Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui pue du cul, mais violent. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ben je sais pas...pour l'empereur je trouve ça cohérent, mais pour Lancelot...je n'arrive pas vraiment à déterminer si Méléagant veut parvenir à une fin quelconque en manipulant Lancelot (arriver sur la fin quoi : ) Si c'est le cas, il a quelque chose de la divinité. Mais d'un autre côté, je me dis que si ce n'est que l'esprit de Lancelot, peut-être que le fait qu'il essaye de le pousser à des actes bien précis ne représente que des auto-justifications. C'est vrai que pour Lancelot qui a toujours été le chevalier parfait, ce n'est pas facile d'admettre qu'il a un désir de vengeance et de pouvoir.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En fait Méléagant pourrait incarner la véritable icône maléfique de la saga Kaamelott s'il n'avait pas dit "je n'ai aucun intérêt à la mort des gens". A cause de cette saleté de réplique, on est tous là à se prendre la tête lol.

Il faut lancer un appel à l'aide à AA pour qu'il nous éclaire sur Méléagant.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Replaçons cette phrase dans son contexte : Lancelot lui dit qu'il n'a qu'à tuer Arthur lui même. Il rpond que ce n'est pas la mort qui l'interesse mais le sabordage.

De fait tuer Arthur comme on le fait pour un Roi de sa grandeur en l'assasinant ça peux laisser à la postérité une aura très forte : sacrifice de soi pour une cause...
Mais en poussant Arthur au suicide ça le rend pathétique voire pitoyable : plus de grandeur ni noblesse mais un être faible et vaincu.

A mon sens ça rend Méléagant encore plus terrifiant et maléfique.
Ce n'est pas l'être qu'il veux tuer mais la symbolique qu'il véhicule.

Chef de Clan
Hors ligne

Oui mais il faut pas oublier qu'au depart Meleagant voulait que Lancelot aille tuer Arthur, et ce n'est que quand ce dernier echoue qu'il decide de pousser Arthur au suicide...
Ma conclusion est que Meleagant ne peut pas tuer quelqu'un, il faut qu'il utilise un moyen detourné: tierce personne ou pousser au suicide. Son pouvoir est uniquement psychologique: il manipule, influence...
Quand il dit qu'il n'a pas d'interet dans la mort des gens, j'y vois deux explications:

1. Il dit ça pour taire le fait que lui meme n'a pas la capacité a tuer de ses propres mains.

2. On (des dieux,des demons, who knows?) lui assigne des missions: la mort des gens, il s'en fiche, il remplit juste son "contrat", ici servir de reponse a la faute d'Arthur.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En fait Méléagant est ce que Palpatine aurait dû rester dans Star Wars, cette image qui n'intervient pas directement.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Erreur lorsque Lancelot part pour tuer Arthur il tente de l'en empecher. Mais je pense que Méléagant n'a aucun pouvoir permettant de nuire au libre arbitre de ceux qu'il manipule, il doit donc la jouer fine.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Erreur lorsque Lancelot part pour tuer Arthur il tente de l'en empecher

bi-contre-erreur ! Méléagant ne cherche pas à retenir Lancelot mais il tente de le mettre en garde contre sa propre suffisance, l'incite à la prudence. Et à raison : Lancelot se fait avoir comme une fleur par quelqu'un encore plus chochotte que Bohort !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Méléagant est un dieu des ombres il est du cotés obscure de la divinité , il ne peut pas interagir directement sur le monde réèl , il a besoin de "pantin" pour trouver le Graal ce qui lui permetera de repandre le chaos sur la terre ... pas mal nan?

Chevalier
Hors ligne
darkpersifal a écrit :

Replaçons cette phrase dans son contexte : Lancelot lui dit qu'il n'a qu'à tuer Arthur lui même. Il rpond que ce n'est pas la mort qui l'interesse mais le sabordage.

De fait tuer Arthur comme on le fait pour un Roi de sa grandeur en l'assasinant ça peux laisser à la postérité une aura très forte : sacrifice de soi pour une cause...
Mais en poussant Arthur au suicide ça le rend pathétique voire pitoyable : plus de grandeur ni noblesse mais un être faible et vaincu.

A mon sens ça rend Méléagant encore plus terrifiant et maléfique.
Ce n'est pas l'être qu'il veux tuer mais la symbolique qu'il véhicule.

Carrément d'accord : tuer lui-même Arthur, c'était pour Méléagant le meilleur moyen de le faire passer pour un martyr et de devenir l'ennemi public n°1, même aux yeux de Lancelot (deux choses qu'il voulait éviter). Ce n'était pas du tout la meilleure solution ! C'est tellement mieux de faire faire le travail par quelqu'un d'autre, sans se salir les mains. En plus, personne ne croit à son existence (sauf la Dame du lac qui l'a rencontré sans savoir qui il était vraiment), ce qui le rend purement insoupçonnable. Il peut donc continuer à oeuvrer dans l'ombre à la destruction des royaumes et au sabordage des hommes, comme il l'a toujours fait, en suivant sans doute les ordres de certains dieux du chaos...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

juste une chose= les poignets en sang d'arthur, je ne pense pas qu'il y ai une quelconque volonté de représentation christique, étant donné qu'arthur veut que ses poignets soient bandés pour que "les enfants ne le voient pas"...

Pour méléagan, je me suis posé la question aussi de qui il était vraiment (certainement pas le chevalier prétentieux de la légende les caractères ne collent pas du tout), le livre VI m'a donné l'impression d'un envoyé des dieux dédié à la destruction des empires
- l'empire romain est sur la fin, divisé en deux (orient et occident) , décadent
- l'empire breton plonge dans le chaos après la mort d'arthur
le suicide du caesar je le perçois comme ça mais je peux carrément me tromper. de plus j'ai l'impression que le petit garçon dont parle caesar lors de son suicide est arthur.
Méléagan ne me semble pas intéressé par lancelot mais par arthur, manipule en premier lancelot car le voit comme l'outil de la chute de l'empire.
Ensuite il s'occupe d'arthur lui même pour le pousser au suicide.
même ensuite quand il demande à lancelot de faire table rase, en brûlant la table ronde, cela m'apparait aussi comme la volonté de détruire l'empire breton, lancelot ne s'en prenant pas qu'à l'ordre établi via les chevaliers et chefs de clans mais aussi au peuple.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour aller dans le sens d'un autre post.
Arthur c'est le graal, car pour qu'une terre vive, il lui faut un roi (et bon si possible). Ca c'est la vision du film (entre autre pour faire simple), dont moult indices (y en a vraiment beaucoup) dans les livres indiquent qu'alexandre au moins, s'en inspire.
Il lui faut donc soit voir le roi mourir sans heritier (il voulait tenter ça avec lancelot, mais il a foiré par orgueil et méléagan decide de s'en occuper donc lui meme) comme ça kaput le graal, soit placer à sa place un roi chaotique de la lignée d'arthur et pervertir le graal. Et là le fils d'arthur et de sa demi soeur pourrait parfaitement correspondre. Comme un anti christ façon anti graal.

Méléagan doit surement savoir la vrai nature du graal mais se garde de le dire bien sur à lancelot. Il ne veut surtout pas justement que le vrai graal soit trouvé. C'est pour cela qu'il l'envoi, à la fin du livre 6, à la quete du graal. Il sait qu'il echouera car il recherche la mauvaise chose ( comme dans le film, les chevaliers recherchent la coupe qui a receuilli le sang du chris alors que c'est pas ça en fait le graal), mais il s'en moque car entre temps, il aura foutu pas mal le bordel (et on le voit), chose qu'adore méléagan en tant qu'artisant du chaos.

Donc pour moi, méléagan ne veut justement surtout pas que le vrai graal soit trouvé, car c'est en fait la source d'une possible harmonie (une terre, un peuple, un roi ).


Ah oui, et méléagan n'est pas que dans la tete de lancelot (j'ai cru lire ça). La dame du lac (et arthur) le voit aussi, et d'ailleur des qu'elle l'a reconnu, elle a pris peur ^^. C'est donc pas un coté schizo de lancelot, c'est bien un truc divin, un esprit ou un truc du genre.
Et ça enleve aussi le coté "je suis en fait un gentil" de méléagan (j'ai lu ça aussi). Vu comment la dame du lac reagit, c'est pas un gentil du tout, et il doit pas etre à son premier essai et ne lui est pas du tout inconnu.

Chevalier
Hors ligne

Juste une petite remarque son ton post Baptistus : en fait la Dame du lac ne connait pas Méléagant... Quand elle le rencontre, il lui affirme que son nom ne lui dira rien, et effectivement elle semble ignorer qui il est vraiment. Mais il est suffisamment impressionnant pour qu'elle s'effraye et qu'elle le prenne pour un psychopathe (d'ailleurs je la comprends !).

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Nemesia a écrit :

Juste une petite remarque son ton post Baptistus : en fait la Dame du lac ne connait pas Méléagant...

Je ne pense pas non plus qu'elle le connaisse, ou en tout cas qu'elle l'ait déjà rencontré. Mais je pense qu'elle le connait comme une sorte de légende. C'est surtout quand il dit "Chez vous, on m'appel La Réponse !" que la Dame du lac s'effraye. Donc je pense qu'elle c'est quand même qui c'est !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour aider a répondre a cette question, a savoir qui est vraiment Méléagant, quoi de mieux que de demander a celui qui le joue?
C'est ce que j'ai fait, j'ai demandé a Carlo Brandt dans une interview! Et je vous propose de lire l'interview en question sur mon site (voir signature)!

J'ai fait une demande pour avoir l'autorisation d'ouvrir un topic sur ce forum pour réagir a cette interview, étant donné que je n'ai pas de forum sur mon site. J'attends la réponse ;)

PS: Je vous demande de ne pas exporter l'interview ici. Vous pouvez la consulter, mais pas la mettre en ligne ici ou ailleurs.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

La mythologie dans Kaamelott est un sacré bordel. Il y a le dieu unique et le Graal qui contient le sang du Christ, des fées envoyées par "Les Dieux" non identifiés, des dieux romains dont Mars, et des dieux celtiques dont quelques-uns sont cités quand Arthur rencontre Anton (Ogma...) et que les druides sont sensés vénérer. Alors ça m'étonnerait que Méléagant soit spécifiquement LE Diable de la religion chrétienne. Mais il joue pourtant clairement le rôle du tentateur. Et c'est vrai que dans le 9ème épisode, Arthur ressemble au Christ dans son linceul et que ses blessures aux poignets rappellent les stigmates.

Le but de Méléagant semble être de pousser les puissants à la déchéance et l'autodestruction. Pour moi, son voyage avec Arthur sert juste à semer le trouble dans son esprit pour le pousser au suicide. Je pense que Méléagant est un être maléfique et je suis assez d'accord avec ceux qui le voit comme le négatif de la Dame du Lac. Elle par contre semble très bien savoir de qui il s'agit lorsqu'il dit qu'il est "La Réponse". Mais il ne faut surtout pas se fier à ce qu'il dit pour savoir qui il est, car le mensonge est sa seule arme. Ce n'est pas parce qu'il dit à Lancelot qu'il doit faire table rase du passé pour entrer dans un monde meilleur qu'il ne pense pas exactement le contraire.
Je crois qu'en fait le but ultime de Méléagant est le chaos.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Intéressant. Pour ma part je rejoins la théorie que Méléagant serait effectivement la némésis de la Dame du Lac, mais toujours en "bien". Le voyage d'Arthur en est pour moi une preuve: il veut lui faire retrouver la confiance en lui, sa dignité, et le mettre face à la vérité lorsqu'il lui révèle indirectement qu'il est infécond.

Je pense qu'il veut aussi faire rendre compte à Lancelot qu'il est dans l'erreur. Concernant Lancelot, en fait, je ne vois pas bien ses intentions.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En guise d'intro, permettez-moi de vous demander pardon. J'ai l'habitude de faire dans le message lourd, long et indigeste mais là, je me suis surpassée ! Encore pardon.

Blaise a écrit :

La mythologie dans Kaamelott est un sacré bordel.

Je confirme.
Je n'y comprenais tellement rien que j'en suis venue à créer une tambouille personnelle dans laquelle les divinités bretonnes et romaines sont en réalité les mêmes (un peu à l'instar des dieux romains et grecs) connues sous des noms différents en fonction des zones géographiques et travaillant toutes pour le Dieu unique. Ce n'est que grâce à cette organisation céleste de forme pyramidale, qui fait du Dieu unique une sorte de PDG lointain laissant à ses subalternes le soin de garantir la bonne marche de l'entreprise, que je parviens à me faire à l'idée que la Dame du Lac (païenne) puisse être impliquée dans la quête du Graal (chrétienne).

---------------------------------------------------------

Pour ce qui est de Méléagant... Je dois avouer que je patauge un peu aussi.

Si son apparence vaguement rajeunie à l'époque romaine est un indicateur, il semblerait que l'homme en noir soit effectivement un être humain de chair et de sang ou qu'il en ait au moins l'apparence et les caractéristiques.
Un humain qui oeuvrerait pour les dieux/Dieu quand ce(s)-dernier(s) souhaite(nt) répondre à une faute. Jusque là, je crois que nous sommes tous plus ou moins d'accord.

Mais je pense que pour vraiment comprendre Méléagant (ses intentions, ses actions, etc.) il faut répondre à cette question : quelle est la "faute" à laquelle il est censé être "la Réponse" ?
Quel péché ont en commun Arthur et César (ainsi que Lancelot dans une moindre mesure) ? César n'a pas laissé partir sa femme légitime pour autant que nous le sachions. Pas plus qu'il n'a trahi un ami ou fait preuve de laxisme à l'égard d'un vassal orgueilleux.

Si l'on écarte le texte, obscur s'il en fut, de la prophétie lue par Arthur et se concentre sur l'idée sous-jacente, je crois que l'on retrouve le coeur des reproches que la Dame du Lac adressait au roi de Bretagne avant que les dieux ne la banissent : Arthur a perdu la foi.
Il ne croit plus en sa mission ou en l'autorité des dieux. Il n'accomplit plus la tâche qui lui incombe.
De même, César s'est laissé enfermer dans un rôle de patachon, dans une paresse pathologique. Il était un grand homme mais s'est abandonné lui-même et a abandonné son pays, qu'il confie aux mains habiles mais magouilleuses de Salustius. Même reproche à Lancelot, qui n'accomplit plus son devoir de soutien au roi de Bretagne et est dévoré par son orgueil.

Tous trois avaient des missions à accomplir, des destins qu'ils acceptaient bon gré, mal gré. Puis un jour, ils ont laissé tomber. Ils se sont trouvés des distractions plus accessibles ou flatteuses, moins taxantes et ont mis de côté ce qu'ils devaient faire. Par peur, par paresse, par bêtise, par orgueil, par lâcheté, par fatigue... Par manque de foi, aussi et surtout.

Si c'est bien là la "faute" commise par les trois hommes, Mélégant n'est-il présent que pour les punir/détruire ou intervient-il également pour les mettre à l'épreuve ?

J'ai un faible pour la deuxième option.
Il aurait pu être "la Punition", "le Châtiment", "la Sanction", "la Vengeance", "la Correction", "la Schlague", "la Vindicte", "le Gros Coup Dans La Tronche"... Bref, il aurait pu être un tas de choses explicitement négatives. Mais non. Il est "la Réponse". C'est vague. Et pas nécessairement mauvais.
Que les dieux soient mécontents et le fassent savoir, c'est une chose. Qu'ils cherchent à pousser le roi de Bretagne ou l'empereur romain au suicide et Lancelot au régicide juste pour le fun, c'en est une autre. Ce serait assez contre-productif de leur part.

Mélégant, réponse divine, ne prend pas plaisir à voir les gens mourir, mais à les voir se détruire. De plus, pour faciliter le sabordage de ses proies, il ne se sert que des pires instincts déjà présents dans leurs personnalités (l'orgueil et la folie amoureuse pour Lancelot, la dépression et la peur de l'inutilité pour Arthur, la lassitude et la déchéance pour César). Il leur donne à voir ce qu'ils veulent le plus ou ce qu'ils craignent par-dessus tout puis il attend.
A tout moment, ces victimes peuvent faire le choix de lui mettre une grosse tarte dans sa face. Ils peuvent s'en aller. Personne n'est séquestré ou drogué. Les trois hommes sont manipulés par Méléagant et ils en sont, dans une certaine mesure, conscients.
Ils se laissent faire et le laissent faire.
Serait-ce un test mis au point par les dieux et exécuté par un sadique pour séparer le bon grain de l'ivraie chez les grands de ce monde ? Possible.

César a été séduit par le discours de l'homme en noir et s'est suicidé. Il a définitivement succombé à l'ennui et a abandonné son peuple aux mains de gros nuls (cf. l'état pitoyable de Rome quinze ans plus tard). Il aurait pu réagir; il aurait pu se servir de la dignité qu'Arturus lui avait fait retrouver mais non. Il a jeté l'éponge et son peuple en a payé le prix.
Lancelot a succombé, s'est rebellé mais est retombé dans le panneau aussi sec. Cependant tout n'est peut-être pas perdu pour lui.
Arthur a lui aussi failli mais il lui reste une chance...

Si seulement les deux derniers pouvaient se mettre un bon coup de pompe aux miches histoire d'accepter leur destin sans chougner pour une fois, ça soulagerait tout le monde !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

-AArthurus- a écrit :

Juste une petite remarque son ton post Baptistus : en fait la Dame du lac ne connait pas Méléagant...

Je ne pense pas non plus qu'elle le connaisse, ou en tout cas qu'elle l'ait déjà rencontré. Mais je pense qu'elle le connait comme une sorte de légende. C'est surtout quand il dit "Chez vous, on m'appel La Réponse !" que la Dame du lac s'effraye. Donc je pense qu'elle c'est quand même qui c'est !</div></blockquote>oui, pareil, elle reagit vraiment comme si un etre nous disait "chez vous on m'appelle satan". La forcement, on deviendrait tous bleu, meme si on a jamais vu satan personnellement avant. Mais on sait qui il est.
La elle reagit un peu comme ça, genre il est bien connu et ça doit pas etre un commode. Pour moi ça casse un peu la possibilité d'un meleagan qui en fait oeuvrerait pour le bien par des chemins de traverses. Sauf si on s'imagine que meme les autres etre du plan astral ne le savent meme pas. Mais j'ai du mal à le voir dans ce qu'il fait quand meme. Il a bien l'air de rechercher le chaos, j'ai envi de dire "tout simplement" .

Chevalier
Hors ligne

Encore une très bonne analyse Chiara ! Merci pour tes pavés, qui sont toujours très constructifs. :) J'aime beaucoup ce que tu dis sur le fait de perdre la foi et de ne plus croire en son destin, ce qui pourrait pousser les dieux à punir leurs élus. C'est tout à fait plausible.

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis de Méléagant, qui ne peut pas forcer les autres à agir contre leur volonté. Tout le monde est libre, il fait simplement ressortir leurs pires penchants. Je pense que son rajeunissement pose beaucoup de question : il est clair que cet ange noir a une enveloppe mortelle, mais est-il humain pour autant ? Peut-être qu'il s'incarne à chaque fois sous une nouvelle forme : à chaque passage sur terre, il prend un nouveau corps... ça pourrait coller avec son monologue sur la retraite et l'existence dans le livre V. Donc le corps vieillit et meurt peut-être, mais l'essence est toujours la même (il s'agit toujours du même personnage).

Du coup, cela voudrait dire que Méléagant n'est pas revenu sur Terre spécifiquement pour Lancelot (ou pour Arthur), puisqu'il occupait le même corps du temps de César. Mais Méléagant est peut-être simplement la réponse des "mauvais" dieux aux actes des "bons". Dans chaque mythologie, il y a des dieux gentils et méchants ; Kaamelott ne fait sans doute pas exception à la règle. Je ne vois pas pourquoi, si les dieux positifs et bénéfiques envoient quelqu'un sur terre pour guider et protéger leur champion (la Dame du lac veillant sur Arthur), les dieux négatifs et nuisibles n'auraient pas le droit de faire la même chose pour contrebalancer ce pouvoir.

L'équilibre du Bien et du Mal... C'est un truc vieux comme le monde ! :) Du coup, le Mal est peut-être juste la Réponse... au Bien.

Chevalier
Hors ligne
Guistrom a écrit :

Pour aider a répondre a cette question, a savoir qui est vraiment Méléagant, quoi de mieux que de demander a celui qui le joue?
C'est ce que j'ai fait, j'ai demandé a Carlo Brandt dans une interview! Et je vous propose de lire l'interview en question sur mon site (voir signature)!

J'ai fait une demande pour avoir l'autorisation d'ouvrir un topic sur ce forum pour réagir a cette interview, étant donné que je n'ai pas de forum sur mon site. J'attends la réponse ;)

PS: Je vous demande de ne pas exporter l'interview ici. Vous pouvez la consulter, mais pas la mettre en ligne ici ou ailleurs.

J'ai bien aimé l'interview et j'ai éclaté de rire sur le coup de la Physique Cantique ! :lol: Je savais pas que les physiciens chantaient des cantiques mais maintenant, c'est bon, je suis au courant ! :D

Bon, trêve de plaisanteries douteuses, hormis la physique quantique, le reste semble être bien en lien entre Carlo et son interprétation minimaliste du personnage de Méléagant.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Décidément il y a des théories intéressantes sur Méléagant. Voici la mienne (ou une partie).

Dans un premier temps je pense qu'AA propose sa propre vision du personnage. Il n'en récupère des écrits que le nom et je trouve qu'il utilise ce personnage fort bien et avec beaucoup de finesse.

Qui est-il? Je pense que son Méléagant n'est pas qu'un simple humain. Au delà de ces pouvoirs (quand il annonce à Arthur qu'il est infécond); dans une certaine mesure il est omniscient, il sait les choses. Des plus simples (ce que contient la tablette de Lancelot) aux plus complexes (quels doutes assaillent les Hommes). Et il sait, tapi dans son sommeil, quand son heure approche (ce qu'il explique à Lancelot dans le Livre V). Il se dit être "La réponse", mais pour moi c'est plus un terme générique. Il est "Les réponses". Entre autres Les réponses aux questions qui rongent les protagonistes. Il exerce son influence quand les Hommes sont perdus et qu'ils remettent en cause l'intérêt même de leur existence (Lancelot qui a tout perdu, Arthur dont le seul but est de trouver un enfant qui donnera un sens à sa vie mais qui n'existe pas et Cesar noyé dans la lassitude). Et pour comprendre cette influence je pense qu'il suffit de voir ce topic et plus généralement ce que provoque ce personnage sur le spectateur. Pas besoin de magie, ses mots suffisent. Il dit ce qu'il doit être dit, il aiguille pour que chacun trouve ses réponses. Bonnes ou mauvaises, peu importe du moment que ce sont les siennes (au protagoniste). Bref il est La réponse à la grande question que tout le monde se pose un jour où l'autre. Une réponse tapi au fond de nous et qui ne dépend que de nous. Méléagant est une personnification de cela, de ce questionnement et des réponses qu'on doit trouver seul. Mais pas que.

Il est également la personnification de La réponse à l'Echec. L'échec de la Vie, de la foi et des actes. Pour revenir à quelque chose de plus concret, je pense que la Dame du Lac connait uniquement son nom et qu'il fait peur, non pas parce qu'il est le mal incarné, mais plus parce qu'il est une réponse radicale. C'est souvent le cas lorsqu'on est profondément troublé ou lorsqu'on a un gros bordel à ranger. Dans cette optique je me permet un parallèle avec la religion, qui pour moi ne sert qu'à mystifier les différences facettes qui composent l'Homme (nous sommes tous à la fois Dieu et Satan, le Bien et le Mal). Bref on pourrait comparer Méléagant au Dieu de l'ancien testament (c'est juste une comparaison). Le Dieu juste mais cruel, intransigeant. Un Dieu capable de faire table rase pour rétablir son Ordre, n'hésitant pas à détruire ce qui doit l'être. C'est d'ailleurs cet Ordre qui sera la récompense du prix du sang versé.

Pour moi voilà ce qu'est Méléagant. Ni bon ni mauvais, il se contente de mettre en branle les Hommes et les évènements peu importe ce qu'il en coute. Ni pour les uns, ni contre les autres; il est le Deus Ex Machina. Et je pense qu'au fond ce Méléagant est en chacun de nous. Voilà :p. Fort probable que ça ne soit pas la vision d'AA, mais il nous laisse suffisamment d'espace qui nous faire notre propre opinion donc j'en profite ^^.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bender a écrit :

Pour aider a répondre a cette question, a savoir qui est vraiment Méléagant, quoi de mieux que de demander a celui qui le joue?
C'est ce que j'ai fait, j'ai demandé a Carlo Brandt dans une interview! Et je vous propose de lire l'interview en question sur mon site (voir signature)!

J'ai fait une demande pour avoir l'autorisation d'ouvrir un topic sur ce forum pour réagir a cette interview, étant donné que je n'ai pas de forum sur mon site. J'attends la réponse ;)

PS: Je vous demande de ne pas exporter l'interview ici. Vous pouvez la consulter, mais pas la mettre en ligne ici ou ailleurs.

J'ai bien aimé l'interview et j'ai éclaté de rire sur le coup de la Physique Cantique ! :lol: Je savais pas que les physiciens chantaient des cantiques mais maintenant, c'est bon, je suis au courant ! :D

Bon, trêve de plaisanteries douteuses, hormis la physique quantique, le reste semble être bien en lien entre Carlo et son interprétation minimaliste du personnage de Méléagant.</div></blockquote>Merci a toi!
Oui, c'est bien de Méléagant! Il est assez décalé dans sa manière de répondre:P

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Juste pour info : selon Jean Markale, dans son livre Le Roi Arthur et la société celtique , le personnage de Méléagant de Gorre, qui apparaît dans Lancelot ou le chevalier à la charette de Chrétien de Troyes, serait le même que Maheloas, seigneur de l'Île de Verre dans Erec et Enide , et tous deux seraient issu de Maelwas, seigneur du pays de l'Été dans les contes gallois, une sorte de dieu de l'Autre Monde. Ainsi le mot Gorre ou Voirre signifierait "verre".
Chez les Celtes, l'Autre Monde est un pays magique, sorte de monde parallèle au notre auquel on accède s'en sans rendre compte traversant une forêt ou en franchissant une rivière par exemple, et où le temps peut s'écouler plus lentement ou plus rapidement que dans le monde des vivants. Méléagant pourraît dans ce cas être une sorte de fantôme sur qui le temps n'a pas vraiment prise.
En allant chercher Guenièvre enlevée par Méléagant, Lancelot traverse le Pont de l'Épée tandis que Gauvain tente l'épreuve du Pont sous l'eau, qui sont bien des symboles du passage vers l'Autre Monde.

Chevalier
Hors ligne

Ah oui j'aime bien cette idée de monde magique parallèle...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB