Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui pique, qui lance et qui repique trop derrière. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ayant bien ri de la plupart des scénarios proposés dans cette catégorie, je me suis décidé à me lancer dans l'aventure :)

Pour plus de liberté et de facilité de mise en forme, j'ai décidé d'utiliser le format PDF. Seulement, si vous souhaitez que je mette aussi le texte sur le forum, il n'y a aucun problème ;)

J'ai eu pas mal d'idée pour ce premier scénario, mais je ne sais pas si je les ai bien mises en place... c'est sûrement un peu long, et pas spécialement drôle, mais je vous serais reconnaissant de me dire ce que vous en pensez :D

C'est (nouveau lien qui devrait mieux marcher...)

Je n'ai pas trouvé beaucoup de jeux de mots et autres erreurs de Karadoc/Perceval, je m'en excuse ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Euh....quand je clique sur ton lien, j'ai juste une page blanche qui s'affiche avec marqué " le gouffre "....c'est tout. ( bon faut dire que je navigue depuis un téléphone :( )

Si cela ne te dérange pas et que tu as le temps, je veux bien effectivement que tu mettes ton scénario ici^^.

Ce serait avec plaisir que je le lirais et bravo à toi de t'être lancé Kyrio ! :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je suis désolé, j'avais oublié la dimension déordinatisée du forum :D

Tu dois pouvoir télécharger ou ouvrir le fichier "Le Gouffre", mais si tu n'y arrives pas, lis-le ici :)

(Il y a deux trois petites modifications mineures - orthographe ou détails, compréhension - par rapport au PDF ici)

- dernière version -

CORS D’ENTRÉE

Les couloirs. Arthur marche, puis Perceval arrive dans l’autre sens. Tous deux s’arrêtent.

PERCEVAL : Ah Sire ! Je vous cherchais.

ARTHUR, étonné : Perceval ?! Qu’est-ce que vous foutez là ? Je croyais que vous vous entraîniez avec Karadoc ?

PERCEVAL : Bah on devait commencer là, mais on peut pas aller dans la salle d’armes.

ARTHUR, fronçant les sourcils : Mais… comment ça vous pouvez pas y aller, y’a quelqu’un dedans ?

PERCEVAL : Bah non y’a personne, mais y’a un trou au milieu.

ARTHUR, les yeux écarquillés : Un trou ? Et ça vous empêche d’y aller, ça ?

PERCEVAL, peu rassuré : C’est qu’il est énorme, et y’a des flammes dedans quand même, c’est un peu la flippe.

Arthur part en courant. Perceval se tourne dans la direction d’Arthur.

PERCEVAL, criant : Eh, attendez-moi, Siire !!

GÉNÉRIQUE D’ENTRÉE
« Le Gouffre »

La salle d’armes. Arthur, Bohort et Karadoc regardent avec appréhension un gouffre vers les enfers.

BOHORT, effrayé : C’est affreux Sire ! Une porte vers les enfers ! Qui sait ce qui peut nous arriver ?

ARTHUR, énervé : Ah, Bohort, ne commencez pas à paniquer s’il vous plaît !

KARADOC : Sire, c’est vrai que là c’est pas hyper rassurant…

BOHORT : Il faut fuir, vite ! Avant qu’un affreux démon ne pénètre dans Kaamelott !

ARTHUR, montant le ton : Mais vous allez la fermer, oui ? Il se calme . Je vois pas pourquoi il irait venir des démons… Là, ce que je vois, c’est un passage vers les enfers. On peut s’attendre
à voir revenir des personnes qui sont mortes ici.

BOHORT, sarcastique : Oh, c’est vrai… pourquoi me suis-je énervé ? On aura juste une
invasion de fantômes à Kaamelott, mais c’est pas grave, on aura qu’à les inviter à déjeuner !

KARADOC, étonné : Déjeuner avec des fantômes ? Vous êtes sûr que c’est une bonne idée ?

ARTHUR : Pourquoi vous dites ça ?

KARADOC : Bah les fantômes je sais pas s’ils peuvent manger beaucoup… ils vont laisser des tas de choses et ça va partir aux douves. Parce que moi, je peux pas supporter le gaspillage, Sire.

ARTHUR, levant les yeux au ciel, puis criant : Bon, alors qu’est-ce qu’on fait, on crie dans le gouffre pour leur demander ce qu’ils veulent au dessert où on s’occupe de fermer cette saloperie de passage ?!

BOHORT, criant : Nous ne pouvons pas rester dans ce château maudit ! Nous devons quitter le royaume !

Il s’enfuit. Arthur et Karadoc se regardent.

ARTHUR : Bon, on fait quoi maintenant, on appelle Perceval pour qu’il passe dedans ?

KARADOC : Moi je me souviens que j’ai vu un fantôme. Avec une charrette, un chapeau et tout, comme un paysan… il avait bloqué l’entrée des stocks… c’était pas lui qui s’occupait de ça, justement ?

ARTHUR, fronçant les sourcils : Quoi ? Un fantôme avec une charrette… qu’est-ce que vous me chantez ?

KARADOC : Mais si, même qu’il trimbalait quelqu’un dessus, un grouillot tout pourri… et il mangeait avec vous !

ARTHUR : De quoi ? L’Ankou ? Mais quel rapp…

Il s’arrête puis quitte aussi la salle d’armes par l’escalier.

Transition

La salle d’armes toujours. Les mêmes (sauf Bohort) et l’Ankou.

ARTHUR, montrant le gouffre : Bon, voilà, je vous fais pas le topo, vous voyez vous-même…

L’ANKOU, gêné : Ah, zut !

ARTHUR : Bah quoi ?

L’ANKOU : Le trou, là, c’est moi qui l’ai fait.

ARTHUR, étonné : C’est vous ?

L’ANKOU : Enfin, non, c’est Merlin. Mais c’est moi qui lui ai demandé.

ARTHUR : Merlin ? Mais vous le connaissez ?

L’ANKOU : Ben figurez-vous que l’autre jour, y’a deux grouillots du coin qui sont morts presque en même temps, vous voyez ? Alors je me suis dit : puisque les serviteurs chez vous sont occupés, je vais essayer de prendre un raccourci, parce que le paradis, l’enfer, c’est pas vraiment la porte à côté, alors avec deux morts sur le dos… et donc, comme y’a pas d’arche de transport dans le coin, j’ai demandé à Merlin de m’ouvrir un passage dans la forêt.

ARTHUR : Un passage ? Et il sait faire ça, Merlin ?

L’ANKOU : Bah il a fait ses incantations dans la forêt, mais bon, ça a loupé, alors je les ai amenés comme d’habitude, dans la charrette. Sauf que là en fait, apparemment, le gouffre, au lieu d’apparaître dans la forêt…

ARTHUR, agacé : … il est apparu dans ma salle d’armes. Il marque une pause, exaspéré. On a vraiment pris l’élite comme enchanteur.

L’Ankou acquiesce, gêné.

L’ANKOU : Bon, bah je vous ferme ça, et puis je filoche. Je vais finir par rater un décès.

L'Ankou fait un geste vers le gouffre qui se referme. Il adresse un signe à Arthur et Karadoc, puis disparaît.

ARTHUR, à Karadoc : Il a déjà fait un truc qui marche, Merlin ?

KARADOC, réfléchissant : Il m’avait fait lancer une boule de feu une fois. Mais bon, j’ai foutu le feu à l’écurie… Merlin m’a dit qu’il faisait ça par… anarchie, je crois.

Arthur baisse la tête puis la secoue.

GÉNÉRIQUE DE FIN

Dans le salon, près du feu. Arthur et Perceval sont assis sur les fauteuils.

PERCEVAL : C’était quoi, en fait, le trou dans la salle d’armes ?

ARTHUR : Un passage pour les morts… mais on l’a refermé.

PERCEVAL : Et vous pensez que j’aurais dû y aller ?

ARTHUR, étonné par la question : Où ça ?

PERCEVAL : Bah, dans le trou ! Parce que je suis venu vous voir, pour les flammes et tout… ça fait pas trop tapette ?

ARTHUR : Pas du tout. Au contraire, même. Ça prouve que vous avez acquis une certaine conscience dans vos actes. Vous êtes devenu raisonnable, Perceval.

PERCEVAL, croyant à une blague : Raisonnable ? Pour pas descendre dans un trou ?

ARTHUR : Mais ce n’est pas n’importe quel trou, Perceval !

PERCEVAL : Mais je veux dire… encore, le trou il aurait été dans la chambre à Karadoc, en-dessous, c’est celle de Galessin, donc si je tombe, puisqu’il y a le lit, je me fais pas mal ! Mais en-dessous de la salle d’armes, je crois que c’est les geôles ! Et ça, non merci, non seulement je me fais mal, mais j’atterris avec les bouseux…

ARTHUR : Donc, si je comprends bien, quand vous voyez un gouffre comme ça, vous pensez qu’en entrant dedans, vous allez vous retrouver en dessous ?

PERCEVAL : Ben… déjà un gouffre je sais pas ce que c’est, mais sinon pour les trous comme ça, ouais.

NOIR

ARTHUR : Des formes de courage, j’en avais vu pas mal, mais celle-là, je la connaissais pas.

FIN

Je l'ai fait aujourd'hui, sûrement en deux heures, je n'ai pas compté :P Il y a peut-être quelques incohérences (au niveau des pouvoirs de l'Ankou qui peut fermer et pas ouvrir, par exemple). Si ça se remarque vraiment, dites-le moi :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai trouvé ça plutôt sympa, y a des trucs à creuser (non, pas des trous), disons, mais j'entendais vraiment les personnages parler en lisant ça ce qui est à priori plutôt une bonne chose :)

J'ai trouvé juste un truc qui m'a semblé limite, c'est Arthur qui propose que Perceval aille dedans, c'est un peu à l'encontre du personnage non ?
Sinon le coup de déjeuner avec des fantômes, la réplique de Karadoc m'a bien fait rire :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci beaucoup ;) Pour Arthur, même si je pense qu'il pourrait en être capable, on peut imaginer qu'il le dit comme s'il disait "Et on fait quoi maintenant ? À même pas 10 contre 40 !" c'est-à dire sans vouloir le faire, mais pour montrer le bazar dans lequel ils sont ^^

Quand j'aurais le temps je reporterai les corrections sur le PDF. Re-merci :)

Chef de Clan
Hors ligne

C'est vachement bien pour un premier essai! Chapeau bas monseigneur!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci beaucoup (bis) !! :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ah ben c'est pas trop mal tout ça pour une premiere fois :) !

J'ai bien aimé la phrase de Bohort où il parle d'inviter les fantômes à manger, je me suis bien visualisé ses mimiques et le ton.

Le dernier acte est pas mal du tout, toujours avec cette affection particulière qu'Arthur porte à Perceval. J'entendais intérieurement le Roi parler d'un ton un peu paternaliste comme il le fait à chaque fois où ils mangent ensemble par exemple.
Et le raisonnement de Perceval est tout à fait....du Perceval^^, j'adore.

Karadoc qui en déduit que les fantomes vont en foutre partout, j'ai bien aimé aussi .

Au niveau des incohérences , il y en a une que tu sais déjà, le pouvoir de l'Ankou.
L'autre qui me tique un peu ( mais ce n'est peut etre que moi ) est le fait que Bohort se sauve en courant.
On le sait pleutre, il s'est souvent fait surprendre à ne pas etre aux fronts, mais de là à se sauver devant ses autres compères, je ne pense pas. À la rigueur, s'évanouir oui^^, ça c'est du Bohort^^.

Celle qui me saute le plus aux yeux est le fait que Merlin sache ouvrir un portail alors que dans un épisode il précisait qu'il ne savait pas le faire ni les fermer ( Stargate mais je sais plus lequel ).
Mais bon, moi les libertés prises avec Kaamelott ne me gênent pas outre mesure du moment que c'est plaisant à lire et qu'il y a de l'idée. C'est le cas des deux pour ton scénario. 

Et enfin, Eilonwy le dit souvent et je suis assez d'accord avec elle, les mots qu'utilisent Perceval et Karadoc sont souvent hors-contexte mais on arrive en temps normal à trouver facilement la correspondance avec les vrais ( sauf pour agricole=psychologique, là j'admet que ).
Dans ton écrit, j'ai pas réussi à comprendre l'équivalence Karadokienne du mot " anarchie ".


Sinon, très bon début Kyrio !
Pauvre Merlin^^, vraiment pas doué le pauvre^^.

Ps : ^^.....personne ne t'a prévenu^^, en général je commente en faisant un pavé^^ :P  :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

abbadon a écrit :

( sauf pour agricole=psychologique, là j'admet que ).

Oui c'est pour ca que la premiere fois ou j'en avais parle j'avais mentionne que soit la correspondance est devinable, soit elle est explique par l'intermediaire d'un tiers personnage! Pour agricole/ psychologique, il me semble que la permiere fois ou c'est mentionne c'est dans Unagi I et c'est Arthur qui fait office "d'interprete" pour le telespectateur!

Pas eu encore le temps de lire ton scenar' Kyrio je me reserve ca pour un moment de tranquilite ;) !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci ^^ Avec vos nouveaux avatars, je ne vous avais pas reconnu... c'est quand j'ai vu les smileys chez Abbadon et le "NiouZilande" d'Eilonwy que j'ai remarqué que c'était vous. J'ai tendance à me fier aux avatars plus qu'au pseudos, désolé :)

abbadon a écrit :

L'autre qui me tique un peu ( mais ce n'est peut etre que moi ) est le fait que Bohort se sauve en courant.
On le sait pleutre, il s'est souvent fait surprendre à ne pas etre aux fronts, mais de là à se sauver devant ses autres compères, je ne pense pas. À la rigueur, s'évanouir oui^^, ça c'est du Bohort^^.

Celle qui me saute le plus aux yeux est le fait que Merlin sache ouvrir un portail alors que dans un épisode il précisait qu'il ne savait pas le faire ni les fermer ( Stargate mais je sais plus lequel ).
Mais bon, moi les libertés prises avec Kaamelott ne me gênent pas outre mesure du moment que c'est plaisant à lire et qu'il y a de l'idée. C'est le cas des deux pour ton scénario. 
[...]
Dans ton écrit, j'ai pas réussi à comprendre l'équivalence Karadokienne du mot " anarchie ".

Pour Bohort, moi aussi je trouvais ça un peu gros, mais la salle d'armes est petite, surtout avec un énorme trou au milieu, de plus quatre personnages en même temps, c'est un peu dur à gérer. Donc voilà, pour faire venir l'Ankou, j'ai dû faire fuir Bohort :( Oui, je sais, au bûcher, on enlève pas un perso de Kaamelott pour des raisons logisitiques. Trop tard :D

Oui, j'avais oublié que Merlin avait dit ne pas savoir les ouvrir. Mais c'est un gouffre, pas une ar*paf*

Je savais que l'anarchie allait poser problème ^^ Les boules de feu de Merlin, c'est de l'alchimie :lol:

Pour finir, effectivement Eilonwy, c'est bien dans Unagi I. Mon scénar va pas bouger, tu peux prendre ton temps ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mais attend c'est pas mal du tout du tout ca mon p'tit Kyrio!! Je trouve que l'humour est savamment distille mais c'est surtout qu'il s'agit pour moi d'un episode a intonations et mimiques! Si on imagine les perso avec leurs characteristiques en lisant il passe comme du p'tit lait ce scenar'!

Mes passages preferes:

ARTHUR, levant les yeux au ciel, puis criant : Bon, alors qu’est-ce qu’on fait, on crie dans le gouffre pour leur demander ce qu’ils veulent au dessert où on s’occupe de fermer cette saloperie de passage ?!

La j'imagine la facon d'Arthur de le dire avec un mouvement d'epaule (un peu comme un saut sur place) assez typique d'A.A.!

L’ANKOU : Bah il a fait ses incantations dans la forêt, mais bon, ça a loupé, alors je les ai amenés comme d’habitude, dans la charrette. Sauf que là en fait, apparemment, le gouffre, au lieu d’apparaître dans la forêt…

Celle-ci j'ai adore que tu la laisses en suspend pour que ce soit Arthur qui la termine!

PERCEVAL : Ben… déjà un gouffre je sais pas ce que c’est, mais sinon pour les trous comme ça, ouais.

Du pur Perceval dans toute sa candeur...

ARTHUR : Des formes de courage, j’en avais vu pas mal, mais celle-là, je la connaissais pas.

Du pur Arthur abasourdi devant une reaction percevalienne :lol:

Experience a renouveller! Je n'attendrais desormais que de la qualite de toi Kyrio :P !

P.S.: j'ai remis mon avatar, je ne voudrais pas te depayser mouahahahaha!

Chevalier
Hors ligne

Bravo Kyrio ! J'ai trouvé ton scénario très réaliste par rapport à Kaamelott, je me représentais tout à fait les personnages et j'avais presque l'impression de les entendre parler. Ce qui me gêne juste un peu, c'est qu'Arthur puisse contacter l'Ankhou comme ça sans problème, mais c'est rien de grave... En bref, félicitations ! :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci beaucoup ;) à vrai dire la phrase de fin je l'ai inventée rapidement, parce que je ne savais pas trop par quoi conclure... bah finalement c'est pas si mal :)

Nemesia, en fait, c'est ça qui m'amuse, qu'on ne sache pas comment il fait pour appeler l'Ankou comme ça ;) ça donne un côté mystérieux sympathique, mais ce n'est pas très réaliste (par rapport au réalisme de Kaamelott ^^), tu as raison !

PS : Eilonwy, je ne t'oblige pas à abandonner ton trophée de pêche... je commençais à m'y habituer :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

franchement c'était vraiment bien meme si il y a quelques écarts a la série comme bohort qui s'enfuit en courant etc ...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Apparemment je n'ai pas eu le temps de poster un avis hier où je suis passé en coup de vent... mais en gros, j'ai adoré ! Les dialogues sont vraiment savoureux.

Pour rectifier le coup de Bohort qui s'enfuit, il suffirait de lui donner une excuse. Quand le château est attaqué, il monte la garde une pièce au hasard (ah, c'est la remise des couvertures, ben ça pourrait être utile en cas des siège...) Donc là, il suffirait qu'il dise, heu... ah, ben j'arrive pas à lui trouver d'excuse... :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

"Sire ! Je me dois d'aller protéger... euh... la salle des trésors ! Je ne peux pas laisser les fantômes voler les richesses de Kaamelott !"

Alors qu'on sait bien qu'à part l'Ankou (qui est plus un esprit qu'un fantôme), il est rare de voir un fantôme porter des coffres plein de pièces :)

Sinon, encore merci à vous deux ;)

PS : jusqu'à ce que je pense à reporter les modifs sur le PDF, je vous conseille de lire la version forumisée, à laquelle j'ai apporté quelques corrections. Je pense qu'il est inutile de changer le scénario en profondeur (par rapport aux incohérences que nous avons remarqué) puisque c'est par les erreurs qu'on apprend. Sinon, ce serait de l'hypocrisie :)

Croustillant
Hors ligne

Ah ben c'est encore une sacrée histoire! J'aime bien comment tu as réussi à creuser (hum!) ton idée de départ. On commence avec un trou dans la salle d'armes, tu arrives à nous ramener l'Ankou! Dans l'ensemble (et oui, il y a des trucs qui me dérange légèrement, je suis chiant?) on retrouve bien le caractère des persos: le sarcasme de Bohort, le "je filoche" de l'Ankou...
Enfin, tout ça pour dire que c'est très bien pour un premier scénario!

PS: Ah!

Eilonwy a écrit :

leurs characteristiques

C'est fait exprès ou c'est le côté New Zealand qui prend le dessus :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Provençal a écrit :

PS: Ah!<blockquote><div class="incqbox"><h4>Eilonwy a écrit:</h4>leurs characteristiques

C'est fait exprès ou c'est le côté New Zealand qui prend le dessus :) </div></blockquote>Le pire c'est que je me suis posee la question -_-'... ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnn je m'anglicise de plus en plus chaque jour! L'ennemi s'insinue insidieusement en moi :(

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Aïe... courage, Eilonwy, courage ! ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Passe du côté obscur de la Force Eilon' !
PASSE DU CÔTÉ OBSCUR DE LA FORCE EILON' !
PASSE DU CÔTÉ OBSCUR DE LA FORCE EILON' !


Hum^^! Pardon^^.....un caillot qui a du passer dans le cerveau, sorry.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tiens donc, tu as mis ta réplique préférée en signature ;) (et puis je déteste ton avatar :lol: )

Revenons au sujet, même si y'a plus grand-chose à dire :D

Sinon merci Provençal pour ton commentaire (je t'avais oublié...), d'ailleurs je pensais que ce n'était pas une très bonne idée que de reprendre le "je filoche" (ça fait copié, non ?) mais bon, si ça vous plaît, c'est hyper :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tiens ben du coup je regardais le Livre lV cet après-midi et je me suis rappellé ton scénario en regardant l'épisode Alone in the Dark II avec Karadoc.
En fait dedans, il explique qu'il a peur des fantômes et des incendies, ce qui fait que du coup^^, il y deux nouvelles incohérences dans ton scénario :P ( le trou enflammé et les hypothétiques spectres, cela n'a pas l'air d'effrayer Karadoc ).

Mais en fait là je chipote^^ :lol: , je me demandais simplement quand est-ce que l'on lira un nouveau scénario de ta part^^? Ou d'un autre membre, c'est plutôt calme ces jours :( ...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Hum... désolé, je me suis absenté du forum quelques jours (faut bien travailler :) ), puis j'ai chopé la grippe et je pouvais pas me servir de mon ordi à cause de la migraine...

Bon ptêt que je vais vous mitonner quelque chose quand j'aurais le temps (je fais trop de trucs en même temps là...)

Je vais lire les autres :D

Chevalier
Hors ligne
Kyrio a écrit :

PERCEVAL : Mais je veux dire… encore, le trou il aurait été dans la chambre à Karadoc, en-dessous, c’est celle de Galessin, donc si je tombe, puisqu’il y a le lit, je me fais pas mal ! Mais en-dessous de la salle d’armes, je crois que c’est les geôles ! Et ça, non merci, non seulement je me fais mal, mais j’atterris avec les bouseux…

Superbe !! Je suis fan de cette phrase. *___*

Très très bon scenario Kyrio. :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Dernière correction de mon scénario (que je m'étais promis de faire mais que je n'avais jamais faite... :D ), sur le PDF (nouveau lien qui devrait enfin marcher sur un iPhone ou un ordi pas au point :) ) et sur la version forumisée.

Au moins, maintenant, les deux sont pareils, et il n'y a plus (enfin je crois !) de fautes d'orthographe / syntaxe, mise à part l'omission des "ne" et autres petits mots pour le langage courant, comme par exemple avec :

PERCEVAL : Bah on devait commencer là, mais on peut pas aller dans la salle d’armes.

ARTHUR, fronçant les sourcils : Mais… comment ça vous pouvez pas y aller, y’a quelqu’un dedans ?

PERCEVAL : Bah non y’a personne, mais y’a un trou au milieu.

Voilà, ça, c'est fait, je vais bientôt attaquer (enfin...) un nouveau scénario ! Ouaiiiiis !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB