Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui a ses arrangements avec la milice. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

Dame Séli se dirige d’un pas décidé vers la chambre royale. Elle frappe vigoureusement à la porte.

ARTHUR : Qu’est-ce que c’est ?!
SELI : On a besoin de vous, ça urge !
ARTHUR (lui ouvrant) : Mais vous pourriez prendre des initiatives de temps en temps, non ? Je suis pas là pour régler les problèmes d’intendance !
SELI : C’est plus grave que ça. (Elle marmonne quelque chose d’inaudible)
ARTHUR : COMMENT ? j’ai rien compris !
SELI : Mon époux a disparu.
ARTHUR : Comment ça ?
SELI : Il était là et d’un coup, il y était plus !
ARTHUR : J’peux pas dire que ça m’émeuve plus que si j’avais égaré un truc dont j’ai rien à faire, en revanche, ça m’intrigue. Vous voulez dire que vous l’avez vu, disparaître ?
SELI : Pas tout à fait, on avait des mots et je lui tournais le dos. Je l’ai traité de gros faisan et ... rien ! Je me suis retournée et il avait disparu.
ARTHUR : Ben il est parti, c’est tout !
SELI : Impossible ! La porte de la chambre était fermée et, jusqu’ici, il avait jamais laissé passer un “gros faisan” !
ARTHUR : Bon, allons voir sur place !
***

SELI : Voilà ! Il est pas là, vous êtes bien avancé maintenant !
ARTHUR : Oh ! Dites, ça va hein ! C’est pas moi qui l’ai perdu que je sache ! Pourquoi vous vous engueuliez d’abord ?
SELI : Qu’est-ce que ça peut faire ?
ARTHUR : Dites toujours !
SELI : Ça faisait des jours que j’le tannais pour qu’il aille remonter les bretelles de Merlin, il voulait rien savoir.
ARTHUR : A quel sujet ?
SELI : Merlin refuse de me faire une potion !
ARTHUR : Quel genre de potion ?
SELI : J’vois pas le rapport, en quoi ça vous regarde ?
ARTHUR : Ça me regarde si je le décide vu que je suis le Roi ! Accouchez !
SELI : Une potion de (Inaudible)
ARTHUR : Pardon ? J’ai pas bien ... .
SELI : D’enfantement ! Une potion d’enfantement.
ARTHUR : Qu’est-ce c’est qu’ce machin là ?
SELI : Ben ! Ça m’semble clair. Une potion pour avoir un enfant.
ARTHUR : Une potion de fécondité, quoi !
SELI : Pas tout à fait, non. La femme qui la boit tombe enceinte du premier homme qui la touche. Et quand je dis, qui la touche, c’est à prendre au pied de la lettre, pas besoin de partie de jambes en l’air, un simple contact des mains par exemple, et hop ! Le polichinelle est dans le tiroir.
ARTHUR : Et je peux savoir à qui était destinée cette potion ?
SELI : Une amie, vous la connaissez pas !
ARTHUR : Ah mais me la faites pas à l’envers ! C’était pour votre fille, oui ! Vous étiez prête à ce qu’elle soit enceinte du premier glandu de passage !
SELI : Ah mais non ! Je me serais arrangée pour que ce soit vous, j’suis pas folle quand même !
ARTHUR : Si vous l’dites ! Allons voir Merlin.
SELI : Mais puisque j’vous dis qu’il veut pas la faire !
ARTHUR : Léodagan qui disparait d’un coup, ça vous évoque pas un peu la magie ?
***

MERLIN : Le seigneur Léodagan ? Oui, il est passé.
ARTHUR : Et alors ?
MERLIN : Alors ? Rien !
ARTHUR : Bon, écoutez Merlin, on va pas jouer à ça. DITES MOI C’QUE VOUS AVEZ FAIT DE LEODAGAN !
MERLIN : Mais rien ! Il voulait la potion que Dame Séli m’a réclamée mais je lui ai dis qu'il pouvait se gratter. Il est reparti lui annoncer.
SELI : Ah bon, c’était vrai alors ? Je l’ai pas cru, c’est pour ça que je l’ai traité de gros faisan.
ARTHUR : Il s’est rien passé d’autre ? Y avait personne d’autre ici ?
MERLIN : Il a juste croisé le Seigneur Perceval en repartant.
ARTHUR : Qu’est-ce qu’il voulait çui-là ?
MERLIN : Il me rapportait une potion de téléportation, soi-disant qu’elle marchait pas. Il voulait aller en Afrique pour voir des éléphants.
ARTHUR : Et qu’est-ce qu’elle devenue cette potion ?
MERLIN : Aucune idée, il a jamais pu la retrouver. Maintenant que j’y pense, Le Seigneur Léodagan et lui se sont heurtés à la porte, peut être que ... .
ARTHUR : La potion s’est renversée sur lui ! Donc, il est en Afrique ?
MERLIN : Ah ben, pas forcément. Ça dépend à quel lieu il pensait quand ça s’est produit, ensuite, c’est une question de minutes avant que ça agisse.

Léodagan marchant seul dans un paysage froid et désolé.


(Noir, voix off)

LEODAGAN : Quand j’ai dit, va te faire voir chez les Orcaniens, je parlais de cet enfoiré de Merlin, MERDE !


TSON !

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Très bonne histoire! J'ai bien aimée !

Chevalier
Hors ligne

C'était très sympathique. La thématique était bien et bien raconté en plus. Bravo !

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Court et efficace, un sketch à chute comme je les aime ! :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Merci les amis :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB