Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui cherche à vous rembobiner !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je suis Kaamelott de maniere assez eloigne . En fait j ai juste visionne la saison 6 d une traite hier soir . Ca me donne un regard exterieur je suppose. Mais en tenant compte des incoherences avec ce qui a ete precedemment rapporte de la periode romaine d arthur (le secret d artur etant la principale source d incoherences) , j ai  l impression que alexandre astier desireux de trouver quelque chose de pechu et original a propos de la jeunesse d arthur  s est tres fortement inspire du marechal bernadotte (alias Charles XIV Jean de Suede ) pour donner le cadre de l evolution du personnage. Encore une fois c est une histoire de contexte : je veux dire ,les livres precedent donnent l image d un arthur qui a ,sinon fait une longue evolution , du moins avait une reelle legitimite au sein des romains ( 10 ans de legion, centurion a 19 ans , rencontre des differents empereurs dont valentinien 3 tout petit  ,etc.) et non pas celle d un grouillot oublie de tous jusqu au moment fatidique et ultra pousse en avant - scenario qui a plus de qualite dramatique que le background entrevu precedemment et fait tres clairement pense a la retcon . Je comprends parfaitement les necessites de la creation d univers qui , a moins de sortir tel athena arme de pied en cape de la tete de son createur , evolue et engendre inmanquablement ces incoherences et les retcons qui s ensuivent (george lucas  , auteur d un des univers les celebres avec star wars , est aussi coutumier du fait) .Il ne s agit donc pas pour moi de jeter la pierre. C est juste une pensee impromptue sur lequel j aurais aime connaitre le feeling d autres personnes .

Croustillant
Hors ligne

J'avoue que le maréchal bernadotte m'est inconnu, j'aurai donc du mal à argumenter la-dessus ^^

En réalité, ç'aurait été impossible, je pense, de coller à tout ce qu'il avait pû dévoiler dans les précédentes saisons.
Les incohérences sont nombreuses, sans être forcément dérangeantes, mais ne relèvent pas toutes d'un processus logique de création.
Je m'explique :
Le Livre I, tout le monde s'accorde là-dessus, est un Livre de présentation, qui permet de centrer, pendant un épisode, l'action sur un ou plusieurs personnages, afin d'en décrire le comportement, le caractère et le monde dans lequel ils évoluent. Ayant été produit sans garantie d'une suite, fatalement Alexandre Astier n'avait en tête que les grandes lignes directrices concernant la suite, et puis c'est tout. D'où le grand nombre d'incohérences relevées en comparaison des autres Livres.

Le Livre II n'avait pas ce défaut-là, car le succès était déjà au rendez-vous, et le public trouvé. C'est donc à partir du Livre II que les éléments des Livres suivants se mettent en place, lentement.

Mais cela n'est pas une garantie de continuité. Je suis convaincu qu'au moment du Livre III les thématiques du Livre VI n'existaient nulle part. Cela est apparu après.
Les choix qu'a fait Astier a posteriori afin de garder une continuité avec les saisons précédentes ont donc forcément opposés les thèmes futurs (ceux qu'il voulait développer) avec les thèmes passé (ceux qu'il voulait développer un moment mais qui ont été oublié).
C'est de là que viennent les incohérences, de cette opposition.

Pour revenir donc au Livre VI, le fait qu'Arthur ait rencontré Valentinien III, qu'il ait eu entre 4 et 6 ans lors de son arrivée à Rome, ... tout ceci ne contredit pas les faits advenant dans le Livre VI. Ce qui s'oppose en réalité, ce ne sont pas les faits, ce sont juste les interprétations que chacun en a fait.
Dans ton cas ghinzdra, c'est donc ta vision d'un Arthur légitime aux yeux des romains qui s'oppose aux évènements du Livre VI.
Cela ne signifie pas que tu aies tort, mais juste que tu as vu les choses différemments.

Je vais prendre la place des modos, pour éviter de rapeller pour la 137e fois la même chose aux nouveaux inscrits.
Pour les nouveaux, donc, un petit tour par la case présentation est le bienvenue, ceci afin qu'on apprenne à se connaître.
Et ça se passe ici

Croustillant
Hors ligne

Le plus simple serait de parvenir à déterminer à partir de quel moment, précisément , A. A. a déclaré que de toute éternité il avait prévu le déroulement de son sujet sur sept saisons télé (réduites à six comme on sait) augmentées de trois téléfilms. S'il c'est apparu tôt dans la saga, alors on doit en conclure que tu te trompes probablement quand tu déclares : « Je suis convaincu qu'au moment du Livre III les thématiques du Livre VI n'existaient nulle part. Cela est apparu après. » Tu ne peux pas faire l'économie de cette déclaration dans ton analyse.
En conséquence, A. A. se sera bel et bien pris les pieds dans sa continuité et, de rustines et réparations hasardeuses, il aura généré les fameuses "distortions de continuité" (que j'appelle moi incohérences manifestes, gros plantages éhontés, etc.) que nous avons constatées.
ghinzdra, selon moi, tu te trompes également en qualifiant ça de retcons, car la retroactive continuity résulte d'une volonté ; dans le cas qui nous occupe, il s'agit plus manifestement de grossières erreurs, la plupart du temps. Ceux qui ont modicus soutenu ici -- en étayant leurs démonstrations avec des bouts de ficelle moisie -- qu'ils avaient une explication à fournir au cas Caïus (pour ne citer que celui-là !) sont juste des gros fans naïfs et auto-aveuglés... :P
« Les hommes sont faillibles, Alexandre Astier est humain, donc Kaamelott est rempli de gros pains », C.Q.F.D. ! :cool:

Croustillant
Hors ligne

C'est un poil méprisant, mais dans le fond tu as raison, effectivement.
On ne sait pas quand tel trait de l'histoire est apparu, et à vrai dire, on en a un peu rien à péter.
Tout ceci n'a pas pour but de convaincre tout un chacun que notre point de vue personnel est le plus valable, cela sert uniquement à mettre en lumière les différences d'interprétation de l'histoire.
J'ai mes convictions, après je peux me planter, mais dans la mesure où c'est invérifiable, on en est donc réduit à des suppositions.

Je suis beaucoup plus dans une logique "d'auteur" quand j'essaye de comprendre les incohérences. J'ai donc tendance à penser que cela résulte d'une volonté de l'auteur de choisir d'étendre tel point plutôt qu'un autre, et que rien, ou presque n'est laissé au hasard.
Je n'ignore pas les omissions involontaires, et l'évolution du récit tout au long des Livres. Evidemment qu'il y a eu des erreurs, je ne suis ni crétin, ni aveugle. Mais c'est bien plus facile de dédommager quelqu'un qu'on apprécie de ses torts que de les reconnaître froidement et durement.
Cela ne signifie pas pour autant un aveuglement.
Ceci peut très bien s'appliquer avec les amis ou la famille par exemple. C'est même normal d'omettre les torts de ceux qu'on apprécie. Le tout est de le faire intelligemment, et de ne pas rester buter, que ce soit les "gros fans naïfs" ou les plus critiques.

Croustillant
Hors ligne
Elphin a écrit :

C'est un poil méprisant

C'était absolument pas le propos, mais tu le prends comme tu veux. Je trouve juste un peu bizarre -- et ça aussi ça va sans doute faire méprisant... -- de me voir (dis)qualifié comme hautain quand je prends la peine d'étayer ma position sur la base d'une citation d'Astier lui-même, sur ce forum où enthousiasme inconditionnel, orthographe approximative et syntaxe exotique tiennent souvent lieu (ont souvent tenu lieu, du temps que l'actualité animait le forum) de raisonnement. Ça n'était pas le cas des posts qui précèdent, et du coup j'ai pensé pensé qu'on pouvait ne pas être d'accord sans que l'un se fasse traiter de pédant. Je pense donc que je vais laisser pisser ce topic, tu y verras ce que tu voudras...
:|

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Alors on va y aller doucement, là...

Almohan, si tu ne veux pas te faire remettre à ta place, tâche d'y rester, c'est aussi simple que ça. C'est bien gentil d'avoir un avis, et c'est encore mieux de le défendre ; mais prendre tes interlocuteurs pour des cons, c'est tout sauf valorisant. Donc les discours se résumant à «J'ai raison, les autres ont tort, leurs argumentaires sont merdiques et ils ne savent pas écrire», tu seras prié d'aller les dispenser ailleurs.

Maître d'Armes
Hors ligne
Almohan a écrit :

C'est un poil méprisant

(...) et du coup j'ai pensé pensé qu'on pouvait ne pas être d'accord sans que l'un se fasse traiter de pédant. Je pense donc que je vais laisser pisser ce topic, tu y verras ce que tu voudras...
:| </div></blockquote>On n'a pas qualifié tes propos de "méprisants" pour leur fond, mais plutôt pour la forme. Elphin est d'ailleurs plutôt d'accord avec toi, le problème n'est donc pas là. Tu ne peux pas nier que le ton de tes dernières interventions est un peu ampoulé et ne transpire pas le respect absolu envers ceux qui pensent différemment. Même si c'est sensé être de l'humour au second degré (ce que j'ignore), tu comprendras que ça puisse être considéré comme étant méprisant.

Tout ça pour dire que si on prend tous la peine d'exprimer nos points de vue simplement sans prendre de haut ceux qui n'ont pas le même, on y gagnera considérablement en ambiance. Merci à ceux qui en ont besoin de faire un effort pour ça.

Croustillant
Hors ligne

Mais bien sur T|fuk, je suis d'accord avec ce qu'a dit Almohan. Le problème venait de la forme de ce qu'il disait, pas du fond.
C'est pour ça que je me suis pas épanché sur la forme d'ailleurs.
Cette frite-là semble donc close.
Quand à Almohan, je te donnais mon ressenti sur ce que tu avais dit, mais ça remet pas en cause ce que tu disais.
Ne nous énervons pas pour si peu, cela ne servira à rien de ne plus venir poster dans ce topic juste pour une broutille de ce genre.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Yo !
Pour ma part, je trouve que le livre VI est légèrement en dessous du livre V (le meilleur selon moi) mais reste excellent tout de même
Le seul truc qui ne m'a pas plu dans ce livre, ce sont les long moments avec musique ou l'on voit arturus seul dans la villa, qui sont donc trop long !
Ce livre manque en intensité, suspense (sauf pour le dernier épisode).
Sinon, les épisodes en Bretagne sont les mieux réussis (avec la réunion des dames), contrairement à ceux de Rome, car on se lasse vite au bout de 2-3 épisodes.
Donc en bref, bien, mais beaucoup de longueurs et un humour moins présent que dans le précédent livre (en version director's cut). Voila !

Kenavo et vive la Bretagne !

Croustillant
Hors ligne

C'est vrai qu'il y a quelques longueurs, le cas de l'attente dans l'atrium Villa Aconia en est un exemple, mais ce n'est pas dommageable, cela ne me gène pas en tout cas.
Ce n'est pas moins drôle, il y a toujours des moments incroyablement stupides, ça l'est moins souvent.
Je comprends qu'on est l'impression de ne pas voir un Livre aussi drôle que les précédents, mais je ne m'intéresse pas à ça quand je regarde le Livre VI : je me focalise sur l'histoire, et ses intrigues, que le Livre V a vraiment mis en valeur dans la série.

Et pour la musique, je me lasse pas d'entendre les compositions d'Alexandre Astier ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bonjour à tous et à toute , je crois avoir déjà donné mon point de vu sur le livre VI en disant qu'il m'avait globalement déçu . Je souhaite revenir sur la dernière scène a Rome avec le fameux "Arthur reviendra en Héros" grosso modo rien ne ma déçu  , je trouve au contraire que ca a de la gueule MAIS la musique d'un autre temps et qui est franchement d'un genre particulier ( avouons le !!) je n'aime pas du tout , j'aurais bien aimé entendre une musique grandiose et orchestral mais pas ça.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Comme quoi, les goûts et les couleurs... J'adore la musique de fin (celle qui vient du film "Jo") et je la trouve parfaite à cet endroit car elle est complètement différente, elle signifie une rupture : désormais une autre histoire commence. Et je la trouve grandiose, d'ailleurs si j'étais roi, je me la ferais jouer pour mon couronnement... :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Pareil! La musique du livre VI m'a quelque peu dérangée, déjà que je suis pas une passionnée de jazz, je trouvais qu'elle n'était pas vraiment adaptée et me faisait plutôt penser à une musique d'ambiance genre "musique d'ascenseur" (entre autre dans les longs moments lorsque qu'Arturus attend et attend toujours dans la villa Aconia)... Par contre! Là où je rejoins Agloval c'est bien le génie de la musique de fin! Assez décalée mais j'adore!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour donner mon avis, je trouve les musique du Livre VI globalement bonnes (notamment celle du générique), mais celle qu'il y a pendant les fêtes à Rome me dérange beaucoup (celle à dominances basse-batterie)...

Quant à l'excellente musique de fin elle ne provient pas du film "Jo" directement. En effet il s'agit d'un enregistrement plus récent de Raymond Levèfre (le compositeur) qui en a profiter pour réorchestrer et réarranger le tout. On retrouve cependant le thème principal dans le film avec De Funès.
Voilà pour l'anecdote.

Chef de Clan
Hors ligne

Bon je remonte ce vieux topic pour avoir votre avis sur une ressemblance qui m'a frappé hier lors d'un re re re visionnage du livre II.

Voici les 2 photos :

100707072201135814.jpg
et presque la même mais en plus jeune ...
100707072413937737.jpg

Je comprend mieux maintenant le coup de coeur de notre bon roi pour cette jeune fille !!!

Chevalier
Hors ligne

Marrant, j'ai revu cet épisode hier de façon aléatoire :P
Alors moi ça ne me choque pas vraiment, ce sont deux femmes bien différentes, et puis Arthur le dis souvent, il aime les "latines", autant dire les brunettes ;)

C'est peut-être parce que le dessin est mon métier et que j'observe particulièrement la physionomie des gens, mais à par les cheveux longs et noirs, je n'arrive pas à me dire qu'elles se ressemblent :) Mais c'est peut-être moi ;)

Maître d'Armes
Hors ligne

D'accord avec Mary, même si mon métier n'a pas grand chose à voir avec le dessin, je ne trouve pas que la "belle inconnue" du livre II ressemble plus à Aconia que n'importe laquelle des maîtresses brunes d'Arthur. Sans entrer dans l'analyse morphologique des personnages, la différence d'âge entre les deux fait que j'ai du mal à trouver qu'elles se ressemblent.

Chef de Clan
Hors ligne

Ah ouai, c'est marrant. Moi je trouve vraiment une ressemblance dans le nez, les pommettes hautes, le menton un peu pointu... Mais bon c'est p'tet mes yeux aussi ! lol

Chef de Clan
Hors ligne

...Ah, marrant, j'suis assez d'accord avec Ankh... Je dessine énormément et moi je vois quand même une ressemblance. Elle est pas frappante mais quand même, y a un p'tit quelque chose. Les mêmes que Ankh a mentionnés. Leurs yeux sont très différents et comme les yeux sont généralement le point central sur le visage de quelqu'un, ce qu'on remarque le plus, c'est sûr que c'est moins visible. Mais la bouche, le nez, le menton, les pommettes... À part les traits un peu plus vieux d'Aconia, y a vraiment une ressemblance.

Chevalier
Hors ligne

Moi aussi je trouve qu'il y a une ressemblance...

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Mais c'est vrai ça..je n'y avais jamais trop prêté attention mais maintenant que je vois les 2 photos, je trouve qu'il y a une ressemblance, pour moi qui dessine aussi,  il y a des points communs entre ces 2 femmes.

Semi-Croustillant
Hors ligne

une ressemblance entre teigerian et aconia ? peut être mais c'est certainement pas prémédité....

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Amusant, pour moi elles ne se ressemblent pas du tout : ce qui m'apparaît en premier dans leur visage, c'est que l'une a un visage creux, anguleux (joues creuses, front plat, yeux étrécis) et l'autre a un visage arrondi (joues rondes, front courbe, yeux grands ouverts). Et leur regard est très différent, en tout cas sur la photo.

Preuve qu'on ne regarde pas tous la même chose chez une femme... :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bonjour,

Je viens de finir la saison 6 et j'aurai une petite question, qui est Perceval ?

Parce que les Dieux ont dit qu'il aura un destin formidable, quand il prend l'épée elle s'allume, et il a été trouvé dans un cercle de culture par ses parents adoptif, alors qui est-il exactement ?

Chef de Clan
Hors ligne

Hum... Dis-moi, Centre, on ne te connais pas ! Et si tu allais te présenter d'abord ? Mais pour répondre à ta question: ...On ne sait pas. Y a un tas de théories là dessus et un sujet où on en discute quelque part sur cette section-ci je crois.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB