Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui tient pas un stand de crêpes !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Tout à fait ! Je l'avais pas dit, mais j'étais très d'accord avec cette remarque de Parky.

Chef de Clan
Hors ligne
La Dame du Parc a écrit :

Je pense que Mevanwi est jugée beaucoup plus durement que les autres personnages ambitieux/avides de pouvoir simplement parce que ce n'est pas un personnage aussi comique que Loth ou Léodagan, par exemple.

Je pense qu'en plus de n'avoir aucune dimension comique, c'est aussi le fait qu'elle soit très fourbe qui la rend antipathique. Léodagan, c'est un gros bourrin violent, on le sait, c'est assumé. Elle, elle fait semblant de sympathiser avec Guenièvre avant d'essayer de l'empoisonner, elle séduit le jurisconsulte pour faire disparaître le papier qui la dé-légitimise... Et pour le coup, je trouve qu'au-delà de la simple jalousie, elle a aussi un ego assez écrasant.
D'ailleurs c'est pas dit à un moment qu'elle ne s'est jamais intéressée à Karadoc, jusqu'au moment où il est devenu chevalier ? Je suis pas du tout sûre de mon coup (j'invente peut-être des scènes dans ma tête :b ), mais si c'est bien le cas, ça veut dire que dès le départ c'est quelqu'un de pas très cool.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Je crois pas que ce soit dit, mais on la voit le détester et le rembarrer cent fois dans le Livre VI, puis se pointer à ses côtés au mariage d'Arthur et Guenièvre après qu'il soit devenu Chevalier... ^^"

Pécore
Hors ligne

Non, c'est bien dit qu'elle s'en foutait de Karadoc jusqu'à ce qu'il devienne chevalier. Mais bon sur ce coup, c'est pas pour l'excuser, mais je suis pas sûre que beaucoup de filles auraient été franchement intéressées. :lol:
Cà me choque pas qu'elle soit attirée par le rang social ou qu'elle cherche le prestige ou la distinction chez un homme. Je pense que les filles de familles riches étaient assez souvent fières de leur rang. Cà ne veut pas dire qu'elle est incapable d'être amoureuse, juste que ses critères ne se portent pas vers les hommes du "bas-peuple" vu qu'elle est fière de son rang, mais çà devait pas être la seule. Même si elle a accepté d'épouser Karadoc parce qu'il était devenu chevalier, je n'ai pas eu l'impression que leur relation était si mauvaise par la suite.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
GinAA a écrit :
Grille-Pain a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

C'est-à-dire, pas mauvais fond ? :huh:
Avoir pour plus grand rêve d'être un souverain absolu fasciste et tyrannique craint de tou'te's, c'est pas avoir mauvais fond ? x)

ah ben c'est sûr, dis comme ça aussi....

nan mais c'est dans votre bouche, là, ça sonne pas pareil

:lol:
On en revient à ce qu'on disait plus haut : le personnage de Léodagan ayant des répliques cinglantes tellement drôles, ça nous le rend plus sympathique, contrairement à Mevanwi.

Moi je dirais plutôt que Léodagan est "mauvais" au premier degré et qu'on lui découvre un bon fond alors que Mevanwi c'est l'inverse. Elle parait "sympa" au premier degré et on ne découvre son ambition qu'après coup. D'ailleurs si mes souvenirs sont bons, les premiers tacles de Perceval interviennent alors qu'elle ne manifeste encore aucun penchant pour Arthur ou ambition démesurée.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Ben il dit vite fait qu'il ne la trouve pas belle, ouais, mais sans plus je crois ? 'fin je sais plus trop à quel point il la tacle. ^^ En tout cas ce qui est sûr c'est que ça prend beauuucoup d'ampleur une fois le Livre V commencé. :')

Chevalier
Hors ligne

Effectivement, il dit juste qu'il la trouve moche, et il dit ça à Arthur et Karadoc, mais pas à Mevanwi elle-même.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

J'ai toujours pensé que lorsque Perceval dit de Mevanwi que c'est un cageot et que, de la voir, ça lui donne envie de dégobiller, c'est parce qu'il voit sa laideur intérieure ou quelque chose comme ça.

Mais en effet ça a l'air un peu exagéré et je pense qu'on ne peut pas exclure que c'est aussi une façon de nous montrer que Perceval est complètement à l'ouest, y compris avec les femmes. Perceval ne sait pas juger les gens. Avec Karadoc, ils estiment que Lancelot n'a pas les épaules, ils croient (dans la BD) que Calogrenant n'est pas roi de Calédonie, que c'est juste un pécore, ils sont les seuls à ne pas voir que Merlin est incompétent, ils font n'importe quoi lors des entretiens d'embauche pour leur clan... Le fait que Perceval trouve que Mevanwi est un cageot est raccord avec son incompétence à juger les gens (même si la première explication me paraît tout à fait valable, et est probablement la principale explication).

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Perso je me suis toujours dit que c'était juste (ou surtout) parce que ça faisait marrer AA de foutre ce running-gag de Perceval qui déglingue verbalement Mev' avec Karadoc qui laisse pisser à côté. x)
Mais vos explications tiennent la route aussi ! ^^

Pécore
Hors ligne

La relation Karadoc/Mevanwi est assez ambiguë. Ils ne sont pas amoureux, mais ils ne se détestent pas non plus, malgré tout. Mevanwi endure quand même pendant des années de dormir dans un lit répugnant, qui doit puer pas mal, au milieu de saucisson et de fromages sans trop se plaindre non plus, à part lui demander de se laver de temps en temps. Karadoc pète un boulon lorsqu'il soupçonne qu'on veut lui piquer sa femme, et a "vu rouge" quand Léodagan l'à insultée. C'était lui, au départ, qui la draguait. Avant devenir une femme manipulatrice et froide, Mevanwi à cherché à reculer le moment de commencer une histoire avec Arthur en sachant qu'il devrait tuer Karadoc (dans je ne sais plus quel épisode dont je ne sais plus le titre, elle lui demande candidement si il y à pas moyen d'éviter cette règle si on veut commencer une histoire avec la femme d'un chevalier). Elle en sera finalement indifférente dans le livre IV en pressant Arthur à s'afficher avec elle, mais dans le livre III sa réaction était tout de même moins tranchée que çà. Elle était pas non plus un monstre au départ. Elle retourne de son plein gré avec Karadoc après qu'Arthur l'à quittée, elle n'était pas non plus obligée, rien ne l'empêchait de devenir indépendante. Ils donnaient l'impression de vivre, avant que les évènement s'enchainent, dans une relative amitié.

Perceval s'entendait moyen avec Lancelot aussi.

Chevalier
Hors ligne

Je pense que dans le cas de Perceval et Lancelot, c'est surtout Lancelot qui est exaspéré par l'incompétence de Perceval et qui n'est pas très aimable avec lui. Alors qu'en ce qui concerne Mevanwi, c'est très clairement Perceval qui l'attaque, et elle répond à peine. Mais effectivement, je ne prendrais pas le jugement de Perceval sur les autres comme une vérité absolue, loin de là :P

Pour ce qui est de la relation Mevanwi-Karadoc, je pense qu'il y a eu pas mal de désillusions entre le livre III et le livre IV. On sait que Mevanwi ne s'est intéressée à Karadoc que quand il est devenu chevalier. On peut interpréter ça comme une recherche d'un rang social uniquement, avec Mevanwi qui penserait "Bon il me plaît pas, mais je veux bien être la femme d'un chevalier de la Table Ronde", mais on peut aussi se dire qu'elle ne le prenait pas au sérieux avant, et qu'en le voyant devenir chevalier, elle s'est dit que finalement, il n'était peut-être pas si nul. Dans le livre III, quand Arthur demande quel animal serait Karadoc selon elle, elle répond "un aigle", et dans l'épisode La Corne d'abondance, quand Arthur dit que si le Graal est une corne d'abondance, Karadoc va prendre une place centrale dans la quête du Graal, elle demande "Parce que jusqu'à maintenant c'était pas le cas ?". Bon, à mon avis, AA avait écrit Mevanwi comme un personnage plutôt positif au début et il l'a petit à petit rendue plus froide et calculatrice, d'où le fait que la Mevanwi du livre VI est plus proche de l'ex-reine pleine de rancoeur du livre V que de la mère de famille sereine de l'épisode Pupi du livre II par exemple. Mais j'ai tendance à penser qu'elle était plutôt satisfaite de sa place de femme de chevalier, malgré les défauts de son mari, jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il n'avait pas une place de 1er plan dans la quête du Graal et qu'une autre vie sans saucisson au lit était possible avec Arthur. Du coup, après avoir connu ça, le retour à son ancienne vie, qui plus est dans une taverne au lieu du château, était forcément un peu difficile.

Pécore
Hors ligne

En même temps, quand on voit Karadoc, je ne suis pas sûre que beaucoup de filles se seraient intéressées à lui.

Pour la phrase sur la place centrale de Karadoc dans la quête, personnellement je n'avais pas compris çà comme çà. Moi je l'ai plutôt prise comme un gag, dans le sens que tout le monde sait que Karadoc n'à évidemment pas une place de premier plan dans la quête vu qu'il est à mille lieux de çà, il faut être un peu bête pour le penser. Parce que Mevanwi, dans le livre III, en plus de ne pas être encore bien méchante (elle donnait plutôt l'impression d'être mal mariée et de s'ennuyer ferme), elle était aussi un peu nunuche par moments.
Moi je pense qu'elle était vraiment amoureuse d'Arthur même si ensuite elle a été grisée par son statut de reine.

Chevalier
Hors ligne

Effectivement, y a une certaine naïveté dans sa remarque qui colle assez mal avec le personnage de femme intelligente et calculatrice qu'elle a par la suite, c'est pour ça que je pense qu'il y a eu un revirement dans l'écriture du personnage. Mais bon, Karadoc lui disait sûrement qu'il avait un rôle indispensable, comme quand lui et Perceval disent que les autres sont débordés quand ils ne sont pas là.

Pécore
Hors ligne

Je pense aussi qu'Alexandre Astier n'avait pas forcément pour projet d'aller aussi loin avec Mevanwi au début. Quoi qu'il en soit, je pense qu'on a à peu de choses près fait le tour de ce personnage, le renversement de régime par Lancelot a coupé court je pense à toute tentative de sa part, parce qu'on ne joue quand même plus dans la même cour et je pense qu'elle ne pourra jouer qu'un rôle assez secondaire dans les films (si ils existent un jour), reléguée au rang de reine des semis-croustillants ou au pays de Vannes avec sa ribambelle d'enfants . Je ne saurais pas expliquer pourquoi, j'ai l'impression que le rêve d'Arthur dans le dernier épisode a marqué une sorte de conclusion dans l'arc autour de ce personnage. Elle est "morte" symboliquement. Je sais que c'est certainement pas la signification première de ce rêve énigmatique, mais j'ai l'impression qu'il devait y avoir une fin parce qu'à côté de Méléagant, d'Anna, de Lancelot, elle fait un peu "méchante de seconde zone", et puis son personnage n'existant pas dans la légende, je ne pense pas qu'on puisse continuer à traiter son intrigue comme quelque chose de très important dans les films. Je sais que beaucoup l'ont imaginé dans le passé rallier Lancelot, mais je ne trouve pas çà très pertinent. Elle n'est pas non plus suicidaire et rallier Lancelot est beaucoup trop dangereux par rapport à ce qu'elle peut y gagner, surtout qu'elle connaît à peine Lancelot en fait, je ne vois pas trop pourquoi elle irait dans ses pattes. Pas trop d'intérêt pour le coup, surtout qu'Arthur est certainement mort pour eux. Pour moi c'est un personnage qui a remplit son office, je ne suis pas persuadée que par la suite, elle aura un grand rôle.

Interprète Burgonde
Hors ligne

Je pensais avoir répondu à ce post lors de sa création mais non en fait alors si je devais choisir ça serait Guenièvre de la fin du livre 3 à la fin du 6...
Avant c'était une  grosse nunuche ( et pourtant c'est un de mes personnage préféré)
L'évolution du personnage de mevanwi est je pense du au fait qu'à un moment Guenièvre part rejoindre Lancelot et qu'il fallait une rivale autre qu'une maîtresse pour lui donner l'envie d'aller vivre son idylle avec Lancelot.
Après oui   mevanwi est une femme de pouvoir comme ygerne ou seli mais pas une bonne reine.

Pécore
Hors ligne

Perso je me suis toujours dit que c'était juste (ou surtout) parce que ça faisait marrer AA de foutre ce running-gag de Perceval qui déglingue verbalement Mev' avec Karadoc qui laisse pisser à côté. x)

Ben moi, c'est une des très rares choses de la série qui me fait pas du tout rire. Cà va une fois, deux fois, trois fois, après je trouve çà juste redondant et lourd. Je sais que beaucoup de gens approuvent Perceval car Mevanwi n'est pas un personnage apprécié du tout pour de multiples raisons que je peux comprendre, mais dans la dernière saison Perceval gueule (dans le sens crier) beaucoup je trouve et c'est parfois pénible à écouter. Il y a qu'une seule fois ou j'ai un minimum apprécié, c'est quand il dit qu'elle avait plus de respect pour Arthur quand elle était dans son plumard, ce qui est assez juste même si personnellement je pense qu'elle avait vraiment des sentiments pour lui. Mais sinon, je trouve qu'il ne suffit pas de balancer des insultes en beuglant pour être drôle.

Pour moi Mevanwi ferait une reine peu agréable, mais je pense que je préfèrerais lui confier une situation qu'à Guenièvre. Guenièvre est beaucoup plus attachante sur le plan moral, mais je ne suis pas sûre que si il y avait un problème, elle comprendrait bien le truc ou saurait le résoudre.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Pareil pour les gueulantes de Perceval.
Mais en vérité, le duo Perceval/Karadoc m'a perdue dès qu'ils ont quitté le château. Plus exactement, dès qu'ils sont à la taverne pour apurer leurs dettes en faisant la vaisselle.

Pécore
Hors ligne

Si j'osais, je dirais qu'Arthur a bien en... Mevanwi dans tous le sens du terme. Au début on a l'impression qu'il est très amoureux ou du moins très entrainé vers elle dans le livre III, mais au final sitôt il est libre d'être avec elle (puisque Guenièvre est partie avec Lancelot) qu'il semble s'en lasser, il commence très vite (en fait dès le début du livre IV je pense) à être plus distant, à chercher des prétextes pour ne pas forcément être avec elle, on sent qu'il est déjà moins "amoureux" que quand ils se cherchaient, il n'à plus l'air de trop vouloir avancer les choses (c'est plutôt elle qui le presse et il suit, mais sans grande conviction) puis arrive l'échange d'épouse, il ne le fait que pour ne pas avoir à tuer Karadoc, mais j'ai pas l'impression qu'il voulait franchement l'avoir pour femme officiellement, d'ailleurs elle lui demande après l'échange si il est heureux, sa réponse "c'est plus compliqué que çà, mais çà viendra". Je sais qu'on va me dire "les dieux, ect", certes, mais çà respire tout de même pas franchement l'amour fou. Ensuite on ne les voit pratiquement plus du tout ensemble (seuls tous les deux), c'est pas le signe d'un couple qu'on veut montrer plus complice que çà, même si il était destiné à se séparer à la fin de la saison. Finalement il décide de la laisser tomber parce qu'il cède à la volonté des dieux. Il fait une magnifique tirade dans laquelle il lui dit qu'il l'aime, qu'il a un peu profité de leur relation pour se soustraire à sa position souvent difficile, mais qu'il l'aime et est obligé de la quitter. Alors déjà il dit qu'il l'aime, mais je ne trouve pas çà hyper flagrant car il semble n'avoir aucun regret par la suite. Il part récupérer Guenièvre sans même se demander comment elle a pris la chose, sans même montrer la moindre particule de tristesse. Et par la suite dans le livre V il a clairement l'air d'en avoir rien à cirer d'elle et de ce qu'elle devient. Pas une pensée pour elle, jamais. Pour moi çà prouve au contraire qu'il ne l'aimait pas tellement. Peut-être que quand il a dit çà, il croyait l'aimer, mais si çà a été le cas au début çà s'est vite tarit, et çà bien avant qu'il ne commence à constater qu'elle était un peu avide de pouvoir. Du reste dans son rêve du dernier épisode du livre VI quand il la voit, elle "meurt" symboliquement et est remplacée par Aconia. Le fait qu'elle apparaisse tout de même dans son rêve montre qu'il l'à aimée un minimum,  sinon je pense qu'elle ne serait pas là, mais pour moi ce n'était pas non plus une forte relation. Je n'essaye pas d'excuser Mevanwi, mais Arthur me laisse quand même perplexe quand il prétend l'aimer lorsqu'il la quitte, mais ne montre pas le plus petit regret de cette rupture par la suite. Pour moi comme avait dit Guenièvre, le mec était incapable d'aimer une femme.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Aliénor2018 a écrit :

Si j'osais, je dirais qu'Arthur a bien en... Mevanwi dans tous le sens du terme.

J'ai cherché un moment, hein, le terme du sens. :lol:
En fait, je pense qu'Arthur a bien "eu" Mevanwi.
Je suis assez d'accord sur le fait qu'Arthur est un handicapé du sentiment mais en tant qu'épouse de roi (et non reine régnante) Mevanwi faisait une reine plus "moderne" que Guenièvre qui, elle, se contentait de son rôle d'épouse (ou du moins de ce qu'Arthur lui laissait de son rôle d'épouse-potiche). Je viens de parler ailleurs du couple Léodagan-Séli et je pense que Mevanwi se voyait bien en Séli pour ce qui est du rapport égalitaire avec Arthur qui lui, contrairement à Léodagan, n'est aucunement enclin à laisser à son épouse un quelconque pouvoir de décision. C'est peut-être la force de Guenièvre d'avoir compris ça : pour garder Arthur, il faut renoncer à avoir une personnalité propre et ne vivre que pour lui. Ce qui fait de Guenièvre une reine (régnante ou épouse de roi) parfaitement inutile au royaume.

Pécore
Hors ligne

Après c'est pas non plus parce qu'une reine n'est pas active/ne seconde pas le roi politiquement qu'elle n'existe pas. Il y avait d'autres "cases", elles jouaient aussi les Bohort, elles sponsorisaient les arts et les lettres et elles s'occupaient de fondations religieuses et hospitalières aussi. Guenièvre pourrait convenir de ce côté là, c'est simplement que çà l'intéressait pas, ou pas des masses. Dans l'avenir çà changera peut-être, elle peut encore évoluer là dessus, je la vois pas en seconde politique mais il y à pas que ce domaine là.

Interprète Burgonde
Hors ligne
GinAA a écrit :

Pareil pour les gueulantes de Perceval.
Mais en vérité, le duo Perceval/Karadoc m'a perdue dès qu'ils ont quitté le château. Plus exactement, dès qu'ils sont à la taverne pour apurer leurs dettes en faisant la vaisselle.

Je suis d'accord avec toi et en revisionnant ces épisodes...on peut dire que Merlin côté gueulante il est pas mal non plus!

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB