Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est corollaire au noyau, mais qu’est pas directement dans l’cœur du fruit ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

C'est vrai que j'aurais du mettre des circonflexes  ^discipline^

Semi-Croustillant
Hors ligne

Coucou ! (ceci est un message de paix très important) (j'avais initialement écris "massage de paix", c'était bien aussi ^^)

J'aime beaucoup Venec, moi. Déjà, c'est un truand, ça c'est certains, m'enfin un petit truand, quoi, le gars qui bidouille des trucs pas catholiques mais qui n'est pas non plus capable d'organiser le machin à grande échelle... En cela, comme ça a déjà été dit, il est assez proche d'Arthur : il a de l'ambition mais est entouré par des benêts qui lui pourrissent régulièrement le résultat.

En fait, je remonte le sujet car j'avais souvent pensé que Venec était un genre de Planteur-je-m'tranche-la-gorge, pour ceux qui connaissent les Annales du Disque-Monde : Planteur, c'est un vendeur de saucisses dans les rues, il vend des "saucisses dans des p'tits pains" dégueux, et il est très présent dans le cycle. Même s'il n'est jamais le héros d'un des bouquins, il interfère avec beaucoup (de héros) et tente plein de choses : par exemple, le jour où le cinéma fait son entrée dans le Disque-Monde, il saute sur l'occasion pour essayer de devenir producteur.
Tout comme Venec, il est toujours dans les parages avec ses petites magouilles, et il s'humanise au fil du temps.

Mais ce qui m'a fait venir, c'est qu'hier en revoyant le livre III, je suis tombée sur un moment où Venec dit à Arthur :
"Et là, Sire, vous m'égorgez !"
...
La phrase favorite de Planteur étant "et là, je m'tranche la gorge", vous imaginez si j'ai bondit du coq à l'âne (!) plus vite que la lumière !

Alors ? Coïncidence ? Ou référence ?

Des avis de ceux qui connaissent les deux univers ?

Croustillant
Hors ligne

La comparaison ne m'étais jamais venue à l'esprit mais maintenant que tu le dis, oui, oui, il y a du planteur dans Venec.

C'est possible qu'Astier fasse un clin d'oeil à Discworld; ça ne m'étonnerait pas qu'il aime cette série phare du genre fantasy.

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Ameya a écrit :

Des avis de ceux qui connaissent les deux univers ?

Malheureusement je ne connais pas très bien Kaamelott... :b
Non, en vrai je ne connais pas du tout Disque-Monde ^^"

Et pour moi "planteur" n'est pas du tout imbuvable ! :rolleyes:

Semi-Croustillant
Hors ligne

@Avalon : Ouep, ça ne me surprendrai pas non plus. Je suis même assez sûre qu'on pourrait en trouver d'autres. Merlin et Rincevent, peut-être ?

@Bothan : J'ai dis imbuvable moi ? Naaaaan :D

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

L'un des modèles cosmogoniques donnés en exemple dans L'Exoconférence peut aussi faire référence au Disque-monde, non ?

(Pour accrediter la thèse de la référence, quoi, suivez un peu)

Chevalier So Briqué
Hors ligne
Bothan a écrit :

Et pour moi "planteur" n'est pas du tout imbuvable ! :rolleyes:

Magnifique, ta remarque :lol:

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

C'est pas pour rien qu'on m'appelle le fourbe dit "bothaniser".

Funny fact, le planteur était au programme de la soirée d'hier, ce que j'ignorais complètement à l'heure de mon message :D

Semi-Croustillant
Hors ligne
Askelon a écrit :

L'un des modèles cosmogoniques donnés en exemple dans L'Exoconférence peut aussi faire référence au Disque-monde, non ?

(Pour accrediter la thèse de la référence, quoi, suivez un peu)

Zut, je vais être obligée d'avouer que je n'ai pas vu L'Exoconférence !
Du coup, je ne situe pas la référence... Bon, plus qu'à aller fouiller à droite et à gauche pour voir de quoi tu parles...

Chevalier
Hors ligne

Ah ben non le mieux c'est d'attendre que tu le vois en entier ! C'est un passage très drôle qui serait dommage de sortir de son contexte. ;)
En tout cas, moi je ne connais pas du tout l'univers du Disque-monde, alors je me suis renseigné un peu et oui ça a carrément l'air d'y faire référence ! ( à moins que ce soit le Disque-monde qui fasse référence à un modèle cosmogonique antérieur ? )

Chevalier Pile Poil
Hors ligne

Ben si c'est

Spoiler : Exoconf
(Cliquez pour afficher)
La tortue avec les éléphants
c'est surtout à la culture Hindoue que ça fait référence à la base.
Possible que pour le Disque-Monde, l'auteur s'en soit inspiré...

Semi-Croustillant
Hors ligne

Bon ben du coup j'ai lu le spoil quand même, hein... Sachant que j'ai rien contre le principe du spoil, dans le sens où pour moi, connaître d'avance un élément d'une intrigue ne détruit pas mon plaisir, puisqu'il me reste à découvrir le cheminement, et que ça, c'est fantastique !

Bref, du coup, je suis pas mécontente de moi, l'hypothèse d'une corrélation entre les univers d'Astier et de Pratchett ne sont pas totalement aberrants. Malgré tout, je nuance : étant fan inconditionnelle de Pratchett, je suis consciente de mon obsession et du fait que je prend possiblement mes désirs pour des réalités.

N'empêche, ça aurait de la gueule, c't'hommage, moi j'dis !

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Bon c'est pas que je veuille casser l'analogie entre Venec et le gars du Disque-monde, mais il faut aussi tenir compte du fait que Venec est un peu un personnage archétypal du "Truand au grand coeur" (bon pour le grand coeur c'est vrai que je cherche encore mais comme il est sympathique on a faussement cette impression de "grand coeur")  mais avec le côté bras cassé caractéristique de la série.

De plus "égorger" est un verbe qui est souvent utilisé de manière argotique pour dire que l'on est pris à la gorge (financièrement).

Mais cela ne veut pas non plus dire que Venec n'est pas un clin d'oeil à ce personnage, puisque je pense qu'il est tout à fait possible que AA soit un lecteur de pratchett, mais de là à lui avoir inspiré le pesonnage de Venec, j'ai tout de même un doute.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Oh bon sang je suis à la bourre ! Désolée, Flamm', j'avais pas vu ta réponse !
Je ne pense pas en effet que Planteur ait pu inspirer Venec, mais plutôt, comme tu le dis si bien, que ce puisse être un simple clin d’œil.

En tout cas, étant en train de relire Les Petits Dieux, je suis tombée hier sur un passage qui m'a fait cash penser à Kaamelott : le personnage principal, accompagné de son dieu sous forme de tortue est paumé en plein désert et crève de soif. Il tombe sur une chèvre et la trait, en se satisfaisant du fait que son dieu n'ait pas décidé de la tuer ou de la changer en eau.

Bref, ça m'a fait rire. C'était juste pour vous partager le truc, je ne m'attarde pas, c'est HS complet là :)

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Ben tu vois, là, avec la chèvre et l'eau, je vois plus l'hommage bizarrement ^^

Chevalier
Hors ligne

Ah ouais, carrément ! En tout cas, tous ces potentiels hommages me donnent très envie de plonger dans cet univers du Disque-Monde. Je le mets sur ma liste des trucs dans lesquels j'ai envie de plonger :p

Chevalier Pile Poil
Hors ligne

Pas un hommage... En souvenir du p'tit.
RIP

Pécore
Hors ligne
La Dame du Parc a écrit :
Flammèche a écrit :

Venec c'est exactement le personnage qui, comme Léodagan, la série n'avait pas commencé sur un ton humoristique serait juste détestable.

On pourrait rajouter Loth dans cette catégorie, et ce même s'il arrive au moment où la série devient plus sérieuse, d'ailleurs. Alors que le répurgateur, à l'inverse, on le voit dans les premiers livres et pourtant on le trouve détestable quand même. A mon avis, ça vient d'une part du fait que quand les personnages commettent des atrocités, on ne les voit pas les commettre, et d'autre part de leur façon de les raconter comme si c'était des banalités. Le problème du répurgateur, c'est qu'il ne raconte pas ses atrocités sans émotions, il y prend du plaisir, alors que Loth raconte l'assassinat de son père comme si de rien n'était (idem quand le duc d'Aquitaine raconte la mort de sa femme d'ailleurs). Du coup, si c'est banal pour eux, ça le devient aussi pour nous (alors que quand Lancelot veut tuer Lionel, et qu'on a la scène sous les yeux, on voit bien que c'est pas si anodin de tuer quelqu'un de sang froid).

Mon super avis sur le meurtre, Loth et le duc d'Aquitaine

Je ne suis pas d'accord avec toi. J'ai trouvé cette scène avec Loth difficile à voir. Pour moi, il y a trois principales réactions, face à un meurtre qu'on a soi-même commis.

— Le choc.
La personne va donner peu de détails, et va plutôt exprimer ses émotions, la peur de ce qu'elle a fait, sa colère.

— L'intérêt.
La personne ne va pas exprimer beaucoup d'émotions, elle va donner des détails pour que l'interlocuteur se sente impliqué. Elle va prendre son temps, comme le ferait un ami qui raconte une anecdote, ou comme le ferait un conteur. C'est plutôt la réaction de Loth, dans la scène où il raconte comment il a tué son père.

— La fascination.
La personne a commis un meurtre mais n'en ressent ni peur, ni culpabilité ; elle peut ressentir du plaisir. Si elle donne des détails morbides, ils ne serviront qu'à donner un contexte à ses émotions, un peu comme dans le cas du « choc », mais dans l'autre sens. La personne va parler d'une atrocité comme d'une fête. C'est, effectivement, la réaction du Répurgateur.
« Y en avait qui couinaient, un peu ? »


Ainsi, bien que Loth n'ait apparemment pas pris de plaisir à tuer son père, il en parle comme il discuterait de chasse ou de mobilier, ainsi il donne une description visuelle et animée de la scène : « Je l'avais pourtant étranglé pendant 5 bonnes minutes, le fumier », « la vieille carne »,« bleu outremer », « grands yeux rouges », « respiration sifflante ». En ce qui me concerne, cela ne devient pas banal. Cela reste plutôt difficile à supporter.


Et le duc d'Aquitaine, alors ?

Je rangerais sa réaction avec celle de Loth. Il ne tue pas sa femme directement, mais la fait tuer, ce qui n'est pas beaucoup mieux. Il relate sa mort en une trentaine de secondes, comme Loth relate celle de son père. Le duc donne pour sa part une description de l'action, et je dois reconnaître qu'il déshumanise un peu son ex-épouse : « Les articulations soutenaient plus son poids... » « Elle a commencé par se remplir d'eau... » « Elle avait tellement gonflé... » « Elle n'avait plus conscience de sa masse […] six heures après, elle était crevée !? » Mais je trouve son récit plus drôle.
Peut-être parce que sa femme n'y a pas grand-chose d'humain, peut-être parce qu'il se concentre sur l'action, et pas sur les détails visuels.

Voilà, désolé(e) pour ce long post basé sur une seule phrase. Mais que voulez-vous, je suis détailliste en chef à la fac de lettres classiques de Nanterre. :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Je remonte aussi ce post
Dis-donc, tu vas te calmer sur les up toi ?
Bon, même si j'imagine que c'est déjà arrivé jusqu'ici, mais au cas où (pas trouvé dans la recherche), vous êtes allés faire un tour sur le site kaamelott.com ?
Y a un avis de recherche sur Venec... :)

Voilà, info intéressante si vous étiez pas au courant, et puis, info qui tombe à l'eau si vous étiez au courant !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Oui, on a su, ça, mais je sais plus où on l'a rangé :b

Tu m'étonnes qu'ils le recherchent, il a volé un roi à la Bretagne... Arthur qui s'appelait, un roi tout pété qu'il en emmené à Avalon/Rome. Fumie... Ah ben nan !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Je crois qu'il s'appelait... Carbure...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB