Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qu’attaque la fille et qui touche le cul du clodo. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Interprète Burgonde
Hors ligne

Ça y est ! Vous êtes sortis de la salle de cinéma..
Vous êtes sous le choc, ému,  déçu, surexcité que vous allez tout de suite prendre une autre place .
Ou alors vous voulez partager vos émotions avec d'autres membres du forum et bien c'est ici que ça se passe.

A toute les personnes n'ayant pas vu le film vous DECARREZ D'ICIIIIII!!!!!
il n'y aura pas de balises spoilers.

Le film c'est ici qu'on en discute alors à vos claviers !

Chef de Clan
Hors ligne

Bonsoir, je remets les pieds ici, la dernière fois c'était... il y a un certain temps. ^^

Très brièvement, en tant que fan, je suis tout à fait satisfait. Astier ne me paraît pas très convaincant pour filmer de l'action, ou tout au moins certains types d'actions (le combat entre Arthur et Lancelot, assez confus), mais le budget est visible à l'écran, l'histoire bien menée et les dialogues au diapason : je n'ai pas retenu de réplique en particulier tellement ça fuse mais à mesure que je revisionnerai le film en Blu-Ray, ça se gravera dans un coin de l'esprit (à brûle-pourpoint, mention spéiale à Alain Chabat et François Rollin, ce qui n'étonnera pas grand-monde). J'étais complètement dedans, je n'ai pas vu les deux heures défiler, contrat rempli pour ma part.

À dans dix ans pour le deuxième volet. :D

Pécore
Hors ligne

De retour ici également après un long moment !
J'ai trouvé le film très bon, comme les autres fans de Kaamelott avec qui j'ai pu en parler rapidement.

C'était plus léger et "debut kamelott" que ce à quoi je m'attendais après les livres V et VI, ça permettra sûrement de plaire au grand public. L'écriture et les dialogues sont au rendez-vous, avec une touche "épique" permise par le budget. La bande annonce annonçait assez clairement les moyens, mais vraiment, ça pète. Et la BO très bonne également, comme sur les V et VI

Et la petite scène à la fin du générique, avec la référence à la première réplique de Méléagant, ça donne très envie de voir ce que nous réserve la suite.

Après il y quand même des choses à redire. Les costumes c'est ce qui m'a le plus dérangé, particulièrement sur Lancelot et ses acolytes, qui faisaient plutôt ridicules que régime tyrannique. Les burgondes même si c'était drôle, c'était peut être un peu trop. Il y avait aussi des choix de montage / coupure que je comprends pas trop... : elles sont où les retrouailles Léodagan / Arthur et Guenievre ? Et comment ils en viennent à prendre la tête de l'armée des Burgondes (qui sont quand même des débiles...), coordonner tout ça alors que c'était déjà galère à l'époque (peut être qu'il aurait déjà fallu remplacer les drapeaux par les tambours). Disparitions soudaines de plusieurs personnages (Mevanoui, le gars qui fait la cour à Geunièvre...). Les flashbacks Arthur jeune aussi j'était pas convaincu
Mais la plus grosse déception c'est l'écriture de Lancelot / la performance de Thomas Cousseau. Autant dans le livre V c'était probablement le personnage que je trouvais le plus intéressant / le mieux joué, autant là c'était pas au niveau entre le silence, le rire démoniaque, le costume, et la chute en 10 minutes.

Malgré tout ça très bon moment passé au cinéma, j'y reviendrai bientôt en essayant d'y attirer des amis et collègues !

Par contre j'ai plein de questions pour la suite:
1 - Donc Excalibur qui devient bleu / avec des éclairs... C'est une sorte de côté obscur avec les éclairs comme l'empereur de Star Wars (lien avec Méléagant?), ou c'est juste pour faire joli ?
2 - Le fantôme à la tour que voit Lancelot... C'est donc le roi Ban, que Guenièvre et sa suivante voyaient déjà ? Il a donc a priori un rôle pour la suite ?
3 - La chute éclair de Lancelot, il reste un personnage de second plan dans la suite et Méléagant se révèle ou bien l'opposition Arthur/Lancelot reste au cœur de l'intrigue ?
4 - Sting c'est forcément futur traitre ?
5 - Si le film réussit par bien à cause du pass sanitaire on aura droit à une suite ?
6 - Pas d'Yvain ?! C'est un choix / des difficultés liées au tournage ou autre on on le reverra ?

Boniche officielle du roi
Hors ligne

Bonsoir bonsoir !
Pareil, premier post après... Je compte même plus ! Sortie de la salle de ciné il y a quelques heures, et complément conquise !
Alors oui, pareil que ce que je viens de lire, il y a des elipses, les flash backs, l'absence d'Yvain que je n'ai pas bien compris. Mais j'espère pour vite aller le revoir ! Et j'ai été dedans tout du long ! Mon moment préféré qui m'a émue : le regard de Perceval quand il reconnaît Arthur !
Et ces musiques...! On avait eu l'album à Noël, et là de les entendre avec les images c'était génial !
Absolument pas déçue ! Je n'avais pas d'attentes particulières, et je suis plus que satisfaite de tout ce que j'ai vu ! Ça plante le décor pour la suite, qui j'espère se fera plus rapidement ! *doigts croisés très fort*

Chef de Clan
Hors ligne

Après une courte nuit de sommeil, des trucs qui me reviennent en vrac :

- la personnalité d'Astier qui, évidemment, infuse le film, via les clins d'oeil à l'espace (l'échange avec le Duc d'Aquitaine à la nuit tombée) et la musique (la coordination des Burgondes). Au passage :

Papidagan a écrit :

comment ils en viennent à prendre la tête de l'armée des Burgondes (qui sont quand même des débiles...), coordonner tout ça alors que c'était déjà galère à l'époque (peut être qu'il aurait déjà fallu remplacer les drapeaux par les tambours).

Les Burgondes étant dépeints comme des débiles, ça n'a rien de choquant à ce qu'ils soient infoutus de songer à faire usage de tambours pour leurs manoeuvres militaires, ils devaient considérer que ça leur servait à faire de la musique, point. ^^ Et rien ne dit que les Bretons ont comme les Burgondes le rythme dans la peau (à part Arthur et le barde Buzit qui maîtrisent des instruments à corde), du coup eux en sont probablement restés aux drapeaux (mais ça au mieux on le verra dans la suite).

- la séquence de Robo Brawl (je ne sais pas comment ça s'écrit ^^) : un peu longuette et pas très marrante à chaud, mais bien sauvée par la chute (merci Guenièvre !)
- le personnage d'Alzagar (bien interprété par Guillaume Galienne, plutôt dans le ton) m'a un peu rappelé Lurco dans le livre VI, avec cette manière de commenter l'action, de manière peut-être plus un peu plus détachée encore que le sénateur
- Perceval et Karadoc sont un peu plus drôles que dans les livres V et VI. Petits bémols pour l'instant de cabotinage en souterrain et la scène où Arthur leur demande de monter la garde, je ne sais pas si dans ce dernier cas c'est moyennement écrit ou si ce type de comique ne me parle plus trop. Mais sinon je valide.
- les quelques clins d'oeil aux dialogues des livres précédents sont assez subtils pour certains ("Par acquis de confluence" de Ferghus, qui renvoie au "Par acquis de compétence" de Procyon dans le livre VI), moins pour d'autres ("j'ai bien ma chemise, mais c'est mou !") mais Astier a bien sûr l'intelligence de ne pas insister, connaissant pertinemment la mémoire d'éléphant que les fans se sont forgés à force de visionnages.
- les mots d'Arthur en découvrant la table ronde de Gaunes renvoient évidemment à la fin du Livre V mais aussi au premier : son commentaire sur les matériaux utilisés renvoie aux échanges avec Breccan sur le sujet.
- les CGI de la forteresse de Kaamelott m'ont paru un peu trop visibles sur grand écran, ça me sortait légèrement du film par moments, sur une télé ça doit beaucoup mieux passer je pense (le trailer ne m'avait pas posé problème sur ce point)
- le personnage de Lancelot est effectivement moyennement traité, et j'ai du mal avec ce costume. ^^ Ceci étant dit, et même si je n'ai plus de souvenir précis de son échange avec Mevanwi sur ce point (le "mépris du riricule"), peut-être que c'est une manière de signifier au sens propre que le costume de Roi de Bretagne est trop grand à porter pour lui : outre le fait qu'il soit officiellement régent puisqu'il n'a jamais retiré Excalibur du rocher, il est notoirement incapable de diriger un royaume autrement que par la tyrannie, celui-ci étant en faillite malgré des augmentations constantes de taxes.

Sinon :

Papidagan a écrit :

elles sont où les retrouailles Léodagan / Arthur et Guenievre

Celles entre Arthur et Guenièvre sont dans le plan séquence d'ouverture de la porte de la tour où Guenièvre est enfermée. Perso j'ai trouvé ça assez drôle que ça se fasse avec légèreté, à l'opposé de la fin du Livre IV, plus solennel en la matière.

Quant aux retrouvailles entre Léodagan et Guenièvre, aucun intérêt à mes yeux de mettre ça en scène d'un point de vue "fan" : Léodagan n'a jamais eu beaucoup de considération pour ses enfants tout au long de la série. Notamment, dans le Livre VI, lorsqu'il expose à Séli sa volonté de marier sa fille à Arthur, il dit : "On peut s'en sortir à pas trop cher : la petite". Ça en dit long. ^^

Pécore
Hors ligne

Bonjour!
Pareil pour moi, pas posté depuis des lustres... J'ai adoré, du début à la fin j'ai adoré. Comme Sophie je n'avais aucune attente particulière, j'attendais juste de connaître la suite de l'histoire de nos héros préférés après 12 ans d'attente, fidèle au poste, et ce Premier Volet m'a conquise.
Ce à quoi je ne m'attendais ABSOLUMENT pas en revanche, c'est la scène dans la tour... J'avais - mais alors totalement - tiré un trait sur l'idée qu'Arthur puisse un jour avoir plus que de l'amitié et de l'affection pour Guenièvre. Et là patatra... quelle émotion de voir ce baiser! Lorsqu'il s'est approché d'elle je pensais qu'elle allait peut-être lui mettre la couronne de fleurs sur la tête (vu que c'était la sienne à l'origine) en signe de protection pour la suite de ses aventures...
Mais quelle scène magnifique, que tous les deux en plus, on aurait dit comme un second mariage entre eux, avec l'amour en prime cette fois-ci. J'aimerais bien connaître vos avis sur la corrélation entre le flashback d'Arthur qui pense à cette jeune fille qu'il voulait sauver en Mauritanie, et son besoin de grimper à la tour pour aller "délivrer" Guenièvre dans tous les sens du terme. Est-ce parce qu'il fait un transfert de l'amour qu'il éprouvait pour cette jeune fille sur Guenièvre? Est-ce parce qu'au fond il a toujours aimé Guenièvre et qu'il se rend compte que tout ce qu'il a vécu par le passé l'a conduit jusqu'à ce moment? Bref, j'ai hâte de revoir le film pour tenter de mieux comprendre. En tous cas la fleur bleue en moi a été comblée par cette tournure des évènements.
A part ça, sublimes images et musique évidemment! Je n'ai pas vu les 2h passer, j'ai adoré tout simplement, et j'ai TELLEMENT hâte de voir la suite!!!  J'espère notamment voir comment se concrétisera la destinée exceptionnelle de Perceval.
Sur ce, très bonne journée à tous! :)

Chevalier
Hors ligne

Haha Filiforme, j'avoue c'était THE moment de fan service pour moi. J'étais trop contente, ils sont mignons ces deux-là et se portent une affection certaine depuis longtemps. Même si Guenièvre ne la cache pas, Arthur a toujours fait des efforts pour ne rien montrer mais il le dit quand il est un peu à l'ouest "heureusement que je vous ai". Et il se rendait compte qu'elle s'occupait de lui malgré son caractère de merde haha.

Du coup là, j'ai vu cette scène comme du fan service mais pas que. Ce film c'était un peu la reconquête des Dieux finalement. Sans qu'il le veuille spécialement, parce que finalement Arthur subit complètement son retour en Bretagne... mais j'ai senti un besoin de se racheter un peu. Aller retirer l'épée, encourager les résistants... et reconquérir sa reine proprement. Mais tout ça sans qu'il s'en rende compte. Comme si il cherchait une rédemption involontairement.

Y'a des petites phrases qui m'ont prise aux tripes quand Arthur réalise que Lancelot tue des enfants, etc. On voyait le Arthur Roi de Bretagne au fond de ses yeux et ça me faisait des guilis hahaha.

Autre moments de guilis (oui j'aime le drama): quand il regarde ses cicatrices alors que Kaamelott s'écroule. GAH. OUI OUI OUI!

Pour le reste: moi j'ai passé un super bon moment. Je pense que le film, contrairement à ce qu'il dit, est plus fait pour les connaisseurs que pour le tout venant. Le tout venant va comprendre mais risque de se demander en permanence qui est qui je suppose. Il risque de se sentir mal à l'aise face à un peuple Burgonde qu'il ne connait pas, ou un jeu débile qui dure un peu longtemps. Nous on a les clés de ça donc on est contents. Mais je me mets à la place de la personne qui n'a pas ces refs, il peut quand même se dire: ok ça dure longtemps: POURQUOI? Mais je me dis que les fans étant les plus exigeants (y'a qu'a voir le dernier SW...) si ça leur a plus c'est déjà très bien. J'espère que le public qui va suivre et qui va y aller "comme ça" aimera, mais je crois qu'ils seront peut-être, j'espère me tromper, les plus difficiles à convaincre.

Il y a une petite petite question que je me pose néanmoins:
On voit Arthur livré à lui-même à la fin de lu livre VI, et c'est à partir de cette scène que j'ai fantasmé la suite dans ma tête depuis 12 ans. Que se passait-il APRES? Mais là on apprend que fraichement débarqué il a été vendu et visiblement il est resté 10 ans avec un maître somme toute "juste", mais il est resté esclave quand même. J'ai trouvé que c'était un peu incohérent. Il n'y a que moi? mais c'est un détail parce que j'ai VRAIMENT AIMÉ. Et la musique... J'avais peur d'avoir trop écouté la BO, mais clairement non. <3

Si je devais résumer mon impression en deux mot je sais lesquels je choisirais:
LA.SUITE. :p

Croustillant
Hors ligne

Oh que j'ai aimé, non je ne suis pas objectif, mais j'ai vraiment beaucoup apprecié : la musique, la photographie, le "saupoudrage" de fan-service sans en abuser, les dialogues, les nouveaux personnages .

Je note que deux des scènes très prometteuses pour la suite ont lieue aux ruines du chateau de Ban (le fantôme du roi ban à la fin et le baiser d'Arthur et Guenièvre lors de la récupération de la couronne de fleurs) .

j'ai posé ça là pour un retour presqu'à chaud : https://cdg.anythingtoday.net/kaamelott … -no-spoil/ (mon blog, pour ceux que ça peut intéresser)

en tout cas : ravi :)

Chevalier So Briqué
Hors ligne

C'est passé tellement vite oh là là :3
Bien ri, aussi, et ça c'est important pour la santé du cigare. On est plus du côté rigolo de la saison 5 que du côté sombre.

Astier avait trop de choses à développer en 2 heures, je comprends tout à fait que le traitement de certains personnages soit si vite expédié (mention spéciale à Mevawni, très faible implication dans ce 1er volet).


Je pense pas qu'Arthur ait passé 10 ans de sa vie en esclavage aussi simplement que ça, je penche plus pour une couverture.
Il avait quand même l'air vachement à l'aise avec le concept d'empoisonnement au scorpion, une compétence pareille je pense pas qu'il l'ait apprise lors de ses classes à Rome.

En parlant de classes, d'ailleurs. Ce flashback, pour moi, il sert à expliquer un peu aux néophytes le passé d'Arthur à Rome. Pas spécialement convaincu par la petite romance d'adolescence, mais l'histoire de son premier homicide est plutôt bienvenue pour le rappeler à ses principes moraux actuels.

J'ai été très bouleversé par la scène où Arthur tente une nouvelle fois de mettre fin à ses jours, j'ai cru qu'il allait passer le flambeau à la résistance.

J'ai rien compris au Robobrole (ça s'écrit comme ça, d'après les titres de la BO du film), et c'était très bien comme ça.

Et le traitement de Guenièvre, oui druide, cent fois oui.
Comme dans la saison 5 avec le régent, elle sait avant tout le monde qu'il se trame quelque chose de vaporeux aux ruines de Ban, et Arthur s'en fiche.
Elle met sa vie en danger pour sauver sa couronne de fleur, et Arthur comprend (enfin ?) à quel point elle tient à leur relation.

Mais l'épée magique qui flamboie à pleins gaz lorsqu'elle sort de son socle, pour s'éteindre net juste après, c'est quoi ?
"Merci d'être venu récupérer Excalibur mon p'tit pote, mais il est grand temps que tu prouves en être à nouveau digne !" ?

Et Kaamelott, je voyais pas ça si rond, finalement :D
Je connais une tatie qui a tout ses plans de construction à revoir, nan ? ^^

J'oublie certainement des points que je voulais soulever, ça viendra sûrement après.

Chevalier
Hors ligne

Olala, ça fait tellement longtemps que je ne suis pas venue ici… Mais suite à mon visionnage d'hier, je me suis dis qu'il fallait que je passe faire un coucou et voir comment le film était accueilli ici. J'étais prête à me creuser la cervelle, chercher des jolies phrases pour expliquer à quel point ce film m'a comblé et en fait, en lisant la review ci-dessous qui exprime avec justesse mon ressenti, je préfère encore quoter et ne rien ajouter :p (ouais je suis ptet peu fainéante sur ce coup-là).

Plus Filiforme a écrit :

Bonjour!
Pareil pour moi, pas posté depuis des lustres... J'ai adoré, du début à la fin j'ai adoré. Comme Sophie je n'avais aucune attente particulière, j'attendais juste de connaître la suite de l'histoire de nos héros préférés après 12 ans d'attente, fidèle au poste, et ce Premier Volet m'a conquise.
Ce à quoi je ne m'attendais ABSOLUMENT pas en revanche, c'est la scène dans la tour... J'avais - mais alors totalement - tiré un trait sur l'idée qu'Arthur puisse un jour avoir plus que de l'amitié et de l'affection pour Guenièvre. Et là patatra... quelle émotion de voir ce baiser! Lorsqu'il s'est approché d'elle je pensais qu'elle allait peut-être lui mettre la couronne de fleurs sur la tête (vu que c'était la sienne à l'origine) en signe de protection pour la suite de ses aventures...
Mais quelle scène magnifique, que tous les deux en plus, on aurait dit comme un second mariage entre eux, avec l'amour en prime cette fois-ci. J'aimerais bien connaître vos avis sur la corrélation entre le flashback d'Arthur qui pense à cette jeune fille qu'il voulait sauver en Mauritanie, et son besoin de grimper à la tour pour aller "délivrer" Guenièvre dans tous les sens du terme. Est-ce parce qu'il fait un transfert de l'amour qu'il éprouvait pour cette jeune fille sur Guenièvre? Est-ce parce qu'au fond il a toujours aimé Guenièvre et qu'il se rend compte que tout ce qu'il a vécu par le passé l'a conduit jusqu'à ce moment? Bref, j'ai hâte de revoir le film pour tenter de mieux comprendre. En tous cas la fleur bleue en moi a été comblée par cette tournure des évènements.
A part ça, sublimes images et musique évidemment! Je n'ai pas vu les 2h passer, j'ai adoré tout simplement, et j'ai TELLEMENT hâte de voir la suite!!!  J'espère notamment voir comment se concrétisera la destinée exceptionnelle de Perceval.
Sur ce, très bonne journée à tous! :)

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Vu le film ce matin et je partais avec le trac car ça fait quand même quelques années qu'on attend! On glané des informations à droite, à gauche, et là maintenant c'est fait! J'ai vraiment aimée le film tout pour moi été parfait! La manière dont c'est filmé, la lumière, la musique bien-sûr! Plusieurs moments prennent au tripes et font des "guilis" comme c'est dit plus haut! J'en suis ressorti avec pleins de questions, de la nostalgie, des larmes dans les yeux et surtout une envie d'y retourner au plus vite et de dire " Merci Monsieur Astier ".

Chevalier
Hors ligne

Oh là là et un autre truc que j'ai adoré tout du long c'était le fait qu'Arthur ne tue jamais Je l'ai remarqué dès qu'il empêche le mec de se noyer sur la plage, et à plusieurs reprises, mais je ne pensais pas que tout le flash back était là pour faire echo à ça, jusqu'à ce qu'il épargne Lancelot, comme Lancelot l'a épargné finalement :)

Et le fait qu'il tue la première fois... ça fait écho aussi à son obsession de rétablir la dignité des faibles, et de se trouver du côté des opprimés ;)
Rahhh y'a plein de trucs biens qui me reviennent haha !

Chevalier
Hors ligne

Bon. Alors moi, j'étais à l'avant-première du Grand Rex. Enfin, la toute première, celle de 20h, dans la Grande Salle.
Deux bémols : un son absolument affreux qui nous a fait louper des morceaux de phrases (musique et sons d'ambiance beaucoup trop forts par rapports aux dialogues, grosse réverbération) ; et l'organisation catastrophique, à avoir voulu caler deux séances à la suite, parce que 2700 personnes beh ça se gère pas comme une salle de 300 quoi. Le film a commencé alors que des personnes n'étaient pas encore entrées / installées, des personnes assises sur les escaliers faute d'avoir le temps de trouver une place, une sortie unique puisque la file d'attente de la séance de 23h bloquait forcément les portes du côté... Bref : c'était n'imp.

Mais : ça ne nous a absolument pas gâché le plaisir. En court : j'ai a-do-ré !
Du marrant, de la tension, de l'émotion.. Tout y était, tout. Je sais même pas par où commencer. Donc je vais aller dans l'ordre de vos commentaires à vous.

Papidagan a écrit :

C'était plus léger et "debut kamelott" que ce à quoi je m'attendais après les livres V et VI, ça permettra sûrement de plaire au grand public.

Pareil, mais au final, c'est bien pensé : normalement il y aura deux suites, donc faut pas envoyer toute la sauce dès le premier, logique. Et puis ça permet de se remettre dedans, de retrouver tout le monde. On sent que les personnages ont pris un peu cher, mais ils restent fidèles à eux-mêmes malgré tout, et c'est ça qui est beau.

Papidagan a écrit :

1 - Donc Excalibur qui devient bleu / avec des éclairs... C'est une sorte de côté obscur avec les éclairs comme l'empereur de Star Wars (lien avec Méléagant?), ou c'est juste pour faire joli ?

Aucun des deux à mon avis, c'est l'ambiance "retour du roi". D'abord, Excalibur s'éteint après quelques secondes quand Arthur la retire du rocher. Parce qu'il n'a toujours pas envie de revenir, de redevenir roi, de reprendre toutes ses responsabilités, tout ça. Et puis petit à petit, il prend conscience de l'état du royaume, des atrocités de Lancelot, il se lie enfin avec sa reine, et point final, il est enfin prêt à affronter Lancelot : bref, il revient encore plus fort qu'avant, avec une énergie nouvelle, peut-être un plus grand pouvoir.

Papidagan a écrit :

2 - Le fantôme à la tour que voit Lancelot... C'est donc le roi Ban, que Guenièvre et sa suivante voyaient déjà ? Il a donc a priori un rôle pour la suite ?

Je dirais le roi Ban aussi oui, puisque c'était son château. Son apparition n'est sans doute pas innocente.

Papidagan a écrit :

3 - La chute éclair de Lancelot, il reste un personnage de second plan dans la suite et Méléagant se révèle ou bien l'opposition Arthur/Lancelot reste au cœur de l'intrigue ?

Si le roi Ban - enfin son spectre, ou que sais-je - se réveille de cette manière, ça annonce sans doute une suite pour Lancelot. Peut-être pas le coeur de l'intrigue, mais une présence importante au moins au début du deuxième film.

Papidagan a écrit :

5 - Si le film réussit par bien à cause du pass sanitaire on aura droit à une suite ?

Il faut un minimum d'un million d'entrées pour que la suite soit assurée. En-dessous, non.

Elias a écrit :

- la séquence de Robo Brawl (je ne sais pas comment ça s'écrit ^^) : un peu longuette et pas très marrante à chaud, mais bien sauvée par la chute (merci Guenièvre !)

Alors je dois être bon public, parce que j'ai beaucoup trop ri tout le long de cette scène :lol:

J'arrête là avec les quotes sinon ça va faire un énorme pavé, mais en vrac :
- Pas fan de Guillaume Galienne habituellement, mais je dois avouer que là il était plutôt bien ;
- Un Alain Chabat au sommet ;
- Les réactions de Perceval, de Bohort et de Merlin quand ils voient Arthur, très émouvantes ;
- Arthur + Guenière, j'en étais tellement sûûûûûûûre !
- Très peu de fan service, juste une ou deux répliques de Perceval, donc bien dosé, ça me va ;
- Oui, beaucoup de choses en deux heures, tout le contexte à mettre en place, tous les personnages à retrouver, donc ça passe vite, trop vite pour certaines choses, mais bon, les réponses arriveront sûrement avec les suites ;
- Les flash backs sont bien placés, bien pensés, et expliquent effectivement pourquoi Arthur est si "leste" dans sa façon de gouverner, notamment au niveau de tout ce qui est "cramer des mecs".

Voilàààà, j'oublie une tonne de trucs, mais j'ai aimé, beaucoup, et de toute façon je retournerai le voir (ne serait-ce que pour entendre les phrases loupées à cause du son pourri).
Je suis :love:

Pécore
Hors ligne

J'ai passé un très bon moment ! Énormément de répliques truculentes mais je n'en ai pas retenu beaucoup, vous en avez en mémoire ? Juste, Perceval qui dit avoir une nouvelle technique d'attaque au fil à retordre ^^

La scène de la musique dans la yourte Burgonde donne l'impression qu'Arthur comprend plus de chose que juste utiliser la musique pour la coordination du champs de bataille. L'un des musiciens m'a paru être mis plus en valeur comme si c'était le véritable chef Burgonde qui refusait le pouvoir et avait refilé sa place au plus simplet pour être un peuple inoffensif qui s’épanouit dans l'art. Mais je me suis peut-être fait un film... :p

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Comme la plupart d'entre-nous, je me suis laissé porté par l'histoire, les nombreux personnages, la qualité de la photo, des costumes, de la musique, des dialogues ... Je n'ai pas vu le temps passer.

Je n'ai pas grand chose à redire même si beaucoup de vos observations sont justes. Notamment lorsque tout le monde se trouve réuni sous la tente du Roi Burgonde, j'ai trouvé que ça arrivait un peu trop soudainement. Ca et la scène de combat à l'épée qui n'était pas folichonne.

AA doit avoir plein de choses encore à nous raconter, car je ne pensais pas que l'on aurait appris autant dès le premier volet, et qu'il aurait déjà retiré l'épée.

Une absence m'a marquée, celle du Maître d'armes ... Peut-être a t'il été tué par les Saxons, mais ce n'est pas mentionné.

J'ai hâte de le revoir ....

PS : j'avais lu que Simon Astier et Alexandre Astier s'étaient un peu brouillé (rumeurs peut être sans fondement). Son absence de ce film semblerait toutefois confirmer cette hypothèse.

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne

Je repasse également par ici pour exprimer mon transport (en brouette ou non, d'ailleurs) : j'ai adoré ! Rien de spécial à ajouter, tout a déjà été souligné parmi les points forts et bémols. Si ce n'est pas parfait, peu importe, la signature est là et je trouve formidable que le cinéma français puisse compter un film pareil, audacieux et inventif.
Bon allez, si je devais retenir 2 points forts et 2 points faibles, pour la forme. Donc les plus :
+ l'écriture des dialogues (c'était évidemment le point fort de la série, mais là c'est encore plus flagrant) ;
+ les liens scénaristiques et le "retour" vers la série (difficile à expliquer, mais reprendre "Kaamelott" après 10 ans c'était, de mon point de vue, une gamelle assurée, et pourtant... coup de maître à l'arrivée, c'est un nouveau ton et un nouveau style sans déshonorer l'ancienne formule !).
Puis les moins :
- quelques costumes, déjà évoqués ici (parfois ridicules ou poussifs, pour lesquels je ne peux qu'espérer quelques explications, je pense notamment à celui de Lancelot) ;
- ça va très, très vite (ce qui est bien parce que j'ai gueulé en moi-même, à la fin, "Je veux 1h de plus !", et ce qui est moins top parce que parfois certains passages auraient mérité davantage d'explications ou de liants).
Ah oui et puis... quelle réal ! Que de chemin parcouru depuis la série !

Bref, château !

PS : je précise que j'étais accompagné d'un pote connaisseur et de sa copine pas du tout connaisseuse ; elle a beaucoup aimé également, ce qui ne fait que renforcer mon second point "plus".

Interprète Burgonde
Hors ligne

J'ai vu le film hier en famille. Mes enfants pourraient vous dire que le sourire n'a pas quitté mon visage, que j'ai rale devant les 15 minutes de pub avant le film.. :lol:
Et j'ai ADORÉ.  La musique, les costumes, les décors. Je me suis laissée porter par l'histoire.

Le baiser entre Arthur et Guenievre.  Des que je l'ai vu grimper.. j'ai repensé au côté fleur bleue de Guenievre de la serie. " ça serait romantiiique"
Je sentais qu'il était concerné déjà quand elle quitte la tente burgonde il la cherche. Ca m'a rappelé d'ailleurs leur rencontre dans le livre VI cette scène.

Le regard que pose Merlin sur Arthur quand il l'aperçoit dans le cachot j'ai trouvé ce moment très émouvant aussi.
J'ai bien aimé les jeunes acteurs. D'ailleurs je me suis dit " peut-être qu'Anton joue ( si tu passes par là éclaire ma lanterne :) ) .

J'ai quelques bémols..  j'ai pas trop aimé les flash-back.
Et Mévanwi mariée a Lancelot ?? Non mais c'est impossible pour moi.
Après on pourrait analyser le personnage de Lancelot dans le film. Arthur lui donne les plein pouvoir  fin du livre VI pour qu'il puisse faire Sa quête du graal or c'est un échec.  C'est juste la vengeance, la paranoïa qui gouverne.  Lancelot avait fait vœu de Noblesse or comme Arhur qui avait perdu la foi Lancelot s'est perdu aussi.

Alors depuis ce matin nous avons un gros sujet de discorde quand Méghan et Gareth viennent chercher Arthur quand Kaamelott tombe est ce que la fille tient l'épée par la pointe où est ce qu'elle l'a fait voler. Moi je pense qu'elle l'a tient et mon chéri pense qu'elle l'a fait voler.

D'ailleurs on ne savait pas que Gauvain avait un frère ! Ni Perceval d'ailleurs.

Voilà j'ai déjà envie d'y retourner..  :)

Chevalier
Hors ligne
Forenpom a écrit :

Alors depuis ce matin nous avons un gros sujet de discorde quand Méghan et Gareth viennent chercher Arthur quand Kaamelott tombe est ce que la fille tient l'épée par la pointe où est ce qu'elle l'a fait voler. Moi je pense qu'elle l'a tient et mon chéri pense qu'elle l'a fait voler.

Peu probable que Mehgan ait des pouvoirs, non ?
Pour moi, elle la tient par la pointe, genre très précautionneusement parce qu'elle sait que l'épée a un grand pouvoir et elle la craint un peu.

(Et donc là je découvre que Mehgan et Mehben sont jouées par les filles d'AA, d'accord :D )

Croustillant
Hors ligne

pour moi clairement elle l’attrape par la pointe, presqu'hésitante…

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Par la pointe pour moi aussi...

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Elle l'attrape par la pointe, et après elle vole toute seule.

Interprète Burgonde
Hors ligne

Liberty tous ses enfants sauf le dernier jouent dans le film ^^
Donc on est bien d'accord elle la prend par la pointe.. je vois pas d'où elle aurait pu avoir des pouvoirs c'est ce que je lui disais..

Chef de Clan
Hors ligne
Liberty a écrit :

(Et donc là je découvre que Mehgan et Mehben sont jouées par les filles d'AA, d'accord :D )

C'était déjà le cas dans le Livre V. :)

Interprète Burgonde
Hors ligne
Elias de Kelliwic'h a écrit :
Liberty a écrit :

(Et donc là je découvre que Mehgan et Mehben sont jouées par les filles d'AA, d'accord :D )

C'était déjà le cas dans le Livre V. :)

Depuis le début de la serie en fait.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

J'ai enfin pu aller voir Kaamelott 1er volet  et pour être tout à fait honnête, je ne m'attendais pas à ce qu'il me plaise autant !
J'ai trouvé qu'il y avait un assez bon équilibre entre les nouveau personnage et les personnages "canon" de la série (même si on a jamais assez de voir les personnages canon)
Pour ma part j'ai bien aimé les personnage de Guillaume Galienne et de Clovis Corniac ainsi que celui de la soeur de Léodagan.
On retrouve avec plaisir l'humour des premier livres, mais il m'a manqué parfois un peu d'émotion.
Bien sûr il y en a notamment avec Arthur et Guenièvre, mais il m'a manqué une scène Arthur/Perceval.
Je regrette vraiment de ne pas l'avoir vu en avant première ou le jour de sa sortie car la salle ou j'étais était à moitié pleine et ne réagissait pas de manière excessive parce que je peux vous dire qu'au moment du baiser entre Guenièvre et Arthur j'avais envie de bondir sur mon siège et d'aplaudir !!! J'étais avec ma nièce qui ne connait pas très bien Kaamelott (et qui a aimé le film) et qui m'a dit que peut-être toute la salle était comme moi et s'était retenue et que si j'avais applaudi les autres auraient suivi XD.
Après gros bémol sur certain costume, notamment ceux des burgondes (c'était trop criard et clownesque)
Et puis un point que je n'ai pas bien compris : comment cela se faisse qu'Arthur ait été vendu comme esclave par Venec ?

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB