Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qu'on peut s'en servir pour donner de l'élan à un pigeon !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne

 
La Déchéance (1ère Partie)

 
Quand Loth, le putscheur professionnel, se fait putscher à son tour, il se passe quoi ? Hé bien c'est ce que vous allez découvrir !

 
SCENE 1
Réunion de la Table Ronde. Les Chevaliers sont tous là, ainsi que Père Blaise à son pupitre.
Père Blaise
Je sais pas trop si ça rentre dans l'ordre du jour, mais vous saviez que le roi Loth avait été victime d'un coup d'Etat ?
 
Arthur
Eh bah ! Il l'a pas volée, celle-là ! Bon, par contre, ça change pas mal de trucs, et puis il va falloir rencontrer le nouveau roi et tout, ça va être chiant...
Léodagan
Si vous voulez, je m'en charge, moi, de la rencontre.
Arthur
Euh... ouais, non, vaut mieux pas. Tiens, d'ailleurs, c'est qui le nouveau roi ?
    Tous les regards se tournent vers Galessin.
 
Galessin
Bah quoi ?
Calogrenant
Vous êtes pas Orcanien, vous ?
Galessin
Si, pourquoi ?
Arthur
Bah, vous êtes un peu censé savoir ce qui se passe là-bas, non ?
Galessin
Ho bah tout de suite...  J'suis Duc d'Orcanie, moi, pas roi ! Je sais ce qui se passe sur mes terres, mais au-delà...
Arthur
Vous voulez dire qu'au-delà de vos terres, vous savez pas ce qui se passe en Orcanie ?
Galessin (gêné)
Bah... pas vraiment, non.

SCENE 2
La discussion se poursuit.

Arthur
Ah, y'a pas à dire, hein, vous êtes vraiment un con de première, seigneur Galessin.
Lancelot (à Galessin)
Ah ! Celle-là, vous l'avez méritée !
Galessin
On vous a demandé quelque chose, à vous ?
Arthur (à Lancelot)
Non mais vous savez, je peux vous traiter de con tout pareil, hein ! Comme ça, pas de jaloux !
Léodagan (à Galessin)
En tout cas, la nouvelle a pas eu l'air de vous choquer plus que ça !
Galessin (haussant les épaules)
Pourquoi, ça aurait dû ?
Bohort
C'était quand même votre suzerain !
Galessin
Bah, qu'est-ce que vous voulez que j'vous dise ? Des trucs comme ça, ça arrive.
Bohort
Vous auriez quand même pu paraître un tant soit peu ébranlé !
Léodagan (à Bohort)
Oui, bon, faut pas abuser quand même...
Bohort
J'aurais aimé un peu plus d'approbation de la part des autres...
Galessin
Ah ouais, d'accord. Vous avez décidé de jamais me foutre la paix, en fait.
Perceval
Moi de toute façon, j'ai jamais rien pigé à ces trucs-là. Et puis de toute façon, le roi c'est Arthur, non ? (aux autres) Enfin, peut-être que j'me goure ?
Arthur
C'est moi le roi, mais moi je gouverne la Bretagne. Après, à l'intérieur de la Bretagne, il y a des pays gouvernés par d'autres rois !
Perceval
J'ai rien compris. (à Karadoc) Non, ou alors c'est moi ?
Karadoc
Vous bilez pas, j'ai pas tout pigé non plus. C'est super compliqué.

SCENE 3
Arthur, en compagnie de Bohort et Léodagan, est dans la salle du trône pour les doléances. A sa grande surprise, au lieu de paysans, c'est Loth et sa femme Anna qui entrent.

Arthur
Seigneur Loth ? Qu'est-ce que vous foutez là ?
Loth
Ah, quand même ! "Seigneur Loth"... ça fait du bien ! Ah non parce que depuis que j'ai été détrôné, plus personne en a rien à faire de mon titre. Je sais bien que je suis plus roi, mais quand même, ça fait chier.
Anna (sarcastique)
Mais mon pauvre ami, personne en a jamais rien eu à faire de votre titre, de toute façon ! Si c'était le cas, déjà, vous seriez toujours roi.
Arthur
Sauf que ça répond pas à ma question : qu'est-ce que vous foutez là ?
Loth
Là, où ça ? Aux doléances ou à Kaamelott ?
Arthur
Bah aux deux, en fait. Vous avez rien à faire ni aux doléances ni à Kaamelott.
Loth
Ah bah justement. Il se trouve que ça, ça peut s'arranger.
Léodagan
Donnez-moi une seule bonne raison de pas vous virer avec un coup de pied au cul, après on verra.
Loth
Déjà, le roi et moi, on est de la même famille.
Arthur
De la même famille ?
Bohort
Oui, Sire ! C'est le père de votre neveu et le mari de votre sœur...
Anna (sèchement)
Demi-sœur !
Bohort
...Ce qui fait de lui quelque chose comme votre beau-frère.
Arthur (à lui-même)
Ah, décidément les beaux-frères, ça veut pas rentrer.
Loth
Bref. Comme je suis de votre famille, je m'étais dit que peut-être, éventuellement, vous accepteriez de m'héberger ici, à Kaamelott, le temps que ça se tasse. Non parce que si je rentre en Orcanie maintenant, je suis sûr de me faire lyncher. Et en plus, mon château est envahi de cons maintenant. Vous m'direz, ça ça change pas tellement.
Léodagan
Eh ben mon p'tit vieux, vous pouvez vous gratter !
Anna (outrée)
"Mon p'tit vieux" ? (à son mari) Et vous vous laissez parler comme ça, vous ?
Loth (philosophe)
Quid peccam abstractus nivit. Ça veut rien dire, mais je trouve que ça exprime bien le fait que je peux rien y faire et que je suis habitué.
Arthur
N'empêche, il a pas tout à fait tort, le seigneur Léodagan ! Pourquoi je vous filerais une piaule ici, moi, maintenant que vous êtes plus roi ?
Loth
Ben, pour la beauté du geste !
Léodagan
La beauté du geste ? Avec un type qui peut pas s'empêcher de trahir tout c'qui bouge ?
Loth
Notez que pour une fois, j'ai trahi personne.
Léodagan
Là, non, mais avouez qu'en général, vous êtes plutôt du genre à poignarder dans le dos !
Loth
Je nie pas, mais j'ai au moins eu la décence de trahir personne cette semaine.
Arthur
Et c'est censé vous valoir une chambre, ça ?
Loth
Oui, je trouve ! Et puis je suis votre beau-frère.
Arthur
Non, vous êtes le mari de ma demi-sœur. Ça compte pas. Et puis, juste par curiosité, comment  vous comptez reprendre le trône d'Orcanie, au juste ?
Loth
Disons que j'ai mes petites combines.
Anna
De toute manière, vous êtes incapable d'obtenir quoi que ce soit autrement qu'en complotant.  Ce qui me sidère c'est que vous ayez réussi à rester au pouvoir aussi longtemps en étant aussi pathétique.
Arthur
Donc, pour la piaule, c'est non. Vous avez été détrôné, vous vous démerdez, moi j'ai rien à voir avec ça.
Bohort
Sire ! Je sais que nous n'avons pas affaire à un saint, mais vous pourriez lui faire une faveur ! Vous êtes censé fédérer tous les clans bretons, en plus. Vous n'allez pas laisser un roi déchu à la rue, quand même !(à Loth, inquiet) Enfin... à moins que vous n'ayez l'intention de tuer le roi Arthur pour prendre le pouvoir à Kaamelott ensuite ?
Loth (la main sur le cœur)
Parole, je ferai rien de ce genre, vous pouvez me faire confiance. (à lui-même)  Enfin, maintenant qu'on en parle...
Arthur (ironique)
C'est sûr, oui, on peut vachement vous faire confiance ! Pff... j'devrais vous balancer au cachot pour toutes les saloperies que vous avez faites.
Léodagan
Pourquoi "je devrais" ? Faites-le !
Arthur
Ah, beau-père, je vous jure, commencez pas ! (à Loth) Estimez-vous heureux que Bohort plaide en vitre faveur. Vous avez une piaule pour six jours. Après, trône ou pas, je m'en fous, vous décarrez, vous et votre femme. Surtout votre femme, en fait.
Anna
Non mais dites-donc !
Arthur
Mais quoi ? Je peux pas vous sacquer, c'est pas un secret !
Anna
Peut-être mais j'aurais attendu un peu plus de respect, surtout de la part d'un bâtard indigne dans votre genre.
Arthur
Le bâtard indigne, il vous dit merde ! Là !
Loth
Ah non mais y'a pas à dire, hein, ma femme est une connasse.

SCENE 4
Le lendemain, nouvelle réunion de la Table Ronde.

Lancelot
Je peux savoir ce que c'est que cette histoire ? J'ai croisé le roi Loth dans les couloirs tout à l'heure !
Arthur
Il-est-plus-roi ! Et je lui ai filé une piaule provisoirement.
Calogrenant
Super... on va devoir se coltiner ce con et sa garce de femme...
Perceval
Attendez, sa femme, c'est celle qui fait peur et qui traite tout le monde d'abruti ?
Calogrenant
C'est celle-là même.
Perceval
Elle m'a traité de gros péquenaud, tout à l'heure.
Bohort
C'est une ancienne reine, elle est habituée à du prestige..
Karadoc
Ouais, bah prestige ou pas, ça va pas durer longtemps, cette histoire ! Elle m'a carrément retiré une tartine des mains, soit-disant que j'suis trop gros et qu'elle supporte pas de m'voir manger comme un porc... Vous y croyez, vous ?
Bohort
Sur le sujet... je dois dire que si vous mangiez un peu moins...
Karadoc
Mais qu'est-ce que vous avez à prendre sa défense ? Vous avez l'béguin pour elle, ou quoi ?
Bohort
Mais pas du tout ! Je trouve cette femme parfaitement odieuse, pour parler franchement ! De plus, je suis marié et elle aussi !
Léodagan
Ouais, enfin, marié... Ça c'est c'que vous dites.
Hervé de Rinel
On l'a jamais vue, votre femme.
Bohort
Si j'étais moins poli, je vous dirais "merde". Mais "zut" suffira.

SCENE 5
C'est un après-midi plutôt calme. Sur l'herbe du jardin, Loth somnole, tranquille. Arthur arrive.

Arthur
Ah bah vous êtes là, vous ?
Loth (sans même ouvrir les yeux)
Merde.
Arthur
Non mais qu'est-ce que ça veut dire, ho ?
Loth (ouvrant les yeux)
Désolé, c'est un peu ma réponse par défaut, à force de fréquenter ma femme...
Arthur
Ah bah vous veillerez à la retravailler, hein, parce que là ça vole pas haut ! D'ailleurs, sauf erreur de ma part, il me semble pas que vous ayez grand-chose à foutre dans les jardins.
Loth
Bah quoi, j'habite au château, j'ai le droit d'aller dans les jardins !
Arthur
Oui, sauf que c'est réservé aux nobles et aux chevaliers, et que vous êtes ni l'un ni l'autre.
Loth
Ah oui merde, j'avais oublié.
Arthur
Vous tâcherez de vous en souvenir. Bon, allez, barrez-vous, j'voudrais être peinard.
   
Arthur, Roi de Bretagne : Alexandre Astier
Léodagan, Roi de Carmélide : Lionnel Astier
Bohort, Roi de Gaunes : Nicolas Gabion
Loth, Roi d'Orcanie : François Rollin
Anna de Tintagel : Anouk Grimberg
Calogrenant,  Roi de Calédonie : Stéphane Margot 
Galessin, Duc d'Orcanie : Alexis Hénon
Lancelot, Chevalier du Lac : Thomas Cousseau
Karadoc, Chevalier de Vannes : Jean-Christophe Hembert
Perceval, Chevalier de Galles : Franck Pithiot
Hervé de Rinel : Tony Saba

     
Loth
Bon, bon, j'y vais...
     
Arthur
Tiens, d'ailleurs vous penserez à faire votre paquetage après-demain, hein !
   

Loth
Oui, alors à ce sujet... ça serait possible d'avoir une rallonge ? Parce que cette histoire de trône, ça prend plus de temps que prévu...
 

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Quid peccam abstractus nivit. Cela ne veut rien dire, mais je trouve que ça exprime assez bien le fait que je bien aimé cette nouvelle :)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Wahou ! Galessin est parfait, je l'entends, je le vois ! Loth est très bien aussi, notamment quand il met la main sur le cœur et jure de ne pas assassiner Arthur. Bon, il reste à lire la suite, en tout cas l'idée est très bonne et j'ai hâte d'en savoir plus (qui est l'usurpateur ?)...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB