Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum officiellement cul nu !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Un cake est une préparation culinaire à base de ... à non c'est pas la bonne définition :D
Un cake est quelqu'un qui se la péte un peu, on dit souvent "faire son cake ", faire son intéressant.

A vot' service M'dam

Chef de Clan
Hors ligne
Jozi a écrit :

"il a l'air d'un cake".....OK...ça veut dire quoi avoir l'air d'un cake!????  Je comprend pas (Québec oblige)!  Pouvez-vous m'aider à enrichir ma culture populaire française :)

un cake, c'est un kéké, un jacky si tu préfere :) C'est un gars qui se la pète juste parce qu'il est au volant d'une Mazerati (juste ça ^^), enfin un cake, c'est le genre de gars qui va peindre des flammes et un aigle sur le capot de sa 2 CV... tu devrais regarder "le ringard" par franck dubosc, je pense que cela t'éclairera plus !

http://www.youtube.com/watch?v=5IRqkx5z … re=related

Chevalier
Hors ligne

Je l'ai lu en moins de 24 heures (commencé le vendredi soir, fini le samedi après-midi) il y a 3 semaines environ. Très très bon livre, en particulier le premier chapitre sur l'éducation (d'ailleurs Astier et Rollin mettent un gros piqué diagonal à l'Education Nationale, c'est violent (mais tellement bon)). Les chapitres suivants sur le savoir, la morale, la responsabilité, le patrimoine et les sentiments sont un poil en dessous mais intéressants malgré tout.

On en apprend pas mal sur Astier dans ce livre, un peu plus que sur Rollin et quand Astier dit que pour les enfants, "Dieu et Naruto c'est la même chose", c'est assez mythique.

Et puis, l'apothéose : l'échange de mails entre les deux rapporté dans le bouquin est phénoménal.

Bref, je ne peux que vous conseiller de l'acheter.

Chef de Clan
Hors ligne

bon moi et mon avatar naruto...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

aHHHHH  Et bien merci!!!  J'ai amélioré ma culture populaire française ajourd'hui.  Je vais traité quelqu'un de cake demain, voir si quelqu'un va réagir.... au Québec on dirait plutôt...... un péteux de brou.......on a tous des belles expression!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Il y a aussi l'expression (hors propos ici) :
"Tu vas pas nous faire un cake non plus" ou "il en fait tout un cake" : traduction il transforme une broutille en épiphénomène ! On aime bien les images à la con quand même...
Pour le livre, je plussoie sur le fait que le passage où Astier explique que pour ses enfants, dieu ou Naruto c'est pareil est assez mythique même s'il dit pas ça juste pour le bon mot mais a bien un argumentaire derrière. ^^

Chef de Clan
Hors ligne

^^ c'est un palaisir de rendre service a nos confreres canadiens :)
...et oui j'ai un peu honte de lire naruto qui est shonen (destiné aux ados) mais bon ça fait 4 ans que je suis cette série et je possede 44 tomes alors je vais pas m'aretter en si bon chemin ;) ...mais pourquoi je me justifie moi?  :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Non non mais personne et encore moins Astier dans le livre, ne dit de mal de Naruto là. C'est pas son propos.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Donc pour bien comprendre le message d'Astier et Rollin, il faut d'abord lire Naruto, c'est ça ? :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'avance dans ma lecture et j'aime bien ce qu'il dit à propos de ses obsessions créatrices : tout ce qu'il fait, tout ce qui l'intéresse, c'est parler du pouvoir. Principalement le pouvoir qu'on a pas choisi, dont on hérite sans le décider sciemment. Chacun de ses projets lui apparait comme une répétition de cette obsession.
Ca me parle parce que j'ai déjà eu ce débat avec mon entourage. Personnellement, j'attends d'un artiste qu'il répète le même morceau en effectuant des variations sur les mêmes motifs. Un type comme Miyazaki, conspué par certains proches parce qu'il se répète (la place de la mère, l'envol, l'écologie...) me passionne justement parce qu'il travaille éternellement sur le même canevas.

Chevalier
Hors ligne
Agloval a écrit :

Donc pour bien comprendre le message d'Astier et Rollin, il faut d'abord lire Naruto, c'est ça ? :)

Lol, non non c'est bon. C'est pas une prérogative. xD

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est pas faux.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je me demandais : ce livre est-il principalement destiné aux adultes (je parle du sujet du livre et non pas de la difficulté) ou bien il peut aussi être intéressant pour des ados ?

Chef de Clan
Hors ligne

les bouquins sont destinés a tout le monde et puis si tu comprend pas certaines situation, tu les comprendra avec le temps...

C'est bien aussi de lire un livre et le relire 5 ou 10 ans apres, l'expérience n'est pas la meme :)

d'ailleurs ça me fait penser qu'il faut que je le commande !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

The a écrit :

Je me demandais : ce livre est-il principalement destiné aux adultes (je parle du sujet du livre et non pas de la difficulté) ou bien il peut aussi être intéressant pour des ados ?

Ce livre est, je pense pour être précisément dans la situation, particulièrement intéressant pour qui devient parent et s'interroge, justement, sur ce qu'il désire transmettre à ses rejetons...
Partant de ça, il est donc intéressant pour ceux qui, un jour, seront parents et s'interrogent déjà sur ce qu'ils désireront transmettre à leur progéniture...
Bref, ce livre est pour tout ceux qui savent lire et comprendre des phrases avec des mots de plus de trois syllabes dedans.

Dans un genre quasi-similaire, je conseillerai également Comment être un névrosé heureux de Robin Skynner et du génialissime John Cleese (des honorables Monty Python, pour mémoire), ou comment traiter d'un sujet très sérieux sur un ton un peu décalé qui permet de comprendre pas mal de choses...

Semi-Croustillant
Hors ligne

J'ai également fini ce livre, vraiment intéressant; les deux bonhommes débatent intelligemment et font réfléchir aussi. Y'a des trucs qui me parlent bien, d'autres où je suis pas forcément d'accord - au moins ça prouve que je suis pas un mouton :p-. Pis c'est vrai qu'on en apprends pas mal sur eux (perso avant de le lire je savais pas qu'AA était un bâtard, ou que ces 4 gamins avaient des Mac, même à 2 ans...LOL).
Bref un bouquin intelligent inspiré de 2 hommes qui ne le sont pas moins!

Chevalier
Hors ligne

Ben dis donc sont précoces ses p'tits... et t'entends quoi par bâtard? XD

Semi-Croustillant
Hors ligne
Lexx a écrit :

Ben dis donc sont précoces ses p'tits... et t'entends quoi par bâtard? XD

Bin, sa mere (Joelle Sevilla) a trompe son mari, avec un certain Lionnel Astier.. De cette "union" est ne un certain Alexandre...
(apres l'expression n'est pas de moi! :) )
Nan mais y'a des perles dans ce bouquin..!

Chevalier
Hors ligne

Ah ouais? Classe!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je n'ai lu que le premier chapitre sur l'éducation et ça m'a énervé, alors j'ai refermé le bouquin. Trop de poncifs et de critiques faciles, du genre : moi Rollin, je suis plus malin que tout le monde. Mettez-moi devant des élèves de collège n'importe où et je me fais fort de les intéresser à n'importe quoi. Ras le bol de ceux qui causent sans savoir.
Bon c'est vrai, il se peut que je manque d'humour sur certains sujets.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Serais-tu prof, par hasard ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eh oui ! Cela dit, je n'ai fait qu'un an de collège, temps suffisant pour me pousser à finir bien vite ma thèse et partir enseigner à la fac. Ma femme, en revanche, enseigne en collège dans une zep et ça m'amuserait beaucoup de voir Rollin se frotter à ses classes rien qu'un petit trimestre...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je peux comprendre ça... Mais que faire alors ?
Si, pendant toute ma scolarité (je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans, hein...), j'avais eu plus de profs qui m'avaient passionné (j'en ai eu deux, qui m'ont laissé un souvenir impérissable), j'aurai sûrement été un meilleur élève... J'ai vu tellement de profs qui semblaient faire ce métier avec guère plus d'entrain que s'ils étaient en train d'animer une veillée funèbre...
Plus les élèves se montrent réticents, moins les profs auront envie et prendront de plaisir à donner cours, et moins les profs prennent plaisir à donner cours, plus les élèves ne feront preuve du moindre intérêt pour l'enseignement dispensé.
C'est un cercle visqueux, comme on dit (enfin, comme je dis).
A qui la faute ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est vrai qu'il faut du talent pour être un bon professeur et savoir intéresser les élèves, mais cela ne suffit pas. Il faut encore que les élèves en face de vous aient envie de se donner le mal d'apprendre quelque chose. Tout ne peut pas être ludique ou passionnant dans un enseignement. Il y a forcément des parties plus arides que d'autres à l'intérieur d'une discipline, et il faut une certaine maturité de la part des élèves pour accepter qu'on ne s'amuse pas tout le temps sur les bancs de l'école et qu'on peut même trouver un certain plaisir dans l'effort et la difficulté. Mais ce sont des idées trop peu mises en avant aujourd'hui. Au fond, je suis convaincu qu'une grande partie des problèmes de l'école ne sont pas issus de l'école elle-même mais plutôt de l'éducation que les enfants reçoivent (ou pas) chez eux.

Croustillant
Hors ligne

Ça me fait penser à un collége au État Unies, où les profs mettent tous en œuvre pour faire en sorte que le cour soit drôle.
L'exemple est un professeur de français qui lors d'une leçon particulièrement assommante pour les élèves ( accord et autre ) leur a proposé de leur demandé à tous de réciter par cœur une des règles qu'ils venaient de voir, toutes les 5 minutes.
A chaque bonne réponse le prof buvait une brique de lait chocolaté.
Au bout d'une heure le prof a donc tout naturellement vomie dans sa poubelle et les élèves étaient mort de rire et connaissaient les régles d'accord.

Pareil pour les cours d'histoire, la prof parle de la grecs et tout le monde vient en toge et bouffe du raisin.

C'est surement un peu extrême comme technique, mais pour des gamins qui n'ont plus vraiment gout aux études c'est le top.

Je suis d'accord avec NI, j'ai aussi eu des profs qui se crollaient  supérieur aux élèves et les considérés comme de la merde et la classe été bruillantes.
Jusqu'à aller dans un autre établissement où tu pouvait tutoyer les profs et discuter avec eu normalement et j'ai passé les 2 meilleurs années de ma vie et on a quand même eu 100% au bac.
Comme quoi si l'élève est écouté et le prof pas mis sur un pied d'Estal une harmonie à l'école est possible.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB