Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui aime bien pisser du haut des remparts !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ce sketch est la suite directe de La grotte de Padraig, Livre I, verset épisode 34.


La grotte de Padraig (suite)

3 CORS

1. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Arthur, équipé pour l'expédition, a convoqué Léodagan et Bohort afin de les emmener de nouveau à la grotte de Padraig.

Arthur
Quoi ? Qu'est-ce qui va pas, encore ? Puisque je vous dis qu'il y a une émeraude géante à rapporter.
Léodagan
Et à quoi ça va nous servir, une émeraude géante ? Vous allez l'exposer dans la salle du trésor, je suppose ?
Arthur
Eh ben, ça fait classe, non ?
Léodagan
Donc ça nous rapportera pas un rond ! Au moins, un coffre rempli de pièces, on peut en faire quelque chose. Mais je me déplace pas pour ramener un souvenir !

OUVERTURE

2. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Arthur continue à essayer de convaincre Léodagan.

Arthur
On peut très bien vendre l'émeraude géante à un souverain étranger en échange de terres. Allez, vous venez ?
Léodagan
Non, non, et non !
Arthur
Si on la vend, vous aurez votre part !
Léodagan
C'est pas une question de pognon mais de respect ! L'autre fois, vous avez quand même insinué lourdement comme quoi je me fichais de la gloire.
Arthur (ironique)
Et c'est pas le cas ?
Léodagan
Si, mais ça ne se dit pas.
Arthur
Ah non, mais vous m'aurez tout fait.
Léodagan
Je-bouge-pas-d'ici !
Arthur (se tournant vers Bohort)
Allez seigneur Bohort, venez, on va trouver un remplaçant. (fort, en direction de Léodagan : ) Et remplacer un chevalier démotivé, on y perdra pas au change.
Léodagan
Je me marre !
Arthur
Bohort, vous venez ?
Bohort (qui reste assis)
Je reste avec le seigneur Léodagan, heu... par solidarité !
Arthur
Quoi ?

3. EXT. FORÊT - JOUR
Arthur, Bohort et Perceval progressent lentement dans une forêt sombre. Bohort s'arrête et essaie d'enlever un caillou (imaginaire) dans sa chausse. Perceval en profite pour s'assoir sur un tronc.

Arthur (impatient)
Allez, magnez-vous, on n'est pas encore arrivés !
Bohort
Je suis désolé, Sire, mais mes chausses me font mal.
Perceval
De toute façon on n'a pas pris de retard, si ?
Arthur
Ah si ! Je vous l'ai pourtant bien expliqué : on a beaucoup de chemin à faire.
Perceval
Nan mais la forêt, c'est bon, on l'a trouvée. Donc il reste plus qu'à atteindre la clairière, entrer dans la grotte, buter l'ogre et récupérer le machin, là.
Arthur
N'oubliez pas qu'entre l'entrée de la grotte et le repaire de l'ogre, il y a un souterrain de plusieurs lieues. On en a pour quelques heures de marche avant de l'atteindre. Si vous vous magnez pas, il fera nuit quand on ressortira de la grotte.
Perceval
Ah ouais, et comme on n'a pas vu d'auberge dans les parages...
Bohort
Je vais peut-être dire une bêtise, mais est-ce qu'on ne ferait pas mieux de chercher une auberge, justement, plutôt qu'une grotte ? Ainsi on aurait une base arrière en cas de coup dur.
Arthur
Bohort, vous commencez à m'énerver ! Déjà que j'en reviens pas d'avoir dû vous menacer pour que vous veniez...
Bohort (effrayé)
Ah, ne m'en parlez pas, j'ai cru que vous vouliez vraiment me trucider !
Perceval (à Arthur)
Et pourquoi vous avez pas fait pareil avec Léodagan ?
Arthur
Mais j'ai fait pareil avec lui ! Seulement il est moins impressionnable que Bohort... Bohort, c'est bon, on peut repartir ?
Bohort
Oui, je crois que je n'ai plus de caillou... Aïe... voilà que ma rage de dent se réveille.
Arthur (reprenant la route)
Allez, tout le monde me suit !
Bohort
Mais, Sire, et ma rage de dent ?
Perceval (à Bohort)
Allez, suivez-nous, sinon vous allez vous perdre.
Bohort (qui revient en courant)
Mais ne me laissez pas seul dans cette forêt diabolique ! Vous êtes malades !

4. INT. CAVERNE - JOUR
Arthur, Bohort et Perceval, torche en main, progressent prudemment dans l'étroit tunnel de la grotte de Padraig. Au loin, un grognement se fait entendre.

Arthur
Ah, c'est l'Ogre à Deux Têtes, on est arrivés.
Bohort
Mon dieu, mon dieu, mon dieu...
Perceval
Pas trop tôt !
Arthur
Maintenant, silence !
Bohort
Mais à quoi bon, Sire, on n'a aucune chance ! C'est un ogre, il est sûrement deux fois plus grand que nous, et en plus il a deux têtes !
Arthur
Moins fort ! Bon, tout le monde a compris le plan ?
Bohort
Le plan pour aller rejoindre les anges au ciel...
Arthur
Mais arrêtez un peu, c'est moi qui prend tous les risques, pour vous il n'y a aucun danger !
Perceval
Sire, on pourrait récupérer le plan, juste pour être sûr ?
Arthur
Récupérer le... ?
Perceval
Ouais, tout redire depuis zéro.
Arthur
Ah, récapituler ! Pfouuuu... Vous avez raison, mieux vaut être sûr de notre coup, surtout avec vous... Donc, première phase, on s'approche furtivement de l'ogre. Furtivement, ça va, tout le monde comprend ?
Perceval
Ouais, me prenez pas pour un idiot, je sais ce que ça veut dire.
Arthur (suspicieux)
Dites voir ce que ça veux dire.
Perceval
Ça veut dire qu'on s'approche sans faire de bruit.
Bohort (désabusé)
Désolé si mes claquements de dents vous dérangent.
Perceval
Mais est-ce que ça veut dire qu'il faudra pas parler ?
Arthur
Mais évidemment ! Sans faire de bruit, c'est sans faire de bruit !
Perceval
Nan mais d'accord, c'était pour être sûr.
Arthur
Ensuite, on lui saute tous dessus. Comme il ne s'y attendra pas, ce sera facile de l'immobiliser : Bohort, vous attrapez un bras, Perceval l'autre bras, et moi je me charge de ses jambes.
Perceval
Et ses deux têtes ? Il pourrait pas nous donner des coups avec ?
Arthur
Non, parce qu'à peine revenu de sa surprise, il va se faire décapiter par Excalibur. Car pendant que vous le tenez par les bras, j'aurai le temps de lui démolir ses genoux, ça fera diversion, ce qui me permettra de lui trancher un cou, puis l'autre.
Bohort
Juste une chose, Sire : est-ce qu'on a le droit ?
Arthur
Quoi ?

5. INT. CAVERNE - ENSUITE
Bohort essaie de convaincre Arthur.

Bohort
Tout de même, frapper quelqu'un en traître, ce n'est pas très chevaleresque. Ne ferions-nous pas mieux d'abandonner ?
Arthur
Mais c'est pour vous que je propose ce plan ! Si vous préférez qu'on l'attaque de front, je suis tout à fait partant !
Bohort (effrayé)
Ce n'est pas ce que je voulais dire, Sire...
Perceval
Attaquer le front ? Je croyais que vous comptiez lui trancher le cou ?
Arthur
De toute façon on ne va pas en discuter plus longtemps, le plan est prêt, suivons-le !
Bohort
Sire, je refuse de participer à un assassinat !
Arthur
Un assassinat ? Mais c'est un ogre, une créature malfaisante qui terrorise la région !
Perceval
Et puis il y a l'émeraude géante à ramasser. Quand je vais raconter notre quête au père Blaise, il va être scié !
Bohort
Sire, vous dites qu'il terrorise la région ? Mais il vit au plus profond d'une grotte ! S'il terrorisait la région, il aurait implanté son quartier général près de l'entrée. De toute façon, la région c'est quoi : une gigantesque forêt où personne n'habite. Quant à parler de créature malfaisainte, je vois plutôt un pauvre hère qui vit en ermite dans l'obscurité, sans doute honteux de sa laideur. Et vous voulez l'assassiner pour lui dérober son trésor ? Mais alors nous ne valons pas mieux que des brigands !
Arthur
Heu, ouais, c'est pas faux...
Perceval
J'allais le dire !

FERMETURE

5. INT. SALLE À MANGER - SOIR
Séance de débriefing entre Arthur et la Dame du Lac. Perceval est présent et écoute en silence.

Arthur
Déjà, on s'est encore perdus avec toutes ces clairières.
La Dame du Lac
Encore ? Vous n'aviez pas fait une carte ?
Arthur
Si, si, mais même. Bon, après, on a fini par trouver, mais... comment dire...
La Dame du Lac
Après, il suffisait de repérer le rocher triangulaire.
Arthur
Ben oui mais... il y a eu un éboulement ! Voilà : un éboulement ! Du coup, plus de rocher triangulaire, juste un gros tas de pierre.
La Dame du Lac
Un éboulement ? Mais... c'est tout plat !
Arthur
Ah ben oui, je sais pas comment ça s'est goupillé, mais... un éboulement !
La Dame du Lac
Flûte, du coup l'entrée de la grotte est peut-être obstruée ?
Arthur
Ah oui, en plus !
La Dame du Lac
Ah c'est trop bête, une émeraude pareille, rien de tel pour booster votre prestige !

Perceval
Alors, Sire, ça vaut le coup ou pas que je raconte notre quête au père Blaise ?


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Une petite scène en bonus :


INT. CHAMBRE D'ARTHUR - NUIT
Arthur et Guenièvre sont allongés. Le roi raconte sa journée.

Guenièvre
Mais pourquoi vous ne l'avez pas tué ?
Arthur
Ben... Comment vous expliquer ça... Imaginez-vous à la place de l'ogre.
Guenièvre (outrée)
Hein ? Qu'est-ce que vous insinuez ? Que je suis moche ?
Arthur
Mais pas du tout ! Je vous demande juste de vous mettre à sa place, de comprendre sa situation.
Guenièvre
D'accord, mais méfiez-vous !
Arthur
Cet ogre qui vit seul dans une grotte, vous ne croyez pas qu'il est malheureux ?
Guenièvre
Mais c'est une créature malfaisante ! On dit qu'il mange les enfants !
Arthur
Oui, mais il ne l'a pas choisi !
Guenièvre
Ah bon ?
Arthur
Vous croyez peut-être qu'il s'est dit : tiens, qu'est-ce que je vais faire comme métier ? Paysan ? Non, passer la journée à trimer dans la merde, très peu pour moi. Troubadour ? Je sais pas jouer d'un instrument. Ogre ? Ah ouais, en plus ça tombe bien, j'aime les enfants. Vous croyez qu'il a choisi d'être ogre ? Non, il est ogre, c'est la nature qu'il l'a fait ainsi, il a rien demandé à personne.
Guenièvre
Ça n'empêche que c'est une créature malfaisante.
Arthur
Imaginez, le pauvre gars, tellement laid qu'il fait peur aux enfants !
Guenièvre
Justement, il les bouffe.
Arthur
Tellement moche qu'il n'ose pas sortir de sa grotte. Il est là, seul au monde, sans personne à qui parler.
Guenièvre
Eh ben, ça n'a pas l'air marrant.
Arthur
Heureusement, il a une consolation dans la vie : son émeraude, son trésor... son précieux. Et nous, on vient lui dérober. Mais il va être encore plus malheureux !
Guenièvre
Ben non, puisque vous devez le tuer d'abord.
Arthur
Ah ouais. Mais vous trouvez pas ça injuste ?
Guenièvre (finalement émue)
C'est vrai que je n'avais pas pensé à tout ça. Ce pauvre hère, seul et détesté de tous...
Arthur
Du coup on l'a laissé.
Guenièvre (scandalisée)
Quoi ? Vous n'avez pas recueilli ce pauvre diable ?

Arthur se prend la tête à deux mains...


Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Ah ah ah, excellent comme d'habitude !

Croustillant
Hors ligne

Ah oui ! Je l'avais lu au début le 26 avril au soir, sans le bonus, et je m'étais dit que la résolution était une très bonne idée mais qu'elle était trop rapide. Mais avec le bonus c'est parfait ! Il n'y a pas que la résolution qui est bonne : tout est bien écrit et ça sonne bien. Donc, une excellente suite :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB