Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui respire pas la compote !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

La Duchesse d'Aquitaine : "J'ai épousé une grosse tatie."

Et alors ? C'est des choses qui arrivent, non ? :|

Qu'est-ce t'en sais, t'es célibataire !
Pas faux :/




:p

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

:lol:

:hug:

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Léodagan n'était qu'un exemple. Les chevaliers de la Table Ronde, il n'y en a (quasiment) pas un pour rattraper l'autre. Après, c'est aussi une caricature liée à l'époque. Par exemple quand Arthur et Guenièvre emploient le mot « bonniche » à l'égard d'Angharad, il y un mépris de classe qui allait de soi à l'époque.

Bref, chaque fois que ces personnages disent « pédale » ou ce genre de mot, c'est pour mettre en scène un côté un peu con de leur caractère.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Ah, donc tout à l'heure c'était pour caricaturer le militaire bourrin, et maintenant c'est pour caricaturer... tout le monde ?

Sincèrement — sincèrement, hein — quand tu entends un perso employer un terme comme ça, tu te dis qu'il est con ? À chaque "pédé" / "pédale" / "tapette" / etc, tu ne ris pas de la punchline, mais tu ris du perso qui se ridiculise en utilisant ce mot ? Vraiment ? :beuh: Si oui, bravo, mais tu dois bien être le seul. :/
Ces termes sont juste là parce qu'ils sonnent bien. Employés par des personnages de tout type. Des militaires, des hommes, des femmes, des bourgeois'e's, des sous-fifres... Sans aucune remise en question, jamais. Sans moquerie explicite sur le terme : on rit de la personne qui se mange le tacle, pas de celle qui le prononce. On banalise ces termes, on trouve ça drôle de traiter quelqu'un de tapette ou de pédé.

Bref, j'pense qu'on arrivera pas à tomber d'accord, donc j'insiste pas.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Mon analyse : 142 % d'accord avec Coco. Pas besoin de souder les chevaux en cadres, presque tous les personnages emploient des insultes sexistes/homophobes parce qu'AA ne s'est jamais posé la question de savoir si c'était souhaité ou souhaitable et a employé les insultes qui lui venaient naturellement, à lui et des millions d'autres personnes, parce que ça sonne bien dans le texte. Partant de là, le monde se divise en deux catégories : ceux qui en prennent conscience et passent à autre chose, et ceux qui essaient d'inventer des justifications historico-comico-culturelles. Moi, je creuse.

Un seul exemple : quand Léodagan dit à Arthur qu'il gouverne comme une gonzesse, ça ne s'appuie sur rien d'autre que sur le fait communément admis − aujourd'hui comme il y a 1 500 ans − que faire quelque chose « comme une femme » est réducteur, inférieur, faible, critiquable ; il y avait sans doute des manières plus subtiles de faire passer le message, mais « gouverner comme une gonzesse », c'est clair, c'est efficace, tout le monde comprend. Pas besoin de chercher là une volonté de ridiculiser Léodagan − il a vraiment besoin de traiter tout le monde de « pédale » pour passer pour un gros con ? −, de coller à une hypothétique réalité historique − coucou l'épée magique, les sabres Laser, les armures Renaissance et les dragons géants − ou une quelconque dénonciation − où ? quand ? pas un seul épisode ne dénonce ça. La réplique repose juste sur l'idée générale qu'être une femme, c'est moins bien qu'être un homme, et faire des trucs de femmes quand on est un homme, c'est péjoratif. C'était certes bien plus franchement admis à l'époque qu'aujourd'hui, mais la mécanique de fond est toujours bien là et la réplique fonctionne à merveille.


Donc oui, il y a des trucs problématiques dans Kaamelott. On peut le nier autant que l'on veut, y chercher toutes les explications ou excuses que l'on veut, ça ne changera pas cet état de fait. Est-ce que c'est une raison pour cramer la série et crucifier AA sur pilotis ? Non. Est-ce qu'il faut arrêter de regarder la série en se marrant, y compris durant les scènes problématiques ? Non. Est-ce qu'il faut réfléchir à ce qui est problématique dans la série et se demander pourquoi et comment plutôt que d'essayer par tous les moyens de le justifier a posteriori ? Je pense que ça serait une bonne chose, oui.

C'est tout pour moi, merci bonsoir :hug:

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

Sincèrement — sincèrement, hein — quand tu entends un perso employer un terme comme ça, tu te dis qu'il est con ? À chaque "pédé" / "pédale" / "tapette" / etc, tu ne ris pas de la punchline, mais tu ris du perso qui se ridiculise en utilisant ce mot ? Vraiment ? :beuh: Si oui, bravo, mais tu dois bien être le seul. :/

Mais oui ! C'est pas le mot « tapette » qui est drôle, c'est le fait qu'il le dise (quel con !). Quand Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, je ris de Léodagan, pas d'Arthur. Et je suis sûr de ne pas être le seul.

Je ne trouve pas drôle de traiter quelqu'un de tapette, je trouve ça minable. Et lorsqu'un personnage caricatural se ridiculise en traitant les gens de tapette, je trouve ça drôle (quel con !).

Mais en effet, on n'est pas d'accord, tant pis.

Askelon : pour moi, quand Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, ça illustre sa misogynie, et c'est raccord avec le fait que Léodagan est (entre autres) une caricature de militaire bourrin.

Vous croyez vraiment que lorsque Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, les spectateurs se disent « ah ah ! il a raison, Arthur est un mou ! » et pas plutôt « ah ah ! quel bourrin ce Léodagan ! » ? Dans la mesure où Arthur nous est présenté comme un bon roi (« le Juste ») alors que Léodagan est présenté comme un roi plutôt incompétent (c'est Séli qui tient la barraque, la population fuit la Carmélide, quand des envahisseurs se pointent il s'enfuit par un passage secret...) il me semble qu'il n'y a pas d'ambiguïté : c'est de Léodagan qu'on se moque.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne
Agloval a écrit :

Vous croyez vraiment que lorsque Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, les spectateurs se disent « ah ah ! il a raison, Arthur est un mou ! » et pas plutôt « ah ah ! quel bourrin ce Léodagan ! » ?

Non, je crois que les spectateurs ne se disent rien de particulier, ils rient de la scène dans sa globalité, sans essayer de la disséquer pour déterminer l'élément comique principal et son hypothétique revendication ; imaginer l'une ou l'autre des réactions que tu cites revient pour moi à essayer de justifier après coup une écriture qui comme je l'ai dit plus haut n'a pas d'explication particulière, et ça pose le problème de noyer le propos initial – c'est une insulte clairement mysogine qui n'apporte rien à la série ou au personnage – sous un flot de d'arguties techniques et de justifications plus ou moins valables. Même en admettant que certaines répliques sexistes/homophobes soient justifiées, c'est un ressort tellement largement employé dans la série – la liste de Coco plus haut est édifiante – qu'on ne pas ne  pas remarquer qu'il y a un problème de fond à prendre en considération.

Encore un fois, on peut nier ce problème, mais ça ne le fera pas disparaître ; c'est un soucis de perception, pas d'opinion. Et ça n'empêche personne non plus d'adorer la série et de se poiler en la regardant :)

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Toutes ses réactions me terrifies !
C'est triste de constater que nous sommes dans une époque où on ne peut plus rien dire..je ne rentre pas dans les détails par ce que certains on des idées trop arrêter et surtout trop étriquer.
Je ne me reconnais absolument pas dans vos propos qui me glace le sang.
(Je sais je ne fait pas du tout avancer votre débat mais je tenais juste à exprimer mon ressenti )

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

On peut tellement plus rien dire que des milliers de gens débattent sur le sujet depuis une semaine ;) D'accord en revanche pour ce qui est des idées arrêtées voire étriquées, c'est vrai qu'il est assez inquiétant de voir à quel point les gens peuvent décréter une œuvre sacrée, intouchable au point de s'interdire de réfléchir à certaines de ses facettes :)

Chevalier
Hors ligne

De mon coté, j'aurai plutot tendance à rejoindre Agloval sur le fond.

Coco l'asticot a écrit :

quand tu entends un perso employer un terme comme ça, tu te dis qu'il est con ? À chaque "pédé" / "pédale" / "tapette" / etc, tu ne ris pas de la punchline, mais tu ris du perso qui se ridiculise en utilisant ce mot ? Vraiment ? :beuh: Si oui, bravo, mais tu dois bien être le seul. :/

Non, il n'est pas le seul.
Même si la liste de Coco est édifiante, je pense que la caricature est tellement flagrante ( cf: la réccurence de certains propos) qu'il ME semble (aussi) évident que l'effet comique de la réplique est cette mise en évidence du coté bourrin ( mysogine/homophobe... suivant le cas/personnage).
Une façon de ne pas prendre les gens pour des cons ( de les tirer vers le haut ? ) en les poussant à réfléchir par eux mêmes via cette évidence sous entendue.

Chevalière Urbi et Urdi
Hors ligne

Sur les aspects oppressifs de K je ne pense pas avoir grand chose à apporter au schmilblick, je suis globalement un peu d'accord avec tout le monde (ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées...)

Mais tout ce ramdam autour du tweetgate... Comment dire...
La réaction d'AA était clairement disproportionnée, et si sa contradictrice (-euse ?) a été harcelée sur twitter, c'est très con. En revêche est-ce que ça méritait vraiment tout cette shitstorm ? #JePoseLaQuestion

J'ai l'impression que la réaction d'AA tient surtout à son agacement face à ce qu'il perçoit comme des fans qui lui disent quoi faire avec son bébé. C'est pas la première fois qu'il réagit de la sorte (remember Mme Bohort...)

Je l'imagine bien avoir répliqué du tac au tac, sans penser à son nombre de followers et aux conséquences possibles. C'est pas très malin de sa part, mais ça ne le rend pas non plus responsable des réactions de ses fans bas de plafond.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Je vais paraphraser la réponse d'Ask' à bibi avec mes mots à moi, mais ce n'est pas qu'on ne peut plus rien dire, c'est exactement le contraire. C'est qu'on a au contraire toujours cette liberté d'expression qu'à présent, il n'y a plus uniquement la frange de la population adepte d'un humour se basant sur des insultes homophobes, sexistes, psychophobes et validistes qui s'exprime, mais également la frange de la population qui invitent les gens à se questionner sur ces propos problématiques et ce qu'impliquent leurs répercussions dans notre société. Ça s'appelle la pensée. Et à titre personnel mon sang ne se glace absolument pas à l'idée qu'on s'échappe petit à petit d'une société où les minorités devraient tout accepter dans les oeuvres culturelles et se taire, j'en respire même un peu mieux. Et Kaamelott n'est pas exempt de remise en question à ce niveau-là. Ce qui ne m'empêche pas d'être passionné par la série ! :) D'ailleurs je trouve ça plus sain d'avoir un avis critique sur une œuvre et/ou son auteur plutôt que de vouloir les mettre à tout prix sur un piédestal.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Dediud a écrit :

De mon coté, j'aurai plutot tendance à rejoindre Agloval sur le fond.

Coco l'asticot a écrit :

quand tu entends un perso employer un terme comme ça, tu te dis qu'il est con ? À chaque "pédé" / "pédale" / "tapette" / etc, tu ne ris pas de la punchline, mais tu ris du perso qui se ridiculise en utilisant ce mot ? Vraiment ? :beuh: Si oui, bravo, mais tu dois bien être le seul. :/

Non, il n'est pas le seul.
Même si la liste de Coco est édifiante, je pense que la caricature est tellement flagrante ( cf: la réccurence de certains propos) qu'il ME semble (aussi) évident que l'effet comique de la réplique est cette mise en évidence du coté bourrin ( mysogine/homophobe... suivant le cas/personnage).
Une façon de ne pas prendre les gens pour des cons ( de les tirer vers le haut ? ) en les poussant à réfléchir par eux mêmes via cette évidence sous entendue.

Nan mais, vous êtes de mauvaise foi là, c'est pas possible ? :beuh:
Vous allez vraiment me faire croire que quand vous entendez la Duchesse dire "j'ai épousé une grosse tatie." ou Guenièvre dire "p'tit pédé, va.", vous vous dites "AH ! Quelle fantastique caricature du côté bourrin de ce personnage." ?? :beuh:
Je rejoins — à la surprise générale — totalement Ask : AA a écrit ça sans réfléchir, parce que ça sonnait bien. Sérieusement, prenez un peu de recul sur le truc. Y'a plein d'insultes pas oppressives, pis y'en a qui le sont, ça dépend juste de ce qui passait le mieux dans la scène. Y'a aucune moquerie ou caricature de la Duchesse, de Guenièvre, de tous les persos qui utilisent ce genre d'insultes...

On pourrait éventuellement mettre Léodagan et le Maître d'Armes* à part, car eux les utilisent vraiment beaucoup et Léodagan est effectivement connu pour être un bourrin, mais dans ce cas je trouve qu'il manque quelque chose de fondamental : des contradicteurs/trices. C'est bien beau de faire un personnage sexiste, homophobe ou autre, mais si y'a personne en face pour le faire remarquer explicitement, ses remarques ont un gros risque d'être juste banalisées, pas remises en question. Nous, on connaît la série par cœur, donc on a le temps d'analyser le truc dans sa globalité et de construire une critique de tel ou tel personnage. (Edit : tiens d'ailleurs en relisant la discussion, je vois qu'Agloval a cité la BD pour argumenter. Si on en vient à citer ça pour montrer que Léodagan est un personnage moqué... c'est que c'est pas si évident, non ? :') ) Mais n'oubliez pas que la grande majorité des gens qui connaissent Kaamelott sont des "casu", iels ont vu quelques épisodes en vrac à la télé. Une fois sur deux quand on me parle de Kaamelott, les gens ont du mal à retrouver le nom des personnages principaux ou à repérer de qui je parle quand je dis "Léodagan" par exemple (ça m'est arrivé y'a encore quelques jours). Donc de là à avoir une vision globale du truc et à se dire "ah oui, là il dit "tarlouze", mais c'est un trait de caractère récurrent chez ce personnage connu pour avoir des idées arriérées et conservatrices !"... :/
Et même les gens qui connaissent Kaamelott mieux que ça, hein... La plupart vont rire de la punchline, de la situation, de la personne qui se prend l'insulte. Je vous assure.

Le mieux, si le but était de faire un personnage "caricature" et de "dénoncer" ce genre de propos, c'est :
1. qu'il soit le SEUL (ou presque) à utiliser ces termes, pour ne pas les banaliser. (Raté : TOUS les persos (ou presque) les utilisent.)
2. qu'il soit confronté à des personnages qui lui mettent le nez dans sa merde.

Vous vous souvenez de Rabbi Jacob ? De Funès joue un homme raciste.
1. Il est le seul (ou presque ?) à tenir des propos racistes.
2. Les autres personnages le lui reprochent explicitement. Le mot "raciste" est prononcé pour le qualifier. Là, le comportement est dénoncé, pas banalisé.
Je vous invite fortement à regarder cette super vidéo de Licarion :

Flash required



*pour le Maître d'Armes, ça me semble quand même assez évident que le ressort comique est basée sur les insultes, pas sur une caricature en mode "hoho quel bourrin celui-là". "Vieille pute dégarnie", "p'tite pucelle", etc... Ce qui est drôle c'est : 1) L'insulte en elle-même, souvent percutante et originale à la fois ; 2) le running-gag des insultes féminines balancées à tout va.
Bref, les insultes sont encore une fois banalisées, on les aime et on les ressort à toutes les sauces sur le tapis. (Et quand on le fait, soyons honnêtes : c'est pas pour ridiculiser celui qu'on cite. C'est parce que l'insulte est drôle.)


(Ah et, évidemment : +1000, West'.)


(Edit : Ask, ça vaudrait peut-être le coup de déplacer tout ça dans le topic des débats ? On est un peu parti'e's en HS ^^)

Chevalier
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

Vous allez vraiment me faire croire que quand vous entendez la Duchesse dire "j'ai épousé une grosse tatie." ou Guenièvre dire "p'tit pédé, va.", vous vous dites "AH ! Quelle fantastique caricature du côté bourrin de ce personnage."

ben, oui... bourrin, débile, les deux à la fois... (ou d'autres adjectifs collants à telle ou telle situation).

Coco l'asticot a écrit :

C'est bien beau de faire un personnage sexiste, homophobe ou autre, mais si y'a personne en face pour le faire remarquer explicitement, ses remarques ont un gros risque d'être juste banalisées, pas remises en question...

Mais le "boulot" d'Astier, c''est d'écrire de la FICTION... pas de faire de la pédagogie !

Coco l'asticot a écrit :

Le mieux, si le but était de faire un personnage "caricature" et de "dénoncer" ce genre de propos, c'est :
1. qu'il soit le SEUL (ou presque) à utiliser ces termes, pour ne pas les banaliser. (Raté : TOUS les persos (ou presque) les utilisent.)
2. qu'il soit confronté à des personnages qui lui mettent le nez dans sa merde.

Tu n'as pas tort sur ces 2 là, là, tu marques le point.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Dediud a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

Vous allez vraiment me faire croire que quand vous entendez la Duchesse dire "j'ai épousé une grosse tatie." ou Guenièvre dire "p'tit pédé, va.", vous vous dites "AH ! Quelle fantastique caricature du côté bourrin de ce personnage."

ben, oui... bourrin, débile, les deux à la fois... (ou d'autres adjectifs collants à telle ou telle situation).

J'ai beaucoup de mal à y croire, mais bon. Admettons.
Je reste persuadé que ces insultes sont banalisées, vous devez être les deux seuls à faire une distinction entre les insultes oppressives et les insultes non-oppressives et à ne pas les ressentir de la même façon. x)

Dediud a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

C'est bien beau de faire un personnage sexiste, homophobe ou autre, mais si y'a personne en face pour le faire remarquer explicitement, ses remarques ont un gros risque d'être juste banalisées, pas remises en question...

Mais le "boulot" d'Astier, c''est d'écrire de la FICTION... pas de faire de la pédagogie !

Ben... Je fais que répondre à des arguments que j'ai lu ici me disant que ces termes oppressifs sont dénoncés dans la série, hein. J'ai jamais dit que c'était son job de les dénoncer, j'dis juste que si c'est vraiment le but (je n'y crois pas, mais certain'e's l'affirment de façon péremptoire par rapport à l'axe), ben c'est : loupé.

Et puis sans aller jusqu'à faire de la pédagogie, ce que je dénonce est simple : oui, AA fait de la fiction. Mais quand on fait de la fiction, on fait des choix, et on a une responsabilité sur les messages qu'on véhicule.
AA a décidé de banaliser des insultes homophobes et misogynes, de faire quelques gags dégueulasses à base de "ça fait peur de coucher dans le même lit qu'un mec gay" par exemple. C'est peut-être pas son boulot de faire de la pédagogie, mais c'est pas plus son boulot de véhiculer des idées aussi nulles.
(Je précise et rappelle : Kaamelott est loin d'être la pire série sur ces points-là, hein. Vous savez que j'en suis extrêmement fan, et moi qui ai tendance à grincer des dents devant des gags oppressifs, c'est l'une des séries qui me fait le moins mal aux chicots ! ^^ Mais elle n'est pas parfaite, c'est tout. :) )


Dediud a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

Le mieux, si le but était de faire un personnage "caricature" et de "dénoncer" ce genre de propos, c'est :
1. qu'il soit le SEUL (ou presque) à utiliser ces termes, pour ne pas les banaliser. (Raté : TOUS les persos (ou presque) les utilisent.)
2. qu'il soit confronté à des personnages qui lui mettent le nez dans sa merde.

Tu n'as pas tort sur ces 2 là, là, tu marques le point.

Oh oh oh ! Pourquoi vous dansez, vous ?

Chevalier
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

...  ce que je dénonce est simple : oui, AA fait de la fiction. Mais quand on fait de la fiction, on fait des choix, et on a une responsabilité sur les messages qu'on véhicule.

C'est sur ce point précis que je suis en désaccord avec toi.
Mais là, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse... c'est de la philosophie.

Chef de Clan
Hors ligne

Ça va que j'ai précisé que je posais la question sans rien affirmer...
Effectivement, en y regardant de plus près, c'est vrai qu'y a pas mal de propos de ce genre. J'avoue que je m'étais jamais posé la question parce que, 1) certes ça me fait rire, mais c'est pas des choses que j'approuve spécialement dans la vraie vie ; et 2) je pense pas que ça reflète non plus des idées sexistes ou homophobes de la part d'AA, comme j'ai pu le lire chez certains de mes contacts Facebook par exemple.

Mais ok, je conçois, c'est vrai que ce serait mieux d'utiliser d'autres termes.

Chevalier So Briqué
Hors ligne
bibicocci a écrit :

C'est triste de constater que nous sommes dans une époque où on ne peut plus rien dire..

La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres, et ça passe aussi par la liberté d'expression.
On a le droit de pointer du doigt des expressions homophobes, et j'espère que tu le comprends.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Bernard d'Arithmétique a écrit :
bibicocci a écrit :

C'est triste de constater que nous sommes dans une époque où on ne peut plus rien dire..

La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres, et ça passe aussi par la liberté d'expression.
On a le droit de pointer du doigt des expressions homophobes, et j'espère que tu le comprends.

Désolée mais chacun à le droit de s'exprimer et franchement je n'aime pas ce ton condescendant que tu prends avec moi.
Je confirme que cette polémique me glace le sang et encore plus quand je vois comment certains réagissent ! !
Je pensais juste pouvoir parler de mon ressenti.
Et du coup je n'ai peut être plus ma place ici.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Coco a écrit :

Vous allez vraiment me faire croire que quand vous entendez la Duchesse dire "j'ai épousé une grosse tatie." ou Guenièvre dire "p'tit pédé, va.", vous vous dites "AH ! Quelle fantastique caricature du côté bourrin de ce personnage." ?? :beuh:

Quand elles disent ça, ça me fait rire parce qu'elles sont ridicules. Je ris d'elles, pas du mari de la duchesse ni d'Yvain. Il me semble d'ailleurs que c'est le but : A. Astier les fait parler ainsi pour qu'on les trouve ridicule (Guenièvre et la duchesse). Et je suis sûr que la plupart des gens rient de la même façon.

Je ne développe pas plus, je pense que c'est inutile : on n'est pas d'accord, ça permet de débattre (donc c'est intéressant), mais on ne se convaincra pas.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Effectivement. :/ Car je suis convaincu du contraire. Bon ben, j'pense qu'on en est arrivés au point où on clôt le débat (entre nous deux hein, j'ai pas à déclarer ce débat terminé pour tout le forum ! :lol:) avec cette fameuse phrase nulle mais de circonstance : on est d'accord sur notre désaccord. ^^"

bibicocci a écrit :
Bernard d'Arithmétique a écrit :
bibicocci a écrit :

C'est triste de constater que nous sommes dans une époque où on ne peut plus rien dire..

La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres, et ça passe aussi par la liberté d'expression.
On a le droit de pointer du doigt des expressions homophobes, et j'espère que tu le comprends.

Désolée mais chacun à le droit de s'exprimer et franchement je n'aime pas ce ton condescendant que tu prends avec moi.
Je confirme que cette polémique me glace le sang et encore plus quand je vois comment certains réagissent ! !
Je pensais juste pouvoir parler de mon ressenti.
Et du coup je n'ai peut être plus ma place ici.

:beuh:


Alors, euh...
Dans l'ordre de ton post :
- Oui chacun a le droit de s'exprimer. On a jamais demandé à personne de ne pas s'exprimer. Et nous aussi, du coup, on a le droit de s'exprimer, non ? :huh:
- Je ne trouve pas le post de Bernard condescendant ; et je ne dis pas ça pour le défendre, mais surtout pour te rassurer. La dernière chose que je veux est que tu te sentes mal à cause d'un malentendu. :/
- Je ne comprends pas ce qui te glace le sang ? Et encore plus quelles "réactions de certains ici" ? Émettre des critiques sur une œuvre d'art, c'est à glacer le sang ? :huh:
- Bien sûr que tu peux parler de ton ressenti. Personne ne te le reproche. Tout comme nous pouvons parler des nôtres. Chacun s'exprime librement ici, je pense, non ?
- :o :o :o Plus ta place ici ? :o Pourquoi ? :( Je me demande vraiment ce qu'on a bien pu dire pour que tu te sentes exclue du forum. :beuh: Tout ce qu'on a fait, c'est débattre à propos de Kaamelott... J'pensais pas qu'on en arriverait là. :beuh:



Edit : avec tout ça, j'ai oublié de répondre à Lib'. Scuse moi ! ^^"

Liberty a écrit :

Ça va que j'ai précisé que je posais la question sans rien affirmer...

Qu'est-ce que j'aurais pris si j'avais affirmé...

Je sais pas trop ce que t'entends par là ; si ça sous-entend que j'ai été vindicatif dans ma réponse : toutes mes plus plates, c'était pas le but.

Interprète Burgonde
Hors ligne

Quand j'avais lu sur mon fil de news le twit de AA je me suis dit ça va faire débat sur le forum.
Et en effet , c'est bien le cas .
Je suis d'accord dans le fond la réponse est mal dosée.
AA utilise des propos sexistes et homophobes dans la série ça nous sommes bien d'accord  . 
Mais si les propos étaient plus politiquement corrects est ce que l'effet serait le même? Je ne dis pas que seuls les propos sexistes et homophobes ont un ressort comique mais le rire se fait la plupart au détriment de quelqu'un les belges,les blondes,....la bêtise de Perceval et Karadoc ....
Quand j'entends ce genre de paroles dans mon entourage je fais des bonds mais dans la série ça me fait rire.
La parole évolue dans la société et tout le monde peut donner son opinion  mais peut on rire de tout je ne pense pas .

Chevalier So Briqué
Hors ligne
bibicocci a écrit :

Désolée mais chacun à le droit de s'exprimer et franchement je n'aime pas ce ton condescendant que tu prends avec moi.
Je confirme que cette polémique me glace le sang et encore plus quand je vois comment certains réagissent ! !
Je pensais juste pouvoir parler de mon ressenti.
Et du coup je n'ai peut être plus ma place ici.

bibicocci, mon intervention avait pour but de synthétiser en quelques mots le fonds de ma pensée avec une valeur qui me semble juste à rappeler.
La phrase "on ne peut plus rien dire maintenant" m'ennuie, car je l'ai entendue ailleurs dans d'autres contextes à plusieurs reprises pour des raisons pas toujours très claires, et c'est ce qui m'a poussé à écrire.

Je te prie de m'excuser si tu as trouvé mon message condescendant.
En me relisant je n'arrive pas à repérer ce qui pourrait créer une gêne, si tu peux m'éclaircir à ce sujet j'aimerais bien comprendre ce qui ne va pas.

Et je ne vois vraiment pas pourquoi tu n'aurais pas ta place ici.

Le dialogue se construit sur des bases saines sur le forum On En A Gros, ce qui n'est pas forcément le cas ailleurs.
Si tu as envie de t'exprimer, j'aimerais comprendre ce qui te chiffonne.

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :
bibicocci a écrit :
Bernard d'Arithmétique a écrit :

La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres, et ça passe aussi par la liberté d'expression.
On a le droit de pointer du doigt des expressions homophobes, et j'espère que tu le comprends.

Désolée mais chacun à le droit de s'exprimer et franchement je n'aime pas ce ton condescendant que tu prends avec moi.
Je confirme que cette polémique me glace le sang et encore plus quand je vois comment certains réagissent ! !
Je pensais juste pouvoir parler de mon ressenti.
Et du coup je n'ai peut être plus ma place ici.

:beuh:

http://image.noelshack.com/fichiers/201 … pas-la.gif

C'est le ton. Juste le ton... Quand on a pas l'habitude ça arrache un peu, avec un regard extérieur, c'est un poil autoritaire.

Chevalier So Briqué
Hors ligne
Bothan a écrit :

C'est le ton. Juste le ton... Quand on a pas l'habitude ça arrache un peu, avec un regard extérieur, c'est un poil autoritaire.

Ah, oui, maintenant que vous le dites, ça peut venir de là.

Et on fait comment pour être moins sec ? Faut boire de l'eau ? x)
J'suis désolé, j'ai pas bien l'habitude !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB