Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est trop jouasse d’être là !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

La neige est tombée toute la nuit sur Kaamelott, le père Blaise sort de la chapelle emmitouflé dans une grande cape de fourrure. Arthur, vêtu comme à l’accoutumée, arrive à cet instant.
•    ARTHUR : Tiens ! Père Blaise, j’ai failli ne pas vous reconnaître avec cette pelisse !
•    PÈRE BLAISE : Tant qui fra fra...
•    ARTHUR : Fra-fra ?
•    PÈRE BLAISE : Fera fra, merde ! Pardon Sire, fera foi, fra ... tant que ça va cailler comme ça, je la porterai, tant pis pour l’élégance, tant que ça tient chaud.
•    ARTHUR : Vous avez pris autre chose pour vous tenir chaud, non ? Allez ... vous sentez la gnôle à plein nez !
•    PÈRE BLAISE : Oh ! A plein nez, vous abusez Sire, j’ai à peine trempé les lèvres...
•    ARTHUR : Ben mon cochon, vous avez une drôle de notion de la trempette ! Je parierais plutôt sur trois voire quatre godets !
•    PÈRE BLAISE (Un petit sourire en coin) : Y’a pas à dire, Sire, vous êtes un fin connaisseur ! Ça vous dirait d’y goûter ?
•    ARTHUR (Hésitant) : Juste un petit verre vite fait, alors !
                                                                    ***
  Ils entrent tous les deux dans la chapelle, le père Blaise va farfouiller derrière l’autel et revient avec un petit tonneau.
•    ARTHUR : Ah ouais, quand même ! Vous plaisantez pas avec la quantité, vous !
•    PÈRE BLAISE : C’est qu’il faut que ça me fasse tout l’hiver !
•    ARTHUR : J’avais jamais remarqué que vous aviez un penchant pour les spiritueux.
•    PÈRE BLAISE : Vous savez, spirituel, spiritueux, tout ça, ça se ressemble.
•    ARTHUR : Vous comparez la foi à une murge ?!
•    PÈRE BLAISE : J’AI JAMAIS DIT CA ! Tenez, buvez un coup au lieu de dire des conneries ! (il lui tend un godet plein de gnôle)
•    ARTHUR : Non mais oh ! Ça va pas bien ?! (Il se saisi du récipient et le vide d’un trait)
•    PÈRE BLAISE : Excusez-moi, Sire, je suis plus moi-même ... vous avez raison, j’ai dû abuser de cet eskili ... ex-quis éli-xir ! (Il les ressert)
•    ARTHUR : Mouais, faites gaffe quand même, vous avez d’la chance qu’elle est bonne votre gnôle, hein ! (Tous les deux cul-sec)
•    PÈRE BLAISE : On dira ce qu’on voudra, c’est peut être pas ordinaire comme petit déj ... mais ça réchauffe bien ! (troisième tournée)
•    ARTHUR : Oh là ! Pa, pas plus haut qu’le bord, hein ! (Ricanant bêtement)
•    PÈRE BLAISE : Ça, ça serait un miracle ! Et y’a qu’le patron qui sait faire ça !
•    ARTHUR : Le patron ? Ah oui le ... (Montrant discrètement le crucifix surplombant l’autel) Il boit de la gnôle aussi, lui ?
•    PÈRE BLAISE : Ah non ! Même bourré, on ne se moque pas du patron !
•    ARTHUR : Méééé j’me moque pas ... j’me renseigne !
A cet instant, la porte de la chapelle s’ouvre en grinçant.
•    KARADOC (Passant la tête) : C’est bien vous, Sire ? On a cru reconnaitre votre voix.
•    PERCEVAL : Mais entrez, on s’caille les miches dehors !
•    ARTHUR : Ah ben, manquait plus qu’eux ! V’nez par là, y’a d’la bonne !
•    PÈRE BLAISE : Oh ben non, pas eux ! Y vont tout m’vider mon tonneau !
•    KARADOC : Un tonneau ?! Un tonneau de quoi ?
•    ARTHUR : De la gnôle, Messire Karadoc, de la gnôle tombée du ciel ! (le doigt levé vers le plafond)
•    KARADOC : Allez-y, faites péter ! J’vais vous dire si c’est de la bonne, moi !
•    PERCEVAL : Ah ouais, de ce temps là, ça va nous requinquer !
   Arthur s’empare du tonneau, de deux autres godets et sert tout le monde. Le père Blaise fait la tronche.
•    ARTHUR : Allez, goûtez-moi ça, vous m’en nirez des douvelles !
•    KARADOC : C’est vrai qu’elle est bonne ! D’où qu’elle vient ?
•    ARTHUR : DU CIEL ! J’vous ai dit ! C’est le nectar des dieux !
•    PÈRE BLAISE : Ah non ! Pas de blasphème dans la chapelle !
•    ARTHUR : Qué blasphème ? J’ai pas flasbémé, moi !
•    PÈRE BLAISE : Ben si ! Vous parlez DES dieux dans la maison du dieu UNIQUE ! Si c’est pas d’la provocation, ça ... méfiez vous, hein ! “IL” peut très mal le prendre !
•    ARTHUR : Bon, ben, s’cusez-moi votre seigneur, votre altesse ... comment qu’on dit, déjà ?
•    PÈRE BLAISE (Exaspéré) : On dit : Mon Dieu ! C’est pas sorcier quand même !
•    PERCEVAL : Mais de qui vous causez, là ? Du pécore qu’a fait la gnôle ?
•    PÈRE BLAISE : Mais non, enfin ! On parle du Dieu unique !
•    ARTHUR : Ouais mais il a pas tort le peigneur Serpeval, puisque c’est lui qui fait tout, il parait ... c’est lui qu’a fait la gnôle aussi ! Ah ! Qu’est-ce que vous en dites ... de ça, hein ?
•    PÈRE BLAISE : Mouais, si vous voulez ... .
•    KARADOC : Moi, un dieu fabriquant de gnôle, ça me plait bien ! On sent le gars proche du peuple.
•    PERCEVAL : C’est vrai, moi, plus j’en bois, plus j’me sens proche de lui. (Il lève son verre devant le crucifix) A votre santé mon bon seigneur !
•    PÈRE BLAISE : Non mais Sire, ça devient n’importe quoi, là ! Je vais vous demander de sortir avant que l’irréparable ne soit commis !
•    KARADOC : Oh mais quel pisse-froid, celui-là ! Vous avez qu’à rentrer chez vous si vous êtes pas content !
•    PÈRE BLAISE : MAIS JE SUIS CHEZ MOI !
•    ARTHUR : Oh l’autre, hé ! C’est la maison de dieu, vous êtes pas dieu que je chache, sa-che !
•    PÈRE BLAISE : Peut être mais c’est moi qui garde la baraque, alors, oust, dehors !
Le père Blaise les raccompagne jusqu’à la sortie. L’air frais leur redonne un brin de lucidité, juste un brin.

                                                                         ***
•    ARTHUR : Hé ben, c’est pas comme ça qu’il va évangéliser toute la Bretagne, le cureton !
•    KARADOC : Qu’est-ce qu’on fout maintenant ? On va pas rester sur une demi-murge, quand même !
•    PERCEVAL : La gnôle de la taverne est pas si mal ... surtout quand on est bien chaud.
•    ARTHUR : Allez ! C’est parti !
(Noir, voix off)
•    KARADOC : Et puis au moins, là-bas, le patron, c’est vraiment le patron !
TSON !

Pécore
Hors ligne

Génial ! On s'y croirait.

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Ca m'a donné envie de passer à l'apéro :D

Chef de Clan
Hors ligne

Je suis pas client des fan fictions (et c’est un euphémisme), mais là j’avoue que j’ai apprécié. Et beaucoup ri. Bravo Gerfo !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Merci mes bons seigneurs :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB