Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui dégomme les souris à l’arbalète. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier So Briqué
Hors ligne

Ça fait plus ou moins un an que je n'achète plus de chair animale, depuis que j'ai déménagé et pris mon autonomie en fait.

J'ai essayé de remplacer le lait de vache par du lait d'amande mais je n'arrive pas à m'en séparer, je suis accro au fromage, et l'œuf c'est mon ingrédient fétiche quand j'ai la flemme de préparer un truc long.
Ceci dit, il y a quelques années, je me voyais mal arrêter de manger du jambon et du poulet, et entretemps ça a bien changé puisque ça ne me manque pas, donc c'est peut-être une question de temps ?

Chevalier
Hors ligne

Oui c'est possible qu'il te faille un peu de temps pour te déshabituer, en donnant progressivement une part de moins en moins importante aux produits animaux ! Y a des gens qui changent du jour au lendemain, d'autres qui font ça petit à petit, les deux façons de faire sont aussi valables l'une que l'autre.

C'est cool de voir comme le forum s'est végétarisé en tout cas :love:

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Merci aux membres du forum d'avoir exprimé leur point de vue à multiples reprises, ça sensibilise et ça aide à se questionner :)

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Bernard d'Arithmétique a écrit :

Ça fait plus ou moins un an que je n'achète plus de chair animale, depuis que j'ai déménagé et pris mon autonomie en fait.

J'ai essayé de remplacer le lait de vache par du lait d'amande mais je n'arrive pas à m'en séparer, je suis accro au fromage, et l'œuf c'est mon ingrédient fétiche quand j'ai la flemme de préparer un truc long.
Ceci dit, il y a quelques années, je me voyais mal arrêter de manger du jambon et du poulet, et entretemps ça a bien changé puisque ça ne me manque pas, donc c'est peut-être une question de temps ?

Ça fait chaud au coeur tout ça !
Pour le lait, tu peux peut-être tenter d'autres laits végétaux que celui d'amande ? Il y aura peut-être dans le tas un goût qui te fait passer l'envie du lait de vache ? Lait de riz, soja, noisettes, avoine ( :love: )...
Pour l'oeuf, perso, je me les procure chez des particuliers qui ont des poules et qui, comble de bonheur pour moi, ne consomment que les oeufs. Les poules y meurent de vieillesse. :-) J'ai boycotté tous les oeufs provenant de commerces. Hélas, difficile de supprimer tous les ingrédients à base d'oeufs dans les produits de consommation courante comme les pâtes.

Parky a écrit :

C'est cool de voir comme le forum s'est végétarisé en tout cas

Et comment ! :-)

Chevalier
Hors ligne
GinAA a écrit :

Hélas, difficile de supprimer tous les ingrédients à base d'oeufs dans les produits de consommation courante comme les pâtes.

C'est assez facile de trouver des pâtes sans oeufs pourtant, étant donné que les pâtes italiennes traditionnelles n'en contiennent pas. Dans les pâtes fraîches type spätzle, là oui y a des oeufs, mais dans les pâtes sèches, pas forcément. En tout cas ça m'a jamais posé de problème.
Après, ce que tu dis s'applique quand même à d'autres produits.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Tu as raison pour la plupart des pâtes. J'ai choisi cet exemple car j'achète une marque italienne "Di Cecco" dont une partie de la gamme contient de l'oeuf qu'ils garantissent comme étant des oeufs de poules élevée en plein air mais bon... Après, comme tu dis, ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Les biscuits, les plats préparés sans viande contiennent systématiquement de l'oeuf... Même le vin est généralement clarifié au blanc d'oeuf. J'ai un ami gravement allergique aux oeufs et les 9/10e du supermarché lui sont interdits. Même si le mot "oeuf" n'est pas repris sur la liste des ingrédients, on le retrouve dans la composition, différemment nommé comme "albumine" ou autre "ovomachinchose"... Y en a aussi dans le vaccin contre la grippe, dans certains produits de cosmétique... Bref, quasi partout.
Je reconnais que sur ce point, je ne fais pas assez gaffe.

Chevalier
Hors ligne

S'il doit traquer la moindre trace d'oeuf, c'est sûr que c'est plus délicat. J'avoue que moi non plus, je fais pas gaffe à tout, mais j'achète pas trop de produits transformés et je crois pas être tombée sur de "l'ovomachinchose", du moins dans des produits alimentaires. Pour les vaccins en revanche, j'ai jamais eu l'idée d'aller vérifier la composition !

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

... Pi y a aussi les gâteaux de la boulangerie, les cougnous de Noël, bientôt la galette des rois... Pffff, si faut tout faire soi-même, c'est 'raiment pas la peine ! ;-)

Chevalier
Hors ligne

Qui a dit "galette des rois" ? :b

Frangipane :
-165 g de poudre d'amandes
-75 g de sucre en poudre
-25 g de maïzena
-100 ml de crème végétale
-1 cuillère à soupe d'huile végétale
-1 cuillère à soupe de lait végétal

Répartir la frangipane entre 2 pâtes feuilletées.
Cuire 20 min à 190°C.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Alors ça, c'est pas dans le bon topic !!!!!! :lol: :lol:

... J"oubliais les bonnes galettes de nouvel an !
Pffff... Trop de bonnes choses :/

Chevalier
Hors ligne

C'est sûr qu'il y aurait un topic plus adapté mais comme t'en parlais... :b

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
ailleurs GinAA a écrit :
Bothan a écrit :

Surtout qu'il n'y a pas besoin de manger des "produits végés" en fait, c'est ça qui est bien. Tu peux continuer à manger les mêmes trucs qu'avant, juste sans viande dans tes plats (note : ça ne marche pas si tes plats sont du pot-au-feu ou de la blanquette :b).
Finalement, cette transition glisse tout seul :) Rapidement on compte davantage ses repas non-végés plutôt que les végés ^^

Exactement. Mais au début, on a souvent besoin d'un "remplaçant". L'impression qu'il manque un truc dans l'assiette. Mais peu à peu, on organise ses repas différemment et effectivement, les fausses viandes deviennent moins nécessaires.

Cette  semaine , j'ai jeté d'horribles steaks végé dégueux alors que jusque là j'avais eu plutôt du bol dans mes achats totalement au pif mais hier je me suis laissée bluffer par une sauce bolognaise véggie de Zanpani qui, si elle ne vaut pas une bolognaise maison, vaut carrément une bolognaise industrielle. Jusqu'à la texture du bout de "viande" carrément équivalente. J'ai surtout pas regardé la liste des ingrédients mais ça peut pas être pire qu'une sauce à la viande de raclures de plot.
A noter : depuis ces dernières semaines / mois, mon Monsieur U de campagne du bout du monde commence à miser sur le végétarien, c'est un bon indicateur de la réalité du changement de tendance. :)

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

A noter : depuis ces dernières semaines / mois, mon Monsieur U de campagne du bout du monde commence à miser sur le végétarien, c'est un bon indicateur de la réalité du changement de tendance. :)

Certains parlent de "phénomène de mode bobo". C'est peut-être le cas pour certains, mais tant mieux si, pour une fois, une mode apporte quelque chose de bon. :-)

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Personnellement j'essaye même d'en faire la promotion autour de moi, d'au moins penser à réduire sa consommation personnelle. Ce qui m'embête souvent c'est que je n'ai pas les chiffres en tête comme vous avez pu les avoir ici (forcément à l'écrit on a le temps) pour appuyer mes propos durant la conversation. Mais souvent ça éveille, ça interpelle (et rien ne m'empêche de balancer un lien en mode relou quelques minutes plus tard :b).
Dans l'ensemble c'est souvent reçu - comme moi - avec beaucoup d'ignorance, et un accueil plutôt non-réfractaire.
Je ne transforme pas les plantes en gens des gens en végétariens, je ne le suis pas moi-même à 100%, mais l'idée suit son cours dans l'inconscient collectif.
Et il vaut mieux deux personnes qui mangent de la viande 4 fois sur 10 plutôt qu'une à 0/10 et une autre à 10/10.

Chevalier
Hors ligne
Bothan a écrit :

Et il vaut mieux deux personnes qui mangent de la viande 4 fois sur 10 plutôt qu'une à 0/10 et une autre à 10/10.

En termes de quantité totale mangée, je suis d'accord, mais en ce qui concerne l'impact militant, ça renvoie un message plus fort de ne pas en manger du tout. En particulier, ça prouve qu'on peut très bien vivre sans et ça pousse donc davantage à s'interroger sur les raisons pour lesquelles on continue d'en manger.
Après, chacun est plus sensible à certains modèles plutôt qu'à d'autres : y a des gens qui ne s'identifieront pas au végétarisme et qui seront plus facilement convaincus de seulement réduire leur consommation de bêtes mortes, tandis que d'autres seront plus dans le "tout ou rien" et ne trouveront du sens que dans le fait d'arrêter totalement d'en manger.
Dans tous les cas, il faudra plus que des flexitariens pour abolir l'élesclavage, mais pour le moment on en est très loin et ils contribuent aussi à remettre en question le modèle de la viande comme pilier indispensable du repas.

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Parky a écrit :

En termes de quantité totale mangée, je suis d'accord, mais en ce qui concerne l'impact militant, ça renvoie un message plus fort de ne pas en manger du tout.

Bien entendu. Mais je parlais bien d'un impact global et simplement mathématique sur la planète, pas d'un impact militant.

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Ah ça, une personne qui ne mange pas du tout de produits d'origine animale, ça se voit rapidement et ça interpelle beaucoup plus !

Je suis invité au mariage de ma cousine cet été, à chaque fois que j'essaie de lui parler il m'arrive toujours un souci technique (téléphone trop vieux qui déconne un peu, mauvais numéro enregistré dans le répertoire...). Donc je sais pas si ma demande de plat végétal va être prise en compte, et je sais pas comment ça va réagir dans la famille.
La seule fois où j'ai revu ma famille non-nucléaire, depuis que j'ai arrêté les produits d'origine animale, il y avait un éleveur bovin parmi les proches de ma tante, il a invité les enfants à visiter son exploitation avec leurs parents. C'était pas trop l'ambiance pour que je me permette d'en placer une compte tenu du décès de mon oncle.
Je sais pas du tout ce que ça va donner la prochaine fois...

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Perso je suis assez lâche et fais des exceptions à chaque réunion familiale. x) Et puis j'avoue que ça me donne un peu une excuse pour faire des écarts, parce que l'air de rien le plaisir de manger de la viande ne m'a pas (encore ?) quitté.
Mais je n'en mange plus du tout au quotidien, c'est vraiment exceptionnel.

La Dame du Parc a écrit :

l'élesclavage

Je vois très souvent des militant'e's antiracistes, végés/véganes ou non, rappeler qu'il est problématique et pas pertinent d'utiliser le mot "esclavage" pour parler de l'exploitation animale, mais je ne (re)trouve pas d'article rapidement et suis trop claqué pour chercher longtemps ou pour essayer de me souvenir et de retranscrire tous les arguments. x) Mais voilà, je tenais au moins à le dire. Si je (re)trouve quelque chose qui explique bien le pourquoi du comment, je viendrai le partager.

Chevalier
Hors ligne

En l'occurrence, c'est surtout pour le jeu de mots que j'ai dit ça, y avait pas de réflexion profonde derrière.

Edit : J'avais dit d'autres trucs mais peu importe.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Je suis pas d'accord avec toi mais j'ai ni l'envie ni l'énergie de débattre. x)

Je commenterai juste la fin de ton paragraphe : déjà, oui, on peut critiquer beaucoup de pubs et de slogans. Je vois pas en quoi ça justifie de pas critiquer ceux-là. :') Et ensuite, autant j'attends plus rien des publicitaires qui globalement se foutent de tout tant que ça rapporte, autant venant de militant'e's je pense qu'on peut attendre un certain respect pour les autres luttes et une certaine réflexion dans les slogans*. Ce n'est pas pour rien qu'en manifs, dans nos cortèges queers on scande "Macron, Macron, on t'encule pas ! La sodomie, c'est entre ami'e's !" pour contrecarrer les slogans homophobes qu'on peut parfois entendre. ;)

*Je ne sais pas si ça y était dans ton article, mais j'ai souvenir d'un argument portant également sur la pertinence – comme je l'avais dit – de la comparaison, arguant en gros que, en plus d'être problématique d'un point de vue antiraciste, ça n'était pas malin d'un point de vue antispéciste. Et il y avait une explication derrière, bien sûr. x) Mais je ne me souviens plus du détail et comme je l'ai dit je n'ai pas l'article sous la main. Je vais essayer de le retrouver.

Idem concernant le mot "viol" pour l'insémination des vaches, j'ai lu des tonnes de trucs démontant ce choix de mot mais je n'ai pas d'article ou de thread Twitter sous la main, j'ai oublié certains arguments, et de toute façon je n'ai pas l'envie ou l'énergie d'en débattre. ^^

Bref, je lançais ça parce que ça valait toujours le coup d'essayer, tant pis si ça a pas marché. :') Aujourd'hui je me battrai pas. ^^" (Non pas que je trouve la cause moins importante ou quoi, hein. C'est juste un combo fatigue + saturation des débats. x) Je me répète, pardon.)

Chevalier
Hors ligne

Ca tombe bien, j'ai pas envie de débattre non plus. Mon précédent post était déjà de trop, j'ai pas envie de lancer de discussion, je vais l'éditer.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB