Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne se vautre pas dans la bouffe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chef de Clan
Hors ligne

Comme dit dans le titre j'ai fini Hero Corp, et j'ai bien kiffer mais j'ai quand même quelques questionnements ou remarques qui me trottent dans la tête et je me disais que peut-être ici j'aurais des retours ou des explications par des gens qui ont eu le temps de digérer la série.
PS : Je précise que je n'ai encore vu aucun bonus ou aucune interview, mais je me laisse quelques jours avant de m'y relancer.

Dans Hero Corp, il y a plein de personnages avec des histoires super intéressantes mais à plusieurs moments dans la série il y a des personnages qui disparaissent et parfois on n'en entend même plus parler, ce qui m'attriste un peu. Où sont passés des gens comme Ron, la fille du bunker qui se dédouble, Perséphone, Laurence, capitaine Canada ? Dont on ne sait rien. De même The Lord, Valur, Jennifer, Megane, Julien n'apparaissent plus et on a pour expliquer ça qu'une réplique ou deux.

J'ai bien compris qu'on ne saurait jamais vraiment quel est le pouvoir de John ... ou alors c'est encore quelque chose que je n'ai pas compris. Mais pour d'autres on ne sait pas non plus. à quoi sert le pouvoir de Jennifer ? Elle pourrait ne pas être une sirène que ça ne changerait rien. Et pour capitaine Sports Extrêmes ? Personnellement je pense qu'il a une sorte de pouvoir de régénération sinon il ne pourrait pas se casser les os en continu.

Pourquoi le groupe n'utilise pas les pouvoirs de Doug et de Mique pour débusquer les traîtres et faire les interrogatoires, ou le pouvoir de Steve quand ils sont coincé dans la neige à se peler les miches ?

Qu'a fait Mary à sa mort ? Elle a sauvé tous les gens dans la pièce oui, mais chez certains autres ils ont eu une lumière blanche sur la poitrine, qu'est-ce que c'était ?

Pourquoi Doug ne voulait pas dire aux autres qu'il avait été dupliqué ? ça ne changeait rien pour lui, de toute façon il était l'original. D'ailleurs tant que je suis sur Doug, pourquoi est-il mort d'un tir dans la tête ? Il était bien vampire de jour, même s'il s'était enlevé les crocs.

Pourquoi est-ce que l'être parfait essaye de les tuer à la fin ? Il n'est pas censé ne pas faire d'erreurs pour être un genre de super super héro ?

Voilà, voilà. Je sais que ça fait un peu beaucoup mais bon si quelqu'un se sent de m'apporter quelques réponses, il sera le bienvenu !

Chevalier
Hors ligne

Je vais tenter une ou deux réponses, j'aurai pas mieux ! Mes souvenirs remontent. Surtout au niveau de la saison 5, que je n'ai vue qu'une fois (quand elle a été diffusée sur France 4, donc en 2017).

> Pour les personnages qui disparaissent, je dirais juste qu'à mon avis, Simon les supprime quand il considère en avoir fait le tour. Beaucoup sont éphémères et ne sont là que pour une saison (voire un seul épisode). Pour les persos importants qu'on ne voit quasiment plus dans la saison 5, c'est probablement à cause de l'ellipse qui mène à ceux qu'on suit ; ils ont pris des chemins différents de ceux de John et des autres, et leur histoire n'a plus lieu d'être.

> John, ce n'est pas qu'on ne connaît pas son pouvoir, c'est qu'il a un pouvoir qui s'adapte en fonction des situations. Son pouvoir réagit comme une sorte d'antidote.
Le pouvoir ne Jennifer n'a aucun autre but que celui d'être un ressort comique.
Captain Sports Extrêmes possède effectivement une grande résistance physique - peut-être pas jusqu'à la régénération tout de même.

> Ne pas oublier que Mique est très stupide, il fait tout le temps des boulettes, et surtout personne ne lui fait confiance. Quant à Doug, il me semble qu'il est utilisé quelques fois pour détecter des mensonges.
Steve, son pouvoir s'est affaibli avec l'âge. Par contre je n'ai pas la scène de la neige en mémoire, je ne sais pas répondre.

Et pour le reste non plus, je sais pas répondre d'ailleurs :D

Il faudrait vraiment que je me refasse la saison 5... J'ai le souvenir de l'avoir trouvée très brouillonne, beaucoup d'idées mais pas assez de temps / de place, et j'avais pas trop aimé.

Chef de Clan
Hors ligne

Merci pour ta réponse ! C'est vrai que maintenant que tu le dis, il me semble qu'ils en avaient parlé du côté "antidote" du pouvoir de John. N'empêche que je ne comprends toujours pas bien pourquoi il passe en mode "offensif" quand il est à proximité de sa mère (ou de son père).
Et ensuite pour Doug ça m'avait surtout marqué quand ils cherchaient le traître dans le bunker. Finalement quand on a un détecteur de mensonges ambulant pas besoin d'un miroir à connard.
Pour la neige c'est dans la saison 3 quand Steve est avec Stan, Burt et Karine d'abord perdus dans la nature puis pour construire l'autel.
Pour la saison 5, ce que j'avais moins aimé c'est la déchéance de certains personnages. Ma saison favorite restera toujours la 2e je pense.

Chevalier
Hors ligne

Quand il est à proximité de son père, John perd ses pouvoirs parce que le voir a un effet un peu négatif, ça rouvre des blessures de son passé. Sa mère est du côté des "forces du mal", donc il a cette ambiguïté en lui (un truc très manichéen genre un côté lumineux et un côté sombre). A la fin de la saison 2, il est sous son emprise. Au final la quête de John est la recherche de son identité, il a cette opposition qui se réveille quand il est près de sa mère, ça attise son côté sombre.

Pour le bunker, bonne question, ils ont bien eu le message disant que le 18e arrivé serait un traître, et Doug ne participe pas aux interrogatoires ? (Pareil, mon dernier visionnage remonte à loin.)

J'aime beaucoup les deux premières saisons aussi. Et déçue que Jean-Micheng disparaisse !

Chef de Clan
Hors ligne

Pour les interrogatoires de saison 2, ils se dispatchent en binôme et Doug est dans l'un d'eux mais c'est tout.

Moi c'est The Lord que j'adorais et que j'aurais bien aimé revoir !

Chevalier
Hors ligne

Alors deux options : soit y'a un bug dans la matrice et Simon a oublié le pouvoir de Doug à ce moment-là :lol: Soit on ne voit pas tout, Doug a effectivement interrogé Rémi-Pierre mais celui-ci a été bon manipulateur, il a réussi à répondre sans mentir.

Après, le miroir il est au coeur du bunker, il est pas spécifique au groupe, donc tant qu'il est là, autant l'utiliser par sécurité.

Chef de Clan
Hors ligne

Ouais enfin le traître a quand même réussi à y échapper.
C'est pareil moi je me pose d'autres questions qui sur la pratique/technique semblent évidentes mais qui pour l'histoire me font bugger. Araignée-man, il est resté 20 ans tout seul dans le bunker et ensuite ils l'ont laissé exploser avec le bunker ?

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Putain HC c'était y a siiii longtemps ! :b
Je tente des trucs comme la courageuse Liberty

Plume De Chien a écrit :

Dans Hero Corp, il y a plein de personnages avec des histoires super intéressantes mais à plusieurs moments dans la série il y a des personnages qui disparaissent et parfois on n'en entend même plus parler, ce qui m'attriste un peu. Où sont passés des gens comme Ron, la fille du bunker qui se dédouble, Perséphone, Laurence, capitaine Canada ? Dont on ne sait rien. De même The Lord, Valur, Jennifer, Megane, Julien n'apparaissent plus et on a pour expliquer ça qu'une réplique ou deux.

Valur est mort je pense, d'après la réaction de Mary quand John (?) lui en reparle. Ceux du bunker qu'on ne revoit plus ont été tués dans le bombardement d'après moi, et il ne reste en vie que ceux de la plage et deux-trois pelots atterris plus loin. Ils ont pas tous eu le temps de prendre le toboggan.

Plume De Chien a écrit :

J'ai bien compris qu'on ne saurait jamais vraiment quel est le pouvoir de John ... ou alors c'est encore quelque chose que je n'ai pas compris. Mais pour d'autres on ne sait pas non plus. à quoi sert le pouvoir de Jennifer ? Elle pourrait ne pas être une sirène que ça ne changerait rien. Et pour capitaine Sports Extrêmes ? Personnellement je pense qu'il a une sorte de pouvoir de régénération sinon il ne pourrait pas se casser les os en continu.

Pour John, je suis 100% sure de l'explication de Liberty, il le dit lui même "Je développe des trucs quand ça chie" (à deux ou trois pelages de loutre près pour la précision de la citation)
Pour Sports Extrèmes c'est la BD qui répond à ta question : il était chimiste et a découvert une formule qui le rend quasi immortel. Il a le même pouvoir d'auto-régénération que Wolverine, alors son kiff c'est de voir jusqu'où il peut aller. ;)
Pour Jennifer, si c'était pas une sirène on l'aurait jamais revue après qu'elle se soit fait assommer et qu'elle tombe à l'eau en pleine mer ;)

Plume De Chien a écrit :

Pourquoi le groupe n'utilise pas les pouvoirs de Doug et de Mique pour débusquer les traîtres et faire les interrogatoires, ou le pouvoir de Steve quand ils sont coincé dans la neige à se peler les miches ?

Incohérence due au merdier dans la tête de Simon Astier.

Plume De Chien a écrit :

Qu'a fait Mary à sa mort ? Elle a sauvé tous les gens dans la pièce oui, mais chez certains autres ils ont eu une lumière blanche sur la poitrine, qu'est-ce que c'était ?

La rémanence de son pouvoir ?

Plume De Chien a écrit :

Pourquoi Doug ne voulait pas dire aux autres qu'il avait été dupliqué ? ça ne changeait rien pour lui, de toute façon il était l'original. D'ailleurs tant que je suis sur Doug, pourquoi est-il mort d'un tir dans la tête ? Il était bien vampire de jour, même s'il s'était enlevé les crocs.

Chais pô

Plume De Chien a écrit :

Pourquoi est-ce que l'être parfait essaye de les tuer à la fin ? Il n'est pas censé ne pas faire d'erreurs pour être un genre de super super héro ?

Me souviens p'us :b

Chef de Clan
Hors ligne

Ok merci beaucoup pour ta réponse. Je me doutais que certains faits étaient expliqués ailleurs que dans la série comme Karin.
Après, moi je trouve toujours qu'il y a certaines choses qui ne sont pas logiques mais je pense que c'est plus pour faire avancer l'histoire. Genre saison 2, c'est la proximité de son père qui déclenche le côté "méchant" de John alors que saison 3 on nous dit que son père c'est sa seule part d'humanité (même si on lui dit ça pour qu'il se croit plus mauvais qu'il ne l'est mais quand même).

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

La cohérence n'est pas une vertu d'HC. Pour moi c'est une évidence :lol:

Pour John c'est pas incohérent et y a deux écoles (selon moi) :
1- La proximité de John senior est aussi celle de la mère de John. D'après ce que je crois avoir compris, si Sénior est dans le coin c'est pour protéger fiston de maman qui se rapproche très beaucoup :b
2- qui n'exclut pas 1 : John développe des trucs quand ça chie, en présence de Sénior, son côté obscur se révolte contre ce subit réveil de son côté lumineux et comme maman est pas loin et est soutenue par le Mal, sénior (dont junior croit qu'il l'a abandonné, bébé) fait pas trop le poids, du coup ça me semble normal que boosté par son pouvoir d'antidote, le côté sombre l'emporte.

Enfin, je ne te conseille pas d'investir dans les BD, très chères et qui font écho au serment d'Arthur à Aconia : elles sont là pour tenter de donner de la cohérence à la série mais c'est très loupé sur ce point. A mon sens ça part trop en couille à chaque page et on comprend pas toujours ce qu'on voit. Après si tu les trouves d'occas' à 2 balles, pourquoi pas ;)

Chef de Clan
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

La cohérence n'est pas une vertu d'HC. Pour moi c'est une évidence :lol:

J'ai fini par le comprendre aussi^^. C'est d'ailleurs un des trucs qui me déçoit dans cette série, que j'ai bien kiffé par ailleurs (sauf la saison 3 qui est importante mais dont BEAUCOUP de scènes me hérissent).

Tante Cryda a écrit :

Pour John c'est pas incohérent et y a deux écoles (selon moi) :
1- La proximité de John senior est aussi celle de la mère de John. D'après ce que je crois avoir compris, si Sénior est dans le coin c'est pour protéger fiston de maman qui se rapproche très beaucoup :b
2- qui n'exclut pas 1 : John développe des trucs quand ça chie, en présence de Sénior, son côté obscur se révolte contre ce subit réveil de son côté lumineux et comme maman est pas loin et est soutenue par le Mal, sénior (dont junior croit qu'il l'a abandonné, bébé) fait pas trop le poids, du coup ça me semble normal que boosté par son pouvoir d'antidote, le côté sombre l'emporte.

Après ça n'explique pas pourquoi en "mode méchant" son pouvoir de bouclier n'est plus actif. Je comprends bien qu'il n'y a pas forcément d'explication rationnelle, c'est plus un truc du genre "quand il attaque en mode méchant, il défend plus" et du coup quand il est redevenu complètement gentil il peut faire les deux parce qu'il le fait pour une "bonne cause" et tout le tremblement. J'aime bien me triturer l'esprit sur le fonctionnement des univers que j'aime bien, quitte à me faire un peu de mal.

Tante Cryda a écrit :

Enfin, je ne te conseille pas d'investir dans les BD, très chères et qui font écho au serment d'Arthur à Aconia : elles sont là pour tenter de donner de la cohérence à la série mais c'est très loupé sur ce point. A mon sens ça part trop en couille à chaque page et on comprend pas toujours ce qu'on voit. Après si tu les trouves d'occas' à 2 balles, pourquoi pas ;)

Justement je me tâtais pour acheter les BD mais visiblement j'attendrais de les trouver à vraiment pas cher, par un ami ou en bibliothèque (ce en quoi je ne crois pas trop mais bon ...). Je trouvais pourtant que c'était une super idée vu que la série est déjà très liée à la BD. Elles sont toutes du même acabit, ou, comme souvent parfois le premier tome est bien mais les autres ça part en steak ?

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

J'ai que 2 des 3 BD et j'ai acheté la seconde pour dire de voir si ça rattrapait le coup du sentiment de vague insatisfaction de la 1ère mais non, sûr à presque 20 balles j'achète pas la 3è.
Ceci dit d'extérieur, c'est de beaux objets, amis je me galère trop dedans :D

Après quand tu regardes les avis d'acheteurs c'est quasi le must du haut du panier mais je pense que ce sont ceux qui ont sauvé la série qui ont posté les avis : de purs fans hardcores et j'en suis pas là.
Moi j'ai toujours regretté le village de la 1ère saison que j'ai beaucoup aimée. Après c'était fluctuant. J'en ai plus ri ici avec les autres zinzins qu'au visionnage je pense (y a eu des gags dedans qui m'ont fait crever de rire dans toutes les saisons me faites pas dire ce que j'ai pas dit mais je suis pas non plus aveuglée par ma fanitude)   
La dernière saison par exemple m'a un peu laissée perplexe et ça fait bien 4-5 ans que je les ai pas revisionnés (à part la 1ère peut-être pour son caractère amateur assumé je pense).

Chef de Clan
Hors ligne

Et bien merci d'avoir épargné un peu mon porte-monnaie avec tes informations.
Moi je pense qu'encore plus que la saison 1 (qui, je trouve, a une ambiance bien à part), les meilleurs moments sont les huis clos : saison 2, périple Stan/Burt/Steve/Karin en saison 3, saison 4, Vilain city en saison 5. Il y en a certains que je me dis que je pourrais bien revoir mais ce qui pose problème c'est que je pourrait pas tout me refaire je pense (comme un Kaamelott par exemple) parce que la saison 3, elle me gonfle ! Et c'est vrai que la saison 5, mis à part Vilain City, disons que .... ce n'est pas trop ma tasse de thé.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Bonjour tout le monde !
Je ressuscite (pour combien de temps ?) et j'ai l'impression d'avoir la dent trop dure en me relisant ici.

Hero Corp... J'en ai les deux premières saisons, ai vu plusieurs épisodes des autres saisons (peut-être tous ?) tandis qu'ils étaient diffusés à la télévision... Et me suis à chaque fois désolé de ne pas trouver de ligne directrice ! En tous cas je ne crois pas qu'elle survive à la deuxième saison.

Le point de départ est génial : Les super héros qui ont mal vieilli dans un village perdu en Lozère, des gags dus aux super-pouvoirs amoindris. J'ai montré les deux premières saisons à mon fiston (autour de onze ans), mais je ne vois pas l'intérêt de lui présenter les suivantes (et surtout pas la cinquième). J'ai le sentiment d'avoir regardé le reste parce que j'avais envie de voir les choses prendre enfin une direction. Espoir déçu.

J'aurais aimé, donc :
- Comprendre les motivations profondes et savoir où passent tous les personnages que l'on ne retrouve pas.
- Que le public visé ne change pas de la première saison à la dernière (au début, c'est adapté aux enfants, à la fin avec le sadomasochisme et la violence gratuite... plus du tout).
- Que les personnages ne soient pas des girouettes : Qu'un jeune se cherche est normal. Que l'on mûrisse après une épreuve aussi. Mais qu'on soit gentil, méchant, gentil, méchant... je trouve cela peu crédible pour des personnages qui ne sont pas supposés psychologiquement instables. John, The Lord et Hoodwink sont dans ce cas. Cela fait beaucoup trop, d'autant que les deux derniers sont d'âges mûrs.
- Etc.

Le grand nombre de questions que tu te poses, Plume De Chien, montre bien le nombre incalculable d'incohérences et de pistes ouvertes inexploitées et donc laissées comme des harengs (de fausses pistes dans l'histoire). Ne serait-ce que le fait de prononcer tous les prénoms américains "à la française" (Steve, Stan, Burt, Mike, Allen, j'en oublie...) excepté John et Jennifer. Est-ce encore de l'arbitraire ou y a-t-il une raison ?

Malgré cette critique plutôt rude, je tiens à saluer cette oeuvre de Simon Astier. Je n'ai jamais créé de scénario, encore moins pour une série. Et j'imagine la difficulté de maintenir un fil conducteur au travers de plusieurs saisons quand on n'est pas certain de dépasser la seconde. Je ne pense pas que Simon lira ce que j'ai écrit, mais j'aimerais qu'il sache que je l'encourage à poursuivre son métier. Quitte à s'entourer davantage pour les scénarii.

Chef de Clan
Hors ligne

Tout ce que tu dis est super intéressant. Il y a des points avec lesquels je suis totalement d'accord comme les incohérences et le caractère "girouette" de certains personnages (JOHN !), quoi que pour illustrer ça il y a aussi Jennifer qui veut devenir un vrai super héros et puis en fait non, elle embrouille son mec en mission. Pour The Lord on peut là-aussi joué la carte du super vilain qui a vieilli et qui en plus retrouve sa fille. Et pour Hoodwinck, ça ne m'avait pas dérangé plus que cela, j'ai même trouvé qu'il passait plus sur un mode "violence gratuite" que génie du mal, ce qui se justifiait après tout.
Après pour l'évolution de la série je trouve qu'elle est crédible. On commence dans un village de retraité, les pouvoirs sont nuls et la vie paisible, puis plus on avance plus c'est la merde et donc plus les pouvoirs reviennent. C'est l'évolution pour redevenir des super héros, même si, bon, la saison 5 reste .... déstabilisante ? Ce qui gène le plus le développent cohérent du récit dans la longueur pour moi ce sont les personnages. Mis à part quelques uns qui évoluent bien genre Klaus, Doug, Burt et Stan, beaucoup d'autres souffrent de retours en arrière pour des blagues ou des plot twists comme on en a eu pour Steve qui gueule contre les chefs, puis qui devient chef, qui est super soudé, puis qui veut se barrer ... Pareil pour Marie, qui est badass et responsable, puis qui veut aller faire un tour au petit marché d'artisans en fermant les yeux sur des gens ayant besoin d'aide.
Et si on s'y attarde le coup de la dégénérescence des pouvoirs est un peu bizarre aussi, sur un point particulier : Mac Kormack. Saison 1, 2 et 3 il nous ait présenté comme ayant des pouvoirs décadents (il "teste" sa téléportation de son bureau à son canapé, il est surpris de pouvoir de nouveau traverser le métal) et en saison 4 on apprend qu'il est immortel et très très très âgé ..... Le problème se pose alors. S'il avait enchaîner plusieurs phases déclin/regain il ne ferait aucune recherche pour la restauration "médicale" des pouvoirs, donc il a décliné en même temps que Marie et toute la clique de l'époque ? Du coup il était beaucoup plus âgé déjà et il aurait compris que ce n'était pas lié à ça. (PS : Là encore je sais qu'il n'y a pas d'explications parce que c'est juste une incohérence mais je cherche quand même).

Semi-Croustillant
Hors ligne

Oui, Plume De Chien, j'avais oublié la versatilité de Mac Cormak et Jennifer !

Bon, je vais faire dans ces lignes ce que personne ne s'est permis plus haut, mais vraiment pour la bonne cause : Comparer Kaamelott d'Alexandre Astier avec Hero Corp de Simon Astier (et ses collaborateurs, dont Alban Lenoir). L'occasion de souligner les mérites cachés de Simon et d'Hero Corp.

Je suis convaincu qu'une très grande majorité des personnes ayant pris le temps de découvrir Hero Corp l'a fait après avoir apprécié Kaamelott (c'est mon cas, notamment). En soi, cela n'a rien de mauvais... Seulement cela a induit une attente particulière tandis que les deux oeuvres ne peuvent pas être comparées.

Plusieurs personnes auxquelles j'ai prêté le premier coffret d'Hero Corp en vue de leur demander leurs points de vue m'ont répondu en synthèse : Simon voulut faire comme son frère, avec moins de talent. Or c'est seulement en apparence que les deux démarches se ressemblent. Oui, une grande partie des acteurs joue des deux côtés. Oui, le format de la série est semblable et oui de part et d'autre, on nous met en exergue les imperfections comme les errements et la sénescence qui font la condition humaine...

La différence fondamentale réside dans la matière première.
Alexandre a construit à partir de matériaux pré-existants. Les textes écrits les plus anciens (couchés sur papier très longtemps après leurs créations et transmission orale dans la civilisation celtique) fondant la "saga" Kaamelott remontent au VIè siècle de l'ère chrétienne (cf. Pays de Galles). De très nombreux auteurs ont à leurs tours collecté et remanié, ou parfois seulement remanié les mêmes sources... Ce qu'Alexandre fait consiste à presque tout prendre, ajouter d'autres éléments qui lui plaisent (références à Star Wars, aux agroglyphes, etc.) et en sortir une version cohérente humoristique, dramatique et pleine d'humanité. Avant d'arriver entre ses mains d'orfèvre les grandes lignes de l'histoire ont déjà été tracées et sont déjà connues du monde entier (même en Inde, on connaît la légende du roi Arthur).

Simon (et Alban Lenoir, ne l'oublie pas, Sterenn !), quant à lui, est parti de zéro.
C'est avec l'oeuvre de Stan Lee (1922-2018, Stan Lee qui n'était pas seul, non plus) qu'on devrait comparer Hero Corp et son (ses) créateur(s).

Pour que mon garçon comprenne mieux les films de super héros qu'il voit au cinéma (Marvel : Les quatre fantastiques, Cap'tain America, Thor, Hulk, Spiderman...), j'ai trouvé pour lui, en DVD d'occasion (moins de deux euros pièce), quelques-unes de leurs versions anciennes. Notamment les pilotes de la série télévisée de la fin des années 1970 "L'incroyable Hulk"... Quand on les regarde à côté des versions actuelles, on en voit toutes les imperfections et toutes les améliorations apportées par la suite. Dans les années 70, Hulk est le Dr David Bruce Banner (le second prénom apparaît sur sa fausse tombe en fin de premier pilote), sans enfant (le décès de sa femme est à la base de ses recherches) et tout traîne en longueur (énormément de séquences sans dialogue, de mauvais maquillages, une force surhumaine par moment très relative, etc.). Dans les versions réalisées dans les décennies 2000 et 2010, Hulk est Bruce Banner, fils du Dr David Banner (les deux prénoms sont maintenant attribués à deux personnes distinctes). Le rythme de l'histoire est plus intense et les effets spéciaux numériques soutiennent parfaitement un scénario qui n'est plus entièrement centré sur le personnage principal.

Sachant que le personnage d'Hulk a été créé en 1962 (année des quarante ans de Stan Lee), qu'il s'est écoulé quinze ans avant qu'on en fasse un premier tournage (en 1977, Stan Lee eut cinquante-cinq ans) et vingt-six ans de plus avant que le succès ne soit incontestable (en 2003, Stan Lee fêta ses quatre-vingt-un ans)... On ne peut qu'encourager Simon Astier à poursuivre et approfondir. Hero Corp est une oeuvre de jeunesse dont la première saison fut diffusée à partir de ses vingt-quatre ans (né le 31/12/1983, première diffusion le 25/10/2008).

Conclusion : Continue, Simon ! Tu es sur la bonne voie.

Chef de Clan
Hors ligne

Moi aussi j'ai découvert Hero Corp grâce à Kaamelott et je ne vais pas cacher avoir fait souffrir Hero Corp d'une comparaison avec Kaamelott lors des premiers épisodes. Cependant je trouve que quand on prend le temps de voir la série pour ce qu'elle est, et non pas en ayant le spectre de Kaamelott toujours au dessus, on voit tout de suite le fossé qui les séparent (et je ne parle pas de qualité mais simplement à quel point les deux sont différentes). On relève des accointances (la façon de faire les dialogues très naturelle par exemple) certes mais qui ne font qu'accentuer encore les différences. Et si je m'échine autant à relever tous les "points sombres" ou les "incohérences" c'est parce qu'au fond, j'adore cette série ! Les personnages sont attachants, pas tous forcément et pas tout le temps mais on les aime quand même. Les musiques sont oufs. Et j'ai adoré ce périple partagé avec les héros (super héros !) depuis leur village, le bunker, l'île, la prison ... Si je n'avais pas aimé Hero Corp je ne serais même pas venue en parler ici, et Dieu sait que j'en parle !

Chevalier
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Pour Sports Extrèmes c'est la BD qui répond à ta question : il était chimiste et a découvert une formule qui le rend quasi immortel. Il a le même pouvoir d'auto-régénération que Wolverine, alors son kiff c'est de voir jusqu'où il peut aller. ;)
Pour Jennifer, si c'était pas une sirène on l'aurait jamais revue après qu'elle se soit fait assommer et qu'elle tombe à l'eau en pleine mer ;)

Heureusement qu'on a une Tatie ! J'étais complètement à côté pour ces deux points-là !
Les BD, il me semble que j'ai les 3, je suis sûre d'avoir lu la première, mais les deux autres je sais même plus... Pareil, ça remonte à loin, faudrait que je penche dessus.

Pour ce qui est d'une éventuelle comparaison avec Kaamelott, personnellement, je ne l'ai jamais faite. C'est pas parce qu'ils sont frères qu'ils font la même chose. On est sur un univers complètement différent, une manière de faire différente, et aussi un budget bien différent (beaucoup de difficultés pour Hero Corp). Clairement, ça n'a pas lieu d'être juste parce que les deux s'appellent Astier.

Par contre Simon a bien dit que Hero Corp, c'était terminé pour lui, donc il n'y aura plus de nouvelles choses ou d'évolution. La page est fermée.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB