Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui s’l’est toujours un peu pété ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Allû Ciné
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

Ah mais non non t'excuse pas, vous êtes tout à fait légitimes à nous reprendre là-dessus ! :o Vous avez raison, c'est à nous de faire gaffe à ce qu'on dit. ^^ (et à comprendre le problème, car j'pense qu'effectivement y'a encore plein de gens qui ne se rendent pas compte de la masse de taf que ça peut être et mettent littéralement ça sur le compte d'un talent inné, juste un peu cultivé.)

Nan mais carrément !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

En fait de don, don il y a.
C'est effectivement inné, mais le don en question est celui de l'envie de s'exprimer par le dessin. N'importe qui peut apprendre à dessiner encore faut-il qu'il désire le faire. On nait avec ce désir de dessiner mais on ne sait pas dessiner, on s'entraine, avec bonheur souvent, avec la plupart du temps la conscience profonde que c'est pas gagné. Mais on ne peut pas nier qu'au départ il y a un désir qui n'est pas commun à tout le monde. C'est un don... sans intérêt si on ne le bosse pas. Et on le bosse "comme des malades" parce qu'il est gratifiant :)
Le travail est énorme mais lié au plaisir. C'est comme un gamin qui s'intéresse très tôt à la mécanique. Ca fera pas de lui un mécanicien une fois adulte. Il aura une forme d'instinct, d'appétit pour cet art là mais s'il n'apprend pas, ne s'implique pas et ne bosse pas ce "don" le mec sera jamais mécanicien. Mais un gamin qui arrive à la mécanique par hasard à 18 ans peut devenir un aussi bon mécano.
GinAA dit ne pas savoir dessiner parce qu'elle ne ressent pas ce besoin un peu viscéral de s'exprimer par le dessin et passer des heures interminables à bosser ça.
Faut pas rejeter la notion de don mais bien le comprendre pour ce qu'il est : un appétit d'apprendre. :)
Pour le talent, c'est un mot qu'on emploie pour témoigner son admiration. Je ne l'ai jamais employé en pensant "ouais, mais facile quand on a le don". J'ai le don, je l'ai bossé beaucoup mais pas assez, alors je ne suis jamais arrivée à mériter le mot "talent" dans le sens où je l'emploie. Je ne mérite pas d'admiration, malgré le don. Donc quand RP utilise le mot "talent" je lis "je suis admiratif de ton savoir faire, tu as éveillé mon émotion".

Pécore
Hors ligne

Bonjour tous et toutes (et toustes)
Je vous lis et me régale, mais la, j'interviens les gamins. C'en est trop !
Avec mon expérience, je peux vous assurer que le don, ça existe. C'est sûr qu'un don, ça se travaille, mais certains le travaillent sans en avoir l'air, comme si c'était évident. J'en ai des exemples autour de moi dont un en particulier, que je connais bien puisqu'il s'agit (sans prétention, aucune) de mon cas personnel.
Mon don s'est révélé sur le tard, vers l'âge de 10 ans. Avant, ça ne se voyait pas. On ne s'en rendait pas compte au premier abord en fait, mais il y avait quand même des signes assez révélateurs pour mes parents et j'avais certaines aptitudes. Avec le temps, et sans même en avoir conscience, j'ai travaillé ce don, jours et nuit. Ça n'était même pas une corvée, puisque c'était inné. Ah! ça, c'est certain, ça m'a posé bien des problèmes. J'en ai vu des écoles spécialisées, et j'en ai bavé. Mais j'étais irrémédiablement con et je peux vous garantir qu'avec les années ce don s'est considérablement étendu... et les écoles spécialisées n'y ont jamais pu grand chose.
Lit on  "je suis admiratif de ton savoir faire, tu as éveillé mon émotion" ?
CQFD

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Quel talent ! Beau boulot Levieux. :lol:

https://www.youtube.com/watch?v=2fKUe3bHndg

Pécore
Hors ligne

Ah ! oui, mais la, c'est la jonglerie à l'état pur. L'entendre, me met la larme à l’œil. D’ailleurs, je dois sortir d'urgence; elle sonne.
Bises :luv:

Semi-Croustillant
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

En fait de don, don il y a.
C'est effectivement inné, mais le don en question est celui de l'envie de s'exprimer par le dessin. N'importe qui peut apprendre à dessiner encore faut-il qu'il désire le faire. On nait avec ce désir de dessiner mais on ne sait pas dessiner, on s'entraine, avec bonheur souvent, avec la plupart du temps la conscience profonde que c'est pas gagné. Mais on ne peut pas nier qu'au départ il y a un désir qui n'est pas commun à tout le monde.

Hum. Je suis pas sûre quand même, enfin ta vision du don ne me pose pas souci, c'est son côté inné qui m'ennuie. Je suis pas sûre du tout que l'envie de s'exprimer par le dessin soit présente en nous, ou absente, dès la naissance. Je trouve au contraire que chaque enfant à globalement à égalité le même goût pour le dessin, et le même développement vis à vis de ce moyen d'expression. C'est rarement à l'enfance que cela devient un besoin pour la personne qui dessine. Ou alors, nombre de mes potes dessinateurs m'ont menti quand ils m'ont dit n'avoir jamais dessiné entre leurs 5 ans et le moment où, ados ou adultes, ils s'y sont réellement mis. Sans compter tous ceux qui n'ont jamais gribouillé plus que quiconque et qui vont se lancer adultes.

Enfin c'est pas le topic des débats du coup j'veux pas faire chier :D Et puis Levieux a mis tout le monde d'accord (et moi KO de rire ^^) :D Et en plus, vu que j'ai la grippe, autant je dis n'imp' et je m'en rends même pas compte :'(

Par contre dessiner à 38,7 degrés, ben ça m'a permis de tester un style un peu squelittico-glauque qui m'a bien plu ^^

e-v-1.jpg?1522257125

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Beau et étrange à la fois. J'aime ce style.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB