Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui a ses arrangements avec la milice. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne

Alors à moi de donner mon avis. Je vous avoue être un peu déçu de certaines choses dans ces 6 premiers épisodes:

- C'est vraiment trop lent: il reste 2 épisodes pour construire Kaamelott, comment va-t-il faire? AA a fait beaucoup de détours en ajoutant des scènes inutiles: les scènes dans le lit avec Aconia, ou celle avec César dans les chiottes, je comprends pas.
- Le sermont d'Aconia est une très mauvaise idée, ça n'était pas utile selon moi car ne pas vouloir toucher Guenièvre parce qu'elle est moche était déjà drôle (rappelons que dans la légende elle est magnifique).
- La grand-mère de Perceval ne m'a fait rire à aucun moment. Elle est systématiquement agressive et elle le joue mal.
- Le coup du cul de chouette?? Alexandre explique-nous STP.
-Les perruques sont trop décalées.
- Manillius: il attend le 6ème épisode pour être un peu drôle.

Voilà ce qui m'a dérangé, mais sinon le reste est excellent et comme d'hab à mourir de rire: MERLIN, BLAISE, LIONEL DE GAUNES, SALLUSTIUS, et surtout les INDISPENSABLES DE KAAMELOTT qui soutiennent la série à eux tous seuls: LEODAGAN ET SELI, fidèles à eux mêmes. Et bien sûr le roi LOTH, personnage qui s'assume toujours en gros fumier de traître.

Pécore
Hors ligne

ça me choque pas qu'il soit tombé amoureux. En général, il est dans un état lamentable, il est chiant comme pas permis quand il est amoureux. Regardez quand il tombe amoureux de cette paysanne qui ne sait même pas qui il est. Ou même quand il épouse Mevanwi : "vous êtes heureux ? C'est un peu compliqué. Mais ça va venir."

Par contre, oui, je fais partie de ceux qui trouvent abusé l'explication sur le pourquoi Arthur ne touche pas Guenièvre. Une promesse, pourquoi pas. Mais, ça fausse juste les 5 premiers livres, où il est clair comme de l'eau de roche qu'Arthur ne touche pas Guenièvre parce qu'il ne la trouve absolument pas attirante. Après, peut-être que c'est un mélange des deux. Il avait fait cette promesse à Aconia, et il se trouve qu'avec "de la chance", il ne trouve pas Guenièvre attirante. Et ça a peut-être pris le dessus sur la promesse. (Qui par chance, convient à la situation)

Mais, je sais pas, je vois bien Arthur finir par trouver attirant la gentille bêtise de Guenièvre. On a déjà vu des petites marques d'attention quand il récupère Guenièvre au camp de Lancelot, ça va peut-être continuer, d'autant que la fin du livre V va peut-être lui faire voir ce qu'il n'avait pas vu avant.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Carad'Oc a écrit :

- C'est vraiment trop lent: il reste 2 épisodes pour construire Kaamelott, comment va-t-il faire? AA a fait beaucoup de détours en ajoutant des scènes inutiles: les scènes dans le lit avec Aconia, ou celle avec César dans les chiottes, je comprends pas.

La scènes dans les latrine avec Cesar c'est pour montrer la compassion d'Arthur pour les "démunis"
Celles dans le lit avec Aconia :
- Montrer qu'il y a une dague sous l'oreiller
- faire une scène "romantique"

Pour ce qui est de Kaamelott, je ne crois pas que le but de cette saison c'est d'aller jusqu'à la fin de la construction du château, mais uniquement jusqu'au projet de construction de Kaamelott et comment Arthur c'est retrouvé entouré d'une équipe de branques.

- La grand-mère de Perceval ne m'a fait rire à aucun moment. Elle est systématiquement agressive et elle le joue mal.

Moi je l'ai bien aimé le duo Perceval/Grand Mère.
Je trouve touchant la Mamie qui aide son petit fils à devenir autre choses qu'un Pécore du Pays de Galles. Elle est un peu accariatre mais on sent tout de même de l'amour entre ces deux là.

Pécore
Hors ligne
alavolette a écrit :

Mais au fait, c'est qui , ce César-là ? Évidemment pas Jules. Est-ce que les férus de civilisation latine sauraient l'identifier ? On sait que son successeur (direct ?) aura onze ans et demi (et encore, pas longtemps) !

Dans un épisode il est dit que il y a eu plusieurs assassinats d'empereur dont un avec un scorpion (épisode avec Grudu) donc il y a du en avoir plusieurs entre ce César et celui de onze ans.</div></blockquote>Voila trouvé sur Wiki ...

Le mot latin imperator, d'où dérive « empereur », ne désignait à l'origine qu'une qualité militaire (celle de général victorieux) parmi tous les titres et pouvoirs accumulés par Auguste. Pour désigner l'empereur, les Romains utilisaient plutôt les termes de « César », « d'Auguste », car ils considéraient tous les empereurs comme rattachés sinon par le sang, du moins par une sorte de lien d'adoption, à la famille de César (les premiers empereurs étaient effectivement de sa famille). Le prénom de l'empereur après son avènement est Imperator pour la majorité des souverains romains, les nomen et cognomen variant suivant les titulaires (voir Épigraphie latine).

De plus Jules n'était pas empereur  mais dictateur et il a vécu 1 siècles avant Jésus, donc bien avant les prêtres qui ne savent pas marier ;-) sans oublier que le mur d'Hadrien à été construit a partir de 122 !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

Arthur a mis en danger le royaume en épousant Mevanwi. Donc s'il est capable de ce genre de caprice, il est tout aussi capable de refuser de toucher Guenièvre.

Tu as tout à fait raison. Arthur est capable de très gros caprices par moment.
Mais comme Eiyo l'a très justement dit, dès qu'Arthur se rend compte que son union avec Mevanwi met en péril le royaume, il renonce à elle et ce en dépit des sentiments qu'il a à son égard.
Qu'Arthur s'entiche de Mevanwi et n'en fasse qu'à sa tête pendant un an/un an et demi, ça fait de lui un homme un peu inconscient mais "normal".
Que, pendant plus de quinze ans, le roi de Bretagne n'ait aucun scrupule à compromettre l'avenir politique de son pays, ça fait de lui un très gros faisan.

Almohan a écrit :

Mais au fait, c'est qui, ce César-là ? Évidemment pas Jules. Est-ce que les férus de civilisation latine sauraient l'identifier ? On sait que son successeur (direct ?) aura onze ans et demi (et encore, pas longtemps) !

Difficile à dire. Il me semble que dans un épisode du Livre II ou III, Arthur confie à Demetra qu'il a rencontré tous les empereurs romains depuis Valentinien III (425-455). Donc logiquement, le personnage de Pierre Mondy devrait être ce fameux Valentinien.
Le gros problème est que ce dernier a hérité de son titre à l'âge de six ans et n'a jamais vraiment vu un champ de bataille ce qui est en contradiction directe avec le récit que Cesar et Arturus font de ses exploits martiaux. Au fond, dans la caractérisation, le personnage de Mondy est beaucoup plus proche d'Aetius, le généralissime en charge des légions romaines sous Valentinien, dux bellorum méritant et stratège brillant.
Pour le coup, je ne crois pas qu'il faille voir dans l'empereur joué par Pierre Mondy l'incarnation d'un imperator ayant vraiment existé. Au Vème siècle, Rome (l'entité politique) avait déjà perdu une immense partie de son pouvoir et les augustes qui la dirigeaient étaient pour la plupart des gros incapables pas foutus de trouver leur postérieur, même avec une carte. De plus, Rome (la ville) avait perdu, sur décision du général et empereur non-officiel Stilicon, son titre de capitale de l'empire en 404 au profit de Ravenne.
A mon avis, M. Astier a ressenti le besoin narratif de donner un mentor à Arthur, quelqu'un qui pourrait inculquer au jeune troufion un semblant de savoir empirique au sujet de l'art de la guerre et du bon gouvernement. Comme les vrais chefs de l'empire romain d'Occident de l'époque étaient des gros nazes, il en a inventé un de toute pièce.

Dans la rubrique "c'est juste moi ou bien ?": je viens de revisionner l'épisode 4 sur m6replay et il y a quelque chose de bizarre. Le blondinet avec lequel traîne Mevanwi, celui dont Karadoc se méfie au point d'envoyer son frère jouer les chaperons, on dirait quand même vachement Alexandre Astier. Avec la coupe de Dave période Vanina . Serait-ce possible ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Chiara a écrit :

Dans la rubrique "c'est juste moi ou bien ?": je viens de revisionner l'épisode 4 sur m6replay et il y a quelque chose de bizarre. Le blondinet avec lequel traîne Mevanwi, celui dont Karadoc se méfie au point d'envoyer son frère jouer les chaperons, on dirait quand même vachement Alexandre Astier. Avec la coupe de Dave période Vanina . Serait-ce possible ?

J'ai revu l'episode aujourd'hui et ça ressemble bien à A.A, en plus, le prétendant de Mevanwi est flouté à chaque fois que le plan devient serré mais il y a plusieurs mais :
- il est à Rome
- quand il rencontre Kadoc à Kaamelott il ne le connait pas alors que là Kadoc colle une beigne au prétendant.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

alavolette a écrit :

Dans la rubrique "c'est juste moi ou bien ?": je viens de revisionner l'épisode 4 sur m6replay et il y a quelque chose de bizarre. Le blondinet avec lequel traîne Mevanwi, celui dont Karadoc se méfie au point d'envoyer son frère jouer les chaperons, on dirait quand même vachement Alexandre Astier. Avec la coupe de Dave période Vanina . Serait-ce possible ?

J'ai revu l'episode aujourd'hui et ça ressemble bien à A.A, en plus, le prétendant de Mevanwi est flouté à chaque fois que le plan devient serré mais il y a plusieurs mais :
- il est à Rome
- quand il rencontre Kadoc à Kaamelott il ne le connait pas alors que là Kadoc lui colle une beigne.</div></blockquote>Ah non! Je me suis mal exprimée.
Je ne crois pas qu'Arthur se soit déguisé pour aller draguer Mevanwi. Je dis simplement qu'il semblerait qu'A.A. s'est infiltré dans la scène, histoire de faire une petite blague aux spectateurs, dans le feutré. Et qui sait ? Peut-être a-t-il toujours rêvé d'être Suédois et a saisi l'opportunité de réaliser son fantasme.

Interprète Burgonde
Hors ligne
Agloval a écrit :

Dans la rubrique "c'est juste moi ou bien ?": je viens de revisionner l'épisode 4 sur m6replay et il y a quelque chose de bizarre. Le blondinet avec lequel traîne Mevanwi, celui dont Karadoc se méfie au point d'envoyer son frère jouer les chaperons, on dirait quand même vachement Alexandre Astier. Avec la coupe de Dave période Vanina . Serait-ce possible ?

Enfin Agloval on en parlé sur irc hier soir c'est bien alexandre Astier qui joue le blondinet (mais attanention c'est pas Arthurus deguisé hein pas de méprise c'est Juste AA il fauy pas aller chercher des trucs alambiqués au possible ).
Je pense qu'il fait ce role pour s'amuser et puis une chose le blond ça ne lui va pas DU TOUT :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Chiara a écrit :

Dans la rubrique "c'est juste moi ou bien ?": je viens de revisionner l'épisode 4 sur m6replay et il y a quelque chose de bizarre. Le blondinet avec lequel traîne Mevanwi, celui dont Karadoc se méfie au point d'envoyer son frère jouer les chaperons, on dirait quand même vachement Alexandre Astier. Avec la coupe de Dave période Vanina . Serait-ce possible ?

J'ai revu l'episode aujourd'hui et ça ressemble bien à A.A, en plus, le prétendant de Mevanwi est flouté à chaque fois que le plan devient serré mais il y a plusieurs mais :
- il est à Rome
- quand il rencontre Kadoc à Kaamelott il ne le connait pas alors que là Kadoc lui colle une beigne.</div></blockquote>Ah non! Je me suis mal exprimée.
Je ne crois pas qu'Arthur se soit déguisé pour aller draguer Mevanwi. Je dis simplement qu'il semblerait qu'A.A. s'est infiltré dans la scène, histoire de faire une petite blague aux spectateurs, dans le feutré. Et qui sait ? Peut-être a-t-il toujours rêvé d'être Suédois et a saisi l'opportunité de réaliser son fantasme.</div></blockquote>ok c'est moi qui ai compris de travers :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Chabiboy a écrit :

Dites vous qu'en 6 épisodes, Arthurus prends pas moins de 4 grades de façon presque anodine. Pour le moment, c'est le seul fait qui explique son ascension au trône de Bretagne...

Etrange choix de mots : l'ascension hiérarchique d'Arturus étant au centre des 6 heures de programme pour l'instant diffusées, j'aurais pas dit que c'était anodin.
Les sénateurs sont contre et râlent à chaque nouveau grade, ses potes ne savent pas comment se comporter avec lui, Sallustius complote, Arturus est au centre de presque toutes les scènes... Bref, "de façon presque anodine", c'est un putain d'euphémisme, quand même, vu que c'est LE truc le plus important des 6 épisodes.
Sinon comme autre fait qui explique son ascension au trône de Bretagne, il y a quand même les rois bretons qui décident de marier Arthur à Guenièvre, il y a quand même Excalibur. Alors ok, il l'a pas encore, là... mais il l'a bien dans les autres livres, et les rois bretons disent bien que s'il a l'épée alors ils le reconnaitront légitimement comme roi, on peut donc penser qu'il va la retirer sous peu.


Petit détail sinon : Soldat -> Centurion -> Dux Bellorum. Il a changé 2 fois de grade, pas 4.

Pécore
Hors ligne
ioen a écrit :

il y a quand même les rois bretons qui décident de marier Arthur à Guenièvre,

C'est pas les roi Bretons ... Léodagan prend bien soins de virer les autres chef de clan pour mettre au point son petit plan, son niveau trahisons il fait aussi fort sur ce coup-la !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Oui enfin il se cache pas spécialement puisqu'il l'annonce en réunion avec les autres. On voit bien que même s'ils sont chacun roi de leur patelin, Léodagan est quand même le leader. C'est lui qui est invité à Rome, c'est lui qui organise ces réunions et prend les décisions.

Pécore
Hors ligne
ioen a écrit :

Petit détail sinon : Soldat -> Centurion -> Dux Bellorum. Il a changé 2 fois de grade, pas 4.

Ensuite il passe "Chef Romains en Bretagne", c'est pour ça qu'il va chez César ... Pour faire signer sa nomination !

Puis le 4ème changement c'est Roi du Royaune de Logres !

Et sinon Leodagen se cache peut-être pas mais en tout cas il leur annonce pas son plan, je suis pas sure que les autres chef de clan auraient appréciés !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bah ça c'est pas encore fait... Mais oui ça fait 3 et pas 2

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bon vous êtes gentils mais quatre pages d'un coup c'est beaucoup ! ^^

Cette soirée était pour moi extra !
J'ai pratiquement rigolé du début à la fin. Et pendant les scènes un peu plus sérieuses je n'ai pas trouvé que c'était long, c'était prenant et tout ce tenait. Ca ne m'a pas dérangé que ce soit Aconia qui demande à Arturus de ne pas faire l'amour avec sa femme. Je pense que quand Arturus rencontrera Guenièvre on aura droit à une phrase du genre "Et ben y'a pas de chance que j'tienne pas mon serment". :)
J'ai énormément aimé le personnage de César ! Il est à la tête du plus grand empire au monde, mais il est conscient que quelqu'un d'autre tir les ficelles derrière lui. C'pauvre César, il a seulement envie de se balader ! ( et de chier aussi ! :lol: )
Et puis tout les trucs qu'on attendais comme la rencontre entre Perceval et Karadoc, le départ à l'aventure de Bohort ( d'ailleur c'est énorme, il arrive à la table ronde en faisant de la couture ! :D   ) et l'arrivée de Lancelot !
Contrairement aux premiers épisodes, les blagues marchent à fond ! Et puis y'a des scènes supers comme le mariage d'Aconia et Arturus : "Oh putain les alliances !" :D
Non vraiment, je comprend AA quand il dit qu'il a voulu faire un Livre plus clair après le Livre V.

Seul petit détail : C'est dommage qu'on ne voit pas une scène ou Aconia apprend des choses à Arturus, parce que quand Arturus explique à Salustius ce qu'il a fait avec Aconia, on a l'impression qu'il lui ment.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

......

J'ai beaucoup aimé ces épisodes.

Deux moments à la fin du troisième :

Quand Pierre Mondy explique à Arthur ce qui fait fait un grand chef:rendre leur dignité aux faibles.

Et quelques minutes après, Arthur retourne à la villa Aconia où il est acclamé par Merlin,le prêtre, son futur maître d'armes et Manilius:Le Marié! Le Marié!

L'essence de Kaamelott est là pour moi,un mélange d'émotion et de drôlerie.

:lol:

Chevalier
Hors ligne

Bon, ben moi, je vais me répéter encore une fois, hein ? Dans l'ensemble j'ai apprécié regarder ces épisodes, mais beaucoup moins que le livre V ! Franchement, je crois que A. Astier n'assume pas le passage de Kaamelott au dramatique. On a l'impression qu'il aurait voulu faire quelque chose de pas franchement drôle mais d'intense et de dramatique. Mais, comme c'est Kaamelott, comme c'est M6, il fallait ne pas faire fuir les fans non aguerris.

Oui, les fans absolus, eux, ils auraient quand même regardé mais pas ceux qui apprécient Kaamelott sans avoir acheté les livres en DvD, en BD, en s'étant inscrit sur ce forum ou d'autres. Moi, j'ai l'impression qu'il fallait mettre du Perceval, du Karadoc, du maitre d'arme comme George Lucas avait mit du Gungan dans la menace fantôme pour les enfants ! Oui, je le dis haut et fort, Astier rate son passage au Kaamelott dramatique, il oscille entre deux mondes et finalement, s'y perd.

C'est mon avis, je pense que le livre aurait gagné à ne pas présenter du tout ce qui se passe en Bretagne, hormis peut-être au niveau des rois qui se regroupent et du camp romain. Il aurait gagné aussi à laisser dans le mystère les accessions des chevaliers de la table ronde, les secrets qui donnent une explication directe de passages de livres précédents.

Mais, audience et chiffre oblige, même si Astier déclare avoir fait ce qu'il a voulu, j'en suis moins sûr. peut-être cherche-t-il à se rassurer lui-même, comme un aveu de circonstance nous disant, j'aurais aimé pouvoir tout faire comme je voulais. L'autre jour, je voyais A. Astier dans "pif-paf" sur paris première, Astier y avouait s'être autocensuré pour deux épisodes (celui ou l'évêque vient et dort dans sa chambre, au départ ça devait être autour de la mort du pape, pas de chance, le vrai pape mourrait en même temps, et l'autre, il devait coller une baffe à une femme mais c'était au moment de l'affaire Cantat-Trintignant).  Là, je ne pense pas qu'Astier se soit censuré dans ce sens, mais je pense qu'il s'est imposé des cadres pour les fans et qu'il a bien compris que le succès de Kaamelott tournait autour de personnages comme Bohort, Karadoc, Perceval. Imaginez, voir un livre entier sans ces personnages ? Sans Léodagant ? Ça aurait forcément trop déboussolé, déjà que le Livre V a déboussolé de nombreux fans du programme court (j'en connais qui n'ont pas trop aimé).

Voilà, peut-être que je fabule complètement, mais j'ai un sentiment d'inachevé en regardant ces épisodes. N'empêche que je regarderais sans problème la fin et que j'aurais probablement le livre VI dans ma Dvdthèque.

Pécore
Hors ligne

Dans l'ensemble j'ai vraiment bien aime ces episodes.
Il y avait vraiment pas mal de blagues concernant les episodes de l'an 1 de kaamelott, et ca fait du bien ("mon partenaire sera pas quelqu'un qui ne pensera qu'a bouffer", "depuis ce moment, les tables rondes, j'y crois plus trop", ...).
J'ai egalement aime le fait que le personnage d'Arthur evolue pour se rapprocher de notre "vrai" Arthur : notamment le passage ou il force Cesar a mettre l'armure afin de restaurer le respect que le peuple avait pu perdre en voyant son empereur faire son gamin gate dans les rues du getto. Il a ete sage sur ce coup, et c'est kioul.
En revanche cette histoire de bague me laisse perplexe ... il va forcement la perdre a un moment ou un autre, sans quoi on nous en aurait parle dans les episodes de l'an 1, mais je ne vois pas trop ce que cela peut vraiment apporter a l'intrigue. Par ailleurs la dame du lac n'etait pas tres presente, dommage.
Et aussi, chose rarissime : on apprends la mort d'une personne que l'on avait vu auparavant. En fait je me demande si ce n'est pas la seule fois dans Kaamelott ou ca arrive ... sur le moment ca m'a vraiment interpelle
Ah si, le truc qui m'a gene : Bohort et sa femme. Il ne possede pas une histoire passionante, et je trouve qu'elle joue mal, ce coup-ci.
Au fait, est-ce que vous pensez que nous reverrons le Duc d'Aquitaine avec son ancienne femme ? Je trouve que c'est tout a fait possible et que ce serait meme un clin d'oeil vachement sympa :)

ioen : Leodagan est aussi le seul assez intelligent et actif pour gerer une bande de boulets telle que celle des rois de Bretagne, a l'exception peut-etre du roi Loth, mais qui est beaucoup trop cynique et porte sur la traitrise.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Almohan a écrit :

Mais au fait, c'est qui , ce César-là ? Évidemment pas Jules. Est-ce que les férus de civilisation latine sauraient l'identifier ? On sait que son successeur (direct ?) aura onze ans et demi (et encore, pas longtemps) !

Je dirais que c'est Valentinien III, c'est le dernier à avoir eu un long règne, et les temps collent avec le fait qu'on parle de Romulus Augustule dans Kaamelott (Romulus Augustule a régné 20 ans avant Valentinien III).

Pour Aconia à qui il arriverait quelque chose, c'est moi qui extrapole, je n'ai aucun élément précis sur la question.

Au titre des incohérences, le fait que Karadoc connaisse Mevanwi aussi tôt ; rappelez-vous l'épisode où Karadoc vient se laver en disant qu'il a rencontré une jeune fille magnifique avec qui ça pourrait être "le beau truc".

Bender, je comprends ce que tu veux dire, mais je ne m'inquiète pas plus que ça sur le passage de Kaamelott au dramatique. AA est tout à fait capable de le faire, on le voit à plusieurs moments comme tout ce qui entoure le mariage que je trouve très bien dosé. Mais AA voulait revenir un peu vers les fans qui n'avaient pas accroché au livre V, c'est une faiblesse à mon sens, mais AA est humain et je crois que si il parcourt ses lignes, il aura compris que nous adorons le Kaamelott plus subtil . Fonce, Alexandre, nous te suivrons !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'suis pas d'accord avec toi Bender. Je trouve que les passages "sérieux" sont très bien fait, plus dans ces trois derniers épisodes que dans les premiers. J'dirai pas qu'ils sont mieux fait que le livre V, mais comme dans le livre V je n'ai pas vu de coupure entre les passages drôles et ceux un peu plus dans l'histoire. J'aurai été déçu de ne pas voir ce qui ce passait en Bretagne, de voir comment toutes ces personnes en sont arrivés à être à la table ronde. Je ne pense pas que AA se soit censuré. J'pense qu'en gros il a fait ce qu'il voulait. Mais en même temps, comment après 6 saison on ne peut pas se censurer ? S'il aurait voulu rendre Perceval intelligent à un moment pour que l'histoire se comprenne mieux, ben il aurait pas pu.

Chevalier
Hors ligne

@ Sossa : Je ne dis pas qu'il n'en est pas capable, justement, je trouve qu'on sent cela pointer chez Astier depuis le livre précédent, mais ici, c'est le mélange drame-comédie qui m'a déplu. Je suis comme toi, je ne m'inquiète pas, seulement je pense qu'ici, il y avait les contraintes habituelles des grandes chaines de TV et que si Astier veut être financé pour son film, faut pas trop qu'il se rate.

@ AArthurus :
Je ne dis pas que les passages sérieux ne sont pas bien. Relis mon post, j'y dit que je trouve que ces épisodes oscillent entre comédie et drame sans jamais vraiment passer d'un côté ou de l'autre. Mais, du coup, autant les passages dramatiques sont réussis, autant les passages comiques en Bretagne sont raté, enfin, selon moi. Je parle bien des passages concernant les Karadoc, Perceval, Bohort et autres Lancelot. j'avoue que les passage avec le cam romain ou la réunions des rois du Royaume de Logres sont déjà plus inspirés.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bender je suis partiellement d'accord avec toi.AA était peut-être pas aussi libre qu'il aurait voulu.Mais il y a quand même un "ton" Kaamelott, une certaine façon de s'exprimer qui fait que le "dramatique"ne peut pas occuper toute la place, mais il existe quand même, justement parce qu'il est partie intégrante de ce ton.
Personnellement ça ne me dérange pas de voir les futurs récurrents de la série.Je ne sais pas si ça ne tient qu'au fait qu'il "fallait" qu'ils soient là, mais je pense que le format adopté par AA l'exigeait...Comment approfondir un tant soit peu si tu ne peux pas développer ton propos sur 20 ou 25 épisodes de 40 minutes , voire plus,comme l'ont fait d'autres séries, du genre X Files ou Millénium(avec Franck Black) ?
Je veux dire, il y a mille paramètres qui font que Kaamelott, livre VI ou pas, ne peut pas complètement verser dans le sérieux, et pas seulement dans le sens de "dramatique", mais aussi "Bon, ça se passe 15 ans en arrière, comment les choses étaient à cette époque ?Qu'est-ce qui a fait qu'Arthur est devenu Arthur?Comment était-ce VRAIMENT ?...." Une des choses qui m'ont touché dès le début dans cet univers c'était ce côté , je dirais pas "franchouillard", pour ne pas faire d'anacronismes incultes,ce côté "Après la Table Ronde je vais au bistrot".En dire long en quelques mots, des expressions avec plein de verve et de saveur("Elle est choucarde celle là ?"et j'en passe des centaines...), mais qui n'empêche jamais l'émotion .
Un Livre VI sans la Bretagne aurait sûrement désorienté , surtout si on pense à la teneur des autres livres.On les connait, et on sait qu'à la fin du 5e Arthur essaie de se suicider.Je croit qu'il fallait donner vie aux  personnages qui accompagneront Arthur dès que possible, planter ce décor de triste cirque qui va bouillir jusqu'à ce dénouement d'un Arthur au bout du rouleau...

Semi-Croustillant
Hors ligne

Bender, mon analyse rejoint la tienne, du moins en ce qui concerne ta première analyse sur la partie bretonne de l'intrigue. J'ai été, je dois l'avouer, beaucoup moins enthousiaste qu'en mars, concernant les scènes impliquant Bohort, Perceval et Karadoc - n'ayant plus le privilège de la surprise, et les hurlements de la salle pour être portée, je me suis sentie un peu seule devant mon écran hier soir, me demandant si c'était moi qui étais mal lunée. Je ne peux pas dire que ce soit tellement une question de jeu (tous sont fidèles à eux-mêmes) mais je rejoins Bender sur le soin apporté à l'écriture de ces séquences-là. Je reste sur ma faim quant à cette partie.

Je retrouve en revanche le mordant que j'aime tant dans le duo Léodagan /Séli, et de façon générale, dans ce qui concerne la Carmélide (chefs de clans compris).

Je reste plutôt enthousiasmée par la partie "romaine" (quoique très, très gavée par la prononciation du "u" transformé en "oeu") Toujours touchée par la scène au lit entre Aconia et Arturus (mon côté fleur bleue qui s'exprime), et la belle sensualité qui se dégage quant il le regarde de dos se relever les cheveux, et qu'il lui pose la main sur la nuque. Je trouve qu'effectivement, l'intrigue aurait gagné à montrer davantage les sentiments, et le désir que lui inspire Aconia. Pas uniquement dans le but de satisfaire les romantiques qui attendent Astier dans des scènes plus tendres, mais le voir dans son éducation romaine et sentimentale aurait nourri le propos.

Les sénateurs se bonifient au fil des épisodes; Patrick Chesnais reste "impérial", notamment dans la scène où il s'avoue en conflit avec sa bonne. Enorme coup de coeur pour la bonniche d'Aconia, (Anne Benoît?) déjà vue aux côtés de Patrick Chesnais dans Je ne suis pas là pour être aimé .

J'attends plus d'émotions pour la suite - je n'ai pas été assez chamboulée à mon goût :)

Croustillant
Hors ligne
sossa a écrit :

Au titre des incohérences, le fait que Karadoc connaisse Mevanwi aussi tôt ; rappelez-vous l'épisode où Karadoc vient se laver en disant qu'il a rencontré une jeune fille magnifique avec qui ça pourrait être "le beau truc".

« ...alors je peux pas me permettre de dauber du cul ! » Mais sauf erreur dans cette séquence il est déjà avec Mévanwi et ils ont déjà des enfants ; non, je crois qu'il parle d'une autre, dont on n'entendra plus jamais parler (un bain pour rien, est-ce rageant !) ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

sossa;C'est vrai que c'est une incohérence.Surtout que dans cette episode,il doit etre deja marié,et avoir des enfants.
Même wikipedia montre l'incohérence.

Ici,vous faite vraiment une analyse de la série,jusqu'à rapporté des phrase des épisodes.

Moi ce qui ma surpris,c'est le temps,en dirait que depuis l'épisode 1,il y avait que 4-7 jours qui passait,mais en faite ces des semaines.
On le remarque,en 1er avec le temps qu'a pris leodagant pour venir a rome.
Et surtout les leçon,que arthurus a pris avec aconia.
Quand il a parlé a Publius Servius Capito,je pensé que arthurus ment,et c'est les truc qu'il avait appris avant d'être centurion.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB