Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui pique, qui lance et qui repique trop derrière. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Question que j'ai vu récemment sur un blog et qui m'a interpellée ...

Quelles sont les raisons qui poussent les gens à ne PAS faire du Libre ?

On connait les logiciels libres et les avantages qu'ils apportent : liberté d'utilisation, de distribution, de modification, donc fiabilité, sécurité, convivialité, etc. Pourtant, chaque jour quand je parcours des sites, blogs ou forum, je vois énormément de gens qui estampillent tout de « tous droits réservés », « le contenu de ce site est la propriété intellectuelle exclusive de son auteur », « réutilisation formellement interdite », le summum du ridicule étant comme on le voit trop souvent de mettre une énorme marque/url/pseudo/nom/ sur une photo floue, mal cadrée, et en petite résolution...

J'ai du mal à comprendre, pourquoi refuser au gens la liberté d'utiliser des créations qu'on leur propose ? pourquoi proposer quelque chose sur un site, et interdire violemment aux visiteurs la moindre liberté ? outre le fait que des phrases n'empêcheront jamais qui que ce soit de réutiliser quelque chose publié sur le net, quelle est l'utilité de mettre ce genre de phrases, de quoi avons-nous peur ? serions-nous si horriblement égoïstes que nous souhaitions ainsi tout conserver ?

Que cela soit un texte, une image, une photo, je ne vois pas ce que cela apporte au créateur de refuser qu'on rediffuse, réutilise ou même re-modifie son œuvre : au contraire, cela lui nuit... personne ne peut partager ce qu'il a créé, donc sa création est sévèrement bridée et bien moins de gens en auront connaissance ; plus on restreint les libertés, plus on restreint la portée d'une création... et il faut être un minimum réaliste et ne pas être trop prétentieux : personne n'ira réutiliser votre photo/texte/dessin pour gagner des milliers d'euros avec...

Il existe des licences ( Creative Commons ) qui permettent très facilement la libre diffusion, en conservant la paternité de l'œuvre. Tout le monde peut distribuer votre œuvre, sous réserve de mentionner que vous en être l'auteur. On peut ajouter des mentions supplémentaires, autoriser/interdire la modification ou l'utilisation commerciale par exemple.

Toutes mes photos, mes dessins, mes textes, sont par principe sous licence Creative Commons by-sa : n'importe qui peut les utiliser, revendre, modifier et diffuser sous les mêmes conditions tant qu'il mentionne que j'en suis l'auteur ; mais à part pour les textes, généralement je ne me préoccupe même pas de la paternité. J'aime bien que quelqu'un m'informe de son utilisation d'un de mes dessins ou photo, mais s'il ne le fait cela ne me pose aucun problème.


Mais je remarque que très peu de gens pensent comme cela, et que la majorité persistent à refuser en montrant les dents qu'on touche à leurs œuvres. L'égoïsme serait-il le comportement par défaut des gens ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Au risque de me faire taxer de vieux maniaque du plussoyement, je plussoye à donf' tout ce qui est écrit ci-dessus.

Les poèmes de Paul Fort ou de Victor Hugo, tout comme le "Marquise" de Corneille n'ont rien perdu quand ils ont été mis en musique et chantés par Georges Brassens, bien au contraire.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

De même que le père adoptif d'Arthur était plus fermier que chevalier, certains artistes sont plus marchands que créateurs.

C'est légitime. Peut être un peu moins de la part d'une (large) frange d'entre eux qui ont bati leur fond de commerce sur l'engagement et les nobles causes, dénonçant la société de consommation, l'égoïsme ou les tendances à la thésaurisation.

Imaginons (cas totalement fictif, bien sur) un chanteur de rap, qui après avoir bâti sa fortune en incitant son public à niquer le gouvernement, la police, la loi en général, voire à "Kébra la Keuban", se plaindrait qu'on retrouve son dernier album sur emule.

Disons qu'on pourrait, dans ce type de situation, y voir une certaine dichotomie.

Mais je pinaille surement...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Question de mentalité globale, l'homme est foncièrement con :p

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Je possède une page Web dont le contenu (qui n'a strictement rien à voir avec Kaamelott) est le fruit de plusieurs années de travail. Si quelqu'un s'avisait de le recopier dans sa page Web, eh bien je l'aurais très mauvaise. Ce que je j'ai fait m'appartient. Je le mets à disposition de tous, donc tout le monde peut utiliser les informations qui y sont présentées, mais je refuse que quiconque pompe ma page pour enrichir la sienne. (Mais il n'y a aucune protection car je ne crois pas un seul instant qu'un tel manque de respect envers le travail d'autrui soit possible.)

J'ajoute que je suis très maniaque à ce sujet. Par exemple, je ne trouve pas normal que les auteurs des articles de Wikipédia ne soient pas indiqués (à moins qu'ils aient tous refusé ?). Je suis toujours irrité quand je vois qu'une page Web repompe Wikipédia, à moins que ce soit Wikipédia qui repompe la page Web (c'est tout aussi irritant). Je préférerais une mention du style « Cet article est la copie de l'article de Untel disponible à cette adresse, avec son autorisation ».

Mais je ne parle pas d'oeuvre artistique.

Cela dit, si quelqu'un recopiait un de mes scénarios de Kaamelott et le postait sur un autre forum en le signant de son nom, ce ne serait pas bien grave mais ça ne ma plairait quand même pas. Nos scénarios ne valent sûrement pas grand chose mais nous appartiennent ; tout le monde peut les lire, personne ne peut se les approprier.

C'est en tout cas ce que je pense. Attention, je ne dis pas que mon attitude est la bonne, j'explique juste ce que je ressens.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Ton «attitude» n'est pas bonne en effet, en ce qui concerne Wikipédia ;)

Il est tout à fait normal que les auteurs des articles ne soient pas mentionné dans la page : c'est un projet communautaire d'encyclopédie libre, sous licence GNU, c'est détaillé dans les principes fondateurs : « Cette licence autorise chacun à créer, copier, modifier et distribuer le contenu de Wikipédia. Les obligations sont de conserver la même licence pour les copies conformes et les copies modifiées, ainsi que de créditer les auteurs originaux. Personne n'a le contrôle d'un article en particulier ; ainsi, tout texte apporté à Wikipédia peut être modifié et redistribué sans avertissement par n'importe qui, y compris de façon marchande. » (toutefois l'inverse n'est pas vrai, on ne peut pas insérer dans wikipédia un contenu sans l'autorisation de son auteur)

Puisque tout un chacun peut créer et/ou modifier un article Wikipédia, il n'y a aucune raison d'indiquer son nom dans l'article ; un article wikipédia n'a pas d'auteur, on parle de «contributeurs», quelqu'un qui écrit un article qui sera par la suite complété par d'autres... par contre, pour chaque article sont conservées toutes les versions depuis la création de l'article, on peut donc voir qui a apporté quelle modification. Tu es totalement en droit de recopier/modifier/revendre une partie ou l'intégralité d'un texte issu de Wikipédia, du moment que tu précises que cela vient de Wikipédia, et que tu utilises ce texte conformément à la licence GNU :)

Mais ton intervention est excellente, et apporte un gros élément de réponse à la question ! je crois que comme la plupart des gens tu n'as pas compris pas ce que veux dire «libre». Il n'est nullement question de s'approprier ta création, mais bien de la diffuser (et éventuellement si tu l'autorises, la modifier et/ou la revendre). Une œuvre (quelle qu'elle soit) déposée sous licence libre ne cesse pas de t'appartenir. Tu en restes l'auteur, mais chacun est autorisé à diffuser ton œuvre, à la condition de te citer comme l'auteur. Les licences Creative Commons (qui ne sont pas toutes à proprement parler ne sont pas libres, puisqu'elles peuvent imposer certaines restrictions, on parle de licences de libre diffusion) permettent d'autoriser ou non une utilisation commerciale et une modification des œuvres tout en conservant à l'auteur la paternité de l'œuvre.

Tu restes propriétaire, mais d'autres ont le droit de distribuer ta création en te l'attribuant. C'est tout bénéf pour toi, tu conserves la paternité, et ta création est bien plus diffusée que si tu la restreint par des interdictions inutiles :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je crois que la tu oublies un detail important: l'ignorance des gens en matiere de regulation web. La tu me parles de choses dont je n'avais pas idee qu'elles etaient en place (sauf Wiki plus ou moins a peu pres de loin comme ca en passant :rolleyes: )
Ce que je veux dire, c'est qu'il est super facile de trouver une image ou quoique ce soit avec notre ami gogole et l'enregistrer sous et hop tadaaaaaaaaaa une image sans droits, sans rien, d'ailleurs on la repique probablement a un site qui l'a repique a un site et blablabla... Tout le monde pense que tout leur appartient sur le net sous pretexte que ca y est!

Je me suis honnetement posee la question la premiere fois que j'ai poste une photo de moi sur le forum.. non pas pour des questions d'anonymat ou d'etre reconnue mais parce que quiconque peut repomper allegrement ma photo et en faire ce qu'il veut et CA c'est pas ok... mais qu'est-ce que j'en sais moi de ce qui advient de ma tof?? Une fois j'ai aussi poste une photo ou y'avait une pote a moi dessus, ben je lui ais demande avant de la mettre quand meme! Mais combien de personnes pensent qu'elles peuvent poster des photos de personnes sans leur demander leur avis ou meme pomper allegrement les photos des autres sous pretexte qu'elles sont deja visibles sur le net??!!

Apres il y a un certain cote appartenance qui varie selon les personnes... Je comprends le raisonnement d'Agloval. Quand je cree quelquechose j'y vois toujours une partie de moi et j'accepterais tres mal que ca soit retouche par quelqu'un ou que quelqu'un se l'approprie... C'est comme ca, c'est un ressenti de chacun par rapport a ce qu'il propose...
Quant aux licence Creative Commons, tu viens d'apprendre a la Madame Michu que je suis que ca existe! Merki ;) !!

Chef de Clan
Hors ligne
yo252yo a écrit :

Question de mentalité globale, l'homme est foncièrement con :p

+1
lol ^^

Nan plus serieusement, comme le dit Eilon', sur le net on peut faire tout et nimporte quoi, les docs transitent et c'est pas toujours evident d'en connaitre la source.
Du coup, je pense que les gens ont peur de perdre le controle sur leurs oeuvres, ça n'a pas toujours un aspect financier, c'est parfois juste morale.
Après, le truc qui m'echappe, c'est pourquoi les gens postent des oeuvres (textes, photos, etc) sur le net s'ils flippent qu'on leur pique...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je trouve qu'on ne va pas assez loin dans la notion de propriété.

On ne devrait pouvoir employer que les mots que l'on a soi-même inventé, et au pire, à chaque fois que l'on utilise un mot qui ne sort pas de notre imagination, citer le premier qui l'a formulé.

Pareil pour les chiffres.

Tiens demain, avant de démarrer ma voiture, j'irai payer ma taxe mensuelle aux ayant-droits de l'inventeur de la roue et aux héritiers du concepteur du moteur à explosion.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Concernant Wikipédia, je préférerais que les auteurs soient crédités (surtout les bons articles !), mais c'est vrai que si un article est souvent modiié, c'est pas pratique... Disons que je regrette son mode de fonctionnement (mais je ne critique pas Wikipédia !)

Keltan a écrit :

Tu es totalement en droit de recopier/modifier/revendre une partie ou l'intégralité d'un texte issu de Wikipédia, du moment que tu précises que cela vient de Wikipédia, et que tu utilises ce texte conformément à la licence GNU

J'ai assez souvent vu des contenus de pages Web identiques à Wikipédia, et qui ne mentionnent pas Wikipédia (ou alors c'est bien caché, parce que j'ai cherché, pour savoir qui avait copié qui). Du coup, est-ce que ça veut dire que c'est Wikipédia qui recopie des pages Web ? Si l'auteur de l'article est le même que celui de la page Web (ça me paraît plausible), OK, mais on pourrait imaginer la possibilité que ce ne soit pas le cas...

chacun est autorisé à diffuser ton œuvre, à la condition de te citer comme l'auteur.

Ça, c'est rassurant, mais ça dépend de quel type d'oeuvre on parle. Tiens, parlons par exemple de nos messages du forum. Il y en a qui sont intéressants, non (par exemple dans la partie création) ? Eh bien ils enrichissent On en a gros! , mais inversement c'est On en a gros! qui a permis leur existence. Je ressens donc une sorte de devoir moral de ne pas recopier sur mon site personnel les messages du site, même en citant leurs auteurs et même si j'avais leur permission. Ce serait un peu facile, en quelque sorte, de composer un site intéressant, sans effort, en se contentant de tout recopier, au prétexte de « diffuser ». Diffuser ? Ben y'a qu'à se connecter sur le site ! Pour moi ce serait un manque de respect du travail qu'ont accompli ceux qui ont créé le site.

Pour faire connaître le site, plutôt que de le repomper il suffit de mettre un lien. De même, diffuser un roman en ligne, n'est-il pas plus correct de mettre un lien vers son site d'origine ? Maintenant, réutiliser ou modifier ce roman en ligne, pour reprendre le sujet de départ, bof... Traduire, oui, là OK (avec le permission de l'auteur). Corriger ses fautes d'orthographe, très bien (en mentionnant l'auteur, hein). Par contre, le reprendre, le modifier à sa sauce, ajouter ci et enlever ça... Il faut essayer de se mettre à la place d'un auteur. Je n'en suis pas, mais je ne vois aucune raison de penser qu'un auteur doit être forcément ravi qu'on utilise son boulot ainsi (certains le seront peut-être).

Là encore, je ne dis pas que j'ai raison, j'exprime juste mon ressenti.

Eilonwy a écrit :

Tout le monde pense que tout leur appartient sur le net sous pretexte que ca y est!

De la façon dont certains parlent d'Internet, c'est exactement ce que je ressens, et ça m'attriste. J'y vois un manque de respect vis à vis du travail accompli. Par exemple les médias pompent parfois Internet sans vergogne (je trouve). Je connais un cas d'article d'un magazine (un vrai, en papier) entièrement pompé d'un site Internet, sans mention de ce site, et qui a très mal fini (licenciement du "pseudo-auteur", ce que l'auteur du site n'avait jamais réclamé d'ailleurs). J'ai l'impression que beaucoup de gens sont inconscients par rapport à ça. Comprennent-ils que certains auteurs de pages Web personnelles mettent beaucoup d'eux-mêmes, et que quelle que soit la valeur réelle de leur création, on lui doit au moins le respect de l'auteur en tant que personne ? Je crains que ce ne soit pas le cas dans les faits.

Mais c'est juste mon ressenti.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Joe a écrit :

Je trouve qu'on ne va pas assez loin dans la notion de propriété.

On ne devrait pouvoir employer que les mots que l'on a soi-même inventé, et au pire, à chaque fois que l'on utilise un mot qui ne sort pas de notre imagination, citer le premier qui l'a formulé.

Pareil pour les chiffres.

Tiens demain, avant de démarrer ma voiture, j'irai payer ma taxe mensuelle aux ayant-droits de l'inventeur de la roue et aux héritiers du concepteur du moteur à explosion.

C'est dingue quand meme comme on peut avoir des extremes... Le j'aurais aime que tu developpes tu vois! Parce que ce soit Agloval ou moi, je pense que nous avons effectivement une certaine vue de la propriete... La personne qui a cree ce que j'utilise en avatar serait tout a fait en droit de me dire qu'elle n'est pas contente et que je n'avais pas a l'utiliser sans son accord et blablabla... et je serais tout a fait d'accord! Apres on va dire quoi "oui mais tu l'a pas modifie, tu l'as mis parce que tu l'aimes bien au contraire, y'a pas mort d'homme..." Certes, mais il n'empeche que cette personne a juste partage une creation mais c'est pas pour autant qu'elle voulait que tout le monde la choppe et finisse par la foutre en avatar sur un forum de Kaamelott!

C'est assez facile je trouve de venir avec tes remarques acides et pleines d'ironie pour faire le reac' ... mais je ne vois pas en quoi revendiquer le paternite et la propriete de quelquechose que tu as cree est malsain ou reprehensible O_o...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Si vous ne voulez pas que quelqu'un repompe ce que vous mettez sur internet, ne l'y mettez pas, c'est pas compliqué. Editez un fanzine, distribuez des tracts dans la rue avec votre prose, que sais-je ? On ne peut pas vouloir utiliser l'outil de diffusion internet pour sa simplicité et en refuser certains aspects (cf mon post dans le fil hadopi en haut de la page 7). La diffusion électronique par réseau change fondamentalement la nature de la propriété. Par exemple, dans ma société, nous fabriquons des sites internet de toute sorte (documentaire, communautaire, e-commerce, applications pour PME...), et nous utilisons pour ce faire une plateforme de développement très rapide et performante dont je suis le pas très humble programmeur principal. Nous ne vendons jamais de licence de cette plateforme à nos clients : à quoi bon ? C'est la meilleure, certes, mais il en existe des dizaines disponibles en trois clics, et en prime, le client s'en moque, ce qui l'intéresse, c'est que son application soit faire bien et pas cher. Nous vendons donc notre expertise à faire des applications bien et pas chères.

Pour résumer ma pensée sur la question, je réécrirais légèrement le sujet du fil : Les raisons de ne pas faire du Libre sur internet . Si vous ne voulez pas qu'on vous repompe sur internet, n'utilisez pas internet, car c'est la nature même d'internet de permettre de réutiliser facilement et rapidement. La seule chose que je trouve dommage, effectivement, est qu'internet permet, de façon encore plus simple que le repompage, de mettre un lien vers un contenu qu'on a apprécié, et que repomper va un peu à l'encontre du principe qui a construit internet au départ : des documents lisibles partout liés entre eux. Mais les cons sont sur internet aussi !

Chevalier
Hors ligne

Je plussoie sossa sur toute la ligne.

Sauf une chose : il est à mon avis inutile de rajouter sur internet comme tu dis : Parce que le "libre" n'existe QUE sur internet !... Affranchit de tout support pérenne seul le contenu électronique peut être fait, échangé et distribué librement !...

Je crois d'ailleurs que cette notion n'existe que depuis l'avènement de l'internet...

Chevalier
Hors ligne

J'étais un peu dans le même état d'esprit auparavant... J'aime partager mes dessins, sinon ce serait vraiment trop nul de les garder pour moi...

Mais récemment en Russie, une organisation assez rodée et habituée de la chose, a fait imprimer mes dessins sans mon autorisation, a fait des stickers pour les mômes, qui se sont apparemment très bien vendus. Pour que ça revienne à mes oreilles imaginez le phénomène... J'ai la rage. Pas à cause de l'argent que j'aurai pu gagner, mais à cause du fait que les gens se soient fait de l'argent sur le dos d'un truc qui ne se voulait absolument pas commercial.

Une autre fois sur ebay un mec s'amusait à vendre à 100$ des cadres de 2x3m avec mes dessins dessus aussi...
De quoi foutre les boules un peu quand même. Et les gens qui viennent me dire: t'as qu'à pas mettre tes dessins sur internet... Ça me fait très mal. Je n'ai plus de raison de dessiner si je ne montre plus mon travail, surtout sur la toile ou plus de 10 000 personnes me suivent sur mon site. Dans la rue je ne suis pas certaine d'avoir le même public (surtout que je fais des commandes par internet. Ça aide bien, car la vie étudiante à Paris c'est dur). De plus c'est une des meilleurs façons de faire parler de soi et de trouver du boulot. Surtout que c'est pas facile en ce moment dans le domaine. Bien sur je fais des conventions pour montrer mon travail aussi. Mais croyez-moi c'est bien plus dur de s'y faire remarquer.

Du coup j'ai opté pour la watermark. Le truc bête et méchant qui bousille le dessin (watermark = signature en filigrane en plein sur l'œuvre... ).

Le pire c'est que lorsque l'on me demande un dessin pour une jaquette de disque ou de bouquin, je dis oui, contre rien en échange, sauf mon nom en petit quelque part...
C'est pas de l'égoïsme selon moi. En général j'en suis touchée, que l'on me demande à moi ...

Je comprends que les gens se disent: bah c'est juste un dessin, c'est pas sérieux, je vois même pas pourquoi je demanderai l'autorisation. Mais moi, c'est mon gagne pain.
Personne n'irait chez le boulanger se servir sans payer ou sans penser que ce boulanger, il en vit de ses pains au chocolat, même si au final, un pain au chocolat, ça vous paraît n'être qu'une petite connerie
Bah non, on ne vole pas un pain au chocolat. :)

Voilà c'était mon point de vue, à mon échelle. Bien sur ça n'engage que moi :)

Mais à ce train là sur internet, on a qu'a plus rien mettre... plus de musique, plus de texte, plus d'images. Bref plus rien de créatif sur cette immense toile de liberté et de partage. Bye bye Internet. Tu n'as plus lieu d'être.

Il y a surement un juste milieu à trouver. Mais c'est pas évident sinon le problème serait déjà règlé!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ami krostif, le manifeste GNU a été publié en mars 1985, et proclamait les valeurs du logiciel libre. J'insistais sur sur internet pour dire que Kaltan, il me semble, ne parlait que d'internet, et que c'est en particulier sur internet, de par sa nature, qu'il est absurde de ne pas faire du libre (en tout cas, pour le contenu, je ne suis pas opposé sur le principe aux logiciels propriétaires).

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Sossa a écrit :

Si vous ne voulez pas que quelqu'un repompe ce que vous mettez sur internet, ne l'y mettez pas, c'est pas compliqué.

C'est une solution, mais dans ce cas on loupe ce qui fait l'attrait n°1 d'Internet : permettre une large diffusion très facilement.

Exemple : autrefois les résultats des chercheurs passaient par les publications en revues. Le délai étant en gros d'un an, et encore. Aujourd'hui, les revues existent toujours, mais Internet a permis l'apparition des pré-publications en ligne, et gratuitement. De sorte que le moindre résultat intéressant est diffusé en quelques heures. Dans son livre L'univers élégant , qui traite de la théorie des cordes, B. Greene explique très bien l'intérêt : un matin il consulte son site de pré-publications préféré, lit un article sur son thème de recherche, qui lui donne alors une idée décisive. Dans la journée, il fait ses calculs, et il passe le reste de la semaine à rédiger un article rapide à ce sujet, qu'il envoie sur le site de pré-publications. En quelques jours, on a obtenu un résultat qui demandait autrefois des années. Mais ceci ne dispense personne de citer les auteurs et de ne pas s'approprier leur travail. Voilà l'Internet que j'aime !

Si par contre on doit considérer que tout travail disponible en ligne est pillable et modifiable à l'envi, et que si on ne veut pas se faire pomper son travail il faut éviter de le metter en ligne et préférer le faire publier par une revue, eh bien pour moi c'est un sacré retour en arrière !

La diffusion électronique par réseau change fondamentalement la nature de la propriété.

Doit-elle changer la nature du respect qu'on porte aux individus et à leur travail ?

La seule chose que je trouve dommage, effectivement, est qu'internet permet, de façon encore plus simple que le repompage, de mettre un lien vers un contenu qu'on a apprécié, et que repomper va un peu à l'encontre du principe qui a construit internet au départ : des documents lisibles partout liés entre eux.

Ça, c'est bien dit ! :)

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

J'avais fait un gros pavé pour répondre en détail aux premiers posts, mais là y a trop de réponses :lol:

De manière générale, il est vrai que pour conserver totalement le contrôle sur une œuvre, il ne faut pas la mettre sur le net. Mais alors comme dit Agloval, on perd l'intérêt principal du net : la large diffusion.

Mary, tes problèmes de réutilisations de tes dessins sont un triste exemple de ce que l'on rencontre comme comportement sur le net... ceci dit, tu remarquera que quelque soit la restriction que tu poses sur tes dessins, cela serait quand même arrivé ; la personne qui a décidé d'utiliser une œuvre trouvée sur internet le fera, quelque soit la restriction imposée par l'auteur. Mais avec des licences CC, tu peux autoriser les gens à diffuser tes dessins tout en interdisant la modification et la vente... (pas libre à proprement parler donc, mais l'idée de base est là)

Pour le milieu professionnel, c'est un peu différent, je considère que si on compte utiliser à son compte de façon commerciale une œuvre pour en faire un gagne-pain, il ne faut pas la mettre sur le net, tout simplement, pour un professionnel le risque de se faire exploiter par quelqu'un de sans scrupule est beaucoup plus grand. La seule solution possible est la watermark, bien que je trouve dommage que certains photographes, par exemple sur DeviantArt, ne mettent leurs photos qu'en 800x600, voire 640x480 (le pire étant d'avoir une watermark qui prend 75% de la taille sur une photo de cette dimension). Mais je les comprend.

Pour ce qui est des romans ou des textes, c'est encore un peu différent en effet, et c'est là que les licences de libre diffusion sont très intéressantes : liberté de diffusion de l'œuvre, respect de la paternité, interdiction de la modification (et aussi interdiction de l'utilisation commerciale sans autorisation express). C'est ce que j'applique pour mes textes.

Mon incompréhension va plutôt vers les gens posent des restrictions sur des contenus dont ils ne feront de toute façon jamais rien... l'écrasante majorité des gens qui partagent du contenu sur le net ne sont pas des professionnels, ne feront jamais une utilisation professionnelle de leurs créations, alors à quoi bon pénaliser le peu de gens y ayant accès ? Internet est par essence un moyen de partage : ce qui y est déposé sera dupliquer, ne serait-ce que pour des raisons de sauvegardes, et impossible à effacer.

Si toutes les personnes qui créer des outils informatiques décidaient d'interdire à tout le monde d'utiliser leurs créations, Internet n'existerait pas... ce forum n'existerait pas (FluxBB est libre), ce site n'existerait pas (Free, comme plus de 75% des hébergeurs, utilise Apache, logiciel libre), votre box internet ne fonctionnerait pas (la plupart utilisent des dérivés de GNU/Linux), les serveurs de DNS ne fonctionneraient pas (BIND, logiciel libre), pas plus que les serveurs mails, FTP, bref. Aujourd'hui la quasi-intégralité de ce qui fait qu'internet existe fonctionne grâce à des logiciels libres...

Donc on a des gens qui utilisent un moyen de partage basé intégralement sur le libre et le partage des données, pour... interdire aux gens de le faire :/ c'est cela que je trouve vraiment dommage... Sincèrement, je ne vois pas pour quelle raison on peut vouloir interdire à des gens de simplement réutiliser quelque chose comme çà... oui, on est l'auteur, c'est à nous, mais en quoi le fait que quelqu'un la réutilise nous enlève cela ? on si tu utilises une de mes photos sur ton blog, j'en reste l'auteur, c'est moi qui l'est fait, mais je ne vois pas du tout pourquoi je me devrais me sentir obligé de t'interdire de l'utiliser... (cela concerne moins les professionnels, comme dit plus haut)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

Doit-elle changer la nature du respect qu'on porte aux individus et à leur travail ?

Non, bien entendu.

Mary a écrit :

De quoi foutre les boules un peu quand même. Et les gens qui viennent me dire: t'as qu'à pas mettre tes dessins sur internet... Ça me fait très mal.

Je comprends très bien ton malaise, et je m'excuse si ce que je t'ai dit t'a touchée, mais ce que je voulais dire, de façon sans doute abrupte, est qu'une fois qu'une oeuvre est sur internet, elle est réutilisable et pillable. C'est la nature même de ce medium. Comme dit Agloval, et comme je le disais à la fin de mon post quand je parlais de faire des liens plutôt que de s'approprier, cela n'empêche pas d'être respectueux des autres. D'ailleurs, tu as appliqué une méthode relativement efficace pour te protéger des réutilisations les plus gênantes que sont les exploitations commerciales de ton travail, en mettant une watermark. Et on en vient à un point fondamental : l'éducation à l'utilisation des media.

Les cours que j'ai le plus appréciés dans mon école d'ingénieur ont été les cours dits de "formation humaine" où nous avons étudié la communication écrite et orale, et les problèmes que posent les nouvelles technologies de l'information aux utilisateurs. Manipulation d'images ou d'informations, relation homme/machine, nouveaux concepts de propriété (surtout que mon école a été à la source du tout premier scandale sur les droits d'auteur sur internet en France, une histoire de paroles de chanson de Jacques Brel mis en ligne par un élève sur son espace public mis à disposition par l'école en 1997). La leçon principale que j'en ai retirée est qu'il est vital pour le fonctionnement de la société actuelle que ses acteurs soient éduqués aux outils informatiques, pas uniquement techniquement, mais également conceptuellement.

Chevalier
Hors ligne
sossa a écrit :

Je comprends très bien ton malaise, et je m'excuse si ce que je t'ai dit t'a touchée, mais ce que je voulais dire, de façon sans doute abrupte, est qu'une fois qu'une oeuvre est sur internet, elle est réutilisable et pillable.

Ne t'inquiète pas, je me suis mal exprimée. Je suis globalement d'accord avec toi et reconnais que si je ne mettais rien sur le net je n'aurais aucun problème. Les gens qui me blessent en me disant ça sont ceux qui m'ont volé et à qui je demande de rajouter mon nom et qui bien souvent refuse en m'envoyant:" t'as qu'à rien mettre sur le net" à la figure.
Ce sont ceux là qui me font du mal.

Après quelqu'un comme toi qui me le dis au cours d'un débat tel que celui là, ça n'a rien de blessant bien au contraire. C'est un point de vue défendu. Mais les petits voleurs se contentent de dire ça simplement pour se défendre sans réfléchir au vrai problème. C'est facile une fois qu'on a piqué un truc de dire: t'as qu'à pas mettre ça sur le net!

Le truc pire: les gens qui volent ton dessin, le modifie un peu et ajoute en dessous:merci de ne pas me le voler, j'y ai passé du temps... Double gavage!

J'ai eu moi aussi des cours de droit, de propriété, je suis allée visiter l'inpi. Je sais très bien à quoi je m'expose en me mettant sur le net. Mais je ne peux malheureusement pas me passer de ce moyen de communication pour gagner ma croute (pour le moment en tous cas! lol)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Keltan a écrit :

l'écrasante majorité des gens qui partagent du contenu sur le net ne sont pas des professionnels, ne feront jamais une utilisation professionnelle de leurs créations, alors à quoi bon pénaliser le peu de gens y ayant accès ?

À cause des pains au chocolat (pour reprendre l'exemple de Mary) !

J'imagine que, comme tout le monde, ton grand-père t'emmenait à la pêche et que ta grand-mère te faisait des pains au chocolat (ou des tartes aux quetsches, peu importe). Elle n'en vivait pas, c'était juste un passe-temps, et elle préfèrait les offrir (diffusion) que se les garder. Mais je ne suis pas sûr qu'elle apprécierait qu'on lui pique ses pains au chocolat (ou ses tartes aux prunes) sous prétexte que la fenêtre de la cuisine était ouverte, ou qu'on lui dise « si tu veux pas qu'on te les piques, t'a qu'à les manger dans ton coin »... Bon, peut-être qu'elle se sentirait flattée qu'on apprécie sa cuisine. Mais ce n'est pas une obligation.

C'est pareil avec les petites créations personnelles qu'on a faites avec amour avec nos petits doigts boudinés. Je trouve que c'est une question de respect.

si tu utilises une de mes photos sur ton blog, j'en reste l'auteur, c'est moi qui l'est fait, mais je ne vois pas du tout pourquoi je me devrais me sentir obligé de t'interdire de l'utiliser...

Une photo, OK, mais il n'y a pas que les photos. Si dans tes loisirs tu réalisais des images relativement complexes, qui demandent des tonnes de travail, genre des illustrations 3-D entièrement calculées par ordinateur et tout le tintouin, tu trouverais normal qu'on te les pique pour les inclure, sans te citer, dans un autre site ? J'imagine que oui, mais je pense qu'on peut comprendre que certaines personnes disent non.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mary a écrit :

Les gens qui me blessent en me disant ça sont ceux qui m'ont volé et à qui je demande de rajouter mon nom et qui bien souvent refuse en m'envoyant:" t'as qu'à rien mettre sur le net" à la figure.
Ce sont ceux là qui me font du mal.

La vache, il faut être gonflé pour en sortir une comme ça quand même ! Je te pique ton boulot et c'est de ta faute... Les cons aussi sont sur internet.

Chevalier
Hors ligne

Ouais... C'est pour ça, c'est arrivé seulement 2 ou 3 fois mais ça m'a marquée. Encore pardon de ne pas avoir précisé! :)
Ce que je n'ai jamais compris c'est que quand je vais râler (doucement... je ne suis pas virulente), je demande seulement de mettre mon nom quelque part. En dessous, ou dans un ptit coin (souvent ils enlèvent volontairement ma signature même!) Mais même ça, ils ne veulent pas. C'est pourtant pas grand chose. Je leur prête mes images, mais ils veulent même pas être respectueux un minimum en mettant mon nom!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

C'est pareil avec les petites créations personnelles qu'on a faites avec amour avec nos petits doigts boudinés

Mode Obelix On:
QUI EST BOUDINEEEEEEEEEEEEEEEEEEE???????
Mode Obelix Off

Vous pouvez reprendre le cours cette conversation.... :rolleyes:

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne
Agloval a écrit :
Askelon a écrit :

l'écrasante majorité des gens qui partagent du contenu sur le net ne sont pas des professionnels, ne feront jamais une utilisation professionnelle de leurs créations, alors à quoi bon pénaliser le peu de gens y ayant accès ?

À cause des pains au chocolat (pour reprendre l'exemple de Mary) !

J'imagine que, comme tout le monde, ton grand-père t'emmenait à la pêche et que ta grand-mère te faisait des pains au chocolat (ou des tartes aux quetsches, peu importe). Elle n'en vivait pas, c'était juste un passe-temps, et elle préfèrait les offrir (diffusion) que se les garder. Mais je ne suis pas sûr qu'elle apprécierait qu'on lui pique ses pains au chocolat (ou ses tartes aux prunes) sous prétexte que la fenêtre de la cuisine était ouverte, ou qu'on lui dise « si tu veux pas qu'on te les piques, t'a qu'à les manger dans ton coin »... Bon, peut-être qu'elle se sentirait flattée qu'on apprécie sa cuisine. Mais ce n'est pas une obligation.

C'est pareil avec les petites créations personnelles qu'on a faites avec amour avec nos petits doigts boudinés. Je trouve que c'est une question de respect.

C'est là que je ne suis pas d'accord : on a trop tendance à faire l'amalgame entre «libre diffusion» et «autorisation de vol», or c'est différent... tu vois cela comme voler un pain au chocolat parce que la fenêtre est ouverte et envoyer promener Mamie à la moindre remarque ; je vois cela comme prendre le pain au chocolat avec l'autorisation de Mamie et le faire gouter à d'autres en leur disant d'où çà vient. Et Mamie sera certainement plus contente que son pain au chocolat soit apprécié par d'autres que si elle avait écrasé la main du bonhomme à coup de rouleau à pâtisserie ...

si tu utilises une de mes photos sur ton blog, j'en reste l'auteur, c'est moi qui l'est fait, mais je ne vois pas du tout pourquoi je me devrais me sentir obligé de t'interdire de l'utiliser...

Une photo, OK, mais il n'y a pas que les photos. Si dans tes loisirs tu réalisais des images relativement complexes, qui demandent des tonnes de travail, genre des illustrations 3-D entièrement calculées par ordinateur et tout le tintouin, tu trouverais normal qu'on te les pique pour les inclure, sans te citer, dans un autre site ? J'imagine que oui, mais je pense qu'on peut comprendre que certaines personnes disent non.

Tu agis encore à rebrousse-chemin de ce que j'ai expliqué : tu parles de voler et de réutiliser sans rendre de compte à personne ; je parle de réutiliser en indiquant l'auteur avec son aval ;) bien sur que je soutiens pas les gens qui utilisent des contenus sans en avoir le droit, mais il n'est en aucun cas question de vol, le Libre ne veut pas dire que n'importe qui peut t'arracher ta création, puisque tu en conserves la propriété !

Mais pour répondre à ta question, non, cela ne change absolument rien pour moi ;) j'ai pendant un temps fait des paysages en 3D qui me prenaient des heures, idem pour mes dessins ; c'est aussi vrai pour mes photos, qui me prennent des heures à réaliser si l'on considère que je les fait en rando... c'est encore plus vrai pour mes textes qui me prennent beaucoup plus de temps. Mais je persiste à autoriser les gens à les réutiliser, parce que je ne vois pas pourquoi je ferais autrement : çà ne m'apporte strictement rien de les empêcher de diffuser mes créations, bien au contraire (sous réserve de ne pas modifier mes textes, quoique çà peut être envisageable si la modification me convient)...

Mary a écrit :

Ouais... C'est pour ça, c'est arrivé seulement 2 ou 3 fois mais ça m'a marquée. Encore pardon de ne pas avoir précisé! :)
Ce que je n'ai jamais compris c'est que quand je vais râler (doucement... je ne suis pas virulente), je demande seulement de mettre mon nom quelque part. En dessous, ou dans un ptit coin (souvent ils enlèvent volontairement ma signature même!) Mais même ça, ils ne veulent pas. C'est pourtant pas grand chose. Je leur prête mes images, mais ils veulent même pas être respectueux un minimum en mettant mon nom!

On est d'accord, c'est exécrable de s'attribuer l'œuvre de quelqu'un, encore pire si l'on enlève sa marque pour mettre la sienne et qu'on refuse toute reconnaissance sous prétexte que c'est sur le net... mais çà n'a rien à voir avec le libre  ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Keltan a écrit :

C'est là que je ne suis pas d'accord : on a trop tendance à faire l'amalgame entre «libre diffusion» et «autorisation de vol», or c'est différent... tu vois cela comme voler un pain au chocolat parce que la fenêtre est ouverte et envoyer promener Mamie à la moindre remarque ; je vois cela comme prendre le pain au chocolat et le faire gouter à d'autres en leur disant d'où çà vient. Et Mamie sera certainement plus contente que son pain au chocolat soit apprécié par d'autres que si elle avait écrasé la main du bonhomme à coup de rouleau à pâtisserie ...

Bah on voit que t'as jamais vu ma mere toi!

Mais plus serieusement je n'aime pas ton exemple! Depuis quand c'est ok de prendre quelquechose sans demander sous pretexte qu'on le fait gouter et apprecier??? Je suis desolee mais avant de faire gouter le pain au chocolat de mamie ben tu demandes a Mamie si tu peux le prendre pour partager et montrer comment il est bon a tout le monde!

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB