Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum en chair et en personne !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En quête du saint Graal. Interludes

Arthur a dispersé ses chevaliers en les envoyant sur divers pistes concernant le Saint Graal.

Perceval, Karadoc et Calogrenant sont en Calédonie au milieu d'un vieux fort en ruines, d'où a été trouvé récemment un passage secret s'enfonçant dans les entrailles de la terre.

Perceval : - Encore une mission à l'autre bout du pays qui va mener à rien.
Calogrenant : - Au moins ça vous mènera à apprendre que la Calédonie est un autre pays que la Bretagne. Qui certes est fédéré au royaume de Logres, mais...
Karadoc : - Ouh là pas de mots qui n'ont ni queue ni tête sinon on va foirer la mission
Calogrenant : Parce que si je ne dis plus rien on court à un franc succès ? C'est bon à savoir ! Je demanderai à nôtre bon roi de trouver un chevalier muet pour vous épauler la prochaine fois.
Perceval : Y a un ogre ici ?
Calogrenant : Hein ?
Perceval : Vous me prenez pour un con. Vous avez parlé du royaume de L'ogre. On va se faire bouffer par ce monstre...
Calogrenant : Mais c'est pas vrai !! Vous êtes des élites, vous deux, dans le genre Chevalier.
Karadoc : Je suis pas sûr que ce soit un compliment mais passez devant puisque Monsieur sait tout mieux que tout le monde.
Calogrenant : Au moins je connais le nom du pays où j'habite...
Enervé il pénètre le premier dans le passage secret.


Bohort, Léodagan et Hervé de Rinnel quant à eux sont dans un château hanté. Ils avancent dans une semi obscurité que leurs torches parviennent à peine à maintenir.

Bohort : - Je me sens pas bien. L'atmosphère est glauque
Léodagan : - Commencez pas à faire votre lopette. Si quelques murs poussiéreux et des toiles d'araignées vous filent les chocottes au lieu de chevalier fallait faire danseuse. Avec vôtre dégaine vous aurez fait sensation.
Hervé de Rinnnel : - Il est pas en T ce château...
Léodagan : Nan il n'est pas hanté, lopette numéro deux. Oui Bohort car vous êtes monté en grade. Je vous ai catapulté Lopette numéro une. 
Hervé de Rinnel : Ben c'est ce que je dis la forme du château ne fait pas penser à un T
Léodagan ( comprenant la méprise) Ah ben nan je crois qu'une lopette qui comprend rien c'est plus haut gradé qu'une lopette tout court. Je vous dégrade, Bohort vous être la numéro 2. Toutes mes excuses.
Bohort : Je suis sûr que ce mépris sert à cacher votre frousse. Vous aussi vous avez peur.
Léodagan : La peur ? Je la connais pas. Pour preuve je  ne crains pas d'avancer vers un péril inconnu avec aux miches deux authentiques tantouzes, Si c'est pas un haut fait ça, qu'est ce qu'un haut fait ? Bon allez mes chéries on se bouge ?


Quant à Lancelot, Yvain et Gauvain ils sont au milieu d'un site sacré, prés de stonehedge.

Yvain : - Je vous préviens si vous nous refaites le coup du Troll, je me casse.
Gauvain : - C'est pareil pour moi.
Lancelot : Quel dommage... on risque pas d'en trouver ici.

Yvain : - Dites le si on est de trop.
Lancelot : Oui mais Sire Arthur m'a demandé de vous montrer comment on réussi une mission.
Même pour moi c'est surhumain mais bon...
Gauvain – Ces pierres sont gigantesques. Elles font froid dans le dos on devrait sécuriser les lieux non ?
Lancelot : Très bonne idée.  Venant de vous c'est déjà un petit exploit.
Yvain et Gauvain font leur Ouh Ouh traditionnel et commence à tourner à rond.
Lancelot : Eh Oh !! Vous faites quoi ?
Les deux loustics s'arrêtent et contemplent un Lancelot éberlué
Yvain : Ben quoi ?
Gauvain : On sécurise.
Lancelot les plante là et avance en marmonnant :
Lancelot : Me demande si trouver le Graal est pas plus aisé que de faire quelque chose de ces deux nigauds.

Enfin Arthur fait équipe avec Loth et Dagonet. Ils sont au coeur d'un labyrinthe. Arthur chemine premier,  Excalibur dégainé, les sens en éveil. Derrière lui Loth et dagonet trainent la patte. 

Loth : Sire, il est certain que je partage l'allégresse commune que suscite la quête du graal mais de là à vous suivre dans une quête... Je ne suis pas chevalier, pour rappel.
Dagonet : Ben moi comme d'habitude je suis le mouvement... mais je suis d'avis que c'est encore un piège à con.
Arthur : Oui mais vous êtes vivant parce que c'est mon bon vouloir. J'ai passé l'éponge parce que vous pouvez m'être utile. Je peux revoir ma position et vous faire pendre. Je vous laisse le choix.
Loth : Bon ben je vous suis. Aléa jacta est.
Arthur : Huh ?? Parce que vous connaissez des citations latines qui ont un sens ? Et ben si on trouve pas le Graal je ne me serai pas déplacé pour rien.
Dagonet : Ben moi j'ai pas compris.
Loth : Vous, le jour où vous comprendrez quelque chose... Je crois qu'il sera alors permis de croire en la possibilité véritable de miracles.
Dagonet : Vous pouvez pas parler normalement ? Je veux bien essayer de comprendre mais mettez vous à niveau.
Loth : Au niveau des abrutis donc.. Non mais merci de l'invitation. J'en suis déjà presque un d'avoir accepter celle de nôtre Roi, mais faut pas pousser le bouchon trop loin.
Arthur : Bon fermez vos mouilles. J'essaie de prendre des repères. On est dans un labyrinthe je vous rappelle.
Dagonet : C'est quoi un labyrinthe déjà ?
Loth : L'immense dédale qui doit séparer votre cerveau d'une pensée cohérente.
Dagonet : Encore une phrase comme celle ci et je me casse.
Loth : Allez y, au moins vous comprendrez ce qu'est un labyrinthe 
Arthur : J'adore l'ambiance mais bougez vos miches où je vous fend en deux dans le sens vertical.
Dagonet : J'ai bien compris que c'est une menace mais c'est bien tout ce que j'ai compris.


A vos avis... la suite dés que j'arrive à écrire quelque chose de concluant.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ça part bien ! J'aime bien les dialogues, et puis les équipes sont assez amusantes (les mélanges !) :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Quelques réparties passeraient sans problème dans un véritable épisode.

Par exemple

"Dagonet : C'est quoi un labyrinthe déjà ?
Loth : L'immense dédale qui doit séparer votre cerveau d'une pensée cohérente."

Celle là je la trouve tout pile poil dans le ton des véritables interlocuteurs. :lol:

Par contre, je ne suis pas certain que Lancelot aurait employé le terme "nigauds" pour designer Yvain et Gauvin ;)

Chevalier
Hors ligne

Je n'ai pas forcément retrouvé l'atmosphère ou les personnages de Kaamelott dans le scénario, mais je l'ai bien aimé quand même ! Les répliques de Léodagan sont géniales et celles de Loth valent leur pesant d'or. Bravo !

Chevalier
Hors ligne

Je suis tout à fait d'accord avec Nemesia, tu as bien cerné Loth et Léodagan, les répliques collent parfaitement aux personnages.
Félicitations !

Chevalier
Hors ligne

Alors je vais te donner mon point de vue. Pour une première c'est bien parce que moi, j'avais du m'inspirer très fortement pour aboutir à un truc pas dégueulasse. Donc, là, tu sors du simple copié-collé d'un épisode existant.

Les répliques sont parfois cinglantes et bien trouvées, là dessus j'ai pas grand chose à dire, hormis qu'à mon sens, Léodagant est trop familier avec Bohort et Hervé sur la fin.

Par contre, là ou j'ai plus de doute c'est sur la trame de ton épisode. On ne voit pas ressortir d'évènements marquants et moi, ça me laisse une impression d'inachevé.

Quand j'ai écrit mon deuxième (et dernier) épisode, je suis parti d'une trame centrale, en écrivant les idées sur le papier et en trouvant des rebondissements (invasion saxone -> éclaireurs - > potion -> erreur -> chute), les personnages aussi afin de pouvoir tenter d'envisager les dialogues en fonctions des caractères et de la psychologie de chacun.

Si tu as une trame principale et des personnages, c'est plus simple. Bon, pour les personnages, pas de problème tu as déjà ça, essaye de trouver des péripéties et de tourner autour. En fait, là, je trouve que tu ne joues que sur le caractère des persos et forcément, ça aurait pu se passer au sein même du château presque. Le lieu importe, le château Hanté (en T) c'est bien mais pas assez exploité je trouve.

Voilà, bon, c'est jeté comme ça entre la tarte et la chanson du barde, hein ? Le prends pas mal, je tente juste de t'aider en te disant comment je m'y serais pris.

Croustillant
Hors ligne

Je trouve vraiment ce scénario très bien. C'est quelque chose à la fois de très fluide et de très complexe sur le plan de l'intrigue et de la psychologie (enfin, là c'est la psychologie qui prend le dessus).

Et c'est pour moi le point fort de ce scénario, la psychologie des persos. Alors, paradoxalament, je trouve que ton Léodagan est un peu trop éloigné du vrai (je le trouve un peu trop méchant avec Bohort). Mais sinon, ils sont très drôles, tous, même Léodagan.

Pour ce qui est de la fidélité à Kaamelott, le prix vient à Loth que je trouve par-fait (et du coup, Arthur et Dagonet le deviennent aussi). La réplique: "Loth : L'immense dédale qui doit séparer votre cerveau d'une pensée cohérente." est sensationnelle.

Et alors, en plus, je sens qu'il va avoir de la sacrée quête (dans tous les sens du terme) avec la suite (du coup, là, je rebondis sur ce qu'à dit Bender pour l'intrigue). Donc, la suite!

Chevalier
Hors ligne

Waah, le trio inattendu Arhur - Loth - Dagonet est superbe, surtout Loth dont les répliques sont admirables. Léodagan n'est peut-être pas assez subtil dans ses répliques par contre, un peu trop grossier.

Mais sinon c'est une bonne idée de raconter plusieurs périples différents. :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bien jouer, vous avez tous fourni un tres bon travail :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci à tous pour vos encouragements et commentaires... la suite bientôt.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

"Dagonet : C'est quoi un labyrinthe déjà ?
Loth : L'immense dédale qui doit séparer votre cerveau d'une pensée cohérente."

terrible !!!!!

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB