Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne confond pas un clafoutis et une part de clafoutis !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Pile Poil
Hors ligne

Moi je trouve qu'il a bien répondu. Et la meilleure réponse que j'ai pu entendre sur ce genre de "polémique", vient du JDG dans sa dernière F.A.Q
"Il faut arrêter de penser qu'un groupe de personnes est comme une termitière, avec tous ses membres qui pensent la même chose. Certains vont avoir de l'humour, d'autres non. Ce n'est pas rendre service aux gens que de vouloir à tout prit les faire vivre dans une bulle."

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Sacré ramassis de conneries. Pas étonnant de la part du JDG. Un grand adepte de l'humour oppressif, notre cher Fred.
Et la réponse de AA est pitoyable et a lancé une sacrée vague de harcèlement sur la pauvre fan qui a juste émis une critique.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

J'débarque là. Et j'capte rien. Quelqu'un pour être un peu plus ... explicatif sur ce sujet ? En vous r'merciant ! ;-)


Edit : ok c'est bon, j'ai l'info. :-)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Mat a écrit :

Moi je trouve qu'il a bien répondu. Et la meilleure réponse que j'ai pu entendre sur ce genre de "polémique", vient du JDG dans sa dernière F.A.Q
"Il faut arrêter de penser qu'un groupe de personnes est comme une termitière, avec tous ses membres qui pensent la même chose. Certains vont avoir de l'humour, d'autres non. Ce n'est pas rendre service aux gens que de vouloir à tout prit les faire vivre dans une bulle."

Pas au courant pour AA non plus, mais j'ai vu la FAQ JDG et si je suis d'accord avec la première phrase, la seconde m'a fait bondir. Qu'est-ce que l'"humour" dans la tête de Fred ? "Certains vont accepter de rire de ce que nous considérons comme des  plaisanteries et d'autres non" m'aurait semblé plus juste.
Et puis son argument d'ancien obèse ne tient pas. Quand on commence à rigoler d'une "particularité" qui nous fait souffrir quelle qu'elle soit, c'est juste qu'on est épuisé par le mode défensif et qu'on hurle avec les loups pour avoir un semblant de paix. C'est aussi une façon de désamorcer une attaque, en se portant le premier coup. C'est douloureux quand même.
Je regarde volontiers le JDG et ris souvent de leur conneries, mais ça m'empêche pas de ne pas tout accepter d'eux et "Certains vont avoir de l'humour, d'autres non" je ne l'accepte pas. C'est prétentieux et irrespectueux.
De plus, entre "vivre dans une bulle" qui ne rend en effet service à personne, et ne pas "s'en prendre plein la gueule parce que ça fait marrer les copains", il y a un fossé abyssal qu'ils n'hésitent pas à franchir.
"L'enfant de Juron" ne fait pas dans la finesse, c'est sa signature, après, on le suit... ou pas.

Chevalier
Hors ligne

Moi ce que je comprends pas trop c'est pourquoi AA est parti au quart de tour. Y a pas mal de gens qui se considèrent comme favorables à l'égalité et qui se sentent insultés quand on leur dit qu'ils ont eu des propos homophobes ou sexistes, comme si on les accusait d'être eux-mêmes homophobes ou sexistes. On en a déjà eu sur le forum, d'ailleurs, et la réaction d'AA me laisse à penser qu'il en fait peut-être partie. Comme si y avait d'un côté des gens franchement sexistes/homophobes et de l'autre, des gens irréprochables.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Sauf que là ce n'est pas AA qui tient des propos sexistes ou homophobes mais ces personnages dans un contexte médiévalo-fantaisie. Ce n'est sans doute pas la première fois que AA reçoit ce type de reproche et peut-être était-ce la goûte de trop et qu'il a répondu de manière un peu trop virulente. Et il me semble qu'il est un peu coutumier du fait et ne prend jamais de pincette lorsqu'il répond sur twitter à un commentaire qu'il prend mal et ce quel que soit le sujet.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Je viens de trouver sur un forum quelconque une retranscription d'un tweet où AA répond vertement un truc du genre "j'ai pas de conseil à recevoir pour l'écriture de K..." (je suis soft).
Si c'est de ce tweet du 4 janvier dont vous parlez, je suis comme Bothan, je le trouve incroyablement mal dosé ! :o Sa réponse est un couperet. Il y avait indéniablement moyen de répondre plus proprement, quelle que soit la teneur de la réponse. On peut défendre ses opinions sans tuer son adversaire :/

Chevalier So Briqué
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Je viens de trouver sur un forum quelconque une retranscription d'un tweet où AA répond vertement un truc du genre "j'ai pas de conseil à recevoir pour l'écriture de K..." (je suis soft).
Si c'est de ce tweet du 4 janvier dont vous parlez, je suis comme Bothan, je le trouve incroyablement mal dosé ! :o Sa réponse est un couperet. Il y avait indéniablement moyen de répondre plus proprement, quelle que soit la teneur de la réponse. On peut défendre ses opinions sans tuer son adversaire :/

Donc lui aussi il a à la fois la main lourde et la main verte ? :p

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Voilà l'echange... c'est en effet mal dosé
1515753380.png

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Merci, je n'avais pas réussi à trouver le commentaire de la victime.

Chevalier
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Sauf que là ce n'est pas AA qui tient des propos sexistes ou homophobes mais ces personnages dans un contexte médiévalo-fantaisie. Ce n'est sans doute pas la première fois que AA reçoit ce type de reproche et peut-être était-ce la goûte de trop et qu'il a répondu de manière un peu trop virulente. Et il me semble qu'il est un peu coutumier du fait et ne prend jamais de pincette lorsqu'il répond sur twitter à un commentaire qu'il prend mal et ce quel que soit le sujet.

Raison de plus pour ne pas prendre ça autant à coeur si c'est même pas ses propos à lui qui sont remis en cause. Après, c'est pas toujours facile de déterminer ce qui est problématique dans les propos des personnages, vu qu'on prend pas au sérieux tout ce qu'ils disent. Je pense que ça dépend du ressort comique, en fait. Quand Léodagan dit que les catapultes, ça fait un peu tantouze à côté des trébuchets (ou autre propos de cet acabit), on voit bien qu'il est dans l'excès et il a aucune crédibilité donc je trouve que l'emploi d'un terme homophobe ne pose pas tellement de souci : il se ridiculise lui-même en disant ça. En revanche, y a des moments où un personnage est dans le rôle de celui qui envoie une bonne répartie, et dans ces cas-là, je trouve ça plus embêtant de faire appel au sexisme, parce qu'on est tenté de prendre parti pour le personnage qui clashe. Par exemple, quand la duchesse d'Aquitaine dit à son mari qu'elle "ne peut pas dormir avec une femme", ça me met plus mal à l'aise qu'autre chose, je peux pas trouver que c'est "bien envoyé" alors que c'est fondamentalement sexiste.

Pour en revenir à AA, il devrait savoir justement qu'en tant que personne connue, s'il clashe ouvertement quelqu'un, y a un vrai risque que certains de ses fans fassent de même et que ça tourne au lynchage, même si c'est pas ce qu'il voulait. Donc il devrait prendre davantage de pincettes qu'une personne lambda quand il répond en public (après, en discussion privée, il fait ce qu'il veut).

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Qu'est-ce que l'"humour" dans la tête de Fred ? "Certains vont accepter de rire de ce que nous considérons comme des  plaisanteries et d'autres non" m'aurait semblé plus juste.
Et puis son argument d'ancien obèse ne tient pas. Quand on commence à rigoler d'une "particularité" qui nous fait souffrir quelle qu'elle soit, c'est juste qu'on est épuisé par le mode défensif et qu'on hurle avec les loups pour avoir un semblant de paix. C'est aussi une façon de désamorcer une attaque, en se portant le premier coup. C'est douloureux quand même.
Je regarde volontiers le JDG et ris souvent de leur conneries, mais ça m'empêche pas de ne pas tout accepter d'eux et "Certains vont avoir de l'humour, d'autres non" je ne l'accepte pas. C'est prétentieux et irrespectueux.
De plus, entre "vivre dans une bulle" qui ne rend en effet service à personne, et ne pas "s'en prendre plein la gueule parce que ça fait marrer les copains", il y a un fossé abyssal qu'ils n'hésitent pas à franchir.

Tout pareil ! :hug:

Et globalement d'accord avec ce que vous avez dit. (Même si le "tantouze" de l'exemple de Parky me gêne un peu quand même. ^^ Mais moins que l'autre exemple ("dormir avec une femme"), effectivement.)

Parky a écrit :

Pour en revenir à AA, il devrait savoir justement qu'en tant que personne connue, s'il clashe ouvertement quelqu'un, y a un vrai risque que certains de ses fans fassent de même et que ça tourne au lynchage, même si c'est pas ce qu'il voulait. Donc il devrait prendre davantage de pincettes qu'une personne lambda quand il répond en public

Complètement ! Comme on le voit sur le screenshot, il a été retweeté 5000 fois, et donc beaucoup plus lu... La personne a dû passer en privé vu tout ce qu'elle se prenait dans la gueule. ><

Chevalier Pile Poil
Hors ligne

Et ça, on en parle ?

5a4f769509fac2e2048b456a.JPG

Sans compter qu'elle se déclare misandre et que si un mec se déclarait misogyne, il s'en prendrait tellement dans la gueule...

Chevalier
Hors ligne

A 1ère vue, j'aurais tendance à dire que c'est de la provocation et que c'est également mal dosé, parce qu'on se demande si c'est du 1er degré ou du 2nd degré, justement. Après je sais pas dans quel contexte elle a écrit ça, mais autant je comprends qu'on puisse s'enflammer un peu durant un débat et j'aime pas quand les gens disent "Ah vous êtes trop agressives, vous desservez votre cause !", autant si elle a sorti ça à froid, ça laisse planer un doute sur ses aspirations à l'égalité.
Et bien sûr, si elle le pense vraiment et que c'est du 1er degré, bah c'est pas jojo, et c'est triste d'en arriver à détester tout un groupe de personnes (que ça soit les hommes, les femmes, ou autre).
Ceci dit, son message à AA n'était pas du tout sur le même ton, donc la réponse d'AA paraît d'une agressivité disproportionnée par rapport à ce qu'elle lui a dit.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

On va vraiment devoir re-re-re-re-re-re-re-re-expliquer la différence entre la misandrie (qui n'existe pas) et la misogynie (qui est bien réelle, systémique et systématique) ? Réexpliquer la réappropriation d'insultes (car les féministes sont traitées de misandres depuis toujours pour décrédibiliser leur lutte, c'est pour ça qu'elles le revendiquent ironiquement aujourd'hui) ? Réexpliquer en quoi dire "je veux éradiquer [groupe oppresseur car il opprime]" (toujours ironiquement, en plus) est différent de dire "je veux éradiquer [groupe opprimé sans raison autre que le racisme/l'homophobie...]" ?

On a déjà eu ces discussions un milliard de fois. Si vous voulez pas comprendre, tant pis. Perso j'ai plus le temps pour ça. Plus l'envie non plus.

Tiens, amuse-toi : http://bafe.fr/tag/misandrie/
Des textes à lire.

Sinon, en deux minutes :

Flash required


PS : quel rapport entre ce tweet / sa bio et le fait que AA lance une vague de harcèlement sur elle ?



(edit : j'ai posté avant de voir ton message, Parky)

Chevalier
Hors ligne

Je suis d'accord concernant le principe de réappropriation d'insultes pour les tourner en dérision, mais je pense que c'est à manier avec parcimonie quand nos propos peuvent être lus par absolument n'importe qui. Les féministes qui détesteraient les hommes, dans 99 % des cas c'est juste un gros cliché, mais sur Internet on trouve de tout, et parfois, on tombe sur le specimen rare de femme qui déteste réellement les hommes et qui estime sincèrement que les femmes devraient toutes être lesbiennes. Promis, j'ai déjà lu un article qui disait vraiment ça et quand, comme moi, on veut croire un peu en l'humanité, on pense que c'est de l'ironie, jusqu'au moment où on se rend compte qu'en fait non :| Mais bon, dans mon cas, j'ai lu assez de textes féministes pour savoir que c'est une opinion très marginale et pas du tout représentative de la majorité des féministes. En revanche, si quelqu'un qui n'y connaît pas grand chose et qui a quelques a priori sur le féminisme tombe sur des propos de féministes qui jouent avec la réappropriation d'insultes sans que l'ironie soit vraiment évidente, y a un risque que celle-ci ne soit pas perçue, et je trouve que le tweet en question est dans cette catégorie. C'est différent quand on s'adresse majoritairement à des gens bien informés (sur un blog par exemple), qui connaissent les clichés classiques sur les féministes et qui comprennent immédiatement que l'utilisation qui en est faite est ironique.
Dans le même genre, si je dis que je suis une "vegan carencée qui ne mange que des fruits et des légumes bio et sans gluten", ça sera évident pour les gens qui connaissent le sujet que je tourne en dérision les clichés classiques, mais des gens qui n'y connaissent rien ne penseront même pas forcément qu'il s'agit de clichés, donc ils se diront plutôt "Oulah elle est bizarre celle-là".

C'est pour ça que, comme je disais précédemment, je pense que c'est du 2nd degré, mais je pense néanmoins que c'était mal dosé.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Je suis d'accord que la pertinence peut être discutée (mais pas par n'importe qui, cela dit, perso je ne me permettrais pas d'aller dire à une féministe qu'elle dessert sa cause ;) ), oui. D'ailleurs à une époque j'avais mis "persécuteur d'hétéro" en tweetname parce qu'un type m'avait dit qu'il était persécuté en tant qu'hétéro x) et ben plus tard je l'ai retiré car un mec est venu me voir en MP pour me demander pourquoi j'avais ça en TN, il était sincèrement perplexe. Il m'a demandé ce que j'avais contre les hétéros, et tout. x) Je lui ai expliqué, il a compris, situation réglée. Mais du coup j'ai estimé que la blague valait pas le coup, j'avais peur de justement desservir ma cause. ^^"
Bref, c'est un autre débat, à avoir en interne, je pense.
Ça ne change rien au fait qu'attaquer une féministe sur ça, c'est absurde. ^^

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Coco a écrit :

On a déjà eu ces discussions un milliard de fois. Si vous voulez pas comprendre, tant pis. Perso j'ai plus le temps pour ça. Plus l'envie non plus.

Franchement ce serait bien de se détendre la quiche ici-bas.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Chef de Clan
Hors ligne

Au risque de me faire l'avocat du diable... (Attention, j'affirme rien, je pose la question. Pas envie de me faire couper la tête :rolleyes: )

On passera sur le tweet réponse d'AA certes mal dosé.
Mais le climat qu'il a mis dans K, c'est d'époque, non ? Quand Léodagan dit à Arthur qu'il gouverne comme une femme, ou tous ces trucs-là, ça appuie simplement sur le fait qu'à l'époque où c'est censé avoir lieu, les femmes sont encore considérées comme inférieures, plus faibles, elles ne gouvernent pas, etc., non ? Et pareil pour les "Bohort, pédale" and co, c'est mal vu d'aimer les hommes dans un monde médiéval ? Ils utilisaient sûrement pas ces mots-là à l'époque, c'est remixé avec des mots d'aujourd'hui. Genre plutôt pour dénoncer ?
Parce que partant de là, on pourrait aussi s'insurger des moqueries sur les déficiences mentales, avec par exemple les "cousins débiles" de Perceval, mais personne le fait ?

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Qu'en sais-tu, que personne ne le fait ? :b
Y'a effectivement d'autres choses discutables dans Kaamelott, pas que le sexisme et l'homophobie. Sur 40h de série, on pourrait faire une analyse très pointue. ^^

Pour ce qui est de l'époque, je vais citer mon moi du passé :

En novembre 2015, Coco a écrit :

Oui enfin, étant donné que la série est bourrée d'anachronismes, même si d'autres trucs sont crédibles, je trouve pas exagéré d'affirmer qu'AA fait ce qu'il veut de son produit. Il a envie d'imaginer un Arthur contre la peine de mort ? Il le fait. Je dis peut-être une connerie (j'y connais rien en Histoire) mais ça me semble pas crédible du tout.
L'emploi des termes homophobes et des remarques sexistes ne permet pas particulièrement, à mon sens, de s'immerger dans l'histoire et dans l'époque. Si on est pas gêné par Attila qui rencontre Arthur Pendragon, on est pas gêné par l'absence d'insultes homophobes dans la bouche des personnages dont les textes sont de toute façon en décalage complet avec le parler de l'époque.


Mais encore une fois, je ne dis pas qu'il faut ba-ba-bannir tout ceci sans réfléchir. Je dis juste qu'il faut faire attention à comment on utilise tout ça. L'important, pour moi, c'est de ne pas banaliser les termes, les scènes problématiques (scènes de viol...), le sexisme et l'homophobie ordinaires, etc. Il faut savoir les utiliser à bon escient, de façon à ce que le spectateur se dise naturellement : "ce que je regarde / ce que je viens d'entendre est mal / pas normal".
Quand Léodagan dit "on en a déjà un qui gouverne comme une femme !", y'a que les personnes sensibilisées au féminisme qui tiquent. Le gars lambda, il rigole parce que "haha la honte il gouverne comme une femme".

C'était ici : http://forum.onenagros.org/viewtopic.ph … 89#p216789


Quant au fait de "dénoncer" :

En novembre 2015 aussi a écrit :

"Vous êtes pas chez les lopes ici."

Wiktionnaire a écrit :

lope :
(Argot) (Péjoratif) Homosexuel.

"- On en a déjà un qui gouverne comme une femme, on va pas en faire collection, si !?
- J’vais vous envoyer quinze jours aux travaux forcés, vous m’direz si vous trouvez qu’ça fait femme !
"
Sexisme qui passe tranquillement, c'est réducteur de "faire femme" / "gouverner comme une femme".

"Parce que votre bal merdique c'est enrichissant ? Quatre jours à voir gigoter des tarlouzes."

Wiktionnaire a écrit :

tarlouze \taʁ.luz\ féminin (Argot)

1. (Vulgaire) (Injurieux) Homosexuel.
2. (Vulgaire) (Injurieux) Personne manquant de force, de courage.

Le deuxième sens est une extension du premier : les homos (tarlouzes, tantouzes, tapettes, lopettes...) manquent de force et de courage, c'est bien connu... :rolleyes:

"Non mais d'habitude, vous gouvernez un peu à la tantouze, quand même..."

Wiktionnaire a écrit :

1. (Populaire) (Péjoratif) (Sexualité) Homme homosexuel.
2.(Vulgaire) (Péjoratif) (Vieilli) (Sexualité) Sodomite, homosexuel passif.
3.(Vulgaire) (Injurieux) (Figuré) Couard, pleutre, pleurnichard, etc. avec ou sans référence explicite aux préférences sexuelles.

"avec ou sans référence explicite aux préférences sexuelles", bref, c'est homophobe.

(Je suis allé chercher les définitions pour être sûr de ne pas qualifier d'homophobe un terme qui n'aurait rien à voir, d'une part, et pour qu'on soit tous d'accord sur la définition des termes — au cas où certains ne soient pas connus de tout le monde.
Je vous prends pas pour des cons, hein, loin de là. ^^)

Dans toutes ces citations (liste non exhaustive), je trouve qu'on est vachement sur du premier degré. On ne se moque pas de Léodagan qui est un gros beauf bourrin homophobe. On rit parce que la pique est bien lancée, parce que le texte est bon, le rythme est bon, l'acteur est bon. On ne rit pas des homos ou des femmes, hein, c'est pas ce que je dis. Mais on admet qu'il est normal de traiter un homme de "gonzesse" ou de "tarlouze" s'il n'est pas assez viril.


Je passerai sur les insultes du Maître d'Armes ("p'tite pucelle", "p'tite tapette", "vieille pute dégarnie", Arthur qui dit "je m'fais traiter d'gonzesse", "grosse tata", "ma mignonne"... beaucoup de sexisme et un peu d'homophobie, en somme) parce qu'on est vraiment sur de l'insulte pour de l'insulte* et que pour être honnête ça me fait mourir de rire, mais... dans l'idée, j'trouve ça dommage. :b
Mais en fait je trouve ça dommage à plus grande échelle. Je trouve ça dommage que les insultes au féminin soit plus drôles, plus percutantes, plus insultantes.

[...]

Donc je pointe pas particulièrement Kaamelott du doigt. Elle s'inscrit juste là-dedans (et avec brillo, AA utilise à merveille ces odieuses insultes), mais forcément ça aide pas à la lutte contre le sexisme et l'homophobie ordinaires.

Agloval a écrit :

En tout cas, si on s'interdisait ce genre de procédé, on ne pourrait plus avoir de personnages ayant le moindre défaut.

C'est pas une question de s'interdire tout terme offensant. Il s'agit juste de faire attention à ne pas les banaliser. Ces termes sont parfois utilisés dans la vie de tous les jours pour désigner des gens faibles, honteux...
Je ne dis pas que VOUS utilisez ces termes. Mais des gens le font. Mais vous connaissez qui qui fait ça ?
Ceux qui sont peu utilisés (genre "tantouze" je l'entends quand même pas souvent souvent), c'est parce que c'est de l'argot. Mais moi-même je me retiens très souvent de lâcher un "mais quelle tapette !" quand un mec n'ose pas faire quelque chose.




...est une p'tite, à la volette...

C'était ici : http://forum.onenagros.org/viewtopic.ph … 45#p216645

(J'ai enlevé quelques trucs qui ne sont plus d'actualité, et aujourd'hui je nuancerais ce qu'il y a avant l'astérisque... je serais plus sévère avec le Maître d'Armes, j'veux dire. ^^)



Quand je vous dis qu'on se répète... :rolleyes:



Bernard : :lol:

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Liberty a écrit :

Mais le climat qu'il a mis dans K, c'est d'époque, non ? Quand Léodagan dit à Arthur qu'il gouverne comme une femme, ou tous ces trucs-là, ça appuie simplement sur le fait qu'à l'époque où c'est censé avoir lieu, les femmes sont encore considérées comme inférieures, plus faibles, elles ne gouvernent pas, etc., non ?

Pour moi il n'y a pas besoin de chercher midi à quatorze heures : Léodagan nous est présenté comme une caricature du militaire bourrin. Ce genre de langage fait partie de la description. Kaamelott n'est pas misogyne (ou homophobe), parce que les dialogues où Léodagan reproche à Arthur de gouverner comme une femme (ou emploie le mot tantouze) sont là pour montrer son côté con sur les bords.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

"- On en a déjà un qui gouverne comme une femme, on va pas en faire collection, si !?
- J’vais vous envoyer quinze jours aux travaux forcés, vous m’direz si vous trouvez qu’ça fait femme !
"
Sexisme qui passe tranquillement, c'est réducteur de "faire femme" / "gouverner comme une femme".

Arthur est blessé par l'insulte. Lui aussi est sexiste. C'pas que "Léodagan ce gros bourrin".

Coco l'asticot a écrit :

Dans toutes ces citations (liste non exhaustive), je trouve qu'on est vachement sur du premier degré. On ne se moque pas de Léodagan qui est un gros beauf bourrin homophobe. On rit parce que la pique est bien lancée, parce que le texte est bon, le rythme est bon, l'acteur est bon. On ne rit pas des homos ou des femmes, hein, c'est pas ce que je dis. Mais on admet qu'il est normal de traiter un homme de "gonzesse" ou de "tarlouze" s'il n'est pas assez viril.


Et puis bon, il a bon dos, Léodagan, mais faut pas oublier qu'il est loin d'être le seul à utiliser ce langage.

Coco a écrit :

"p'tite pucelle", "p'tite tapette", "vieille pute dégarnie", Arthur qui dit "je m'fais traiter d'gonzesse", "grosse tata", "ma mignonne"... beaucoup de sexisme et un peu d'homophobie, en somme

Les Calédoniens disent "des pédales", dans le message.
Séli a probablement utilisé ce mot-là aussi pour insulter le Duc, qui a compris/retenu "pédiatre".
Guenièvre : "p'tit pédé, va."
Guenièvre : "Je crois que j'ai traité votre tante de grosse gouine..."
Mevanwi à Perceval : *tousse tousse* "Pédé..."
La Duchesse d'Aquitaine : "J'ai épousé une grosse tatie."
La Duchesse d'Aquitaine : "J'peux pas dormir avec une femme".
Anna : "Vous êtes une gigantesque tarlouze."

Etc, etc.
Ces sept derniers exemples, ces cinq personnages-là... toutes des femmes. Ce sont aussi des caricatures de militaires bourrins ? :)

Chevalier
Hors ligne

Je trouve que ça fait bizarre dans la bouche de Mevanwi et Guenièvre d'ailleurs, ça leur va pas trop d'utiliser ce genre d'insultes =/ En plus c'est dans des contextes où n'importe quelle insulte aurait fait l'affaire, il était pas question d'un "homme lâche et efféminé", donc y avait vraiment pas de raison de recourir à des insultes homophobes.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB