Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui sait pas dire « fakir » en Latin !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Comme l'a suggéré Keltan, j'ouvre cette nouvelle discussion sur le végétarisme. Ce n'est pas pour dire le végétarisme c'est bien et le reste c'est pas beau, ou la viande y a que ça de vrai. Venez avec vos questions et vos idées, vive le grand débat. :D

Bon je vais recommencer un petit peu mon spitch, mais avant tout posons les bases :

Le végétarisme, végétalisme, pesco-végétarisme, vegan kezako ?

les végétariens se divisent en trois modes alimentaires :

    1) les ovo-lacto-végétarien : exclusion totale des viandes rouges et blanches, poissons, crustacés, volailles, la gélatine d'origine animale, la plupart ne mange pas non plus de fromages à base de présure (issue de l'estomac de veau).
    2) les lactos-végétariens : exclusion totale des viandes rouges et blanches, poissons, crustacés, volailles, oeuf, gélatine d'origine animale, fromages à base de présure.
    3) les ovo-végétariens : exclusion totale des viandes rouges et blanches, poissons, crustacés, volailles, la gélatine d'origine animale, lait, yaourts, fromages, glace, crème (bref tout se qui est à base de lait).

But : ne pas mettre à mort les animaux pour se nourrir.

Les végétaliens :

Exclusion totale de viandes rouges et blanches, poissons, crustacés, volailles, gélatine animale, oeuf, lait, fromages, miel... Bref rien qui ne puisse venir de l'animal.

But : ne pas se nourrir des aliments, sous toutes les formes, provenant des animaux.

Les pesco-végétariens :

Exclusion totale de viandes rouges et blances, volailles, gélatine animale, et parfois évite le fromage à base de présure.

But : la plupart pour des raisons de diétiques, mais aussi ethiques. Parfois régime transitionnel entre l'omnivore et le végétarien.

Les vegans :

Exclusion totale de viandes rouges et blanches, poissons, crustacés, volailles, gélatine animale, oeuf, fromages, lait, crème, miel, comme les végétaliens rien qui ne puissent venir de l'animal.
Mais en plus du régime alimentaire, l'animal ne doit en aucun cas être exploité comme pour la laine, le cuir, la cire d'abeille. Certains jus de fruits sont supprimés car ils contiennent de l'albumine, pas de colle à bas de poisson, pas d'engrais à base de cadavres d'animaux, pas de papier photo argentique car il contient un principe actif à base de tendons.

But : indépendance totale aux produits animaliers.

Ca permet de mieux si retrouver.

Pour parler de mon expérience :

Je suis lacto-végétarienne, et en plus je ne mange pas de miel et essaye de faire attention au maximum de ne pas utiliser de produits issus des animaux. Mon plus gros problèmes étant que les industries françaises sont assez en retard par rapport au végétalisme et donc je suis obligée de faire attention à toutes les étiquettes alimentaires pour ne pas tomber sur un bout d'oeuf ou autre plus bizarre.

Je suis devenue végé à l'âge de 13 ans, alors que j'aimais beaucoup la viande j'ai vu un reportage sur les abbatoirs, comme je suis curieuse je me suis documentée, bref adieu la bidoche et vive les navets. :)
C'est un choix de vie, non seulement parce que je ne me sens pas le courage de ne dire que je tue une petite bêbête pour mettre dans mon assiette, mais aussi en réaction à cette société d'hyperconsommation dans laquelle nous vivons (mais ça je l'ai compris vers 18 ans).
J'entends souvent le couplet sur la carotte qui souffre et que les végétariens ne sont que des débiles. J'ai passé le cap, je suis végétarienne, j'aime manger, je ne fais pas une taille 12 ans, je ne tombe pas souvent malade, je suis heureuse et pis c'est tout. :lol:

Il n'est pas question pour moi de vouloir "convertir" les gens à mon mode de vie, mais simplement partager quelque chose qui me tient à coeur.  ;)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Et pourquoi choisir ce mode de vie ? Y a d'autres moyens d'expression que de se contraindre à avoir une alimentation particulière. Surtout que ce mode de vie, n'est pas visible.
Juste pour éviter de tuer des animaux, pourquoi se contraindre ?

Chevalier
Hors ligne

Apparemment que le problèmes c'est pas seulement de tuer les animaux, mais de les exploiter aussi. Moi personnellement je respecte hein, j'pourrais pas faire autrement, mais j'ai du mal à comprendre... On est des prédateurs, tout comme les animaux carnivores, notre bouche est adaptée pour manger entre autre de la viande, c'est naturel quoi. Je suis la première à me mettre à chialer comme une madeleine à l'idée qu'on fait du mal aux animaux mais comment dire... mon envie de bouffer une bonne cuisse de poulet est plus forte encore que ma sympathie pour ce coq qu'on va tuer XD

Chef de Clan
Hors ligne

Je parle pour mon experience perso. Je ne mange pas de viande. Quand je vois une vache, mouton ou autre, je ne souhaite pas que cette bete se fasse tuer pour mon plaisir gustatif. Je dis bien plaisir gustatif car en France par exemple on peut etre en tres bonne sante en ne mangeant pas de viande. Au Kenya par contre les denrees sont limitees et la viande est necessaire. Donc j'ai fait le choix de ne pas manger de viande.

@ Krakvar: pour moi ce n'est en aucun cas de la privation. Ce qui me ferait mal c'est si j'etais obligee de manger de la viande. Il faut pas prendre les vegetariens pour des masos, mdr!

Ce qui m'enerve profondement c'est les nanas qui disent: pauvres betes quand elles voient un reportage sur les abattoirs, ou qui veulent pas regarder une image de vache egorgee mais qui se regalent de leur steak une fois dans l'assiette! mdr! Mon pere a un diplome de charcutier, il est chasseur. Il mange de la viande et assume. Ça ne me pose pas de probleme, faut juste rester logique. Les gens qui refusent de regarder l'image d'une bete se faire tuer mais qui mangent de la viande (il y a plein de nanas comme ça, et pas que) c'est n'importe quoi.
Pour revenir sur mon pere, il respecte beaucoup les animaux, il ne tuerait jamais un animal en le faisant souffrir, meme si la viande serait soit disant meilleure comme ça (je rentre pas dans les details et exemples c'est trop long ^^). Et ça je trouve ça bien.
Trop de vegetariens cherchent a convaincre les autres de faire pareil. C'est idiot. Il faut faire comprendre aux gens qu'un animal, meme si c'est juste une bete, ne devrait pas etre maltraité ni tué dans la souffrance, car ce sont des creatures qui ressentent la douleur tout comme nous!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Krakvar a écrit :

Et pourquoi choisir ce mode de vie ? Y a d'autres moyens d'expression que de se contraindre à avoir une alimentation particulière. Surtout que ce mode de vie, n'est pas visible.
Juste pour éviter de tuer des animaux, pourquoi se contraindre ?

Disons que la perspective d'avoir un morceau de cadavre dans mon assiette ne me rend pas vraiment jouasse, surtout quand je sais tout le chemin parcouru pour en arriver là.
56% des céréales en France sont produites pour nourrir les animaux destinés à la consommation humaine, et des milliers litres d'eaux sont utlisés pour chaque bête. Sachant qu'il y a plus d'un milliard d'animaux qui sont abbatus chaque année dans le monde pour nourrir les humains, à force ça deviendra une catastrophe. Et puis il faut voir les conditions de vies des animaux et d'abbatage. C'est écoeurant.

Je n'ai pas l'impression de manquer quelque chose en ne mangeant pas de viande. Et la France est très en retard sur le plan végétarien, en Angleterre ça ne choque personne de voir des restos végés, il y a même des étiquettes spéciales pour savoir en un coup d'oeil si la nourriture et végé ou pas. Après dire que c'est n'est pas visible, c'est peut être parce qu'on a pas envie de voir non plus.

Tuer les animaux relève, de mon point de vue, d'une habitude et non pas d'une nécessité. On ne considére pas le végétarisme ou lisme comme une maladie (du moins pas encore :lol: ), et on peut très bien vivre sans viande. ;)

Edit Lexx : La grande différence entre l'homme préhistorique qui devait chasser sa viande et aujourd'hui un produit tout beau tout propre en barquette au supermarché il y a un gouffre. Et si on regarde bien nos dents sont adaptés pour être frugivore, imagines si tu devais manger ta viande crue sans arômates, euh bof, bof quoi.

Re-édit : Je suis d'accord avec toi Hermy, comme je l'ai déjà dis je ne veux pas convertir les gens au végétarisme, j'ai rien contre les personnes qui mangent de la viande. C'est surtout contre l'agro-alimentaire qui traite les animaux comme des objets, et contre tout ce gaspillage, quand les gosses à la cantine préférent jeter la viande à la poubelle parce que beurk (et c'est vrai), bah il faut pas oublier qu'un animal est mort pour rien dans ce cas là.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Le boeuf c la vie

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Geralt-of-riv a écrit :

Le boeuf c la vie

Si c'est pour venir me balancer ça, passes ton chemin. ;)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ah mais du coup il est terminé son ban de trois jours, lui.

Pour ma part, je considère l'homme comme un animal, avant tout. Il fait partie de la chaîne alimentaire, pour moi le fait de tuer pour bouffer, ça me paraît coller au principe. Quand j'ai un steack dans mon assiette, j'évite de penser à ça, au processus, au fait de tuer la bête, parce que moi aussi ça me fait dégueuler si j'y pense. Dorénavant quand il y a un mechwi (pardon d'écorcher l'orthographe), je ne mange pas, purement et simplement.

Le fait est qu'à mon avis, beaucoup de gens sont dans le même cas que moi, et que dans le monde ou on vit, je trouve pour ma part, que c'est de plus en plus difficile de ne plus avoir affaire à la viande lorsqu'il s'agit d'avoir une alimentation saine.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

dans un sens les légumes, les arbres etc sont aussi des êtres vivants, pourquoi les tuer ?

quant aux animaux issus de l'élevage, je suis d'accord pour dire que les procédés de l'agro industrie est révoltante mais dans un certain sens, ces animaux sont élevés pour être tuer et que donc ils n'auraient jamais vécus si les élevages n'existaient pas

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je respecte les avis de chacun, je trouve cette idée de conversation fort intéressante :) .

Personnellement, pour planter le décor, je ne suis pas végétarienne mais comme il apparait que la viande ne soit pas super bonne à la santé (au delà de 2 repas par semaine) et qu'en plus, je ne suis pas fan de la viande rouge, j'en mange peu. Mais je me rattrape sur le poisson.

Je comprends à peu près les motivations des végétariens et consors, mais je voulais savoir ce qui différencie votre point de vue concernant les animaux et les végétaux. Vous ne voulez pas manger d'animaux sur lesquels on aurait, nous, les Hommes, un ascendant malsain, mais ça n'est visiblement pas gênant du tout pour les végétaux. C'est un point de vue bêtement biologique, mais je ne me limite pas à ça, évidemment.

C'est pourquoi je ne serais pas contre une petite explication du "non" pour les animaux mais "oui" pour les végétaux. J'imagine que ça a un lien avec la conscience qu'à l'animal de lui même, et/ou du ressenti de la douleur occasionnée par le décès. Où est-ce plutôt le point de vue "humaniste" (même si les animaux par essence ne sont pas des humains ... mais on se comprend ;) ) ? JE vous remercie d'éclairer ma lanterne, je suis uniquement curieuse de savoir, pour mieux vous comprendre.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Alors moi j'ai une question...
Si j'ai bien compris, si tu as choisit ce mode d'alimentation c'est qu'un reportage sur un abatoire t'as "terrorisé" (le mot est peut-être un peu fort, mais passons). Alors pourquoi ne pas manger de la viande qui n'est pas passé par un abatoir (les vollailes par exemple). Ou prendre une viande issu d'une agriculture "biologique" ou les bêtes sont bien considérées ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Moi, ce que je pense, c'est qu'il y a un réel problème: Comment nourrir les Hommes ?
C'est une problématique, dont dépend l'avenir de l'humanité.

Le corps humain a besoin de tout (fruits, légumes, viande ...). Mais il y a tellement de "corps humains" à nourrir, que de nouvelles méthodes voient le jours pour subvenir, et j'insiste sur ce point, à LA PLUPART des personnes sur cette planète, qui peuvent être très malsaines.
Pour la viande par exemple, traitement de la viande de poulet au chlore, élevage en batterie, nourritures en farines animales ...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Dans un autre forum, j'avais participé à un débat sur ce sujet et c'était parti en vrille parce que certains végétariens essayaient de convaincre les autres qu'ils avaient tort. Ici, Caelia a mis les points sur les i dès le début, donc ça devrait bien se passer.

Ce que j'ai appris dans ce débat, c'est que les végétariens sont végétariens par compassion pour les animaux (en gros). Je dois dire que je ne m'y attendais pas, je pensais que c'était un choix motivé par la diététique (en gros on a plus de chances de manger des produits naturels en se limitant aux légumes vu comme les animaux de boucherie sont élevés).

Personnellement, j'assume mon animalité. Je suis un animal omnivore, donc je mange de la viande (entre autre). Mais je suis d'accord qu'il ne faut pas dépasser ce qui est nécessaire. Depuis que je sais d'où vient le foie gras, j'estime qu'on devrait cesser d'en manger, vraiment. Tuer des animaux pour les manger me semble naturel, mais pas les monstruosités qu'on inflige aux oies.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

@ Val Darklord : Je suis entièrement d'accord, se dire qu'un steack à la base c'est un animal bien vivant, bah ça peut faire un choc et donner envie de vomir. Après ce qui m'a toujours étonné c'est les enfants de 10 ans qui dessinent un poisson avec les yeux dans les coins et de la panure par dessus, parce qu'ils ne font pas le lien entre la provenace et leur assiette. Ca serait juste bien d'informer, pas d'interdire la consommation animal, ça serait n'importe quoi.

@ LM : Ce qu'il faudrait c'est trouver un moyen d'arrêter cette surproduction animalière, car beaucoup de ces animaux finiront non pas dans les estomacs ou dans les dérivés, mais à la poubelle. C'est comme les producteurs laitiers qui parfois préférent jeter le lait pour contester (je comprends très bien) parce que s'ils le donnent ce n'est pas légal, on peut leur faire un procés s'il y a un problème et ça c'est nul.

@ iounou55 et LM : La différence entre une carotte et un veau c'est que cette dernière n'a pas de système nerveux et donc ne ressent pas la douleur. Et comme il n'y a pas de cerveau non plus, pas de conscience de son état. Comme tu l'a si bien dit iounou. :)
Après pourquoi manger des végétaux et pas d'animaux, et bien parce que comme je viens de le dire les végétaux ne souffrent pas, après même si je vis jusqu'à 120 ans je mangerais quand même moins de végétaux qu'un boeuf en 5 ans. Bien entendu je suis pas du genre à dire qu'il faut mieux détruire la forêt amazonienne que de manger un oeuf, faut pas déconner non plus. :)

Boniche officielle du roi
Hors ligne

Salut Caelia, alors en fait j'aurais une question. Tu vas peut-être trouver ça tout bête hein, mais bon...

Alors tu as expliqué les raisons qui font que tu ne manges pas de viande, et même si je suis au contraire une grande carnivore, je les comprends tout à fait. Par contre juste je ne comprends pas pourquoi tu ne manges pas d'œufs. Je veux dire, il me semble que les œufs que l'on mange, ce sont en fait des ovules non fécondés, donc ça ne "tue" pas ni ne maltraite un futur poussin de manger un œuf. Alors je voulais juste savoir ce qui faisait que tu n'en mangeais pas.
Je me suis dit que c'était peut-être à cause des conditions d'élevage industriel des poules pondeuses, qui sont assez ignobles. Mais cela voudrait dire que tu ne refuserais pas de manger par exemple des œufs pondus par des poules élevées dans des conditions décentes ?

Enfin voilà, j'arrête d'extrapoler, c'est juste que je me suis posée la question en fait, et du coup ton point de vue m'intéresse :)


Ah tiens... 3 jours sont déjà passés... Bien vite d'ailleurs, c'était peut-être pas assez long...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

@ Nicolastro : C'est vrai qu'à treize ans de voir la réalité des abbatoirs ça m'a fait ravaler ma salive. :)   Pourquoi je continue à ne pas manger de viande, bah tout simplement parce que très peu d'animaux ont de bonnes conditions de vie, encore moins d'abbatage, et que je n'arriverais pas à tuer un animal de mes propres mains. ;)

@ Arturus Rex : alors là tu touches un point sensible, comment faire manger 6 bientôt 9 milliards de terriens ? Je n'ai pas la réponse, dans le meilleure des cas il faudrait une modération de tout le monde. En occident nous sommes habitués à avoir 50 sortes de yaourts, des allées entières de bouffe, c'est clair ça ne pourra pas continuer.

@ Sophie : Entièrement d'accord, les oeufs ne demandent pas la mort de l'animal. Mais quand je vois les poules en cage avec de la lumière 18h par jour, bourrées de médocs et qui s'arrâchent les plumes à cause du stress, ça me déglingue. Bien sûr je pourrais manger des oeufs bios, qui normalement ont un espace conséquent pour courrir (enfin les poules, lol), en laissant de côté les plats industriels ou gateaux qui en regorgent comme je le fais maintenant. Mais c'est pareil que pour les conditions d'élevage, il y a très peu d'oeufs de plain air comparé aux batteries, alors par principe c'est niet. Mais tout ça n'engage que moi, je vais sortir l'arbalète contre les omnivores. :D

En gros ce qui me pousse le plus au végétarisme c'est les conditions de vie ignobles des animaux à cause de l'industrie agro-alimentaire. Je le répète je n'ai rien contre ceux qui mangent de la viande (la preuve je parle toujoursà mes parents :P ), est certains trouveront peut être ma réaction disproportionnée. Mais à société démesurée, réponse en conséquence. ;)

@ Agloval : le gavage des oies c'est dur, très dur. Si mes souvenirs sont bons dans pas mal de pays c'est carrément interdit. Je ne sais pas si tu as vu les infos sur l'abbatage des chevaux, et là aussi faut avoir le coeur bien accroché.

Chef de Clan
Hors ligne

@ Iouou55: pourquoi manger des vegetaux et pas viande? Il me semble que c'est evident: quand tu coupes une carotte elle ressent rien, quand tu laisses une vache se vider de son sang alors qu'elle est encore consciente, elle souffre. Alors qu'il serait si simple de la tuer presque instantanement et sans douleur...
Le vrai probleme est la. Il n'y a aucun mal a manger de la viande. C'est naturel et d'ailleurs les animaux se mangent entre eux. Mais je ne peux pas supporter la douleur physique, je trouve ça abominable pour les humains, et pour les animaux ça me choque aussi. Jean Pierre Coffe mange de la viande mais il a toujours clamé que les animaux devaient etre respectés et les conditions d'abattage modifiées. Je souhaite que le maximum de gens en viennent a s'interroger un peu plus sur la facon dont leur viande est arrivee dans leur assiette et emettent plus de protestations dans la sphere publique concernant les maltraitances des animaux d'abattoirs.
Quelqu'un a dit dans un post precedent que ces animaux sont nés pour etre mangés et que sans elevage ils seraient meme pas nés. Je trouve cette remarque pas du tout pertinente. Ils sont nés pour etre mangés ça veut pas dire pour autant nés pour souffrir!

Pécore
Hors ligne

Tu nous disais sur l'autre topic que ton homme ne faisait plus cuire de viande chez toi, en mange-t-il toujours ? (jambon ...)
Pour tes futurs enfants il faudra peut-être qu'il s'y remette non ?
Lorsque tu vas mangé chez tes potes font-ils un repas spécial pour toi ou manges-tu juste l'accompagnement ? Je sais que ça doit dépendre de tes potes.
Et tes parents puisque c'est à l'âge de 13 ans que tu as décidé ceci, qu'ont-ils dit ? Le sont-ils eux aussi ? Et si non te préparaient-ils des plats spéciaux ?
Bon après moi je mange de la viande, mais c'est pas intéressant de le savoir.
J'étais dans une entreprise en face d'un abattoir où il est arrivé une fois un camion d'agneau. Il vrai que les entendre bêler à côté me faisait de la peine, mais je savais pourquoi ils étaient là. Et il est vrai que cela ne m'empêche pas d'adorer le gigot d'agneau (désolé si je choc). Mais j'en ai conscience qu'ils allaient mourir mais pas dans d'atroces souffrances. Puisque contrairement à vous je n'ai jamais regardé ces reportages.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

@ Lewyn : Oui mon fiancé mange toujours de la viande et du poisson, mais il a la délicatesse de ne plus le faire à la maison. La preuve qu'on peut être végé et pas sectaire. :)

Si j'ai des enfants, et bien le débat entre lui et moi est loin d'être clos, je ne voudrais pas forcer mes enfants à être végés, mais bon ils ne vont pas me donner leurs avis à un an. J'ai encore le temps d'y réfléchir avec mon zhomme. :)

Quand je mange chez des amis la plupart ont la gentillesse de me préparer un truc végé (je leur ai même refilé quelques recettes très simples, faut pas non plus qu'ils se cassent la tête). Quand c'est la première fois je préviens, comme ça pas de surprise et au pire ils ont toujours une ou deux tomates sous la main. :)
Mes parents ne sont pas végés ; mon père trouve ça idiot mais ne m'a jamais forcer à remanger de la viande. Ma mère m'a dit okay du moment que je me renseigne sur l'équilibre alimentaire et effectivement elle a la bonté de me préparer des petits plats.

Les conditions de transport des animaux c'est loin d'être VIP, et je comprends très bien qu'on peut avoir la gorge sérrée de les entendre et aimer manger un carré d'agneau. Perso je n'y arrive pas, je ne t'obligerais pas à regarder un reportage sur les abbatoirs, si tu veux il y en a sur internet, mais prépare la bassine c'est pas génial. Il faut que la démarche vienne de toi, je ne part pas en croisade pour le végétarisme à tout prix, ça serait débile. Chacun doit faire ses expériences et se sentir au mieux avec ses idées et soi-même. :)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Caelia (dans l'optique de comprendre) : si les animaux étaient élevés et tués de façon pas barbare, est-ce que tu pourrais les manger ? Je pense par exemple au du poisson péché en haute mer, ou du gibier chassé en forêt.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

Caelia (dans l'optique de comprendre) : si les animaux étaient élevés et tués de façon pas barbare, est-ce que tu pourrais les manger ? Je pense par exemple au du poisson péché en haute mer, ou du gibier chassé en forêt.

C'est une bonne question, pourrais-je manger de la viande si les animaux ne souffraient pas ?
Il y aurait toujours le truc de me dire que c'est un animal, c'est vivant, ça respire, ça pense. Bref un couac dans l'équation. Mais disons que je serais peut être plus enclin à revoir mon mode alimentaire si je savais que l'animal ne souffre pas, qu'il a vécu dans de bonnes conditions, que presque tout de l'animal a été utilisé, et qu'il ne faudrait pas en manger deux fois par jour. Quitte à me faire caillasser par des végétariens envers et contre tout, Peut être.

La viande en labo j'y crois pas trop, et puis franchement c'est tout sauf naturel.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Sophie a écrit :

Salut Caelia, alors en fait j'aurais une question. Tu vas peut-être trouver ça tout bête hein, mais bon...

Alors tu as expliqué les raisons qui font que tu ne manges pas de viande, et même si je suis au contraire une grande carnivore, je les comprends tout à fait. Par contre juste je ne comprends pas pourquoi tu ne manges pas d'œufs. Je veux dire, il me semble que les œufs que l'on mange, ce sont en fait des ovules non fécondés, donc ça ne "tue" pas ni ne maltraite un futur poussin de manger un œuf. Alors je voulais juste savoir ce qui faisait que tu n'en mangeais pas.
Je me suis dit que c'était peut-être à cause des conditions d'élevage industriel des poules pondeuses, qui sont assez ignobles. Mais cela voudrait dire que tu ne refuserais pas de manger par exemple des œufs pondus par des poules élevées dans des conditions décentes ?

Enfin voilà, j'arrête d'extrapoler, c'est juste que je me suis posée la question en fait, et du coup ton point de vue m'intéresse :)


Ah tiens... 3 jours sont déjà passés... Bien vite d'ailleurs, c'était peut-être pas assez long...

HA HA HA

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Nan mais ce genre d'intervention franchement. Faut pas s'étonner de se faire bannir. Troll vas. Comme ça me gave ce comportement.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Lexx a écrit :

On est des prédateurs, tout comme les animaux carnivores, notre bouche est adaptée pour manger entre autre de la viande, c'est naturel quoi.  XD

Je ne crois pas... l'humain bien qu'étant omnivore n'a pas la dentition ni d'un prédateur ni d'un charognar. Pour comparaison les grandes familles de carnivores terrestres (félidés, canis...) ont un point commun, des chicots démesurés, des belles canines pour consommer la barbaque... Parmis les omnivores/carnivores on a aussi l'ours et là pareil: des crocs de 3 pouces de long (sauf spécialisés=panda). Mère nature nous a pas équipé pour être des prédateurs et encore moins pour chasser pour citer Henri PLEE dans son livre sur les points vitaux: "l'homme n'a aucune arme naturelle pour combattre et encore moins pour chasser"

Pour ma part je mange de la viande, ça ne me pose aucun probleme ethique et ce par gout et non par nécéssité. mais je respecte les choix de chacuns surtout sachant qu'il n'y a pas d'obligation a manger de la viande pour vivre:

les proteines végétales présentes dans le soja et les céréales consommées en quantité suffisente et non raffinés peuvent suppléer aux proteines animales.
nombre de peuplades indigenes ne consomme pas ou peu de viande et vivent quand même (au japon on consomme quasiment que du poisson, le riz est l'aliment de base de la plupart des peuples du tiers monde et les nomades y compris kenyans Caelia ;) ne tuent une bête de leur troupeau que rarement, il y a même des coins en amerique du sud ou on ne mange que des pommes de terre)

Chevalier
Hors ligne

Tiens, t'es reviendu Geralt ?

Bon, sinon, j'avoue  que j'ai pas bien d'avis sur la question, si ce n'est que je me demande comment on peut se passer d'un bon steak bien juteux ? Alors bon, je dis pas que tout le monde doit aimer ça, mais il est vrai que, en général, manger de la viande est un acte à peu près commun à tous. Y-a-t-il donc à penser que ne pas le faire met au ban de la société ? Non, je ne pense pas. Cependant, il est vrai que cela réduit certains choix, par exemple, au resto, comment vous faites ? Vous trouvez toujours des menus sans viande ?

Sinon, concernant les oeufs, je comprends, mais pour les poissons ? C'est pas con un poisson ? Franchement, avec son système nerveux ça ressent même pas la douleur alors, tu penses s'il ressent la privation de liberté. Après si c'est une question "écologique" parce que le poisson va disparaitre, enfin un grand nombre d'espèces commercialisées, là je comprends aussi.

Sur ce coup, j'avoue que je pense plus à mon estomac qu'au reste de prime abord.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB