Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait appel à un faisceau de valeurs extrêmement surannées. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chef de Clan
Hors ligne

Voilà donc un petit récit pour la fête des Pères (une fois encore très en avance). Je ne savais pas trop comment le tourner, finalement j'ai choisi ça. J'espère que ça vous plaira.

3 CORS

1. COULOIRS DU CHÂTEAU – NUIT

    ARTHUR remonte des cuisines avec un morceau de pain. Quand il passe à l’étage de la Table Ronde, il entend du bruit. ARTHUR entre dans la salle de la Table Ronde. Autour de la Table sont assis UTHER PENDRAGON, ANTON, MERLIN, CAESAR, PÈRE BLAISE et PERCEVAL.

PERCEVAL – Tiens Sire qu’est-ce que vous faites là ?

ARTHUR – Comment ça qu’est-ce que moi je fais ici ?

OUVERTURE

2. SALLE DE LA TABLE RONDE – ENSUITE

    ARTHUR est encore debout près de la porte.

UTHER PENDRAGON – C’est vrai qu’il a grandi quand même !

ANTON – Bah moi je vais vous dire, quand on s’est revu je l’ai même pas reconnu.

CAESAR – Il a pas seulement grandi le gamin …

ARTHUR – Non mais attendez en fait, parce que moi j’ai toujours pas compris ce qui se passait là.

PERCEVAL – C’est le Père Blaise.

ARTHUR – Quoi ?

PÈRE BLAISE – Alors non je trouve ça un tout petit peu réducteur de me mettre ça sur le dos …

ARTHUR – Dépêchez-vous de m’expliquer parce que sinon ça va mal se mettre !

PÈRE BLAISE – C’est juste que c’est la fête des pères !

ARTHUR – Qu’est-ce que c’est encore que ce machin ?

PÈRE BLAISE – Je vous en ai déjà parlé Sire. C’est une nouvelle célébration chrétienne pour …

ARTHUR - … célébrer et honorer les pères. C’est vrai je me souviens maintenant. Et ça (il désigne toute la scène) est-ce que ça aurait pas à voir avec le truc que m’a fait boire Merlin tout à l’heure ?

MERLIN – Je me suis dit que ça vous ferait plaisir.

ARTHUR – Ouais si on veut. Alors, si j’ai bien compris le concept, je trouve assez logique que ces trois-là soit ici (il montre Uther, Anton et Caesar) mais vous je vois que ce que vous foutez ici.

MERLIN – Je suis un peu votre père adoptif moi-aussi.

ARTHUR – Euh … ouais enfin …

MERLIN – Ah bah si quand même ! Qui c’est qui vous a emmené chez celui-là (il désigne Anton), qui c’est qui vous a emmené au rocher pour la première fois ?! Vous étiez tout petit encore à l’époque, qui c’est qui vous changeait durant le trajet quand vous vous pissiez dess …

ARTHUR – C’est bon d’accord, ok. Vous êtes aussi, en quelque sorte, mon père. Voilà vous êtes content ?

UTHER PENDRAGON – Il a du mordant le petit, mais il est peut-être un peu trop doux.

ARTHUR (au Père Blaise et à Perceval) – Bon pour Merlin d’accord, mais pour vous deux alors ?

PERCEVAL – Bah le Père Blaise c’est bien un père non ?

ARTHUR – D’accord mais c’est pas du tout mon père.

PERCEVAL – Ah mais c’est parce qu’il faut que ce soit le votre ?

PÈRE BLAISE – J’ai bien essayé de lui expliquer Sire mais …

ARTHUR (au Père Blaise) – Laissez tomber je connais l’engin. (à Perceval) Mais vous si vous saviez que c’était pour les pères, qu’est-ce que vous foutez là ?

PERCEVAL – Je sais pas on m’a dit que c’était une petite fête pour vous faire plaisir alors je suis venu.

3. SALLE DE LA TABLE RONDE – ENSUITE

    ARTHUR est assis sur son trône.

ANTON – Quand il était petit, il n’arrêtait pas de parler. Toute la journée il racontait des histoires.

UTHER PENDRAGON – Moi je l’ai jamais connu. Enfin pas de mon vivant, et c’est peut-être mieux parce que si vous voulez mon avis, si j’avais su qu’un gamin avait retiré l’épée je l’aurais dérouillé.

CAESAR – Arturus ne se serait pas laisser faire. C’est un bon ce petit.

    Tous approuvent.

PERCEVAL – Il a raison le pépé. Arthur c’est pas le Roi pour rien.

ARTHUR – Perceval un peu de respect s’il vous plaît, vous parlez quand même à l’imperator.

CAESAR – Ah « imperator » ! J’ai toujours aimé quand tu m’appelais comme ça. Mais n’empêche pas ce garçon de m’appeler « pépé », il n’a pas tort. Et puis s’il est là avec toi c’est qu’il a mérité sa place. Tout comme toi. Ça se voit, ça y est, tu la mérites ta place.

ARTHUR – C’est quand même pas tous les jours évident.

UTHER PENDRAGON – Tu es le fils d’un Roi ! C’était sûr que tu allais faire de grandes choses.

ARTHUR – Oui enfin même parmi mes chevaliers, il y a des fils de paysans.

ANTON – Et c’est très bien comme ça. On n’est pas moins capables que les autres ! C’est important de laisser sa chance à tout le monde.

UTHER PENDRAGON – « Tout le monde » c’est vite dit ça. Dans la vie, il y a des incapables c’est tout.

CAESAR – Je ne suis pas tout à fait d’accord …

    Ils se disputent. ARTHUR sourit.

FERMETURE

4. SALLE DE LA TABLE RONDE – ENSUITE

    Tous sont partis sauf ARTHUR et PERCEVAL.

PERCEVAL – Mais je comprends pas, comment ils pouvaient être tous les trois votre père ?

ARTHUR – Ils étaient pas tous les trois mon père. Disons qu’il y en a un qui était mon vrai père mais les autres m’ont élevé aussi.

PERCEVAL – En tout cas ils sont super vos pères. Moi le mien il est con comme une quiche sans lardons et il sent la chèvre.

ARTHUR - « Une quiche sans lardons » ?

PERCEVAL – Ouais c’est Karadoc qui m’a appris ça.

ARTHUR – Ah tout s’explique.

PERCEVAL – Hey Sire vous croyez que si j’avais eu des pères comme vous j’aurais pu devenir plus … (il fait un geste vers sa tête), ou bien moins … (il fait le même geste vers sa tête)

NOIR

ARTHUR (off) – Non ne changez rien, Perceval.

Pécore
Hors ligne

Pauvre Arthur, on ne peut vraiment pas dire que tous ses pères se valent :lol:

Chef de Clan
Hors ligne

Après tout, il faut de tout pour faire un monde.

Pécore
Hors ligne

Nice quod et in sono bene. Ça pourrait ne rien vouloir dire, mais c'est Sympa et bien dans le ton.
Gerfo doit adorer Raymond Devos.

Chef de Clan
Hors ligne

Merci bien levieux, j'imagine qu'à ton âge canonique tu dois en avoir connu beaucoup des fêtes des pères.

Pécore
Hors ligne

Oh ben c'est sûr, mais si j'avais quarante ans de moins, j'te dirais pas non pour être père une fois de plus. Coquine ! Maintenant c'est les dominos.

Pécore
Hors ligne
levieux a écrit :

Nice quod et in sono bene. Ça pourrait ne rien vouloir dire, mais c'est Sympa et bien dans le ton.
Gerfo doit adorer Raymond Devos.

C'est pour "pères se valent" que vous dites ça ?
C'est pas faux ! :D

Chef de Clan
Hors ligne

Oh ! Je viens de l'avoir ! J'avais juste lu et pas prononcé dans ma tête, c'est fou. Très bien joué !

Pécore
Hors ligne

(pour Gerfo) J'avais remarqué  tes petites "furtives" l'air de rien. J'adore.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Merci beaucoup, Plume De Chien ! :D

Une petite fête des pères toute en tendresse. Je ne m'attendais pas du tout à un tel scénario. Sais-tu que Merlin tient plus du père d'Arthur que tu ne l'écrivis là-haut ? C'est imprégné de sa magie qu'Uther l'a engendré. Merlin a donné l'apparence du duc de Gorlois à Uther pour qu'il prenne sa place dans le lit d'Ygerne de Tintagel... Uther voulait coucher, Merlin voulait Arthur. C'est d'ailleurs en échange de l'enfant à naître qu'il accepta de procéder à la transmutation. On peut imaginer qu'il pût envoyer n'importe quel mâle "motivé", sans qu'Arthur n'en soit affecté, pourvu que sa magie agisse.

D'avoir réuni tout ces pères pour Arthur, tu m'as amené à m'interroger au sujet de Perceval... Bien qu'Arthur le protège comme un père son fils, AA lui a donné une chevelure d'argent... Quel âge a-t-il vraiment dans Kaamelott ? Est-ce qu'enfant, Arthur l'aurait rencontré tandis que le Gallois, déjà jeune adulte, aurait joué un rôle protecteur et encourageant, aussi fugace fût-il ? Ce pourrait être avoir ramassé et épousseté sa couverture tombée dans la neige, tandis que Merlin le portait dans ses bras sur le chemin du rocher à l'épée ; traire pour lui le lait d'une chèvre... A moins que Perceval, depuis l'espace avec ses vieux extra-terrestres et parmi les fées (Dame du Lac, Dame des Pierres, etc.), n'ait reçu la consigne subliminale de veiller sur cet enfant sans père (les textes de la Matière de Bretagne en regorgent : Merlin, Perceval, Lancelot, Bohort...) ?

Bon, j'arrête là. Soit j'écris, soit je dors... Il est tard, dodo !
Merci encore, Plume De Chien :lol:

Chef de Clan
Hors ligne

Merci pour ce commentaire encore une fois très détaillé Sterenn ! C'est vrai que j'ai tenu à mettre Perceval là-dedans parce que finalement c'est celui qui a la relation la plus ... filiale ? avec Arthur dans la série.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB