Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui n’a aucune dignité… Sinon il serait bien dans la merde. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

Merci encore Matt et Bender, j'ai moins l'impression d'être une extra-terrestre quand j'annonce aux gens que je leur dis pas bonjour tant que je suis pas vaccinée...
Matt pour suivre ton raisonnement je devrais aller lire d'autres sources, mais j'ai aussi consulté une connaissance en formation de médecine et il dénonce également la désinformation courante des derniers jours !! Ouais, un autre !! On va y arriver !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai vraiment l'impression que pour les femmes enceintes c'est le parcours du combattant pour se faire vacciner. C'est anormal qu'elles ne soient pas mises plus au courant que ça, elles ont quand même la responsabilité d'un petit être. Il faudrait peut être que les centres de vaccination se bougent un peu les miches !

Semi-Croustillant
Hors ligne

La bière peut t-elle agir comme un vaccin ?
Passer cette note d'humour, dois-je me faire vacciner, alors que j'ai plus de 500 élèves, et que je suis donc, un supeeeeeerbe vecteur de contamination. :D Bah, je sais pas.

Chevalier
Hors ligne

Honnêtement, moi je te dirais la chose suivante, si par une simple vaccination, tu peux éviter de te choper une grippe, fais-le, mais bon, cet avis n'engage que moi...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Le vaccin étant inoffensif contrairement à ce que l'on peut parfois entendre, je ne vois pas ce que ça coûte de le faire. Les gens hésitent simplement parce que l'affaire a été tellement embrouillée par les médias que l'on ne sait plus forcément trop quoi en penser. Comme l'a dit AA sur RMC, on a l'impression "que ça pue". Mais franchement, vous avez votre libre-arbitre pour vous, mais je conseillerais le vaccin aussi.

N'étant qu'en 2eme année de médecine, mes connaissances en virologie sont aussi faibles que celles d'un étudiant en droit. Mais j'ai au moins l'avantage de côtoyer des professeurs de fac et des praticiens hospitaliers régulièrement (en plus des médecins de ma famille), et le message qui est véhiculé au sein de cette communauté de gens qui s'y connaissent est complètement en faveur du vaccin.

Chevalier
Hors ligne

J'ajouterais qu'il y a un phénomène contextuel sur cette question. Le gouvernement actuel inspire la méfiance et la défiance, notamment en raison d'une impression répandue qui laisse penser qu'un certain président favorise ses "amis" Lagardère, Bouygues, Bolorré et autres et que, par conséquent, on pense fréquemment qu'il s'agit d'avantager financièrement et de faire du pognon. Je pense que tout ce qui est proposé est souvent vu dans ce sens ce qui créée de la polémique.

Les déclarations de la Roseline ne sont pas non plus rassurantes, là ou il faut expliquer avec conviction, notre ministre bégaye et ne semble pas maitriser sa communication. L'autre jour, je l'ai entendue bafouiller à propos de la question des responsabilités en matière de vaccination sur la grippe A, elle ne donnait pas franchement dans la sincérité, c'est dommage car cela rajoute inévitablement à la rumeur qui veut que tout cela est avant tout une question de fric.

Faut pas se leurrer, aujourd'hui, tout est un marché : la santé, les enfants, l'écologie, les assurances...etc. Donc forcément, les labos fonctionnent comme des entreprises et sont cotés en bourse d'où l'importance de faire des bénéfices. Mais attention, en matière de produits pharmaceutiques, même s'il y a eu ou qu'il existe certaines dérives, la majorité des médicaments vendus ont un intérêt. On fait du fric certes, mais si le produit fonctionne.

Quoi qu'il en soit, avec Internet, chacun pense savoir et maitriser la question, c'est incroyable de pouvoir penser qu'on peut tout savoir avec un outil qui manque tant de rigueur. N'oublions pas qu'Internet est le terreau de la rumeur et le berceau de la désinformation avant tout. Même si on peut y trouver de l'info de qualité, on y trouve surtout des âneries.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Geralt-of-riv a écrit :

Cause et effet . cause et consequence on se croirait dans matrix.

Pk etre si alarmiste ? apres tout n est ce pas une facon qu a le gouvernement de parler de ca pour eviter de la parler de la crise economique ou des 54000 chomeurs supplementaire ?

Même petite, la théorie du complot me fait toujours invariablement sourire :) On n'en parle pas de la crise économique ? Personne n'a entendu que le chômage avait augmenté ces 12 derniers mois ? Bientôt tu vas nous sortir que le téléthon et le sidaction servent à ce qu'on ne parle pas des chiffres de la délinquance le temps d'un week-end ! La seule objection au principe du plan grippe A du gouvernement que j'ai trouvée un tant soit peu fondée est le fait qu'on dépense plus d'argent pour ce plan que pour aider les pays africains dans la lutte contre le sida ou le paludisme. Je ne pense pas pour autant qu'il faille que nous arrêtions de nous soigner, mais cette objection à la dépense de tout cet argent ne m'a pas semblé aberrante.

La réalisation du plan, c'est autre chose : ma femme a reçu son ticket pour se présenter dans les 10 jours, or le timing est un peu serré car elle ne doit pas se faire vacciner avant d'avoir passé les 3 mois de grossesse et elle n'y est pas encore. Il n'y a pas de numéro de téléphone sur le bon pour appeler le centre ou qui que ce soit pour répondre à ce type de question, ou à toute autre, du genre "avez-vous bien des doses non adjuvantées pour une femme enceinte comme moi ?". Et puis moi je n'ai pas reçu mon bon. Je ne connais pas grand chose à l'organisation de la santé en France, donc je ne saurais dire s'il y avait un circuit existant utilisable pour cette vaccination, mais ce circuit exceptionnel me semble un peu grippé. Vous avez vu, j'ai fait un trait d'humour :)

Au fait, Matt, puisqu'on tient un spécialiste en virologie, j'avais une question : est-il possible pour l'homme comme certains théoriciens du complot le soutiennent de créer volontairement un virus avec des caractéristiques bien précises ?

Interprète Burgonde
Hors ligne

sossa nous nous sommes fait vacciner au delà des  jours car le centre de vaccination n'est ouvert que deux demi jouirnée par semaine et donc il fallait trouver le moment qui coincidait entre les horaires d'ouvertures le boulotde mon homme et nos obligations diverses
les centres seraient ouverts plus souvent je pense que ça serait moins le souk mais bon c'est pas de notre ressort
(escuse me pas de maj pour cause de bb dans les bras)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

bah, quand on commande 90 millions de dose et que l'on a que 60 millions d'habitants !!!

Semi-Croustillant
Hors ligne

oui mais il devait jusqu'à il y a peu avoir deux injections.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

sossa a écrit :

Au fait, Matt, puisqu'on tient un spécialiste en virologie, j'avais une question : est-il possible pour l'homme comme certains théoriciens du complot le soutiennent de créer volontairement un virus avec des caractéristiques bien précises ?

Spécialiste de la virologie est une terme bien pompeux et présomptueux mais je vais essayer de répondre à ta question quand même ^^

Disons que dans la théorie tout est possible. Dans tous les pays du monde avec un minimum de moyens, des laboratoires travaillent pour le gouvernement dans le développement d'armes biologiques et de leurs remèdes. Il me parait extrêmement complexe de créer un virus de toute pièce avec des caractéristiques déterminées à l'avance mais par contre il est tout à fait envisageable oui de modifier un virus déjà existant pour le rapprocher d'un modèle idéal que l'on souhaite obtenir. Après tout c'est bien ce que l'on fait pour la vaccination avec des virus atténués, alors pourquoi ne pas imaginer un démarche inverse avec l'idée de créer un virus plus dangereux ?

Ai-je bien saisi le sens de ta question et ma réponse de convient-elle on veux tu plus de précisions ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Matt a écrit :

Spécialiste de la virologie est une terme bien pompeux et présomptueux mais je vais essayer de répondre à ta question quand même ^^

Disons que dans la théorie tout est possible. Dans tous les pays du monde avec un minimum de moyens, des laboratoires travaillent pour le gouvernement dans le développement d'armes biologiques et de leurs remèdes. Il me parait extrêmement complexe de créer un virus de toute pièce avec des caractéristiques déterminées à l'avance mais par contre il est tout à fait envisageable oui de modifier un virus déjà existant pour le rapprocher d'un modèle idéal que l'on souhaite obtenir. Après tout c'est bien ce que l'on fait pour la vaccination avec des virus atténués, alors pourquoi ne pas imaginer un démarche inverse avec l'idée de créer un virus plus dangereux ?

Ai-je bien saisi le sens de ta question et ma réponse de convient-elle on veux tu plus de précisions ?

Oui, ça répond bien à ma question. Merci !

Chef de Clan
Hors ligne

Moi, j'aurais qu'une chose à dire. Mon père est médecin d'une part et d'autre part, le vaccin vient de muter alors si vous voulez vous faire vacciner, faites plutot le vaccin traditionnel, il est tout aussi efficace et on en fait pas tout un patacaisse.
Après, juste une chose, si vous attraper la grippe, n'importe laquelle, prener du Tamiflu et c'est tout, y a rien d'autre à faire. Pas la peine d'avoir peur de toute façon c'est une souche quiexiste depuis longtemps.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Thangorodrim a écrit :

Moi, j'aurais qu'une chose à dire. Mon père est médecin d'une part et d'autre part, le vaccin vient de muter alors si vous voulez vous faire vacciner, faites plutot le vaccin traditionnel, il est tout aussi efficace et on en fait pas tout un patacaisse.
Après, juste une chose, si vous attraper la grippe, n'importe laquelle, prener du Tamiflu et c'est tout, y a rien d'autre à faire. Pas la peine d'avoir peur de toute façon c'est une souche quiexiste depuis longtemps.

Ce n'est pas le vaccin qui a muté mais le virus. De plus et comme je l'ai déjà dit, une mutation n'entraine pas forcément une modification de l'efficacité du vaccin, en l'occurrence il me semble qu'une de celles détectées dernièrement implique une diminution de l'efficacité du Tamiflu mais en aucun cas celle du vaccin.

Et je ne vois pas le rapport entre une mutation du virus et le fait de se faire vacciner contre la grippe saisonnière. Le vaccin de la grippe saisonnière contient trois souches dont effectivement la A H1N1 mais c'est la même que dans le vaccin spécifique. Si une mutation entraine une diminution de l'efficacité du vaccin spécifique, cela devrait diminuer l'efficacité du vaccin saisonnier de la même manière.

Chef de Clan
Hors ligne

Oui désolé j'ai pas regardé pour vaccin, merci de le dire. Au moins comme ça y a pas d'erreur.
Et le fait est mon cher que le vaccin normal marche très bien. Et si le virus mute, il  sera peut être plus efficace avec celui de H1N1. Donc, gaspillage de thumes pour rien. Quand on sait que le Gouvernement a acheté pour 1MILLIARD € les 94 MILLIONS de doses... HEU... on est dans un pays civilisé ou les politiques ne savent pas ce qu'ils font?
Je sais pas mais, aux dernières nouvelles, on est 62 MILLIONS environ...
Y a quand même un truc que je saisis pas.

Semi-Croustillant
Hors ligne
Krakvar a écrit :

oui mais il devait jusqu'à il y a peu avoir deux injections.

...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Oui oui je me doutais bien que c'était une erreur d'inattention ^^

Je n'ai jamais dit que le vaccin de la grippe saisonnière ne marchait pas, j'ai juste dit qu'il ne marche pas mieux que le spécifique vu que c'est la même souche qui se trouve dedans, la différence étant que lui est payant :p Et en cas de mutation il n'y a pas de raison qu'il soit plus efficace que le spécifique puisque, encore une fois, c'est la même souche H1N1 qui est dedans.

Effectivement pour le nombre de dose je ne comprend pas vraiment, sachant qu'en plus d'après ce que je vois ils se démerdent vraiment mal dans la campagne de vaccination. Par contre il est tout à fait justifié d'avoir commandé du vaccin spécifique dans la mesure où il y a un facteur d'urgence, le vaccin spécifique étant fabriqué beaucoup plus rapidement que le vaccin saisonnier.

Semi-Croustillant
Hors ligne

... allez pour la troisième fois puisqu'on ne prend pas en compte ce que je dis ... Vous pouvez le dire si vous voulez que je me casse parce que je suis indésirable ...

La programmation d'origine prévoyait sur certaines personnes l'injection de deux doses... en deux fois, ce n'est actuellement plus à l'ordre du jour, mais du coup il fallait un nombre conséquent de doses.

Non mais vous n'avez rien lu de toute manière...

Interprète Burgonde
Hors ligne

J'ai lu Krakhvar..
En effet il prevoyait deux injections mais là visiblement le vaccin avec adjuvent (il fautr une seukle inhection ) et deux pour le sans adjuvent.
Le sans adjuvent est elargi et proposé aux enfants de moins de 10 ans.
Je ne dois pas avoir répondu a ta question .
Ils doivent donner les doses non utilisée aux pays qui en auraient besoin et pas produits assez

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Krakvar a écrit :

... allez pour la troisième fois puisqu'on ne prend pas en compte ce que je dis ... Vous pouvez le dire si vous voulez que je me casse parce que je suis indésirable ...

La programmation d'origine prévoyait sur certaines personnes l'injection de deux doses... en deux fois, ce n'est actuellement plus à l'ordre du jour, mais du coup il fallait un nombre conséquent de doses.

Non mais vous n'avez rien lu de toute manière...

Tu sais ce n'est pas parce que les gens ne te citent pas ou ne te répondent pas qu'ils ne lisent pas ce que tu dis Krakvar. Tu aurais posté cela dès le début ou aurait peut-être vu directement où tu voulais en venir ;)

Chevalier
Hors ligne
Thangorodrim a écrit :

prener du Tamiflu et c'est tout, y a rien d'autre à faire.

Là par contre, pour ce qui est du tamiflu je serais plus réservé...faut savoir que le tamiflu n'a pas besoin d'être prescrit sauf complications sévères. Mais, comme d'habitude, il y a un intérêt économique à le prescrire car Roche, en achetant le Tamiflu, s'est engagé à en vendre un certain nombre de doses.

Voir les recommandations de l'OMS en matière de Tamiflu

De plus, certains scientifiques sérieux ont émit de nombreux doutes quand à l'efficacité réelle du Tamiflu, notamment la revue prescrire (revue médicale indépendante qui fait des effets secondaires une cause nationale) qui a fait paraitre le commentaire suivant : « A part les effets collatéraux, on ne comprend pas ce qu’il ajoute à la thérapie symptomatique traditionnelle ».

Notamment l'article suivant :

Article en Une :

Antiviraux dans la prise en charge de la grippe H1N1v
          
Ne pas trop compter sur les antiviraux

En préventif, l' efficacité de l'oséltamivir (tamiflu) est vraisemblable mais non démontrée sur la grippe due au virus A/H1N1 de 2009 (H1N1v). En curatif, les données cliniques sont parcellaires .

Prendre en compte les effets indésirables, les incertitudes diagnostiques et les incertitudes sur l'efficacité incite à réserver les antiviraux aux patients à risque élevé de complication grave , ayant été en contact étroit avec une personne apparemment contagieuse d'une grippe H1N1v confirmée, ou très probable car dans la période du pic épidémique.

©Prescrire 15 octobre 2009

Février 2006, The Lancet a publié un article rendant compte des recherches du groupe Cochrane ayant examiné 50 études sur l’efficacité du Tamiflu et concluant : « Elle est trop modeste pour en conseiller l’utilisation ».

Si à ça j'ajoute les déclarations de Tom Jefferson, épidémiologiste dans Der Spiegel :

SPIEGEL: And what about Tamiflu and Relenza, two of the anti-flu medications that are being deployed against swine flu? How well do they really work? Et au sujet du Tamiflu et du Relenza, les deux médicaments anti-viraux déployés actuellement contre la grippe porcine ? Fonctionnent-ils réellement ?

Jefferson : If taken at the right time, on average, Tamiflu reduces the duration of a real influenza by one day. One study also found that it diminishes the risk of pneumonia. S'ils sont pris au bon moment, le tamiflu réduit la durée des symptômes d'un jour. Une étude a aussi trouvé qu'il diminuait le risque de pneumonie.

SPIEGEL: Could these medications lower mortality rates associated with the flu? Est-ce que ces traitements diminueront le taux de mortalité associé au virus ?

Jefferson : That's possible, but it has yet to be scientifically proven. C'est possible mais cela doit encore être prouvé.

SPIEGEL: And what about side effects? Et au sujet des effets secondaires ?

Jefferson: Tamiflu can cause nausea. And there are things that point toward psychiatric side effects. There are reports coming out of Japan that young people who have taken Tamiflu have had acute psychotic reactions similar to those found in schizophrenics. Le tamiflu peut causer la nausée. Il y a des éléments qui pointent des effets psychiques. Certains rapports provenant du Japon font état de jeunes patients ayant pris du Tamiflu qui auraient subi des troubles psychotiques proches de ceux rencontré dans les schizophrénies.

SPIEGEL: So, is it sensible to use such medications at all? Ainsi, est-il judicieux d'utiliser de tels traitements ?

Jefferson : When it comes to severe disease, yes. But under no circumstances should Tamiflu be handed out to whole schools, as is currently sometimes being done. With that being the case, it doesn't surprise me at all that we're already hearing reports about resistant strains of swine flu. Lorsque le virus devient grave, oui. Mais en aucune autre circonstance le tamiflu devrait être donné aux écoles comme c'est actuellement le cas parfois. Dans de tels cas, cela ne me surprendrais pas d'entendre des rapports faisant état de souches résistantes de la grippe porcine.

Enfin pour revenir à la question du vaccin, je vous encourage à lire cet article paru dans prescrire : http://www.prescrire.org/aLaUne/dossier … 15oct.php.

Chef de Clan
Hors ligne
Matt a écrit :

Oui oui je me doutais bien que c'était une erreur d'inattention ^^

Je n'ai jamais dit que le vaccin de la grippe saisonnière ne marchait pas, j'ai juste dit qu'il ne marche pas mieux que le spécifique vu que c'est la même souche qui se trouve dedans, la différence étant que lui est payant :p Et en cas de mutation il n'y a pas de raison qu'il soit plus efficace que le spécifique puisque, encore une fois, c'est la même souche H1N1 qui est dedans.

Effectivement pour le nombre de dose je ne comprend pas vraiment, sachant qu'en plus d'après ce que je vois ils se démerdent vraiment mal dans la campagne de vaccination. Par contre il est tout à fait justifié d'avoir commandé du vaccin spécifique dans la mesure où il y a un facteur d'urgence, le vaccin spécifique étant fabriqué beaucoup plus rapidement que le vaccin saisonnier.

Je sais que tu n'a pas dit ça. Mais je pense que c'est un gaspillage de fric alors que ce 1 milliard € pourrait être être investi autrement.

Chevalier
Hors ligne

Bender, je lis bien l'anglais mais rhaaaa un article médical, oscour :P

Sinon je crois que tu as mis un point "." en trop dans ton lien sur l'article de "Prescrire" (site intéressant à parcourir mais qui parfois pourrait être plus complet, ou bien faut-il s'abonner ?)

Une chose intéressante à lire, qui n'a jamais été évoquée et dont je n'ai jamais entendu parler, est le vaccin à virus fragmenté ; d'après Prescrire il est bien plus recommandé que le vaccin à virus entier, j'y connais rien mais ça semble être une différence importante au vu de ce que j'ai lu, et ça on n'en parle pas ? (merci les médias...)
Et donc dans les centres, je suppose que si on demande un vaccin à virus fragmenté, on se fait jeter ? (merci l'organisation du truc qui je trouve nous fait un peu passer pour des moutons à la piqûre, on nous injecte ce qu'il y a et puis voilà...)

Chevalier
Hors ligne

Non, je n'ai pas rajouté de "." ce doit être une spécificité du site qui renvoi sur des pages temporaires où j'en sais rien.

Voilà la liste où ces articles se trouvent :

http://www.prescrire.org/aLaUne/dossierGrippeA15oct.php

Et effectivement, il faut s'abonner pour avoir un accès complet. Et sache que Prescrire est la seule revue médicale française indépendante des financements des laboratoires ou autre grand groupe de l'industrie pharmaceutique. Leur cheval de bataille est la reconnaissance de la question des effets secondaires, trop souvent passés sous silence. La question n'étant pas de faire peur avec le vaccin de la grippe A parce que ce cheval de bataille ne date pas d'hier. Non, il s'agit bien de réfléchir sur cette question, en profondeur. Je me souviens d'un article qui traitait de la douleur et dans lequel il était constaté qu'à force de prendre des anti-douleurs, on supportait de moins en moins la douleur et on prenait de plus en plus d'anti-douleurs. Du coup, les doses augmentant, les effets secondaires se faisaient plus importants. Donc, le journal s'interrogeait sur la tolérance à la douleur en France et le lien avec les sur-doses médicamenteuses.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

http://www.dailymotion.com/video/xazqo2 … lee_webcam

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB