Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui s’l’est toujours un peu pété ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Effectivement même en businessman il ne vaut pas grand chose ; il n'a rien fondé lui-même, héritant de l'entreprise familiale, et a connu quelques déboires financiers notables. Il est considéré comme médiocre par rapport au marché dans lequel il évolue, et ses compétences lui permettent tout juste de gérer son groupe à sa façon. Le soucis, c'est qu'il applique ces méthodes à la gouvernance des État-Unis, et que ça ne fonctionne pas, mais alors pas du tout…

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Sinon, pendant ce temps, y'a quand même une femme qui a épousé DSK. Ce week-end. DSK. :o

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Elle pourra pas dire qu'elle savait pas qui elle épousait.
Après, si ça l'amuse, franchement, autant elle que moi, elle sera peu jalousée :b
Avec un bon avocat, ça doit pouvoir faire une belle pension alimentaire :siffle:

Chevalière Urbi et Urdi
Hors ligne

Harvey Weinstein est un porc, et apparemment c'était connu depuis des lustres. Obama et Clinton doivent être bien emmerdés, c'était un gros donateur du parti démocrate.

On vit une époque formidable... :rolleyes:

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

La bonne nouvelle c'est que cette affaire semble avoir des effets que les précédentes du même genre (car il y en a eu plus d'une) n'ont pas eu... Croisons les doigts pour que les conséquences soient les meilleures possibles. (Parole des victimes libérée, condamnations des agresseurs, perte de leur influence dans les médias... On voit notamment Woody Allen trembler des genoux, espérons qu'il passe enfin à la trappe lui aussi. Avec Polanski, Depp, les autres et ceux qui n'ont pas encore été dénoncés...)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Oui, il semble qu'en France on se décide enfin à légiférer sur ce phénomène, vieux comme le monde, de DSKisation des hommes et femmes de pouvoir. Mais le problème est bien plus large. Au départ il est lié à l'éducation. Il faut reprendre les bases : le corps appartient en propre à celui qui l'habite et lui seul, personne d'autre que lui ne peut en disposer, même juste pour le "toucher", même du regard. Et si le geste même plus automatique que volontaire de "toucher" rencontre un écho négatif, on fait carpette et on veille à surveiller ses mains et ses yeux. C'est la base. Il serait grand temps de la rappeler à tous.
J'ai ri jaune quand j'ai lu que Weinstein se faisait soigner... maintenant... comme par hasard... :rolleyes:
Et puis Hollywood, c'est loin mais le milieu professionnel français peut serrer les fesses aussi dans des branches comme l'hôtellerie et la restauration (exemple parmi d'autres mais où dans certains établissements le client se sert avec la même impunité que le patron et sous sa protection). Pas besoin de traverser l'océan ou de taper dans le milliardaire pour rencontrer ce phénomène.
Mais si on écoute (avec suivi judiciaire de la plainte, évidemment) enfin les victimes, c'est déjà, en soi, une bonne nouvelle, en effet. :)

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Légiférer ? C'est le fait de créer des lois ça ? Ou de les appliquer ? Parce qu'on avance pas au même rythme sur les deux ^^'

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Oui, il semble qu'en France on se décide enfin à légiférer sur ce phénomène, vieux comme le monde, de DSKisation des hommes et femmes de pouvoir. Mais le problème est bien plus large. Au départ il est lié à l'éducation. Il faut reprendre les bases

Bien sûr !
C'est une lutte sur plusieurs fronts : condamner les mecs qui ont agressé / agressent, tout en éduquant tous les mecs, dès le plus jeune âge. Et je pense que la première action aide à la seconde. (Condamner publiquement ces actes aide à apprendre aux mecs que c'est grave et qu'il ne faut pas le faire.)

Faut notamment que les mecs qui ont pigé ne laissent rien passer à leurs potes, reprennent et préviennent ce genre de comportements.

Tante Cryda a écrit :

Et puis Hollywood, c'est loin mais le milieu professionnel français peut serrer les fesses aussi dans des branches comme l'hôtellerie et la restauration (exemple parmi d'autres mais où dans certains établissements le client se sert avec la même impunité que le patron et sous sa protection). Pas besoin de traverser l'océan ou de taper dans le milliardaire pour rencontrer ce phénomène.

Re-bien sûr !

Le harcèlement sexuel existe partout, et encore plus dans certains milieux / certaines professions. Ces derniers jours le Twitter francophone a lancé le hashtag (ou mot-dièse pour Agloval :siffle:) " #BalanceTonPorc " qui a été très, très, très, trop repris. La parole se libère, c'est terrible à lire mais c'est bon signe.
http://www.liberation.fr/france/2017/10 … ns_1603226

Chevalier
Hors ligne

C'est clair que c'est bien que ce genre de porcs ne s'en tirent pas comme ça. Surtout si ça permet de faire de la prévention.
Par contre quitte à passer pour un gland une ignarde, autant je sais plus ou moins ce qui est reproché à  Polanski, autant Depp je vois pas du tout. Tu parles bien de Johnny Depp ? J'ai jamais entendu parler de scandale  sexuel à son propos. Attention  je ne nie ni dénie rien, je suis juste pas au courant, pour Woody Allen non plus d'ailleurs. Si ce n'est sa liaison avec sa belle fille. Mais dans ce cas il n'y a pas d'agression sexuelle puisqu'elle était majeure et consentante quand ça a commencé d'après ce qu'on sait. Bon après oui c'est bizarre, je peux comprendre que ça choque.
Même à propos du milliardaire là je connaissais même pas son nom avant qu'il soit cité ici et là et je ne sais pas ce qu'il a fait. Mais j'ai cru comprendre que c'était un genre de DSK.
Par expérience personnelle ces porcs lubriques ne voient la personne qu'ils ont devant eux que comme l'objet possible de leur fantasme. Ca leur vient même pas à l'esprit que la personne en face d'eux n'est pas du tout dans le même délire qu'eux et a une volonté propre.
Donc ils se foutent royalement de ce que tu veut toi, de qui tu es, ils te veulent un point c'est tout et toute de suite si possible. Rien à foutre des signaux pourtant très clairs d'agacement que je leur envoie dès que je les remarque en train de me reluquer avec leur regard lubrique de gros porcs.
Et une fois qu'ils t'interpellent et crachent le morceau sur ce qu'ils veulent dur de s'en débarrasser. Car en fait ils n'écoutent rien, ils s'en foutent que tu veuille pas, eux ils veulent. Tu leur dis être en couple que ce soit vrai ou pas, à tous les coups ils te répondent "ça me dérange pas". Même si tu dis être ou es vraiment mariée avec enfants, ça les décourage pas. Puisque bien sûr ta vie ils s'en foutent, pour eux t'es juste un cul sur pattes qu'ils veulent se faire. 
Pourtant c'est clair que si tu le leur dis ça, c'est que toi ça te dérange. Sois c'est un mensonge pour avoir la paix, sois c'est vrai et c'est une bonne raison pour refuser. Dans les deux cas, ça veut dire que c'est mort, c'est clair pourtant.
Et c'est pas une rareté du tout, presque tous les mecs qui m'ont abordée/suivie/sifflée ou autre dans la rue, en plus d'être tous très laids, mal sapés, craignos genre cas sociaux, se sont comportés comme ça.
Mais sérieux ils ont cru obtenir quoi de moi avec ce comportement ?
Je n'ai qu'un seul exemple en tête de  mec qui m'ait abordée de façon correcte et même tout à fait courtoise. Et en plus il était beau gosse et habillé classe, élégant et poli. Et le tout sans insister face à ma réponse habituelle je suis déjà en couple, si ce n'est pour me demander depuis combien de temps ça durait avec l'autre mec. 
Ce que j'ai bien pris car c'était la preuve qu'il s'intéressait vraiment à moi et à ce que je disais. En l'occurrence c'était un mensonge, j'ai toujours été célibataire. Mais j'hésitais à prendre le temps d'expliquer mon asexualité, c'est un sujet délicat et intime, du reste ça reste très méconnu.
Je ne craignais pas une réaction de type homophobe vu qu'il avait l'air sympas et ouvert.
Mais plutôt qu'il me prenne pour une vieille fille coincée du c*l du genre qui fait abstinence pour plaire à dieu. Ou pire encore que personne d'autre n'a jamais voulu de moi avant lui et que du coup je dois avoir un vice caché. Ou même qu'il pense pouvoir me faire changer d'avis en étant le premier.
C'est vraiment pas facile quand on est asexuel d'en parler au commun des mortels qui n'en a jamais entendu parler. Du coup j'ai trouvé plus simple de mentir et sortir mon histoire habituelle comme quoi je suis casée.
Après coup j'ai presque regretté de ne pas avoir accepté de prendre un verre avec lui et lui dire la vérité, faire un peu connaissance. Quitte à l'éconduire ensuite s'il insistait pour aller plus loin qu'une relation amicale. C'est le seul dont j'ai trouvé qu'il aurait mérité que je lui accorde un peu de mon temps et que je sois franche et ouverte sur ma sexualité.
Mais bon je voulais non plus lui donner de faux espoirs sachant que je ne pourrai le satisfaire, n'ayant pas envie d'avoir de relations sexuelles.
Enfin pour le coup j'ai été flattée d'avoir plu à un mec potable et respectueux pour une fois et j'espère vraiment que davantage de mecs se comporteront comme lui plutôt que comme les connards qui m'ont "abordée".

Chevalier
Hors ligne

S'intéresser aux nouvelles dans le monde, c'est bien...
mais on passe parfois à coté de l'actu, pas loin de chez nous, dans nos petites contrées...
Un reportage sur les bienfaits du massage dans un centre de Thalasso thérapie  en Champagne-Ardennes :
https://twitter.com/remijacob/status/923894109231861760

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Ah oui, ça aurait été dommage de passer à côté de ça.

Chevalier Pile Poil
Hors ligne
Bothan a écrit :

Ah oui, ça aurait été dommage de passer à côté de ça.

On dirait une réplique de Kaamelott ;)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

[TW viol, pédophilie, violences conjugales]


La fée Mélusine a écrit :

C'est clair que c'est bien que ce genre de porcs ne s'en tirent pas comme ça. Surtout si ça permet de faire de la prévention.
Par contre quitte à passer pour un gland une ignarde, autant je sais plus ou moins ce qui est reproché à  Polanski, autant Depp je vois pas du tout. Tu parles bien de Johnny Depp ? J'ai jamais entendu parler de scandale  sexuel à son propos. Attention  je ne nie ni dénie rien, je suis juste pas au courant, pour Woody Allen non plus d'ailleurs. Si ce n'est sa liaison avec sa belle fille. Mais dans ce cas il n'y a pas d'agression sexuelle puisqu'elle était majeure et consentante quand ça a commencé d'après ce qu'on sait. Bon après oui c'est bizarre, je peux comprendre que ça choque.

Pardon, je n'avais pas vu !
Pour Depp je parle bien de Johnny oui, mais j'ai élargi un peu le sujet (aux violences faites aux femmes d'une manière générale). Rien de sexuel pour lui (à ce qu'on sache), mais il battait sa femme et s'en sort indemne, comme les autres.

Pour Woody Allen, je cite Wiki mais l'Internet est rempli d'autres sources, suffit de taper "Woody Allen pédophilie" sur n'importe quel moteur de recherche :

Wiki a écrit :

Allen est également accusé d'abus sexuels sur leur fille adoptive Dylan, alors âgée de 7 ans mais l'instruction débouche sur l'abandon des charges « pour épargner à la victime le traumatisme supplémentaire d'un témoignage dans le cadre d'un procès, malgré la présence de raisons suffisantes pour engager des poursuites »

Donc il n'est PAS DU TOUT innocenté. D'ailleurs :

Wiki a écrit :

En 2014, [...] Dylan Farrow, devenue adulte, réitère ces accusations et les précise

Wiki a écrit :

[Ronan Farrow, fils de Mia Farrow et Woody Allen] déclare notamment : « Je me souviens avoir été moi-même perturbé par le comportement de mon père : il montait dans le lit de ma sœur en pleine nuit et la forçait à lui sucer le pouce » et s'insurge contre ce qu'il considère comme une « culture du silence et de l'impunité » autour de cette histoire d'abus sexuels.


Concernant sa belle-fille dont tu parles, le problème n'est pas juste que "ça choque", mais que dans une relation comme ça (beau-père / belle-fille) il y a un gros risque qu'une relation de pouvoir existe et que le consentement de cette jeune femme ne soit pas si éclairé que cela. (Je dis bien un risque, je n'affirme pas que c'était forcément le cas.)
C'est le problème dans toute situation d'inceste (ou dans d'autres situations où existe un rapport de pouvoir / domination (prof/élève, patron.ne/employé.e, etc)).

Pour mieux comprendre ça (j'ai longtemps cru que l'inceste était juste un tabou culturel sans fondement), une petite vidéo d'un ami : Le Mythe De L'inceste Consentant

Chevalier
Hors ligne

Ok pour Depp j'étais pas du tout au courant donc je tombe des nues. Et pour Woody Allen, je n'avais pas entendu parler de ces accusations par son autre fille adoptive. Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est inacceptable et que ce mec a  vraiment un gros problème.  Sait-on si cette instruction remonte à l'époque des faits, quand elle était enfant ? Ou si elle a parlé seulement après coup, devenue adulte. Parce que si c'est le cas, il n'y aurait pas eu condamnation de toute façon car pour ça il faut des preuves, des aveux ou un témoin à charge.
Quant à l'autre, celle qui est encore en couple avec lui à ce jour il me semble, c'est vrai que la question du pouvoir/domination peut se poser. De même que dans une relation entre élève et prof ou autre d'ailleurs.
Je viens de regarder la vidéo que tu  as mise et je suis pas totalement d'accord avec ce que dit cette personne. Je suis d'accord sur l'histoire de rapport de pouvoir et de proximité affective qui peux jouer et biaiser la relation. Aussi sur le fait qu'une relation peut paraitre saine de l'extérieur et ne pas l'être du tout. Du reste je pense que même quand on sent que quelque chose cloche dans une relation, on a tendance à être dans le déni. Aussi sur le fait qu'un enfant qui a vécu un jeu sexuel avec un autre enfant comme une agression et peut-être n'osera pas le dire. Ceci dit ce n'est pas exclusif à la famille du tout et peut très bien arriver dans un autre contexte.
En revanche je ne suis pas du tout d'accord pour dire que toute relation incestueuse consentie est forcément biaisée. Surtout s'agissant de personnes du même âge. Elle dit genre que celles qui ne le sont pas sont l'exception qui confirme la règle. Du reste le fait qu'elle dise ne pas vouloir qu'on lui donne d'exemples qui vont à l'encontre de ce qu'elle dit, pour moi c'est très prétentieux de sa part. Ca veut dire qu'elle pense détenir la vérité et qu'on doit prendre pour argent comptant sa vision des choses, ne pas la contredire.
J'avais vu il y a longtemps la vidéo d'un youtuber sur la question, qui a un ami dont les parents ont un lien familial, donc lui connais son sujet de près. Eh bien il ne dit pas du tout la même chose et est très ouvert sur la question, mais je n'ai pas réussi à retrouver la vidéo.
En fait je pense que la médiatisation des affaires d'inceste à caractère pédophile, a criminalisé ce vieux tabou de l'inceste au yeux de la plupart des gens. Le mot même d'inceste est immédiatement associé au viol d'enfants et biaise leur vision des choses. Du coup je pense que les couples qui ont un lien familial sont obligés de cacher leur relation et ne peuvent pas l'assumer au grand jour. Parce qu'on les assimile à tout cette horreur alors que ça n'a rien à voir.
Perso je ne suis pas par principe opposée à l'inceste consenti, entre adultes ou adolescents. De même que ne suis pas par principe contre toute forme de sexualité du moment qu'elle est consentie, qu'il n'y a pas d'agression.
Je considère cependant que normalement, la relation affective empêche en quelque sorte l'inceste. Je pense d'ailleurs que dans les cas d'inceste contraint, l'agresseur n'aime pas/plus sa victime. Que dès lors elle/il n'est plus son enfant, son neveu/sa nièce ou que sais-je mais juste un objet sexuel, de fantasme, qu'il va utiliser comme tel.
Et qu'il ne peut arriver, de façon consentie j'entends, qu'entre des gens qui n'ont pas de lien affectif ou de pouvoir. Qui n'ont pas grandi ensemble, se connaissaient peu ou pas avant d'entamer une relation.
J'ai vu un reportage qui montrait que ça arrive à un pourcentage important des cas de frères et soeurs qui ont été séparés petits, n'ont pas grandi ensemble et se retrouvent à l'âge adulte. A l'opposé des cas normaux, où il peux y avoir des jeux sexuels pendant l'enfance mais à l'adolescence, le frère ou la soeur devient littéralement indésirable.
On va chercher d'ailleurs un partenaire qui a des gênes très différents il me semble instinctivement.
Mais ils semble que ceux qui n'ont pas grandi ensemble non seulement n'ont pas développé ce tabou. Je pense que c'est plus courant qu'on ne pense d'ailleurs, surtout entre parents éloignés. Notamment dans les pays musulmans où les femmes et les jeunes filles non mariées ne peuvent cotoyer dans l'intimité que les garçons et hommes de leur famille. Et où du reste les familles élargies vivent souvent sous le même toit. Ce qui malheureusement veut aussi dire que les agressions sexuelles et viols doivent être très courants aussi. Sans jamais être punis puisque les femmes et filles n'ont pas droit à la parole. Ni ne serais-ce que de sortir seule dans la rue bien souvent, alors aller porter plainte ! Et de toute façon en général on considère que la faute revient à la femme/fille qui en gros n'a qu'à pas être attirante.
Enfin je pense qu'il ne faut pas nier qu'un/une jeune ou même un/une ado puisse être amoureuse/attiré(e) par un/d'une prof ou d'un membre de sa famille. Et donc avoir des relations sexuelles consenties avec lui/elle.
Qu'il ne faut pas non plus partir du principe que c'est forcément un viol/un abus. Mais plutôt écouter ce que le/la principale concernée, victime présumée en dit. Si elle dit être consentante et amoureuse, alors il faut respecter son choix à mon avis, même si on ne l'approuve pas. C'est elle que ça regarde si elle entretient une relation qu'on considère comme malsaine.
Mais c'est vrai que vu les tendances pédophiles d'Allen révélées par son autre belle-fille, on peux légitimement se poser des questions finalement. Ceci dit je ne pense pas qu'elle serais encore en couple avec lui aujourd'hui s'il l'avait touchée elle aussi étant enfant. Je pense que logiquement elle le détesterai et aurait coupé tout lien avec lui.
Mais effectivement la question d'une éventuelle relation de pouvoir/domination peut se poser dans ce genre de situation où l'un peux avoir un pouvoir sur l'autre. Ce n'est pas comme quand il s'agit d'inceste entre cousin/cousine ou autres du même âge ou à peu près. De même entre un très jeune prof et une élève majeure ou quasiment. Effectivement même une/un adulte peut être sous emprise, totalement dominé. Surtout quand l'autre a un lien ou une position qui lui donne du pouvoir sur lui. Ce qui peut faire qu'elle/il sans être consentant ne peut exprimer son refus.
J'en sait quelque chose, sans que ce soit sexuel du tout pour ma part, j'ai subi une relation très toxique de ce genre.
Ma propre mère, quand je la voyais encore, était très dominatrice et me traitait comme si je lui apportait. Je n'ai consenti ni apprécié cela, je ne considère d'ailleurs pas ça comme une relation. Ceci dit je peux de par mon vécu, qu'on peux être dominé, écrasé par quelqu'un même à presque 40 ans.  Quand la relation est en fait à sens unique et qu'on est réduit à un objet d'emprise. Dont l'agresseur pense pouvoir faire ou essaie de faire ce qu'elle veut. 
Et que même étant adulte et presque vieille, c'est presque impossible de se défendre face à ça. On est totalement désarmé, impuissant et à la merci de l'agresseur. On a beau protester de tout son être, résister, ça ne sert à rien. On se heurte à un mur, car on existe même pas en tant que personne aux yeux de l'agresseur.
La seule façon efficace de se défendre c'est de couper tout contact. Ne plus voir la personne, ne pas lui répondre, le/la sortir de sa vie pour de bon. Quand on  constate qu'il/elle ne changera jamais, que rien de ce qu'on peux faire n'arrêtera ce comportement destructeur. Qu'il ne sert à rien d'essayer de gagner son respect, de la/le convaincre qu'on est quelqu'un de bien tel qu'on est. D'espérer qu'elle/il change, comprenne, devienne la personne qu'elle/il n'a jamais été et ne sera jamais. Que la seule chose à faire est de se protéger, se préserver en la sortant de sa vie complètement. Et dans un deuxième temps essayer de réparer les dégâts qu'elle a causé. Qui sont particulièrement graves et profonds quand il s'agit d'un parent. Notamment quand ce comportement vis à vis de soi remonte à loin et n'a été qu'en s'amplifiant quand on est devenu adulte. Et devient surtout  insupportable tant il est déplacé alors même qu'on est adulte et indépendant et ne devrait être assujetti à personne. En plus de ça, il faut subir l'aveuglement de l'entourage. Influencés, voire même inféodés à cette personne très dominatrice. Et surtout habitués depuis toujours à ce comportement et qui ont fini par le considérer comme normal. D'autant qu'il n'y a pas de violence physique, rien qui leur semble inacceptable socialement.
Et que l'agresseur justifie son comportement en prétendant avoir les meilleurs intentions du monde et vouloir seulement vous aider. Que c'est vous qui êtes bizarre, inadapté(e), malade et qu'elle/il doit agir en conséquence. Que c'est son devoir de "s'occuper de vous". De tout décider, planifier pour vous et vous garder son contrôle, pour votre bien. Elle/il prétend être celle qui vous connais le mieux, la seule à être clairvoyante à votre propos. Face à quelqu'un qui s'étonne de son comportement, lui fais une remarque, elle dis que c'est parce qu'elle/il ne vous connais pas. Je trouve ça pire qu'un agresseur qui est ouvertement agressif, insultant. Car au moins les autres le remarquent, trouvent ça mal, peuvent vous défendre. Mais face à cette fausse bienveillance envers vous, les gens sont dans le déni.  Et quand vous osez vous défendre, vous passez pour l'agresseur et elle/lui pour la victime. Elle/il est vraiment trop bon à votre endroit et vous n'êtes qu'une ingrate qui lui doit tout. Et quand enfin vous brisez vos chaines, coupez les ponts, c'est elle qu'on plaint et vous qu'on blâme. La pauvre, elle ne dit rien, mais ça la torture (bah oui vous l'avez privée de son jouet) il faut que vous repreniez votre place. Même si on sait bien au fond que tout ça était malsain, on attend de vous que vous vous oubliez, que vous vous sacrifiez pour son bonheur. Ben oui on est habitué depuis toujours, par imitation, à ne tenir aucun compte de ce que vous voulez, ressentez ou dites. Depuis toujours seule sa parole, sa vérité et sa volonté sont prises en compte. Ca fait mal de constater à quel point on existe pas en réalité pour des gens dont on pensais qu'ils avaient au moins un peu de considération pour vous. Au moins on se rend compte qu'on a rien perdu à couper les ponts avec eux aussi par la même occasion. Et au final on se fout de ce qu'ils peuvent penser, on assume d'être la méchante de l'affaire, du moment qu'on vous fiche la paix.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Grenades de désencerclement, dangers collatéraux

Le Chapeau a écrit :

Un an après les graves blessures à la tête qu’ont subies deux hommes à Paris, deux expertises attestent de la dangerosité, même lors d’un usage «normal», de ces armes utilisées pour disperser la foule.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

J'ai survolé la discussion sur l'inceste, mais je voulais donner mon avis :

→ Je suis pour que lorsque deux personnes s'aiment, et s'aiment vraiment (lorsqu'il ne s'agit pas d'un cas de manipulation, par exemple), on leur foute la paix.

C'est parce que si on ne leur fout pas la paix, on les brise. Je pense par exemple à cette fameuse prof des années 1970 qui avait une vraie relation amoureuse avec un de ses élèves, qu'on a mise en prison et s'est suicidée. Ben j'aime pas quand on pousse les gens au suicide. Que des ados tombent amoureux d'adultes, ça existe (peut-être rarement, mais ça existe), ne les brisons pas en leur expliquant que la chose merveilleuse qu'ils ont vécue était en fait une ignominie.

Bref, sur ce genre de sujet, je crois que j'approuve Mélusine. En particulier sur ce point sensible :

Enfin je pense qu'il ne faut pas nier qu'un/une jeune ou même un/une ado puisse être amoureuse/attiré(e) par un/d'une prof ou d'un membre de sa famille. Et donc avoir des relations sexuelles consenties avec lui/elle.
Qu'il ne faut pas non plus partir du principe que c'est forcément un viol/un abus. Mais plutôt écouter ce que le/la principale concernée, victime présumée en dit. Si elle dit être consentante et amoureuse, alors il faut respecter son choix à mon avis, même si on ne l'approuve pas.

Pareil pour moi, mais attention à être vigilant car les cas de manipulation sont possibles.

C'est elle que ça regarde si elle entretient une relation qu'on considère comme malsaine.

(Ou il ─ ne pas oublier le cas de notre bon roi président). Oui mais il vaudrait mieux qu'il y ait un soutien parental au cas où ce serait malsain. Or je crois que peu de parents seraient capables de soutenir leur enfant ado s'il/elle avait une relation amoureuse avec un/une adulte.

Chevalier
Hors ligne

Je vois qu'on est assez  tout à fait d'accord en fait, mais je te réponds plus en détails dans le topic des polémiques et débats, si tu veux bien.

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Ce week-end j'étais à Londres, et un Allemand m'a dit qu'il préférait être là-bas qu'à Paris à cause des attentats... C'est sûr que c'est moins marquant que le Bataclan, mais le monsieur n'avait pas dû bien suivre l'actualité relativement récente de la capitale Anglaise... :/

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Comme souvent dans ce topic, ça va pas être bien jojo...
Vous avez entendu parler de ce qui se passe en Libye en ce moment ?
(Si "non", tapez "Libye esclavage" sur votre moteur de recherche préféré.)


Si vous êtes libres aujourd'hui, sachez qu'un rassemblement est prévu à Paris devant l'Assemblée de Libye, à 16h.

Rassemblement autorisé en préfecture
Vendredi 24 novembre - 16h à 19h
Ambassade de Libye
6-8 rue Chasseloup-Laubat, metro Cambronne ligne 6


Stop à la mise en esclavage des migrants en Libye !


Les récentes révélations des journalistes de CNN n’ont fait que confirmer ce que l’on pressentait déjà depuis plusieurs mois, la généralisation de l’esclavage et de la mise en vente de migrants en transit par la Libye. Vendus tel du bétail sur les marchés, voire dans des garages, ces migrants sont privés de toute dignité et sont victimes d’innombrables exactions, tortures, sévices sexuels. Cette situation moyenâgeuse et barbare doit être condamnée avec la plus grande vigueur.

- Nous exigeons du gouvernement libyen une action immédiate et ferme pour faire cesser le retour de l’esclavage en Libye.


- Nous exigeons du gouvernement français et de l’Union Européenne l’arrêt de la coopération sécuritaire avec le gouvernement libyen, l’arrêt des déportations, l’ouverture des frontières, la liberté de circulation et d’installation pour tous ainsi que le respect du droit d’asile.


Co-organisateurs :
- Fédération des Travailleurs Africains en France et en Europe
- Coordination des Sans-Papiers 75
- United Migrants
- Union Départementale CGT Paris
- Plate-forme panafricaine
- Anté À bana
- Diaspora Congo B.
- Collectif pour la Défense de la République (CDR)
- Association Kolone
- Revue Vacarme
- Club Equité
- La Cuisine des Migrants
- Ensemble (Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire)
- NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)
- Association Femmes en Résistance
- Patriotes de la diaspora tchadienne
- Togo Debout
-Flam ( lutte contre l'esclavage en Mauritanie)
- Paris d'Exil
- Africains du Monde
- Resome
- FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)
- ADIL (Alliance internationale pour la liberté et droit de l’homme ) Yémen
- RESF Paris 1
- Syndicat Solidaires
- Banlieues Actives

- Sadio Morel-Kante

----------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain du rassemblement devant l'ambassade, une Assemblée Générale est prévue pour discuter tous ensemble des suites à donner.

Samedi 25 novembre
14h - 18h

Bourse du Travail - salle Grande Croizat
3 rue du Château dEau - métro République
Salle de 500 places - entrée libre sans inscription

Faites tourner !


Il y a des rassemblements/manifs ailleurs en France aussi, notamment à Lyon :
https://twitter.com/Desracine_e_s/statu … 2426113024

Ce samedi 25 à Lyon : une Manifestation contre l'esclavage en Lybie est organisée. Heure : 14h Lieu : place des terreaux Nous vous attendons nombreux et nombreuses.

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Ouais mais il pleut demain...

:rolleyes:

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Et voilà. On est reparti pour bouffer du Glyphosate pour 5 ans ... :|

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

J'en remets une couche, en image cette fois :)

1511944170.jpg

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Nan mais c'est pas grave, RP, la Corée du Nord reprend ses tirs balistiques. On n'aura peut-être pas le temps d'être malades. :(

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

C'est marrant, hier ma collègue m'a parlé de cette info sur le ton de l'évidence, un peu comme toi RP, alors que... J'ai jamais entendu parler d'ce truc, le glypo... Gypho... Glyphosate !
(En relisant ma phrase j'trouve qu'elle sonne comme "hey vous dites ça comme si c'était grave connu alors que pas du tout !" mais non, hein. J'dis juste que je suis aux fraises. x) (et là j'suis sûr qu'y'a un truc à faire avec les fraises et le glyposph... phyglo... le truc, là.))

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Ah ouais, pour être passé à côté des discussions autour de ce sujet, faut vraiment vivre dans une grotte :b
Je l'ai vu partout : JT, radios, Twitter, Facebook, sites d'informations, journaux papiers,... ^^

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB