Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui désacralise le guet-apens !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

Oui, mais tu peux aimer un personnage détestable.

Tu veux dire qu'on peux aimer Hannibal ? :huh:

Absolument !
Sans rire, le Hannibal de la série est abominable.  Mais c'est une abomination que je n'arrive pas à détester.  Sans hésitation, j'aime ce personnage.  Le rôle est suffisamment bien écrit et bien joué pour que ce soit possible. :-) 
Mais, tu as regardé cette série Tatie et tu nous as rien dit ?

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Moi, si j'adore Kaamelott, c'est surtout grâce à ce décalage dans les dialogues, à cette écriture exagérée et drôle à la fois, ce ton burlesque entre les personnages. J'aime aussi le rôle de chacun, les différents prototypes de débiles, le rapport entre les cons et les intelligents, la façon dont est gérée la connerie par ceux qui sont aptes à comprendre, et toutes ces situations absurdes divinement bien interprétés par des comédiens que je trouve excellents. Dans un second temps, j'aime Kaamelott pour l'histoire qu'elle raconte et pour l'intrigue évidemment.

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne

Bon, j'adore Kaamelott parce que c'est LA série qui parvient à mettre en scène la médiocrité du quotidien, d'une façon globalement proche de la perfection. J'adore Kaamelott parce qu'il suffirait de changer légèrement le point de vue et la narration pour qu'on trouve la plupart des personnages odieux ; et pourtant là, on rigole, même si on les trouve parfois carrément cons. J'adore Kaamelott parce que cette série compte (surtout dans ses dernières saisons) quelques-unes des meilleures scènes que j'ai vues, et des personnages souvent excellents. J'adore Kaamelott aussi, sans doute, parce que j'adore la façon de penser d'Alexandre Astier. Et du coup j'adore Kaamelott parce que l'Alexandre Astier sus-ci-nommé est parvenu à créer (au moins le temps de sa série - mais je n'ai pas encore visionné Hero Corp avec attention, donc peut-être que le frangin a également réussi de son côté) une alternative à la fois drôle, intelligente, et trèèèès marquante à l'habituel paysage télévisuel françouais. :)

Et puis là, normalement, j'devrais finir par citation latine, mais j'en ai marre, hein...

Kaamelott, c'est notre union. Kaamelott, c'est notre grandeur.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Sar-Symius a écrit :

Kaamelott, c'est notre union. Kaamelott, c'est notre grandeur.

Joli ! :D

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Oups, j'me suis gouré de topic :p

Chevalier Pile Poil
Hors ligne

Tiens c'est vrai ça, "Pourquoi j'adore Kaamelott ?". C'est une bonne question, j'vais tâcher d'y répondre. *Se met dans l'ambiance avec la musique de la série*

Avant toute chose, je dirais que c'est parce que la série est drôle. Alors, oui, oui, je sais que cette série n'est pas QUE drôle (tu sais à qui tu parles ? j'suis le ch'vayer Pile Poil, tu peux pas test !), mais c'est la raison première qui fait que je l'aime cette série. En fait, c'est parce que, la plus part du temps, son humour est subtile. J'étais un grand amateur de Camera Café, dont vous le savez tous, Kaamelott a eu la difficile tâche d'y succéder. J'ai, tout récemment, revu des épisodes de Cam', comme ça au hasard, parfois en bruit de fond. Et là, j'ai trouvé que bien souvent, les gags étaient les mêmes, les discours aussi, l'homosexualité de Philippe, la vie sexuel de Jean-Claude, les combats de Hervé...
Kaamelott, à cette particularité, que ce qui est drôle, c'est le caractère de chaque personnage, c'est la gestuel et c'est aussi la façon de parler. Par exemple, Guethnoc vient se plaindre de ne pas pouvoir moissonner son champ. En partant, il a une phrase cinglante pour son Roi, mais plutôt que de la balancer comme ça, brut de décoffrage, Serge Papagalli mime la scène "J'vais faire rentrer mes vaches. Elles sont accessibles ou faut que j'fasse monter un échafaudage ?"

Et puis, là où Kaamelott va plus loin, c'est qu'en y regardant bien, il n'y a pas que de la drôlerie. En fait, les situations en soit, son rarement drôle, on y parle quand même de politique, de peine de mort, de devoirs familiaux, de vies amoureuses. Et là où elle est sublimée, à mon sens, c'est par le jeu des acteurs, qui avec la saison 6, nous livre une vraie leçon d'acting studio.

Si en plus de ça, on rajoute que chaque personnage est développé au fil des saisons (à quelques nuances prêts), la musique, les décors, il y a de quoi plaire, à chacun, pour peu qu'on y mette le nez dedans.

Pour finir, si je devais résumer tout ça, je dirais que ce qui me plaît chez Kaamelott, c'est qu'à la base, la série n'est pas conditionnée pour plaire à un public.
C'est ça qui est génial, on a un mec, Alexandre Astier, qui a réfléchit à ce qu'il aimerait voir à la télé. C'est honnête, c'est simple, ça se passe de plus d'explication.
Avant de chercher à nous plaire, il a voulu ce faire plaisir.
C'est peut-être aussi pour ça que je râle de plus en plus sur le paysage audiovisuel français, avec les Scènes de Ménage et autres Nos Chers Voisins, parce que l'on cherche qu'à faire une série en étant sûr qu'elle plaise, d'office, pour rapporter du cash.

Alors que si on laisse faire les auteurs, on a des séries qui sont faites avec les tripes, Kaamelott, Hero Corp, Le Visiteur du Futur...

Je me suis un peu égaré au fil de mon message, mais si j'aime Kaamelott, c'est peut-être, avant tout, parce qu'elle a osé.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Pour moi, Kaamelott est un chef-d'oeuvre. Pas moins. Mais ce n'est pas venu tout seul. En fait, lorsque je me suis inscrit sur ce site, je n'avais pas encore acheté le DVD du Livre V, que je n'avais vu que partiellement à la télé (l'heure de diffusion et ma phobie des publicités font que j'ai vu très peu d'épisodes à la télé), aussi, lorsque la lecture du site, puis ma participation, m'ont fait réfléchir à la série, je la jugeais dans un premier temps en tant que série humoristique. Je me souviens d'une discussion où les gens disaient ce qui ne leur plaisait pas dans la série, et je m'étais moi même posé la question : j'aime tout, sauf le personnage de Guenièvre, que je trouvais bâclé.

Et puis est arrivé le Livre V. Cette fois je ne voyais plus rien de négatif à Kaamelott. Si quelqu'un critique quelque chose, j'ai l'impression que je trouverais toujours des arguments pour défendre la série. Le personnage de Guenièvre devenait drôlement intéressant, justement grâce à son changement par rapport aux quatre premiers livres. Le sans faute !

Pour moi, les quatre premiers livres forment une série humoristique de très haut de gamme, mais le Livre V la place dans une autre dimension.

Enfant, j'avais été impressionné par le film Cartouche, avec J.-P. Belmondo et Claudia Cardinale. (Il y a longtemps que je ne l'ai pas revu, donc je confonds peut-être mais je ne crois pas.) Dans ce film, on s'amuse des aventures d'un brigand interprété par un Belmondo fantasque qui vit sans souci du lendemain. Puis arrive un drame (je ne vais pas « spoiler »...). C'est lui qui m'avait impressionné quand je l'avais vu enfant. C'était la fin de l'insouciance. Il y avait une atmosphère particulière, un peu nostalgique, je ne sais plus trop. Tiens, il faudrait que je le revoie... Bref, c'est un peu comme dans Kaamelott : on croit qu'on regarde une comédie, mais celle-ci est rattrapée par la réalité. J'ai toujours considéré Cartouche comme un très bon film, justement grâce à sa fin dramatique, par opposition aux films avec Jean Marais que je n'ai jamais aimés. Je ne dis pas que mettre un élément dramatique dans une comédie en fait un chef-d'oeuvre, attention, car il faut maintenir la cohérence, il faut que l'élément dramatique arrive naturellement, et qu'il soit bien fait, etc. Mais je reconnais le même processus : une histoire comique enrichie par un élément dramatique qui en fait une histoire plus humaine, donc qui me parle. Et puis l'apparition d'un côté dramatique redonne un autre sens à tout ce qu'on a vu avant. Je n'ai pas d'autre exemple en tête que ce film et cette série.

(Attention : tout ça n'est valable que parce que je renie le Livre VI.)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Agloval a écrit :

j'aime tout, sauf le personnage de Guenièvre, que je trouvais bâclé.

Euw. J'en connais une avec qui tu vas pas être copain. :b

Agloval a écrit :

(Attention : tout ça n'est valable que parce que je renie le Livre VI.)

Ah, là c'est nous qu'allons pas être copains !! :mad: Cette phrase est tellement extrême et ça me fait tellement mal de la lire que j'ose même pas te demander de développer. :/ (En plus, ce serait totalement HS. Dire pourquoi on aime pas une saison de K dans le topic "pourquoi adorez-vous K"... :b)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Concernant le Livre VI, j'ai dit tout ce que j'avais à dire à l'époque de sa diffusion dans le sujet http://forum.onenagros.org/viewtopic.php?id=1393 et je n'ai jamais changé d'avis. S'il faut en re-débattre, on peut le refaire dans le sujet sur le Livre VI, mais j'avoue que je n'en ai pas tellement envie.

Dire pourquoi on aime pas une saison de K dans le topic "pourquoi adorez-vous K"...

Attention : j'aime beaucoup le Livre VI. Mais pour moi il n'a rien à voir avec les cinq autres. Donc quand je parle de Kaamelott comme d'un chef-d'oeuvre, c'est uniquement les livres I à V. Mais bon, je ne développerai pas : voir la discussion citée plus haut.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Agloval a écrit :

j'aime beaucoup le Livre VI.

Bon... Ça me rassure un peu. Tu as attisé ma curiosité, j'irai lire ton avis un d'ces quatre.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

J'ai retrouvé un résumé de mon avis de l'époque à cet endroit, au message #917 : http://forum.onenagros.org/viewtopic.php?id=1393&p=37  (ne pas tenir compte du paragraphe "J'ai pas compris"). Et je suis toujours d'accord cinq ans plus tard.

(Mince, cinq ans ! À l'époque on craignait d'attendre trois ans...)

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Allez je vais y aller aussi de ma petite contribution.
Pourquoi j'aime Kaamelott ?
Pour les dialogues, les personnage, l'intrigue, l'époque le thème.
Et pourtant ce n'était pas gagné parce que les premiers épisodes que j'ai vu étaient loin de me convaincre. Mais c'est une réplique qui a déclenché en moi cette amour de la série : "Je gueule; c'est vrai, j'suis un peu sec, tout ça, mais pour quelqu'un comme moi qui a facilement tendance à la dépression c'est très important ce que vous faites, parce que... Comment vous dire... C'est systématiquement débile mais c'est toujours inattendu. Et ça c'est très important pour la... la santé du... du cigare..."

En plus je trouve qu'elle résume bien ce qu'est kaamelott : Des conneries dans un contexte inattendu où les personnages ne sont pas toujours en phase les uns avec les autres. Le sérieux cotoie l'absurde, la connerie l'intelligence. Quasi aucun personnage n'échappe au statut de "con", pas même le roi. Le petit travers et les qualité humaines y sont exagéré sans que cela soit trop.

Pendant longtemps je pensais que c'était ma série française préférée, mais maintenant je peux dire que c'est l'une de mes séries préférée tout simplement.

Pécore
Hors ligne

en gros je suis d'accord avec tout (sauf les 2 dernieres partie du livre VI),

- la premiere chose qui m'a accroché c'est  un parlé bien choisi mais contemporain reporté au temps du Roi Arthur en décalage avec dés décors et costumes d'époque.

- ensuite, c'est des épisodes ultra courts avec plusieurs style d'humour et rarement vulgaire avec cette petite derniere vanne décalée en voix Off quand l'épisode est fini !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB