Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum à prendre avec des circonflexes. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Pile Poil
Hors ligne

En attendant le fenouil il a lu le topic.

Eh oui mémé, t'es bien mouchée héhéhé !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Mat a écrit :

J'aime bien quand il cause Avalon, c'est toujours beau :cool:
D'un autre côté, quand tu passes après lui, t'as l'air d'un fenouil quoi.

- Dis, tatie ?
- Quoi ?
- T'es passée après qui ?
- Avalon. Pourquoi ?
- :b Pour rien. :siffle:

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

De QUOI !? :o
Mat aurait subrepticement traité Mataty de fenouil sans même que je m'en rende compte !? :mad:
Quoi, on dit "une fenouille" ? "Une fenouillette" ?


Euh... Okay, donc ce mot existe, en fait. x)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

OK, mon p'tit coeur, j'augmente ta part d'héritage. Bon, maintenant, faut que je trouve un second job pour l'héritage de l'Asticot :rolleyes:

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

:lol:
:hug:

Chevalier Pile Poil
Hors ligne

Mais je te visais pas DU TOUT Mataty enfin, c'est de moi que je parlais allons ! :hug:

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

T'inquiète pas Matouchko, tu sais bien que je t'aime ! :love:
En revanche, continue à te déplacer dos au mur, juste au cas où j'oublie que je ne suis qu'amour :b

:hug:

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Avalon (message de 2:54:24) : ce que tu dis est très convaincant. En effet la petite phrase de Perceval apporte du sens et n'est donc pas inutile. Du coup je suis convaincu.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Eh ben mes cousines, vous êtes fortiches en analyse ! :p
Moi qui commençait à trouver ce livre V décousu, vous m'avez pas mal réconcilié avec !

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne

Rien à redire quant aux analyses d'Avalon (oui, j'ai enfin lu, même si je n'ai pas encore commenté). Notamment tout ce qui concerne la dernière scène (ou la Cène, ai-je envie d'écrire, parce qu'il y a probablement une volonté de conférer à Arthur un côté christique avec cet ultime discours aux Chevaliers/Apôtres) du roi à la Table Ronde : me suis jamais marré non plus quand Perceval "casse" le monologue d'Arthur, en lui avouant comme un môme à son père la rupture entre l'importance qu'Arthur accordait au départ à la Quête du Graal, et la succession futile de rois que cela a fini par devenir en son absence. Ce qui peut être vu comme du désamorçage (non, pas de Duc d'Aquitaine ici) est finalement bien loin d'en être, et les propos du gosse Perceval, comparé à un Karadoc qui non seulement est con mais surtout l'ignore, sont lourds de sens.

Enfin, j'ai sans doute rien ajouté de bien intéressants, mais tout ça pour dire que j'approuve à 200% Avalon.

Pécore
Hors ligne

Excellent topic qui apporte une vision intéressante de la série

Semi-Croustillant
Hors ligne

Très belle analyse. Je voyais vaguement le livre V comme ça (merci Tatie Cryda de m'avoir fais passer le lien ^^). Comme étant très sombre mais pas à ce point là. Tu as soulevé un bon nombre de métaphores et de sens. C'est pour ça qu'a mon sens, le livre V est le meilleur de tous, car il est si profond et si amer tout autant que cruel (scusez moi, mais la scène de la table ronde m'a fait pleurer :'( ). Puis on éprouve pas mal de pitié pour ces personnages qui nous faisaient rire avant. J'ai a peine esquissé un sourire durant cette saison et quand j'y repense, j'ai encore un poids sur le coeur '-'

Même si c'est vrai que les passages avec Karadoc et Perceval sont toujours frais. Mis côte à côte avec Arthur, cela donne un ton assez étrange qui me pousse à rire mais en même temps à me dire de me la fermer par compassion pour le roi qui s'est déchu tout seul.

Et c'est pour ça que je ne comprends pas les analyses comme celle du Fossoyeur de film qui juge cette saison très maladroite dans sa construction, car le comique et le tragique sont liés et chaque scène tragique est de suite désamorcée par une scène comique et inversement. A mon sens, il ne voit pas les choses assez loin et ne voit pas que ce comique est là pour appuyer le tragique. Car dans le malheur du roi, d'autres rient et clairement s'en foutent pas mal de ce qu'il ressent (cf la table ronde avec Karadoc qui à le culot de l'enguirlander).

Bref, très belle analyse :D

Pécore
Hors ligne

C'est une saison où le jeu des acteurs peut s'exprimer  (perso Anne Girouard m'a bluffé) et où la musique est magistrale

Semi-Croustillant
Hors ligne

Je remonte ce post (analyse que j'adore et que je me surprends à relire de temps) pour évoquer un p'tit truc... Je sais pas si c'est déjà sorti quelque part, sûrement que oui, mais bon, comme d'hab, je suis un peu à la ramasse, donc tant pis, je me lance. Quand Arthur pose enfin sa question à Prisca, et que Méléagant se lève pour aller la "manipuler", ben j'ai réalisé que... Tous les gens qui étaient derrière les deux assis dans l'herbe, le voyant se lever, s'enfuient tous, les enfants se taisent, et le théâtre se vide... Comme si "il savaient"...
Voilà, je sais absolument pas comment ça peut s'analyser, mais bon... J'vous pose ça là.

Quoi, vous êtes revenue juste pour ça ?
Mais nan mais ça fait plaisir aussi de relire les copains...

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

C'est bien de faire remonter cette analyse de temps en temps, parce qu'elle est vraiment bien vue :)

Pour la fuite des gens devant Méléagant, j'avais noté ça et comme tout ce qui a trait au théâtre fantôme, j'avoue ne pas trop piger le délire, sachant que la veille ils mangeaient et rigolaient à côté de lui.
Le théâtre fantôme est une vraie énigme, pour moi.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Faudrait vraiment que je la lise un jour, cette analyse dont tout le monde parle. :|




(Je dis ça depuis deux ans quand même !! :lol:)

Le 10/08/2015, Coco l'asticot a écrit :

Un jour je lirai ce topic. Un jour. :| :b

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB