Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui passe pas par la grande porte !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

La Confiture Aux Quetsches
              Roym



                                                                                                                                                                                                                                    3 CORS

1. INT. SALLE À MANGER – JOUR


ARTHUR, GUENIEVRE, LEODAGAN et SELI ont fini de déjeuner. Ils sont tous à cran et regardent un pot de confiture posé sur la table.

SELI ( rompant le silence ) – Aujourd’hui…

LEODAGAN ( la coupant ) – Il y a du dessert ouais, on avait pigé.

SELI ( piquée ) – Ah vous allez pas commencer ! Si ça vous dérange, vous n’avez qu’à le dire !

LEODAGAN – Non mais j’ai bien l’droit de dire ce que je veux chez moi non ?

ARTHUR – Chez vous ?

GUENIEVRE – Père ! Essayez de vous comporter en gentil homme…

LEODAGAN ( se levant ) – Non mais pour qui elle se prend celle ça ? Vous voulez savoir ce que ça fait, une tarte de gentil homme ?

ARTHUR ( criant ) – STOOOP !


                                                                                                                                                                                                                              OUVERTURE


2. INT. SALLE À MANGER – ENSUITE

LEODAGAN est assis, le silence est revenu.


ARTHUR ( soufflant ) – J’en peux plus. Sans déconner, le premier qui rehausse le ton je le vire de table. On va goûter cette confiture…

GUENIEVRE ( Le coupant, enthousiaste ) – Oh oui ! Surtout qu’elle est drôlement bonne !

ARTUR – Pourquoi vous l’avez goûté ?

GUENIEVRE ( hésitante ) – Ah ben non… Je… Je vous attendais…

LEODAGAN – Pour qu’on partage la souffrance ensemble, c’est ça ?

SELI ( indigné ) – Comment ?

ARTHUR ( haussant la voix ) – Qu’est ce que j’ai dit ?

Le silence revient, une fois de plus.

SELI – Bon ben alors ? On va pas passer des plombes à le regarder ce pot, si ?

LEODAGAN – Ah vous me les bourrez sec là ! Faites ce que vous voulez bon sang !

ARTHUR – Beau-père ! Je vais vous virer si ça continue !

LEODAGAN – Ah mais moi, je préfère tout autant !

SELI – Pourquoi ? Elle vous plaît pas ma confiture ? Faudrait déjà en prendre une cuillère avant de critiquer !

LEODAGAN – Ah mais la critique est déjà toute faite, je peux vous l’assurer !

ARTHUR ( hors de lui ) – VOUS ALLEZ FERMER VOS MOUILLES OU JE VOUS LE FAIS BOUFFER TOUT ENTIER, MOI, LE POT DE CONFITURE !

Le silence revient.

GUENIEVRE ( se saisissant vigoureusement du pot de confiture ) – J’en ai marre moi ! Je vais le prendre pour moi toute seule !

LEODAGAN – Ah mais on vous en empêche pas…

GUENIEVRE tente d’ouvrir le pot de confiture, sans succès.


3. INT. SALLE À MANGER – PLUS TARD

ARTHUR tente d’ouvrir le pot de toutes ses forces. Il souffle et le tend à LEODAGAN.


ARTHUR – Tenez, essayez vous.

LEODAGAN ( étonné ) – Qu’est ce que vous voulez que j’en fasse ?

ARTHUR – Bah essayez de l’ouvrir, j’y arrive pas.

LEODAGAN – Non mais j’en ai rien à cirer de ce machin moi !

ARTHUR ( autoritaire ) – Ouvrez-moi ce pot, c’est un ordre !

LEODAGAN ( se saisissant du pot ) – Ah vraiment, c’est pas croyable.

LEODAGAN essaie de dévisser le couvercle de toutes ses forces. Il le repose devant lui.

SELI – Bah alors ?

LEODAGAN – J’y arrive pas.

ARTHUR (à SELI) – Bah là, je comprends pas. Vous l’avez sellé avec quoi votre machin ?

SELI ( excédé ) – Mon machin a été sellé avec votre connerie !

ARTHUR dégaine Excalibur. SELI sursaute. GUENIEVRE pousse un petit cri.

LEODAGAN ( surpris ) – Qu’est ce qu’il lui prend, il est givré ?

ARTHUR, impartial, assène alors un violent coup d’épée sur la table, et donc, le pot.

4. INT. SALLE À MANGER – ENSUITE

La table est fendue et cramée. Quelques flammèches persistent encore. Le pot est ouvert.

LEODAGAN ( abasourdi ) – Comme quoi, vous tenez de votre père.

ARTHUR ( sous le choc ) – Non mais excusez-moi… J’ai eu une pulsion.

LEODAGAN  - Ouais ben, la table l’a ressentie, votre pulsion.

SELI – Bon ben au moins le pot est ouvert.

GUENIEVRE ( guillerette ) – Oui ! Réjouissons-nous ! Aller, je me lance !

GUENIEVRE se saisit d’une cuillère, sur ce qui reste de la table, et goûte la confiture. Son sourire disparaît.

SELI – Bah alors ? Qu’est ce que vous nous faites votre tronche d’écrevisse là ?

LEODAGAN – Ah bah… Elle subit les effets secondaires du poison..

                                                                                                                                                                                                                                FERMETURE

5. INT. SALLE À MANGER – PLUS TARD

Tous sucent leur cuillère. Long silence.

SELI ( la seule qui n’ai pas goûté ) – Vous faites exprès de rien dire ?

LEODAGAN ( la bouche pleine ) – Faudrait déjà pouvoir articuler. Vous avez vraiment essayer de faire une confiture ou on est plus dans le… Ah bah non, j’ai pas de terme approprié.

SELI – Mais c’est pas possible ! Qu’est ce qui va pas encore ? J’ai arrêté les tartes pour faire de la confiture, sur les conseils de celle-là (désigne GUENIEVRE), et vous n’êtes encore pas content ?

GUENIEVRE ( hésitante ) – Eh bien, mère, c’est que… La confiture aussi… Elle aussi, elle est…

SELI – Elle est quoi ?

GUENIEVRE - …Particulière.

ARTHUR – Dégueu…

LEODAGAN – C’est pas de la confiture quoi. Vous en avez mis du sucre ?

SELI – Bah forcément, seulement la quetsche, c’est un fruit difficile à maîtriser.

LEODAGAN – Ah mais c’est de la quetsche ça ?

SELI – Bah évidemment, ça se voit tout de suite !

LEODAGAN – Ah ben moi, non seulement je vois pas, mais, en plus, je sens pas.

SELI – Vous sentez pas quoi ?

ARTHUR – Le goût. ( un temps ) Et c’est le principal problème dans tous les dessert que vous nous faites d’ailleurs. Il y a jamais de goût. C’est con, parce que c’est le truc le plus important dans un dessert.

LEODAGAN (désignant le pot avec sa cuillère) – Comme quoi, fallait pas l’ouvrir le manège.
                                                                                                                                                                                                                                        NOIR

ARTHUR ( over ) – Non, comme quoi faut arrêter les desserts là.




-

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'aime bien, je retrouve bien les personnages, sauf Léodagan, et je trouve que tous s'énervent un peu trop ! ^^

Mais c'est quand même un bon épisode ! :D

Semi-Croustillant
Hors ligne

Merci. Ouais bah ils sont tous à cran et puis pour moi, c'est plus marrant quand c'est dans l'extrême. On retrouve pas Léodagan... Zut...

Croustillant
Hors ligne

Un épisode très sympa, un bon successeur des tartes . C'est bien écrit, les répliques collent bien.

Roym a écrit :

LEODAGAN ( abasourdi ) – Comme quoi, vous tenez de votre père.

Et voilà une réplique très bien trouvée. Et puis Léodagan qui reproche à Arthur un excès de virilité, c'est sympa à voir :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ah bah je l'ai innocemment faites, celle là. Merci.

Chevalier
Hors ligne

félicitations, les répliques sont bien trouvées, surtout celle là:
LEODAGAN  - Ouais ben, la table l’a ressentie, votre pulsion.
N hesite pas à en poster d'autres!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'aime bien le ton des dialogues et je trouve l'acte III particulièrement réussi. C'est un variation bien sympa sur l'épisode de la tarte aux fraises. Bravo.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Merci!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Très bon scénario ;)

Je me demande tout de même - le reste colle plutôt bien avec les personnages - si Arthur irait jusqu'à défoncer la table...

Et Léodagan s'énerve très facilement :D

Mais bon ce n'est pas grand-chose, et sinon ce scénario est tout bon :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Bah moi j'ai tout simplement adoré , certains trouvent que les personnages s'énervent un peu vite mais j'ai vu tellement d'épisodes où dès que les personnages sont à table , ils perdent   vite patience pour des raisons parfois improbables ! Un épisode qui colle très bien a la série , j'en redemande XD !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

bien joué :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Thanks! Je suis en train d'en faire deux autres! Merci benfica25 ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Coucou,
j'aime bien ton scenario, mais c'est clair qu'ils sont vraiment tous à cran, alors après c'est clair que ça a son charme, mais faut aimer. Je trouve qu'Arthur est pas assez exaspéré, c'est vraiment ça qui me fait rire chez lui.
J'aurais plutôt vu un truc du genre :

SELI – Bon ben alors ? On va pas passer des plombes à le regarder ce pot, si ?

LEODAGAN – Ah vous me les bourrez sec là ! Faites ce que vous voulez bon sang !

ARTHUR – Nan mais bien maintenant, on va pas se mettre dessus pour une histoire de confiotte !

LEODAGAN – Mais c'est pas ça le problème ! Elle arrive avec sa tarte qu'on peut pas bouffer sans se casser une dent, très bien, après c'est une confiture aux quetsches, je vous raconte même pas l'aspect du machin, mais là si on y met pas un terme tout de suite on va finir par manger de la compote au céleri !

SELI – Pourquoi ? Elle vous plaît pas ma confiture ? Faudrait déjà en prendre une cuillère avant de critiquer !


Bon, je dis ça comme ça car je vois assez mal Arthur dire "Beau-père ! Je vais vous virer si ça continue !"
Mais pour le reste bon boulot, c'est très sympa !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Oui, en effet. Mais j'ai revu récemment le Livre I et ben dans de nombreux épisodes, il pique des crises, il envoi barrer les gens,  il s'énerve et va frapper la personne concernée...etc. Dans un épisode d'une autre saison, il vire de table Léodagan et Séli, je crois. Donc c'est pas un mou.

Après, mon scénar est un peu trop dans l'extrême. Mais je trouve ça marrant moi, quand les gens s'engueulent.

Chevalier
Hors ligne

Moi j'aime bien, tu as trouvé le ton juste ! Bravo.

Chevalier
Hors ligne
Roym a écrit :

SELI – Bah alors ? Qu’est ce que vous nous faites votre tronche d’écrevisse là ?

LEODAGAN – Ah bah… Elle subit les effets secondaires du poison..

Ravageur comme réplique. Sublime, j'approuve.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Scénario trés intéressant, c'est bête que le pot fut ouvert ( genre on arrive pas à l'ouvrir pour pas le manger).
Sinon idée excellente.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB