Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui passe pas par la grande porte !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

De rien ;)

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne
Akran a écrit :

Effectivement, Astier aurait du leur rentrer dedans beaucoup plus que ça.

Non plus, non. Répondre méchamment à des idiots, y a pas grand intérêt, en l'occurrence c'est plutôt du niveau des deux bonnes femmes de faire du rentre-dedans débile (et pas qu'avec leur émission, haha). Par contre, les remettre en place intelligemment, ça aurait été une bonne chose... Mais bon, je pense que comme je disais plus haut, il a autre chose à glander. Les émissions il ne les choisi pas, la rançon du succès c'est aussi de se coltiner des débiles dans les émissions moyennes et à la longue, il doit en avoir sa dose et ne plus voir l'intérêt de rembarrer de manière intelligente des guignols qui n'ont même pas le recul pour constater qu'ils sont ridicules...

Semi-Croustillant
Hors ligne

J'aurais surtout aimé qu'il développe ce qu'il appelle des gens brillants.

Il dit "qu'on nous fasse réfléchir sur le monde, ce qu'on est...". Ca veut dire quoi, réfléchir sur ce qu'on est ?

Semi-Croustillant
Hors ligne
Caroline a écrit :

"ne pas confondre les gens intelligents et les gens qui se prennent la tête". Ca, c'est à creuser.

Tout dépend si par "prendre la tête" on entend "s'emmerder à réfléchir pour rien sur des problèmes sans enjeux", ou simplement "réfléchir à des problèmes complexes".
Je pense qu'Astier entend la première. Si c'était la seconde, il affirmerait le contraire de ce qu'il dit en signifiant qu'en fait se prendre la tête est intelligent mais que ça ne doit pas être confondu avec l'intelligence.
En fait, plus précisément, je pense que c'est ce que la cruche entend par "se prendre la tête", et Astier n'a fait que reprendre le vocabulaire de celle-ci.

Dans le cas où ce serait la première, dit qu'Astier se trompe, ce serait énoncer la deuxième. Donc il semble évident qu'on ne peut confondre les gens intelligents et ceux qui se prennent la tête. Par exemple, là, je me suis "pris la tête", alors que ce que je dis n'est pas forcement intelligent.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Non, c'est pas idiot ce que tu écris. "s'emmerder à réfléchir pour rien sur des problèmes sans enjeux" je trouve ça plutôt bon comme définition.
C'est le truc à repérer et à éviter.

Bon ça dépend des tempéraments mais on peut vite se prendre la tête sur n'importe quoi (dans mon cas c'est le cafteur des modifications)


Ben non, j'ai rien modifié. Rien de rien. Tu t'es bien fait avoir espèce de cafteur des modifications

Semi-Croustillant
Hors ligne

La botte secrète, c'est de dire que tu a corrigé un accent sur un "e"


J'ai oublié une virgule après "secrète" ;)

Semi-Croustillant
Hors ligne

J'ai une petite question moi, dans l'émission on parle d'un reportage qui parlait de l'argent d'Astier c'est bien ca? On pourrait un peu m'expliquer , étant belge je n'ai pas eu accès au reportage et j'aimerais savoir de quoi il en retourne s'il vous plait( ou mieux encore , est-il possible de le voir sur internet?)
Merci

Croustillant
Hors ligne

Disons-le clairement : je fais partie de ceux qui "idolâtrent" Alexandre Astier, qui cherchent, avides, la moindre de bribe de paroles pour en retirer tout ce qu'il y a d'intéressant (au milieu du flot de redondances inhérent à toute promotion). C'est sans doute dangereux, c'est sûrement aveugle par moment, mais c'est comme ça, et je l'assume à 200% ("200 parce qu'on est deux, inside's, parce qu'on est toujours à l'intérieur") .

Ceci dit, même après l'avoir revu 25 fois, et ce n'est pas une image, ça me laisse toujours cette impression désagréable de vanité (le sens vain, pas vantard encore que dans la gestuelle...). C'est-à-dire que les 3 ont échangé, débattu autant qu'ils ont pu mais au final, cela n'a pas apporté plus de chose que de conforter tout le monde dans ses opinions : les fanatiques, les gourdasses, ceux qui critiquent avec virulence Alexandre Astier tout comme ceux qui s'en carrent comme leur énième cours d'arts plastiques.
De fait, la remarque d'Alexandre Astier au sujet de la mise en avant de la médiocrité, et son désir de voir autre chose à la télévision, n'ont-ils pas plus fait avancer les choses que les arguments à 2 francs 6 sous de ces femmes qui ont exploité et été exploité par le système. On n'a pas de prise sur les cons, ils sont par certains aspects trop basiques pour que quoi que ce soit fonctionne, la moquerie comme l'agression, la pirouette comme l'injure.
Du coup, tout ceci a été vain, d'où gavage.

Cela étant, la présence d'Alexandre Astier peut paraitre dérangeante, car en apparente contradiction avec ce que l'on considère être sa pensée. Mais l'on oublie (pas tous heureusement) que la télé, c'est un support mais également un système, et que par conséquent on doit s'arranger avec ce système sur certains sujets pour s'en affranchir sur d'autres. La promotion, on peut difficilement s'en affranchir, les conseils de production sur ce qui marche et ne marche pas en fonction des courbes d'audience, on peut s'en affranchir si ce que l'on fait est de qualité et si ça rapporte suffisamment pour qu'on nous foute la paix.

Car tout le problème est là : tant que quelque chose rapporte, on ne voit rien à y redire, ce qui n'est pas le cas lorsque les choses se gâtent malheureusement. Et Kaamelott, par chance, allie talent ET rentabilité et c'est pour cela que c'est arrivé à ce niveau de notoriété : parce que ça a concilié les deux. La rentabilité sans talent s'essouffle ou se pare de chimères qui ont les atours du talent mais qui n'en sont qu'une version clonée, un ersatz dégénéré, le talent sans rentabilité est voué à l'anonymat. Qui connait ici Nick Drake? Personne (ou presque). Et pourtant c'est une influence majeure de la folk, et de la musique anglo-saxonne en général. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Mon opinion est que, dès lors que ce que l'on aime, c'est raconter des histoires, et qu'on nous raconte des histoires qui nous transportent, les choses qui n'en racontent pas, ou peu, ont moins d'intérêt et ne nous atteignent pas. C'est lorsque la médiocrité se pare de valeurs et de morale que cela devient grave, car alors ces choses-là se mettent à raconter une histoire. Et c'est cela qui, à mon sens, déplait à Alexandre Astier notamment, mais surtout à tous ceux que la télé-poubelle post-Loft-Story horripile.

Enfin, je finirai par dire que la contradiction, de ces femmes-là comme de ceux qui peuvent critiquer Alexandre Astier, est importante et nécessaire car elle nous force à réfléchir sur nos convictions passées, sur comment accorder un discours qui se tient avec une pensée ancrée, et sur ce que l'on aime vraiment, et dans Kaamelott, et chez Alexandre Astier.

Chevalier
Hors ligne
Caroline a écrit :

J'aurais surtout aimé qu'il développe ce qu'il appelle des gens brillants.

Il dit "qu'on nous fasse réfléchir sur le monde, ce qu'on est...". Ca veut dire quoi, réfléchir sur ce qu'on est ?

Déjà commencer par réfléchir, ça serait déjà bon. Peut-être aussi réfléchir sur pourquoi la race humaine adore espionner la vie inintéressante de ses semblables via la télé. Perso je l'ai trouvé ni vantard, ni élitiste, ni arrogant ni rien. Je l'ai même trouvé vachement gentil parce que soyons francs, les émissions du type "Quelle grognasse veut avoir un rendez-vous arrangé avec un fils à maman" et "Secret Story" c'est de la télépoubelle à son meilleur. Ou à son pire, c'est selon. J'ai personnellement beaucoup de mal à comprendre les gens qui trouvent un intérêt à regarder ça. Leur vie doit être franchement triste. Après, peut-être que je suis pas mieux et que je suis arrogante, mais j'aurais tendance à classer les gens brillants dans la moitié de population qui se gavent pas aux télé-réalités.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Astier  n'est pas quelqu'un de brillant, c'est quelqu'un de talentueux. Et il est assez intelligent pour faire cette différence de lui même.
Il n'y a pas que la création et l'acte artistique qui font d'un homme un être épanoui. J'ai une famille qui a un peu cette "fibre artistique" comme on pourrait dire, et je connais aussi d'autres personnes qui ont une activité soit dans la peinture, dans la musique ou le dessin de BD. Je n'ai jamais trouvé que ce sont ces conditions là qui rendent les gens brillants.
En fait, les gens brillants, on peut parler avec eux. Ils ne font pas que parler mais ils restituent aussi ce qu'on leur dit. En gros, ils instaurent un dialogue. Il n'est pas nécessaire d'être spécialement cultivé, mais ça aide.

Je me doute que certains vont me trouver prétentieux de dire ça, mais celui qui rempli le mieux ce rôle est un philosophe, un sociologue ou autre qui "aime" les "sciences humaines". (je m'explique : je ne parle pas du genre "étudiant qui veut montrer qu'il prépare une thèse", mais de quelqu'un qui a le souci de faire déployer à la personne avec laquelle il parle sa personnalité profonde et ses propres opinions, épurées des incohérences que l'ont retrouve en général chez les gens plus simples, quoi qu'ils ne valent pas moins)



Donc Astier n'est pas prétentieux, mais je le trouve au contraire très humble de reconnaître qu'il serait bon pour lui (comme pour tout le monde en fait) de parler avec ce genre de personnes qui nous donnent envie de parler, et de se permettre de réfléchir sur notre propre situation, notre place, nos problèmes etc. En bref, réfléchir sur nous-même.


La télé réalité, c'est le noyau de la médisance, de la raillerie. Enfin, des choses détestables, quoi qu'on en dise. Loin de nous permettre de réfléchir (donc encore moins sur soi), elles tentent de retrouver un fond commun entre les hommes, mais fondé sur ce qu'il y a de plus vicieux en eux. Et les gens comme les deux bobonnes qui se permettent de prendre à titre de référence le nombre de gens qui regardent n'ont pas compris que leur vie ne les intéressent pas, mais qu'il leur faut juste un individu qui cristallise les moqueries.
La télé réalité, ça remplace la pornographie pour ceux qui trouvent ça immoral, et je me demande pourtant si ce n'est pas pire. Au moins, même si la pornographie est dégeux et vulgaire, on ne se moque pas des gens (qui finalement font des trucs plus ou moins naturels, si on oubli les élocutions jouissives très vulgaires)

Croustillant
Hors ligne
Zapanbaal a écrit :

Donc Astier n'est pas prétentieux, mais je le trouve au contraire très humble de reconnaître qu'il serait bon pour lui (comme pour tout le monde en fait) de parler avec ce genre de personnes qui nous donnent envie de parler, et de se permettre de réfléchir sur notre propre situation, notre place, nos problèmes etc. En bref, réfléchir sur nous-même.

Sincèrement je pense que ça présence est uniquement promotionnel. Il ne c'est pas dit tiens je vais allez dans ce soir ou jamais ou chez Morandini, cela va être bon pour moi de discuter avec eux, cela va me faire réfléchir sur moi même.
Là c'est de la philosophie d'opérette qui à mon sens n'a rien à voir avec sa présence.

Hier en zappant je suis re-tombé sur Morandini direct ou un des invités été Philippe Lelievre. C'est un humoriste qui fait actuellement un spectacle, apparemment il était prof à la star ac mais il a surtout fait partit du jury miss France. Il a eu l'honnêteté de dire que les miss il s'en branlais un peu, mais que si on pouvait juste parlais 3 minutes de son spectacle à une heure de grande écoute et bien ça valait le coups. Je connais pas le personnage en particulier, mais j'ai trouvé ça honnête de sa part de pas faire des ronds de jambe et de dire clairement que c'est pour la tune.

Pour Astier c'est un peu pareille, tant qu'on lui demande pas de courir tout nu avec une ça BD en guise de slip, ba je pense que pour lui tout est bon à prendre question promos. Faut arrêter de ce creuser les méninges pour rien ou à chercher des explications farfelu là où il n'y en a pas.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ce n'est pas une explication farfelue. Astier a dit quelque chose, cette chose a un sens. Et ce n'est pas uniquement promotionnel. Il se serait contenté de parler de sa BD sinon sans répondre à la mère.

Je suis d'accord pour dire qu'il ne faille pas faire dire aux gens ce qu'ils n'ont pas dit, mais penser qu'on parle a vide c'est aussi vide de sens. Il n'a pas parlé de gens brillants sans raison, et se la péter c'est anti promotionnel.

Croustillant
Hors ligne
Zapanbaal a écrit :

Astier a dit quelque chose, cette chose a un sens

Sérieusement ? Il a parlait et ça avait un sens ? Merde, alors Astier n'est pas une poule faisane qui caquette ?

Faut arrêter là. Tu cherche une explication là ou il n'y en a pas. Il explique qu'il aimerait mieux voir des gens brillant le soir que de la télé réalité. Si tu t'arrête à chaque fois que Astier dit quelque chose, ba bon courage.

C'est un homme brillant sans aucun doute. Il n'aime pas la télé réalité et préfaire des émissions qui lui apporte des connaissances que voir des relations presque incestueuse à 20h30. Bah ok comme une grande partit des gens de ce forum, mais pourquoi s'arrêter et dire " Tiens il a dit "des gens brillant", mais qu'est ce que des gens brillants ? cet homme est il brillant lui même ? quel est pour lui la définition d'être brillant ? émail diamant peut il rendre plus brillant ? ".  Je trouve que c'est dégradant pour Astier de chercher à justifier ses paroles comme si cela été surprenant de sa part de le voir faire ou dire autre chose que Kaamelott " zut il a un cerveau, c'est pas le roi Arthur dans la vraie vie ? ". Il a juste fait une remarque sur un type d'émission et mis en avant ses gouts.

Tu site l'adolescent préparant sa thèse mais là c'est un peu l'impression que tu me donne Zapanbaal. " Vite un sujet afin de pouvoir détailler et chercher un débat ".
Je pense qu'il y a surement plus matière à faire débat sur sa position et ses propos sur le téléchargement illégal que sur les trois mots qu'il a dit sur la télé réalité.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Akran a écrit :

Il a juste fait une remarque sur un type d'émission et mis en avant ces gouts.

Mieux : il a juste répondu à la question que Jean-Marc Morandini lui a posé.

Chevalier
Hors ligne

Je voulais réagir sur certains propos qui m'ont écorché les oreilles. C'est sans aucune animosité mais simplement en vertu de mes profondes convictions. Zap, tu dis, je cites :

zapanbaal a écrit :

Astier  n'est pas quelqu'un de brillant, c'est quelqu'un de talentueux. Et il est assez intelligent pour faire cette différence de lui même.

[...]

En fait, les gens brillants, on peut parler avec eux. Ils ne font pas que parler mais ils restituent aussi ce qu'on leur dit. En gros, ils instaurent un dialogue. Il n'est pas nécessaire d'être spécialement cultivé, mais ça aide.

Tout d'abord, le talent qu'est-ce que c'est ? C'est inné ? Cela veut dire que paf, hop, t'es plein de talent et donc t'es artiste ou musicien ou peintre ? C'est du blabla tout ça, le talent n'existe pas, c'est un artéfact qu'on a mis en avant pour faire croire qu'il y avait une composante innée dans l'art. Je vais te dire, Astier, ce qui fait sa force artistique, c'est son travail. Ce n'est pas rendre hommage aux artistes que de parler de talent, parce qu'à ce compte là, on en oublie la somme de travail qu'ils abattent. En plus, on utilise souvent ce terme pour décrire des artistes célèbres, mais qu'en est-il de ceux qui ne vendent pas ou qui ne sont pas connus ? Bon, j'avoue, c'est ma pensée, mais ça me fâche beaucoup qu'on parle sans arrêt de talent. Non, Si Astier (et les autres) en est là où il en est, c'est avant tout par son travail, ses connaissances, ce qu'il a appris. Le talent, c'est de la chance, du feeling et un certain bon sens, rien de plus.

Ensuite, la question "d'être brillant" est très subjective. Prenons un exemple, pour certaines personnes, Bruno Gollnisch est brillant, pas pour moi, à mon sens, c'est un gros faisan tout juste bon à faire flipper les vieilles pour attirer un maximum d'électeurs et satisfaire son ego. Donc, pouvoir parler avec des gens brillants, c'est encore plus subjectif.

Enfin, je répète que c'est certainement pas la télé qui nous fera réfléchir sur nous-même ! N'oublions pas, comme je l'ai écrit plus haut, son fondement idéologique. Il y a une réelle incompatibilité entre télévision et connaissance.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ok, bref.

Mais vous êtes pareils que moi : vous faites de l'interprétation.

Croustillant
Hors ligne

Parler de talent n'est pas nécessairement oublier le travail accompli, ça rentre évidemment en ligne de compte mais comme partout. Alexandre Astier est un excellent compositeur et musicien, mais sans le Conservatoire et son cortège de rabâchages théoriques ultra-barbants, ils seraient comme tout le monde une bouse en musique, parce que c'est le travail qui lui a permis d'arriver à ce niveau de technicité et de connaissances.
Et c'est là tout le talent des vrais artistes : celui d'avoir pu être ce qu'ils sont par le travail. Pas par un simple travail, mais bien par un travail acharné et continu sur de nombreuses années, et l'on est bien peu à pouvoir le faire. Voilà le talent des artistes.

Là où je ne suis pas d'accord avec toi Bender, c'est que la télévision n'a pas pour fondement idéologique de faire de l'argent. C'est d'abord un moyen de divertissement, ce n'est qu'après que la possibilité de faire de l'argent avec cela, et toutes les techniques qui ont été mises en oeuvre par la suite, ont été inventé et appliqué.
Dès lors qu'on a ouvert le capital de plusieurs chaînes dans les années 80, divertir ne devenait plus une priorité : c'était la rentabilité qui était élevée au rang de principe fondamental, ce qui n'était pas le cas au début.

Cela ne s'applique d'ailleurs pas qu'à la télévision : la radio est aussi concerné. La radio aussi informe, divertit et racole, si possible les 3 en même temps, pour la même raison que pour la télé. Idem pour la presse. A partir du moment où faire de l'argent devient le centre de l'existence d'une activité, on va chercher à en faire toujours plus pour dégager de plus en plus de bénéfices.

C'est juste le principe de base du capitalisme, ceux qui ne sont pas d'accord avec ça peuvent bien choisir de partir en terre inconnue mais ça ne changera pas ces principes.

A un moment donné, la télévision, et les médias en général, tomberont dans un tel état de déliquescence intellectuelle qu'il y aura un sursaut de la masse pour désapprouver toute cette politique de capitalisation du divertissement. Ça peut passer soit par une renversement (mais on est plus en 68), soit par le fait de soutenir massivement une oeuvre de qualité qui va justement à contre-courant de ces principes-là, même si elle s'arrange parfois avec le système.
Il ne se passe rien d'autre avec Kaamelott que cela. Que n'a-t-on vanté la fraîcheur et le renouveau que cette série apportait au PAF et au cinéma français?

Croustillant
Hors ligne

Reevacks je suis assez d'accord avec toi, la télé n'avez à la base pas vocation de faire de l'argent mais d'informer et de divertir, elle est devenu capitaliste avec le temps à cause de ceux qui se sont rendu compte du pouvoir qu'elle avait.

Reevacks a écrit :

A un moment donné, la télévision, et les médias en général, tomberont dans un tel état de déliquescence intellectuelle qu'il y aura un sursaut de la masse pour désapprouver toute cette politique de capitalisation du divertissement.

Ba j'espère mais j'en doute sincèrement quand tu vois les taux d'audience de toute ces conneries. Moi j'ai l'impression que de plus en plus de gens foncent dans cette décadence télévisuelle.
C'est un signe de la politique de consommations des gens, du rapide et du pas chère. Qui veux épouser mon fils, ça coute pas trop chère à produire, ça rapporte et les gens regardent ça sens se creuser la cervelle, c'est tout benef.

Lofte story à ça sortie avait fait beaucoup de vague, car la plupart des gens étaient choqué de voir ça mais regarde aujourd'hui t'a un mec qui préfère épouser sa mère qu'une fille et ça choque personne. Pour moi ça révèle un problème psychologique grave qu'est l'inceste mais apparemment non c'est normal, tout va bien.

Les gens sont lobotomisés par tout ça et ils en redemandent, jusqu'au jour où ça ira trop loin et on finira comme dans le film Live pour ceux qui l'ont vu. C'est dans la continuité des choses, c'est l'évolution de la télé.

Ce qui me rassure c'est que certaine "bon" programme font encore de l'audience. Je pense notamment à rendez vous en terre inconnue, qui vient d'exploser sont record d'audience avec 33% de part de marché. C'est peut être un signe que les gens sont encore solvable, mais encore faudrait il leur présenter des programmes d'un niveau intellectuelle un peu plus supérieur sans sombrer dans le chiant ou le moralisateur.

Chevalier
Hors ligne

Je suis tout à fait d'accord Reevacks, au départ, il s'agissait d'un moyen de divertissement. En revanche, avec l'arrivée massive de financiers dans la sphère télévisuelle, on en est arrivé à un système qui doit générer des profits. Ne soyons pas dupes, si une chaine achète les droits d'un film, c'est parce qu'elle sait qu'elle va les rentabiliser, que le film soit bon ou mauvais ce qui est d'ailleurs, très subjectif.

En revanche, pour ce qui concerne "RDV en terre inconnue", je n'apprécie pas du tout pour ma part, je considère ça comme un mauvais programme Akran, mais là encore, c'est du total subjectif. C'est mon avis et pas le tiens. En revanche, ce qui est sur, c'est que pour le public de France 2, c'est un programme intéressant puisqu'il a fait le record d'audience la semaine passée. Bingo pour la chaine qui va pouvoir surfer là dessus pour vendre ses pub déguisées (celle qui encadrent le programme du genre, machin vous est présenté par...) bien mieux qu'avant. C'est le seul objectif de France 2 comme des autres, permettre aux annonceurs de toucher le plus large public tout en faisant une bonne affaire. Cela ne veut pas dire pour autant qu'on doive se priver de regarder ce qu'on considère comme une bonne émission.

Du coup, je dis que si Astier s'est pointé chez Morandini, c'est que Morandini l'a sollicité. Et si Morandini l'a sollicité, c'est parce que ce que fait Astier cadre avec le public de Direct8 à cette heure de diffusion. Faut pas se leurrer, rien n'est jamais du au hasard. Je doute qu'on ait une émission de musique sur F3 en début d'après-midi avec Justin Bieber...simple question de bon sens, le public n'accrocherait pas. Donc, lui était là pour faire sa promo, Morandini son audimat, et Direct8 voulait rentabiliser son investissement, le tout en vendant des spots de pub avant, pendant et après l'émission. Ca me parait aussi simple que ça, après, ce qui se dit dedans peut ou pas nous toucher en fonction du degré d'appréciation de l'émission, de son présentateur et du contenu mais là, y a que nous que ça intéresse.

Scribe
Hors ligne

Moi je ne crois pas à la théorie "Direct8 a demandé à Astier de venir". Il fait sa promo, son attachée de presse a regardé la liste des émissions qui font la meilleur audience, tous médias confondus et yallah. Par exemple, Patrick Sebastien n'a pas demandé à Astier de venir, il ne le connaissait même pas et j'suis pas sur que Astier colle avec le public qui mate cette émission.

Pécore
Hors ligne

et vous croyez pas que autant d'émission si diverse sont le fruit d'une faible vente des anciens tome ?

( je dis ca comme ca, je connais pas les chiffres)

Chevalier
Hors ligne

Tu m'enlèveras pas de l'idée que si Astier a fait Morandini, c'est que les deux y avaient un intérêt commun. Avec la dictature de l'audimat, il est compliquer de se planter, ça remet en question beaucoup de choses. Enfin, moi ce que j'en dis, c'est que je suis loin de penser que tout ça est du aux fruits du hasard.

Pécore
Hors ligne

ouais non bien sur que c'est n'est pas le hasard, puis morandini est lui avait l'air assez proche.

N'empêche il a du tirer la gueule Alexandre Astier en voyant les autres invités, d'ailleurs c'est pour ca que ca a claché ^^

Semi-Croustillant
Hors ligne

toujours personne pour me répondre??? :'(

Pécore
Hors ligne
Aurélien a écrit :

Par exemple, Patrick Sebastien n'a pas demandé à Astier de venir, il ne le connaissait même pas et j'suis pas sur que Astier colle avec le public qui mate cette émission.

Tu as pris un mauvais exemple puisque c'est bien Patrick Sébastien qui a invité Alexandre Astier. Ils se connaissent pas mais P. Sébastien apprécie son travail. Du coup, il l'a invité à plusieurs reprises mais il était toujours pris. J'avais jeté un coup d'œil à l'émission, il l'a dit lui-même. ;)

Kyvar a écrit :

J'ai une petite question moi, dans l'émission on parle d'un reportage qui parlait de l'argent d'Astier c'est bien ca? On pourrait un peu m'expliquer , étant belge je n'ai pas eu accès au reportage et j'aimerais savoir de quoi il en retourne s'il vous plait( ou mieux encore , est-il possible de le voir sur internet?)
Merci

C'était un reportage très court pour introduire Alexandre Astier. En gros, ils ont expliqués qu'il avait bâti un vrai empire autour de Kaamelott. Cette partie n'a même pas duré 2 minutes. La seule info qu'on peut en tirer c'est qu'ils parlent d'un budget de 45 millions d'euros pour Kaamelott au cinéma. :)

Et pour revenir aux avis sur l'émission, je suis surprise par le nombre de réactions. Il s'est pourtant pas passé grand-chose. Il est juste venu faire sa promo. Morandini lui a posé une question sur la télé-réalité, il a répondu et puis c'est tout. :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB