Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne pratique pas le putsch !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne

Sortie de la table ronde, les chevaliers se séparent et chacun vaque à ses occupations. Perceval et Karadoc, sans même se poser la question, prennent la direction de la taverne.

    LÉODAGAN : Dites euh... vous allez où là ?
    PERCEVAL : Je sais pas, on va où seigneur Karadoc ?
    KARADOC : Pour l’instant, on sort de la table ronde, après, on verra, on a pas tout l’temps des projets, non plus.
    LÉODAGAN : Nan mais, vous voulez pas me dire... je parie qu’vous allez à la taverne !
    KARADOC : Putain, il est fort ce...
    LÉODAGAN : J’pourrais pas venir avec vous ?
    PERCEVAL : Ben, c’est pas trop vot’genre de traîner à la taverne.
    LÉODAGAN : Non mais c’est pas ça mais ma femme est partie dans sa famille, presque tous les chevaliers sont en mission, le roi et ma fille sont partis aussi...
    KARADOC : Le roi et vot’fille ?! Et elle est pas jalouse la reine ?
    PERCEVAL : Ouais parce qu’on aime pas bien ça nous, les histoires de couche-toi-là-que-j’m’y-mette, on préfère pas savoir !
    LÉODAGAN : C’est marrant, hein... j’crois que j’commence à comprendre pourquoi il vous garde, le roi... quand on a un coup d’mou et qu’on vous cause, y a pas deux solutions, soit on se fout de vot’ gueule, soit on vous la pète, vot’gueule ! La reine, c’est ma fille, abrutis !
    PERCEVAL : Et elle est au courant Dame Genièvre, que c’est plus elle, la reine ?
    LÉODAGAN : Dame GUENIÈVRE ! Et elle est toujours reine puisque c’est elle, ma fille !
    KARADOC : Ah ouais ?! Et depuis quand ?
    LÉODAGAN : Ah non mais là... depuis toujours ! Bon ! J’peux v’nir avec vous ou pas ?!
    KARADOC : Oh ben si vous êtes de la famille de la reine, on a rien à dire.
    PERCEVAL : Ouais, c’est un peu comme ci vous étiez de celle du roi !
    LÉODAGAN : Oui, un peu, on va dire ça, oui.

    ***

A la taverne.

    LÉODAGAN : Donc, c’est là que vous passez la majeure partie de votre temps...
    KARADOC : Oh ben, quand même pas, on peut glander ailleurs aussi.
    PERCEVAL : Ouais, on peut... mais c’est souvent ici, quand même. A force de rien faire à longueur de temps... ça creuse.
    LÉODAGAN : Ben, j’pense bien, surtout qu’à bouffer tout le temps... ça donne envie de glander.
    KARADOC : Voilà ! Vous avez tout compris.
    LÉODAGAN : Alors, quel est le programme ?
    KARADOC : Sifflard...
    PERCEVAL : Terrines, lard...
    KARADOC : Et des pichets de rouquin ! La base, quoi !
    LÉODAGAN : Bon, ben ça me parait pas mal, tout ça... tavernier, faites péter la charcutaille !
    PERCEVAL : ET OUBLIEZ PAS L’PINARD !

    ***

Même lieu, de nombreux pichets plus tard.

    LÉODAGAN : La vache ! Vous bâfrez comme ça toute l’année ?!
    PERCEVAL : Non, y a des jours, on mange un peu moins... quand y fait chaud et qu’c’est long...
    LÉODAGAN : De quoi ?
    PERCEVAL : Quand y a du soleil.
    LÉODAGAN : Le jour, quoi !
    PERCEVAL : Nan mais quand y a du soleil qui fait pleurer de partout.
    LÉODAGAN : Non, j’ai beau chercher, j’entrave pas un broc à c’que vous bavez... ah si ! L’été, vous voulez dire, quand on transpire ?
    PERCEVAL : Voilà ! Ben, l’été, on mange un peu moins.
    KARADOC : Mouais, un peu. En revanche, on picole deux fois plus !
    PERCEVAL : Ça c’est pas faux !
    KARADOC : Qu’est ce que vous avez pas compris encore ?
    PERCEVAL : Non, rien, j’voulais dire, euh, ça c’est vrai.
    KARADOC : Ben dites-le alors, sinon, un cochon n’y retrouverait pas son latin !
    PERCEVAL : Ouais... c’est pas faux.
    KARADOC : Mais vous l’faites exprès ou quoi ?! J’vous ai déjà dit, faut pas en abuser !
    PERCEVAL : Nan mais là, entre le cochon et le lapin... j’ai rien pigé !
    LÉODAGAN : Ouais, ben là, plus ça va, moins j’arrive à suivre la conversation... ça doit être trop pointu pour moi.
    KARADOC : Ouais ben ça... quand on a pas l’habitude...

(Noir, voix off)

    PERCEVAL : On y perd son lapin !

TSON !

Chef de Clan
Hors ligne

J'aime beaucoup l'idée de ce trio, alors en plus à la taverne. Bravo belle histoire.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

C'est bizarre mais je reste un peu sur ma faim..

Chef de Clan
Hors ligne
bibicocci a écrit :

C'est bizarre mais je reste un peu sur ma faim..

C'est vrai qu'on aurait aimé en voir plus. Quand j'ai vu qu'ils buvaient ensemble je me suis déjà imaginée des scènes rappelant "L'Ivresse".

Pécore
Hors ligne
Plume De Chien a écrit :

J'aime beaucoup l'idée de ce trio, alors en plus à la taverne. Bravo belle histoire.

Merci :)

Pécore
Hors ligne
Plume De Chien a écrit :
bibicocci a écrit :

C'est bizarre mais je reste un peu sur ma faim..

C'est vrai qu'on aurait aimé en voir plus. Quand j'ai vu qu'ils buvaient ensemble je me suis déjà imaginée des scènes rappelant "L'Ivresse".

Vous êtes trop gourmands, ça vous perdra. :D

Semi-Croustillant
Hors ligne

"En terre inconnue", j'adore même le titre ! :D

Merci, Gerfo ! L'histoire est très bonne et... je dois être aussi gourmand que Plume De Chien et Bibicocci, car j'en redemande !
Je suggère, en accompagnement de ton plat de résistance, que la discussion dérive vers les obsessions de Léodagan (Si vous deviez convaincre Arthur, est-ce que vous commenceriez par lui parler de tourelles ou de remparts le long des côtes ?) ou vers celles de Perceval (Les vieux, l'espace, les jeux du Pays de Galles que personne ne comprend). A moins qu'on parvienne à faire sortir Karadoc de son assiette ? Sinon, l'ambiance fraternelle "à bâtons rompus" pourrait évoquer "l'ancien temps" à Léodagan : La vie sous le règne d'Uther Pendragon, la renommée de Merlin à l'époque (d'ailleurs, quand on le voit à l'oeuvre aujourd'hui, on se demande s'il s'agit du même, ou ce qui le diminua à ce point)... L'occasion de poser les jalons d'un autre épisode ?

Celui-ci pourrait se terminer après le départ de Léodagan, saturé, tandis que les deux compères n'en seraient encore qu'aux hors-d'oeuvres. Ils se diraient qu'ils ont remonté le moral du roi de Carmélide, comme ils le font souvent pour celui de Logres... Et qu'il faudrait quand même que les rois du coin cessent de se reposer sur eux deux, car ils ont autre chose à faire !

Je me dis qu'ils ne sont pas prêts, tous les trois, à tenter une quête ensemble.

Kenavo (aurevoir, en breton) à vous trois : Bibicocci, Plume De Chien et Gerfo ! :)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

J'adore le quiproquo concernant Guenièvre, c'est tellement eux ! :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB