Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait une pédale sur « Dies Irae » !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Et puis un point que je n'ai pas bien compris : comment cela se faisse qu'Arthur ait été vendu comme esclave par Venec ?

C'était une couverture pour faire sortir Arthur de Rome car il n'y était sans doute pas en sécurité. Maintenant je trouve que ça restait un sacré coup de poker car qui sait sur quel genre de maitre Arthur aurait pu tomber (à moins que Quarto ait eu des instructions par Venec pour vendre Arthur à un mec sympa). J'espère que ça sera quand même détaillé/expliqué dans le film suivant.

Interprète Burgonde
Hors ligne

Pour la vente d'Arthur par Venec.. il disait qu'il avait fallu le faire sortir de Rome.. est ce que ca aurait pas été à cause de la chute de l'empire romain. Il aurait été moins en sécurité à Rome.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Je lis que certains d'entre vous n'ont pas aimé les scènes de flashback. Moi j'ai plutôt aimé ça a réveillé mon côté "Théoricienne" :-)
Mais je comprends qu'elles aient pu paraitre inutile car elle n'éclaire pas vraiment les actions du présent. Même si on à l'impression qu'elles sont là pour tenter d'éclairer la clémence d'Arthur envers Lancelot... même si je ne voit pas bien comment.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Et de 2!!!

Toujours aussi bien!!!

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne
bibicocci a écrit :

Et de 2!!!

Toujours aussi bien!!!

J'ai tellement hâte de le revoir, même si ça ne sera sans doute pas au cinéma ...

Chef de Clan
Hors ligne

Je suis encore en train de mettre de l'ordre dans ce foutoir qui me sert de caboche et je reviens vers vous avec un debrief ; j'ai probablement trop de choses à dire. ^^

Retro peccat a écrit :

J'ai tellement hâte de le revoir, même si ça ne sera sans doute pas au cinéma ...

La solution - un peu bancale - que j'ai trouvée, moi, c'est que je me le refais dans ma tête. Et j'ai préco le pack Blu-ray de la mort qui sortira le 24 novembre.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Seigneur Capiston a écrit :

Et j'ai préco le pack Blu-ray de la mort qui sortira le 24 novembre.

Préco également !

Chevalier
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Je lis que certains d'entre vous n'ont pas aimé les scènes de flashback. Moi j'ai plutôt aimé ça a réveillé mon côté "Théoricienne" :-)
Mais je comprends qu'elles aient pu paraitre inutile car elle n'éclaire pas vraiment les actions du présent. Même si on à l'impression qu'elles sont là pour tenter d'éclairer la clémence d'Arthur envers Lancelot... même si je ne voit pas bien comment.

Après un second visionnage ce week-end, je me suis rendue compte qu'à part le premier flash-back ('La guerre c'est de la musique.") je n'ai pas aimé les autres pour deux principales raisons. 1) Ils sont mal placé dans l'histoire je trouve. Ils coupent trop l'action, je trouve ça plus agaçant qu'autre chose et 2) ils appuient trop sur la situation qui va suivre un peu comme si on nous tapait sur l'épaule pour nous dire "c'est bon, tu as bien compris pourquoi Arthur il agit de cette façon ? C'est dans le flashback tu as vu ?"

Chevalier
Hors ligne
Forenpom a écrit :
Elias de Kelliwic'h a écrit :
Liberty a écrit :

(Et donc là je découvre que Mehgan et Mehben sont jouées par les filles d'AA, d'accord :D )

C'était déjà le cas dans le Livre V. :)

Depuis le début de la serie en fait.

Ouiiii bon ben ça va heeein :lol:
(Non mais c'est comme hier, j'ai appris que c'était AA qui joue le mec qui "convoite" Mevanwi dans le Livre VI, quand Karadoc va la voir pour lui dire qu'elle sera sa future femme. Je débarque je vous dis !)

Pécore
Hors ligne

J'avoue que j'ai été étonné de la présence de Pétrok, j'ai toujours été persuadé que Roparzh n'avait pas d'enfant à cause de cette réplique du Livre V:
"Moi je lui en aurais bien fait un 【un enfant à Madenn】 mais jamais eu moyen. Soi-disant je picole trop et, ça fait des gosses déformés."
Mais c'est vrai qu'en la relisant, elle peut prêter à confusion, il a des gosses mais ils sont déformés.
Toujours est-il que Petrok n'a pas trop l'air de l'être, en tout cas pas aux yeux de Mehben.
Ou alors déformé dans le sens d'idiot vu que lui et ses 2 potes se sont vantés auprès de tout le monde qu'il allait rejoindre les semi-croustillants.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Chanmax.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Vu hier avec Coco & Nathan ! C'est vrai que c'est assez indescriptible la sensation de réaliser que ça y'est, on retrouve Kaamelott dix ans plus tard sur grand écran, comme ça, après toute cette attente, et ça arrive finalement un peu « comme ça, d’un coup » alors qu'on est plus tellement dans le mood, trop bizarre.

En tout cas le film était à la hauteur de mes attentes pour ma part : une aventure épique, ambitieuse, avec de très beaux décors, variés, de très belles couleurs, des musiques réussies, et le film est très drôle, très plaisant, avec des moments forts aussi. Bien sûr il n'est pas parfait, mais je pense que même avec plein de défauts, le simple fait de retrouver les personnages de Kaamelott et cet univers suffit déjà à me plaire, en fait. Je dois pas avoir des standards très hauts !

Et puis évidemment comme il s'inscrit dans une trilogie, je suis assez serein sur le fait que les deux autres films seront encore plus marquants, qu'on y reverra d'autres personnages emblématiques de K ou qu'en tout cas ceux qu'on revoit trop peu dans ce film auront un rôle plus important - je pense à Bohort, Merlin, Gauvain, et tous ceux qu'on ne voit pas, comme Yvain, Anna, Cryda, Méléagant évidemment...

J’ai beaucoup ri, notamment sur la première partie du film avec le personnage de Galienne, les séquences en Carmélide (Léodagan, Séli et Elias et… Maclou), en Aquitaine (Le Duc et la Duchesse), et évidemment beaucoup d’émotion et de rires devant Perceval et Karadoc ; et puis toutes les scènes absurde : le défonçage de la porte, Arthur qui ordonne à Pecerval et Karadoc de monter la garde, etc., tout ça marche sur moi.

On notera qu'Astier s'est aussi beaucoup lâché sur le personnage du Jurisconsulte (ce personnage me fume, donc je vais pas me plaindre, mais bon, il y a quand même d'autres persos quoi :lol:), et par ailleurs on le voit beaucoup Père Blaise, Loth, Dagonet, donc j'espère et je pense que ces quatre là seront moins présents (voir pas présents) dans les films suivants.

Il y a beaucoup, beaucoup de nouveaux personnages, à part les grands noms (Galienne, Cornillac, Sting), pour le reste difficile de s’y attacher tant leur développement est quasiment inexistant (normal, sur un film de 2h, mais peut-être que ça aurait valu le coup d’en mettre un peu moins et d’en développer un peu plus ?). Je ne suis par ailleurs vraiment pas fan des membres de la famille des persos qui sortent d’out of knowhere (la sœur de Léodagan, le frère de Perceval, le fils de Loth), en fait le côté « on a développé ces personnages pendant toute la série en long en large et en travers mais sans jamais parler de leurs liens avec ces personnages là » me dérange. Je veux dire, dans le livre VI, on a quand même un long développement sur le personnage de Perceval, donc lui mettre un frère à l’arrache comme ça, de façon anecdotique, juste pour le gag du jeu, je suis mitigé.

Dans les moins aussi : ajouter encore un nouveau flash back sur une relation amoureuse d’Arthur, y’a carrément un air de déjà vu pour moi, et même si j’aime le principe du flash back à Rome, sur le fond je trouve qu’il y avait peut-être mieux à faire comme flash back pour expliquer pourquoi Arthur ne veut plus tuer personne, ou pourquoi Arthur n’ose plus être amoureux, ou qu’importe le message qu’on est censé comprendre. 

La scène du baiser entre Arthur et Guenièvre est marquante, émouvante, poétique, et en même temps elle arrive finalement « tôt » pour moi dans les films, ou alors au contraire c’est le fait d’avoir attendu 10 ans depuis la saison 6 qui fait que j’étais plus suffisamment dans l’histoire pour en être ému aux larmes. Même chose pour la scène dans laquelle Arthur retire l’épée, ça fait quelque chose c’est sûr, mais en même temps au bout de dix ans d’attente, j’y porte moins d’intérêt et l’émotion n’est pas aussi forte que ce que j’aurais aimé ressentir (disons-le comme ça). Peut-être qu’un revisionnage de la série avant pour remettre dans le bain aurait aidé, aussi, je ne sais pas.

En tout cas Arthur et Guenièvre sont chouettes à voir dans ce film, leurs scènes ensemble aussi. Le personnage de Lancelot est de plus en plus antipathique voire vide en fait, son développement est assez chelou, entre ses fringues, sa façon de s’exprimer, son impassibilité devant tout. Ses pensées ne sont pas développées donc a du mal à cerner quels sont ses intérêts ;  à voir ce que ça donne dans la suite avec Méléagant et la silhouette fantomatique de la tour hantée, là.

Mais le meilleur nouveau perso reste celui de...

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Anton, le vendeur de tisane :D

Voilà, évidemment il y a sûrement plein d’autres choses à dire, et évidemment cela demande un deuxième (puis un troisième, puis un quatrième…) visionnage, forcément. :)

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Le million d'entrée est dépassé, en une semaine, dans le cadre d'une pandémie mondiale. Quel tour de force !

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

ddzf.png
Je vous laisse vous faire votre propre idée si aller visionner Kaamelott une nouvelle fois est serait une bonne ou une mauvaise idée.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Flammeche a écrit :

https://zupimages.net/up/21/30/ddzf.png
Je vous laisse vous faire votre propre idée si aller visionner Kaamelott une nouvelle fois est serait une bonne ou une mauvaise idée.


J'en suis à 2 mais je peux y retourner ça me fait pas peur !!

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Westminster a écrit :

Mais le meilleur nouveau perso reste celui de...

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Anton, le vendeur de tisane :D


?? De qui tu parles?

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Bah de Anton ! Le vendeur de tisane !

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
bibicocci a écrit :
Westminster a écrit :

Mais le meilleur nouveau perso reste celui de...

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Anton, le vendeur de tisane :D


?? De qui tu parles?

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Anton, le membre de notre forum, a obtenu un petit rôle dans le film, c'est giga la classe ! Son apparition est très brève, il a une seule réplique :)

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Westminster a écrit :

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Anton, le membre de notre forum, a obtenu un petit rôle dans le film, c'est giga la classe ! Son apparition est très brève, il a une seule réplique :)

Je ne voulais pas voir Karadoc faire de la pole dance... mais là je vais être obligé de retourner voir le film !!! C'est donc dans la scène lors de l'arrivée au rocher de l'épée, c'est bien ça ?

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Yes :)
Peu de temps avant le Robobrole !

Interprète Burgonde
Hors ligne
Westminster a écrit :

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Anton, le membre de notre forum, a obtenu un petit rôle dans le film, c'est giga la classe ! Son apparition est très brève, il a une seule réplique :)

Ah merci ! J'étais certaine qu'il aurai un rôle mais comme je ne connaissais pas sa tête à chaque fois que je voyais un petit jeune je me demandais " et si c'était lui !?"

Bon bah va falloir que j'y retourne..
Rien que pour le fun il faudrait avoir ces 2 millions d'entrées :lol:

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Ah ok!!

J'avais pas suivi!

Chevalier
Hors ligne

Alors moi bien que je n'ai pas attendu le film autant que la plupart d'entre vous, j'ai kiffé ! Il y a bien quelques trucs qui me dérangent un peu mais pour la plupart j'ai adoré du début à la fin. Il y a bien des détails sur lesquels il faudra revenir mais on le fera peut-être après la sortie DVD quand on aura pu voir et revoir, et re-revoir le film.
Petites mentions spéciales à la tirade d'Arthur sur la Table Ronde et à Léodagan qui porte sur ses genoux un petit brugonde (c'est qui qui ne voulait pas jouer les papis ? ).

Chevalière PinkAA Chou
Hors ligne

Ca y est, j'ai vu le film :D Et pour l'occasion, j'ai remis mon badge du forum OEAG fièrement épinglé sur mon sac à main ! :cool:

Ca faisait un petit moment que j'étais plus trop dans l'ambiance Kaamelott, que j'avais pas re-regardé la série ni quoi que ce soit, donc c'était le replongeon soudain dans l'univers, mais ça m'a pas empêchée d'être à fond pendant 2 heures, à espérer que ça dure encore longtemps :lol:

Dès les premières minutes, j'ai vraiment retrouvé le ton de la série, avec plus d'humour clair et net que dans le livre VI, mais quand même des scènes sérieuses, épiques ou émouvantes qui s'inséraient bien sans faire un mélange des genres trop bizarre (en même temps j'ai toujours beaucoup aimé le livre V qui est dans ce ton-là).

Niveau personnages, je trouve que Guenièvre a continué d'évoluer dans la continuité de la série, en prenant davantage d'indépendance, de caractère et de lucidité et en devenant de plus en plus à la hauteur de son statut de reine. Dès le début avec Lancelot, elle fait preuve de beaucoup plus de répartie qu'avant, et quand elle retourne dans la tour chercher la couronne de fleurs, on retrouve un peu la Guenièvre d'avant qui n'a pas trop le sens des réalités et du danger (comme quand elle avait insisté pour accompagner Arthur en campagne militaire comme si c'était un hobbie), mais en même temps les rôles ne sont clairement pas les mêmes qu'avant : elle part seule à la base, sans demander à Arthur ni à quiconque de la suivre, et même si elle répond oui quand il lui demande si elle a envie qu'il vienne, on est loin de l'époque où elle insistait jusqu'à ce qu'il cède quand elle voulait qu'il fasse quelque chose pour elle, ou quand elle avait voulu l'accompagner dans le livre V. Peut-être que le fait pour Arthur de ne plus être prisonnier de leur mariage, et de voir qu'elle se débrouille sans lui et n'attend plus grand chose de lui, lui permet finalement de l'apprécier et de lui donner ce qu'il est prêt à lui donner sans se sentir forcé à quoi que ce soit. C'est peut-être parce qu'elle ne lui demande rien qu'il se met à avoir envie de faire un pas vers elle. Je m'attendais pas à ce qu'il l'embrasse ceci dit, je pensais qu'il allait la prendre dans ses bras dans un geste d'affection certes mais moins ouvertement "amoureux". Mais j'ai trouvé ça mignon et assez logique, à la fois par rapport à l'évolution des personnages et de leur relation (déjà, quand il rencontre quelqu'un qui sait où est Guenièvre, sa première réaction est de s'en préoccuper et de s'inquiéter pour elle, alors qu'avant il ne se souciait pas trop d'elle et surtout surjouait le désintérêt envers elle en public), et par rapport à ce que je vois comme le fil conducteur du film : Arthur revient et corrige les erreurs qu'il avait faites dans le passé, dont celle de négliger Guenièvre. Pour être le héros que les Dieux voulaient qu'il soit, il fallait qu'il ait enfin une relation positive avec Guenièvre.

Sinon, du côté des autres persos, j'étais contente de les revoir tous et j'aurais même aimé les voir plus (certains avaient vraiment des apparitions très courtes juste pour dire "Coucou je suis toujours là et voilà grosso modo ce que je suis devenu(e) !") mais forcément c'était pas possible de s'attarder sur chacun en 2h de film. Comme d'autres, j'ai été mitigée sur le traitement du personnage de Lancelot, qui vire vraiment au dictateur insensible mais contrairement à avant, on ne voit plus trop ses idéaux en arrière-plan, il semble plus obsédé par le fait de tuer Arthur que par le fait de mettre en place un gouvernement qui lui ressemble. Ca fait un grand fossé entre le Lancelot qu'on connaissait, même au moment où Arthur lui a donné le pouvoir, et celui qu'on voit là et dont on comprend moins la psychologie et les motivations. J'ai aussi été un peu déçue de Mevanwi, qu'on ne voit grosso modo que dans deux scènes, une pour introduire la situation de Guenièvre, l'autre plus comique qu'autre chose ("Coucou c'est Maman" :lol: ). Dans tout ça, on ne sait pas trop quel rôle elle joue dans le régime de Lancelot. Elle semble être reine mais n'est pas présente dans les scènes avec Loth, Dagonet, le Père Blaise et le Jurisconsulte alors que quand elle était reine aux côtés d'Arthur, elle ne voulait pas juste le prestige de la position mais surtout s'impliquer dans les affaires du gouvernement. En plus autant je comprends qu'elle ait rejoint le camp de Lancelot, autant l'idée qu'elle ait épousé Lancelot me laisse dubitative. Déjà, elle est toujours mariée à Karadoc, et quel intérêt Lancelot pourrait trouver à avoir Mevanwi comme épouse et reine alors qu'ils n'ont pas l'air de s'apprécier plus que ça (la seule fois où on les voit se parler, c'est très froid) et que comme je disais, elle ne semble pas prendre part au gouvernement ? En plus visiblement il est toujours obsédé par Guenièvre, et il a réussi à l'avoir rien que pour lui donc quel intérêt pour lui d'avoir une autre femme à côté qu'il n'aime pas, alors qu'il était toujours resté célibataire par fidélité envers Guenièvre même à une époque où il n'espérait pas avoir une relation amoureuse avec elle ? Du coup Mevanwi est là sans être là, elle ne fait rien à part se faire critiquer/insulter/envoyer chier par tout le monde y compris ses propres filles, et on a aucune idée de ce qu'elle devient quand Arthur reprend Kaamelott.

Concernant les nouveaux personnages, je rejoins je-sais-plus-qui sur le fait qu'il y en a beaucoup et qu'on a du mal à s'y attacher ou même à retenir qui est qui. Certains ont un rôle important dans l'intrigue comme les deux Saxons, j'aime bien aussi les filles de Karadoc qui montrent que le temps est passé et que les personnages qu'on a connus enfants sont maintenant grands, et elles semblent étrangement épargnées par l'épidémie de connerie qui touche la plupart des personnages de Kaamelott :lol: Visiblement, elles n'ont pris les défauts ni de leur père, ni de leur mère, et semblent tout à fait sensées (bon Mehben veut quand même épouser un neuneu, peut-être qu'elle tient ça de sa mère pour le coup :P ). On peut se demander où sont passés les autres enfants de Karadoc mais ça aurait fait beaucoup de monde à caser. A l'inverse, je suis tout comme West moins convaincue par certains nouveaux personnages qui sortent de nulle part et sont présentés comme ayant un lien de parenté avec un personnage important. J'inclus pas la soeur de Léodagan dans le lot par contre, vu que dans un épisode, Guenièvre parle du fait que son père va régulièrement chez "sa tante en Carmélide" donc l'existence de ce personnage avait déjà été évoquée et même si ça avait pas été le cas, c'est pas incohérent qu'on ait jamais vu une soeur de Léodagan. Elle avait pas spécialement de raison de venir à Kaamelott, Léodagan n'avait pas non plus de raison de l'évoquer régulièrement, donc pourquoi pas. Par contre, quand Guenièvre en parle, elle dit que Léodagan va voir sa soeur pour se ressourcer et revient "trop en forme", donc on aurait pu s'attendre à ce qu'il soit en meilleurs termes avec elle qu'il ne semble l'être dans le film. Mais bon ils ont l'amour vache en Carmélide :lol: En revanche, le frère de Perceval, ça me semble un peu bancal par rapport à ce qu'on avait vu dans la série. On connaît ses parents, on l'a vu chez lui au Pays de Galles quand il part faire une enquête quête, et le contexte de son adoption et l'ambiance de sa famille m'évoquent un enfant unique, recueilli par une famille qui n'en avait pas. Le fait que ça soit son frère donne lieu à quelques répliques marrantes mais c'est un peu gros comme révélation, un cousin aurait suffi. Pour le deuxième fils de Loth, ça tombe aussi un peu comme un cheveu sur la soupe, surtout qu'on avait déjà Gauvain comme fils de traître et on avait pas spécialement besoin d'un doublon, mais on en sait moins sur Loth et sa famille donc c'est déjà moins improbable que pour le frère de Perceval. Malgré tout, c'est bizarre d'imaginer Arthur avoir un autre neveu et n'avoir aucun contact avec pendant que Gauvain est chevalier à Kaamelott, ça fait une sacrée différence de traitement. La relation Yvain-Gauvain m'évoque aussi deux fils uniques (ou en tout cas sans frère dans le cas d'Yvain) qui voient l'un dans l'autre un frère. Après, le fils de Loth parle juste de son père, il ne dit pas être le fils d'Anna, le frère de Gauvain ou le neveu d'Arthur, donc peut-être que c'est un enfant illégitime, d'où sa distance par rapport à la famille royale d'Orcanie et donc sa non-évocation dans la série ? Pour le fils de Roparzh, pourquoi pas, on savait pas grand chose sur la famille de Roparzh et ça change un peu, un couple composé d'une fille de chevalier et d'un fils de paysan.

Concernant le rythme du film, à la fois il se passe plein de choses et ça m'a semblé aller vite à certains moments, plus que dans la série où on prenait vraiment son temps et où il y avait peu d'ellipses (ou alors plutôt à visée comique), et en même temps y a quand même des scènes qui sont longues juste pour le côté comique et qui rappellent vraiment le ton de la série quand elle n'avait pas les mêmes contraintes de temps qu'un film. Le point positif, c'est que ça permet de calmer le rythme et de ne pas trop donner l'impression que tout s'enchaîne vite, vite, toujours vite (comme dirait Guenièvre), mais le revers de la médaille, c'est qu'on consacre beaucoup de temps à pas grand chose (je pense à la scène où Perceval et Karadoc n'arrivent pas à comprendre le principe d'aller plus loin sur le sentier et monter la garde, par exemple). En même temps l'effet comique vient en partie du fait que ça dure, et ne fonctionnerait pas de la même manière si c'était juste une ou deux répliques.

Au sujet des répliques, justement ! C'est vraiment fidèle à la série, y a une quantité considérable de répliques bien trouvées, toujours bien rythmées et percutantes. Y en a juste quelques unes qui étaient trop ouvertement des clins d'oeil à la série à mon goût et m'ont fait un effet de réchauffé. C'est peut-être parce que je connais trop la série, j'ai tellement entendu les répliques et on les a tellement ressorties à toutes les sauces sur le tapis ici et lors de nos IRL que ça me donnait l'impression d'entendre des répliques cultes de la série citées par des fans, sauf qu'en l'occurrence c'était les personnages eux-mêmes. Je pense au moment où Perceval dit "J'ai ma chemise mais c'est trop mou" par exemple. Côté clins d'oeil aux fans, j'ai préféré des choses plus subtiles comme la scène où Guenièvre parle à Arthur de son projet d'aller récupérer la couronne de fleurs, où j'ai vraiment vu un rappel de la scène de leur première rencontre (filmée de la même façon, aussi à l'extérieur d'une tente en Carmélide, et avec le thème du mariage dans les deux cas, ça fait beaucoup pour être une coïncidence).
Du côté du roi burgonde aussi, j'ai trouvé dommage qu'il s'en tienne essentiellement aux mêmes phrases que dans la série, alors que d'un épisode à l'autre de la série, son vocabulaire changeait à chaque fois et on se demandait quelle nouvelle connerie il allait nous sortir. Là, y aurait eu moyen de lui faire dire de nouvelles choses sans queue ni tête, c'est pas bien compliqué avec un personnage comme ça, mais au lieu de ça, il répétait beaucoup "trou paskaïa" ou des mots appris précédemment comme "guerre" ou "salsifi" et pas grand chose d'autre. Je ne sais d'ailleurs pas trop quoi penser du rôle des Burgondes dans l'histoire. D'un côté, je trouve ça intéressant de les approfondir, de leur donner une plus grande place dans le film, mais d'un autre côté, c'est pas super raccord avec la série. Déjà au niveau des costumes, ça part vraiment loin et c'est marrant mais un peu incongru quand même et très éloigné des tenues que portait le roi burgonde dans la série. Ensuite, au niveau de leur incompétence militaire. Dans la série, on nous dit bien qu'ils sont particulièrement cons, mais quand ils attaquent Kaamelott, Arthur les considère comme une menace crédible, pas comme des pitres incapables de manoeuvrer une catapulte. Peut-être que si ça avait été amené différemment, par exemple en disant que les Burgondes avaient acheté de nouvelles armes de siège mais ne savaient pas s'en servir, ça aurait pu sembler un peu moins gros. A l'inverse, celui qui est montré comme plus compétent que par le passé, c'est Merlin ! Après avoir été souvent le nul de service dans la série, là il fait preuve de beaucoup plus de bon sens que Karadoc et Perceval quand il s'agit de creuser des tunnels, ça redore un peu son blason.

Concernant les costumes, ceux des Burgondes partent donc un peu loin et celui de Lancelot me laisse très perplexe :| Je le trouve franchement moche, anachronique (il fait plus futuriste que médiéval) et pas spécialement cohérent avec le style de Lancelot. A part ça, les autres costumes m'ont davantage convaincue (même si je les ai plus tous en tête). On voyait qu'il y avait davantage de moyens que dans la série et Guenièvre a considérablement gagné en prestance, Séli aussi a un style plus royal et moins bizarre que ses anciennes coiffes en plumes, même Nessa est mieux habillée que les reines et autres duchesses ne l'étaient dans la série :lol: D'une façon générale, ça fait plaisir de voir que les scènes ne sont plus filmées sous la contrainte de faibles moyens, qu'il y a davantage de décors variés, de châteaux etc. C'était déjà bien bricolé avec les moyens du bord dans la série, mais là c'est le niveau au-dessus !

Pour ce qui est des flashbacks, j'ai pas toujours trop compris où on nous emmenait et ce qu'on cherchait à nous montrer, peut-être qu'on en saura plus dans le prochain film...

Bref j'ai hâte de voir la suite, j'espère que ça prendra pas trop longtemps pour le 2ème film vu le succès du premier (le million de places vendues a été dépassé donc si AA doutait de l'envie des fans de voir la suite, je crois qu'il a eu sa réponse !), et qu'on reverra certains personnages qu'on n'a pas eu beaucoup le temps de voir ou qu'on a même pas vus du tout. Et qu'on aura pas trop de nouveaux frères/fils/soeurs qui apparaissent soudainement :lol:

Interprète Burgonde
Hors ligne
Plume De Chien a écrit :

Petites mentions spéciales à la tirade d'Arthur sur la Table Ronde et à Léodagan qui porte sur ses genoux un petit brugonde (c'est qui qui ne voulait pas jouer les papis ? ).

Alors je crois que ce petit burgonde est un des enfants d'Alexandre Astier.  J'avais lu dans une interview que tous ses enfants jouaient dans le film..

Je plussoie que c'était hyper émouvant la découverte de cette table ronde.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB