Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui met du beurre au fond du plat !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière PinkAA Chou
Hors ligne

C'EST TROP MORTEEEEEEEEL !!!

Pour fêter ça, je vais m'habiller de lierre et me coiffer de roseaux :D

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Sur l'insta d'AA

https://www.instagram.com/p/Bs-YgfEBpIh/?hl=fr

En plus sur le site du Parisien

" Une petite info supplémentaire a surgi sur les sites de casting pile ce mercredi : la production recherche, pour le rôle d’une certaine «Denica », une jeune femme métisse disponible pour un tournage à l’étranger au mois de février "

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
bibicocci a écrit :

Sur l'insta d'AA

https://www.instagram.com/p/Bs-YgfEBpIh/?hl=fr

En plus sur le site du Parisien

" Une petite info supplémentaire a surgi sur les sites de casting pile ce mercredi : la production recherche, pour le rôle d’une certaine «Denica », une jeune femme métisse disponible pour un tournage à l’étranger au mois de février "

Alors là oui, d'accord. Bibi tu me vends du rêve ! Un personnage de plus au panthéon de K :D

Chevalière Aux Livres et Tomes
Hors ligne

Oh, excellent ! :D

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :
bibicocci a écrit :

Sur l'insta d'AA

https://www.instagram.com/p/Bs-YgfEBpIh/?hl=fr

En plus sur le site du Parisien

" Une petite info supplémentaire a surgi sur les sites de casting pile ce mercredi : la production recherche, pour le rôle d’une certaine «Denica », une jeune femme métisse disponible pour un tournage à l’étranger au mois de février "

Alors là oui, d'accord. Bibi tu me vends du rêve ! Un personnage de plus au panthéon de K :D


À ton service Tantine !

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Pour info les annonces de recherches de figurants sont fausses

https://mobile.twitter.com/sgtpembry/st … 7621696512

Pécore
Hors ligne

Je viens d'avoir une info, vous allez voir elle est commac. L'autre jour j'écrivais un mail à une amie, et en PS je lui mets que le tournage de Kaamelott était annoncé (Kaamelott c'est pas son truc, donc je pensais lui apprendre quelque chose). Et elle m'a répondu comme ça, sans préambule, que l'autre soir elle a dîné avec un pote de pote décorateur de cinéma, qui travaille sur le film ! Et la personne en question ne tient pas l'alcool, mon amie l'a fait picoler et il lui a révélé que....





Non ben non, rien en fait, il boit pas et il a rien lâché du tout. Mais du coup j'ai un peu l'impression de connaître une personne qui travaille sur le tournage.
Je vous tiens au jus des prochaines infos au moins aussi pertinentes que celle-ci que j'obtiendrai.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

:lol:
Il a fallu que vous tombiez sur le seul mec qui picole pas ! :lol:

Plus sérieusement, je pense que le père AA a dû faire signer des clauses de confidentialités qui font pas rigoler, alors il y avait peu de chances d'avoir des infos qui déchirent via son équipe et de membres aussi importants que  les décorateurs :b
Après... ça reste une nouvelle. :fete:

Pécore
Hors ligne

En attendant LES films (parce que je crois fermement en plusieurs films), je fais une cure de camélias Kaamelott  de A jusqu'à Z pour tout me remettre dans la mémoire. 
En ce qui concerne les nouveaux personnages, pourquoi pas. Mais j'aime assez le Kaamelott avec sa quantité  de personnages familiers que nous connaissons et pas de foule de figurants autour, j'aime que tout soit regroupé sur une petite équipe de comédiens. Dans la partie romaine, j'était tiède sur le nombre de figurants. Les textes d'Astier n'ont pas besoin de beaucoup d'accessoires, les costumes, coiffures, bijoux, quelques  meubles suffisent et quelques lieux suffisent comme écrin. Suggérer suffit, un bout de mur permet d'imaginer tout un rempart. Il y a un côté très théâtral qui ne demande pas une trop grande réalité de décors entiers, c'est assez la force de la série de suggérer tout un environnement que nous ne voyons jamais. Kaamelott, pour moi, c'est une équipe de comédiens pas trop importante avec une alchimie totale et  que les lieux indispensables, des gros plans et des plans américains. Pour moi Kaamelott c'est quelque chose de carré, trapu, compact resserré autour d'un texte extrêmement précis, qui se passe de décors somptueux. Il n'y aurait qu'un table et des chaises, sans rien d'autre, cela fonctionnerait aussii. On  regarde  en premier  Kaamelott pour l'écouter. Il ne faudrait pas que trop de décors parasite l'attention que le spectateur porte aux dialogues.  D'aiileurs, la preuve que le texte est solide, c'est que l'on peut l'écouter sans les images et c'est toujours aussi bon. Bon, ce n'est que mon humble avis. ?

Chef de Clan
Hors ligne

J'ignore si tu avais vu l'entretien donné par Astier à Cinecitta (et présent dans le DVD addendum du livre V), mais il y dit que c'est très précisément ce qu'il rejetait désormais. Après on en pense ce qu'on veut, mais il est évident que pour le passage au cinéma, Kaamelott s'appuiera de plus en plus sur une narration par l'image plutôt que par les dialogues. Sinon on s'en tiendrait au niveau des livres 5 et 6, et la transposition au cinéma n'aurait aucun sens.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Je suis plutôt de l'avis de Colombage. Et je pense qu'un film basé sur la qualité des textes a tout à fait son sens au cinéma, ce ne serait pas la première fois, loin de là (je pense immédiatement à Garde à vue de C. Miller, mais aussi aux adaptations de pièces à succès comme Le dîner de con ou Le prénom). Et puis c'est le point fort d'Astier. Mais bon, c'est bien sûr Astier qui décide.

Pécore
Hors ligne

Oui, Algoval, un film sans le soutien d'un bon texte donne rarement un bon film. Il y a des films visuellement excellents mais qui sont minables  au final parce que le décor ne fait pas tout.  Et des films tournés avec des petits moyens, des décors de pacotille, qui sont très bons parce que le texte est solide. Cela ne veut pas dire qu'il faut négliger les décors nécessaires.  Mais c'est certainement tentant de jouer avec les paysages quand on possède un aussi grand sens esthétique, aussi fin que celui que possède  A. Astier.
Je viens de terminer  un petit cursus Kaamelott ces derniers jours en partant du court métrage Dies Irae, puis les livres jusqu'au six. Quand on mesure l'évolution entre ce premier jet que représente Dies Irae  dans lequel sont déjà toutes les graines pour la série, quand on voit que dès le premier épisode c'était bon, quand  on suit le travail jusqu'au 6, avec des évolutions permanentes vers plus de profondeur (parce que ce n'est pas qu'une série amusante, il ne faut pas voir que cela), c'est extraordinaire. Je ne me souvenais pas que la scène avec Lancelot et ses hommes en blanc était si brillante, puissante, tout ce que cela contient, la table qui brûle, ce  blanc terrifiant des vêtements, Lancelot rendu comme fou par le pouvoir.  Le travail des couleurs et lumières est parfait dans la série..Alors, avec déjà tout cet acquis, ce travail en amont,  le temps de travail depuis, A.Astier ne peux pas faire un mauvais film, il a des centaines de bonnes graines à cultiver. Au pire,il ne peut faire qu'aussi bon, mais il fera mieux. Je ne pense pas qu'il offrirai un travail moyen. Donc, nous allons avoir un grand film. Kaamelott.❤

Pécore
Hors ligne

Je voudrais aussi ajouter qu'à ce niveau-là il y a une vraie évolution de la série. Les trois premiers livres sont avant tout portés par leurs textes. Non seulement parce que Alexandre Astier met énormément de soin à l'écriture, mais je pense aussi que c'est le format qui veut ça : tu peux pas faire une saga à l'esthétique aussi balèze qu'un truc de Peter Jackson sur un format pastille de 3 minutes.
A partir du livre V et du changement de format, j'ai l'impression qu'on voit qu'A. Astier arrive à changer sa méthode de narration : les textes sont tout aussi bons même s'ils changent de registre (le pêcheur, la tirade d'Arthur à la Table Ronde, ou encore tous les trucs de Méléagant <3 ) mais on s'appuie beaucoup plus sur l'image qu'avant, et en plus visuellement c'est hyper canon.
Dans le livre V, les plans avec Arthur sur la plage qui regarde la mer, le phare dans son rêve, le rêve où il marche avec son gamin (présent ou pas), tout ça c'est de la pure symbolique visuelle sans paroles, et pour moi c'est tout aussi efficace et ça se prête bien au ton du truc. Y a même les dernières scènes dans le livre VI entre Arthur et Aconia lorsqu'elle est sur le départ, où justement Astier joue sur l'absence totale de dialogue entre les deux personnages, donc finalement l'absence de texte, et les deux personnages se séparent sans dire un mot.
Donc Colombage je suis totalement d'accord avec toi. Je suis quasi sûre que les films seront au moins aussi bons, si ce n'est mieux :D

Semi-Croustillant
Hors ligne

J'y vais aussi de ma réaction suite à cette annonce qu'on attendait plus..   Enfin ça devient concret, je suis même un peu surpris que cette annonce arrive si """""""vite""""""", dans le sens où je m'étais dit que ça prendrait encore quelques années avant le tournage des films. Pour fêter ça (un peu à la bourre soit dit en passant) je vais me refaire un marathon et ouvrir une bouteille de jus de pomme qui pique.

Chef de Clan
Hors ligne

Si je suis d'avis qu'en effet, les films vont très certainement être très bons, en revanche je ne suis pas d'accord là-dessus :

Colombage la Galloise a écrit :

Les textes d'Astier n'ont pas besoin de beaucoup d'accessoires, les costumes, coiffures, bijoux, quelques  meubles suffisent et quelques lieux suffisent comme écrin. Suggérer suffit, un bout de mur permet d'imaginer tout un rempart. Il y a un côté très théâtral qui ne demande pas une trop grande réalité de décors entiers, c'est assez la force de la série de suggérer tout un environnement que nous ne voyons jamais. Kaamelott, pour moi, c'est une équipe de comédiens pas trop importante avec une alchimie totale et  que les lieux indispensables, des gros plans et des plans américains. Pour moi Kaamelott c'est quelque chose de carré, trapu, compact resserré autour d'un texte extrêmement précis, qui se passe de décors somptueux. Il n'y aurait qu'un table et des chaises, sans rien d'autre, cela fonctionnerait aussii. On  regarde  en premier  Kaamelott pour l'écouter. Il ne faudrait pas que trop de décors parasite l'attention que le spectateur porte aux dialogues.  D'aiileurs, la preuve que le texte est solide, c'est que l'on peut l'écouter sans les images et c'est toujours aussi bon. Bon, ce n'est que mon humble avis. ?

On peut se permettre de se concentrer sur seulement quelques lieux principaux (par exemple la chambre d'Arthur, la cuisine, la cour du château, la salle du trône et les couloirs) quand on est sur un format 3 minutes. Mais je rejoins Raton : on voit une évolution dans les décors et la narration dès que le format change, soit à partir du Livre V. Et pour le cinéma, c'est ce qu'il faut. On n'est pas dans un huis-clos, on est sur une grande histoire avec beaucoup de choses qui se passent, et à mon avis avec plein de décors à exploiter. Personnellement, si le film ressemblait visuellement au Livre I, je serais déçue.
Et de beaux décors n'entraînent pas forcément à négliger le texte.

Pécore
Hors ligne
Elias de Kelliwic'h a écrit :

J'ignore si tu avais vu l'entretien donné par Astier à Cinecitta (et présent dans le DVD addendum du livre V), mais il y dit que c'est très précisément ce qu'il rejetait désormais. Après on en pense ce qu'on veut, mais il est évident que pour le passage au cinéma, Kaamelott s'appuiera de plus en plus sur une narration par l'image plutôt que par les dialogues. Sinon on s'en tiendrait au niveau des livres 5 et 6, et la transposition au cinéma n'aurait aucun sens.

J'ai pensé à cela parce que je me souviens de l'aventure arrivée au français Jean-Pierre Jeunet. Au début, Jean-Pierre Jeunet travaillait avec un partenaire, Caro. Leur partenariat a donné Delicatessen et La Cité des Enfants Perdus (avec Ron Perlman ) et quelques autres petites choses, des films essentiellement tournés en décor construits. Autour d'un nombre restreint de comédiens. Tout était géré jusqu'au moindre clou. Pas les problèmes des extérieurs avec ce qui n'est pas gérable dehors, ce qui échappe obligatoirement à la gestion esthétique.. Puis Jeunet est allé  tourner dehors et ce qui faisait le magie s'est envolée. Parce qu'il était magique en usant des décors artificiels et qu'il n'avait pas besoin du support, de l'aide des extérieurs, les extérieurs ont grignotés son esthétique surtout... comment dire.... une partie de sa force verbale et esthétique a été délayée avec l'apport de l'extérieur. Il a bien géré Alien parce que c'était encore en studio pur. Il y a des réalisateurs qui ne sont pas faits pour aller tourner en extérieur, surtout s'il s'agit des grands paysages, de vastes étendues. Les petites bouts de campagne, de Rome, comme dans K VI étaient  déjà bien assez, mais c'est juste moi qui pense cela. Quelquefois trop d'extérieurs est nocif. Kaamelott même à la fin est toujours très proche du théâtre et au théâtre a couronne en carton et une épée en bois  c'est assez bon, le spectateur voit l'or et le fer à la place. Il n'est pas utile de voir Richard III sur le champs de bataille et pourtant la scène est immortelle. Je ne sais pas si j'exprime bien ce que je veux dire. Disons que la suggestion est toujours plus forte que montrer les choses, la porte qui grince à minuit fait plus peur que si nous voyons le monstre. J'aime bien dans Kaamelott ce qui n'est pas montré, j'aime  les raccourcis qui n'imposent pas des scènes ou des plans qui ne seraient pas utiles. C'est condensé et ce n'est pas facile à faire de ne pas se laisser aller à délayer l'histoire. Mais je fais confiance à A. Astier.

Pécore
Hors ligne
Le Raton de Carmélide a écrit :

Je voudrais aussi ajouter qu'à ce niveau-là il y a une vraie évolution de la série. Les trois premiers livres sont avant tout portés par leurs textes. Non seulement parce que Alexandre Astier met énormément de soin à l'écriture, mais je pense aussi que c'est le format qui veut ça : tu peux pas faire une saga à l'esthétique aussi balèze qu'un truc de Peter Jackson sur un format pastille de 3 minutes.
A partir du livre V et du changement de format, j'ai l'impression qu'on voit qu'A. Astier arrive à changer sa méthode de narration : les textes sont tout aussi bons même s'ils changent de registre (le pêcheur, la tirade d'Arthur à la Table Ronde, ou encore tous les trucs de Méléagant <3 ) mais on s'appuie beaucoup plus sur l'image qu'avant, et en plus visuellement c'est hyper canon.
Dans le livre V, les plans avec Arthur sur la plage qui regarde la mer, le phare dans son rêve, le rêve où il marche avec son gamin (présent ou pas), tout ça c'est de la pure symbolique visuelle sans paroles, et pour moi c'est tout aussi efficace et ça se prête bien au ton du truc. Y a même les dernières scènes dans le livre VI entre Arthur et Aconia lorsqu'elle est sur le départ, où justement Astier joue sur l'absence totale de dialogue entre les deux personnages, donc finalement l'absence de texte, et les deux personnages se séparent sans dire un mot.
Donc Colombage je suis totalement d'accord avec toi. Je suis quasi sûre que les films seront au moins aussi bons, si ce n'est mieux :D

Oui, ces petites scènes extérieures montrent un grande maîtrise esthétique. Mais ce ne sont pas.... comment je dis ça.... des grands extérieurs, tu vois avec des montagnes, des déserts, des champs, des cityscapes, toute ces choses énormes. C'est un personnage  sur un fond qui me mange pas tout, qui ne prend pas le dessus sur le personnage et l'intérêt profond de la scène. Dans la scène avec Lancelot et son KKK, cela se passe bien dehors, mais si peu n'est ce pas, mais l'acte est si fort que l'extérieur n'a aucun intérêt, il pourrait aussi bien avoir été fait en intérieur. Par exemple les scènes avec la barque  quand Arthur débarquent en Bretagne en vêtement romain et quand il se sauve, c'est juste pour montrer qu'il arrive ou qu'il part, c'est suggéré. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle de l'extérieur. En vrai extérieur, nous aurons vu la barque naviguer par exemple, avec un panoramique sur le mer, etc. ce qui était sans intéret si juste pour faire joli. Mais c'est juste suggéré l'arrivée et le départ. Si tu te souviens de la première version des Rois Maudits, il y avait un travail merveilleux sur les couleurs et la lumière. Les décors peints sur un tissu appelé tulle et la lumière passait à travers. Et comme le texte était bon, l'ensemble était réussi : couleurs, lumière, texte ! What else !
Le tournant dans les dialogues de Kaamelott, l'approfondissement des personnages avec l'arrivée de situations plus sombres a été très bien géré. Les personnages avec plus  de facettes, avec des zones grises sont toujours plus prenant , attachant, que les charactères manichéens. Nous allons avoir un bons films Kaamelott... Je parie...

Pécore
Hors ligne
Agloval a écrit :

Je suis plutôt de l'avis de Colombage. Et je pense qu'un film basé sur la qualité des textes a tout à fait son sens au cinéma, ce ne serait pas la première fois, loin de là (je pense immédiatement à Garde à vue de C. Miller, mais aussi aux adaptations de pièces à succès comme Le dîner de con ou Le prénom). Et puis c'est le point fort d'Astier. Mais bon, c'est bien sûr Astier qui décide.

Le texte est la clef, toujours. Nous n'avons jamais eu un bon film sans un bon texte. Cherchez, vous ne trouverez pas. Faite le test :  quand vous demanderez  au gens ce qu'ils ont retenu d'un film, il vont vous citer presque toujours un bout de dialogue et vont rarement vous décrire un lieu si c'est un champs, une montagne, un bois, un bout de route, etc;  Les costumes/coiffure/maquillage aussi marquent les spectateurs.
MAIS, les "extérieurs artificiels' c'est autre chose. L'artificiel cityscape nocturne de Gotham City par exemple, les paysages et villes numériques dans LOTR. Ce sont des extérieurs fantastiques, fantaisistes, ils sont des personnages aussi. Les décors studios sont toujours maîtrisés comme un personnage. Tout le monde se souviens du décor de l'appartement de Sherlock dans la version XXIe siècle, non?  Même du papier peint qui est lui-même un personnage.❤

Pécore
Hors ligne
Colombage la Galloise a écrit :

On  regarde  en premier  Kaamelott pour l'écouter. Il ne faudrait pas que trop de décors parasite l'attention que le spectateur porte aux dialogues.

Si j'étais toi je me ferais pas de soucis de ce coté là. Astier vient de la musique et ça se ressent dans ses productions en général et dans Kaamelott en particulier.

Pour faire court, c'est beaucoup plus probable qu'il y ait des problèmes de plans douteux que des fausses notes dans l'ambiance, ou dans le tempo.

Maintenant à propos des visuels, du au format et du à l'ambition ( je veux dire l'ambition qu'impose le genre ) c'est évident que ça va les  sortir de leurs 4-5 plans qui se battent en duel dans les livre 1 à 3. Mais tant mieux ça peut être que cool.

Je rappelle pour les sceptiques que même si la saison 6 reste prisonnière d'un certain format ( les extérieurs sont pas des extérieurs très francs oui on reste dans l'école du théatre ) elle tranche déjà énormément avec les précédentes, ne serait-ce que par la variété des plans. J'ai rematé l'intégrale récemment comme la plupart d'entre vous suite à l'annonce du film. Et franchement Astier c'est un peu comme Mbappé, il franchit les étapes avec un naturel qu'on pourrait presque qualifier de désinvolte. Sachant qu'en plus l'eau a coulé sous les ponts depuis 10 ans quand même, qu'il a pas chômé mais plutôt pris de la bouteille, que Kaamelott est son bébé etc etc ...

J'en conclus que les interrogations techniques bof. C'est plutôt sur le scénar qu'il y a matière à spéculer. D'autant qu'on a suffisamment de clés pour faire des supputations solides.

Pécore
Hors ligne

Si vous voulez voir l'enregistrement :

http://www.art-richelieu.fr/html/fiche. … e=&aff=&r=

:rolleyes::rolleyes::rolleyes:

Pécore
Hors ligne

Tu touches une com ?
3 messages, 3 fois la pub.

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Je saurai pas dire pourquoi mais ça fleure bon l'arnaque cette histoire, Astier avait déjà dû démentir une histoire de stage, ce serait pas la première fois.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Ouais moi aussi j'ai un doute..

Pécore
Hors ligne

Alerte rouge !!!!! Je viens d'avoir une information capitale concernant le film à venir. On sait désormais que dans le prochain film il y aura... une arbalète ! Et ouais, ça vous la coupe hein ? ;)
https://www.lanouvellerepublique.fr/deu … -kaamelott

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Alors ça de l'info!!!!bon petite mais une info!

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB