Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui sait pas dire « fakir » en Latin !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne
sasuketm a écrit :

Bonjour a tous,

Il me reste 2 épisodes du Livre VI a voir ( 15 ans avant Kaamelott ) et je m'étonne de ne pas avoir de suite au Livre V....Je doit regarder quoi après le livre VI....Je suis fou de cette série et d'Alexandre Astier...!!

La suite du livre V est le dernier épisode du livre VI, le reste au cinéma... Dans longtemps !

Chef de Clan
Hors ligne

En fait, la suite du livre VI, c'est le livre "Kaamelott - Résistance" qui est en court d'écriture. Ce sera en quelque sorte la 7ème saison.

Pécore
Hors ligne

Bon, et puis maintenant que je suis là, je vais en profiter pour donner mon avis. Avis sans doute défaillant, puisque contrairement à la majorité d'entre vous (je suppose), j'ai découvert la totalité de la série il y a peu, et que je n'ai donc vu qu'une fois et demie le livre V, et une fois seulement le VI. Beaucoup de choses m'ont probablement échappé. Cela ne m'empêche pas d'avoir compris quelque chose aux épisodes cités, même si je n'ai pas nécessairement compris ce qu'il fallait comprendre !

Pour moi, les "rêves" cités sont effectivement des rêves, mais ces rêves sont loin d'être anodins. Celui d'Arthur a sans aucun doute un caractère prophétique, tandis que celui de Lancelot m'a tout l'air d'avoir été suscité par Méléagant. Alors certes, Méléagant s'est débarrassé facilement de Lancelot en le jetant comme une vieille chaussette, mais n'était-ce pas déjà à l'époque une nouvelle façon de le manipuler ? Le résultat en a quand même été que Lancelot est parti dans la ferme intention de tuer Arthur, et l'aurait certainement fait s'il ne l'avait pas trouvé mourant ! Bon, il se trouve qu'il y avait encore un reste de loyauté et de noblesse dans le coeur de Lancelot, qui l'a empêché de "tirer sur l'ambulance", pour utiliser un anachronisme. N'empêche, son intention de le tuer était ferme cette fois, et il a presque atteint son but. Ne peut-on pas y voir un calcul de Méléagant, qui, disant qu'il n'avait plus besoin de lui, continuait de s'en servir ?

Si c'était réellement le cas, ça ne me pose aucun problème de le voir apparaître en rêve et insinuer à Lancelot tout ce que ce dernier pourrait vouloir entendre. Pour manipuler quelqu'un, on joue sur la carotte et le bâton, c'est bien connu ! Après avoir fort bien manié le bâton (sans insinuation douteuse), Méléagant n'a pas pour autant utilisé toutes les cordes de son arc, et il démolit un peu plus Lancelot en le flattant dans des idées de grandeur naissantes.

Le tout dans quel but ? Je ne sais pas. Le bonhomme m'a l'air de fort apprécier tout ce qui touche à la destruction.

Pécore
Hors ligne

Pour moi le " rêve " d'Arthur avec sa demi-sœur n'en est pas un....!! Ou alors de son subconscient, elle dit elle même tu viendra par toi même....Et d'après certaines histoires du roi Arthur ils devraient avoir un enfant ensemble...Qui par la suite se tuerons tout les 2 lors de la dernière bataille d'Arthur....Et pour moi d'après la légende Méléagant n'est autre que le double " maléfique " de Lancelot qui n'existe que dans sa tête et envoyé par les dieux pour se venger d'Arthur.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
sasuketm a écrit :

Pour moi le " rêve " d'Arthur avec sa demi-sœur n'en est pas un....!!

Juste après cette scène, Arthur se réveille en sursaut devant un Bohort qui lui dit : « Vous avez fait un mauvais rêve... Vous disiez Je me souviens pas ! Je me souviens pas ! » qui fait allusion au moment où Anna demande à Arthur dans son rêve où il a écrit la première fois où il a retiré l'épée, et celui-ci répond qu'il ne se souvient pas.

D'autre éléments prouvent que cette scène est un rêve, comme par exemple le fait qu'Anna ait tout lu les mémoires d'Arthur en quelques minutes, qu'elle lui demande sans vergogne si ça lui ferait plaisir qu'il couche avec elle, alors qu'elle l'a toujours détesté au point de vouloir le tuer (voir Livre V et avant-dernier épisode du Livre VI). D'ailleurs, rien que le fait qu'elle lui rende visite, comme ça, alors qu'elle escomptait tuer « le battard » est complètement déplacé. En plus, Ygerne et Cryda sont à l'entrée et ne l'auraient sans doute pas laissé rentrer.

Après, c'est peut-être un rêve prémonitoire : Arthur et Anna vont peut-être coucher ensemble plus tard, d'une manière ou d'une autre.

sasuketm a écrit :

Et pour moi d'après la légende Méléagant n'est autre que le double " maléfique " de Lancelot qui n'existe que dans sa tête

Et pour le suicide de Caesar Imperator ?

Pécore
Hors ligne

Oui c'est pour ça que je précise après " ou de son subconscient "....^^ Et quand il dit " Je ne m'en souviens pas...." c'est peu être la réponse au père Blaise qui lui demande plusieurs fois....Alexandre est très malin et il veut surement brouillé les pistes.!!!


Pour le suicide de l'Imperator effectivement je n'ai pas forcement de reponse lol...Et pour le coup il n'est pas que dans la tete de Lancelot...!!

Pécore
Hors ligne
sasuketm a écrit :

Et pour moi d'après la légende Méléagant n'est autre que le double " maléfique " de Lancelot qui n'existe que dans sa tête et envoyé par les dieux pour se venger d'Arthur.

Non, car Méléagant n'aurait alors pas pu agir auprès d'Arthur, durant son voyage initiatique. Ni auprès de César. C'est un être à part entière :)

Gisèle a écrit :

Alors certes, Méléagant s'est débarrassé facilement de Lancelot en le jetant comme une vieille chaussette, mais n'était-ce pas déjà à l'époque une nouvelle façon de le manipuler ? Le résultat en a quand même été que Lancelot est parti dans la ferme intention de tuer Arthur.

Aaaah ouiii... Il y a plusieurs interprétations possibles. Soi Méléagant a véritablement abandonné Lancelot, rebuté par son "incompétence", soi c'était encore un stratagème pour le pousser à se surpasser, à se bouger. Mais dans ce cas, tout ce qu'il a ensuite accompli avec Arthur (retour chez son père adoptif, rencontre avec Prisca etc...), pour le pousser au suicide, était surfait s'il savait que laisser tomber Lancelot le pousserait à le tuer. A moins que ce ne fut pour lui faciliter la tâche, mais c'est pas le genre du bonhomme.

Le fait que Méléagant ait décidé d'agir directement avec Arthur me pousse à croire qu'il ne s'occupait définitivement plus de Lancelot. Quand celui-ci a été blessé mortellement d'ailleurs, puis s'est guéri avec la magie blanche, il est revenu dans la grotte, où l'attendait Méléagant. Lancelot veut lui raconter son périple, mais Méléagant lui crache à la figure que si Arthur n'est pas mort, son récit ne l'intéresse pas.

Alors après, effectivement, je pense que c'est l'abandon de Méléagant qui a poussé Lancelot à se bouger. "Vous serez fier de moi !" c'était son plus grand désir. Alors il s'est relevé pour aller exaucer son souhait. Mais il a échoué encore une fois. Il a fait capoter ce que Méléagant avait perpétré, le décès du roi.

En fait c'est véritablement cette scène, à la fin du livre VI, qui nous perd complètement. Est-ce Méléagant, ou pas. Si oui, quel est son but ?

Si ce n'est pas lui, mais l'inconscient de Lancelot, cela signifie que le but de Méléagant, depuis le début, était la destruction d'Arthur. Ça, c'est fait. Au moment de ce passage, Arthur n'est plus rien.
Mais si c'est bien lui, ça signifie que la destruction du souverain seul ne lui suffit pas. Il vise plus haut. Mais quoi ?

La destruction de Lancelot ? Mais pourquoi ?

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

De toute façon il y as de forte chance pour qu'on revoit Méléagant dans les films à venir (si il vienne un jours lol). Donc sa veut dire qu'il reviendras vers Lancelot et que ce qu'il vise se n'est à mon avis pas la destruction d'un souverain mais la destruction des dieux eux même, à en voir la réaction de la dame du lac quand il lui as dit que les dieux l'appelait la réponse sa veut dire qu'il est pas loin de réussir.
Alors après on peut se dire que pour détruire les dieux il as besoin du Saint Graal et donc de Lancelot car pour lui c'est Lancelot qui va le trouver, Lancelot ne serrait en fait qu'une marionnette.

C'est peut-être déjà a cause de lui si la Dame du Lac à été banni, après tout en prévenant Arthur de ne pas toucher à la femme d'un chevalier il savait peut-être qu'il le ferrait. Enfin après se n'est surement que pur fabulation de ma pare.

Chevalier
Hors ligne

Sans rire, des fois, les messages, faut décoder... c'est juste possible de faire un peu gaffe à l'orthographe pour que ce soit plus aisé à lire ?

Pour revenir là-dessus et la question "des dieux" et Méléagant, encore faut-il comprendre s'il s'agit du Dieu unique ou des Dieux ! Je trouve qu'il y a une forte ambiguïté sur cette question dans Kaamelott, un coup, on parle du Dieu Unique, et ensuite, de la colère des Dieux ! Selon ce que j'en avais compris, Arthur était l'élu du Dieu unique et la Dame du lac était sa conscience envoyée par ce même Dieu. D'ailleurs, elle le jette lorsqu'il prie Mars. Bêtement, je pensais que Méléagant était, hormis  un trou du cul, un mortel comme les autres mais assez schizo pour penser et laisser penser qu'il était l'envoyé de Dieu.

Donc, je repose la question, Méléagant aurait-il un rapport avec "les dieux" et dans ce cas, se venge-t-il de leur déchéance ? Ou est-il l'envoyé du Dieu unique venu pour remettre de l'ordre dans tout ce bordel ?

Mon avis, Méléagant n'est l'envoyé de rien du tout, ce n'est qu'un pignouf complètement schizophrène qui se trouve toujours une victime au bout du rouleau et qui tombe toujours au bon moment...

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Bender a écrit :

Mon avis, Méléagant n'est l'envoyé de rien du tout, ce n'est qu'un pignouf complètement schizophrène qui se trouve toujours une victime au bout du rouleau et qui tombe toujours au bon moment...

Ah ouais ? Alors pourquoi on l'appelle La Réponse des Dieux, dans la prophétie, hein ? Tu crois peut-être que Méléagant, c'est un type qui s'est foutu une cagoule sur la tête pour faire un peu peur, qui a des pouvoirs magiques de supermarchés, et qui fait des phrases qui veulent rien dire pour épater la galerie ? :lol:

Maître d'Armes
Hors ligne
sasuketm a écrit :

Pour moi le " rêve " d'Arthur avec sa demi-sœur n'en est pas un....!! Ou alors de son subconscient, elle dit elle même tu viendra par toi même....Et d'après certaines histoires du roi Arthur ils devraient avoir un enfant ensemble...Qui par la suite se tuerons tout les 2 lors de la dernière bataille d'Arthur....Et pour moi d'après la légende Méléagant n'est autre que le double " maléfique " de Lancelot qui n'existe que dans sa tête et envoyé par les dieux pour se venger d'Arthur.

Point de vue intéressant... Et pour ajouter un peu de convivialité à la pertinence de ton intervention, je te suggère de passer par la section présentations afin d'officialiser ton arrivée dans la communauté. C'est un peu comme une chevaliérisation mais sans le coup d'épée, quoi ^^.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

On a l'impression que même Astier ne sait pas vraiment qui est Méléagant.... c'est le méchant de l'histoire, point barre. Après, je suis sûr qu'Astier même s'emmêle les pinceaux avec ce personne fouille-tout en mélangeant la Réponse, Lancelot, Caesar, le suicide, les rêves, le subconscient, ses missions... 'fin bref il en fait un peu n'importe quoi. :D

Pécore
Hors ligne
T|fuK a écrit :
sasuketm a écrit :

Pour moi le " rêve " d'Arthur avec sa demi-sœur n'en est pas un....!! Ou alors de son subconscient, elle dit elle même tu viendra par toi même....Et d'après certaines histoires du roi Arthur ils devraient avoir un enfant ensemble...Qui par la suite se tuerons tout les 2 lors de la dernière bataille d'Arthur....Et pour moi d'après la légende Méléagant n'est autre que le double " maléfique " de Lancelot qui n'existe que dans sa tête et envoyé par les dieux pour se venger d'Arthur.

Point de vue intéressant... Et pour ajouter un peu de convivialité à la pertinence de ton intervention, je te suggère de passer par la section présentations afin d'officialiser ton arrivée dans la communauté. C'est un peu comme une chevaliérisation mais sans le coup d'épée, quoi ^^.


Je sais pas j'ai jamais été adouber moi....!! :lol:  :lol:

Pécore
Hors ligne
hervederinel a écrit :

[..]Il reviendra vers Lancelot et [...] ce qu'il vise ce n'est à mon avis pas la destruction d'un souverain mais la destruction des dieux eux-mêmes, à en voir la réaction de la Dame du Lac quand il lui a dit que les dieux l'appelaient La Réponse ça veut dire qu'il est pas loin de réussir.

Je n'avais absolument pas pensé à ça, et cette idée me paraît très pertinente, en effet. Méléagant ressemble beaucoup à un nihiliste : faire table rase, ça me fait penser à Nietzsche et son "Dieu est mort !" (voir le sujet sur la philosophie de la série ;)).


Bender a écrit :

Pour revenir là-dessus et la question "des dieux" et Méléagant, encore faut-il comprendre s'il s'agit du Dieu unique ou des Dieux ! Je trouve qu'il y a une forte ambiguïté sur cette question dans Kaamelott, un coup, on parle du Dieu Unique, et ensuite, de la colère des Dieux ! Selon ce que j'en avais compris, Arthur était l'élu du Dieu unique et la Dame du lac était sa conscience envoyée par ce même Dieu. D'ailleurs, elle le jette lorsqu'il prie Mars.

Justement, Astier joue beaucoup avec ces tensions de l'époque entre la "nouvelle" religion du Dieu unique, et les anciennes religions des Celtes mais aussi des Romains. Il faut savoir que c'est une époque où les cultures s'entrecroisent, les religions polythéistes intègrent le Dieu des chrétiens, et la religion chrétienne elle-même incorpore des composantes des religions dans les régions où elle s'installe (cultes animistes qui se transforment en cultes des Saints, dates de grandes fêtes récupérées, etc.) C'est effectivement un mélange dans lequel Astier ne tranche pas, et il intègre toutes ces divinités.

D'ailleurs, on le voit bien : quand la Dame du Lac reproche à Arthur de prier Mars, il lui fait remarquer qu'avec ses cheveux roux c'est quand même une Celte, sous-entendu elle ne fait pas non plus partie de la religion du Dieu Unique mais d'un autre culte celte, plus animiste (l'animisme se retrouve dans la réunion de toutes ces "Dames" qui représentes toutes les entités de la nature, les pierres, le feu, la forêt, etc). Elle tient plutôt ses pouvoirs des dieux Celtes, elle.


Bender a écrit :

Bêtement, je pensais que Méléagant était, hormis  un trou du cul, un mortel comme les autres mais assez schizo pour penser et laisser penser qu'il était l'envoyé de Dieu

Je ne sais pas de qui il est un envoyé, ni même s'il est envoyé par quelqu'un. Dans son discours à Lancelot un peu tordu et très mystique que j'ai réécouté plusieurs fois - sans parvenir à le comprendre -, quand il affirme que lui, quand il se retire, ne boit ni ne mange mais se dessèche comme une pierre, avant de se réveiller quand il entend pleurer "Guenièvre ! Guenièvre !" bref vous voyez de quel discours je parle... Dans ce discours disais-je, il a quand même l'air de dire qu'il est là de sa propre initiative (du fait de la plainte de Lancelot). Après, il est tellement énigmatique, et surtout manipulateur, que je ne sais pas s'il faut se fier à ses paroles.

Cela dit, ce qui ne fait aucun doute, c'est qu'il a des pouvoirs qui ne sont pas ceux d'un simple mortel. Il peut utiliser un medium (en la personne de la copine de jeunesse d'Arthur dont j'ai perdu le nom, qui s'est reconvertie en diseuse de bonne aventure), et semble plus ou moins apte à prédire l'avenir - du moins en partie -, ainsi que le passé, voire les pensées profondes des gens (il a quand même l'air plus ou moins omniscient et touche souvent là où ça fait mal).


Westminster a écrit :

On a l'impression que même Astier ne sait pas vraiment qui est Méléagant.... c'est le méchant de l'histoire, point barre. Après, je suis sûr qu'Astier même s'emmêle les pinceaux avec ce personne fouille-tout en mélangeant la Réponse, Lancelot, Caesar, le suicide, les rêves, le subconscient, ses missions... 'fin bref il en fait un peu n'importe quoi. :D

Je n'y crois pas une seule seconde, le bonhomme n'a pas l'air de se laisser aller à ces "facilités" scénaristiques. J'ai une absolue confiance en Astier pour savoir exactement ce qu'il fait et où il va, et il ne nous sert certainement pas un personnage décousu juste pour le plaisir de nous donner un "méchant" ! Ou alors ça ne collerait pas avec ce qu'il plaide, et c'est le genre à faire ce qu'il dit et dire ce qu'il fait.
Non, en revanche, il est possible et même très probable qu'Astier ne veuille pas que nous, nous sachions qui est Méléagant.

Chef de Clan
Hors ligne

Rien à voir avec ce qui s'est dit précédemment, j'ai juste envie de partager mon enthousiasme, que dis-je, mon admiration pour la scène sur la plage avec le peuple breton et les romains, livre VI Lacrimosa.

Bon alors, cette scène de la plage, vous ne la trouvez pas excellente?

D'abord l'entraînement aux questions/réponses avec le peuple breton, le coup de l'épée qui fait un bide total, la reprise des méthodes de Glaucia -comme quoi on peut toujours apprendre de tout-, le passage avec Pellinor (vocabulaire, déglutition), c'est finement amené; il doit avoir la foi Arthur pour croire que ça va fonctionner en présence des romains.

Puis le face à face Arthur/ Sallustius: grandiose !!!!!!! Oserai-je dire jouissif ? Un grand moment de manipulation et de démontage de scénario « sallustiesque », le petit rire nerveux de Capito qui dure une milliseconde mais qui veut tout dire, l'intervention inopinée de Sallustius qui se fait avoir avec « un simple soldat » face aux bretons... je dis qu'Alexandre Astier a fichtrement bien écrit cette scène, c'est un vrai stratège, ça me transporte (et le premier qui me parle de brouette, hein ).

D'ailleurs, il a dû se rendre compte de la gravité des dialogues puisqu 'ensuite il nous gratifie d'un passage hilarant sur le joug .

Je l'ai regardée je ne sais pas combien de fois (j'ai arrêté de compter après la vingtième) et je ne m'en lasse pas,c'est pour moi la plus belle scène des 8 épisodes.

Juste un ti mot de plus concernant le dernier épisode et l'exil d'Arthur: le flash-back final est très intense aussi, peut-être parce que je sais qu'il n'y aura rien derrière avant longtemps, peut-être parce que je suis trop sensible, peut-être parce que c'est trop dur de voir Arthur comme ça …

Ou peut-être les trois à la fois.

Chef de Clan
Hors ligne

+1000

Je trouve que tu as entierement raison. Cette partie.du livre est vraiment géniale et je dirais meme plus : ce livre est génial! Je suis en plein revisionnage de ce dernier en ce moment et je me regale!

Semi-Croustillant
Hors ligne

Alors je vais péter l'ambiance fissa, mais moi je n'ai pas du tout aimé cette scène ;)

Je m'explique : l'idée d'Arthur est excellente : trahir Rome en exigeant de ne plus lui rendre de comptes, devenant ainsi le vrai dirigeant de la Bretagne; et laisser le Sénat faire croire qu'il a repris le contrôle sur l'île.

Mais la scène est gâchée par des effets comiques lourdingues :
- le coup du "Soldat"! Ah mince, trop tard... ah moi j'ai pas saisi l'énoncé...
Ou alors Salutius : "Qui voudrait comme roi d'un simple soldat"? Un peu facile...
- le coup du joug. On a déjà eu le coup avec Merlin. Et là il en remet deux couches : "je voudrais revenir sur votre histoire de joug, là..."

Bref, j'ai l'impression qu'Astier recycle, et ce tout au long de la saison. Attention, y'a de très belles scènes. Mais j'suis déçu par le niveau des dialogues et des scènes d'humour.

Yseult, j'te rejoins sur le fait que la scène finale est impressionnante. Ca fout les chocottes ;)

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Askelon a écrit :

Pour l'annulation de l'échange, légalement Arthur n'a jamais été marié à Mevanwi. Le contrat est invalide dès le début car il manque une des deux épouses, père Blaise le confirme et Arthur le reconnait.

Je remonte cette vieille affaire, mais y a quand mêmes quelques répliques du Roi qui laissent la chose ambigüe, voire même qui soutiennent la validité de ce contrat :

Arthur : Je vais d'abord prendre ma femme pour épouse, et ensuite je m'occuperais de votre cas.

Mevanwi : On s'est en quelque sorte..  pas marriés, mais...
Arthur : Ah, bah si. Pour ainsi dire, si !

Arthur : Que ça vous plaise ou non, il s'agit de ma nouvelle femme. [...] J'ai fait un échange d'épouse selon une loi d'un pays qui est rattaché au mien. Je ne vois pas où est le problème.

Donc, ça amène à réfléchir à nouveau sur leur statut à la fin de la série.

Pécore
Hors ligne

Je crois qu'ils étaient véritablement mariés, mais que si l'une des épouses n'était pas présente lors de l'échange, il pouvait y avoir annulation à la demande de l'un des deux conjoints. J'avais compris ça comme ça. Mais j'avoue que c'est assez obscur. :)

Pécore
Hors ligne
Mathiilde a écrit :

Je crois qu'ils étaient véritablement mariés, mais que si l'une des épouses n'était pas présente lors de l'échange, il pouvait y avoir annulation à la demande de l'un des deux conjoints.

Oui, et Caradoc a demandé l'annulation qu'Arthur a accepté. Ce dernier a ensuite pris d'assaut le camp de Lancelot et récupéré Guenièvre. Ce sont les épisodes qui repassent en ce moment sur Paris Première (on revoit les mêmes épisodes plusieurs semaines de suite. Vous pourrez donc sûrement les revoir au moins la semaine prochaine). D'ailleurs, je m'y perds sur Paris Première, car ils mélangent les épisodes avant et après Guenièvre, avant et après l'échange d'épouses, etc. Pour les gens comme moi, qui ne connaissent pas la série par coeur, c'est pas simple...

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Sauf que lors de la saison 5, Mevanwi fait disparaître l'acte d'annulation. Donc moi je persiste à croire qu'ils sont toujours mariés à la fin de la série, c'est tout.

Pécore
Hors ligne

Oui, oui. Je pense aussi. En fait j'ai plutôt réagit à la phrase que tu avais cité Westminster. Sur le fait que je ne considérais pas ce mariage comme invalide. Mais ce que tu dis est très logique. L'échange d'épouses est à nouveau en vigueur selon moi également. Pauvre Guenièvre :)

Pécore
Hors ligne

Juste une question : (j'avoue que votre interrogation m'intéresse... j'aime les égnigmes xD) si Mevanwi est toujours reine après avoir fait disparaitre l'acte d'accusation, pourquoi nomme-t-elle Karadoc comme Roi ? Il se pourrait qu'à ce moment là, ou quand Arthur a raidé Lancelot, que l'acte d'échange a tout simplement été annulé sans que ca apparaisse...


Et pour en revenir au rêves, c'est effectivement des rêves, Alexandre Astier le dit lors d'une iterview ("quand Arthur rêve de sa demi-soeur Anna")

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

Je pense qu'on cherche peut-être un peut trop des complication là ou il n'y en as pas .
Karadoc à été Roi pour faire avancer l'histoire à mon avis, de plus, on sait que c'est grâce à Christian Clavier (son rôle) que Mavanewi détruit l'acte d'annulation, et on sait aussi que Mr Clavier n'aurait pas du jouer au début du livre V car 'il est arrivé après le début du tournage, on peut donc en supposer que dans l'histoire initiale d'A.A Mevanewi ne détruise jamais l'acte d'annulation.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
hervederinel a écrit :

on peut donc en supposer que dans l'histoire initiale d'A.A Mevanewi ne détruise jamais l'acte d'annulation.

Dans ce cas, pourquoi, dès le premier épisode, Mevanwi veut-elle absolument apprendre la magie avec Élias ? Parce que je devine que cette écrite (et tourné) avait été imaginé avant que le personnage de Christian Clavier arrive...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB