Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui marche alternativement à cloche pied sur chaque pied !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

DÉSERTION

Karadoc : Gardes de la salle du trésor, comment ça pète, ça !


Perceval : Je veux, ouais ! On y aura mis le temps mais on y est.


Karadoc : Même le Seigneur Lancelot, il l’a jamais fait. Pourtant, il se donne de grands airs.


Lancelot (arrivant) : Je confirme, je ne fais pas de basses besognes habituellement réservées aux simples soldats récemment engagés.


Perceval : Ouais, vous dites ça parce que vous êtes jaloux !


Lancelot : Jaloux ?! De devoir rester debout dans un couloir à peine éclairé sans rien avoir à faire d’autre qu’écouter les mouches voler. Non, pas vraiment. Sans rien manger pendant des heures … moi ça ne me dérangerais pas mais le Seigneur Karadoc … Allez, bon courage Mes Seigneurs ! (Il s’en va)


Karadoc : Vous croyez qu’il était sérieux ?


Perceval : C’est vrai qu’on a dit au Roi qu’on méritait bien d’être de garde mais on a pas trop demandé de détails.


Karadoc : C’est quand la relevade ?


Perceval : Dans six heures, je crois. Ça va faire long …


Karadoc : Je crois pas que je pourrai tenir, j’ai pris que deux saucissons et deux tranches de lard. Si j’avais su, j’en aurais pris pour vous, ça m’en aurait fait plus.


Perceval : Moi j’ai juste un quignon de pain d’il y a quinze jour, j’suis pas sûr qu’il soit encore compatible.


Karadoc : J’ai déjà faim. On a qu’à manger c’qu’on a. Vous vot’pain et moi le reste. Un de nous ira au ravitaillement.


Perceval : On nous a bien dit de ne pas quitter notre poste !


Karadoc : Vous avez déjà vu des gardes morts de faim à leur poste ? Non ? Ça veut dire qu’ils vont au ravitaillement !


Perceval : Dans ce cas, vous irez, moi, je ne bouge pas ! J’ai promis au Roi.


Karadoc (parlant la bouche pleine) : ‘a’ord, ‘i ‘ous ‘oulez.


…..


A la taverne.


Le Tavernier : Garde du trésor ! Mais ça vous fait pas du souci cette promotion ?


Karadoc : J’ai l’air de m’faire du souci, là ? Nan, c’est juste un coup à prendre, faut bien s’organiser.


Le Tavernier : C’est quand qu’vous commencez ?


Karadoc : Ah mais ça y est déjà, on est en plein d’dans ! Je suis juste passé prendre d’la boustifaille et j’y retourne !


Le Tavernier : J’sais pas, j’me rends pas bien compte mais ça doit bien faire trois heures que vous êtes là.


Karadoc : Ah ouais, tant que ça ? Préparez-moi un p’tit frichti à rapporter au Seigneur Perceval.

…..

De retour devant la porte de la salle du trésor.


Karadoc : Seigneur Perceval ! J’vous ai rapporté un p’tit échantillon des délices de la taverne, vous m’en direz des nouvelles !


Arthur : J’ai hâte de voir ça !


Karadoc : Ah ! Sire ! Vous êtes là ?


Arthur : Oui, MOI, je suis là. Contrairement à vous ! Ça vous gène pas de laisser votre camarade seul pendant des heures ?


Perceval : Mais ça allait bien, moi. Je jouais avec des cailloux à un jeu du Pays de Galles. Normalement ça se joue à seize avec des tonneaux pleins ou vides ou à moitié pleins ou à moitié vides.


Arthur : C’est la même chose !


Perceval : De quoi ?


Arthur : Des tonneaux à moitié pleins ou à moitiés vides, c’est pareil !


Perceval : Comment ça ?


Arthur : PEU IMPORTE ! Là n’est pas la question ! Le Seigneur Karadoc a déserté son poste et risque … une peine sévère !


Léodagan (jusque là caché dans l’ombre) : Ah ben c’est rien de l’dire ! La peine de mort, ni plus, ni moins.


Karadoc : C’est pour ça que suis allé chercher à manger ! Dix minutes de plus sans rien avaler et j’étais mort !


Léodagan : DESERTION ! vous savez c’que ça veut dire ?!


Perceval : Ouais, c’est quand la végétation devient rare et qu’y’a plus qu’du sable à perte de vue.


Léodagan(avec un petit sourire) : Presque ! C’est quand un soldat quitte son poste sans autorisation. Et c’est puni de la peine de mort !


Arthur : Oui, enfin, pas toujours.


Léodagan : Ah mais si ! Toujours !


Arthur : Peut être en Carmélide mais ici, c’est moi qui donne les ordres ! Alors, KARADOC ! Vous f’rez dix jours de cachot, au pain sec et à l’eau !


Karadoc : QUOI !? MAIS C’EST INHUMAIN !


Arthur : Vous préférez la pendaison ?


Karadoc : Y’a pas un troisième choix ?


Arthur : Bon, ça suffit maintenant ! Gardes ! Emmenez-le au cachot !


Perceval : Sire ! Permettez-moi de l’accompagner dans cette étrave !


Arthur : Epreuve ! Mais vous n’avez rien fait de mal, vous. Au contraire, vous avez tenu votre poste tout seul !


Perceval : Je sais mais j’étais d’accord avec lui.


Arthur : Très bien ! Qu’il en soit fait comme vous le désirez. Emmenez-les tous les deux !


(Noir, voix off)


Léodagan : Y’a pas à dire, il m’épate ce Perceval !


Arthur : Moi aussi. Vous, en revanche … Jamais de surprise !

TSON !



AU CACHOT

Perceval : Non mais j’vous assure, arrêtez de pleurer Seigneur Karadoc. Ça fait juste trois jours qu’on est là et vous avez pas cessé de chouiner. Il me reste un morceau de pain sec, vous en voulez ?


Karadoc : NAN ! J’en ai marre du pain sec ! J’veux d’la viande avec d’la sauce et des patates grosses comme ça ! J’veux rentrer chez moi, à la taverne ! Je le croyais pas si méchant not’ Roi Arthur.


Perceval : Non mais vous vous rendez compte qu’il vous a sauvé la vie ? Normalement, c’était la pendaison !


Karadoc : J’PREFERE ENCORE ETRE PENDU QUE D’MOURIR DE FAIM !


Lancelot (Arrivant): Ah ! Mes Seigneurs favoris. Alors, comment s’est passée cette garde ? Pas très bien à ce qu’il semble. Décidément, le Roi vous a à la bonne, vous savez que vous auriez dû …


Perceval et Karadoc à l’unisson : ETRE PENDUS, OUI, ON SAIT !


Perceval : On dirait que ça vous fait plaisir …


Lancelot : Je dois bien admettre que depuis le temps que vous êtes parmi nous à glander, j’attendais avec impatience que vous receviez la monnaie de votre pièce.


Karadoc : De quoi y cause ? Il nous doit de l’argent ?


Perceval : J’en sais rien, pas moyen d’piger un mot de c’qu’il bafouille ! Je crois qu’il est un peu simplet. Ça doit être pour ça qu’il se trouve pas de femme !


Lancelot furax : Ah mais ! J’vous d’mande bien pardon ! C’est pas que … vous pouvez pas … Mééééééé ! Oh puis merde !


Lancelot sort, ou s’enfuit plutôt.
Venec entre.


Venec : Ah ben mes p’tits poulets, qu’est-ce que vous faites là ?


Perceval : Vous v’nez nous narguer vous aussi ?


Venec : Je n’ai que de bonnes intentions, parole !


Karadoc : Si vous avez pas d’la bouffe sous vot’cape, vous pouvez rien pour nous !


Venec ouvrant sa cape : Ben justement, regardez-moi ça ! Du saucisson, de la terrine du bon pain tout frais …


Perceval : Laissez tomber, on a pas d’argent !


Venec : Mais je ne vous demande rien mes bons Seigneurs, tout est pour vous. Profitez !


Karadoc se ruant sur les victuailles : Ah merci, merci, merci, je vous embrasserais si j’avais la bouche libre !


Perceval : Mais, pourquoi ?


Venec : Cherchez pas, prenez ça comme ça vient.


Venec sort, dehors, une silhouette encapuchonnée l’attend dans l’ombre.


Venec : C’est fait !


Arthur lui tendant une bourse : On est bien d’accord, vous refaites ça tous les jours ?


Venec : Promis Sire mais je comprends pas bien …


Arthur : Cherchez pas, ça vous dépasse.


(Noir, voix off)


Karadoc : On dit : Le cachot, le cachot ! Mais c’est pas si dur que ça !

TSON !

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

J'ai beaucoup aimé, il y a plein de bonnes idées (renouvellement du gag de Karadoc qui s'attarde à la taverne, Lancelot qui les nargue, la combine d'Arthur avec Venec...) et j'adore la réaction de Karadoc à la fin − comme d'habitude il ne sait pas tirer les leçons.

Une petite remarque : quand Arthur annonce à Karadoc qu'il fera dix jours de cachot, Karadoc s'exclame « quoi ? », eh bien j'aurais bien ajouté un « quoi ? » de Léodagan :

[Arthur] Vous me ferez dix jours de cachot au pain sec et à l'eau !
[Léodagan, indigné devant tant d'indulgence] Quoi ?
[Karadoc, indigné par la sévérité de la peine] Quoi ?

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Merci pour cette bonne lecture et ce bon moment !

Semi-Croustillant
Hors ligne
Agloval a écrit :

J'ai beaucoup aimé, il y a plein de bonnes idées (renouvellement du gag de Karadoc qui s'attarde à la taverne, Lancelot qui les nargue, la combine d'Arthur avec Venec...) et j'adore la réaction de Karadoc à la fin − comme d'habitude il ne sait pas tirer les leçons.

Une petite remarque : quand Arthur annonce à Karadoc qu'il fera dix jours de cachot, Karadoc s'exclame « quoi ? », eh bien j'aurais bien ajouté un « quoi ? » de Léodagan :

[Arthur] Vous me ferez dix jours de cachot au pain sec et à l'eau !
[Léodagan, indigné devant tant d'indulgence] Quoi ?
[Karadoc, indigné par la sévérité de la peine] Quoi ?

Merci et oui, bonne idée le "quoi" de Léo.

Semi-Croustillant
Hors ligne
Retro peccat a écrit :

Merci pour cette bonne lecture et ce bon moment !

Merci bien, Monseigneur :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Super Gerfo, merci beaucoup ! :D
Un doublé gagnant, j'ai adoré ces deux scenarii. Ils sont bien dans la veine de Kaamelott. Je me suis esclaffé en découvrant la compatibilité du quignon de pain de Perceval, même chose avec la définition de la désertion ! Et Karadoc qui devrait se jeter sur l'option du cachot, mais qui demande encore un troisième choix... :lol:
Quant à Lancelot, dans "Au cachot", qui vient les narguer, mais qui repart humilié... C'est jouissif !:)
Le stratagème d'Arthur qui dissimule (encore) sa bienveillance est vraiment bien trouvé.

Une proposition ou deux... Qui ne mangent pas de pain rassis ;)
- La chute, à la fin de "Désertion", ne me semble pas assez coriace par rapport au Seigneur Léodagan. Qu'il admire Perceval ne me paraît pas naturel, ni qu'il garde le silence quant au comportement de son gendre. J'aurais trouvé plus cohérent avec le personnage (à la fois retors, sans finesse, ni calcul à long terme) quelque chose du genre :
(fin de "Désertion" - Noir, voix off)
Léodagan : "Bravo ! Ce n'est pas en lui épargnant la leçon qu'il apprendra le sens des responsabilités.
Arthur : Vous pensez qu'il deviendrait plus responsable après une bonne pendaison ? Vous êtes plus optimiste que moi !
(tson)

- La chute de "Au cachot", elle aussi pourrait piquer davantage, en ne changeant presque rien !
(fin de "Au cachot" - Noir, voix off)
Karadoc : "On dit : Le cachot au pain sec et à l'eau... Mais franchement, c’est pas si dur que ça !"
(tson)

Qu'en penses-tu ?

Quoi qu'il en soit, je me régale toujours en lisant tes scenarii. Idem avec ceux d'Agloval que je salue au passage !:cool:

Croustillant
Hors ligne

très bonne lecture, merci et bravo ! 

on ressent bien les personnages, même si je trouve lancelot un poil trop … ah, pas sévère, … vicieux, de venir les narguer comme ça. (Selon ou se place ces histoires dans la continuité de kaamelott bien sûr), il à tendance à être exigeant, en effet, mais il est aussi sous un voeu de noblesse, et je ne penses pas que se réjouir à ce point (et aussi ouvertement) corresponde au voeux. sinon génial me suis bien marré :)

Semi-Croustillant
Hors ligne
Sterenn a écrit :

Super Gerfo, merci beaucoup ! :D
Un doublé gagnant, j'ai adoré ces deux scenarii. Ils sont bien dans la veine de Kaamelott. Je me suis esclaffé en découvrant la compatibilité du quignon de pain de Perceval, même chose avec la définition de la désertion ! Et Karadoc qui devrait se jeter sur l'option du cachot, mais qui demande encore un troisième choix... :lol:
Quant à Lancelot, dans "Au cachot", qui vient les narguer, mais qui repart humilié... C'est jouissif !:)
Le stratagème d'Arthur qui dissimule (encore) sa bienveillance est vraiment bien trouvé.

Une proposition ou deux... Qui ne mangent pas de pain rassis ;)
- La chute, à la fin de "Désertion", ne me semble pas assez coriace par rapport au Seigneur Léodagan. Qu'il admire Perceval ne me paraît pas naturel, ni qu'il garde le silence quant au comportement de son gendre. J'aurais trouvé plus cohérent avec le personnage (à la fois retors, sans finesse, ni calcul à long terme) quelque chose du genre :
(fin de "Désertion" - Noir, voix off)
Léodagan : "Bravo ! Ce n'est pas en lui épargnant la leçon qu'il apprendra le sens des responsabilités.
Arthur : Vous pensez qu'il deviendrait plus responsable après une bonne pendaison ? Vous êtes plus optimiste que moi !
(tson)

- La chute de "Au cachot", elle aussi pourrait piquer davantage, en ne changeant presque rien !
(fin de "Au cachot" - Noir, voix off)
Karadoc : "On dit : Le cachot au pain sec et à l'eau... Mais franchement, c’est pas si dur que ça !"
(tson)

Qu'en penses-tu ?

Quoi qu'il en soit, je me régale toujours en lisant tes scenarii. Idem avec ceux d'Agloval que je salue au passage !:cool:

Merci bien pour les louanges et les suggestions aussi :)

Semi-Croustillant
Hors ligne
Spike a écrit :

très bonne lecture, merci et bravo ! 

on ressent bien les personnages, même si je trouve lancelot un poil trop … ah, pas sévère, … vicieux, de venir les narguer comme ça. (Selon ou se place ces histoires dans la continuité de kaamelott bien sûr), il à tendance à être exigeant, en effet, mais il est aussi sous un voeu de noblesse, et je ne penses pas que se réjouir à ce point (et aussi ouvertement) corresponde au voeux. sinon génial me suis bien marré :)

Merci bien, c'est vrai que Lancelot est un des personnages des plus difficiles à cerner vu qu'il n'arrête pas d'évoluer tout au long de la série.

Croustillant
Hors ligne
Gerfo a écrit :
Spike a écrit :

très bonne lecture, merci et bravo ! 

on ressent bien les personnages, même si je trouve lancelot un poil trop … ah, pas sévère, … vicieux, de venir les narguer comme ça. (Selon ou se place ces histoires dans la continuité de kaamelott bien sûr), il à tendance à être exigeant, en effet, mais il est aussi sous un voeu de noblesse, et je ne penses pas que se réjouir à ce point (et aussi ouvertement) corresponde au voeux. sinon génial me suis bien marré :)

Merci bien, c'est vrai que Lancelot est un des personnages des plus difficiles à cerner vu qu'il n'arrête pas d'évoluer tout au long de la série.

Clairement, et comme je dis tout dépend aussi d'à quel moment tu places ça, si t'es milieu-fin Livre III ça passe presque ^^

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB