Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait une pédale sur « Dies Irae » !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Finalement, les demandes de la page 45 (de l'été 2020) au sujet des avatars complètement secoués sont oubliées ?
De toutes façons, rien de catastrophique. Sauf lorsque des nouveaux renoncent aux avatars...
ASK, pour Askelon ou pour "Demande !" en anglais ?

Super Agloval !
Merci beaucoup. Ce nouveau scenario m'a rendu le sourire que le ciel couvert cachait. Je me suis même esclaffé à la fin de la première partie ! Cette forêt est emplie de pièges trompeurs, comme des sentiers balisés et des clairières d'où l'on aperçoit les murailles du château. A la place d'Yvain et Gauvain, j'aurais peut-être tenté de suivre des pigeons voyageurs (cf. "Les pigeons", épisode 40 du livre II)...
Bon week-end, kenavo !

Super Gerfo, merci beaucoup ! :D
Un doublé gagnant, j'ai adoré ces deux scenarii. Ils sont bien dans la veine de Kaamelott. Je me suis esclaffé en découvrant la compatibilité du quignon de pain de Perceval, même chose avec la définition de la désertion ! Et Karadoc qui devrait se jeter sur l'option du cachot, mais qui demande encore un troisième choix... :lol:
Quant à Lancelot, dans "Au cachot", qui vient les narguer, mais qui repart humilié... C'est jouissif !:)
Le stratagème d'Arthur qui dissimule (encore) sa bienveillance est vraiment bien trouvé.

Une proposition ou deux... Qui ne mangent pas de pain rassis ;)
- La chute, à la fin de "Désertion", ne me semble pas assez coriace par rapport au Seigneur Léodagan. Qu'il admire Perceval ne me paraît pas naturel, ni qu'il garde le silence quant au comportement de son gendre. J'aurais trouvé plus cohérent avec le personnage (à la fois retors, sans finesse, ni calcul à long terme) quelque chose du genre :
(fin de "Désertion" - Noir, voix off)
Léodagan : "Bravo ! Ce n'est pas en lui épargnant la leçon qu'il apprendra le sens des responsabilités.
Arthur : Vous pensez qu'il deviendrait plus responsable après une bonne pendaison ? Vous êtes plus optimiste que moi !
(tson)

- La chute de "Au cachot", elle aussi pourrait piquer davantage, en ne changeant presque rien !
(fin de "Au cachot" - Noir, voix off)
Karadoc : "On dit : Le cachot au pain sec et à l'eau... Mais franchement, c’est pas si dur que ça !"
(tson)

Qu'en penses-tu ?

Quoi qu'il en soit, je me régale toujours en lisant tes scenarii. Idem avec ceux d'Agloval que je salue au passage !:cool:

Bonjour Forenpom !
Pas d'avant-première pour moi (bien qu'il y ait plusieurs projection autour de chez moi). J'attendrai la sortie officielle (ou les jours qui suivront) qui s'accorde mieux à mon calendrier personnel. Cela ne m'empêchera pas de commenter, naturellement ! :P

Chère Plume De Chien...
Je vais bien, tout va bien. Je ne vois pas pourquoi cela n'irait pas ( https://www.youtube.com/watch?v=BsibwbSD_0k ) !
Plein d'évènements me sont arrivés cette année scolaire (sans rapport avec l'école). J'ai donc été très occupé. Toujours avec l'envie de repasser dans les environs... Et l'espoir d'assister prochainement à la projection du "Premier volet" sur grand écran !!!
Merci de ton accueil de retour :P
Bises aux étoiles de mer.

Merci Gerfo !
Une suite sur le même ton... Tout ce que j'aime : Du rythme, des personnages bien campés fidèles à eux-mêmes. Le tout conclu d'une chute à tomber par terre (le vendredi soir, je m'autorise un écart), digne d'A.A..
L'unique suggestion que je puis me permettre : Peut-être, afin de faciliter la tâche du lecteur qui viendra dans quelques années (lorsque l'index se sera encore allongé de plusieurs pages), pourrais-tu une prochaine fois donner le lien du texte qui précède celui-ci ?
http://forum.onenagros.org/viewtopic.ph … 02#p267802
Chapeau bas, messire !

Super Gerfo !
J'adore. Les dialogues sont bien tenus, "j'entends" les voix des personnages... Et Perceval qui, enfin, commence à s'affirmer, à rappeler son titre pour ne plus être "considéré en tant que tel". Ce qui induit une chute aussi naturelle qu'inattendue. Merci beaucoup, j'ai bien ri.

Je comprends. Là, j'en fus autant perturbé que lui !
Une raison de plus de ne pas aimer les légumes, fût-ce en décoration : Qui sait ce que les plantes ont pu avaler avant de passer à la casserole ?

Grâce vous soit rendue, Seigneur Capiston ! ;)

J'avoue être soufflé par l'analyse et la cohérence de ses conclusions face aux indices disséminés dans Kaamelott. Hector des Mares n'a pas été inventé par A.A. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Hector_des_Mares ), ce dernier put toutefois reprendre ce matériau d'origine et le remodeler sans le dénaturer pour autant... Selon les textes de la Matière de Bretagne, Hector des Mares serait le demi-frère de Lancelot, l'un des rares chevaliers à atteindre le château du "Roi Pêcheur" ou "Blessé" ("Méhaignié" en vieux français), du nom de Pellès ou Pelléas. Hector fait donc partie des personnages illustres de la Quête du Graal, bien que son éclat palisse devant celui de Galaad, son neveu.

J'explorerai davantage cette chaîne de Youtube, quand j'en aurai le temps.
Merci encore et à très bientôt.
:cool:

Merci beaucoup, Plume De Chien, d'ajouter du poids à mes blancs cheveux ridés... :)

"Neurchis", "memes", "templates"... Est-ce du druidique ou du latin ?
Il faudra bien, un jour, que j'investisse dans un poste de TSF, que je renoue avec la jeunesse. Il ne passe plus d'enfant, sous mes fenêtres, poussant des cerceaux de bois à l'aide d'un bâton. De nos jours, les petits ne savent plus s'amuser : La dernière fois que j'ai offert des osselets à un gamin, il est parti en criant : "Ce sont des vrais !"

Y a-t-il un moyen de consulter cette page de FaceBook sans y créer un compte ?
Kenavo au beurre salé :D

La bienvenue à toi, Sacha des Parisis (c'est le peuple gaulois éponyme de Paris, cité que les Romains appelaient Lutèce) ! :hug:

Je suis là depuis un peu plus longtemps que toi, mais étais absent à partir de la rentrée 2020. J'espère que le cordial pugilat de Plume De Chien face au Seigneur Capiston ne t'aura pas éclaboussée. Franchement, un accueil à la bouse est indigne de la notoriété de camelote... Pardon de Kaamelott !

Je n'ai jamais entendu parler des rencontres IRL... Qu'est-ce que cela signifie ?

Personnellement, je vis en Bretagne, non loin de la ville de Karadoc (Vannes) et du lieux de tournage de nombreuses scènes du Livre VI (maison des parents de Perceval, village d'origine de Bohort, etc.). J'ai nommé l'écomusée : Le Village de l'An Mil, à Melrand (Morbihan). Si tu passes dans le coin, tu y reconnaîtras les chaumières, voire l'un des figurants derrière Urgan, dit "l'Homme-Goujon", qui travaille sur place.

Pose ton barda (de Barde ?) dans ta chambre et rejoins-nous à la taverne. La première bolée de cid' est pour moi... Tavernier ?
:dehors:

P.S. : L'astrologie... Pourquoi ne pas en discuter ? Personnellement, je suis plus versé dans l'astronomie, comme l'indique mon pseudonyme en breton.

Merci Fredstair ! C'est de la belle ouvrage :D
Sauf oubli coupable, c'est la première fois que j'écoute un travail comme celui-là : un scenario mis en voix. J'ai adoré les deux facettes. L'histoire me plaît énormément (attention aux autres lecteurs, écoutez l'enregistrement avant de me lire plus avant), et les dialogues, comme les voix, sont très ressemblants. Bravo, sincèrement !
L'idée de Merlin de proposer d'abaisser le niveau intellectuel des interlocuteurs de Perceval, au lieu d'augmenter le sien est géniale. Là-dessus, la mauvaise destination de la potion et la chute sont aussi grandioses. Si les résultats sont probants, Perceval méritera vraiment d'être "chevaliérisé" !
Merci beaucoup pour ce moment de rire. :lol:

Merci encore Gerfo ! ;)
L'idée des plantes carnivores et de l'appât au bout d'une laisse m'a vraiment amusé. Sais-tu qu'on trouve des plantes carnivores en France, et par seulement dans les zones les plus chaudes (du type côte méditerranéenne) ? De petite taille (grosses comme le poing environ), la plupart du temps en zone marécageuse... Car l'eau dans le sol empêche la captation d'azote atmosphérique via les racines et les bactéries qui les entourent. Les plantes carnivores trouvent donc leur azote dans le corps, voire les déjections, des insectes et petits animaux. Des plantes carnivores un peu partout en France (Armorique incluse), sans doute également en Grande-Bretagne et en Irlande... Celles que j'ai vues n'ont pas de dents et ne se "referment" pas (façon piège à loup ou tentacule qui s'enroule sur lui-même). Elles dissolvent leurs proies sur des feuilles ouvertes au ras du sol, après les avoir engluées.

Pour revenir à ton scenario... Je le trouve captivant et très cohérent avec les personnages d'A.A., malgré une légère déception sur la chute. Je rappelle être bien conscient de n'avoir posté aucun scenario et de n'être pas du tout à ta hauteur. C'est seulement un point de vue tout relatif dont je te fais part. Je n'imagine pas Karadoc sans solution face à son gigot !

Quelques modestes pistes (afin de ne pas critiquer sans rien apporter à mon tour) :
- Au moment de la chute, Karadoc pourrait se plaindre d'être obligé de se faire "éclater la panse" le soir venu, afin d'éviter un gâchis impardonnable.
- Ou, en apprenant que les plantes carnivores de belle taille sont africaines, Karadoc pourrait répliquer quelque chose du genre : "Fallait m'dire de préparer une gazelle ou un oliphant aux épices !" Dans son raisonnement, une plante carnivore africaine pourrait être attirée au Royaume de Logres par des plats de chez elle !

Merci encore, cher Gerfo !
:cool:

Pour mon grand retour sur le forum... (suspens qui accroît la tension dramatique) j'ai choisi de lire ce nouveau scenario de ton cru, cher Gerfo ! Je ne le regrette pas :D
Je complète mon commentaire sur la deuxième partie de l'histoire.
Merci !

J'espère que Frédérique (qui a posté cette question) a reçu d'autres réponses ailleurs avant de quitter le forum...

Je suis curieux, comme elle l'était, de savoir où ont lieu des séances de dédicaces, quand elles sont organisées. J'imagine qu'avec la sortie d'une nouvelle BD et la prochaine première d'un film Kaamelott au cinéma, un tel évènement pourrait intervenir d'ici à la fin de l'année. Quelqu'un aurait des pistes, ou pourrait indiquer où l'on trouve ce genre d'annonce ?

Merci, Plume De Chien, pour cette réponse argumentée :)

Ton look sans profil n'est pas mal et je doute qu'il soit obligatoire d'afficher une trombine par ici... Ma question ne visait pas à t'influencer, seulement à découvrir comment tu te serais illustrée graphiquement. Si tu as besoin d'aide pour te composer une image, je suis à ta disposition. Si tu désires conserver l'avatar de la dame invisible, ça me convient tout autant. :D

Je me charge de la réponse : Je connais quelques personnes qui sont capables de se contredire elles-mêmes. Je les présenterai à Groucho, à l'occasion.

Puisqu'on me demande mon avis, ou presque, je dois dire que j'ai du mal à lire les inscriptions qui figurent sur certains avatars... Et pas moyen de les agrandir, ça fait bzzz dans les yeux ! :D
Je ne serais pas contre un retournement de situation. ;)

Merci Bibicocci ! :)
Après avoir écouté l'émission (relativement courte au regard de ce qu'on entend sur France Culture, ici elle ne dure que 18 minutes)...

Je regrette la direction prise dès le commencement par l'interview. Tout est présenté comme si la Matière de Bretagne (c'est ainsi que les spécialistes nomment l'ensemble des textes relatifs à la Table Ronde, Merlin, Arthur, Perceval, etc.) s'était développée à partir de la première mention écrite et datée (de 830 de l'ère chrétienne - cf. l'enregistrement vers 4'40'') du roi Arthur dont on ait connaissance aujourd'hui, avec une multiplication du contenu et des variantes à partir de la fin des années 1130 (12') ! Or, les plus anciennes attestations écrites de la Matière de Bretagne remontent au VIè s. et n'évoquent pas Arthur, mais Perceval (portant le nom de Peredur, il me semble). De plus, cette présentation passe absolument sous silence la tradition orale et les origines celtiques préchrétiennes indéniables de l'ensemble ! Elle fait encore l'impasse sur des attestations écrites (si l'écrit prime) issues d'autres cultures calquées sur le thème arthurien et antérieures au IXè s.. Par exemple "Beowulf" (épopée scandinave, probablement rédigée au VIIè s.) : un héros dont le nom signifie "ours" (Beowulf, le "loup des abeilles", est l'ours - comme Arthur), qui devient roi, combat un dragon, trouve une épée qu'il est seul à pouvoir porter... On peut encore évoquer les sculptures (et l'épigraphie associée) d'une archivolte de la cathédrale de Modène (début du XIIè s.) qui n'auraient pas été gravées dans la pierre en cet endroit avant 1130 si ces récits n'avaient pas déjà été extrêmement répandus et développés (cf. https://www.persee.fr/doc/ccmed_0007-97 … _6_23_1275 ) !

Le spécialiste, Alban Gautier -historien-, évoque par ailleurs des informations que je trouve plus intéressantes... Par exemple la récupération politique de la légende par Richard Coeur-de-Lion (à partir de 15'), avec la supposée découverte du tombeau d'Arthur par les moines à Glastonbury (sujet que j'ai déjà abordé ailleurs).

Conclusion qui n'engage que moi : L'émission, trop courte (18' publicités comprises), conduit les journalistes à orienter et tronquer les apports du spécialiste. Je reste sur ma faim... Malgré cela (j'ai eu la dent dure), elle reste une bonne introduction pour un néophyte et donne l'occasion de promouvoir l'ouvrage "Le roi Arthur" publié par Alban Gautier aux éditions PUF (page de pub pour relativiser ma rude critique).
Qu'en pensez-vous ?

Cher (ou chère ?) Sar-Symius,

Je trouve formidable ton idée d'une citation par jour ! Bizarrement, on dirait que tu l'as proposée hier, puisqu'aucune autre citation n'est intervenue entre le 19 juin 2013 et aujourd'hui (08 juillet 2020)... Certainement un coup de Merlin !
Ce soir, voilà ma contribution : "Le bonheur ne court pas le monde, il faut vivre où l'on est heureux !"
J'ai lu ce proverbe dans une crêperie de Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan, Bretagne) et l'on sent que le patron-crêpier est heureux là-bas !
Aux suivants ! ;)

Je viens de trouver le "podcast" de cette émission.
J'en débute l'écoute en ce moment... Est-elle vraiment intéressante ? Un indice : L'image d'illustration de cette séquence, dans la liste de tous les podcasts, provient de Kaamelott !
L'émission : https://www.rtl.fr/actu/insolite/le-roi … 7796988757
La liste de tous les podcasts : https://www.rtl.fr/sujet/la-curiosite-e … ain-defaut

Plume De Chien a écrit :
Sterenn a écrit :

Dernier mot pour la soirée :
Plume De Chien, à quoi ressembles-tu ? Quelle image mettrais-tu pour te représenter (en avatar de ton profil) ?

C'est un peu hors-sujet ici. Je vais te répondre dans la discussion de ma présentation, je pense que ce sera un meilleur endroit.

Comment me rattraper aux branches ? N'a-t-on pas le droit de savoir à quoi tu ressembles "dans la baignoire" ? :lol:
Mais tu as raison... Je suis impatient de découvrir ce que tu auras choisi pour te révéler !

Dernier mot pour la soirée :
Plume De Chien, à quoi ressembles-tu ? Quelle image mettrais-tu pour te représenter (en avatar de ton profil) ?

L'histoire est rafraîchissante.
Merci à l'auteur disparu (Greg Armatory, si j'en crois Flammeche, sur cette page : http://forum.onenagros.org/viewtopic.php?id=2870 ).

Je ne connais pas encore le film duquel tu t'es inspiré. Tu nous fait donc passer de "Dans la Peau de John Malkovich" à "Dans la tête de Perceval le Gallois". Les choses les plus intéressantes, à mon avis, sont les effets postérieurs sur Perceval... Il ne faut plus employer devant lui cette fameuse botte secrète ! :P

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB