : Ben alors, monsieur Burgonde faut se calmer.
Burgonde : Ah ah Cuiler ! ZUT
Arthur : On le saura.
Burgonde : On-le-saura ! AH AH AH AH !
Perceval : Il est con celui-là (il montre le burgonde)
Burgonde : On le saura ! ZUT !
Arthur : JE SAIS ! On va prendre une potion à Merlin qui traduit ce qu'il dit non pas en burgonde mais en Anglais !
Perceval : On le saura.
____________________________________________
Arthur : Buvez ça allez.
Burgonde : Keb !
Perceval : Quoi Keb ?
Le burgonde prends une sandwich le mange et crie :
Burgonde : Keb ! C'est du bon !
Perceval: Wahou ! C'est karadoc qui va être content quand il va voir ce sandwich.
Arthur : Mais on s'en fout de ce Keb !
Burgonde : C'est du bon ! Ah ah aha ah !
Perceval : Et ça s'appelle un Keb ?
Burgonde (rote) : Ab
Perceval : Kebab hein ?
Arthur : ZUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je veux le traité de paix
Burgonde : Pas changer assiette pour Kebab !
Peceval : Ouais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Arthur tombe a terre, exsaspéré.
Perceval : Il y en aura plus pour nous.
Burgonde : C'est du bon !

GENERIQUE

Arthur (la nuit) tape a la porte de la chambre du Burgonde
Arthur : C'est pour le traité de paix ! Ouvrez !
Burgonde : Salsifis !
Arthur : c'est moi c'est Arthur !
Burgonde : Zuuuuuuuuuuuuut !
Arthur: Ouvrez ou je vus nike vot' tête !
Burgonde : On le saura !
Arthur défonce la porte et voit le burgonde dans son lit avec Kadoc
Kadoc : Saucisson !
Burgonde : Tres bon !
(ils sembrassent sur la joue)
Arthur : Je vais ptete allez me-recoucher moi

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, le livre Yom réapparaît ! :) Est-ce que c'est encore une série, ou juste des épisodes indépendants ?

Je te donne mon avis :

- L'orthographe s'améliore, c'est plus lisible !

- Pour le roi burgonde, tu aurais peut-être dû écrire les mots de façon à ce qu'on lise son accent. Du genre : « Ah ah ! couillère ! zout ! » au lieu de « Ah ah Cuiler ! ZUT ». Tant pis si on ne respecte pas l'orthographe dans ce cas...

- C'est un sketch à chute et j'aime bien les sketchs à chute, mais là je ne la trouve pas très drôle. Qu'est-ce qu'il fait avec Kadoc, le roi burgonde ? Logiquement, c'est Karadoc qu'il aurait dû rejoindre. En fait, à la première lecture j'ai lu "Karadoc" tellement c'était logique... Sauf que non, c'est Kadoc, ça ne va pas ! J'imaginais que le gag était : 1) Arthur doit absolument faire signer le roi burgonde, 2) le roi Burgonde ne pense qu'à s'empiffrer, 3) Arthur en a marre et fait une pause, au retour le roi Burgonde a disparu et Arthur le cherche partout, 4) Arthur va voir Karadoc pour lui demander s'il n'a pas vu le roi burgonde et... ils sont au lit ensemble. En train de manger, bien sûr, puisque le lit de Karadoc est un repaire de nourriture, mais Arthur peut s'imaginer autre chose, d'où le gag... Mais avec Kadoc ça ne marche plus !

Comme je trouve que l'idée est bonne, je te soumets mon interprétation. C'est juste la fin (le début, avec le roi Burgonde qui ne pense qu'à s'empiffrer, je trouve que c'est pas mal même si c'est un peu désordonné). Voilà ce que ça donnerait :

(Arthur et Léodagan dans le couloir)
ARTHUR - Mais où est-ce qu'il est passé, cet imbécile ? Il va être minuit et on n'a toujours rien signé !
LEODAGAN - Ah ça, les négociations, il faut toujours des plombes avant de se mettre d'accord.
ARTHUR - Les négociations ? Mais justement, il n'y avait qu'à signer, ça prenait cinq minutes...
LEODAGAN - Mais allez donc vous coucher !
ARTHUR - Avec un roi burgonde perdu dans le château ?
LEODAGAN - Ouais, ben moi je me tire.
(Perceval passe)
ARTHUR - Seigneur Perceval, vous n'auriez pas vu le roi Burgonde ?
PERCEVAL - Oui Sire, je l'ai vu, rassurez-vous. Bonne nuit Sire !
ARTHUR - Bonne nuit seigneur Per... Attendez ! Vous l'avez vu ? Mais vous l'avez vu où ?
PERCEVAL - Qui donc ?
ARTHUR - Le roi burgonde !
PERCEVAL - Je l'ai vu tout à l'heure en passant récupérer une citrouille chez Karadoc, rapport à notre entraînement de demain. Vous allez voir, on a fait des progrès...
ARTHUR - Et il est où, le roi burgonde ?
PERCEVAL - Ben, chez le seigneur Karadoc.
ARTHUR - Ah bon ? Mais qu'est-ce qu'il fout chez Karadoc ? Bon, merci seigneur Perceval et bonne nuit !
PERCEVAL - Bonne nuit Sire !

(Arthur est devant la porte de Karadoc, qui est restée ouverte. Il hésite à rentrer...)
[VOIX INVISIBLE DU ROI BURGONDE] - Hmmmm ! C'est bon !
[VOIX INVISIBLE DE KARADOC] - Hhmmmm !

(Arthur est étonné et se décide à entrer dans l'appartement. Les voix viennent de la porte de gauche, entr'ouverte. Il la pousse un peu et voit (vaguement) Karadoc et le roi Burgonde couchés dans le même lit. Arthur est sidéré et effrayé à la fois (en tout cas il faut une tête qui correspond à peu près à ça). Puis il se sauve discrètement, toujours en faisant la tête de celui qui est persuadé que...

Générique. La caméra est cette fois située devant le lit et on voit ce qui se passe : tous deux sont allongés au milieu des victuailles du lit.)

ROI BURGONDE - Mmmmh, très bon froumach !
KARADOC - Et celui-là, vous allez m'en dire des nouvelles : affiné trois semaines et parfumé aux herbes de Provence !
ROI BURGONDE - Mmmhhh, encorrr très bon froumach !

(Noir)

(Le roi burgonde pète un bon coup.)

-------
La différence avec ton sketch :
- J'ai expliqué pourquoi Arthur veut voir le roi burgonde en pleine nuit (dans ton sketch ce n'est pas expliqué, donc ça paraît incohérent).
- J'ai expliqué ce que faisait le roi burgonde dans le lit de Karadoc (dans ton sketch ce n'est pas expliqué, ou alors il fait vraiment ce qu'on peut imaginer mais ce n'est pas drôle).

Je pense que tu peux drôlement améliorer tes sketchs en t'obligeant à trouver une explication à chaque événement (c'est à cause de ça que tes sketchs ont souvent un aspect décousu, peut-être), c'est-à-dire en ajoutant de la cohérence. Il restera à soigner le gag final. Vu que tu as de bonnes idées de départ, ça peut alors donner quelque chose de bien ! :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

PERCEVAL - Je l'ai vu tout à l'heure en passant récupérer une citrouille chez Perceval, rapport à notre entraînement de demain. Vous allez voir, on a fait des progrès...

Little problem my dear Agloval ^^... Perceval dit qu'il a recupere une citrouille chez lui-meme... ! (remarque ca serait bien son genre ^^)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Laisse-moi le temps de me relire et de me corriger ! :)

Dernière modification par Agloval (Aujourd'hui 11:12:38)

L'honneur est sauf, mais ça s'est joué à quelques secondes près !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

Laisse-moi le temps de me relire et de me corriger ! :)

Dernière modification par Agloval (Aujourd'hui 11:12:38)

L'honneur est sauf, mais ça s'est joué à quelques secondes près !

Au temps pour moi je croyais que tu verifiais sous word avant de poster ;) !!

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Je me relis toujours avant de poster ! Mais ça ne suffit pas et il reste toujours des fautes cachées... :) Heureusement que j'ai relu le texte sur le forum pour voir ce que donnait la mise en page (italiques, etc.)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

EPISODE 2 : Le traité toujours pas de paix.

Burgonde et Kadoc, ils se regardent dans les yeux.

Burgonde : Animale ?
Kadoc : MORDU !
Burgonde : Objet ?
Kadoc : GAGNE !
Burgonde : Ah Ah ! Couiller !
Kadoc : GAGNE GAGNE GAGNE GAGNE !!!
(le burgonde le montre de la main signe que c'est a Kadoc de chercher)
Kadoc : Nourriture ?
Burgonde : Pas changer assiette pour fromage.
Kadoc : Fromage
Burgonde : PAS CHANGER ASSIETTE POUR FROMAGE !!!!!!!!!

INTRODUCTION

Léodaguan et Arthur...

Léodaguan : Vous l'avez toujours pas virer le Burgonde ?
Arthur : Ben non.
Léodaguan : Il va rester là longtemps ?
Arthur : Ben oui.
Léodaguan : Vous m'écouter quand je vous cause ?
Arthur : Ben non.
Léodaguan : Ok. Je vais me faire une tarte. (Il va pour s'en aller)
Arthur : Je sais en faire des plus rapide que vous.
Léodaguan : Ah bon ?
Arthur : Mais sa sera pas la même que d'habitude.
Léodaguan : Vous avez que ça à faire que me donner des leçon, allez manger manger un boude pain et puis calmez vous.
Arthur : Vous en voulez un de pain ?
_______________________________________________

Gauvain : Excusez moi mon bon seigneur.
Burgonde : Mon bn seigneur ?
Gauvain : Oui, aurez vous-vu mon oncle Arthur ?
Burgonde : Jouez ! Cherchez !
Gauvain : Non non je n'ai pas le temps brave homme. Gardez courae et dites moi où est mon oncle.
Burgonde : Oupaskaïa ! Troupapapapapi
Gauvain : Votre vocabulaire n'est pas très remplit voyons voir...
(Il se mets le doigt sur la bouche pour réfléchir)
Gauvain : ( il ouvre la bouche)
Arthur arrive
Arthur : Cassez vous Gauvain
Gauvain : Mais mon oncle...
Arthur : Bon...
Réponse A : Vous vous barrez                    Réponse B : Vous vous cassez
Réponse C : Vous vous cassez                   Réponses D : Vous restez.
Gauvain : D ?
Arthur lui mets une baffe
Arthur : Perdu. Mauvaise réponse.
Le Burgonde s'assis et regarde Gauvain dans les yeux : Mordu.....
Arthur va pour s'en aller.
Burgonde : Excusez moi mon bon seigneur.
Arthur : Quoi ?
Burgonde : Zooouuut !
Arthur : Mais jevais vous mettre au cachot avec un pain sec et vous partirez que quand vous aurez signé le traté je suis désolé, je voit pas d'autre solution.
Burgonde : On le saura !

GENERIQUE

Bohort et Arthur la nuit...

Arthur : Quoi encore ?
Bohort : Karadoc, Kadoc et le Burgonde font pleins de bruit dans leur chambre.
Arthur : On y va.
Il ouvre la porte de chez Karadoc.
Burgonde : Spectre! Spectre ! Spectre !
Karadoc : Aaaaaaaaaaaaaaahhhhhh ! il y a des spectres !
Kadoc : Où ils sont les spectre ? Ils sont bien cachés ?
30 minutes plus tard.
Arthur : bon c'est finit, je les ai raisonné.
Bohort : Bonne nuit sire.
Arthur va pour s'en aller
Bohort (écran noir du générique) Par contre il faut me raccompagner a ma chambre.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

EPISODE 3 : Bohort et l'armée.

Arthur et Bohort

Arthur : Bon, on repart pour vos classes
Bohort : Ah non Sire s'il vous plait.
Arthur : Il me plait pas. On y va mettez vous un froc et de quoi ne pas prendre froid sinon vous allez crever sous le froid.
Bohort : Sire...
Arthur : D'abord on commence tranquille... Vous allez me dire ce que vous aimez pas dans l'armée.
Bohort : Les combats...
Arthur : J'avais remarqué, mais encore... Le sang, les missions nocturne... Les bêtes... ?
Bohort : Tout.
Arthur : Hin hin. Mais les bêtes aussi ?
Bohort : Du moment que c'est pas un lapin adulte.
Arthur : *soupir*

INTRODUCTION

Arthur écrit sur un parchemin.

Bohort : C'est quoi sa ?
Arthur : Un truc que vous allez signez.
Bohort : Ah non !
Arthur : Oh que si. Vous allez signez ou je vous fait une signature moi même et elle y resteras a jamais.
Bohort : Mais où ?
Arthur : Sur votre tronche !
Bohort se crispe.
Arthur : Qu'est ce que vous avez ?
Bohort : J'ai une écharde dans le pied.
Arthur se penche et regarde, il enleve les bottes de Bohort.
Bohort : Non ! Me touchez pas le pied
Arthur : Vous avez les pieeds plats ou quoi ?
Bohort : Non moi j'suis chatouilleux.
Arthur : *soupir*

GENERIQUE

Arthur met une baffe a Bohort

Bohort : Mais quoi ?
Arthur : zut !
Bohort : J'ai rien fait
Arthur : Justement.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB