Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui s’est fait tatouer « J’aime le raisin de table » sur la miche droite. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne
Westminster a écrit :

il trouve qu'il n'y a pas assez de héros qui se découragent et qui abandonnent.

Je sais pas ce qu'il lui faut... Depuis une trentaine d'années, ils ont tellement abandonné qu'il n'y a plus de héros du tout. Citez-moi des héros...

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Je ne sais pas ce qu'il te faut ! ;)

Dans quel domaine tu ne trouves pas de héros ? Il y en a partout, des héros, dans tous les films d'action, de fantasy, d'amour, ... Par contre, t'en verra jamais un laisser tomber. Dire « j'en ai marre » pendant 3 minutes le temps que l'héroïne vienne lui rouler une pelle et lui demander de sauver le monde en faisant les yeux doux, oui. Mais Laisser tomber, tout foutre en l'air et se barrer totalement, c'est quand même très rare.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Des héros ? Dans les films français ? J'aimerais bien voir ça.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Tu n'as pas répondu : qu'est-ce que tu appelles un héros ?

Le négativisme c'est pas dérangeant dans la mesure où on argumente un tant soit peu.

Semi-Croustillant
Hors ligne

C'est pas faux.

Pécore
Hors ligne

En même temps le fait de faire d'Arthur un personnage qui tend vers la mélancolie et la tristesse ça reprend déjà les sources médiévales (Arthur est mélancolique, voire récréant dans bien des oeuvres, et ça annonce aussi la fin des temps arthuriens donc bon...), mais surtout ça colle avec ce que voulait faire Alexandre Astier sur le héros qui abandonne, en particulier avec la thématique de l'absence d'enfant, et avec le principe que lui inculque César "défendre la dignité des faibles". Alors il se bat avec ce qu'il a, et vue l'équipe, il laisse tomber. Mais il a essayé avec eux, contrairement à Lancelot. Et c'est aussi ce qu'on retrouve dans le Livre VI lorsqu'il parle à la Table Ronde face à Perceval et Karadoc.
Le héros n'est pas seulement le mec avec des superpouvoirs balèzes, c'est aussi le type qui accomplit des choses nobles à sa mesure. Et c'est le cas d'Arthur.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne
Anarore a écrit :

Le héros n'est pas seulement le mec avec des superpouvoirs balèzes, c'est aussi le type qui accomplit des choses nobles à sa mesure. Et c'est le cas d'Arthur.

En général, le héros est celui qui mène une quête. Le succès ou l'échec de la quête ne change pas le statut du héros. Et c'est vrai qu'il est assez rare de voir un héros tout envoyer péter et foutre le camp comme il le fait dans le Livre V :) C'est à mon sens le vrai moment fort de la série : quand il réalise que finalement, il peut laisser tomber, il peut arrêter d'être un héros, arrêter de faire ce qu'on lui dit et ce qu'on attend de lui, et partir. Ça, je l'ai rarement vu dans un film ou une série.

Pécore
Hors ligne
Askelon a écrit :
Anarore a écrit :

Le héros n'est pas seulement le mec avec des superpouvoirs balèzes, c'est aussi le type qui accomplit des choses nobles à sa mesure. Et c'est le cas d'Arthur.

En général, le héros est celui qui mène une quête. Le succès ou l'échec de la quête ne change pas le statut du héros. Et c'est vrai qu'il est assez rare de voir un héros tout envoyer péter et foutre le camp comme il le fait dans le Livre V :) C'est à mon sens le vrai moment fort de la série : quand il réalise que finalement, il peut laisser tomber, il peut arrêter d'être un héros, arrêter de faire ce qu'on lui dit et ce qu'on attend de lui, et partir. Ça, je l'ai rarement vu dans un film ou une série.


Oui, je suis assez d'accord avec cette définition aussi ;)
Mais dans le cas d'Arthur, c'est son coeur en or et ses principes (parce qu'il a plus que de la patience quand même lol !) qui le poussent à redevenir "bientôt un héros" on dirait ! J'ai hâte de voir ce que cette phrase signifie vraiment !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Vous aussi, vous avez des difficultés à revenir dans le sujet des deux gourdasses :|
Éloignés comme on est du sujet d'origine, je ne vois vraiment pas comment on va s'en sortir.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Par la porte, comme tout le monde. :cool:

On est parfaitement dans le sujet d'origine : l'ambition d'Astier de montrer un héros qui désespère et abandonne suit la ligne de réflexion qu'il essaie de montrer aux deux gourdasses. Il essaie de raconter des histoires intéressantes, de montrer un héros original qui peut donner l'exemple, qui peut apprendre quelque chose, montrer quelque chose. C'est exactement l'opposé de ce que font les deux gourdes en participant à une émission de télé-réalité qui n'a pas d'autre but qu'abrutir les téléspectateurs et engranger un max de pognon en exhibant des imbéciles dont on ne peut rien tirer sinon de la pitié. Astier essaie d'élever le téléspectateur, les deux gourdes l'abaissent.

Le HS dans le cas présent, c'est plutôt ce que tu as tendance à faire depuis quelques jours : débarquer les deux pieds dans le plat, lâcher une allégation comme si c'était pertinent et disparaître dès qu'on te demande d'argumenter. Ça ne sert à rien et ne fait rien avancer du tout, que ça soit du débat intéressant ou du hors-sujet. Ça serait bien de l'éviter à l'avenir.

Chevalier
Hors ligne

Je te trouve bien dur sur les "deux gourdasses". Ok, sur le fond, je suis d'accord, c'est de la télé pourrie qui n'a que pour seul objectif, vendre des créneaux horaires bien regardés à des publicitaires qui veulent nous refourguer des produits. Je ne parlerais pas d'abrutir le téléspectateur mais de "divertir" même si c'est pas ma conception du divertissement. Après, ces deux femmes, je suis pas sûr qu'elles savaient vraiment dans quoi elles foutaient les pieds en s'embarquant dans cette émission ! Et je les connais pas plus que ce que j'en ai vu dans l'émission de Morandini donc je me garderais bien de dire que c'est des "gourdasses". Une chose est sûre, elles ne font pas partie du public de Kaamelott ! :D

Une peu d'objectivité permettrait d'éviter les insultes gratuites et sans fondement sur deux pauvres dames qui, même si elles ne donnent pas l'impression d'avoir inventé le plat de la main morte, se sont faites utiliser pour brasser du fric en refusant de le voir.

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Bender a écrit :

Je te trouve bien dur sur les "deux gourdasses". Ok, sur le fond, je suis d'accord, c'est de la télé pourrie qui n'a que pour seul objectif, vendre des créneaux horaires bien regardés à des publicitaires qui veulent nous refourguer des produits. Je ne parlerais pas d'abrutir le téléspectateur mais de "divertir" même si c'est pas ma conception du divertissement. Après, ces deux femmes, je suis pas sûr qu'elles savaient vraiment dans quoi elles foutaient les pieds en s'embarquant dans cette émission ! Et je les connais pas plus que ce que j'en ai vu dans l'émission de Morandini donc je me garderais bien de dire que c'est des "gourdasses". Une chose est sûre, elles ne font pas partie du public de Kaamelott ! :D

Une peu d'objectivité permettrait d'éviter les insultes gratuites et sans fondement sur deux pauvres dames qui, même si elles ne donnent pas l'impression d'avoir inventé le plat de la main morte, se sont faites utiliser pour brasser du fric en refusant de le voir.

Nan, je suis désolé, moi j'ai vu toute l'émission de Morandini : ce sont des gourdasses. Elles sont niaises et maladroites. Quand Astier parle du discours de la médiocrité, l'une répond « Quel discours ? Y a pas de discours ! », et l'autre croit qu'on l'a traité de débile - c'est véridique. Rien que le comportement à l'égard de leur fils à l'égard d'elles-mêmes laissent supposées qu'elles n'ont vraiment rien, du moins très peu, dans le crâne.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Tout dépend de ce que l'on entend pas «gourdasse» ; pour moi c'est une personne d'intelligence médiocre mais qui ne s'en rend pas compte, avec une bonne dose de méchanceté par dessus. Il suffit de regarder l'extrait de chez Morandini pour avoir une bonne idée de leur niveau... Chaque phrase est presque une ode à la stupidité agressive :P

Les gens pas intelligents, il y en a, beaucoup et partout, notamment dans Kaamelott ; mais dans Kaamelott, il n'y a pas cette méchanceté qu'on retrouve chez ces deux femmes. Leur seule réaction quand on dit quelque chose contre elles dans un niveau de réflexion qu'elles ne peuvent pas atteindre, c'est une réaction agressive. Deux connes, quoi, qui n'ont même pas l'intelligence de s'en apercevoir :/


Edit: il y a aussi le fait très drôle que suite au premier dialogue, Astier répond à pas mal de questions, bien qu'assez classiques, et explique des trucs ; et juste après, qui qui revient à la charge ? La madame ! Avec une intervention éminemment pertinente... On sent bien qu'elle a du ruminer pendant cinq minutes comment elle pourrait avoir le dernier mot, et que la seule chose qu'elle a compris dans tout ce qu'a dit Astier c'est «grossier» et «on aime ce qu'on fait»... Et bonus, elle se mange un vent propre et sec, et elle se marre, elle rigole... Décidément, il a bien fait de venir Astier :lol:

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

C'est vrai que cette femme s'est toute suite sentie blessée quand Astier à donné son avis sur l'émission, et dès qu'elle a entendue « grossier », elle a pensé que c'était l'occasion rêvée pour se défendre... en vain. :) En plus, le fait de répété deux fois de suite « si j'ai bien compriiiis » montre qu'elle n'est pas en position de se défendre et qu'elle sait qu'il n'est pas rare qu'elle ne comprenne rien. Après un regard d'Astier perplexe et un foutage de gueule ouvertement lancé par Jean-Marc Morandini, elle termine par un argument qui est ridicule à la base (l'histoire du mot « grossier »), mais elle arrive à s'enfoncer encore plus avec son argument merdique en disant « Oui. Mais pas tout le temps » : de un, elle avoue que finalement elle est grossière ; de deux, elle dit « mais pas tout le temps » comme si Astier l'était tout le temps, alors que déjà il l'est dans la série, et elle l'est dans la réalité, primo, et qu'ensuite lui non plus l'est pas tout le temps puisqu'il vient de dire qu'il l'était moins dans la BD (en plus elle en sait rien s'il l'est tout le temps, il a jamais dit ça et elle a jamais vu la série). C'est débile. Ça montre le niveau. Après, peut-être qu'elle fait ça parce qu'elle passe à la télé, j'en sais rien.

Après, il y a la femme qui répète cinq, six fois « Quel discours ? Y a pas de discours... Y a pas de discours » quand Astier a évoqué le discours de la médiocrité. Ça se passe de commentaire. :D

Chevalier
Hors ligne

Donc, c'est une gourdasse.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne
Westminster a écrit :

C'est débile. Ça montre le niveau. Après, peut-être qu'elle fait ça parce qu'elle passe à la télé, j'en sais rien.

J'en suis pas persuadé justement, et c'est exactement tout ce que déplore Astier : qu'on montre de plus en plus ce genre de personnes à la télé plutôt que des gens intelligents et cultivés qui vont nous apprendre des choses.

Chevalier
Hors ligne

Il n'en reste pas moins que dire d'une personne qu'elle est une gourdasse constitue un jugement de valeur qui ne tient compte que d'une représentation parcellaire qu'on se fait de cette personne. Je veux bien entendre le discours d'un bas niveau, la pauvreté des arguments, mais bon, rien ne me permet de dire qu'elles sont des gourdasses. Après, c'est une question de point de vue, c'est comme si je disais qu'Astier est un gros abruti juste parce qu'il a laissé un ventilo visible dans une scène du Livre VI...je crois pas qu'on puisse dire qu'elle sont des "gourdasses", c'est tout. Elles se sont comportées comme deux grosses truffes, là oui, elles ont montré du dédain, de l'imbécilité et un manque de classe évident, mais bon, est-ce que ça fait d'elles des gourdasses à jamais ? Non. Il y a une grande différence entre dire qu'on est con où dire qu'on s'est comporté comme un con. :)

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Tu ne dois pas fréquenter assez de cons, comme nous tous ici ;) Ou alors tu es aveuglément philanthrope. Regarde d'autres vidéos de leurs «interventions», tu verras qu'elles sont comme ça tout le temps. On ne dit pas qu'elles sont connes parce qu'elles se ridiculisent devant Astier ; on dit qu'elles sont connes parce qu'elles n'ont pas seulement un comportement de cons, elles le sont, définitivement, chaque fois qu'on les voit à la télé. On y peut rien à part constater et éventuellement avoir pitié. Je les ai vu pendant plus d'une heure dans je ne sais plus quelle émission pendant les vacances, on les voit régulièrement dans les zappings, ce sont deux effigies à la gloire de la bêtise.

C'est honorable de défendre les gens, mais faut encore que ça vaille le coup, en l'occurrence des gens comme ça, y a rien à en tirer, on ne pourra pas les rendre moins débiles, du moins pas tant qu'elles resteront volontairement dans leur médiocrité. Elles ne sont pas connes parce qu'elles passent à la télé, elles passent à la télé parce qu'elles sont connes ; comme la totalité des personnes qui participent aux jeux modernes version Endemol ou aux émissions de téléréalité :/

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Bender a écrit :

Il n'en reste pas moins que dire d'une personne qu'elle est une gourdasse constitue un jugement de valeur qui ne tient compte que d'une représentation parcellaire qu'on se fait de cette personne. Je veux bien entendre le discours d'un bas niveau, la pauvreté des arguments, mais bon, rien ne me permet de dire qu'elles sont des gourdasses. Après, c'est une question de point de vue, c'est comme si je disais qu'Astier est un gros abruti juste parce qu'il a laissé un ventilo visible dans une scène du Livre VI...je crois pas qu'on puisse dire qu'elle sont des "gourdasses", c'est tout. Elles se sont comportées comme deux grosses truffes, là oui, elles ont montré du dédain, de l'imbécilité et un manque de classe évident, mais bon, est-ce que ça fait d'elles des gourdasses à jamais ? Non. Il y a une grande différence entre dire qu'on est con où dire qu'on s'est comporté comme un con. :)

Mais c'est qu'il va les défendre en plus ! :)

Écoute, on juge par rapport à ce qu'on voit, c'est clair. Je les ai vue pendant une émission d'une heure, et tout ce qu'elles disaient ou faisait étaient déplacé ou pas constructif. Si toi, ça ne te suffit pas pour les qualifier de gourdasses, ok, mais personnellement je doute fort qu'elle soient plus intelligentes que ça dans la vraie vie. Je vois pas l'intérêt de se montrer sous une facette de débile mental à la télé. Disons que si on devait les décrire, le mot « gourdasse » viendrait plus à l'esprit que « dont les propos sont intelligents et pertinents » ou « templiers ». Et quand tu dis que rien ne permet de dire qu'elles sont des gourdasses, je ne suis absolument pas de cet avis. Les éléments chez elles qui montrent que ce sont des gourdasses, ou des connes si c'est le terme qui ne te plaît pas, sont largement inférieurs à ceux qui montrent qu'elles comprennent et qu'elles réfléchissent plus loin qu'elles ne laissent paraître. C'est du moins l'image qu'on montre d'elles à la télé.

Semi-Croustillant
Hors ligne
Askelon a écrit :

Le HS dans le cas présent, c'est plutôt ce que tu as tendance à faire depuis quelques jours : débarquer les deux pieds dans le plat, lâcher une allégation comme si c'était pertinent et disparaître dès qu'on te demande d'argumenter. Ça ne sert à rien et ne fait rien avancer du tout

Si. Parfois, souvent même, ça permet de clore un débat quand on passe ostensiblement de "l'intelligence" à "la prise de tête" (cf la réponse d'Astier à la femme chez Morandini, en plein dans le sujet...).

Argumenter, ça me prend la tête.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne
Caroline a écrit :

Argumenter, ça me prend la tête.

On a bien remarqué. Dans ce cas, merci de t'abstenir de poster pour ne rien dire.

Chevalier
Hors ligne

@ Caroline : Je suis un peu du même avis, si le débat ou la prise de tête te plait pas, personne ne t'oblige à venir y mettre ton grain de sel. Où alors, fais-le avec humour comme je l'ai fait sur le sujet "tenues vestimentaires et style musical".

--------

Bon, pour en revenir à mes deux brebis, je les défends pas, je défends un façon de penser. Je m'explique, quand je dis que rien ne me permet de dire qu'elles sont deux gourdasses, c'est simplement parce qu'elles sont bien autre chose. Ce sont deux mères, peut-être même de super mamans qui ont donné plein de chose à leur gamins, ce sont peut-être aussi des super femmes pour leurs maris, va savoir ? En les voyant quelques minutes, peut-on tirer un trait définitif sur leur QI ou dire aussi ostensiblement qu'elles sont deux connes ? Je pense que non pour moi, c'est comme si je m'arrêtais sur l'intervention de Caroline pour en déduire que c'était une tâche.

Dire d'elles qu'elles sont des gourdasses, c'est les stigmatiser, les associer à un comportement de gourde, qu'elles ont eu à n'en pas douter. En gros, Alexandre Astier à la fin de l'interview, se comporte avec mépris ("je suis séché"), est-il pour autant un gros bobo lyonnais méprisant envers la France d'en bas ? Je ne pense pas. C'est là ou je voulais en venir, libre à vous de juger à l'emporte pièce mais on est bien plus que ce qu'on montre. Moi par exemple, parfois, on peut se dire en me lisant que je dois être complètement con...et bien, non. Mais souvent, je me comporte en tant que tel ! C'est surtout beaucoup de la provoc' je l'admets. Quoi que la connerie soit subjective et qu'on ne se pense jamais con, là dessus, vous pourriez me descendre en flèche. Mais bon, pour faire bref, c'est un peu cette idée que je voulais faire passer et ça me gêne qu'on emploie ici ces qualificatifs de "gourdasses", l'une d'entre elle pourrait être ma mère ou ma tante, vous y avez pensé ? Ou bien la mère de Caroline aussi. :b

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Astier, on a bien vu que ce n'était pas un gros bobo lyonnais méprisant envers la France d'en bas par son talent, ses réfléxions, Kaamelott, et bien d'autres qualités.

Caroline et toi, on a bien vu que vous n'étiez pas des « cons » ou des « tâches », par la pertinence de vos posts, votre humour, et bien d'autres qualités.

Ces deux dames, partout où elles passent, dans toutes leurs vidéos, passages télés et autres médias, sont deux grosses gourdasses, deux grosses connes. Point barre. Faut être bouché pour pas le comprendre. Elle n'ont jamais montré un seul signe d'intelligence. As-tu vraiment vu l'émission en entier ? As-tu vu leur comportement avec leur fils dans les reportages qu'ils ont montré lors de cette émission qui montrent définitivement que ce ne sont pas les supers maman dont tu rêves ? :o

À mon avis, on arrivera pas à te faire entendre raison.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Pardon. Ce n'est pas "ne rien dire".
Faire remarquer, d'une manière ou d'une autre, que cinq pages pour deux imbéciles qui sont passées à la télé, hem...

En tout cas la conversation est bien revenue dans le vif du sujet. On avait dérapé, on était partis sur les héros qui baissent les bras, ça devenait presque agricole (heu, non, psychologique...) et hop, à nouveau chez Morandini :)

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Bender a écrit :

l'une d'entre elle pourrait être ma mère ou ma tante, vous y avez pensé ?

Eh bien ta mère ou ta tante est une gourdasse. :D

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB