Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui vous crève un oeil si vous lui marchez sur le pied. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chef de Clan
Hors ligne

En gros voilà :lol:

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Karadoc, sa baignoire, elle n'a jamais été bouchée. C'est parce qu'il a un truc, mais je ne sais plus lequel...

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Le chapelet de saucisses. :|

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Dans un autre topic, Coco a écrit :
Ameya a écrit :

- "Tu participes pas à l'effort national, t'es une assistée"

GRrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr :mad:

Toujours à taper sur les plus pauvres et précaires qui sont soi-disant assisté'e's alors que ceux qui gagnent dix, cent, mille fois plus (en faisant dix, cent, mille fois moins) et gardent tout pour eux sont bien tranquilles dans leur tour d'ivoire.
Tiens, ça m'fait penser à un truc que j'ai appris hier. J'vais aller en parler dans le topic prévu à cet effet !


Donc donc : hier, j'ai appris que les travailleurs/euses sans-papiers en France payent leurs impôts. Mais que par contre, iels ne peuvent pas bénéficier des prestations pour lesquelles iels payent (sécu...).

C'est Olivier "Bae"-sancenot qui l'dit ! https://youtu.be/thUEmJy6pc0?t=1h17m4s

Olivier Besancenot a écrit :

Les travailleurs sans-papiers payent leurs impôts ! Ils ont des fiches de paye. Les travailleurs sans-papiers, pour tous ceux qu'on a visité sur des chantiers, sur des bâtiments, ont une fiche de paye. Qui est falsifiée, qui est sous une fausse identité, qui est parfois sous l'identité d'un cousin, ou d'une cousine, [...] toujours avec la complicité de l'employeur.

Mais c'est une vraie fiche de paye. Donc avec une partie du salaire qui renfloue les caisses de la sécurité sociale.

Sauf que comme c'est des travailleurs sans-papiers, quand ils ont un pet' de santé et qu'ils ont un accident par exemple dans leur chantier, ils ne vont pas bénéficier des prestations pour lesquelles ils ont pourtant renfloué.

Je dis ça parce que c'est toujours... à chaque fois que vous entendez autour de vous vous savez le discours de Le Pen qui dit "ils sont au crochet de la société" etc, c'est l'exact opposé en fait : ils ne peuvent pas bénéficier de prestations pour lesquelles ils payent.

[...]

Les travailleurs sans-papiers payent leurs impôts. Les capitalistes ne les payent pas.

Naaan mais après, vous m'direz... C'est bien connu que les grands patrons travaillent bien plus et dans de bien pires conditions que les travailleurs sans-papiers...
Assisté'e's ! :mad:
:rolleyes:

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Huuuuum...
J'ai un gros doute sur cette information. Pourquoi ?
Parce que les sans papiers, sans domicile fixe... sont tenus de déposer des déclarations de revenus (ou de non revenus) pour pouvoir prétendre aux allocations à caractère social en fonction de leur avis d'imposition (ou non imposition) qui ne tient pas du tout compte de leur nationalité, par conséquent je trouve qu'il y a comme une dichotomie dans la déclaration de Besancenot. :/
Après, effectivement, le mec qui bosse sous l'identité d'un cousin va se faire voir parce que le fichier détectera (ou pas) un doublon de dossier.
Bref, je suis pas convaincue.

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Ce sujet me fait penser que la semaine dernière, on est allé voir une conférence gesticulée sur le non-recours aux droits, et j'ai appris beaucoup sur ce thème en plus de passer un bon moment.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Forcément, quand la conférencière met un masque de Wauqiez pour représenter à peu près tout ce qu'il y a de mauvais en France, ça marche bien :D

(Et du coup j'ai aussi appris ce qu'était une conférence gesticulée)

Chevalier
Hors ligne

Je trouve qu'il y a dans la déclaration de Besancenot une certaine tendance à mélanger "le système tel qu'il est censé fonctionner d'après la loi" et "les choses telles qu'elles sont en pratique". Quand il dit que "Les capitalistes ne paient pas d'impôts", je suppose qu'il pense aux évadés fiscaux. Mais l'existence d'évadés fiscaux résulte de l'existence de paradis fiscaux à l'étranger contre lesquels les autres pays ont du mal à lutter. En France, les riches ne sont pas exonérés d'impôts, bien au contraire, et s'ils pratiquent l'évasion fiscale, ils sont passibles de sanctions. Après, on arrive à les attraper ou non, et y en a toujours qui passent entre les mailles du filet, mais dire que les capitalistes en France ne paient pas d'impôts, en laissant penser que c'est le système qui est prévu comme ça, c'est aussi fallacieux que de dire que "Les commerçants paient leur marchandise, les voleurs non. Quel système injuste !"

Accessoirement, la partie du salaire qui va dans les caisses de la Sécu est plutôt qualifiée de cotisation sociale que d'impôt. La Sécu est un système d'assurance, tous les travailleurs paient des cotisations et voient leurs dépenses de santé remboursées en contrepartie. Les impôts alimentent le budget de l'Etat, qui utilise ses fonds comme il l'entend et pour tout un tas de choses. Après, des travailleurs sans-papiers qui touchent un salaire relativement élevé (ça arrive vraiment, ça ?) peuvent certes payer l'impôt sur le revenu, mais ça n'a rien à voir avec la Sécu et les dépenses de santé remboursées.

Et pour en revenir à ce que je disais au début, je ne suis pas convaincue que la situation des sans-papiers qui travaillent, cotisent, mais ne peuvent pas obtenir le remboursement de leurs dépenses de santé résulte vraiment d'une injustice systémique. Le système ne prévoit pas qu'ils puissent travailler mais pas bénéficier de la Sécu, il prévoit qu'ils ne puissent faire ni l'un ni l'autre. Si en pratique, une personne sans-papiers arrive à obtenir un emploi mais pas à bénéficier de la Sécu, c'est parce qu'elle arrive à obtenir la complicité d'un employeur (qui, en contrepartie, négocie sûrement des conditions plus avantageuses pour lui que s'il avait à faire à un salarié en règle), mais qu'elle n'arrive pas à obtenir la complicité du corps médical. Après tout, si elle arrivait à négocier avec le médecin pour qu'il lui fasse une ordonnance au nom de son cousin, elle pourrait avoir des médicaments remboursés. Mais le médecin n'a rien à y gagner, contrairement à l'employeur.
Après, on peut tout à fait remettre en question la nécessité d'avoir des papiers pour travailler en France, ou encore la façon dont les papiers sont attribués ou non, mais ça revient à présenter les choses d'une façon tout à fait différente de ce que tu cites (ou alors il ne suggérait pas du tout que c'était le système qui voulait ça et c'est juste moi qui le comprends comme ça, mais ça me semble quand même ambigu donc je préfère le préciser =p).

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Bothan a écrit :

Ce sujet me fait penser que la semaine dernière, on est allé voir une conférence gesticulée sur le non-recours aux droits, et j'ai appris beaucoup sur ce thème en plus de passer un bon moment.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Forcément, quand la conférencière met un masque de Wauqiez pour représenter à peu près tout ce qu'il y a de mauvais en France, ça marche bien :D

(Et du coup j'ai aussi appris ce qu'était une conférence gesticulée)

Les conférences gesticulées c'est la vie ! :D
Je ne répéterai jamais assez d'aller voir celles de Franck Lepage (l'inventeur du concept), notamment sur l'Éducation, c'est passionnant et très drôle.
J'ai d'ailleurs écouté tout récemment cet entretien avec lui où il raconte entre autres d'où est venue l'idée, comment il en est arrivé à faire ça, etc... très intéressant !


Tatie, Parky, j'vous réponds dans l'topic des débats ^^

Chef de Clan
Hors ligne

Aujourd'hui j'ai appris que Patton aurait bien obligé les Allemands à garder la "Lorraine" après la guerre "parce [qu'il ne pouvait] imaginer plus grand fardeau que d'être le propriétaire de cette région désagréable où il pleut tous les jours et où la seule richesse des habitants consiste en une collection de tas de fumiers".
Donc si un jour, alors que vous êtes en Lorraine (voire encore plus précisément, en Moselle), vous tombez sur quelqu'un qui se plaint du du mauvais temps (croyez moi, c'est fréquent), vous saurez quoi répondre.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Daisuke a écrit :

Aujourd'hui j'ai appris que Patton aurait bien obligé les Allemands à garder la "Lorraine" après la guerre "parce [qu'il ne pouvait] imaginer plus grand fardeau que d'être le propriétaire de cette région désagréable où il pleut tous les jours et où la seule richesse des habitants consiste en une collection de tas de fumiers".
Donc si un jour, alors que vous êtes en Lorraine (voire encore plus précisément, en Moselle), vous tombez sur quelqu'un qui se plaint du du mauvais temps (croyez moi, c'est fréquent), vous saurez quoi répondre.

C'était donc un homme d'une grande finesse intellectuelle. Tout en nuances. :lol:
Aaaaaaah, mais ça vient de lui la menace "Tu vas prendre une quiche !" ? Pour punir quelqu'un d'une mauvaise action, faut le menacer d'un truc lorrain. :b

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Pourquoi plus précisément en Moselle ?

Chef de Clan
Hors ligne
Agloval a écrit :

Pourquoi plus précisément en Moselle ?

Parce que ce que les Allemands désignent habituellement sous le terme "Lothringen" (soit littéralement "Lorraine"), correspond en fait au département de la Moselle actuelle, donc je pense que lorsqu'il parle de "Lorraine" dans ce cas là, Patton parle également de la Moselle.
PS : Je pense que tout le monde le sait (parce qu'il est assez connu), mais Patton est évidemment un général de l'US Army (pas un Allemand), je pense juste que c'est la même "confusion" qui est faite.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Daisuke a écrit :

Parce que ce que les Allemands désignent habituellement sous le terme "Lothringen" (soit littéralement "Lorraine"), correspond en fait au département de la Moselle actuelle, donc je pense que lorsqu'il parle de "Lorraine" dans ce cas là, Patton parle également de la Moselle.

Ah OK, je ne savais pas.

Mais c'est vrai qu'on parle parfois de l'Alsace-Lorraine pour dire l'Alsace-Moselle, j'aurais dû y penser.

Quoiqu'il en soit, ici en Moselle, le ciel est clair, le Soleil ne va pas tarder à se lever sur une belle journée... (Mais de la pluie est prévue dans l'après-midi, 'faut pas décevoir les touristes.)

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Une petite pensée pour tous les Mosellans sous la pluie (comme 100 % de la France je pense) ^^

Flash required

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Hier en allant à la piscine j'ai appris que des gens avaient appeler leur enfant..."Maximus"...!

Chef de Clan
Hors ligne
Agloval a écrit :

Quoiqu'il en soit, ici en Moselle, le ciel est clair, le Soleil ne va pas tarder à se lever sur une belle journée... (Mais de la pluie est prévue dans l'après-midi, 'faut pas décevoir les touristes.)

Aujourd'hui j'ai appris qu'il y avait des touristes en Moselle  ^^

bibicocci a écrit :

Hier en allant à la piscine j'ai appris que des gens avaient appeler leur enfant..."Maximus"...!

Sans doute des Romains égarés... Après je ne trouve pas le prénom vraiment choquant, juste inhabituel.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
bibicocci a écrit :

Hier en allant à la piscine j'ai appris que des gens avaient appeler leur enfant..."Maximus"...!

Je me surprends moi-même à penser "ça passe". Un petit Caius me choquerait pas plus que ça, je pense. Et puis c'est pas comme si on n'appelait plus personne Marius ou Marcus.
Après, c'est sûr, mes centres d'intérêts polluent pas mal mon ressenti :p
Mais plus j'y pense et plus "ça passe".
Faudra juste éviter de donner le prénom Meganus à une petite fille. Pour sûr, elle le vivra mal :b

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Daisuke a écrit :

Aujourd'hui j'ai appris qu'il y avait des touristes en Moselle  ^^

Nan mais c'est des touristes égarés, hein. Par exemple les Hollandais qui passent par le Luxembourg doivent ensuite emprunter l'autoroute de Thionville à Nancy en passant par Metz. On leur a bien dit « surtout, sortez pas de l'autoroute », mais il y a toujours un petit malin qui veut pas faire comme les autres. Après, les voilà errant d'un tas de fumier à un bunker, d'un cimetière militaire à un cimetière de tanks... En Moselle, tous les chemins mènent à la ligne Maginot, ça permet en général de les retrouver.

Oldelaf, c'est pas pareil. Déjà, Nancy, c'est pas la Moselle mais la Meurthe-et-Moselle (c'est comme la Moselle, mais avec plus de tas de fumiers et moins de ligne Maginot). En plus, il est venu exprès à Nancy. C'est pas un touriste, c'est un explorateur.

Chevalier
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :
bibicocci a écrit :

Hier en allant à la piscine j'ai appris que des gens avaient appeler leur enfant..."Maximus"...!

Je me surprends moi-même à penser "ça passe". Un petit Caius me choquerait pas plus que ça, je pense. Et puis c'est pas comme si on n'appelait plus personne Marius ou Marcus.
Après, c'est sûr, mes centres d'intérêts polluent pas mal mon ressenti :p
Mais plus j'y pense et plus "ça passe".
Faudra juste éviter de donner le prénom Meganus à une petite fille. Pour sûr, elle le vivra mal :b

Les prénoms donnés aux enfants aujourd'hui sont de plus en plus diversifiés et chaque parent y va de sa variante. A mon boulot, y a toujours le numéro du jour de Ouest France qui traîne sur la table de la cuisine, donc avec une collègue stagiaire, quand on mange là, on s'amuse à regarder les prénoms donnés aux bébés dans la rubrique "naissances", et il y a pas mal de vieux prénoms qu'on avait coutume de ne voir que dans le calendrier, du genre Firmin ou Pacôme, et de prénoms inventés/très récents, du style Loëna.
Ca fait bizarre au début, mais si on y réfléchit, y a pas vraiment de prénoms bizarres, en soi, y a juste des prénoms auxquels on est habitués et d'autres auxquels on ne l'est pas. Ceci dit, y a quand même des prénoms qui sonnent bien (d'où le fait que même quand ils sont inventés, ça passe) et d'autres qui sonnent mal. Ou parfois c'est la combinaison "prénom + nom" qui sonne mal...

Chef de Clan
Hors ligne

Aujourd'hui, j'ai appris que les oiseaux ne pètent pas ...

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne
Jieffe a écrit :

Aujourd'hui, j'ai appris que les oiseaux ne pètent pas ...

Mais comment est-ce possible ?? :o

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Retro peccat a écrit :
Jieffe a écrit :

Aujourd'hui, j'ai appris que les oiseaux ne pètent pas ...

Mais comment est-ce possible ?? :o

Ouais, moi aussi je veux savoir. Comment peuvent-ils dissoudre nos carrosseries de voiture sans produire le moindre gaz ? Nan mais c'est important de le savoir.
A moins que les poissons d'avril ne dégazent pas non plus ?

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :
Retro peccat a écrit :
Jieffe a écrit :

Aujourd'hui, j'ai appris que les oiseaux ne pètent pas ...

Mais comment est-ce possible ?? :o

Ouais, moi aussi je veux savoir. Comment peuvent-ils dissoudre nos carrosseries de voiture sans produire le moindre gaz ? Nan mais c'est important de le savoir.
A moins que les poissons d'avril ne dégazent pas non plus ?

J'ai lu que ce n'est pas tellement qu'ils ne peuvent pas péter, mais qu'ils n'ont pas besoin de péter. Donc, ils pourraient, parfois, ça arrive qu'ils pètent, mais en général, ils gardent ça pour eux. C'est pour ça que le petits moineaux sont tout ronds ! ;-)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

De toute façon, s'ils pétaient, ils évacueraient leur gaz. Du coup comment voleraient-ils ?

Une montgolfière qui pète, elle s'écrase.

Pécore
Hors ligne

Un piaf qui pète, c'est un piaf à réaction... mais faut qu'il emporte une réserve de fayots pour les longs voyages. Si il a une gastro, je plains ceux qui sont derrière. (j'ai 5 ans)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB